AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Gazette de Mai 1997

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Albus Dumbledore
Albus Dumbledore
ADMIN  Directeur de Poudlard

ADMIN
Directeur de Poudlard
MESSAGES : 517
Gazette de Mai 1997 Lumos-4fcd1e6

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG: INCONNU
Gazette de Mai 1997 Empty
MessageSujet: Gazette de Mai 1997 Gazette de Mai 1997 EmptyMar 2 Déc 2014 - 12:39



Gazette de Mai 1997 Titre-481d44f



Gazette de Mai 1997 Grand_barre-47f5133
Gazette de Mai 1997 Mai_1997-481965e
Gazette de Mai 1997 Grand_barre-47f5133


Gazette de Mai 1997 Gros_titre-4819685
Gazette de Mai 1997 Barre1-47f4ab3
AVANT-PROPOS

La Gazette du mois de mai s’avère différente de celles qui l’ont précédée, et ce parce que sa construction a été totalement réétudiée.
Grâce à un véritable travail d’équipe, elle a été réalisée en plusieurs temps : la discussion, l’écriture, la correction et la mise en page.
Je ne pensais pas qu’autant de personnes s’investiraient, je l’avoue. Belle surprise! Je peux à présent vous avouer que j’ai été impressionnée. Et bien évidemment satisfaite.
Je ne remercierai jamais assez toutes les personnes qui ont contribué de près comme de loin à cette édition. J’espère que cette expérience aura plu aux participants et que dans le futur, nous serons de nouveau amenés à travailler ensemble. De même, j’espère que ce journal saura séduire ceux qui découvrent pour la première fois la Gazette du Sorcier ou qui sont des habitués de l’ancienne version.
Bonne lecture à tous,
Jessicayumi Belmontet
Rédactrice en chef

EQUIPE DE L'EDITION
Journalistes :
Nathan Larsonn, Jessicayumi Belmontet, Meredith Breckenridge, Lara Ventdunord, Anonyme 1, Silaas Chase, Dean Seaworth, la Plume Dorée et Abigail Dan Shawn
Correcteurs :
Carlie E. Peters, Nathan Larsonn & la Plume Dorée
Mise en page & Graphisme :
Jessicayumi Belmontet, Charlotte H. Wells & Alexander A. Foster
Gazette de Mai 1997 Petit_plat-4819729


Gazette de Mai 1997 Test_people-4819731


Gazette de Mai 1997 Avant_apres-4819740


Gazette de Mai 1997 Courrier_coeur-481974f


Gazette de Mai 1997 Horoscope-481977b



_________________
Gazette de Mai 1997 Okey210
Merci à Jess & Aku
Revenir en haut Aller en bas
Albus Dumbledore
Albus Dumbledore
ADMIN  Directeur de Poudlard

ADMIN
Directeur de Poudlard
MESSAGES : 517
Gazette de Mai 1997 Lumos-4fcd1e6

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG: INCONNU
Gazette de Mai 1997 Empty
MessageSujet: Re: Gazette de Mai 1997 Gazette de Mai 1997 EmptyMar 2 Déc 2014 - 12:43




Gazette de Mai 1997 Grand_barre-47f5133
Gazette de Mai 1997 Ragots-47f513a
Gazette de Mai 1997 Grand_barre-47f5133

Gazette de Mai 1997 Actualite-47f50f7


DISPARITION TRAGIQUE D'UN MEMBRE DE MAGENMAGOT
Tard hier soir, les corps de Peter et Julia Marshall ont été retrouvés chez eux. C'est l'un des collègues de Monsieur Marshall qui a fait la macabre découverte, alors que ce dernier ne s'était pas présenté à une audience importante au département de la Justice Magique. Aucun détail n'a été donné concernant la date de décès des victimes, ni concernant le motif. Les enquêteurs n'excluent aucune possibilité, même si la piste mangemort semble la plus probable. On rappelle que la victime Peter Marshall était membre du Magenmagot depuis 1987, devenant ainsi l'un des plus jeunes avocats à accéder à ce titre prestigieux. Le ministère de de la magie se dit « profondément attristé par la perte d'un employé fidèle et efficace » et souhaite « faire la lumière sur cet événement, pour que le ou les coupables aient le châtiment nécessaire ». Peter et Julia Marshall laissent derrière eux leur fille unique Anna, âgée tout juste de dix-sept ans.


LA LADY MÉLODIE D'HAYDEN CORNWELL
Une certaine Melody hanterait les pensées du ténébreux - bien que blond - Cornwell ! Et ce n'est pas pour plaire à l'amie fidèle d'Arya Howe qu'est Maya... Seulement voilà... Tel est pris qui croyait prendre et la douce Melody se révèle être... la petite sœur adorée du blond. Fin limier chez les Livingston? Mouais.
D'ailleurs, Maya est elle une si bonne amie que ça ? A voir les regards qu'elle lance à Cornwell, on pourrait en douter. Heureusement pour Arya, ce n'est certainement pas avec son pyjama informe rayé jaune et noir que Maya récoltera un coup de dard...  


LES ESCALIERS MOUVANTS CA TROMPE ÉNORMÉMENT
Alors Mister Breckenridge, on essaye de rouler des mécaniques devant Helena Heartgraves ? Visiblement, la rencontre de tes dents avec les escaliers changeants ont plutôt changé tes plans et un livre sur les bonnes manières ne sera pas de trop pour séduire la "belle". Bye Bye Marshall, bonjour Heartgraves.


L'AMOUR FAÇON "CARLANDER"
A peine rencontrés, emballé, c'est pesé. Entre Carlie Peters et Alexander Foster, les crises de jalousie commencent 10 minutes seulement après avoir fait connaissance. Ça promet. Et puis, c'est pas très loyal de rendre jalouse la demoiselle avec une célèbre inconnue toute en jambes simplement parce qu'elle parlait avec Zacharias Smith. Mais après tout, on n'en attend pas moins d'un Serpentard.

POTION MAGIQUE
Le Polynectar ne fait décidément pas des ravages que dans le célèbre Trio de Gryffondors... Mais que font les autorités, alors que Wright et Breckenridge - encore lui!- se baladent avec le minois d'Eleana Jenkins et Charlotte Wells? Attention aux mains baladeuses...


En parlant d'arborer l'apparence d'un autre, on a entendu dire que il y a des années, la mère de Livingstone aurait essayé d'arracher la peau de sa fille dans une crise de folie pour "échapper à des examinateurs"...On n'aimerait pas être son futur gendre !


A LA POINTE DE LA MODE
On a la classe naturellement ou bien on ne l'a pas. Les styles vestimentaires diffèrent selon les goûts ou les préférences, mais jamais vous n'auriez pensé vous balader dans le château enroulé de la tête aux pieds de papiers toilettes, n'est-ce pas ? C'est pourtant chose faite. La petite Poufsouffle de seconde année, Elise Welston, a été aperçue vêtue de la sorte il y a quelques temps. Momifiée en totalité, elle était même obligée d’enchaîner les sauts pieds joints pour pouvoir avancer. Ce qui n'a pas du l'aider pour être rapide et regagner sa salle commune sans être repérée...  

Gazette de Mai 1997 Petite_barre-47f50fc


Gazette de Mai 1997 Dow--47f515a
UP : Jimmy et Adam, un couple improbable mais qui semble tout de même avoir le vent en poupe !

DOWN : On n'a jamais vu Théo Garner aussi troublé que devant les beaux yeux d'une certaine Tori...Dommage qu'il se soit coupé l'herbe sous le pied avec une annonce des plus...fracassantes.

DOWN : Entre Anna, Helena et Charlotte, rien ne va plus pour Aloysius qui ne sait plus vers laquelle son coeur balance...Une de chaque maison, on ne se refuse rien mon cher !  

Gazette de Mai 1997 Petite_barre-47f50fc


Gazette de Mai 1997 Boule_cristal-47f50f6
- CHARLOTTE WELLS  va énormément souffrir et trouvera le réconfort avec quelqu'un d'inattendu !
- Pendant l'EXAMEN DE TRANSPLANAGE, un étudiant va sévèrement être blessé.
- ADAM WRIGHT et MAYA LIVINGSTONE ; on parie sur la naissance d'un truc... !
- ALEXANDER FOSTER et ROSALIE STONEM ; quand on sait que le premier aurait été aperçu en train de reluquer férocement le popotin de la miss plus longtemps que les 5 secondes réglementaires auxquelles ont droit toutes les filles avec lui... On devine la suite !


Gazette de Mai 1997 Petite_barre-47f50fc



Gazette de Mai 1997 Ils_ont_dit-47f517f

« Des dangers bien plus importants trônent autour de nous. Je ne veux pas te faire peur en disant cela, simplement te faire comprendre que cet individu n'est peut-être pas la chose la plus dangereuse qui nous entoure. »
GENY PEVERELL

« Tes yeux ben… ils sont vachement mauvais aussi. Non sans rire! D'ailleurs, ça m'fait penser à cette chanson tiens! Attends, comment ça marche encore? Ah ouais je me rappelle…? Elle a les yeux revolver, elle a le regard qui tue. Elle a tiré la première, m'a touché, c'est foutu ? »
THÉO GARNER

« Si c’est les histoires entre mecs qui vous amuse tellement, suffit de demander ce [que Dean] glandait dans l’arrière-cour des serres en compagnie de Sean l’autre soir, parce que vu comment il le suppliait, ce n’était pas que pour les réponses au devoir de botanique… »
ADAM WRIGHT

« Je dois faire partie de ces morveux ravis de faire des courses d’obstacles en balai au dessus du lac et des randonnées interminables en chantant des chansons stupides. »
MAYA LIVINGSTONE

« En fait je faisais un rêve extraordinaire et j’étais persuadée être une belle et grosse abeille ! Il me paraissait tout à fait normal de vous planter mon dard vous voyez ? »
MAYA LIVINGSTONE

« Y en a aussi qui disent que la Terre est plate comme une pizza… »
NATHAN LARSONN

« Je t’ai parlé d’elle… Charlotte est la fille qui m’occupe l’esprit presque autant qu’Anna ; celle qui, si elle le souhaitait, pourrait même ruiner mon couple… Ou non, sûrement que non, mais je ne lui résiste pas… »
ALOYSIUS BRECKENRIDGE

« Je suis mariée à un homme de 50 ans et j'ai 3 enfants, Riri, Fifi et Loulou. Le dernier est né juste avant la rentrée, ce n'est pas évident de cacher un ventre rond à Poudlard. Je suis étonnée que tu ne m'aies jamais remarquée malgré cette énorme protubérance... Nous vivons d'ailleurs dans un ménage à trois, avec ma petite amie, qui est aussi la sienne quand je suis à Poudlard. Il ne faudrait pas que ce Monsieur se sente trop seul ! La polygamie c'est la vie, tu as déjà essayé ? »
CARLIE PETERS


Article de Nathan Larson et Jessicayumi Belmontet



_________________
Gazette de Mai 1997 Okey210
Merci à Jess & Aku
Revenir en haut Aller en bas
Albus Dumbledore
Albus Dumbledore
ADMIN  Directeur de Poudlard

ADMIN
Directeur de Poudlard
MESSAGES : 517
Gazette de Mai 1997 Lumos-4fcd1e6

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG: INCONNU
Gazette de Mai 1997 Empty
MessageSujet: Re: Gazette de Mai 1997 Gazette de Mai 1997 EmptyMar 2 Déc 2014 - 12:47





Gazette de Mai 1997 Grand_barre-47f5133

Gazette de Mai 1997 Maverickou-48198cb

Gazette de Mai 1997 Grand_barre-47f5133

Gazette de Mai 1997 I-47f4abb
l y a deux mois, un événement aussi inattendu que violent a à nouveau ébranlé le quotidien des élèves et professeurs de Poudlard. Quotidien déjà compliqué suite aux nombreuses et tristes affaires qui, depuis plusieurs mois et semblerait-il de plus en plus fréquemment, se sont immiscées dans la vie scolaire des sorciers. La mort d’Hana Jin Lee avait provoqué une vague d’affolement parmi nombre d’élèves (certains ayant ensuite pris la décision de quitter l’école). L’empoisonnement de Ronald Weasley qui vient s’ajouter à la dévastation de la tour des Gryffondor avait également troublé la quiétude habituelle et presque légendaire de l’école. Les rouges et ors se sont sentis les cibles de l’intrus malveillant, ce qui a quelque peu troublé la cohabitation entre les lions et les serpents : à ce moment-là nombre d’accusations violentes et sans fondements ont explosé entre les élèves. Clairement, la cohésion entre les sorciers étudiants au château a commencé à faiblir. Aujourd’hui, c’est une nouvelle attaque physique qui intervient entre les murs visiblement devenus dangereux de Poudlard et beaucoup s’interrogent. Qui ? Pourquoi ?


L’agression de Valentine Hartwood a provoqué un nouveau souffle de panique, tant chez les élèves que chez les enseignants. Le professeur Dumbledore, entre deux de ses absences infernales, a tenté d’être persuasif et de calmer les tourments des élèves, en vain. Egalement McGonagall, pourtant connue pour sa ligne de conduite imperturbable, semble montrer des signes d’inquiétude qui ne sont pas pour rassurer les habitants du château.

Seulement cette fois, le présumé coupable de l’agression de la petite Poufsouffle a un visage et un nom. Maverick Benicourt. Élève de cinquième année et de la maison des Serdaigle, connu pour sa rudesse et ses origines françaises fascinantes, Maverick avait la carrure du parfait agresseur. Dès les premiers jours qui ont suivi l’agression, déjà des opinions divergeaient. Certains accusaient ouvertement le jeune homme, trouvant dans son caractère inflexible et dur comme le roc la preuve parfaite de sa culpabilité. Dans ses plus proches amis, on le savait particulièrement rude, mais peut-être pas au point d’attaquer une petite fille sans défense. Seulement, il semblerait que leurs avis soient très hésitants. D’autres à l’inverse clamaient franchement l’innocence de leur camarade mais se taisaient quant à l’explication à donner pour l’affirmation sans appel de Valentine Hartwood. La victime avait reconnu son agresseur, souriant au-dessus de ses blessures et de sa panique. Alors qui croire ? Personne n’a une réelle opinion tranchée.

Aujourd’hui Maverick Benicourt n’est plus au château et beaucoup en sont soulagés. Le professeur Dumbledore se serait entretenu un long moment avec le jeune homme pour lui expliquer que malgré le fait qu’il croyait en son innocence, sa réputation d’homme violent s’était répandue comme une traînée de poudre. En liant à cela l’agression de la petite Poufsouffle, beaucoup d’élèves l’avaient aussitôt élu coupable. Aussi, sa présence au château devenait de plus en plus dangereuse. Le directeur de l’école avait pourtant convoqué les élèves pour leur présenter son intime conviction au sujet de Maverick Benicourt mais fut de constater que cela eut peu d’effet.




La tension résistait au plaidoyer du Serdaigle, même soutenu par Dumbledore. La solution vînt du jeune homme incriminé, qui décida de quitter le château. La tension n’était certes plus que dans les esprits mais se lisait tout de même sur les visages. Le moindre regard un peu trop appuyé vers lui aurait suffi à déclarer une véritable guerre entre élèves, plus pour tenter enfin d’en finir avec ces crimes par n’importe quel moyen que pour détruire un bouc émissaire. La panique peut provoquer des réactions sans pareille et démesurées. Pourtant si les rumeurs accusant Maverick des différents crimes se sont essoufflées, une autre pourrait continuer à circuler, la plus vieille d’entre toutes : le coupable est-il vraiment mis à l’écart ? Toutes ces atrocités sont-elles réellement terminées ? Et finalement, si le vrai, l’unique coupable est parti, a-t-il fini son œuvre ? Car on peut se demander, devant son innommable travail morbide et sanglant, s’il a trouvé ce qu’il cherchait. Etait-ce vraiment Maverick Benicourt ou quelqu’un se cacherait-il derrière ce pantin manipulé ? La question ne trouve pas encore de réponse et le directeur de l’école reste toujours silencieux devant ses élèves qui finissent par s’inquiéter de son absence.
Lara Ventdunord

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Gazette de Mai 1997 Petite_barre-47f50fc

Gazette de Mai 1997 Sondage-47f70c3

Gazette de Mai 1997 Petite_barre-47f50fc


Vous avez été nombreux à répondre à mon hibou, je vous remercie pour votre collaboration ! Grâce à vos réponses, courtes ou longues, j'ai pu me faire une petite idée sur vos préférences. Cela dit, je me pose quelques petites questions. Comment se fait-il que certains cours qui, à première vue, ont l'air horriblement ennuyant, obtiennent autant de succès ? Croyez-moi, il faut se pencher sérieusement sur ce mystère.

La matière la plus plébiscitée.
Mesdames et messieurs, roulement de tambour pour accueillir cette matière sur le tapis rouge ! Oui, la bataille à été difficile car la Défense Contre les Forces du Mal a longtemps talonné notre gagnante. La matière préférée des étudiants est … Les Potions ! « Exige une grande rigueur » pour les plus appliqués, « un atelier de cuisine géant » pour les fantaisistes, on dirait que le professeur Slughorn a réussi à intéresser un grand nombre d'élèves. Qui l'eût cru ? Cela dit moi, je me méfierais. Si le vieux Horace se penche d'une manière trop insistante sur votre mixture, vérifiez qu'il ne laisse goutter quelque philtre

d'amour. Il paraît en plus, selon une étudiante fort passionnée, qu'un antidote peut très vite devenir un poison entre ses mains. Monsieur le professeur je vous en conjure, surveillez-les !
Le cours de Soins aux Créatures Magiques a également reçu des voix favorables sauf une … sûrement quelqu'un qui n'a pas réussi à ouvrir son Grand Livre des Monstres. Combien de fois faudra-t-il vous dire de ne pas prendre exemple sur Neville Londubat !

La matière la plus rejetée.
Ici, nous avons un ex aequo ! Au départ trois matières ont apparemment servi de défouloir à beaucoup de ceux qui m'ont répondu. Chacun allant de ses commentaires aussi raffinés qu'inspirés, la Botanique a fini par se sauver des attaques lancées contre elle. Sûrement qu'une personne est allée à l'infirmerie à cause d'une morsure de Botruc avant même de m'envoyer sa réponse …
Une autre matière a failli finir sur la première marche du podium de l'horreur : L'Arithmancie. On me dit que cette matière « enlève tout le mysticisme » …de quoi ? Il paraît également que ce qui différencie l'Arithmancie de la Divination est que dans la première matière, « rien n'est laissé au hasard ». Zut, je m'appuyais toujours dessus moi pas vous ?
Les deux pires matières sont donc l'Astronomie et la Divination ! Il « manquerait une case au cours d'Astronomie ». Je suis bien de votre avis. Cela dit, quelqu'un n'a clairement pas voulu « entrer dans les détails du pourquoi du comment » pour me donner son avis sur ce cours. Tout ceci est assez intriguant … Si je

peux me permettre un commentaire pour l'un de ceux qui ont voté contre cette matière, vous n'êtes pas objectif. Ce n'est pas parce que vous n'avez pas la cervelle pour retenir tous les noms de comètes et planètes que le cours ne sert à rien. Hein ?
En ce qui concerne la Divination, je fus stupéfaite de voir deux avis positifs sur ce cours. Chers collègues sorciers, vérifiez votre entourage, il y a des gens pas nets … en tout cas, le concept de pouvoir savoir son futur semble en rebuter plus d'un. Bizarre. Vous voudriez pas savoir ce qu'il y a à manger ce soir ?

Pour votre information, sachez que le professeur d'Etudes des Runes doit être un grand maître des sortilèges d'oubli. En effet, personne ne m'a parlé de cette matière. Mais au fait … levez la main ceux qui vont à ce cours ! … Ah oui voilà, c'est pour ça.

Je vous fais part également de ce qui se trame dans le cours d'Histoire de la Magie. Et oui, il semblerait que seuls les Serdaigle puissent comprendre « malgré des professeurs pompeux, soporifiques et légèrement introvertis » (cher collègue ne prenez pas votre cas pour une généralité merci). Méfions-nous, ce pourrait être la preuve que la Maison des Serdaigle soit en fait une secte ...

Merci à tous de m'avoir donné vos impressions et réactions sur vos matières qui vous tiennent à cœur, ou pas ! Je vous retrouve très vite pour un prochain sondage.


Jade Storm





_________________
Gazette de Mai 1997 Okey210
Merci à Jess & Aku
Revenir en haut Aller en bas
Albus Dumbledore
Albus Dumbledore
ADMIN  Directeur de Poudlard

ADMIN
Directeur de Poudlard
MESSAGES : 517
Gazette de Mai 1997 Lumos-4fcd1e6

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG: INCONNU
Gazette de Mai 1997 Empty
MessageSujet: Re: Gazette de Mai 1997 Gazette de Mai 1997 EmptyMar 2 Déc 2014 - 12:49



Gazette de Mai 1997 Grand_barre-47f5133

Gazette de Mai 1997 La-une-sportive-47f51f4

Gazette de Mai 1997 Grand_barre-47f5133

Gazette de Mai 1997 P-47f51db
luie battante, tours du terrain de Tutshill détrempées par l’orage éprouvant ayant secoué la région de Bristol, le contexte apocalyptique des lieux n’a pas refroidi les ardeurs des deux équipes très attendues en cette fin de saison : les Tornades de Tutshill, premières du classement, firent face en avril dernier aux Flèches d’Appleby, quatrièmes, dans un quart de finale épique sur tous les fronts ; actions, fair-play, retournements et virtuosité, réunis pour cet affrontement très suivi par la communauté sorcière ;  3h30 de spectacle pour des supporters déchaînés venus remplir à ras bord les tribunes, deuxième plus long match de la saison 96-97 et sans doute le plus impressionnant. Chronique.

Dès les premières minutes de jeu, la force offensive des Tornades prit le dessus sur la fameuse formation des flèches, inscrivant trois buts de suite lors d’attaques-éclairs puissantes et imparables fidèles aux stratégies de Vosper. La lecture de jeu des Tornades fut remarquable et accablante pour les Flèches, éparpillés et désœuvrés d’entrée de jeu. Leurs premières reprises furent sauvagement interrompues par une salve de Cognards difficilement bloqués par l’Arc d’Appleby, tentant de nombreuses contre-offensives, en vain. Temporisée, la formation d’Elias Gray, harcelée de toutes parts, fut impuissante et ne sut trouver la bonne réponse.

À cinq minutes de jeu, Tutshill menait 50-0, inspirée par la clameur sous les bannières aux deux T fièrement hissées dans les gradins et les bâches immenses décorées d’Abraxans hennissant face à cette entrée de jeu. Pour autant, la fête ne dura guère : sur un septième but des Tornades à la 9e minute, quand la confiance semblait s’installer, la domination de Tutshill fut mise à l’épreuve. Les Flèches lancèrent une puissante opération d’équipe à 7, le fameux « Silver Burst »*,  forçant l’attrapeur James Thompson à se joindre aux batteurs et poursuiveurs des Tornades pour pallier à la contre-attaque en dépit d’un Vif en liberté. L’efficacité de l’action fut telle que Ludo Verpey la commenta en ces termes : « Bien qu’ancien des Frêlons de Wisbourne, je suis persuadé que les Flèches laissèrent les premiers buts à leurs adversaires juste pour ce coup étonnant ! » La cohérence collective permit aux Flèches de remonter de 80 points à la 23e minute de jeu, dont 7 tirs marqués par Matthew Corrington au prix d’un but en plus pour les Tornades ; rarement autant de tirs passèrent les anneaux en aussi peu de temps cette saison.

À la 40e minute, au terme d’un terrifiant duel de force des deux équipes (110-110), la foudre s’abattit sur le drapeau de la tour centrale de l’aile est du terrain, entraînant l’envoi à Ste Mangouste de douze spectateurs (tous s’en sortirent sans séquelles majeures), sans que le match ne fût interrompu, aucune équipe ne laissant le temps à l’arbitre de laisser un temps mort. Le début d’une séquence de jeu chaotique débuta : Brevis Birch, pilier central et virtuose des poursuiveurs de Tutshill, démultiplia les initiatives d’attaques frontales puis feintées pour déjouer Armstrong, qui s’élançait souvent contre le puissant capitaine des Tornades. Withey et Grindelfold marquèrent leur première frappe
en double-batte (jusqu’alors toujours déjouée par les défensifs batteurs des Tornades) à la 56e sur Thompson, dont la couverture fut forcée par Georg « Stubborn » Stinton, touché à l’épaule, qui s’effondra sous le choc. Remplacé par Arthur Grandborough, joker de puissance des Tornades, la partie reprit avec un avantage pour les Flèches qui démultiplièrent les formations ; faucon, flèche à 6, flèche à 7, Silver Burst, Tremblante collective de Woollongong… Saute-balai de Corrington (sur Grandborough) à la 78e sur une 26e tentative de tir dans les anneaux de Finwick, puni d’un lancer franc (marqué) et d’un avertissement.

Juste après la faute de Corrington (seul temps d’arrêt remarquable de ce long match), le Vif d’Or fut aperçu par Merwyn Finwick, gardien, au niveau de la tour ayant pris feu sous l’éclair. Selon ses dires, « il lui tournait autour depuis environ une demi-heure, mais sur ma vie, impossible de passer l’information sans que Parkin ne l’entende avant, j’enrage, depuis mes anneaux, Merlin soit témoin ». Une charge à courte distance suivit l’alerte finalement transmise par Vosper, violente et trop rapide pour y inclure les batteurs ou d’autres éléments. Le Vif fut poursuivi pendant 11 minutes sur l’aile gauche du terrain, essentiellement du côté des Tornades, et aucun Cognard ne trouva d’angle pour frapper juste, Parkin et Thompson virevoltant autour des tours et des fondations boisées du terrain. Soudain, chacun d’eux réapparut d’une part et d’autre du terrain, visiblement bredouille : le Vif avait disparu. Thompson témoigna pour la Gazette du Sorcier : « Les Vifs se perdent rarement, mais cela est déjà arrivé. Celui-ci semblait enchanté pour trouver un moyen de rentrer dans les bâtiments, toujours avant d’en ressortir au bout du temps réglementaire de 50 secondes. Il s’est enfoncé dans la tranchée gauche du terrain et nous a échappé sur un angle mort, ayant remonté apparemment en haute altitude, dans la pluie et les éclairs. »

Blythe Parkin, the Appleby Star, frustrée par cet échec, démultiplia les feintes, notamment de Wronski en différentes situations, sans jamais déjouer la vigilance aiguë de Thompson. – Le score resta bloqué pendant 65 minutes sur un 230 à 170 en faveur des Flèches. À la 161e minute, les Flèches furent acclamés en héros de jeu par la foule venue en leur honneur. Des éclairs argentés en forme de flèches jaillirent des baguettes des supporters avant d’être sévèrement réprimés par la Brigade de Police magique dans une violente altercation. Des cris d’allégresse, contenus depuis un moment : « Thirty-two ! Thirty-two ! »** s’élevèrent pendant un quart d’heure entier, sous les sifflets des bannières aux Abraxans. Le match trouva ses repères sur de superbes actions solitaires de Vosper et de Gray qui marquèrent respectivement 5 et 4 buts jusqu’aux 24e (Tornades) et 26e (Flèches) du match.

Le Vif fut définitivement repéré par Parkin à la 187e minute du match et lança une course suprême en dépit de la fatigue croissante des deux équipes. Fidèle à la stratégie de Gray***, aucun de ses poursuiveurs n’avait été remplacé, de même pour les Tornades qui jugèrent que Grandborough suffisait aux remplacements. Thompson, une grande part de ses forces conservées, esquiva absolument tous les Cognards tirés par la Corde et la Branche d’Appleby dans sa direction,
souvent grâce à un placement judicieux en accord avec Badgeworthy – leur jeu astucieux avec le déluge de pluie incessant permit aux Tornades de prendre l’avantage sur la course. Cherchant à protéger leur attrapeuse nationale des Cognards, Deverhill s’élança aux côtés de Parkin et permit l’échec de nombreuses contre-attaques des batteurs. Ce n’est que sur un virage extrêmement serré au bout de 213 minutes de jeu (et 26 minutes de poursuite finale de Vif) que James Thompson saisit le Vif dans une plongée finale entre les hampes des anneaux de gauche et central. Parkin, gênée par un Cognard férocement débattu entre les quatre batteurs, dut se détourner par la gauche tandis que Thompson gagnait les secondes nécessaires à sa réussite. Les poursuiveurs avaient mené le score à 340 contre 270 en faveur des Flèches : le Vif changea totalement la donne et donna la suprématie de points pour les Tornades de Tutshill.
Score final : 420 à 340, et un match inscrit dans les esprits pour longtemps, digne d’effacer certaines sombres pensées.

Cette défaite élimina les Flèches des demi-finales et qualifia les Tornades, qui affrontèrent les Harpies de Holyhead quinze jours plus tard (340 à 200 pour les Tornades), tandis que se préparait déjà celle entre les Canons de Chudley et les Pies de Montrose (180 à 160 pour les Canons, pourtant loin d’être favoris face aux Pies).

CLASSEMENT DU CHAMPIONNAT DE GRANDE-BRETAGNE ET D’IRLANDE EN AVRIL
1 – Tornades de Tutshill (4e saison conséq. en top 3 du championnat)
2 – Pies de Montrose (1 défaite de toute la saison, 14e saison conséc. en top 5)
3 – Harpies de Holyhead
4 – Flèches d’Appleby
5 – Canons de Chudley (meilleure saison depuis onze ans)
6 – Club de Flaquemare (réorganisation quasi-complète de l’équipe cette année)
7 – Frêlons de Wimbourne
8 – Faucons de Falmouth (2 disqualifications pour antijeu, 1 seule autre défaite)
9 – Catapultes de Caerphilly
10 – Orgueil de Portree (annonce officielle du départ de 4 joueurs)
11 – Vagabonds de Wigtown
12 – Crécelles de Kenmare
13 – Chauves-souris de Ballycastle (saison désastreuse, finirent 5e l’année dernière)

Suite à la page suivante...








Gazette de Mai 1997 Main-47f51ea







_________________
Gazette de Mai 1997 Okey210
Merci à Jess & Aku
Revenir en haut Aller en bas
Albus Dumbledore
Albus Dumbledore
ADMIN  Directeur de Poudlard

ADMIN
Directeur de Poudlard
MESSAGES : 517
Gazette de Mai 1997 Lumos-4fcd1e6

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG: INCONNU
Gazette de Mai 1997 Empty
MessageSujet: Re: Gazette de Mai 1997 Gazette de Mai 1997 EmptyMar 2 Déc 2014 - 12:55







LES FIZWIZBIZ DU MATCH
— Quatre joueurs de l’équipe nationale d’Angleterre se retrouvèrent sur le terrain ce jour-là : Blythe Parkin (attrapeuse) et Dawn Withey (batteuse) pour les Flèches, Edric Vosper (poursuiveur) et Lucas Badgeworthy (batteur) pour les Tornades.
— C’est le deuxième plus long match de la saison (3 heures, 33 minutes et 38 secondes). Le premier est celui ayant confronté le Club de Flaquemare à l’Orgueil de Portree en octobre dernier (4h50, 510 à 390 en faveur de Flaquemare). Herman Deverill est d’ailleurs le frère de l’entraîneur de Flaquemare, Philbert Deverill.
— Les poursuiveurs des Canons de Tutshill marquèrent la plus longue suite de buts dans le plus cours laps de temps à partir le coup d’envoi de toute la saison (7 en 9 minutes).
— Edric Vosper et Elias Gray sont amis d’enfance, le premier ancien Gryffondor et le second ancien Serpentard, chacun ayant gagné une coupe au nom de leur maison à Poudlard. Ils cherchèrent tous deux à rejoindre la même équipe, mais Vosper fut le premier à devenir semi-professionnel (remplaçant chez les Tornades avant d’en devenir un poursuiveur-clé, puis sélectionné ensuite dans l’équipe d’Angleterre).
— Les Tornades, déjà nommées G.É.N.I.E (Grandiose Équipe Nationalement et Internationalement Enthousiasmante) 3 années consécutives par les lecteurs de Balai-Magazine furent à la suite de cette victoire désignées pour le titre de 1997.

NOTES AUX LECTEURS
* Le Silver Burst, initié par Elias Gray et Herman Deverill, consiste à reprendre l’ancienne « formation à 7 », parfois adaptée en « flèche à 7 » pour lancer toute l’équipe à l’assaut des anneaux, même le gardien et l’attrapeur. La présence des joueurs est essentiellement physique et occupe tout le terrain dans une attaque en faucon supérieure à trois (ou « flèche »). Elle diffère de sa version classique par le jeu de passe extrêmement rapide des poursuiveurs et les déplacements fluides des batteurs pour les protéger.

** En référence à la victoire historique de 1932, hissée au statut de match légendaire des Flèches d’Appleby sur les champions européens de l’époque, les Vautours de Vratsa. Dès qu’un match des Flèches dure plus de 2h30 environ, les supporters entonnent le chiffre de cette date mythique.

***Les stratégies d’Elias Gray (28 ans), nommé capitaine en 92, sont très critiquées par Balai-Magazine. Le capitaine des Flèches d’Appleby a en effet la particularité de toutes les tester en match de championnat, souvent contre l’accord de leur gardien. Le fait de ne remplacer aucun joueur, même après 5 heures de jeu (durée du match le plus long sous le capitanat de Gray) a été jugée « absurde, fanfaronne et jusqu’à preuve du contraire, totalement infructueuse » par certains rédacteurs que nous ne nommerons pas. L’Avenir du Quidditch, revue irlandaise, a quant à elle des avis beaucoup plus enthousiastes sur cette éthique de jeu, vue comme « le vrai Quidditch […] ». Au sein de notre journal, nous déplorons certes l’usage de joueurs en tant qu’outils mais avons remarqué les résultats impressionnants accomplis par l’équipe.

PETIT LEXIQUE EN VRAC
- L'Arc : Surnom donné à la formation des batteurs des Flèche, soit "la Corde" et "la Branche". Presque tous les joueurs des Flèches d'Appleby ont des surnoms comparables en référence aux composantes de l'arc et de la flèche.
- La Corde : Dawn Withey, batteuse des Flèches et de l'équipe d'Angleterre depuis trois Coupes du Monde.
- La Branche : Hercules Grindefold, batteur des Flèches, fils d'Atlas Grindefold.
- Stubborn : Georg Stinton, poursuiveur des Tornades.
- Abraxan : créature magique mascotte des Tornades.
- Silver Burst : formation à sept inventée par le duo Gray-Deverill, cf. Notes.
- Tremblante de Woollongong : mouvement spécial consistant à se déplacer rapidement en zig-zag.
- The Appleby Star : Blythe Parkin, attrapeuse des Flèche et de l'équipe d'Angleterre depuis quatre Coupes du Monde.
- Saute-Balai : Faute consistant à se jeter sur le balai d'un autre joueur (ou sur le joueur en question en lâchant son propre balai)
- Feinte de Wronski : Descente en piqué de l'attrapeur pour faire croire au repérage du Vif d'Or dédié à faire tomber l'autre attrapeur.

Article par Anonyme
Gazette de Mai 1997 556701barremoyenne
Gazette de Mai 1997 975935coloniesimg
Gazette de Mai 1997 556701barremoyenne
Gazette de Mai 1997 A-48c97ce
Poudlard, on en a parlé pendant des semaines. Chaque élève avait connaissance de ce qui se tramait, un bon nombre d’entre eux ont usé de leurs charmes et autres combines farfelues pour convaincre parents et tuteurs de les laisser y aller. C’est la première fois que l’école organise quelque chose de cette ampleur, et ça a rencontré un succès appréciable, pour une première. Du 27 avril au 04 mai, plusieurs dizaines d’élèves de tous âge se sont retrouvés à l’occasion d’une colonie de vacances qui a ressemblé plus de 60 participants, et une dizaine d’animateurs (eux aussi élèves, mais âgés de 16 à 17 ans). Dans un cadre nature au milieu de la campagne française, ils ont profité de plusieurs jours ponctués de jeux, d’activités et de repas aux couleurs du pays (à croire que nos chers elfes se sont déplacés exprès, usant de leurs connaissances du monde culinaire pour cuisiner à la française*. Sans surprise, escargots et grenouilles sont restés pour la plupart au bord de l’assiette, tandis que le gratin dauphinois ou les paupiettes de veau eux ont rencontré un franc succès.)

*Les mots en italique dans le texte sont en français.

Les participants sont arrivés au campement par le biais d'un portoloin, plus précisément un pneu. Loin de toute civilisation moldue, les activités en plein air ou nécessitant l'utilisation de la magie ont été prévenues par des sortilèges repousse-moldus, de charmes de protection ou d'amnésie dans les pires des cas (aucun moldu n'a perdu la mémoire durant cette semaine, Merlin nous en soit témoin). Loin d'être parqués, les jeunes scouts pouvaient se promener dans un large espace protégé, au cadre idyllique (admettons que les champs et les vaches sont le rêve de tout campagnard qui se respecte). Une très belle semaine donc, loin du stress des cours et des devoirs, encadrée par une équipe d'animateurs motivés et volontaires !


ACTIVITÉS - PLANNING DES JOURNEES

Tout au long de cette semaine que l’on peut qualifier sans retenue de « chargée », les participants ont pu s’investir dans des activités sélectionnées et organisées avec soin. Il y en avait pour tous les goûts, et chacun a trouvé son compte que ce soit dans les courses de sac, la bataille d’eau sur balais ou le blind-test. Après une prise de notes intensive, je suis aujourd’hui en mesure de vous donner le planning des activités !

[VOIR LE PLANNING EN BAS DE PAGE]





RECUEIL DE TEMOIGNAGES

"Ce fût une semaine incroyable et très enrichissante. Les animations étaient toutes très intéressantes exceptée la toute dernière extrêmement louche à mon avis où il était question de trouver des trucs tous pourris dans la nature au beau milieu de la nuit avec pour seuls compagnons : une boussole cassée et une Vipère Aigrie de la vie. Vraiment fantastique.
Une petite pensée à tous ceux présents dans la tente B, on s'est pris quelques coups dans le coccyx mais cette orgie restera gravée dans ma mémoire."

Maya Livingstone

La dédicace est transmise sans délai Luciole !


"J'envisageais cette colonie comme un voyage initiatique où nous pourrions tous parfaire nos talents naturels sans baguette, ou nous apprendrions à vivre de manière intelligente en communauté. Au final, tout ce dont j'ai eu confirmation, c'est qu'à l'instar des chênes, au départ, on est juste tous des glands."
Nathan Larsonn

C'était l'instant philosophie de cet article.


"Ah, parce qu'en plus, il faut qu'on donne notre avis sur cette colo' ? Génial. GENIAL ! Non vraiment, si vous êtes partisans des piqûres d'insectes en tout genre, du manque de confort au sein des tentes (de la paille à la place des matelas ??), et surtout d'une hygiène déplorable... C'est sûr que cette colo' risque de vous plaire. Oh et le meilleur pour la fin... vous faire marcher dans la forêt noire pour rechercher une brosse à dents rouge, non franchement, félicitations pour l'originalité, on n'aurait pas pu mieux faire ! "
Alexander Foster

[cet élève s'est beaucoup amusé]


"Veni Vidi Vici... Je ne voulais pas y aller, on m'y a obligé, j'ai enduré. J'ai rien à dire de plus, il ne s'est rien passé..."
Hayden Cornwell


Mr Cornwell a répondu avec sa gentillesse légendaire (hum), le regard fuyant avant de se tirer rapidement sans que je puisse tenter d'en demander plus. Sympathique, n'est-il pas ?

Mis à part tous ces rabat-joies, la colonie a fait beaucoup d'heureux, ne les croyez pas ! (surtout Maya qui en a bien profité)


Gazette de Mai 1997 1408469136-tableau-final


Un article de Meredith Breckenridge

_________________
Gazette de Mai 1997 Okey210
Merci à Jess & Aku
Revenir en haut Aller en bas
Albus Dumbledore
Albus Dumbledore
ADMIN  Directeur de Poudlard

ADMIN
Directeur de Poudlard
MESSAGES : 517
Gazette de Mai 1997 Lumos-4fcd1e6

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG: INCONNU
Gazette de Mai 1997 Empty
MessageSujet: Re: Gazette de Mai 1997 Gazette de Mai 1997 EmptyMar 2 Déc 2014 - 13:04








Gazette de Mai 1997 Banane-47f4ab0

LES PETITS PLATS DE SEAWORTH

Gazette de Mai 1997 J-47f4ad6
e sais. Il commence à faire beau. Il commence à faire trop chaud pour profiter des ragoûts de Maman Weasley bien gras et degueulasses lorsque notre robe de sorcier est un peu trop portée sur la transpiration.

C’est vrai quoi, en période estivale on recherche le frais, le bon, le léger. Pas que je sois un spécialiste culinaire en la matière, mais je vois bien toutes les minettes tenter de perdre lamentablement les kilos « en trop » emmagasinés par l’hiver.

D’ailleurs, parlons-en de ces kilos en trop. VOUS LES VOYEZ OU ?

Et les messieurs ne sont pas en reste. Je les vois aussi, se remettre au sport pour tenter de se pavaner avec des tablettes de chocolat sur le ventre. (d’ailleurs, ça me donne faim. De chocolat bien évidemment.)

Laissez-moi donc vous crier quelque chose de super intelligent : vous êtes tous des abrutis. Garçons ou filles. Vous ne savez plus manger. Vous vous contentez juste de rester l’œil fixé sur une balance pourrie qui ne reflète même pas votre foutu « poids santé »

Mais ne vous inquiétez pas.  Je suis là, là pour vous apprendre que la bouffe, c’est sacré.
Ci-dessous quelques recettes à faire en couple ou bien entre amis (oui, je suis un imbécile qui pense qu’on NE PEUT PAS cuisiner super bien tout seul. Enfin, peut être hein, mais moi je trouve ça nul. J’aime la discrimination. Frappez moi.)




Gazette de Mai 1997 Amortentia-489be64




Gazette de Mai 1997 Biereaubeurre-48aef6d

Gazette de Mai 1997 Barre1-47f4ab3

Gazette de Mai 1997 Journal_sorcier-47f4ade

Gazette de Mai 1997 Barre1-47f4ab3

Gazette de Mai 1997 S-47f4af1
i aujourd'hui la pureté du sang est bien moins importante qu'autrefois, on note cependant que certains sont encore victimes de réflexion sur leur sang, soi disant «impur». Mais plus que d'un intérêt strictement sorciers, cette intolérance c'est, au fil des années, élargie jusqu'à atteindre toute forme d'hybride : des demis-géants aux centaures. Mais qui sont-ils au juste pour prétendre qu'il faille entrer dans une certaine catégorie pour se faire respecter? Pour comprendre d'où vient cette importance de la valeur du sang, il faut se pencher sur la nature même des sorciers.

Tout d'abord, un sorcier est un homme ayant des aptitudes magiques appelées « pouvoirs magiques ». C'est la seule chose qui nous distingue vraiment des moldus. Bien sur, le degré de puissance varie d'un sorcier à l'autre. C'est là qu'interviennent les dits « sang-pur » : en effet, d'après les extrémistes, un sorcier n'est pas seulement un humain possédant des aptitudes magiques, pour ceux-ci, les sorciers forment une race séparée des Moldus. D'après l'Histoire de la Magie, de Bathilda Tourdesac, certains sorciers, encore plus radicaux, ont voulu faire classer les Moldus en tant qu'animaux et non en tant qu'êtres. On remarque également que les moldus, bien que dépourvus de magie et incapables de la voir du premier coup, sont capables de l'entrevoir. Est-ce donc de cela que peut venir cette animosité : ces personnes incapables de voir la magie, peuvent cependant être guidés et la découvrir par le biais d'un sorcier tant et si bien qu'il soit son âme-sœur -il est bon de rappeler que notre monde doit être tenu secret-. Il semblerait donc que certains aient du mal à accepter que les moldus puissent sentir la magie. C'est peut être ce qui les amène à penser que les nés-moldus seraient en fait de simple humains dépourvus de magie, ayant volé d'une quelconque façon sa baguette à un sorcier.

Si l'on prend la définition exacte, un sang-pur est un sorcier n'ayant eu aucun ancêtre moldu, aussi loin qu'on puisse remonter. Faut-il donc s'écraser sous les regards impérieux de ces sorciers sous prétexte qu'ils ont le sang-pur ? En effet ce n'est pas le sang qui fais le sorcier, comme je l'ai déjà dis, un sorcier se mesure à la puissance de son pouvoir magique, et un sang-pur, bien que n'aillant eu que des ancêtres sorciers, n'a pas la garantie l'être plus puissant qu'un sang-mêlé ou un né-moldu. Il est d'ailleurs prouvé que ces familles ne feront pas long feu, car en effet les familles de sang-pur sont extrêmement rares de nos jours, et par conséquent toutes liées entre elles. Étant donné le faible nombre d'époux potentiels de sang-pur, ceux-ci se raréfient. Faute de trouver un mari sang-pur, il sont alors contraints au célibat éternel, ou au mariage avec un moldu, ou un sang-mêlé, de telle sorte que leurs descendants ne sont plus sang-purs.

Il est bon de rappeler que la plus part des sorciers sont, de nos jours, des sang-mêlés. Et pour cause : si les sorciers ne s'étaient pas mariés à des moldus, ils se seraient éteints il y a bien longtemps et nous ne serions pas là.

Mais finalement, toutes ces expressions "sang-pur", "sang-mêlé" et "Sang-de-Bourbe" ont été uniquement forgées par ceux qui y accordent une quelconque importance. Si nous n'avions pas fait de distinction, alors aucune de ces expressions n'existerait et nous n'aurions pas à nous poser la question de savoir quel sang est le meilleur ou le plus pur.

D'un point de vue scientifique, on peut dire que oui, il existe un sang de sorcier plus pur qu'un autre, c'est indéniable. Mais d'un point de vue moral aucun sorcier n'est plus pur qu'un autre, ces familles ne sont pas pourvues de privilège de part leur sang. D'ailleurs, il est prouvé que les sang-purs viendront à disparaître, ce qui prouve que de ce point de vu là, ils sont loin d'être un quelconque exemple à suivre, puisque condamnés à disparaître s'ils s'entêtent à vouloir garder la pureté du sang.

Alors sang-pur, sang-mêlé ou né-moldu, le sang n'a aucun importance pour peu que nous fassions l'effort n'oublier ce qui nous différencie.

Silaas Chase





_________________
Gazette de Mai 1997 Okey210
Merci à Jess & Aku
Revenir en haut Aller en bas
Albus Dumbledore
Albus Dumbledore
ADMIN  Directeur de Poudlard

ADMIN
Directeur de Poudlard
MESSAGES : 517
Gazette de Mai 1997 Lumos-4fcd1e6

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG: INCONNU
Gazette de Mai 1997 Empty
MessageSujet: Re: Gazette de Mai 1997 Gazette de Mai 1997 EmptyMar 2 Déc 2014 - 13:08







Gazette de Mai 1997 Barre1-47f4ab3

Gazette de Mai 1997 Legende_chouette-47f4ae8

Gazette de Mai 1997 Barre1-47f4ab3


Préface :

Lors de mes diverses traductions de livres, je suis tombé sur des histoires poignantes et vraies. Il est évident qu'il était de mon devoir de prof de les transmettre, mais la lecture de certaines histoires en classe ne convenaient pas aux plus puristes venus pour faire de la grammaire et de la syntaxe. C'est pourquoi j'ai décidé d'en publier une mensuellement dans la Gazette de Poudlard. En espérant qu'elle soit bien accueillie par le Grand Public des Eleves, du Personnel et des Professeurs. Si question il y a, mon bureau se trouve à côté de la salle des cours et est grand ouvert aux plus curieux comme aux plus sceptiques.
Professeur Abigail Dan Shawn



Gazette de Mai 1997 I-47f4abb
l était une fois, dans les contrées perdues de Pologne, un jeune sorcier aux habitudes bien déplorables. Ce dernier vivait reclus de la société moldue et sorcière depuis ses 13 printemps. Il avait seul appris la magie et l'utilisait pour de bien basses besognes. En effet, son seul contact humain « restait » en un village moldu [NDLA : Traduction maladroite due à une imprécision du manuscrit de base] qui était à plusieurs lieues de sa cabane. Il y allait tous les mois et chaque mois il y exécutait une tâche différente. Cette tâche avait été appelée par les habitants : « Celle qui détruit » et elle était – selon eux – exécutée par : « Le sorcier malotru ».
Ce sorcier – au nom inconnu en réalité – allait mensuellement détruire une pièce manufacturée par un habitant. La pièce pouvait tantôt être un objet décoratif qu'un objet vital à la santé des habitants. Une fois cela fait, il restait la nuit entière avec la pièce brisée et ressortait le lendemain matin avec un teint frais et paraissant plus jeune.

Il avait prévenu les habitants en ces mots : « Si vous entrez dans la tente que j'utilise, alors le malheur s'abattra sur tout le village. En revanche, si vous me laissez faire mes petites affaires, alors vous pourrez continuer de vivre normalement. »
Les habitants s'étaient méfiés, mais ils n'avaient pas eu le choix. Ils se devaient de respecter la parole du sorcier. [NDLA : Il est important à ce moment de l'histoire de préciser que le village moldu avait connaissance de la magie, mais était incapable de l'utiliser.]

Un soir d'hiver, alors que le malotru venait chercher le seul seau du puits pour le détruire, les villageois envoyèrent une chouette pour le suivre. Elle était noire de jais et seuls deux petits yeux jaunes la distinguaient de la pénombre régnant sur le village et ses alentours.

La chouette suivit le sorcier jusqu'à une petite tente qu'il monta d'un coup de baguette magique. Il s'installa à l'intérieur, enleva sa robe de sorcier avant de commencer à murmurer des mots étranges. La chouette s'était cachée dans un coin d'ombre de la tente et regardait attentivement le sorcier malotru. Au bout de quelques instants, la pièce se reforma et se miniaturisa. Le sorcier la mit dans un pan de sa cape avant d'essuyer des larmes qui avaient coulées.

Ce soir là le sorcier ne sortit pas directement, mais attendit en contemplant une photo d'une femme. La chouette vola pour le dire aux villageois et le mois suivant, le chef du village s'annonça au sorcier en ces termes
« Sorcier. Filane, notre chouette, nous a annoncés ce qu'elle avait vu dans la tente l'autre jour. »
A ce moment-là le sorcier se courrouça, mais le chef ne le laissa pas s'énerver :
« Nous connaissons ton chagrin et le partageons, c'est pourquoi à partir d'aujourd'hui, tu as le droit de venir vivre avec nous. »

Quelques années plus tard le sorcier malotru n'avait de malotru que le nom et il vivait avec sa chouette qui lui était destinée.



Post-face :

Nous pouvons retirer énormément de choses de cette histoire, mais la morale principale résidant dans la bonté et l'ouverture du cœur, je me permet de mettre le doigt sur la morale secondaire – et tout aussi importante. Les animaux des sorciers sont là pour les aider à vivre, ils doivent être ménagés. De plus la baguette du sorcier doit servir à faire le bien, car si elle ne le fait pas, alors quelqu'un le remettra sur le droit chemin – quitte à recourir à la version plus moderne : Azkaban.
Professeur Abigail Dan Shawn


Gazette de Mai 1997 2697574c0x


Gazette de Mai 1997 Banane-47f4ab0

LA FOLIE
DES FRUITS GLACES


Gazette de Mai 1997 O-47f6fc5
n va commencer par quelque chose de saison. Rien à voir avec vos pseudos kilos qui n’existent pas, là c’est juste une question de BON SENS. Qui n’aime pas bouffer des fruits en période de grosse chaleur ? Surtout des fruits congelés glacés ?

(si jamais vous faites  partie de ceux-là, refermez tout de suite la page de cette rubrique et allez directement aux potins de Larsonn, merci)

Pour 4 personnes
Temps de préparation : moins de dix minute, z'êtes pas estropié quand même.
Cuisson : la magie réside dans le fait que vous possédez une baguette.  Si vous avez un cerveau, ça prendra moins de 3 secondes.

IL VOUS FAUT DONC :

-Des fruits (sans déconner)
-Un chaudron (vous pouvez éventuellement prendre une casserole, mais ça fait moins sorcier)
-Du sucre roux (et pas les cheveux de Ron Weasley, merci)
-Une écaille de lézard (ASTUCE : il y en a dans le bureau de Rogue. Mais z'avez rien lu.)
-AU CHOIX : Du Whisky pur feu (demandez à Sean) ou bien du Rhum.
-Du caramel.
-Ai-je vraiment besoin de préciser qu’il vous faut votre baguette ?

D’abord prenez les fruits et enlevez la peau, histoire que vous ne mangiez pas un truc aillant été touché par des Nargoles (=demandez à Lovegood ce que c’est, je pourrai pas bien expliquer). Bon bien sûr, si vous avez choisi des fruits rouges, vous ne retirez rien. Ce serait un blasphème.

Selon le fruit, coupez en morceau et mettez tout dans votre chaudron.

Réduisez en poudre votre seule écaille de lézard (et pas DEUX. Sinon croyez-moi, vous allez passer une sale nuit) et mélangez la au sucre roux (me demandez pas pourquoi, c’est joli) pour ensuite le mettre sur vos fruits frais. Moulinez avec une cuillère en bois (important) SANS réduire la mixture en vomi informe. Faut que ça reste quand même assez solide. Goutez si vous vous sentez l’âme d’un Gryffondor, grimacez si c’est pas bon (même si c’est bon, d’ailleurs) et rajoutez du caramel.

Sans attendre que ça devienne immangeable, sortez votre  baguette et prononcez rapidement « Glacius » avec un geste souple du poignet. J’INSISTE sur ce geste souple. Le but n’étant pas qu’on se retrouve avec un iceberg sur le palais.

Ensuite, il suffit de se servir un verre de Whisky/Rhum pour se féliciter d’avoir réussi cette recette Ô combien simple, vous en conviendrez.
(oui, ça ne servait qu’à ça)

ENSUITE ? DEGUSTEZ.
C'était encore Dean, votre toujours dévoué serviteur.







_________________
Gazette de Mai 1997 Okey210
Merci à Jess & Aku
Revenir en haut Aller en bas
Albus Dumbledore
Albus Dumbledore
ADMIN  Directeur de Poudlard

ADMIN
Directeur de Poudlard
MESSAGES : 517
Gazette de Mai 1997 Lumos-4fcd1e6

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG: INCONNU
Gazette de Mai 1997 Empty
MessageSujet: Re: Gazette de Mai 1997 Gazette de Mai 1997 EmptyMar 2 Déc 2014 - 13:12








Gazette de Mai 1997 Banane-47f4ab0
GUIMAUVES AUX
CHOCOGRENOUILLES




Gazette de Mai 1997 O-47f6fc5
n finit sur une touche douce et sucrée parce que je suis gentil et bon (et que surtout, j'ai envie de garder mon p'tit job de cuisinier de la gazette)
Parce qu'on est tous des gourmands sans scrupule, ne mentez pas.

IL VOUS FAUT DONC :

- De la gélatine. (animale ou végétale, on s'en fiche)
- De l'eau (beaucoup)
- Du sucre de chez Honeydukes (non promis je n'ai pas un partenariat avec eux, ça va)
- Un peu de sirop (alors généralement c'est du sirop de maïs, mais si vous voulez mettre du sirop contre la toux...)
- Des chocogrenouilles écrasées. Pleins.
- Des chocogrenouilles fondues, pleins aussi. (NON ce n'est pas la même chose)
- Un moule (que vous aurez chipez chez votre ami moldu ou peu importe)


Pour commencez, rangez moi ces gros doigts dégueux que vous tendez vers le chocolat. Vous n'êtes pas (encore) ici pour bouffer les ingrédients, merci.
Mettez de l'eau dans votre chaudron (que vous aurez lavé avant, je vous fais confiance) et faites chauffer tout en mettant votre gélatine dessus. Ça étant fait, rajoutez doucement le sucre et mélangez doucement. Faut que votre mélange est bien fondu, sinon vous CONTINUEZ à touiller. Je suis sérieux, s'agirait pas de vous chopper un mal de bide.

Dès que c'est bon, mettez le tout dans un bol (ou un récipient, pour le peu que ça me fasse) et ajoutez y le sirop de maïs (ou bien contre la toux. Des goûts et des couleurs vous savez...). Bon désolé pour vos bras mais vous allez devoir ENCORE mélanger à peu près dix minutes votre mélange jusqu'à ce qu'on est une substance à peu près ferme.
Ensuite, vous y mettez vos chocogrenouilles fondus (ET PAS ÉCRASÉES MERCI)

Puis vous versez tout dans votre moule (qu'il soit carré ou rond importe peu) puis jetez un glacius dessus.
Oui, on est des sorciers, on en profite, c'est mieux non?

Saupoudrez ensuite un plan de travail de chocogrenouilles écrasées. Démoulez y votre guimauve et découpés là en petits carrés. Enrobez de votre poudre chocolatées.
S'il y a un surplus dessus, secouez.

Disposez les sur une assiette et... DÉGUSTEZ.

On me dit dans l'oreillette que ça sera la dernière recette pour ce numéro. Ravi d'avoir pu partager mon maigre savoir en la matière avec vous les abrutis.
En espérant que vous n'allez pas mourir d'une intoxication alimentaire d'ici là...

C'était Dean, votre serviteur. (pas toujours doué mais...)


Gazette de Mai 1997 Barre1-47f4ab3

Gazette de Mai 1997 Testpshy-489b688

Gazette de Mai 1997 Barre1-47f4ab3

Gazette de Mai 1997 V_blanc-489b717
ous vivez votre vie comme bon vous semble. Selon les événements, vous réagissez avec votre cœur et votre raison (peut-être parfois plus l’un que l’autre). Et dans votre vie sociale ? Êtes-vous un élève sociable et loyal envers vos proches amis ? Ou bien devrait-on se méfier de vos mots ? N'êtes-vous pas plutôt une langue de vipère ?


Le professeur McGonagall vous annonce un « petit » contrôle de connaissances lors du prochain cours. Comment allez-vous le préparer ?
♠ Bof, j’attends la veille du contrôle. Je préfère compter sur ma mémoire immédiate, j’ai autre chose à faire avant !
♦ Je bosse dès que je rentre à la Salle Commune ! J’ai intérêt à avoir un bon résultat.
♥ Tout va bien ! Pas de panique, la Métamorphose je gère. Je maîtrise, tout va bien, pas besoin de faire quoi que ce soit … au fait il y a quoi au menu ce soir au diner ?

On vous donne un seau à remplir d’eau …
♦ Aguamenti ! Et hop, voici votre seau rempli à ras bord monsieur ! Autre chose ?
♥ Aguamenti. Arf c’est trop lourd ! *vide un peu du seau dans l’évier*, voilà c’est mieux.
♠ Aguamenti … bon je ne vais pas ne mettre trop quand même, il n’y a pas besoin d’autant d’eau, si ?

Vous entendez un cri venant de derrière la porte que vous voulez ouvrir !!
♦ Merlin ! Quelqu’un a besoin d’aide ! *ouvre la porte et sors sa baguette magique, prêt(e ) à intervenir*
♠ Si jamais c’est une attaque … je vais aussi être attaquée ! il vaut mieux aller chercher de l’aide.
♥ Réflexe : quelqu’un crie ? je crie. AAAAAAAAAAAAAHHH

Une élève de BeauxBâtons commence une conversation enjouée avec vous … mais dans une langue tout à fait étrange, vous n’y comprenez rien. Elle vous pose une question, vous répondez …
♦ Excuse-moi, je n’ai rien compris, tu peux répéter moins vite et en anglais ?
♥ Vous voulez l’heure ? Il est quatre heures de l’après-midi. Allez, je dois y aller !
♠ Ah oui bien sûr ! Tu as tout à fait raison  (qu’est-ce qu’elle m’a dit ?)

Par Merlin ! Le Ministre de la Magie en personne s’approche de vous lors d’un repas festif dans la Grande Salle et vous parle ! Que répondez-vous ?
♦ Monsieur le Ministre, je suis enchantée de vous connaître.
♠ Madame … non … Monsieur le Minischt… Mich … Ministre ! Je peux faire quelque chose ? Enfin je veux dire ? Oui enfin, pardon vous disiez quoi ? Rien ? De quoi ?
♥ Bonsoir Monsieur, vous avez goûté de ce porridge ? Un régal non ? Je m’en ferai péter le bide !

Le professeur d’Histoire de la Magie se lance dans l’explication complexe des légendes nordiques. Votre montre vous indique qu’il reste une demi-heure de cours.
♠ Il va nous balancer ses connaissances en trente minutes ? Merlin il va falloir écrire vite …
♦ Mince, il n’aura pas le temps de tout expliquer aujourd’hui, faudra attendre le cours prochain, quel suspense !
♥ Bon allez, je dors. À tout à l’heure !

Décidément, ce/cette élève vous plaît énormément, et vous allez clairement finir par tomber amoureux/se. Que faire ?
♦ Un signe en coin, un sourire, peut-être même lui dire bonjour si c’est possible. J’espère que je ne vais pas rougir !
♥ J’y vais franchement, le regard curieux et amusé, la démarche assuré, le petit sourire charmeur qui va bien… à l’attaque !
♠ Inutile d’essayer, de toute façon je ne lui plairai pas. Je l’admire de loin.

Vous aviez donné rendez-vous à une amie à Pré-Au-Lard et ça fait un quart d’heure que vous attendez.
♠ Je savais que cette idiote allait être en retard. J’en ai marre de toujours l’attendre !
♥ Bon je m’en vais. Tant pis, une prochaine fois peut-être.
♦ Il y a dû avoir un souci, mais elle va arriver.

Nous sommes tous maintenant d’accord, Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom est parmi nous.
♦ / ♥ Je me moque de ça, je ne suis pas en danger.
♦ /♠ J’ai peur, clairement. Pour les autres et pour moi.

Il y a une petite semaine de vacances.
♥ /♠ Je rentre retrouver ma famille
♥ /♦ /♠ Je vois avec mes ami(e )s sorciers, pourquoi ne pas partir ensemble en vacances ? Ou rester au château.


Par Jade Storm



Faites vos calculs pour savoir quelle est votre couleur, rendez vous à la page 9.
Gazette de Mai 1997 611794main47f51ea






_________________
Gazette de Mai 1997 Okey210
Merci à Jess & Aku


Dernière édition par Albus Dumbledore le Mar 2 Déc 2014 - 13:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Albus Dumbledore
Albus Dumbledore
ADMIN  Directeur de Poudlard

ADMIN
Directeur de Poudlard
MESSAGES : 517
Gazette de Mai 1997 Lumos-4fcd1e6

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG: INCONNU
Gazette de Mai 1997 Empty
MessageSujet: Re: Gazette de Mai 1997 Gazette de Mai 1997 EmptyMar 2 Déc 2014 - 13:15





Gazette de Mai 1997 Grand_barre-47f5133

Gazette de Mai 1997 Avant_apres-48ae9ca

Gazette de Mai 1997 Grand_barre-47f5133



Gazette de Mai 1997 Yuyu-4804bae
Une gentille jeune fille à l'air innocent. Mais ne vous y trompez pas, c'est une vraie fouineuse ! Ne trouvez-vous pas qu'elle a déjà l'air d'une journaliste en herbe? Jessicayumi Belmontet a abandonné la franche pour une coupe plus décalée.

Gazette de Mai 1997 Silaas-4804bf8
Une tête toute ronde, une bouille de bébé phoque et des cheveux blonds chérubins, Silaas Chase n'a finalement pas beaucoup changé...



Gazette de Mai 1997 Blop-4804b55
Si Poudlard avait eu cette photo sous la main avant, les élèves se seraient méfié dès le début de Louise Fitzgerald. Elle a réussi à cacher son air de petite peste sous des traits angéliques. Dommage que plus personnes ne s'y trompe....

Gazette de Mai 1997 Arya-4804b72
Avec sa couronne de fleur et sa jolie robe de princesse, qui aurait pensé que la petite Arya Howe deviendrait un bout de femme si forte et indépendante? On imaginait plutôt une gentille Serdaigle, pas une sorcière au caractère d'Hippogriffe !


Gazette de Mai 1997 Nathantitre-1-4804bb8
Peut-être que Nathan Larsonn a finalement eu un peu de succès avec les filles dans sa vie. Quelle femme ne craquerait pas devant cette bouille? Peut être aurait-il dû garder ce sourire édenté...


Gazette de Mai 1997 Jennifer-4804b7a
Voir cette photo, c'est se souvenir à quel point la "mode" passée était... passée! Ne nous mentons pas, nous avons tous honte du look dont nous étions si fier quelques années plus tôt. Heureusement Anna Marshall a abandonné les chouchous et mèches ridicules pour une coupe bien plus moderne.


Gazette de Mai 1997 Carlie-4804c26
Voilà une adorable Pompon-Girl au sourire rayonnant. Il n'est pas bien difficile de croire qu'elle deviendra une petite Poufsouffle. Il s'agit bien là de Carlie Peters !



Gazette de Mai 1997 Peur-4804bd9
Le meilleur choix de Dean Seaworth dans sa vie? Abandonner cette coupe de surfeur ratée.





Gazette de Mai 1997 Erin-4804c65
Une petite fille à l'air timide et réservé, qui aurait parié sur le fait qu'elle deviendrait une préfète autoritaire maniaque du travail et de l'ordre? Vous l'aurez deviné, il s'agit bien d'Erin Van Hall.



Gazette de Mai 1997 Damdam-4804b3b
Visiblement rester enfermé six années dans une bibliothèque pour apprendre des choses dont tout le monde se fiche n'a pas réussi à Adam Wright. Non seulement ça lui a fait perdre son bronzage, mais ça également entraîné une sévère myopie...

Gazette de Mai 1997 Aloy-4804c77
Qui est ce petit garçon à l'air chétif ? Il n'est pas le genre de gamin bagarreur et très costaud mais... le voilà transformé en beau jeune homme qui n'a pas froid aux yeux ! Aloysius Breckenridge a bien caché son jeu.

Gazette de Mai 1997 Miley-4804b49
Avec ses petites tresses et son air timide, Rose Chimalis avait tout d'une fillette adorable. Mais en grandissant elle a acquis un sacré caractère. Mieux vaut ne pas tâter de ses cognards !


Gazette de Mai 1997 Theo-4804bf2
Ce petit garçon est sûrement le plus adorable qu'on puisse trouver, non? Un sourire d'ange tout en fossette, on l'imagine volontiers se faire chouchouter par des jeunes filles. Vous l'aurez deviné, il s'agit bien de Théo Garner !

Gazette de Mai 1997 Elea-4804c6b
Souvenez-vous, elle n'a pas toujours été la croqueuse d'homme qu'elle est aujourd'hui. Et oui, même Eleana Jenkins a été une gamine. On se demande bien ce qu'était cette... Frange? Mais une chose est sûre, Mademoiselle Jenkins a su développer ses atouts!


Gazette de Mai 1997 Maya-4804b38
S'il y avait un prix à donner pour le plus gros changement, la palme d'or reviendrait à Maya Livingstone. On peut l'avouer -soyons sincères un instant- personne ne l'a reconnue à la rentrée, pas même les professeurs !


Gazette de Mai 1997 Violine-4804be5
En décalage avec le contexte, cette petite fille a préféré se déguiser en princesse Jasmine plutôt qu'en sorcière le soir d'Halloween. Elle a même un fantôme de compagnie! À croire que Violine Maxwell aime être complètement décalée....


Gazette de Mai 1997 Dame-4804b84
À par ses cheveux qui ont poussé et son visage qui a pris en maturité, Ali Rhodes semble ne pas avoir trop changer. Mais chères sorcières et sorciers de Poudlard, voilà en exclusivité la preuve qu’Ali peut sourire. Certes on dirait qu'on la force, mais c'est un sourire quand même!


Gazette de Mai 1997 Sans-rosalie1-4804c14
Oh, la petite fille modèle, tout en robe et froufrou! Une vraie poupée pour les parents. Blonde au yeux bleus, Rosalie Stonem a toujours l'air d'une poupée, mais au caractère farouche! Essayez de jouer avec elle et vous vous retrouverez avec la joue en feu.

Gazette de Mai 1997 Laraou-4804c4c
Qui aurait reconnu Lara Ventdunord enfant? La jeune femme a décidément bien changé, bien qu'elle conserve cet air doux et rêveur.
















Gazette de Mai 1997 Mered-4804ba3
La jeune Meredith Breckenridge semblait bien timide à l'époque. Avec son carré de jeune fille modèle, elle n'avait rien à voir avec notre lionne d'aujourd'hui !


Gazette de Mai 1997 Ethan-4804c59
Encore un qui voulait attirer l'attention et affichant un style totalement... à côté de la plaque! Avec ses cheveux plats et sans forme, Ethan Farell était loin de l'image qu'il donne aujourd'hui.


Gazette de Mai 1997 Sean-4804b8b
À l'époque, Sean Hopkins participait au casting pour être l'effigie de la dernière marque d'après shampoing du célèbre Gontran Mechkibrille.


Gazette de Mai 1997 Jimmy-4804bcf
Encore un mécheux! En perdant ses cheveux, Jimmy Kent c'est affiné et a quitté ce visage poupin pour celui d'un beau jeune homme.




Gazette de Mai 1997 Nevillou-4804b2b
Qui est ce petit garçon qui fait la moue ? Ne trouvez-vous pas qu'il a l'air terriblement timide ? Si je vous disais qu'il s'agit de Neville Londubat ? Et oui, le Gryffondor a bien grandi et pris en assurance !



Gazette de Mai 1997 Sevan-4804bff
Quand on voit ce jeune homme, on pense à un poète fan de littérature et de la nature. On se dit « lui c'est un garçon bien, gentil et compréhensif ». Hum... en fait c'était simplement Sevan McAlister, dommage!


Gazette de Mai 1997 Livie-4804c34
Encore une jeune fille modèle, au sourire et à la coiffure impeccable. Il est facile de l'imaginer en robe blanche vaporeuse courant dans une pairie verdoyante non? Mais notre Olivia Richester semble s'être lâchée, résultat, elle est passée de gamine à l'air coincé à la jeune femme au caractère bien trempé.


Gazette de Mai 1997 Damian-4804c70
En voilà un qui a bien changé! La coupe au bol à laissé place à une coiffure en brosse et le sourire gamin à celui de tombeur. Je ne crois pas me tromper en affirmant que Damian Vanderbilt a fait le bon choix, il passe du grand frère relou au grand frère sexy!

Gazette de Mai 1997 Quiestu-4804b69
Croyez-le ou non, les deux tresses étaient une coiffure très prisée il fut un temps. Heureusement que Cara Whitersen les a abandonnée, sinon elle aurait toujours la tête d'une gamine de treize ans !
















Par Silaas Chase



_________________
Gazette de Mai 1997 Okey210
Merci à Jess & Aku
Revenir en haut Aller en bas
Albus Dumbledore
Albus Dumbledore
ADMIN  Directeur de Poudlard

ADMIN
Directeur de Poudlard
MESSAGES : 517
Gazette de Mai 1997 Lumos-4fcd1e6

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG: INCONNU
Gazette de Mai 1997 Empty
MessageSujet: Re: Gazette de Mai 1997 Gazette de Mai 1997 EmptyMar 2 Déc 2014 - 13:20




Gazette de Mai 1997 Grand_barre-47f5133

Gazette de Mai 1997 Courrier_gazette-481959e

Gazette de Mai 1997 Grand_barre-47f5133

Gazette de Mai 1997 V_noir-48195c9
oilà le retour d’un printemps fleurissant entre les murs de Poudlard. Les chemisiers s’ouvrent au soleil, les petits bourgeons dissimulés dessous commencent à éclore et c’est l’éternelle histoire de la petite abeille et de sa jolie fleur. Quoi vous ne connaissez pas l’histoire de l’abeille et de la jolie fleur ?
Mais c’est si simple pourtant !

C’est une abeille qui voit une jolie fleur lui présenter un pistil fort attrayant parmi un parterre de fleurs plutôt basiques et fades. L’abeille que fait-elle ? Elle repère tout de suite la jolie fleur, attendez vous avez vu ses pétales ?! Et son pistil ! On n’a pas envie d’y planter son dard et de goûter sa saveur peut-être ? Heiiin ? L’abeille toute frétillante fonce droit sur la fleur en mode un peu bourru il faut l’avouer.

Évidemment elle se fait rembarrer par la jolie fleur ‘Non mais c’est quoi ces manières !’. Mais avec tout son charme, sa délicatesse et son charisme, l’abeille sait lui faire entendre raison ‘Ben quoi ch’uis l’abeille ! Ch’uis là pour le pollen ! Les bébés tout ça quoi ! ’. Touchée en plein cœur de son pistil, la fleur abaisse sa garde et dévoile son bien le plus précieux : son pistil. A-t-elle raison de le faire ? Est-ce la bonne abeille ? Pourquoi cette fleur plutôt qu’une autre ? Est-ce vraiment sa toute première fleur ?

Toutes ces questions ne sont pas sans nous rappeler ce qui se passe entre les murs de notre cher château. Et même si nos aventures sont un temps soit peu plus magiques, elles n’en restent pas moins très terre à terre. Dans cette rubrique du cœur, je reçois souvent des hiboux de jeunes sorcières et sorciers légèrement pris de cours par les changements physiques qui s’opèrent de jours en jours chez eux et de tout le côté émotionnel que ça implique.

C’est souvent très compliqué de trouver quelqu’un à qui se confier sans se sentir à la fois gêné, ou humilié et c’est pourquoi je vous invite chaque jour à m’écrire davantage pour trouver une plume attentive à vos soucis quels qu’ils soient.

Prenons l’exemple des derniers hiboux que j’ai reçu. Bien entendu, avec la Plume Dorée, votre nom ne sera jamais révélé !



Gazette de Mai 1997 Dragee-48aefff

Blaireau Rutilant me demande dans son dernier hibou « Comment se débarrasser d'un gnome qui vous colle au cul ? Et comment faire pour attirer les filles de son âge? »
   Et bien mon cher ami Blaireau, il existe une technique très simple pour se débarrasser des gnomes gênants. Tu les prends par les pieds, par les bras ou par leurs horribles petites défroques, tu tournes plusieurs fois sur toi-même et ensuite tu lâches tout en priant très fort Merlin pour avoir déboussolé suffisamment le gnome pour qu’il ne retrouve plus le chemin odorant de tes charmantes petites fesses potelées.
   Pour attirer les filles de ton âge, arrête de reluquer les mioches. Essaie plutôt les hippogriffes, t’es pas prêt pour les filles plus âgées.

Nymphy-Nympho-Nympha m’a demandé également "Comment savoir si je lui plais ? Et comment le faire tomber sous mon charme ?"
   C’est très simple ma chère, s’il ne grimace pas lorsque tu partages ton jus te citrouille avec, s’il ne fronce pas les narines quand tu l’embrasses et si tu peux te permettre de l’embrasser pour le saluer c’est que tu as toutes tes chances ! Dans le cas contraire je te conseille à la fois de prendre une bonne douche, de te laver les dents et de changer de coiffeur.
   Et pour le rendre totalement fou de ta personne il y a le remède infaillible de mon arrière, arrière grand-mère Cunégonde « rien ne vaut la fricassée de moldus lors des pleines lunes des solstices d’été ou d’hiver ». Mais bon depuis que la chasse aux moldus est devenue prohibée, je te conseille d’utiliser le plan B, c'est-à-dire de plonger nue la tête la première dans un premier barrique de bouse de troll des forêts, attendre 3h que cela sèche puis ensuite gratter la croûte et enduire ton corps de bave de gobelins puis de morve de Niffleurs, et effectuer une parade de l’amour autour de son lit (ou de sa demeure) et attend de voir si ça marche. Résultat assuré !

Dans son hibou, Rappeltout-Rouge me demande « Comment faire pour rendre mon ex jalouse ? »
   Déjà bravo. La grande classe. Tu as une ex !! Qui dans cette école peut en dire autant ?! (Bon d’accord la quasi-totalité surtout certaines personnes qui les accumulent).
   La solution est très simple, cette « ex » tu dois bien la connaître, et tu dois aussi connaître son entourage non ? Et bien il faut te mettre à flirter avec sa ou son meilleur(e) ami(e) ! Elle va à tous les coups relever ta présence et te voir sous un nouveau jour ! Pour sûr, elle va crever de jalousie.
   Attention, elle risque aussi de te crever les yeux. A toi de voir !

J’ai également reçu un hibou de la part d’une dénommée « Angeline d’Anglot ». Voici ce qu’elle m’écrit : «Comment fait-on pour gérer tout un tas d'émotions en présence d'une personne qui vous déclare sa très profonde admiration ? Comment faire pour gérer le tout et ainsi prendre la bonne décision ? Et comment être certaine que ce soit la meilleure décision alors qu'une partie de vous pense que c'est une très mauvaise chose de céder à vos sentiments ? »
Tout d’abord chère « Angeline d’Anglot », je tiens à vous dire qu’il vaudrait mieux que vous changiez votre mode d’épilation car votre hibou était couvert de poils hirsutes. Alors soit vous êtes un loup garou, soit vous avez besoin d’un sacré coup de rasoir.
Ensuite, vous me semblez drôlement perturbée, en même temps vu votre problème de pilosité excessive ça peut se comprendre. Le meilleur conseil que l’on puisse te donner c’est : pète un coup et laisse toi aller.
Et puis voici le hibou d’une jeune fleur virginale qui craint le dard de son abeille attitrée :« Chère Plume Dorée. Ça fait un mois que je suis avec mon copain, "à peine" un mois ai-je envie de dire. L'autre jour il s'est passé un truc… Et j'ai senti, je l'ai vu dans ses yeux, qu'il avait envie de moi. Il est sorti avec un nombre incalculable de filles avant moi, je le sais bien, alors qu'il est presque mon premier copain. Je suis très amoureuse de lui mais j'ai peur. Je n'avais jamais pensé à ça avant, du moins pas vraiment, et je n'ai aucune idée de comment appréhender la chose. J'ai envie de lui aussi je pense, mais je ne sais pas si je me sens prête. Que faire? J'ai peur qu'il s'éloigne de moi. J'ai envie de croire qu'on n’est pas comme tous ces couples qui se séparent quand l'un ou l'autre n'a pas envie de coucher, mais en fait je n’en sais rien !
   Merci d'avance pour votre aide. »

   Chère petite fleur, tu te demandes s’il faut dévoiler ton pistil à cette abeille vigoureuse et butineuse ? D’un côté j’ai envie de te dire « pour quoi faire ? » et de l’autre « pourquoi pas ? ».  Tu connais l’abeille, tu sais qu’elle a drôlement butiné avant toi et tu ne veux pas juste être la prochaine avant la suivante. C’est très compréhensible. Et bien prends ton destin en mains et montre lui que la fleur peut aussi choisir qui va la butiner ou non ! Ce n’est pas à l’abeille de tout diriger, toi aussi tu as le Power Flower en toi ! Utilise-le ! Cherche-le ! Et quand tu l’auras trouvé, uses-en avec parcimonie et justesse.
   Si tu parviens à imaginer qu’on puisse te voir nue comme un ver, que ton abeille puisse te trifouiller au plus profond de ton être avec son petit dard et ses grosses paluches, alors banco ! Fais-toi plaisir ou alors continue de le faire attendre.
   De toute façon, s’il se barre sans avoir pu goûter à ton pistil, c’est qu’il ne t’aimait pas.

En fouinant dans ma boîte à hiboux voici encore une missive envoyée par une demoiselle qui semble verte de jalousie:« Clairement je trouve que les garçons qui m'entourent regardent les mauvaises filles. Comment puis-je les aider à réfléchir avant de s'exciter ? Pourquoi elles et pas moi ? »

   Je sens une grande frustration en toi, tu te demandes pourquoi il ne reste plus que les binoclards, les intellos, et les maigrichons à ta disposition ? Déjà, sache qu’il existe certains binoclards, maigrichons très intelligents qui sont aussi très mignons. On ne peut pas dresser un garçon aussi facilement qu’un Veracrasse, et non. Les garçons c’est comme un Hippogriffe, ça a la queue baladeuse qui n’en fait qu’à sa tête. Et ça ressemble aussi à Niffleur qui bave partout constamment.
   Puisque tu ne peux rien faire contre leur nature quasi bestiale, deviens leur maître en te rendant aussi désirable que possible. Mon astuce beauté ? Un peu de marmelade de criquets et de cafards frit à jeun, ça donne un teint éclatant.
   Et si rien ne marche, essaie les filles.

J’ai également dégotté cette drôle de lettre de la part d’une jeune dépressive qui doit avoir une peur bleue de la vie en général:« Pourquoi tous ceux qui s'intéressent à moi disparaissent brutalement de mon entourage ? »

   Déjà je pense que tu t’es trompée de rubrique, le coin dépressif et recherche d’un compagnon c’est en page 6.
   S’ils disparaissent c’est que tu as du leur filer un sacré bourdon, du coup, ils sont bien mieux ailleurs !
   Essaie les sous vêtements en peaux de Strangulot pour te décrisper.


_________________
Gazette de Mai 1997 Okey210
Merci à Jess & Aku
Revenir en haut Aller en bas
Albus Dumbledore
Albus Dumbledore
ADMIN  Directeur de Poudlard

ADMIN
Directeur de Poudlard
MESSAGES : 517
Gazette de Mai 1997 Lumos-4fcd1e6

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG: INCONNU
Gazette de Mai 1997 Empty
MessageSujet: Re: Gazette de Mai 1997 Gazette de Mai 1997 EmptyMar 2 Déc 2014 - 13:23




Gazette de Mai 1997 Grand_barre-47f5133

Gazette de Mai 1997 Courrier_gazette-481959e

Gazette de Mai 1997 Grand_barre-47f5133


J’ai également dégotté cette drôle de lettre de la part d’une jeune dépressive qui doit avoir une peur bleue de la vie en général : « Pourquoi tous ceux qui s'intéressent à moi disparaissent brutalement de mon entourage ? »
Déjà je pense que tu t’es trompée de rubrique, le coin dépressif et recherche d’un compagnon c’est en page 6.
S’ils disparaissent c’est que tu as du leur filer un sacré bourdon, du coup, ils sont bien mieux ailleurs !
Essaie les sous vêtements en peaux de Strangulot pour te décrisper.


Mais dans le courrier du cœur, il n’y a pas que des filles loin de là. Je sais reconnaître la plume masculine quand je la lis comme c’est le cas pour mon très cher Aquilam Vitra : ""Chère Plume Dorée. Il me semble pertinent d’avoir recours à un avis extérieur, en outre le vôtre, dans le cadre d’une interaction qui me fait envie mais qui m’apparaît fort délicate à mener. En effet, je souhaiterais pouvoir me rapprocher d’une jeune demoiselle aux griffes acérées mais j’ai bien peur d’ainsi compromettre


Gazette de Mai 1997 Hj6g
ma relation à un autre membre de sa famille proche, pareillement important dans l’échelle de mon estime. Sachant que la psychanalyse identifie les liens de la fratrie comme un lien fort pour lequel la constitution de couples peut présenter une notion de rivalité, comment puis-je aborder ce sujet avec l’un ou l’autre des protagonistes de cette affaire et surtout, dans quel ordre? Pourquoi tous ceux qui s'intéressent à moi disparaissent brutalement de mon entourage ?
Le moins que l’on puisse dire avec toi Aquilam Vitra, c’est que tu aimes te casser la tête pour pas grand-chose.
En gros, tu veux jouer au balai rose avec la petite sœur d’un pote à toi mais tu ne veux ni froisser le frangin, ni te faire arracher la tête par la donzelle peu farouche ? Mon conseil, arrête les bouquins, et lance toi !! Si tu te prends un Expelliarmus de la part de la fille tu seras fixé, si tu te prends un coup Stupéfix de la part du frangin là encore tu sauras où tu vas.
Tant que tu n’as pas essayer tu ne peux/et ne fais que supposer. Vis pour changer.

Ou encore une lettre de la part d’un certain Tournesol Jaune :« J'suis perdu. Il y a un gars qui est pas dégueulasse qui me plaît. Le truc c'est qu'en fait il sort déjà avec une nana que j'aime bien. Puis on se déteste, c'est chelou d'apprécier mater quelqu'un qu'on déteste, nan? Puis en plus j'suis pas sur qu'il soit de la jaquette comme on dit dans le jargon moldu (enfin.. Je crois, j'sais pas). Est ce que je lui casse la figure avant de vouloir l'embrasser ou bien je reste dans mon coin à fricoter avec des jaunes? HELP »
Qui a dit que les filles c’était compliqué ? Apparemment qu’on aime une fille ou un garçon qu’on en soit un ou une, les problèmes de cœurs restent les mêmes.
Essaie de te renseigner sur son orientation avant de tenter une approche un peu trop physique, il serait dommage qu’à la fin d’un cours de Botanique tu te retrouves comme le nouveau spécimen à explorer et examiner sous toutes les boutures par lui et une bande de ses copains!
Et prends rendez-vous avec le psycho-magic de l’école quand même.

Et enfin pour finir cette rubrique ce mois-ci, un hibou d’une jeune élève studieuse en quête de nouvelles couleurs: « C'est bien la première fois que je suis aussi désespérée au point de demander conseil à la Plume Dorée mais... J'ai la sale impression que j'ai fait une erreur en me mettant en couple l'année de mes BUSES. Puis j'ai l'impression qu'on n’attend pas les mêmes choses. On s'est déjà méchamment disputé alors qu'on n’était même pas ensemble officiellement... Ça m'énerve! Puis dans le même temps j'ai un Serpentard que je hais qui me colle aux fesses... Mais je dois avouer que c'est plutôt attirant cette tension qui coule entre nous. Ah, j'en ai marre je comprends rien!!».
Tu as raison sur un point ! Les études avant les mecs ! Les garçons ça va, ça vient, mais les études c’est quand même la base pour la suite. Ne ruines pas tes chances pour une belle paire de miches de pain, même si ça te semble à la fois moelleux, tendre, croustillant à la surface… Hum bref ne perds pas ton temps.
Tu sais quelle est ma règle d’or absolue ? Le nouveau est toujours meilleur ! Alors pourquoi t’enquiquiner d’une vieille chaussette qui te prend la tête à longueur de journée ? Tente ta chance avec la nouveauté mais méfie-toi. Les Serpentards sont rusés mais fourbes. Si tu ne veux pas finir comme la petite fleur virginale du dessus, privilégie les études !



Gazette de Mai 1997 V_noir-48195c9
Et voilà mes chers petits lecteurs, c’est tout pour le moment.

Alors jeunes gens n’oubliez jamais que lorsque vous demanderez à votre fleur si ‘j’peux voir ton petit pistil !!’ parce qu’une envie pressante se fera sentir, qu’il vous faudra quand même bien faire attention avec votre petit dard ! Un accident est si vite arrivé.

J’attends avec impatience vos prochaines doléances, questions, ou témoignages, d’ici là ne touchez pas aux vers luisants sous vos lits !

La Plume Dorée

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Gazette de Mai 1997 Grand_barre-47f5133
TEST PSYCHOLOGIQUE
Résultats : vous avez un maximum de…

Gazette de Mai 1997 Grand_barre-47f5133



♦ : Le fier phénix, les ailes déployées tel le sage veillant sur l'avenir. Il est clair que votre vie est un long fleuve tranquille et que vous la maîtrisez avec une sagesse honorable. Avez-vous regardé un peu autour de vous ? Clairement ces autres étudiants n'ont pas la présence d'esprit de le faire. Mais une question se pose tout de même, êtes-vous dans le vrai ? Dans le juste ? Vos camarades qui vous entourent ne sont pas forcément inintéressants. Ecoutez-les un peu et vous découvrirez peut-être un beau trésor ... Mis à part cela, le vous conseille de rester sur vos gardes vis à vis de ceux qui vous demandent beaucoup. Il se pourrait que malgré votre inflexibilité, vous puissiez être manipulé(e)...




♥ : La sirène maîtresse des eaux, des mystères et des hommes. N'ayez crainte, tous vous respecte et vous admire. Mais apprenez à lire entre les lignes, à mieux comprendre les regards. Parfois vos plus proches ami(e)s peuvent devenir vos pires ennemies. Là, je ne donnerai pas chère de votre peau. Il y a dans ce monde toujours plus fort que vous. Seulement, vous pourriez faire preuve d'un peu plus de réflexion dans vos discussions. Parfois la meilleure réponse à l'attaque est l'ignorance. Evitez de rester dominant(e) en toute circonstance et prenez du recul sur votre vie hyper contrôlée, il est possible que vous passiez à côté de détails qui pourraient vous être utiles. Faites un effort, même léger, et vous verrez. De toute façon, comme partout, il y a à prendre et à laisser.

♠ : Le centaure vaillant et courageux. Quoiqu'il arrive, vous êtes sûr de votre choix, même si un avis extérieur n'est pas de refus. Faites-vous confiance ! Vous valez plus que ce que vous ne pensez et si par hasard s'installe un doute en vous, écoutez votre coeur en toute circonstance. Cela dit, vos plus proches ami(e)s vous connaissent plus que vous ne le pensez et les écouter pourrait vous apporter beaucoup de bonnes choses. Il est certes difficile d'accorder sa confiance à d'autres, mais vous saurez reconnaître les personnes qui vous veulent du bien ou pas. Votre opinion est peut-être déjà fondée, mais d'autre idées extérieures pourraient vous inspirer.





_________________
Gazette de Mai 1997 Okey210
Merci à Jess & Aku


Dernière édition par Albus Dumbledore le Mar 2 Déc 2014 - 13:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Albus Dumbledore
Albus Dumbledore
ADMIN  Directeur de Poudlard

ADMIN
Directeur de Poudlard
MESSAGES : 517
Gazette de Mai 1997 Lumos-4fcd1e6

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG: INCONNU
Gazette de Mai 1997 Empty
MessageSujet: Re: Gazette de Mai 1997 Gazette de Mai 1997 EmptyMar 2 Déc 2014 - 13:29






Gazette de Mai 1997 Grand_barre-47f5133

Gazette de Mai 1997 Horoscope-47ff96e

Gazette de Mai 1997 Grand_barre-47f5133


Gazette de Mai 1997 Belier-47fa490
Bélier
21 mars au 20 avril

Côté cœur : Arrêtez de rêver au prince charmant et choisissez plutôt le canasson ! Lui il restera toujours pour croquer dans votre pomme !
Côté forme : Refrénez vos pulsions si vous ne voulez pas finir à Ste Mangouste.
Côté travail : Et si pour changer vous preniez enfin vos plumes et parchemins pour travailler un peu ?




Gazette de Mai 1997 Cancer-47fa4d1
Cancer
22 juin au 22 juillet

Côté cœur : Tout est rose, les petits oiseaux font cui-cui ? Méfiez-vous du botruc dissimulé derrière son arbre, il pourrait vous chiper l’être aimé !
Côté forme : Attention Mars est sur vous, des accidents en cascades sont à prévoir, évitez tout ce qui est chaud y compris votre petit(e) ami(e) !
Côté travail : Grosse opportunité à saisir ! Écrasez les autres s’il le faut vous ne le regretterez pas (tout de suite)



Gazette de Mai 1997 Balance-47fa4db
Balance
23 septembre au 22 octobre

Côté cœur : Il/Elle ne sait même pas que vous existez.
Côté forme : Vous sentez cette odeur autour de vous ? Non ? Et bien nous on ne la sent que trop bien ! Pensez à vous doucher plus souvent !
Côté travail : Arrêtez de balancer ! C’est très vilain de cafarder.





Gazette de Mai 1997 Capricorne-47fa4e2
Capricorne
22 décembre au 20 janvier

Côté cœur : Vous êtes chiant(e), vous saoûlez tout le monde, pourquoi voulez-vous pourrir la vie de quelqu’un d’autre ? Apprenez à vivre seul(e) et sur une île déserte.
Côté forme : Les escaliers ont décidé de bousiller votre existence. Gardez les pieds au sol, et ne montez aucun niveau, sinon vous perdrez une jambe.
Côté travail : Vous êtes le/la meilleur(e) et tout le monde vous déteste. En même temps, on a la classe ou on ne l’a pas hein ? Qu’ils aillent tous se faire scroutt à pétariser !



Gazette de Mai 1997 Taureau-47ff879
Taureau
21 avril au 21 mai

Côté cœur : Saturne-pas rond chez vous ! Méfiez-vous des roux !
Côté forme : Vous sentez un coup de mou généralisé sur votre personne ? Pensez au bain de minuit dans de la bave de crapaud et yeux de tritons sous le quart de lune dans le sud-est au troisième décan d’Uranus.
Côté travail : Continuez comme ça, vous ne pouvez pas tomber plus bas !



Gazette de Mai 1997 Lion-47fa49d
Lion
23 juillet au 22 août

Côté cœur : Une grosse rupture approche !
Côté forme : Vous aimez bien manger et ça se voit. Un peu trop même. Freinez sur les tartes aux citrouilles ou bientôt vous en serez une.
Côté travail : Copier sur l’autre n’est pas tricher sauf si vous vous faites prendre !





Gazette de Mai 1997 Scorpion-47fa4a6
Scorpion
23 octobre au 22 novembre

Côté cœur : Vous allez rapidement tomber sur un bec ! Brossez-vous les dents juste avant on ne sait jamais !
Côté forme : N’oubliez jamais que les chaussettes se changent tous jours et que les crottes de nez ne sont comestibles que dans l’alimentation des Trolls.
Côté travail : On va vous piquer vos idées, vos travaux, votre amour, votre lit… Contre coup de Pluton qui plâne sur vous ! Il fallait être plus sympa.

Gazette de Mai 1997 Verseau-47fa4ab
Verseau
21 janvier au 19 février

Côté cœur : Un beau balai de course va venir s’encastrer dans votre cœur incessamment sous peu ! Ou ailleurs !
Côté forme : Vous allez très prochainement passer un sale moment, prenez un abonnement à l’infirmerie la plus proche et peut-être un emplacement au cimetière familial. On ne sait jamais.
Côté travail : Vous savez trop de choses. Ça peut vous porter préjudice. Formez un duo avec un Gémeaux et ce sera la consécration !




Gazette de Mai 1997 Gemeau-47fa4b2
Gémeaux
22 mai au 21 juin

Côté cœur : Avez-vous essayé les animaux ? Non ? Il faudrait peut-être y penser car toutes vos entreprises seront vouées à l’échec, surtout si vous portez du noir !
Côté forme : Avalez à jeun trois cuillères de confiture de cafards séchés avec du pain rassis et du jus de doxy fraîchement pressés. Vous les rendrez toutes jalouses à crever !
Côté travail : Laissez les autres bosser pour vous, ce sera moins fatigant et ça aura plus de chances de réussir.

Gazette de Mai 1997 Vierge-47fa4be
Vierge
23 août au 22 septembre

Côté cœur : Un jour vous trouverez l’être parfait pour vous… Un jour hein !
Côté forme : Votre visage ressemble à un tableau raté. A qui la faute ? Cessez de presser vos comédons comme s’il s’agissait d’orange à jus !
Côté travail : Vous devriez lâcher un peu vos bouquins et sortir un peu plus souvent dehors, ça vous décoincera tous vos chakras.

Gazette de Mai 1997 Sagitaire-47fa4c2
Sagittaire
23 novembre au 21 décembre

Côté cœur : Il/Elle ne vous quitte pas des yeux. Tentez votre chance de minuit à une heure du matin le vendredi 13, le corps couvert de boue des marécages de Cornouailles, avec un peu d’'urine de Strangulot dans les cheveux. Vous attirerez forcément son attention.
Côté forme : Porter des vêtements plus amples ne sert à rien. On le voit bien que vous avez un faible pour le bavarois aux fraises.
Côté travail : Restez couché, ça vaut mieux pour votre bulletin de notes.

Gazette de Mai 1997 Poisson-47fa4cc
Poisson
20 février au 20 mars

Côté cœur : Il vaut mieux éviter les contacts physiques avec l’autre sexe, vos hormones sont en ébullition et ça risque de se voir dans votre pantalon. Ne ruinez pas vos chances d’un coup.
Côté forme : La pilosité a son petit charme… Quand c’est savamment taillé ! Sachez que la forêt de Brocéliande n’est pas réputée pour être un lieu féerique, source de prodiges et d’événements surnaturels. C’est surtout là que se trouvent les Trolls des forêts. C’est vraiment à ça que vous voulez être comparé ? Libre à vous !
Côté travail : Votre avis est attendu et votre entourage se bouscule autour de vous. Si vous aimez l’émulation, vous n’en manquerez pas.


Par la Plume Dorée






_________________
Gazette de Mai 1997 Okey210
Merci à Jess & Aku
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Gazette de Mai 1997 Lumos-4fcd1e6
Gazette de Mai 1997 Empty
MessageSujet: Re: Gazette de Mai 1997 Gazette de Mai 1997 Empty

Revenir en haut Aller en bas

Gazette de Mai 1997

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Titanic [DVDRiP]» l'appel de la gazette» La gazette recrute !» La Gazette du Sorcier : vos réactions» Gazette de Septembre
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ECOSSE; Poudlard & Pré-au-lard :: Dans les étages :: Q.G de la Gazette-