AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

Travis Williams

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Travis Williams Mar 17 Nov 2015 - 23:04


FICHE DE PRÉSENTATION
DE TRAVIS WILLIAMS


IDENTITÉ DU PERSONNAGE


PRÉNOM(s) & NOM :Travis Williams
DATE DE NAISSANCE & ÂGE :12 Juillet 1985, 11 ans
ANNÉE :Première année
ORIGINE * : Sang mêlé, de mère moldu et de père possiblement sorcier.
ANIMAL ÉVENTUEL : Aucun pour le moment
CLUB(S) :Aucun pour le moment
BAGUETTE : Un baguette en bois de chêne blanc avec un cœur en ventricule de dragon, mesurant 30 centimètres et étant plutôt souple.
PATRONUS :Un tigre.

HORS-JEU


COMMENT AVEZ-VOUS CONNU CE FORUM ?
Par l’intermédiaire de top site.
ÂGE IRL : 22 ans.
PERSONNALITÉ ÉVENTUELLE SUR L'AVATAR : Freddie Highmore
EST-QUE VOTRE PERSONNAGE POSSÈDE(RA) UN POUVOIR SPÉCIAL ? Non
DÉSIREZ-VOUS ÊTRE PARRAINÉ(E) ?Non
AVEZ-VOUS LU LE RÈGLEMENT ? :


APPARENCE (300 mots)


PHYSIQUE :

Travis est un garçon tout ce qu’il y a de plus banal à première vue. Il est de taille moyenne pour son âge du haut de son mètre quarante deux. Il a toujours grandit progressivement et continuer sa croissance « normalement » selon le médecin de la famille. Malgré tous les efforts de sa grand-mère pour l’engrosser, il pèse à peine trente cinq kilos. Il est donc plutôt maigre, mais ça ne lui pose aucun souci. Il un visage lisse, avec des traits fin,  plutôt ovale,  surmonté par une touffe de cheveux lisse, couleur châtain. Toujours souriant, il affiche souvent un air gai. Pendant l’été ses cheveux s’éclaircissent parfois un peu, mais restent de manière générale plutôt sombre. Il a les yeux d’un bleu très clair, presque gris. Il a n petit nez retroussé au milieu du visage et une bouche mince surmontant un menton arrondit. Sa peau est très clair aussi, presque blanche, et pendant l’été il a toujours plus intérêt à se protéger des rayons du soleil s’il ne veut pas finir rouge comme une écrevisse. Travis a un corps plutôt bien proportionné, avec des épaules étroites, des mains fines et des jambes élancées. Il a en général une démarche assez fière, mais gracieuse.
De manière générale, il est vêtu de sa robe de sorcier pendant les cours et pendant les moments où elle est requise. Souvent avec une besace contenant son matériel scolaire sur l’épaule. En dehors de ces moments là, comme lors des soirées à la salle commune ou pendant leur temps libre, il aime porter un jean bleu foncé ou un pantalon chino, avec un tee-shirt ou une chemise casual, surmonté d’un sweet à capuche ou d’un pull fin en laine. Son habillement dépend surtout du temps et de son humeur. Il aime autant porter des petites chaussures basses, comme des bottines en cuir.


PERSONNALITÉ (300 mots)


CARACTÈRE :

Travis est a toujours été fier, taquin, critique et un peu prétentieux aussi sur les bords. Il a parfois du mal à supporter la critique et les moqueries. A cause de la situation avec son père il a du mal avec les gens qui lui pose des questions sur lui, parce que ça le rend triste de ne pas le connaitre, mais aussi parce qu’il n’est pas capable de répondre. Il est sociable et charismatique et n’a en général pas peur de s’exprimer en public ou d’engager une conversation. Sauf quand il s’agit d’une fille qui lui plait, là il bafouille et s’emmêle les pinceaux, c’est d’ailleurs un grand romantique.  Travis est aussi Loyal, très proche de ses amis (parfois même possessif) et de sa famille. Quand il donne son amour à quelqu’un ça signifie vraiment quelque chose pour lui. Les amis sont très importants, il les considère comme la famille qu’il se choisit et ferait beaucoup de choses pour eux. Il est aussi souvent courageux, brave, audacieux, intrépide, protecteur, juste, impulsif, au risque de s’attirer des ennuis ou de se mettre dans le pétri n pour pas grand-chose. Il est presque toujours de bonne humeur (mais râleur quand même) et souriant, si ce n’est pas le cas c’est qu’il s’est passé quelque chose de contrariant pour lui. Optimiste en toute circonstance, il est vite agacé par les gens qui voient toujours le verre à moitié vide, plutôt que de le voir à moitié plein. Ambitieux et têtu, il est difficile de lui sortir une idée de la tête ou de le faire changer d’avis.

PROJET(S) D'AVENIR :

Du haut de ses onze ans, Travis ne sait pas vraiment ce qu’il aimerait faire plus tard. Il y a bien plusieurs choses qui l’intéressent, comme Auror, manger sportif pour des athlètes de Quidditch, ou alors même conseilleur financier comme son grand père. Mais il se dit toujours qu’il a bien le temps d’y penser.

HISTOIRE DU PERSONNAGE (800 mots)


Travis est enfant unique, né en Angleterre dans un petit village près d'Oxford dans la nuit du 12 Juillet 1985. Il vit avec sa mère, Lydia Williams, seulement sa mère, il l'a toujours fait. Il ne connait pas son père, qui les a abandonnés lorsqu'il a appris que Lydia était enceinte. Lydia était d'ailleurs loin de la mère modèle lors de son ancienne vie, sortant un peu trop souvent, ne travaillant pas beaucoup, fréquentant des hommes peut recommandables et consommant toutes sortes de drogues altérant son jugement. C'est comme ça qu'elle avait connu Mike, le père biologique de Travis, dont elle ne connaissait même pas le nom complet. Ils s'étaient bien amusés ensemble, pendant trois mois, et puis elle était tombée enceinte, et il était parti, sans même laisser un mot.

A partir de ce moment là, après une longue hésitation quant à son souhait de garder son enfant ou non, et une longue période de tristesse, elle avait fini par retourner chez ses parents à elle, Robert et Anita Williams, qui était toujours là pour leur fille. Ils avaient été plus qu'heureux de l'accueillir à nouveau pour l'aider à se sortir de sa situation précaire. Ils l'aidèrent pendant sa grossesse, prirent soin d'elle alors qu'elle se détachait difficilement de la drogue et lui fournissant tout ce dont elle avait besoin. Robert et Anita étaient un couple respectable, modeste, lui était conseiller financier à la retraite et elle n'avait jamais vraiment travaillé, prenant soin de ses quatre enfants, Laura, Tom, Andrew et Lydia, la plus jeune de la fratrie. Et ils étaient toujours là pour leurs enfants, quoi qu'il arrive.

C'est comme ça que neuf mois passèrent, et que Travis Williams vit le jour, durant une nuit d'été douce et agréable. La maman était comblé de pouvoir enfin tenir son fils dans ses bras et les grands parents plus que satisfait que la grossesse soit arrivé à terme sans encombre. Lydia vivait toujours chez ses parents et ils y resteraient jusqu'à ce qu'elle se sente mieux, et capable de s'occuper de son enfant, ce qui n'était pas le cas du haut de ses vingt ans.

A l'âge de trois ans, Travis était un enfant très vif, plein d'énergie, il parlait sans arrêt et courrait dans tous les sens, sans que personne ne puisse l'arrêter. Ses grands parents jugèrent qu'il avait besoin de faire du sport, et l'inscrire à un cours de tennis. Il était jeune, mais le cours pour enfant en bas âge était adapté pour ses besoins, et ça lui permettrait de dépenser ce trop plein d'énergie qu'il avait. Très vite il adora ça. Tandis que Lydia elle, avait repris des cours pour adultes à la fac, afin qu'elle puisse prétendre à un travail et redevenir indépendante. Elle avait débuté un cours de secrétariat des administrations, et ça lui plaisait plutôt bien. Il s'agissait d'un cours en un an, qui permettait d'obtenir facilement quelques propositions d'emploi par la suite.

Après plusieurs années passées chez les parents de Lydia, Travis et sa mère s'installèrent dans une nouvelle petite maison, juste pour eux deux, dans le même village que celui de ses grands parents. Lydia avait trouvé un travail de secrétaire dans une entreprise à Oxford, et elle travaillait parfois en extra le soir dans un bar branché de la ville en tant que serveuse, pour arrondir les fins de mois. Lorsque c'était le cas Robert et Anita s'occupaient de leur petit fils. Travis lui allait à l'école, et continuait le tennis, il adorait toujours autant, et du haut de ses huit ans, il était plutôt doué. Toujours aussi actif, il avait quelques amis qui étaient de la même trempe que lui, fier, égocentrique et quelque peu prétentieux sur les bords, avec Hugo et Blaise ils prenaient parfois un malin plaisir à se moquer des plus jeunes ou des moins bons qu'eux. Pas méchamment en général, mais simplement parce que ça les amusait. Jusqu'au jour où, lors d'un match contre Blaise, Travis perdit assez lamentablement, sans même marquer un seul point. Son ami se mit alors à se moquer de lui ouvertement, ce qui aurait pu n'avoir aucun effet, si Oriana, la fille dont Travis était secrètement amoureux, ne riait pas aux moqueries de Blaise. Sentant la colère monter en lui, Travis fixait son camarade, n'ayant qu'une envie, lui sauter au visage pour le faire taire. Avant même qu'il ne fasse le moindre geste, plusieurs balles de tennis sortirent du seau qui se trouvait dans un coin du court, et vinrent frapper le garçon de toute part. Tout le monde était surpris, mais Travis ne broncha pas, toujours en colère à cause du comportement de son ami. Profitant de la panique de Blaise, il lui jeta sa raquette au visage. Le garçon la reçu en plein sur l’œil et, dans un cri de douleur, il porta la main contre son visage, qui laissa rapidement couler un fin filet de sang. La raquette lui avait ouvert l'arcade sourcilière et il aurait besoin de plusieurs points de suture pour refermer le tout. Une fois l'adrénaline redescendu, Travis ne compris pas ce qu'il venait de se passer, tout le monde le regardait étrangement, même Oriana le regardait avec dégoût. Tout le monde sauf Hugo, qui lui était amusé par la situation. Le professeur, qui avait tout de suite accouru, et qui avait vu la scène de loin, expliqua l’étrange phénomène des balles de tennis comme ayant été provoqué par un coup de vent. Mais tous les autres enfants, qui étaient aussi la plupart de ses camarades de classe à l'école, se méfièrent de Travis, l'appelant "Monstre", pour ce qu'il avait infligé à son ami à l'aide de sa raquette.

Après une discussion avec le professeur de tennis, Lydia décida de retirer son fils du cours, à contre cœur, mais plus personne ne voulait jouer avec lui de toute façon. Travis se retrouva rapidement dans son coin, seul, en compagnie d'Hugo de temps en temps. Les autres élèves le rejetaient, et se moquaient parfois de lui, à cause de Blaise qui avait gagné en popularité depuis son accident et qui avait monté tout le monde contre son agresseur. Les autres l'appelaient toujours "Monstre", et parfois le charriaient sur son père, depuis que Blaise leur avait dit qu'il n'en avait pas. Différentes histoires circulaient aussi, son père était une fois en prison, une autre fois mort, les enfants étaient cruels entre eux, et si Travis avait parfois envie de se retenir, il ne pouvait la plupart du temps pas s'empêcher de se battre pour défendre son honneur. Et plus il se battait, plus il s’isolait. Oriana ne le regardait même plus. Sa mère et ses grands-parents ne savaient pas quoi faire de plus, il faudrait surement attendre que ça lui passe, il avait encore quelques années à passer dans cette école et il s'agissait de la seule à proximité, alors Travis devrait faire avec. L'histoire des balles de tennis n'avait pas interloqué sa famille, puisque le professeur avait donné la même explication à ses parents qu’aux enfants présents pendant le cours.

C'est alors que Travis en avait fini avec cette école et ces élèves et qu'il s’apprêtait à faire sa rentrée ailleurs du haut de ses onze ans, qu'il reçut une lettre étrange. Travis ne lisait jamais le courrier, du coup c'est sa mère qui avait ouvert la lettre. Bien sur elle n'y avait pas cru. Son fils serait un sorcier, et il serait inscrit dans une école à l'autre bout du pays. Personne n'était sorcier dans leur famille. Elle avait alors laissé la lettre traîner là dans un coin de la maison, pensant qu'elle n'avait pas grande utilité et qu'elle la jetterait plus tard. C'est lorsque ses parents, Robert et Anita Williams, vinrent un soir dîner chez eux, que leur fille leur évoqua la lettre, en riant et en précisant qu'elle avait tout de suite compris qu'il s'agissait d'une blague. Robert avait alors pris un air sérieux, et lui avait appris que tout cela n'avait rien d'une blague. Il avait connu une sorcière dans sa jeunesse, son premier amour avant Anita, et leur histoire ayant duré presque dix ans, elle lui avait dit tout ce qu'il pouvait savoir sur les sorciers. Ce fut bien sur un choc pour tout le monde, et même pour Travis. Lydia n'en revenait pas, elle ne connaissait rien de tout ça, mais elle comprit tout de suite d'où tout cela venait. Mike, le père de Travis, était bizarre, étrange, et il ne voulait jamais que Lydia touche à ses affaires, il avait beaucoup de secrets. Mais maintenant qu'elle savait tout ça, tout était clair pour elle, tout prenait un sens. Mike était un sorcier lui aussi, et l'avait transmis à son fils.

Travis avait quant à lui retrouvé le sourire et sa joie de vivre, ainsi que son énergie débordante. Etre un sorcier, ça avait l’air chouette et il était impatient de rencontrer de nouveaux amis dans sa nouvelle école. Suite à beaucoup de recherches sur le sujet, et en suivant les indications contenues dans la lettre d'admission à Poudlard, Travis et sa mère avaient alors acheté tout le nécessaire, et s'étaient préparé au mieux pour que le jeune garçon puisse faire sa rentrée à Poudlard, en Septembre 1996.

EXEMPLE DE RP (1000 mots)



ON VOUS DEMANDE DE CHOISIR UN SUJET PARMI CEUX-CI :


Travis venait d’arriver à la bibliothèque, il avait un projet à rendre pour le lendemain en cours de potion. Il avait bien eu suffisamment de temps pour travailler dessus, mais comme à son habitude, il avait choisit d’attendre la veille pour le lendemain avant de même commencer à y penser. Résultat, pas une minute à perdre, il fallait se dépêcher de trouver le livre dont il avait besoin et de commencer à travailler. Il posa sa besace sur une table non loin de l’entrée, mais un peu caché du bureau de Mme Pince tout de même, la bibliothécaire était sympa, mais il n’avait quand même pas trop envie de la regarder dans le blanc des yeux pendant plusieurs heures. Et il s’engouffra aussitôt dans les rayons à la recherche de l’ouvrage convoité. Le titre qu’il cherchait était « Ingrédients essentiels pour les potions ». Il passa plusieurs minutes à scruter les livres, la classification était toujours la même, mais depuis qu’il était arrivé, il n’avait jamais compris comment elle fonctionnait. Et il n’avait pas vraiment eu envie de demander à la bibliothécaire, de peur de la déranger. Il trouva finalement son livre, un bon gros vieil ouvrage, avec une couverture en cuir et qui sentait l’usure.

Une fois de retour à sa table, un sourire d’accomplissement sur le visage rien que pour avoir trouvé le livre, il posa sa besace sur le sol et en sortit tout ce sont il avait besoin, plume, encrier, parchemin et il pouvait enfin commencer. Il ouvrit le livre à la page du sommaire à la recherche de ce qui l’intéressait. Les mandragores. Il tourna alors les pages poussiéreuses du livre pour tomber sur la première page du chapitre consacré à ces plantes. Quelle horreur… La première chose qu’il en aperçu était un dessin de la chose en question, une espèce de plante fripée avec un visage. Le monde sorcier était parfois vraiment bizarre. Il s’en était rendu compte en arrivant. Etre sorcier c’était classe, mais entre ce qui se passait au château, et les nouvelles choses qu’il découvrait chaque jour, il avait l’impression d’avoir voyagé entre deux mondes complément différents. Son grand père lui avait dit ce qu’il connaissait de cet univers, mais il était loin d’en connaitre les détails. Et sa mère n’avait elle non plus aucune idée de ce à quoi son fils était confronté chaque jour. Dans le monde moldu, les plantes avait de jolies fleurs, de jolies couleurs et une odeur agréable. Alors que dans le monde sorcier, elles ressemblaient à des bébés obèses qui hurle quand vous les saisissez par les feuilles et qui peuvent même vous tuer si vous n’avez pas une protection adéquate sur les oreilles. Ce qui étonnait le jeune garçon, ou tout au moins, ce qu’il aurait bien aimé savoir, c’est comment les sorciers ont fait pendant toutes ces années pour cacher au moldu l’existence de cette faune, et cette flore si variée. Mais bon, le sujet n’était pas là et il devait toujours avancer sur son projet.

Après quelques longues minutes passées à étudier la première page, Travis avait inscrit à peine quelques mots sur son parchemin, il commençait à désespérer et à se dire qu’il était vraiment stupide de toujours attendre la dernière minute pour faire ses recherches et rendre ses devoirs. Le pire, c’était qu’il se jurait à chaque fois de s’y prendre autrement la fois suivante. Mais il ne le faisait jamais. Il tourna alors la page, et poursuivit sa lecture. Ces gros ouvrages avaient surement été écrits des années et des années auparavant. Une chose était sûr en tout cas, on était loin du roman ou d’une histoire passionnante, ça ressemblait plutôt à des termes complexes et scientifiques, que le garçon ne pouvait parfois même pas comprendre et qui lui donnaient mal au crâne. *J’y comprends rien…*

Ayant du mal à saisir ce qui était expliqué sur la première page, Travis décida de revenir à la page précédente, pour reproduire le schéma du cycle de vie de la mandragore qui y figurait, ça lui prendrait un peu de place sur le parchemin, et puis ça faisait de toute façon surement partie des informations qu’ils devraient trouver pour leur projet. Alors qu’il tournait la page, quelqu’un entra dans la bibliothèque, sans trop de discrétion et en laissant la porte claquer derrière lui. Aussitôt Travis pu entendre Mme Pince commencer à s’en prendre à l’élève en question. Il avait levé la tête, se laissant distraire, bien qu’il ne puisse de toute façon pas voir ce qui se passait au niveau du bureau. Tout en ayant la tête dans les nuages, il entreprit de finir de tourner la page, un peu trop brusquement. C’est alors à ce moment là qu’il entendit avec stupeur un bruit de papier déchiré. Il stoppa aussitôt son mouvement et posa son regard sur le livre. La moitié de la page était déchiré, et on ne pouvait plus lire une partie des mots. Non seulement il venait de déchirer le schéma qu’il avait prévu de reproduire, mais en plus il avait détruit la page qu’il n’avait pas encore eu le temps de lire.

Il se mit à cogiter aussitôt, il ne pouvait pas laisser le livre dans cet état là. Il décida alors de complètement enlever la page abimé, si personne ne le voyait avec une page à moitié déchiré sur le livre, personne ne pourrait le lui reprocher. Deux méthodes s’imposait alors à lui, soit il finissait d’arracher la page d’un coup sec, ce qui provoquerait un bruit affreux de papier déchiré mais pour un très bref instant, soit il pouvait lentement prélever la page du livre, en prenant soin de faire le moins de bruit possible. Il choisit d’opter pour la solution la plus longue, mais aussi la plus discrète. C’était sans compter sur Mme Pince qui avait précisément choisit ce moment là pour faire un tour de bibliothèque. Panique. Travis sentit aussitôt son cœur s’emballait et tambouriner contre sa poitrine. *Je suis fichu si elle voit ça !*
Si Pince venait jusqu’à lui et le voyait avec une page déchiré, alors il allait passer un sale quart d’heure. Il n’avait pas d’autre choix, il devait se débarrasser de la page en question, et vite. Il prit alors son courage à deux mains, et arracha la page entière. Pour couvrir le bruit, il toussa bruyamment en espérant que tout le monde n’y verrait que du feu. Bien sur la page vint en deux morceaux puisqu’il en restait un bout accroché à la reliure. *Oh non, c’est pas vrai…*
Il plia la partie déjà en sa possession, pour ne pas faire plus en bruit en froissant le papier et la plaça rapidement dans sa poche. Alors qu’il surveillait la progression de la bibliothécaire, il aperçu ses pieds par-dessous l’allée juste avant sa table. Plus qu’un virage et elle serait sur lui. Le claquement de chacun de ses pas accélérait encore un peu plus son rythme cardiaque, comme si quelqu’un battait la mesure pour décompter le temps qu’il lui restait avant impact. Il n’avait plus de temps. Il saisit la dernière partie de la page encore attachée au livre, en toussant de nouveau bruyamment, et alors que le nez de Mme Pince faisait son apparition, il fit une boulette avec le papier et l’enfourna dans sa bouche. Si on lui avait demandé à ce moment pourquoi il avait décidé de cacher le morceau de page à cet endroit là, il n’aurait lui-même pas su répondre. Déjà il pouvait sentir le papier absorber l’humidité de l’intérieur de sa bouche. Le papier avait un gout de vieux parchemin, pas qu’il en avait déjà mangé, mais si il avait du imaginer le gout du vieux parchemin, c’est comme ça qu’il l’aurait décrit.

Mme Pince s’approcha de lui et c’est à ce moment qu’il réalisa qu’il avait fait une grave erreur. Qu’allait-il faire si elle lui adressait la parole, il ne pouvait évidemment pas parler la bouche pleine, surtout pas la bouche plein d’une page de grimoire portant sur les mandragores. Faisant semblant de rien, il se remit rapidement au travail, plongeant de nouveau le nez sur son parchemin, il commençait à dessiner le schéma du cycle de vie de la mandragore tel qu’il s’en souvenait. Avec un peu de chance le croquis se trouverait en partie sur le morceau qu’il avait sauvé dans sa poche. Plus le papier absorbait la salive de Travis, et plus il pouvait sentir l’encre couler dans sa bouche, il allait surement avoir les dents et les lèvres noirs et tout le monde allait pouvoir se moquer de lui. Quelle horreur, en plus l’encre avait un gout amer et âcre. Mme Pince n’était pas pressé, et prenait bien son temps pour s’éloigner du garçon, qui n’en pouvait plus avec son papier dans la bouche.

A peine eut-elle disparu dans la rangée suivante que Travis sortit le papier tout détrempé de sa bouche, l’enfonça dans sa besace et se retint de vomir. Il avait besoin de se rincer la bouche. Il rangea son livre à la hâte là où il l’avait trouvé et rangea précipitamment ses affaires avant de se diriger vers les toilettes pour se rincer la bouche. Il n’avait presque pas progressé sur son devoir et il espérait qu’il pourrait demander un coup de main à un de ses camarades de maison.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Travis Williams Jeu 26 Nov 2015 - 14:33

Bonjour,

Toutes mes excuses pour le double post, je me permet juste de faire remonter le topic de ma fiche pour m'assurer qu'elle n'est pas passée à la trappe.
Sans vouloir être impatient, j'ai hâte d'avoir une réponse et de pouvoir commencer à rp parmi vous ! :)

Merci à vous par avance pour le temps que vous consacrerez à l'étude de ma fiche.

Travis
Revenir en haut Aller en bas
SERDAIGLE6ème annéeAdmin fouineuse
    SERDAIGLE
    6ème année
    Admin fouineuse
AVATAR : Mandy Moore
MESSAGES : 8467

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG SANG: SANG MÊLÉ
MessageSujet: Re: Travis Williams Ven 27 Nov 2015 - 10:05

Bonjour,

Malheureusement, je viens vers toi avec une mauvaise nouvelle, puisque nous avons décidé de ne pas te valider. Nous trouvons que ton niveau RP est un peu juste par rapport à ce que nous attendons des membres de ce forum. Ton texte manque un peu de style et est un peu plat aujourd'hui.

Sache cependant que ce refus n'est pas définitif, tu pourras retenter ta chance un peu plus tard lorsque tu auras progressé, si tu désires toujours nous rejoindre avec un autre personnage.

Bonne continuation à toi,

L'équipe de Rictusempra.

_________________
Jessicayumi Anthéa Belmontet

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Travis Williams Ven 27 Nov 2015 - 12:26

Bonjour,

Merci pour votre réponse. Le forum a l'air vraiment sympa et j'avais envie de prendre part à votre aventure, mais je ne peux m'en prendre qu'à moi même pour ne pas avoir réussi à vous convaincre avec cette fiche.

Puisque vous m'y invitez, je retenterais surement ma chance une autre fois.

Bonne continuation à vous.

Travis.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Travis Williams Aujourd'hui à 6:45

Revenir en haut Aller en bas

Travis Williams

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Signature de contrat - Travis Moen» Abigail Williams» Matthew "Matt" Williams» Allie Léna Williams essaye d'être sociable.» Taylor Jeanne Williams, plus qu'une peste!! [100% ]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ACCUEIL :: Présentations :: Fiches refusées-