AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

Alenn Sullivan - Poussières d'étoiles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
GRYFFONDOR5ème année
    GRYFFONDOR
    5ème année
AVATAR : Robbie Kay
MESSAGES : 224

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: Libre comme le vent
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: Londres, 18 Novembre 1984
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Alenn Sullivan - Poussières d'étoiles Jeu 12 Nov 2015 - 5:26



Crépuscule
Thème

Les doigts dépassaient de la neige comme les branches d'un arbre mort. Figés par la froid, en cette sombre soirée d'hiver, près de la cabane abandonnée. Le corps d'un enfant à la peau si blanche qu'elle se fondait presque dans la neige qui se déposait sur sa robe. Ses cheveux bleus juraient sur la mort immaculée qui semblait l'enlacer de ses bras doux. Tandis qu'il disparaissait, il pensait à sa mère, une dernière fois, comme une personne vivante. Comme une personne qui était là. Non loin gisait un chapeau haut de forme. Il avait pensé à l'emmener avec lui. Il aurait voulu se cacher à l'intérieur. Mais maintenant, il pouvait compter sur la Dame nature pour l'ensevelir de "son plus beau manteau".

Il ouvrit grand les yeux, regardant le ciel gris, couvert d'un coton de nuages. Les flocons lui tombaient dessus comme des éclats de lumières, fondant au coin de ses yeux pour y chasser le sel. Il avait oublié combien ce monde était beau. Il aurait voulu continuer sa marche inexorable, jouer toutes ses pièces et recouvrir Poudlard de tous les feux d'artifice de ses émotions. Pierres après pierres, les couleurs seraient passées dans les fissures de cette réalité. Il tenta de lever le bras, mais c'était trop tard. Il n'avait que treize ans. C'est vraiment difficile d'imaginer qu'il est possible de reconstruire le monde qui vient de s'effondrer. On ne peut pas réinventer sa mère. Même en accrochant les plus beaux fils de la volonté aux étoiles les plus hautes, même en consumant son âme contre la plus chaude des étoiles filantes.

Alenn Sullivan se demandait s'il allait vraiment partir ainsi. Le Gamin des étoiles. Il n'avait jamais cru en quelque chose d'autre que l'impossible et l'irréel. Même dans ce monde de magie, il avait voulu repousser les limites de la poésie et de la beauté. Il avait voulu faire passer l'eau morne du lac pour du cristal iridescent.

Ce n'était pourtant pas la fin du Gamin. Il allait devoir voir la mer. Et pleins d'autres endroits. Comme il dira plus tard "Vous arrivez à imaginer les aurores boréales ? Moi, j'y arrive, ça bouge trop. Plein, plein. La lumière. Vive la belle lumière bougeante !"

Pas la fin. Car vous saurez bien assez tôt que la lumière pour l'ombre est comme une rose pour le laid. Comme votre âme est sombre, perdue à jamais pour une cause vouée à la haine. Cette âme qui vous pousse à protéger ce morceau vierge de ce qui s'est passé. Et de ce qui se passera.

Balayée par un vent presque solide, la silhouette de Cadfael Gynn ap Nudd marchait difficilement. Chaque jambe s'enfonçant dans la neige jusqu'au-dessus du genou. Le mangemort serrait légèrement les dents. Il espérait, de tout son coeur trop lourd, qu'il était vivant. Il l'emmènerait loin. Loin du Seigneur des Ténébres, dans la "nouvelle" Amérique qu'il connaissait si bien.

Ici, c'était déjà trop tard.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alenn Sullivan - Poussières d'étoiles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» MJ Fiction by Alek» Le papillon des étoiles» Match des Étoiles 2013» Steve Sullivan» Ce soir, deux nouvelles étoiles brilleront dans le ciel. [Mort de Sanka' & Echos]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HORS JEU :: Gestion du personnage :: Journaux intimes et biographies-