AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

[ Marcus Dostoïevski ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: [ Marcus Dostoïevski ] Mar 10 Nov 2015 - 11:45


FICHE DE PRÉSENTATION
DE PRÉNOM NOM


IDENTITÉ DU PERSONNAGE


PRÉNOM(s) & NOM : Marcus Dostoïevski
DATE DE NAISSANCE & ÂGE : 19 Décembre 1980 , 15 ans
ANNÉE : 5 ème année
ORIGINE * : Sang pure
ANIMAL ÉVENTUEL : Un chaton noir comme la nuit
CLUB(S) : texte explicatif (pas obligatoire d'y appartenir)
BAGUETTE : coeur : Plume de phoenix, bois: cerisier, taille : 25 cm, rigide
PATRONUS : Un loup

HORS-JEU


COMMENT AVEZ-VOUS CONNU CE FORUM ? Avec le grand Google

ÂGE IRL : 21 ans.
PERSONNALITÉ ÉVENTUELLE SUR L'AVATAR : A réserver dans le botin, champ facultatif pour les dessins/photos inconnues
EST-QUE VOTRE PERSONNAGE POSSÈDE(RA) UN POUVOIR SPÉCIAL ? Il est tout jeune legilimens ( il ne connait que les bases)

DÉSIREZ-VOUS ÊTRE PARRAINÉ(E) ?(voir Ici):
AVEZ-VOUS LU LE RÈGLEMENT ? :

TEXTE PERSONNEL (1500 mots min.)

• Monsieur, je vous prie de m’excuser, mais Monsieur votre père vous fait demander dans son bureau.
• Merci Laïla, je rejoindrais mon père lorsque j’aurais finit d’écrire ce document.
• Je crains Monsieur de me voir être dans l’obligation d’insister. Monsieur votre père vous demande.
• Bien, merci tu peux y aller je me prépare et je m’en vais rejoindre mon père.
• Bien Monsieur.

La porte de la chambre de Marcus fût fermé délicatement, avec une grâce que cette domestique avait qu’il lui était propre. Marcus ce jeune homme de quinze ans l’appréciait bien. Mais bien sûr il n’avait pas le droit de le montrer, il avait dans le devoir d’être froid et directif avec le personnel de la maison. C’était son père qui en avait décidé ainsi. Avant de s’en aller voir son père, Marcus prit le choix de changer son chemise, son père n’aurait pas supporté de voire les quelques petites taches de transpiration sur sa chemise blanche. Le jeune homme ouvrit son armoire. Il n’y avait pas énormément de choix dans celle-ci. Ou du moins, beaucoup d’affaire ce ressemblaient. Dans un premier temps, la première penderie est composée uniquement de chemise. Celles-ci étaient triées par couleur de la plus sombre à la plus claire. La penderie comportait ainsi, cinq, six chemises noires, autant de grise et plus d’une dizaine de chemise blanche. La deuxième armoire, elle comportait l’ensemble des pantalons du jeune homme. Cette chambre n’était pas celle d’un adolescent de quinze ans, mais plus d’un jeune homme d’affaire, ou de cadre du ministère. Avant de sortir de sa chambre, Marcus refit les lacets de ses chaussures, respira un bon coup et pris la direction du bureau de son père. La maison dans laquelle le garçon était relativement grand. Cela aurait pu être comparé à masses française, ou plutôt manoir. C’était un manoir, avec un jardin de quelques hectares. De l’extérieur, le domaine et la bâtisse ne semble jamais finir. Marcus monta les deux étages qu’il le séparait de ses appartements au bureau de son père. La porte de celui-ci était fermée, il toqua trois fois en rajoutant :

• Père, vous m’avez fait demandé ?
• Entre

Marcus ne resta pas longtemps derrière la porte fermée. Il tourna la poigné et ouvrit. L’entrée donnée sur le bureau de son père. A sa surprise, il vit son père jouer au échec avec son meilleur ami. Celui-ci était accompagné de sa petite fille âgée tout juste de onze ans.

• Père vous m’avez fait demandé
• Oui en effet, j’aimerais que tu te joignes à nous pour une partie d’ echec.
• Bien père.

Marcus fut t’invité à s’asseoir en face de son père. Cependant, avant de s’asseoir, Marcus pris la direction de ses invités afin de les saluer. Il prit place. Son père repris la parole :

• Mon ami, il est vrai que je n’ai pas eu l’occasion de te présenter mon fils. Je sais que vous vous étés déjà vu, mais jamais été officiellement présenté. Mon fil Marcus est âgé de qinze ans, il étudie en sixième année de Poudlard. Je l’ai formé dès son plus jeune âge aux echec, il est ainsi devenu un grand stratagème. Attention, il est plus redoutable que ce que sa carrure peut le laisser paraitre. Tu sais mon ami à quel point je tien à l’éducation de mon fils. Il prendra ma relève au ministère, il deviendra un grand personnage. Je te le dis.

Marcus ne savait pas où se mettre, il n’avait jamais entendu son père parler ainsi. Non, bien sûr que non, il n’avait jamais entendu parler ainsi. Marcus dans sa jeunesse n’avait connu que la solitude, la violence, la rigidité et l’arrogance de son père. Mais la passion des échecs que lui avait transmis son père l’avait sauvé. Il avait appris à utiliser sa tête comme son père le vouait, il lui avait appris avec la stratégie, la manipulation, la rigueur, et surtout l’absence de sentiments. Non Marcus, était à l’identique de son père, une personne démunit de tout sentiment humain, où la violence était son quotidien. La discussion reprit et fit sortir Marcus de ses pensées :

• Marcus je ne t’ai pas présenté la fille de notre invité, elle s’appelle Melissa, et a onze ans. Elle s’apprête à rentrer à poudlard, mais appréhende beaucoup, vous pourriez discuter avant la partie pour que tu lui enlevés tous ces doutes.
• Bien père.
Le jeune homme se tournant vers la petite fille qui se trouvé près de lui ; Il plongea alors ses yeux gris dans le regard de la jeune fille, il avait la scruté, il essayait de lire en elle. En réalité il le faisait, il n’avait aucun scrupule pour l’âge de la jeune fille. Il surplombé la petite fille du haut de ses un mètre quatre-vingt. Il prit la parole :
• Que veux-tu savoir ?
Il ne s’y attendait pas, mais sentit la main de son père sur son visage, il entendit la voir dur de celui-ci le sermonner :
• Comment oses-tu parler ainsi à nos invités ? Crois-tu que par ton âge tu te dois de manquer de respect ?
Le père de la jeune fille ne comprit pas la réaction de son ami :
• Pourquoi ainsi régir ? Je ne vois pas en quoi Marcus à manque de respect à Mélissa. Tu ne devrais pas t’énervé ainsi.
• Il sait très bien pourquoi je m’énerve ! Car je ne supporte pas le manque de respect envers les personnes qui m’entourent. Mais ce n’est pas à moi de te dire pourquoi je suis agacé ainsi, il va te le dire, il va assumer son manque de respect !

L’ami du maître de maison commença à dévisager le jeune garçon, il commença par son visage. Ce visage d’un blanc pâle, presque cadavérique, qui n’exprimé rien, aucune émotion, qui ne laissait rien paraitre. Son visage pâle vient en contradiction avec ses yeux gris claire. La pâleur de son visage les fait ressortir. Il n’y a pas uniquement ces yeux qui sont gris, il a également ces cheveux. Non ce n’est pas cette couleur gris qu’une personne peut avoir avec l’âge avancé. Un gris claire propre soyeux, brillant, dans lesquels se reflète facilement le soleil. Sa grande taille lui permet de surplomber l’ensemble des personnes qui fréquente. Mais le jeune homme ne semble pas à l’aise avec cette taille, il aime être dans l’ombre, se cacher, pouvoir agir dans l’ombre. Marcus finit par prendre la parole :

• Monsieur, je suis navré de vous avoir offensé, et d’avoir offensé mademoiselle voter fille. Je n’aurais pas dû la tutoyer.
• Mais ce n’est rien jeune homme, je ne comprends pas pourquoi votre père s’énervé pour si peu.
Marcus n’eut pas le temps de répondre que son père commença à applaudir de manière narcissique. Il ne laissa pas le temps aux autres de reprendre la parole.
• Mon chère ami, tu viens de voir mon fil en plein action. Cette personne est une insolence comme je ne l’ai jamais vue. La personne que tu as en face de joueur d’echec mon ami, ne l’oublie jamais. Mon fils est entrain de te manipuler, il est en train d’essayer de t’apitoyer pour dissimuler les réelles actions qu’il est en train de faire. Lorsqu’il fait ça, cette personne me fait honte. Je le reprends pas pour son vocabulaire, que quoi j’aurais pu le faire aussi. J’essaie de lui inculquer certaine valeurs, mais il semble ne pas comprendre ce qu’est la politesse et le respect. Nous sommes des legilimens dans la famille, de père en fils. Comme la tradition de ma famille le veut, j’ai commencé à enseigner cet art à mon fils. Et cet ingrat, me remercie en utilisant cette art sut ta fille.

Marcus reconnus plus son père dans les paroles qu’il venait d’avoir. Il arrivait à ramener un dossier scolaire exemplaire. Il était un stratège, manipulateur travailleur. Mais cela n’était jamais assez bien pour son père. Il y avait toujours quelques choses qu’il n’allait pas. A Poudlard, c’était son comportement, il était pour son père trop insolant envers ses professeurs, il répondait trop. Il est vrai qu’il avait déjà eu des petites intercalations mais rien d’irrespectueux. Marcus aimait faire des farces, se venger des personnes qu’il n’aimait pas. Mais jusqu’à aujourd’hui, il ne s’était jamais fait attrapé. Mais cela ne serrait tarder. Avec que l’invité de la maison puisse prendre la parole pour le sermonner, Marcus dit :

• Monsieur, je vous prie de m’excuser, il est vrai que c’est un manque de respect de ma part, et j’entache par la même occasion l’image de ma maison et de ma famille. Je vous prie de crois monsieur à mes sincère excuses.
Se tournant vers la jeune invité :
• Je vous prie mademoiselle de m’excuser d’avoir essayé de pénétrer votre esprit. Votre père dit que vous êtes relativement inquiète pour votre entrée à poudlard ? Pourquoi cela, en quoi je peux vous aider.
• J’accepte vous excuse Marcus, je ne sais pas j’ai peur de me retrouver avec d’autre sorcier, et puis j’ai découvert mes pouvoir extrêmement tard. Et comment faire avec les sangs de bourbe ?
• Je vous prie mademoiselle de ne point utiliser ce terme, vous comme moi avons la chance d’être née de famille de sang pure. Cependant, insulter ainsi les nées moldus , n’est pas respectueux. J’ai également découvert mes pouvoirs extrêmement tard, peut-être même plus tard que vous mademoiselle. Je les ai découverts à l’âge de dix ans, père et moi étions en train de jouer au echec, lorsque j’ai fait la découverte de mes pouvoirs. Je perdais la partie lorsque par colère j’ai mis le feu à l’échiquier. C’était mes premières vraies sensations magiques. A Poudlard, tu apprends à faire usage des différentes magies, tu as de nombreux cours sur différentes matière, potion métamorphose, et je ne serais t’en citer. Mais tout commence par la répartition. Je me souviens très bien de la mienne, j’étais stressé comme tout. Je me suis avancé doucement vers le choixpeau magique. Je me suis assis sur la chaise, alors que l’ensemble des élèves avaient les yeux rivés sur moi. Le choixpeau m’a demandé ce que moi j’avais envie. Je lui en ai fait part. Mais au final c’est lui qui prend le choix. Après ta répartition une nouvelle vie commence. Tu apprends la vie en collectivité, et surtout le monde magique.

Revenir en haut Aller en bas
SERPENTARD7ème annéePoursuiveuseModératrice
    SERPENTARD
    7ème année
    Poursuiveuse
    Modératrice
AVATAR : + nina dobrev.
MESSAGES : 1481

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: en couple.
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: Le 23 Décembre, en 1979, à Londres.
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: [ Marcus Dostoïevski ] Mer 11 Nov 2015 - 10:53

Tout d'abord, bonjour et bienvenue à toi sur le forum !

Premièrement, je dois te signaler que plusieurs éléments t'ont échappé lors de la lecture du règlement, je te conseille vivement d'aller y jeter un nouveau coup d'oeil ;)

Ensuite, je dois te faire part de plusieurs choses. Déjà, ton personnage ne peut pas être sang-pur, puisqu'il n'appartient à aucune famille recensée dans CE TOPIC. Qui plus est, aucune famille de sang-pur inventée n'est autorisée. De ce fait, il va te falloir changer.

Pour ce qui est du pouvoir de ton personnage, il faut faire une demande afin d'obtenir un don, tu trouveras toutes les explications ICI.

Concernant ton patronus, je pense que tu vas devoir en changer. Dans CETTE LISTE, tu remarqueras que déjà trois personnages possèdent le patronus loup.

Enfin, je vais te citer le réglement (que tu devrais avoir lu, si je m'abuse) :
Règlement de Rictusempra a écrit:
♦ Pour les paroles de vos personnages, utilisez le gras ou/et une couleur. Vous pouvez également utiliser les "guillemets".

Et je remarque qu'aucune de ces solutions n'a été adoptée, dans ton texte personnel. Il va te falloir modifier ça également.

Pour terminer, il te faudra trouver rapidement un avatar avant ta validation.

Sur ce, bon courage pour toutes ces modifications !

_________________
i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EMPLOYE AU COMPTOIR DES AFFAMESAdmin charmeur
    EMPLOYE AU COMPTOIR DES AFFAMES
    Admin charmeur

AVATAR : Elijah Wood
MESSAGES : 9680

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: obnubilé malgré lui par une indomptable rouquine
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 05/01/79, Londres
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: [ Marcus Dostoïevski ] Mer 25 Nov 2015 - 14:26

Bonjour,

N'ayant pas de nouvelles de ta part suite à l'intervention d'Eleana, je déplace ta fiche dans les fiches en attente. préviens-nous si tu reviens la modifier/terminer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [ Marcus Dostoïevski ] Aujourd'hui à 21:03

Revenir en haut Aller en bas

[ Marcus Dostoïevski ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Goodbye my old friend...» Helen Dostoievski ~ Nikolaï Dostoievski ~ Autumn Dostoievski» grand ménage ( pv : Marcus Flint)» Marcus Flint [validée]» Marcus parle des victimes qu'il doit affronter à la ECW !
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ACCUEIL :: Présentations :: Fiches sans réponse ou en attente-