AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

[Juin 97] Grand chevalier !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
NUNCABOUC4ème année
    NUNCABOUC
    4ème année
MESSAGES : 108

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG SANG: SANG MÊLÉ
MessageSujet: [Juin 97] Grand chevalier ! Mer 23 Sep 2015 - 17:57

Au fin fond de la forêt, vivait un loup. Solitaire, il errait à la recherche de son futur repas. Et depuis un certain temps, il surveillait une fillette vêtue tout de rouge...

Refermant le manuel d'un coup sec, la jeune fille soupira. Le loup n'avait jamais le bon rôle. C'était ainsi dans les contes moldus qui avait bercé son enfance : Le petit chaperon, les trois petits cochons, etc... Le loup était toujours une allégorie du tueur, du voleur ou du violeur.
Comment ne pas détester ces créatures après tout ça ?

Rangeant son manuel sous son oreiller, la troisième année se redressa, ajusta sa robe de sorcière avant de quitter les dortoirs du château. Elle n'avait plus envie de traîner dans la tour des Serdaigle et lire des contes. Et pourtant, diantre qu'elle aimait ces récits ! Ce n'était juste pas le bon moment et elle avait besoin au contraire de se changer les idées.

Sans qu'elle ne comprenne réellement pourquoi, ses pas la menèrent jusque dans la galerie des armures.
Elle n'osait jamais s'en approcher de trop prêt craignant de tout faire tomber par maladresse. Pourtant ce jour-ci, une vague de courage l'anima. Elle s'approcha de la plus petite statue, qui faisait approximativement sa taille. Après avoir jeté un coup d'œil autour d'elle, pour s'assurer qu'elle était seule, elle se saisit du casque de l'armure et le mit sur sa propre tête. Elle ne s'attendait pas à ce que soit si lourd... ! Néanmoins dès qu'elle fut habituée au poids, elle effleura l'épée avant de s'en emparer également.

Elle ressemblait à présent à un petit soldat en armure. Si elle n'était pas très intimidante - on avait plutôt l'impression qu'elle allait s'écrouler sous le poids de l'armure - elle aimait son nouvel uniforme. Maniant l'épée approximativement, elle s'imaginait en plein combat. Défendre tout un peuple, en voilà, une noble cause...
Diantre, elle préférait mille fois le rôle de chevalier à celui du loup... Le premier était attendu, espéré, aimé et célébré. Le second redouté, détesté et parfois blâmé.

Une nouvelle fois, elle fendit l'air avec son arme.


[Première réponse libre à présent]

_________________
« Les secrets les plus noirs refont toujours surface,
d'une manière ou d'une autre. »

Harmonia's theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GRYFFONDOR7ème année
    GRYFFONDOR
    7ème année
AVATAR : Logan Lerman
MESSAGES : 111

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: Célibataire
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 06/02/1980 à Londres
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: [Juin 97] Grand chevalier ! Dim 7 Aoû 2016 - 14:03

[HRP : J'ai vu ton sujet, j'ai vu que personne n'avait répondu, j'ai été inspiré. ^^ J'espère qu'il n'est pas trop tard. ]

Le mois de juin venait de commencer et pour Tony, l'idée que les cours se terminent TRES bientôt avait de quoi le surexciter. Enfin, il allait pouvoir retrouver sa liberté et profiter des vacances. Oh il savait déjà ce qu'il comptait faire : taquiner Kiarah jusqu'à lui faire péter les plombs, comme ça, pour le plaisir de l'embêter, aller faire exploser des pétards magiques près des commissariats ou des maisons de retraite moldus ou encore, jeter des bombes à morves, une invention géniale, sur les passants. A cet instant là, il ne savait pas encore que ce mois serait le plus éprouvant de sa vie. Benny Garner, son père, vivait ses derniers jours, et personne ne s'en doutait, pas même l'intéressé. L'insouciance régnait toujours dans la tête dure du Gryffondor et dans la famille Garner. Comme beaucoup de garçons de son âge, il passait le plus clair de son temps à faire des conneries. Réviser pour les examens qui approchaient ? POUAH !!! Quelle idée farfelue ! Vade retro, hérétique ! De toute façon, la seule fois où il avait révisé ses cours de potions, il avait fait exploser le chaudron au nez de Rogue et il s'était pris deux heures de retenue. Non, il verrait bien le moment venu, au pire, il serait puni par sa mère pour ses notes ridicules et grâcié par son père la semaine d'après pour aller voir un match de Quidditch. Le jeune garçon affichait donc un visage radieux, plein de malice. Qu'est-ce que tu peux bien mijoter dans ta petite tête de fouine, Garne(r)ment ? Voilà la question que se posa Rusard en le croisant. Manque de bol pour le cracmol, qui tenta une filature grossière, Tony parvint à le semer au troisième étage. Il rejoignit la Galerie des Armures.

Stop, stop... Garner ! Les Galerie des Armures ! Nom de Dieu ! Catastrophe en vue ! Tous aux abris ! Faites péter les remparts et les abris souterrains ! En réalité, si Tony se trouvait ici, c'était pour préparer un coup. Une grappe de pétard magiques dans une armure en acier, en plein examen, ça pouvait aisément ressembler à une attaque. Avec les fenêtres ouvertes, l'écho généré par l'acier et le calme absolu régnant à cette période là, nul doute que l'on croirait à un drame ! Et là ? Paf ! Suspension de l'examen, branle-bas de combat, mouvements de paniques, etc... Bref, Tony se voyait déjà revenir dans son dortoir, s'affaler sur un des beaux canapés tout neufs des rouges et or, pépère ! Pas d'examen, pas de punition ! L'été de rêve, quoi ! Tout à son plan, il s'approcha des différentes armures avec curiosité, regardant laquelle serait plus propice à imploser sous les pétards. Sauf qu'elles correspondaient toutes au profil et qu'il n'avait pas un diplôme d'ingénieur du son. Alors, forcément, impossible de savoir laquelle serait la plus efficace. Il se mit donc à les compter. Tant pis, il dépenserait tout son argent de poche pour acheter les pétards magiques, mais il voulait être sûr de ne pas se tromper. Un bruit le fit sursauter. Quelqu'un entrait ! Silencieusement, Tony se cacha derrière une armure et retint son souffle. Rusard ? Comment avait-il fait pour savoir qu'il se trouvait là, cette andouille ? Il risqua un regard et fut un peu plus soulagé. Il s'agit d'une jeune fille, probablement égarée.

Tony resta caché, tout en la regardant faire. Bientôt elle se déguisa en "chevalier". Bon, c'était pas tout ça, mais elle lui faisait perdre un temps précieux, la petite ! Il regarda sa montre et leva les yeux au ciel. Pourquoi fallait-il que le sort s'acharne ainsi sur lui et vienne perturber ses plans ! Il n'était même pas malveillant en plus ! Enfin, pas dit que les férus d'histoire le perçoivent ainsi... Le regard bleu pétillant de Tony se porta alors sur une peau de loup qui était là par terre. Discrètement, il s'en approcha. Il avait une idée pour chasser cette gêneuse des lieux ! Il mit la peau de loup sur son dos. Ouch... la vache, c'était lourd ! Et poussiéreux... Il retint un éternuement et s'avança. Ce qu'il pouvait faire chaud soudainement ! Il n'y voyait pas grand chose à travers la machoire du molosse. Ce fut un miracle s'il arriva derrière Clara sans se faire repérer. D'un geste lourd, il tapa sur le casque de l'armure. La jeune fille sursauta et se retourna. D'un cri rauque, Tony s'approcha un peu plus :

- GROOAAAAAAAARRRR !!!

Mais tout ne se passa pas comme il l'espérait. Il reçut un coup sur la tête, sans doute l'épée... Un peu sonné, déséquilibré, il marcha sur la queue de la peau de bête. Dans la tête de Garner, une petite voix nasillarde lui dit : "It was at this moment, you knew... you fucked off !" En d'autres terme, c'est à ce moment là que tu t'aperçois que tu as merdé ! Tony s'étala par terre empêtré dans la peau de bête. Craignant, un peu tardivement, de se faire embrocher, il lança :

- Aïe ! Attends, attends ! Arrête ! C'était... c'était une farce !

Une farce débile ? OUI ! Complètement ! Une farce à la Tony Garner !

_________________

Garne(r)ment
Promis, cette fois, ça n'est pas moi ! Je n'y suis pour rien dans ta nouvelle couleur de cheveux... Mouhaha !!! Ce qu'elle est moche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NUNCABOUC4ème année
    NUNCABOUC
    4ème année
MESSAGES : 108

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG SANG: SANG MÊLÉ
MessageSujet: Re: [Juin 97] Grand chevalier ! Sam 19 Nov 2016 - 17:35

S'improvisant soldat, la jeune Clara avait enfilé un casque et ne cessait de fendre l'air à l'aide d'une épée. A des années de la réalité, elle s'imaginait tout un scénario et vivait mille et un aventures imaginaires. Elle aimait les contes de princesse et de chevaliers. Les lire, mais encore plus les vivre. Et tans pis, si ça faisait un peu cliché. Elle était une amoureuse des histoires, quel qu'elles soient. Certainement serait-elle resté dans l'univers qu'elle s'était crée, totalement insouciente, si elle n'en n'avait pas été retiré par la force des choses. Mais le sort en avait décidé autrement puisqu'elle ressentit plusieurs accous successifs sur la tête. Elle ne s'y attendait pas, se croyant seule. Son cœur fit un bond dans sa poitrine et elle s'empressa de se retourner pour découvrir qui était là.
Tout se passa très vite. Elle crut discerner une silhouette d'un loup sur deux pattes. Elle retient un cri de terreur. Affolée, elle effectua le premier geste qui lui vient à l'esprit, pour se mettre en dehors de danger... à savoir, assommer l'animal à l'aide de son épée. La silhouette lui faisant face s'effondra au sol. Elle fit un nouveau pas en avant, prête à frapper à nouveau.

- Aïe ! Attends, attends ! Arrête ! C'était... c'était une farce !

Elle réalisa alors qu'il s'agissait seulement d'un autre élève, dissimulé sous une peau de loup. S'il avait voulu l'amuser, il n'était parvenu qu'à lui faire peur. Toujours méfiante, elle préférait rester immobile, menaçant toujours son interlocuteur avec son épée. Elle ne savait pas si elle pouvait lui faire confiance.

- Révèle ton identité.

Elle ne lui laissait aucune alternative. Si nécessaire, elle lui donnerait un nouveau coup sur la tête.

Lorsqu'elle jugea la situation sans risque, elle rabaissa son bras, posa son arme non loin d'elle et retira le casque qui recouvrait également sa tête. Ainsi, ils étaient tous les deux à visages découverts. Clara était plus à l'aise.

Jugeant d'un regard à la fois triste et mauvais, la peau du loup qui gisait à présent au sol, elle finit par analyser le garçon. Elle le connaissait pas personnellement, n'ayant fais que l'observer de loin. Par conséquence, elle ignorait son nom et ne faisait que deviner son appartenance à Gryffondor, à cause du blason qui scintillait sur sa poitrine. Distante, elle ne lui proposa même pas son bras pour l'aider à se relever et resta immobile face à lui.

- Tu m'as fais peur...

[HJ : Il n'est jamais trop tard ! Merci d'avoir répondu, ça me fait plaisir. Navré de te faire autant patienter entre ce RP Clara/Tony et le Yuyu/Tony (je sais pas si tu sais, c'est la même joueuse derrière), mais je te promets de ne jamais laissé tomber un RP !]

_________________
« Les secrets les plus noirs refont toujours surface,
d'une manière ou d'une autre. »

Harmonia's theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Juin 97] Grand chevalier ! Aujourd'hui à 11:27

Revenir en haut Aller en bas

[Juin 97] Grand chevalier !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» grand couteau» [Sortie] Journée Grand Siècle Vaux le Vicomte - 21 juin 2015» Fatal 4 Way - 20 juin 2010 (Résultats)» Un honorable chevalier» Méréwyïn Alaryïn [Grand prêtre d'Arcamenel] {réservé Ambre}
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: AU-DELA DES FRONTIERES :: Retourneur de temps :: Poudlard-