AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

[Juin 97] Grand chevalier !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
NUNCABOUC4ème année
    NUNCABOUC
    4ème année
MESSAGES : 121

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG SANG: SANG MÊLÉ
MessageSujet: [Juin 97] Grand chevalier ! Mer 23 Sep 2015 - 17:57

Au fin fond de la forêt, vivait un loup. Solitaire, il errait à la recherche de son futur repas. Et depuis un certain temps, il surveillait une fillette vêtue tout de rouge...

Refermant le manuel d'un coup sec, la jeune fille soupira. Le loup n'avait jamais le bon rôle. C'était ainsi dans les contes moldus qui avait bercé son enfance : Le petit chaperon, les trois petits cochons, etc... Le loup était toujours une allégorie du tueur, du voleur ou du violeur.
Comment ne pas détester ces créatures après tout ça ?

Rangeant son manuel sous son oreiller, la troisième année se redressa, ajusta sa robe de sorcière avant de quitter les dortoirs du château. Elle n'avait plus envie de traîner dans la tour des Serdaigle et lire des contes. Et pourtant, diantre qu'elle aimait ces récits ! Ce n'était juste pas le bon moment et elle avait besoin au contraire de se changer les idées.

Sans qu'elle ne comprenne réellement pourquoi, ses pas la menèrent jusque dans la galerie des armures.
Elle n'osait jamais s'en approcher de trop prêt craignant de tout faire tomber par maladresse. Pourtant ce jour-ci, une vague de courage l'anima. Elle s'approcha de la plus petite statue, qui faisait approximativement sa taille. Après avoir jeté un coup d'œil autour d'elle, pour s'assurer qu'elle était seule, elle se saisit du casque de l'armure et le mit sur sa propre tête. Elle ne s'attendait pas à ce que soit si lourd... ! Néanmoins dès qu'elle fut habituée au poids, elle effleura l'épée avant de s'en emparer également.

Elle ressemblait à présent à un petit soldat en armure. Si elle n'était pas très intimidante - on avait plutôt l'impression qu'elle allait s'écrouler sous le poids de l'armure - elle aimait son nouvel uniforme. Maniant l'épée approximativement, elle s'imaginait en plein combat. Défendre tout un peuple, en voilà, une noble cause...
Diantre, elle préférait mille fois le rôle de chevalier à celui du loup... Le premier était attendu, espéré, aimé et célébré. Le second redouté, détesté et parfois blâmé.

Une nouvelle fois, elle fendit l'air avec son arme.


[Première réponse libre à présent]

_________________
« Les secrets les plus noirs refont toujours surface,
d'une manière ou d'une autre. »

Harmonia's theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GRYFFONDOR7ème année
    GRYFFONDOR
    7ème année
AVATAR : Logan Lerman
MESSAGES : 143

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: Célibataire
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 06/02/1980 à Londres
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: [Juin 97] Grand chevalier ! Dim 7 Aoû 2016 - 14:03

[HRP : J'ai vu ton sujet, j'ai vu que personne n'avait répondu, j'ai été inspiré. ^^ J'espère qu'il n'est pas trop tard. ]

Le mois de juin venait de commencer et pour Tony, l'idée que les cours se terminent TRES bientôt avait de quoi le surexciter. Enfin, il allait pouvoir retrouver sa liberté et profiter des vacances. Oh il savait déjà ce qu'il comptait faire : taquiner Kiarah jusqu'à lui faire péter les plombs, comme ça, pour le plaisir de l'embêter, aller faire exploser des pétards magiques près des commissariats ou des maisons de retraite moldus ou encore, jeter des bombes à morves, une invention géniale, sur les passants. A cet instant là, il ne savait pas encore que ce mois serait le plus éprouvant de sa vie. Benny Garner, son père, vivait ses derniers jours, et personne ne s'en doutait, pas même l'intéressé. L'insouciance régnait toujours dans la tête dure du Gryffondor et dans la famille Garner. Comme beaucoup de garçons de son âge, il passait le plus clair de son temps à faire des conneries. Réviser pour les examens qui approchaient ? POUAH !!! Quelle idée farfelue ! Vade retro, hérétique ! De toute façon, la seule fois où il avait révisé ses cours de potions, il avait fait exploser le chaudron au nez de Rogue et il s'était pris deux heures de retenue. Non, il verrait bien le moment venu, au pire, il serait puni par sa mère pour ses notes ridicules et grâcié par son père la semaine d'après pour aller voir un match de Quidditch. Le jeune garçon affichait donc un visage radieux, plein de malice. Qu'est-ce que tu peux bien mijoter dans ta petite tête de fouine, Garne(r)ment ? Voilà la question que se posa Rusard en le croisant. Manque de bol pour le cracmol, qui tenta une filature grossière, Tony parvint à le semer au troisième étage. Il rejoignit la Galerie des Armures.

Stop, stop... Garner ! Les Galerie des Armures ! Nom de Dieu ! Catastrophe en vue ! Tous aux abris ! Faites péter les remparts et les abris souterrains ! En réalité, si Tony se trouvait ici, c'était pour préparer un coup. Une grappe de pétard magiques dans une armure en acier, en plein examen, ça pouvait aisément ressembler à une attaque. Avec les fenêtres ouvertes, l'écho généré par l'acier et le calme absolu régnant à cette période là, nul doute que l'on croirait à un drame ! Et là ? Paf ! Suspension de l'examen, branle-bas de combat, mouvements de paniques, etc... Bref, Tony se voyait déjà revenir dans son dortoir, s'affaler sur un des beaux canapés tout neufs des rouges et or, pépère ! Pas d'examen, pas de punition ! L'été de rêve, quoi ! Tout à son plan, il s'approcha des différentes armures avec curiosité, regardant laquelle serait plus propice à imploser sous les pétards. Sauf qu'elles correspondaient toutes au profil et qu'il n'avait pas un diplôme d'ingénieur du son. Alors, forcément, impossible de savoir laquelle serait la plus efficace. Il se mit donc à les compter. Tant pis, il dépenserait tout son argent de poche pour acheter les pétards magiques, mais il voulait être sûr de ne pas se tromper. Un bruit le fit sursauter. Quelqu'un entrait ! Silencieusement, Tony se cacha derrière une armure et retint son souffle. Rusard ? Comment avait-il fait pour savoir qu'il se trouvait là, cette andouille ? Il risqua un regard et fut un peu plus soulagé. Il s'agit d'une jeune fille, probablement égarée.

Tony resta caché, tout en la regardant faire. Bientôt elle se déguisa en "chevalier". Bon, c'était pas tout ça, mais elle lui faisait perdre un temps précieux, la petite ! Il regarda sa montre et leva les yeux au ciel. Pourquoi fallait-il que le sort s'acharne ainsi sur lui et vienne perturber ses plans ! Il n'était même pas malveillant en plus ! Enfin, pas dit que les férus d'histoire le perçoivent ainsi... Le regard bleu pétillant de Tony se porta alors sur une peau de loup qui était là par terre. Discrètement, il s'en approcha. Il avait une idée pour chasser cette gêneuse des lieux ! Il mit la peau de loup sur son dos. Ouch... la vache, c'était lourd ! Et poussiéreux... Il retint un éternuement et s'avança. Ce qu'il pouvait faire chaud soudainement ! Il n'y voyait pas grand chose à travers la machoire du molosse. Ce fut un miracle s'il arriva derrière Clara sans se faire repérer. D'un geste lourd, il tapa sur le casque de l'armure. La jeune fille sursauta et se retourna. D'un cri rauque, Tony s'approcha un peu plus :

- GROOAAAAAAAARRRR !!!

Mais tout ne se passa pas comme il l'espérait. Il reçut un coup sur la tête, sans doute l'épée... Un peu sonné, déséquilibré, il marcha sur la queue de la peau de bête. Dans la tête de Garner, une petite voix nasillarde lui dit : "It was at this moment, you knew... you fucked off !" En d'autres terme, c'est à ce moment là que tu t'aperçois que tu as merdé ! Tony s'étala par terre empêtré dans la peau de bête. Craignant, un peu tardivement, de se faire embrocher, il lança :

- Aïe ! Attends, attends ! Arrête ! C'était... c'était une farce !

Une farce débile ? OUI ! Complètement ! Une farce à la Tony Garner !

_________________

Garne(r)ment
Promis, cette fois, ça n'est pas moi ! Je n'y suis pour rien dans ta nouvelle couleur de cheveux... Mouhaha !!! Ce qu'elle est moche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NUNCABOUC4ème année
    NUNCABOUC
    4ème année
MESSAGES : 121

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG SANG: SANG MÊLÉ
MessageSujet: Re: [Juin 97] Grand chevalier ! Sam 19 Nov 2016 - 17:35

S'improvisant soldat, la jeune Clara avait enfilé un casque et ne cessait de fendre l'air à l'aide d'une épée. A des années de la réalité, elle s'imaginait tout un scénario et vivait mille et un aventures imaginaires. Elle aimait les contes de princesse et de chevaliers. Les lire, mais encore plus les vivre. Et tans pis, si ça faisait un peu cliché. Elle était une amoureuse des histoires, quel qu'elles soient. Certainement serait-elle resté dans l'univers qu'elle s'était crée, totalement insouciente, si elle n'en n'avait pas été retiré par la force des choses. Mais le sort en avait décidé autrement puisqu'elle ressentit plusieurs accous successifs sur la tête. Elle ne s'y attendait pas, se croyant seule. Son cœur fit un bond dans sa poitrine et elle s'empressa de se retourner pour découvrir qui était là.
Tout se passa très vite. Elle crut discerner une silhouette d'un loup sur deux pattes. Elle retient un cri de terreur. Affolée, elle effectua le premier geste qui lui vient à l'esprit, pour se mettre en dehors de danger... à savoir, assommer l'animal à l'aide de son épée. La silhouette lui faisant face s'effondra au sol. Elle fit un nouveau pas en avant, prête à frapper à nouveau.

- Aïe ! Attends, attends ! Arrête ! C'était... c'était une farce !

Elle réalisa alors qu'il s'agissait seulement d'un autre élève, dissimulé sous une peau de loup. S'il avait voulu l'amuser, il n'était parvenu qu'à lui faire peur. Toujours méfiante, elle préférait rester immobile, menaçant toujours son interlocuteur avec son épée. Elle ne savait pas si elle pouvait lui faire confiance.

- Révèle ton identité.

Elle ne lui laissait aucune alternative. Si nécessaire, elle lui donnerait un nouveau coup sur la tête.

Lorsqu'elle jugea la situation sans risque, elle rabaissa son bras, posa son arme non loin d'elle et retira le casque qui recouvrait également sa tête. Ainsi, ils étaient tous les deux à visages découverts. Clara était plus à l'aise.

Jugeant d'un regard à la fois triste et mauvais, la peau du loup qui gisait à présent au sol, elle finit par analyser le garçon. Elle le connaissait pas personnellement, n'ayant fais que l'observer de loin. Par conséquence, elle ignorait son nom et ne faisait que deviner son appartenance à Gryffondor, à cause du blason qui scintillait sur sa poitrine. Distante, elle ne lui proposa même pas son bras pour l'aider à se relever et resta immobile face à lui.

- Tu m'as fais peur...

[HJ : Il n'est jamais trop tard ! Merci d'avoir répondu, ça me fait plaisir. Navré de te faire autant patienter entre ce RP Clara/Tony et le Yuyu/Tony (je sais pas si tu sais, c'est la même joueuse derrière), mais je te promets de ne jamais laissé tomber un RP !]

_________________
« Les secrets les plus noirs refont toujours surface,
d'une manière ou d'une autre. »

Harmonia's theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GRYFFONDOR7ème année
    GRYFFONDOR
    7ème année
AVATAR : Logan Lerman
MESSAGES : 143

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: Célibataire
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 06/02/1980 à Londres
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: [Juin 97] Grand chevalier ! Mar 13 Déc 2016 - 7:45

Il était fréquent que les propres farces de Tony se retournent contre lui. Ca faisait partie du jeu, un jeu qu'il acceptait de jouer, systématiquement, même quand il avait toutes les chances de se faire attraper. Il ne pouvait s'en empêcher, il se droguait à cette forme d'adrénaline, aux conneries ! Dans le cas présent, il en avait eu pas mal ! Elle aurait pu le tuer ! Un coup d'épée bien placé et paf ! Et alors là, bonjour l'ambiance ! Meurtre mordide à Poudlard ! Des élèves rejouent le petit chaperon rouge à armes réelles : un mort ! Décapité ! Tony passa une main sur son cou, fébrile. Il tenait à sa tête ! Et à sa vie aussi, accessoirement. Cela étant, si un jour il trépassait, il voulait être un fantôme. Déjà parce que de base, c'est effrayant et aussi parce qu'il voulait surpasser Peeves. Et puis là, plus de risque d'être tué ! Il pourrait s'éclater autant qu'il le voulait ! Bon, il mit de côté ce petit rêve, parce que pour l'heure, il voulait quand même vivre, avoir ses ASPICS - du moins, les faire foirer - sortir avec une fille, comme les autres, aller chez les Weasley faire le plein de pétards... mettre des pastilles à la morve dans le verre de Rogue et des Carrow, cracher dedans au passage... bref ! Des choses existentielles pour un garnement de 15 ans maintenant ! Etalé par terre, il n'en menait plus large, il regardait l'épée, en cherchant sa baguette à sa ceinture.

- Révèle ton identité.

Elle ne plaisantait pas ! Cela dit, comment aurait-il réagi lui dans une telle situation ? C'était peut-être un peu stupide de vouloir lui faire peur. Il aurait suffi d'attendre qu'elle parte... Il lui répondit :

- Je m'appelle Tony...

Il y eut un silence, pendant lequel, on aurait pu entendre un pet de nonne ! Puis elle ôta son casque, dévoilant son visage. Garner ne la connaissait pas. En tout cas, son visage ne lui rappelait rien ! Parfait ! Au moins, elle aurait plus de facilité à l'oublier et elle ne se poserait pas trop de questions sur sa présence ici. Le jeune homme fut quand même ostensiblement soulagé lorsqu'elle posa l'épée. Il ne serait pas décapité aujourd'hui ! Mine de rien, ça a de quoi illuminer votre journée, ça ! Si, si, vraiment ! Il s'essuya le front.

- Tu m'as fait peur...

Il se releva, légèrement ankylosé et un peu étourdi par le coup qu'il avait reçu sur la tête. Debout, il était plus grand que son interlocutrice. Il ne jouait pourtant pas les êtres supérieurs. Il allait avoir une bosse, pour sûr ! Il se massa un peu le crâne et répondit, avec une lueur malicieuse dans les yeux :

- C'était trop tentant ! Mais je pensais pas que tu aurais autant peur en fait !

Il n'allait pas lui dire qu'il était désolé, parce que ce n'était pas vrai. S'il mentait pour préserver ses bêtises, être un faux-marshmallow ne faisait pas partie des choses qu'il savait faire ! Sauf peut-être avec les professeurs, mais là, il les narguait en fait ! Tony retrouva contenance et fit alors remarquer :

- Bon... et sinon, en même temps, je ne sais pas si tu sais, mais il est interdit de traîner ici... Tu faisais quoi d'ailleurs avec cette armure ? On aurait dit que tu chassais du dragon ! Ha ha !

Il ne moquait pas d'elle. Tony souriait, parce que la situation l'amusait. Et parce qu'il ne pouvait pas garder son sérieux plus de cinq minutes. Avant qu'elle ait pu répondre, il ajouta, enthousiaste, loin de l'image de l'ado un peu apeuré quelques instants plus tôt.

- J'm'appelle Tony Garner, au fait. Et je te remercie de ne pas m'avoir coupé la tête... ou fendu le crâne... tu sais, de m'avoir laissé vivre, quoi !

[HRP : Pas de souci, j'attendrais. ]

_________________

Garne(r)ment
Promis, cette fois, ça n'est pas moi ! Je n'y suis pour rien dans ta nouvelle couleur de cheveux... Mouhaha !!! Ce qu'elle est moche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NUNCABOUC4ème année
    NUNCABOUC
    4ème année
MESSAGES : 121

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG SANG: SANG MÊLÉ
MessageSujet: Re: [Juin 97] Grand chevalier ! Dim 12 Mar 2017 - 3:12

Inquiète, Clara n'avait pas baissé les armes tout de suite. Tenant fermement son épée, elle avait demandé -ou devrait on dire ordonné- à l'individu qui lui avait fais peur de décliner son identité.

Si le Gryffondor s'était cru amusant en se déguisant en loup, son humour avait laissé insensible la jeune fille. Elle était même peu encline à lui pardonner la frayeur qu'il lui avait faite ressentir... Déjà qu'elle pouvait être assez sauvage habituellement, elle avait décidé qu'elle ne ferait aucun effort pour être agréable avec son aîné. Tant pis s'il avait une mauvaise image d'elle par la suite.
En règle générale, la Serdaigle ne prêtait que peu d'attention sur ce qu'on disait d'elle... tant qu'on n'émettait aucun soupçon sur sa nature de loup-garou. En étant peu sociable et plutôt refermé sur elle-même, elle espérait ennuyer eux qui pourraient s'intéresser à elle. Il s'agissait d'une manière à elle pour se protéger, en somme. Méthode un peu maladroite il fallait bien avouer, mais elle n'avait pas trouvé mieux.


- Bon... et sinon, en même temps, je ne sais pas si tu sais, mais il est interdit de traîner ici... Tu faisais quoi d'ailleurs avec cette armure ? On aurait dit que tu chassais du dragon ! Ha ha !
- Je pourrais te retourner la remarque.

Sauf erreur de sa part, il n'était pas un enseignant de l'école. Néanmoins, elle prit peur quelques secondes et vérifia que l'adolescent ne portait pas l'insigne des préfets sur son uniforme. Elle fut vite rassurée.

- J'm'appelle Tony Garner, au fait. Et je te remercie de ne pas m'avoir coupé la tête... ou fendu le crâne... tu sais, de m'avoir laissé vivre, quoi !
- Clara.

Réponse concise. Comme à son habitude.
Tout s'était enchainé très vite et la jeune fille n'avait pas eu le temps de retirer l'armure qu'elle portait. Mais maintenant que le garçon s'était présenté et que la situation s'était calmée, elle pouvait prendre quelques minutes pour la retirer. Car, mine de rien, cette armure pesait son poids. Posant l'épée au sol, elle enleva le casque qui dissimulait jusque là son visage. Puis, elle prit soin de ranger tout ce qu'elle avait touché, à sa place, sans un mot.
Ce ne fut que lorsqu'elle eut fini, qu'elle revient vers Tony.


- Garner, tu as dis ? Tu es le frère d'Alex et de Léo ?

Même s'ils avaient un an de moins qu'elle, les jumeaux avaient le chic pour attirer l'attention sur eux.

- Mmh... C'est vrai que vous avez le même goût pour les pitreries...

_________________
« Les secrets les plus noirs refont toujours surface,
d'une manière ou d'une autre. »

Harmonia's theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GRYFFONDOR7ème année
    GRYFFONDOR
    7ème année
AVATAR : Logan Lerman
MESSAGES : 143

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: Célibataire
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 06/02/1980 à Londres
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: [Juin 97] Grand chevalier ! Mer 12 Avr 2017 - 21:56

Maline cette gamine ! En quelques mots, elle venait de le remettre dans les cordes. Effectivement, Tony n'avait pas le droit d'être là, pas plus qu'elle. Et il ne pouvait pas prétexter s'être perdu. Ca avait fonctionné un petit temps quand il était en première année, mais maintenant, la fin de sa scolarité avançant à grands pas, il ne fallait pas trop compter sur cette excuse naïve ! Garner se garda bien de lui expliquer les raisons de sa présence ici. Il se justifiait rarement devant les Professeurs, alors devant une élève ! Plus jeune que lui, en plus... même pas en rêve ! Le jeune fille sembla chercher un quelconque insigne. Dommage qu'il ait une réputation de trublion ! Sinon, avec un statut de préfet, il aurait pu circuler librement dans le château pour faire les quatre cents coups ! Et ce n'était pas l'imagination qui manquait ! Tony était très créatif quand il s'agissait de semer la pagaille ou de troller les autres. Clara, puisque tel était son prénom, en avait la preuve. Elle se présenta de façon très sobre, sans fioritures ce qui amena son interlocuteur à penser qu'elle n'avait pas l'air bavarde. Dans sa tête, le cliché de Serdaigle refit surface... avec ses membres propres sur eux, aux airs un peu supérieurs et à l'amitié sélective. On appelait ça des élites, lui préférait le terme de snobinards, oubliant par là même qu'il avait des amis dans cette maison et que ceux-ci ne correspondaient pas forcément à son idée étriquée. Bref il la regarda enlever son armure et tout ranger. Sérieusement ? Elle remit chaque chose à sa place, comme pour cacher la preuve de son passage. Une idée bien saugrenue pour le jeune homme, qui se complaisait dans le désordre. Cela l'amena à se demander si d'ailleurs, il ne devait pas faire le tri dans ses affaires, histoire de voir si un petit trésor ou deux ne l'y attendait pas. La dernière fois, il avait mis la main sur une boite de cousins péteurs moldus. Un vrai moment de rigolade à la clé ! Entre ça et les bombes à eau, ça faisait véritablement son bonheur ! En bon petit diable qu'il était, il ne se gênait pas pour torpiller les autres, à droite à gauche. Sa cible préférée ? Miss Teigne. Certes, ça n'avait rien de glorieux de déverser des trombes d'eau sur une chatte, encore plus quand elle atteignait un bel âge. Mais qu'importe ! Cette bestiole n'était qu'une teigne justement ! Elle portait bien son nom ! La rafraîchir un peu s'avérait jubilatoire ! Pas bien Garner, on avait dit qu'on ne touchait pas aux animaux ! Cette réflexion lui arracha un sourire amusé. Clara ne tarda pas à lui faire reprendre ses esprits, en lui demandant s'il était bien le frère d'Alex et Léo. Tout fier il bomba le torse et répondit :

- Lui-même ! Je suis leur grand-frère oui !

Sauf que la suite lui plut beaucoup moins. Clara évoqua leur tendance à faire les zouaves et là, son expression changea du tout au tout. Il passa du mode "je me la pète" au mode "non mais t'es qui toi pour me parler comme ça ?" en quelques secondes ! Il toisa Clara en la fusillant du regard et vexé, il lui dit, hautain :

- Pitreries ? Ce n'est pas moi qui faisait le guignol dans une armure à faire de grands mouvements d'épée dans les airs, Mademoiselle Cla-ra.

Il accentua volontairement les deux syllabes de son prénom en croisant les bras. Touché. Il ajouta, avec un petit air de dédain :

- Chez les Garner on fait dans le grand art, nous ! Pas de pitreries mais des spectacles vivants !

Il sortit sa baguette et une sorte de balle de sa poche. Puisqu'elle doutait de leur talent, il allait lui démontrer qu'elle se trompait. Il tapota sur la balle. Le sortilège informulé généra une lueur jaune au bout de sa baguette. Oubliant qu'il était sensé être vexé, il fit un grand sourire et posa la balle par terre. Pendant quelques secondes il ne se passa rien et puis soudain... Il y eut un crépitement, comme si on venait d'allumer une mèche. Tony se mordit la langue avec un air malicieux. La balle s'envola et se mit à grossir pour atteindre une taille humaine puis elle grimpa au plafond pour se transformer en boule à facettes. Tout à coup, une musique très rock en sortie. Problème... la musique n'aurait pas du être aussi forte. Le vacarme assourdissant d'une guitare électrique fit trembler les armures en acier.

- Oups !

Tony pointa sa baguette sur la boule et utilisa un sortilège d'attraction pour l'attirer à lui. Il l'éclata alors dans un bruit de pétard mouillé. Une pluie de paillettes se dispersa dans toute la pièce. Mais ça n'était pas le plus embêtant... Avec un tel potin, bye-bye la discrétion ! Et effectivement, le pas cladicant et irrégulier de Rusard ne tarda pas à se faire entendre. Avec un bon réflexe, Garner prit Clara par la main et l'emmena dans une cachette. Juste à temps... Rusard ouvrit la porte de la salle, avec Miss Teigne à ses pieds.

- Ma belle, il va y avoir de la punition dans l'air... trouve-moi ces voyous...


Se cacher de Rusard, ça n'était pas compliqué... mais par contre de Miss Teigne... Heureusement pour eux, un cri strident se fit entendre. Peeves fit son apparition dans la salle en hurlant comme un malade : BOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOUM !!!! Bouillonant de rage, Rusard ne put même pas crier. Il se lança, avec son animal à la poursuite de l'esprit frappeur ce qui amena Tony à se poser cette question :

- Il faudra peut-être lui expliquer, un jour, qu'un fantôme ça ne s'attrape pas...

Puis tendant sa main à Clara, il lui dit :

- Viens, ne restons pas là. On aura pas cette chance une seconde fois ! J'adore ces boom-discos ! J'ai trouvé ça chez les frères Weasley, c'est génial ! Mais j'ai du me tromper et prendre une boom-rock en fait ! Remarque ça aurait pu être pire, ils ont fait une boom-opéra, elle explose les vitres ! Hahaha ! Pour une fois que Peeves rapplique au bon moment !

Ok, il approchait de l'âge adulte, mais à ce moment précis, c'était un vrai gamin, tout fier de ses bêtises ! Il en trépignait même !

_________________

Garne(r)ment
Promis, cette fois, ça n'est pas moi ! Je n'y suis pour rien dans ta nouvelle couleur de cheveux... Mouhaha !!! Ce qu'elle est moche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NUNCABOUC4ème année
    NUNCABOUC
    4ème année
MESSAGES : 121

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG SANG: SANG MÊLÉ
MessageSujet: Re: [Juin 97] Grand chevalier ! Sam 12 Aoû 2017 - 12:45

Garder cette armure sur soit, pesait une tonne -ou en tout cas, très lourd- et Clara se sentait bien plus libre maintenant qu'elle l'avait retiré. Être un chevalier était peut-être génial, mais ce déguisement était littéralement un poids à porter sur ses épaules. On attribuait tellement de devoirs et de responsabilités à ce statut. Le plus simple était de rester soi-même. En l'occurrence, une "simple" apprentie sorcière. Et tant pis pour l'héroïsme... Clara devait se faire une raison.

Son interlocuteur était un Garner. Cette famille ne passait pas inaperçue tellement ils étaient nombreux. Combien étaient-ils déjà ? Quatre ? Cinq ? Elle ne savait même pas. Néanmoins, elle avait déjà remarqué les jumeaux de la famille. Alex et Léo étaient deux garçons de Gryffondor qui avaient la fâcheuse tendance à attirer l'attention sur eux. Et si Tony semblait fier d'être issu de cette famille, Clara lui fit remarquer qu'ils avaient tout les trois "le goût pour les pitreries". Ces propos ne laissèrent pas le jeune homme indifférent.

- Pitreries ? Ce n'est pas moi qui faisait le guignol dans une armure à faire de grands mouvements d'épée dans les airs, Mademoiselle Cla-ra.

Touché.
Il n'avait pas tord. Néanmoins, elle allait bien se garder de lui donner raison, préférant rester silencieuse. Elle le laissa lui démontrer qu'il était un artiste -selon ses dires- et créateur de grands spectacles. Pour venir appuyer sa déclaration, le sixième année sortit sa baguette et commença un tour sous ses yeux. Bien qu'elle n'avait pas aimé comment il s'était attardé sur son prénom un peu plus tôt, elle ne pouvait qu'être une bonne spectatrice, trop intriguée pour le bouder et ne pas le regarder s'activer devant elle. La boule qu'il faisait léviter s'éleva vers le plafond... Avant de se métamorphoser en boule à facettes et jouer une musique rock.

Tout ce vacarme n'allait pas passer inaperçu et en moins de temps qu'il n'en faut pour saluer un hippogriffe, la voix du concierge Rusard se fit entendre. Ses sens en alerte, la petite Serdaigle sentit son rythme cardiaque s'accélérer. S'ils se faisaient prendre, ils passeraient tous les deux un mauvais quart d'heure. Il était fort à parier qu'ils feraient perdre des points à leurs maisons respectives et même si Clara n'était pas particulièrement attaché à cette compétition, elle préférait éviter toute mauvaise aventure. Il y aurait bien un de ses camarades qui lui ferait une remarque si elle faisait perdre une place dans le classement à Serdaigle...

Alors qu'elle se demandait comment ils allaient réussir à échapper à Rusard et Miss Teigne, Tony lui prit la main et l'entraîna dans une cachette. Comme pour les sauver, un cri résonna dans la pièce. *PEEVES !* L'esprit frappeur était connu dans tout le château et si Clara ne l'appréciait pas particulièrement, elle était très heureuse de savoir dans les parages.
Rapidement, le concierge et son fidèle chat s'éloignèrent à sa poursuite.

- Il faudra peut-être lui expliquer, un jour, qu'un fantôme ça ne s'attrape pas...

Cette remarque était juste et bien suggérée. Rebondissant dans l'esprit de la jeune Serdaigle, elle l'emmena à se questionner sur le métier de chasseurs de fantôme. Cherchait-il à "attraper" les fantômes ? Si oui, comment procédaient-ils ? C'était un peu hors-sujet et elle n'était pas particulièrement intéressée par cette voie professionnelle, mais sa conscience curieuse et intéressée avait parlé pour elle. Certainement un trait de caractère typique de Serdaigle.

- Viens, ne restons pas là. On aura pas cette chance une seconde fois ! J'adore ces boom-discos ! J'ai trouvé ça chez les frères Weasley, c'est génial ! Mais j'ai du me tromper et prendre une boom-rock en fait ! Remarque ça aurait pu être pire, ils ont fait une boom-opéra, elle explose les vitres ! Hahaha ! Pour une fois que Peeves rapplique au bon moment !

Elle n'était pas aussi enthousiaste. L'attitude de Tony avait été totalement inconsciente et ils avaient failli se faire prendre. Ils ne devaient leur salut qu'à la présence de Peeves. L'adolescente accepta néanmoins la main que lui tendait le Gryffondor et se laissa guider jusqu'à la sortie. Elle le pensait plus habitué à se faufiler et quitter les lieux sans se faire prendre.

Lorsqu'ils furent à l'extérieur de la galerie des armures, Clara se sentit soulagée. Néanmoins, il n'était pas bon de s'attarder dans le coin. Rusard n'était pas bien loin et Miss Teigne finirait bien par sentir leurs présences. Il était plus sage d'en rester là. Après avoir remercié Tony pour l'avoir sorti d'affaire, la Serdaigle tourna les talons et regagna sa salle commune. Elle avait vécu bien trop d'aventures pour aujourd'hui. Décidemment, elle n'était pas faite pour être une grande chevalière.

[Je clôture notre RP, mais j'ai pris plaisir à le partager avec toi (j'adore ton imagination !). Si tu veux le poursuivre, on peut modifier la fin et dire qu'en essayant de fuir, Clara (ou Tony) renverse une grande armure de chevalier. Rusard pourrait rappliquer. Je te laisse décider et en fonction, je changerais mon RP.
Merci d'avoir répondu à ce topic libre. Au plaisir d'écrire à nouveau à tes côtés !]

_________________
« Les secrets les plus noirs refont toujours surface,
d'une manière ou d'une autre. »

Harmonia's theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Juin 97] Grand chevalier !

Revenir en haut Aller en bas

[Juin 97] Grand chevalier !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» grand couteau» Fatal 4 Way - 20 juin 2010 (Résultats)» Un honorable chevalier» Méréwyïn Alaryïn [Grand prêtre d'Arcamenel] {réservé Ambre}» Tralïn- guerrier nomade grand tueur d'orque
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: AU-DELA DES FRONTIERES :: Retourneur de temps :: Poudlard-