AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

Mike dans son intimité (toute une histoire !) [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Mike dans son intimité (toute une histoire !) [terminé] Dim 13 Sep 2015 - 18:27



Mike Caleb Wicker


IDENTITÉ DU PERSONNAGE


PRÉNOM(s) & NOM : Mike Caleb Wicker
DATE DE NAISSANCE & ÂGE : 18 juillet 1980
ANNÉE : 6e
ORIGINE * :Anglais
ANIMAL ÉVENTUEL : Un chat tout noir, avec plein de poil et tout gros  
CLUB(S) : /
BAGUETTE : ébène - plume de Phénix - 24 centimètres - légèrement flexible
PATRONUS : aigle

HORS-JEU


COMMENT AVEZ-VOUS CONNU CE FORUM ?
J'avais envie de rp sur le thème Harry Potter. J'ai donc fait mes recherches et ensuite j'ai choisie à l'instinct. Je fais toujours cela quand je cherche un forum ^^
ÂGE IRL : 17 ans
PERSONNALITÉ ÉVENTUELLE SUR L'AVATAR : Liam Hemsworth
EST-QUE VOTRE PERSONNAGE POSSÈDE(RA) UN POUVOIR SPÉCIAL ? Non (il a pas besoin de ça pour être unique :3)
DÉSIREZ-VOUS ÊTRE PARRAINÉ(E) ?(voir Ici): Honnêtement j'hésite. Je suis une habituée des forums, j'en fais depuis longtemps même mais toujours sur des forums peu actif haha. Donc je ne sais pas vraiment si ça pourrais mettre utile :P Je pense qu'il faut juste que je prenne le plis
AVEZ-VOUS LU LE RÈGLEMENT ? :

TEXTE PERSONNEL (1500 mots min.)


D'un œil critique, le petit garçonnet regardait sa chambre. Les murs de celle-ci était juste horriblement laid. En fait, rien n'allait aujourd'hui. Il pleuvait et Mike n'aimait pas quand il pleuvait. Sauf quand la pluie était chaude comme les averses d'été, mais ça ce n'était qu'en été... Non, la pluie c'était froid, ça glissait dans son blouson et puis ça pourrissait sa journée. Et puis, il y avait la brune là qui l'avait punis pour rien. Il se retrouvait dans cette chambre moche à devoir attendre, tout ça parce qu'il lui avait dit qu'elle n'était rien dans sa vie. Ça ne lui avait pas plus mais c'était vrais pourtant ! Il avait juste dit la vérité, il s'en voulait tout de même de l'avoir blessé mais on disait que les petits garçons se devaient d'être honnête... L'honnêteté n'est donc pas toujours source de bonheur. La preuve il était là. Il croisa les bras, il voulait changer ça. Il en avait marre de ce jaune pipi. Son papa lui avait dit que cela éloignait les mauvais rêve et la marmotte elle met le chocolat dans le papier aluminium aussi ! Non, il voulait du bleue lui. C'est beau le bleu. C'est apaisant. C'est l'eau et l'horizon à la fois. C'est le bleue, flûte. Ce jaune l'énervait en fait.

Plus tard, Mike se demandera bien comment il avait pus faire. Il ne connaissait ni sort, ne savait même pas que la magie existait mais, juste parce que « Monsieur » l'avait voulus, il avait subitement vus ces murs changeaient de couleur. Bouche grande ouverte, il avait regardé le sort faire effet faisant apparaître sa teinte de bleue favorite soit le lapis-lazuli. Il sourit en voyant le résultat, c'était tellement beau, tellement doux, tellement rassurant. Il s'assit sur son lit, puis s'allongea, il ne comprenait rien mais, il s'en fichait, ça lui faisait plaisir. Il regarda son plafond qui, quand à lui, avait pris une teinte appelé « canard » du bleue.

Vous l'auriez compris, Mike était juste un sorcier parmi tant d'autre. Son père en venant le chercher avait découvert la chambre et sourit. Son fils était un sorcier comme lui. Dès lors, dès qu'il n'y avait pas de femme moldues chez eux, celui-ci usait de la magie pour se rendre la vie quotidienne plus simple et aussi pour amuser le petit garçon qui avait encore l'âge d'être émerveillé par tout et par rien.


***

-Mike ! Bon sang mais fait attention, nom d'une citrouille ! Qu'est-ce que tu peut-être maladroit !
-Mais p'pa... J'ai pas fait exprès... Le bol est tombé tout seul !
-Oui et moi je suis Dumbeldore !

Alors qu'il s'apprêtait à répondre bien correctement à son père malgré ses dix ans passé, il entendit un petit gloussement de femme. Il fronça les sourcils, après tout, il ne la connaissait pas celle-là. En effet, rare était les femmes qui gloussaient chez lui. Son père préféré un autre type en temps normal, soit des donzelles peut bavarde et juste gentille avec lui. Celle-ci le regardait avec un grand sourire, c'était qu'elle avait des dents sacrément blanche, et des cheveux... ils étaient long et d'un roux brillant. Elle était très belle. Le petit garçon avala sa salive alors qu'elle s'approchait pour aider son père à ramasser sa bêtise du matin. Soit la même que tout les jours qui consistait à faire tomber son bol en plastique de lait chocolaté par terre. Il fronça les sourcils, pas très content de son implication, habituellement les femmes de son père les laissaient seuls dans ce genre de situation. Elle avait beau être très jolie, ça le perturbait et quand monsieur était perturbé... il devenait insolent.

-Mon père n'est pas cul de jat vous savez !
-Toi oui, en l’occurrence.

Et bam ! Dans ta face, Mike. Le petit garçon ouvrit la bouche complètement sur les fesses. Elle l'avait eu aussi facilement ! Ce n'était pas possible et en même temps c'était sacrément cool ! Son père sourit heureux, plus que de raison tout de même, que son fils se soit fait avoir aussi facilement. Pour couronner le tout, Mike ne savait plus quoi répondre. Chose rare quand on savait que monsieur était très bavard et malgré son jeune âge avait déjà pas mal de répartie. Le petit garçon trouvait ça géant mais en même temps pas très agréable d'avoir était pris à son propre jeu. En marmonnant, il aida son père évitant le plus possible de croiser le regard de la femme. Après, il partit se réfugier dans sa chambre en marmonnant encore et toujours. Je pense pouvoir affirmer que malgré tout, se fut ce jour-là qu'il aima les femmes de caractère. Avec Mike, la douceur ne suffisait pas. Il aimait les femmes de tempérament, les femmes capable de lui rentrer bien correctement dedans. Bizarre ? Non, je ne pense pas. Après ce n'est que mon avis.


***


Avant sa première rentrée à Poudlard, Mike se souvient encore de l'agitation qui régnait dans la demeure familial (du côté sorcier bien-sûr) avant de partir pour le chemin de traverse. Le garçonnet ne devait pas oublier de prendre ci et de prendre ça, et ses tantes commençaient déjà à lui donner des conseils pratique pour le début des cours embrouillant le cerveau du petit garçon. Il n'en pouvait plus, en fait, il s'était mis sur off. Tout le monde parlaient, toute la maison s'activait même les ballais ! Alors que sérieusement, à quoi cela servait de faire le ménage de font en comble juste pour une rentrée. Autant dire que le garçon n'avait même pas le droit de la ramener sous peine de créer une guerre. Manuel étant un homme quand même solitaire, il s'était mis dans un coin en souriant légèrement. Il ne comptait même pas donner un coup de main à son fils, le bougre ! Mike pouvait le regarder avec insistance cela ne changerait rien, bien-sûr. Le père prenait même carrément son pied, ricanant devant l'air excédé de son fils. Pour dire l'homme attendait même que le garçon... s'énerve. Tiens, ça n'allait pas tarder, voilà qu'il commençait à devenir tout rouge.  Dans un... deux... trois... il :

-Bon sang de bon soir, ça suffit ! Cria-t-il d'une petite voie stridente.
Je n'en peux plus ! Papa on part ! Maintenant ! Nous deux ! Seul ! S'énerva-t-il en voyant sa grand-mère attraper son manteau. Je suis assez stressé comme ça pour ma rentrée, je n'ai pas besoin de votre stress en plus. Papa ?!  
-Oui ?
-Maintenant !

Le père se leva nonchalamment, prit tranquillement son manteau avant de se diriger vers la cheminé. Son fils le suivit en soufflant pour reprendre son calme et finit par tendre la main à l'adulte. Il ne voulait être qu'avec son père, car lui seul le comprenait, il ne voulait que lui. Les deux parents prirent la poudre de cheminette, Manuel fut le premier, puis son fils le suivit tout de suite pour ne pas se retrouver trop longtemps encore avec les autres.
Sur place, le parent attrapa un bout de la cape du garçonnet pour éviter de le perdre dans la foule et sortit de sa poche la liste. Mike fronça les sourcils avant de bougonner dans sa barbe.


-Que dis-tu ? Ricana-t-il.
-Tu l'avais depuis le début et tu les as laissé m'enquiquiner pendant des heures.
-Oh oui ! C'était juste géant à voir !

Allons bon, il ne manquait plus que ça. Mike voulait commencer par la baguette, depuis le temps qu'il admirait celle de son père ! Il voulait la sienne. Il avait déjà attendue onze ans, il n'était pas prêt à attendre encore une minute de plus. Comprenant son excitation, Manuel emmena immédiatement le garçon chez Olivender  même si cela leur faisait faire un sacré détours. Qu'importe, ils avaient tout leurs temps après tout. Sur le chemin, le petit prit des confiseries et quand une boutique de leur liste se montrait sans avoir trop de monde devant, ils entraient. Les deux parents n'aimaient pas attendre, ni la foule, du coup ils étaient prêt à tout pour gagner du temps. Finalement, avant d'arriver chez le vendeur de baguette, le petit possédait déjà sa plume, ses encres, ses livres et cahiers d'école et même sa malle. Celle-ci lui permit de mettre toutes ses affaires dedans et de la traîner derrière lui sans problème.

Olivender était maintenant juste devant eux.


-C'est ici que tu as acheté la tienne ?
-Et oui ! Tout le monde vient ici. Rentre tout seul, je t'attendrais ici.
-Pourquoi tu ne viens pas avec moi ?
-Tout simplement parce que tu n'as pas besoin de moi pour choisir ta baguette voyons !

Cela n'enchantait pas du tout le garçonnet mais il entra sans protester d'avantage. En entrant, il fronça les sourcils. Mike avait l'odorat développé, c'était l'un de ses sens ayant le plus d’ascendant chez lui, et ici, ça sentait le papier, le renfermé, le bois. Enfin tout et n'importe quoi. Pour couronner le tout, il faisait très sombre ! En regardant autours de lui, il finit par voir le vendeur au bout de l'aller qui rangeait un sacré chantier. Plein de boîte avait volé, des baguettes étaient par terre, des bouts de verre jonché le sol. La personne avant lui avait foutus un sacré bordel ! Il rentra d'avantage, s'apprêtant à se présenter quand il sentit quelque chose l'attirer au sol. Il n'y fit tout d'abord pas attention et il allait même ouvrir la bouche quand, cela fut plus fort que lui, il regarda au sol. Parmi toutes les baguettes jonchée sur le parquet, l'une l'attirait comme un aimant, elle était magnifique. Il n'osait pas la toucher après tout il n'avait pas eu l'autorisation de faire quoi que se soit. Cependant, il pouvait bien aider l'homme pour qu'il s'occupe de lui plus rapidement. Il prit donc la baguette dans ses mains. Une chaleur réconfortante l'emplie, il sourit de toutes ses dents.

-Salut poupette...

Ainsi il surnomma sa baguette. Si vous l'entendez parler tout seul en s'adressant à une dénommé poupette et bien... c'était sa baguette. En relevant la tête, il sursauta. Le vendeur était juste devant lui.

-Je vois que tu as trouvé ta baguette tout seul, mon garçon.
-Excusez-moi, monsieur, je n'aurais pas dus. Je voulais... Je voulais vous aider.
-Il n'y a pas de mal, voyons ! Je suis bien content de voir que tu l'ais trouvé. Elle t'aime bien en plus « poupette ».

Le garçon rougit en entendant son surnom idiot dans la bouche du vendeur. Au moins, quand celui-ci eut finit de lui donner ses recommandations et les caractéristiques de sa baguette, il s'enfuit sur le champ rejoindre son père avec un bref merci timide au vendeur. C'était qu'il était impressionnant le bougre !



***


Mike avait tout acheté, sauf une chose. En soit, il se fichait bien d'avoir un crapaud ou un hibou ou je ne sais quelle animal de compagnie il devait avoir. A quoi cela pourrait-il lui servir ? Bon, le hibou servait au courrier mais il y avait déjà celui de son père. Il commençait à se faire vieux certes... M'enfin, ce n'était pas sa faute si aucun animal dans la boutique le lui avait donné envie. Ils se ressemblaient tous, avait même presque tous le même caractère. Normal, vous me direz puisqu'ils vivaient tous en captivité depuis leur naissance probablement. N'empêche qu'aucun ne lui avait donné envie, son père avait eu beau insisté, rien n'y faisait. Il n'en voulait pas. Il avait sa baguette après tout. Poupette était plus importante que le reste après tout, un animal... Et bien il se contenterait du hibou de son père si vraiment c'était nécessaire.

Un miaulement se fit entendre derrière sa fenêtre. Depuis peu, le petit garçon avait donné en cachette de la nourriture à un chat errant qu'il avait rencontré sur le chemin de l'école, depuis celui-ci ne le quittait plus. En souriant, il ouvrit sa fenêtre et le chat noir entra. Le garçon l'avait appelé pantoufle. Très virile, en effet. Mais ça lui allait bien tout de même.
L'animal s'allongea sur son lit en ronronnant, il avait déjà eu sa part et habituellement il ne revenait pas. Donc Mike se fit discret. La présence du félin lui faisait extrêmement plaisir. Il sentait un lien se créer entre la bête et lui, il était infime, après tout on ne domestiquait jamais réellement un chat mais c'était tout de même là. Doucement le garçon s'allongea dans son lit, le lendemain allait être une longue journée... Enroulé dans les draps, il sortit sa main droite pour caresser l'animal qui se blottit encore d'avantage contre le garçonnet.


-Si je pouvais, je te prendrais toi... Mais, tu es un chat libre. Errant. Tu ne me suivras pas, n'est-ce pas ? Et bien écoute je te propose de venir. Viens si tu veux. Voilà. Me regarde pas comme ça. Je ne vais pas te supplier tout de même ! J'arriverais à trouver une autre bête ! Tu n'es pas unique après tout. Des chats noirs ont en trouve de partout !

Il se tut. Le chat le regardait. Étais-ce de l'attention ou de l'indifférence dans ses yeux ? Mike tandis la main.

-Viens avec moi, Pantoufle... S'il te plaît. Je veux pas y aller tout seul...



***



Que cela soit dit, jamais Mike n’avouerait à voie haute la grande affection qu'il portait principalement à sa tante Océane. C'était la jeune sœur de sa mère et était donc moldue elle aussi. Cependant elle sut très tôt que la magie existait... Cela ne pouvait en être autrement puisqu'elle gardait souvent le petit garçon pour décharger le pauvre Manuel qui, malgré tout, avait parfois besoin de se retrouver seul. Les week-ends chez tatoune c'était un sacré rituel !

Tout d'abord le voyage se faisait toujours en voiture. C'était, certes, un moyen de locomotion lent mais cela leur laissait le temps de parler. Oui, comme des filles. S'il y avait une femme dans ce bas monde qui savait tout de lui (enfin pas tout non plus mais une grande majorité) c'était elle.
Les deux parents parlaient toujours très longtemps et l'âge d'Océane lui permettait d'avoir la maturité pour comprendre et en même temps guider son neveu dans ces difficultés. Et, surtout, s'il se confiait, elle aussi. Surtout depuis que le jeune homme avait grandis. Il en savait des belles sur la jeune femme ! Et il riait toujours de ces mésaventures avec, tout comme lui, ces nombreux amants ! Encore aujourd'hui, il revoyait sa tante lui faire comprendre qu'elle serrait toujours là et pas que pour les choses difficiles mais aussi pour celles considérées de futiles. Dont.. les relations intimes. Océane lui disait toujours avec ces expressions de moldues valant autant que celles des sorcier :


-Écoute-moi bien morveux... On se met en couple avec la personne qu'on aime vraiment ! Il n'y a pas de « peut-être » en amour. Quand tu aimes... tu le sais, je te l'assure. Quand tout ce qu'on a pour la personne c'est du désir... et bien on se met en sex-friend me suis-je bien fait comprendre ! L'amour ça ne se joue pas à la légère et dans le monde des relations intimes il faut suivre des valeurs sinon... c'est là qu'on devient un goujat de la pire espèce.
-Tatoune... Tu es mal....
-Très bien placée justement pour t'le dire idiot ! J'ai des amants, oui. Exclusive parfois. Mais les choses sont clairs entre nous, Mike. Très clair. Si on se met en couple avec n'importe qui... ça devient vite un sacré merdier ! Et je ne veux pas que mon neveu soit un goujat point barre !

Flute... Il fallait mieux qu'il garde sa langue alors. A chaque fois que ce sujet tombait, le jeune homme avait envie de se cacher dans son siège. En effet, il n'avait pas toujours respecté ce principe. Il y en avait tellement aussi avec sa tante ! Ça devenait un sacré merdier rien que pour s'en souvenir !



***



-Nom d'une citrouille on va être en retard ! Il est quelle heure tata ?
-L'heure de t'acheter une montre mon garçon !
-TATA !
-Rolalalala... Ne t'inquiète pas on ,ne va pas l'oublier ton train magique ! Je prévois toujours tout. No stress. C'est pas parce que ton redoublement t'agace qu'il faut s'en prendre à ta pauvre tante qui vient jusqu'ici pour...
-Je t'aaaaiime...
-Oh moi aussi, mon loulou.

Son redoublement. Ça, c'était le sujet favori de la baraque. Tout le monde en causait et surtout sa grand mère paternel qui trouvait cela inadmissible. Il devait bien l'avoir chercher pour se louper aussi magistralement qu'elle lui disait. Mike ne répondait pas, levait juste les yeux au ciel avant de quitter la table lors d'un repas ou de se lever quand on était devant la télé. Il n'avait pas bossé, voilà tout. Les cours c'était pas vraiment le truc de l'adolescent, qu'on ne s'inquiète pas il avait bien d'autre qualité mais rester assis devant ses cours n'en faisait pas partie.
Bon, cela il ne le disait pas à voie haute, bien-sûr ! La dernière fois qu'il avait osé le faire remarquer Océane ne s'était pas gêné pour rétorquer que s'occuper de plusieurs donzelles devaient peut-être en faire partie. Mike s'était mordu l'intérieur de la joue pour se retenir de rire tandis que la grand-mère s'offusquait encore d'avantage. Lorette craignait la sœur de sa mère. Cela n'avait rien à voir avec son côté moldu mais plus à cause de son franc parlé. La pauvre grand-mère espérait qu'elle ne l'avait pas transmis à Mike ! Bon... laissons là rêver.

Il y avait plein de thème éducatif comme celui-ci dont Lorette se préoccupait beaucoup. C'était probablement pour cela qu'elle prenait autant le jeune homme chez elle, parfois, elle venait même chez eux pour faire ces ragoûts. De plus, elle était toujours suivit des sœurs de son père dans des accoutrements tous plus loufoque les uns que les autres. A chaque fois que le jeune adolescent les voyaient franchir la porte, il jetait un coup d’œil à Océane qui se mélangeait parfaitement dans ce milieu. Bon, plusieurs fois elle avait avoué, qu'à présent dès qu'elle voyait des personnes avec des vêtements loufoques elle les prenait immédiatement pour des sorciers ! M'enfin. En tout cas, dès que Lorette se faisait sentir (on savait quand elle venait. Pressentiment.) la tante moldue éteignait immédiatement la musique. En effet, elle avait convertie son neveu au groupe de rock telle que Led Zeppelin et l'un de ses préférés était le groupe français Téléphone et ce genre de musique... Hum, ce n'était pas vraiment le truc, comme on dit, de sa grand mère. Et quand le sujet de ces musiques barbares prenaient à celle-ci, Mike trouvait toujours une excuse « oui mais mamie, regarde, je parle plus ou moins des langues étrangères à présent grâce à ça » et Océane finissait par être menacer. « Si tu arrêtes pas de ricaner comme ça ma fille, je te rend muette et toi aussi Mike ! Vous êtes prévenus bande de lutin farceur ! »




***



Le jeune homme aimait Poudlard. Enfin, il aimait l'ambiance de l'école. Pas les cours. Il faut faire la différence tout de même. Il aimait l'euphorie dans les couloirs, enfin, au début de l'année après... après c'est pénible voilà tout ! Il aimait la salle, surtout les repas. Bon, il y avait plus gros mangeur que lui à table mais il était pas mal dans son genre surtout qu'il s'entretenait notre Mike, alors il avait un appétit d'ogre. Mais... il aime bien, au début, ensuite.. ensuite un bon repas devant la télé, à faire des blagues avec son père, ne le dérangerait pas si vous voulez. Et... Mike aimait les filles. Il trouvait que c'était la meilleure chose que l'univers avait pus créer et avec son meilleur ami il ne se gênait pas pour admirer.
Le jeune homme considérait qu'à présent, les filles le connaissaient, donc elles se devaient de savoir comment il était. Soit, frivole il fallait le dire. Enfin, que cela soit clair, il n'avait jamais trompé (de peur de se faire égorger oui, mais tout de même!) mais il ne restait pas plus d'un mois ou deux avec une donzelle. En réalité, Mike n'aimait pas beaucoup l'engagement, c'était pénible et ça avait beaucoup trop de contrainte. Il se souvient encore de certaines femmes persévérante de son père ou d'homme de sa tante. On pouvait dire qu'il n'avait pas eu de très bons exemples mais Mike n'y croyait pas. Ce n'est pas parce qu'un môme grandit dans un foyer sans engagement qu'il a la même mentalité derrière ! Ce ne sont que des foutaises. Cela revenait juste au caractère de la personne et l'adolescent faisait partie des lâches qui évite le vrais amour. Alors il ne tombait pas amoureux. Jamais.




***



Se retrouvait sans ses amis habituels ça faisait bizarre. Il connaissait des gens, bien-sûr, de nom mais rien de plus. Rien de bien concret. Il se mordit l'intérieur de la joue en regardant autours de lui. C'était qu'il y avait de jolie fille. Ah non ! Ne commence pas Mike ! Océane lui avait dit de se concentrer sur ces études et c'est c'qu'il allait faire... Sauf qu'au bout d'une trentaine de minute de cours il commençait déjà à ressentir le besoin cruel de dormir. Franchement, les professeurs ne pouvaient pas mettre un peu plus d'énergie rien que dans leur voie. Il se remémora son emploie du temps et ferma longuement les yeux en soupirant en vue de son prochain cours. Le professeur Rogue était probablement encore plus ennuyant que celui-ci avec sa voie super, méga traînante. Et puis, dormir avec lui, c'était exclue pour couronner le tout.
Allez Mike tiens tes bonnes résolutions. Tu auras peut-être du chocolat noir en récompense !




***



Les aspic blancs s'étaient parfait, génial et tellement utile. Bon vous l'auriez compris, Océane trouvait que cela était une très bonne idée. Et c'était qu'elle ne le lâchait plus, c'était pourtant les vacances et elle le regardait fixement pendant des heures s'il n'avait pas ouvert un seul cahier dans la journée. C'était... Perturbant. Et dire qu'avant il pouvait passer des vacances tranquille et sans pression...
En soupirant Eden haussa un sourcil dans un air de défit. L'erreur ! Sa tante s'énerva, choppa tout ces carnets de cours et lui fit apprendre dans une atmosphère de travail intense. Pour des aspics blancs ! Rien que pour un examen blanc ! Il râla de tout son saoule, lui fit remarquer qu'elle même n'y connaissait rien puisque ce n'était pas une sorcière mais elle ne voulait rien entendre. La réussite c'est le travail qu'elle lui disait en boucle. Sauf que Mike n'aimait pas être contrarié et forcé, c'était le meilleur moyen pour lui faire péter un câble. Il respirait fortement pour garder son calme, le cœur lourd (faites pas semblant de ne jamais avoir ressentie ça quand vous bossez alors que vous ne voulez pas, parce qu'on vous force et qu'en plus vous panez rien!). Finalement, la jeune femme s'adoucit. Après une après-midi complète de révision, elle lui prépara un bon petit plat moldue pour la soirée et lui fit jurer de bosser un peu mais quotidiennement pour que cela ne soit pas trop gênant.
Le jeune homme engloutissait son repas en hochant la tête quand Manuel rentra et remercia la jeune femme pour lui avoir tenue compagnie. Elle partit en l'embrassant doucement sur le front, il en profita pour respirer son parfum « Flowers » de Kenzo avant de la remercier et elle prit le pas de la porte avec un signe en direction de son père.


-Elle ta fait bosser ?
-Comme un esclave !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Mike dans son intimité (toute une histoire !) [terminé] Lun 14 Sep 2015 - 17:55

Coucou

Je met un double-post, sorry .
C'est juste histoire de prévenir que j'ai finis et que j'ai hâte d'avoir votre avis. J'ai un peu peur que mon interprétation de Mike ne vous plaise pas :/ vous me direz :D. J'ai aussi désiré changé d'avatar et donc d'acteur de base ^^. En gros à vos avis et soyez gentil avec moi
Revenir en haut Aller en bas
SERPENTARD7ème annéeAdmin bisounours
    SERPENTARD
    7ème année
    Admin bisounours
AVATAR : Adam Gallagher
MESSAGES : 1934

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: En couple
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 14 février 1981 - Londres
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: Mike dans son intimité (toute une histoire !) [terminé] Jeu 17 Sep 2015 - 8:09

Bonjour,
Tout d'abord je tiens à m'excuser pour l'attente ! Je viens juste de voir que tu avais terminé ta fiche. La rentrée a un peu bousculé les choses, je m'en excuse.

Ta fiche passe immédiatement en discussion, on fait au plus vite ;)

_________________
I See Fire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Mike dans son intimité (toute une histoire !) [terminé] Jeu 17 Sep 2015 - 18:34

Bonjour !

Pas de soucis j'ai déjà attendu beaucoup plus longtemps que ça vous savez :P !
J'espère que ça va vous plaire et que tout est nickel !
Revenir en haut Aller en bas
EMPLOYE AU COMPTOIR DES AFFAMESAdmin charmeur
    EMPLOYE AU COMPTOIR DES AFFAMES
    Admin charmeur

AVATAR : Elijah Wood
MESSAGES : 9672

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: obnubilé malgré lui par une indomptable rouquine
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 05/01/79, Londres
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: Mike dans son intimité (toute une histoire !) [terminé] Ven 18 Sep 2015 - 10:38

Bonjour,

Malheureusement, après concertation avec le reste de l'équipe, je dois t'annoncer que nous avons décidé de refuser ta fiche. En effet, nous avons trouvé ton niveau rp un peu juste par rapport à ce que nous attendons des membres sur ce forum. Nous ne demandons pas une orthographe irréprochable, mais nous restons quand même assez exigeants sur le niveau et malheureusement, à la lecture de ta fiche, nous avons trouvé beaucoup trop de fautes (orthographe, syntaxe) pour que cela puisse passer... J'espère que tu ne prendras pas trop mal ce refus. Le but n'est pas ici de te blesser/vexer, mais simplement de t'expliquer pourquoi nous avons décidé de ne pas t'accepter.

Nous te souhaitons néanmoins une bonne continuation et espérons que tu trouveras un forum sur lequel tu puisses évoluer à ton rythme.

Bien à toi,

L'équipe de Rictusempra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Mike dans son intimité (toute une histoire !) [terminé] Ven 18 Sep 2015 - 17:00

Bonjour ,

Donc, si je comprend bien je n'ai pas la possibilité ni de faire les modifications nécessaire, ni même de continuer sur votre forum ?
Honnêtement comment voulez vous ne pas me vexer :') ? Savoir qu'on ne peut pas continuer sur un  forum pour des fautes (que je commence a repérer la tête reposée) ne fait pas plaisir, encore moins de ne pas avoir la possibilité de corriger x') m'enfin bonne continuation à vous et vous devriez spécifier dans votre en-tête cette demande spe, au moins on saurait à quoi s'attendre. Mais je comprend.

Edit : J'aimerais avoir une seconde chance pour corriger correctement mon rp et voir mes erreurs, svp. Quand j'ai édité la première fois ça faisait 4 heures que j'étais sur le truc et j'ai voulus poster a tout pris avec une re lecture rapide. Je comprend, à présent, qu'ici je ne pourrais pas me permettre de poster rapidement pour éviter de faire attendre trop longtemps. Pourrais-je avoir une chance ou vous n'en donnez pas du tout à cause de cas passé où ça n'avait servis à rien ?
De plus, j'ai mis un temps fous à essayer de créer Mike, enfin à le comprendre vis à vis de vos informations et à essayer de me l'approprier. Je serrais mal à l'idée de ne même pas avoir une petite chance pour le rp. Rp c'est ma passion et s'il faut, qu'ici, je sois beaucoup plus vigilante ça serrait un défis de taille pour moi.
Laissez moi une petite chance et si, vraiment, ma façon de rp vous conviens vraiment pas et bien, au moins, j'aurais essayé.
Revenir en haut Aller en bas
SERDAIGLE6ème annéeAdmin fouineuse
    SERDAIGLE
    6ème année
    Admin fouineuse
AVATAR : Mandy Moore
MESSAGES : 8461

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG SANG: SANG MÊLÉ
MessageSujet: Re: Mike dans son intimité (toute une histoire !) [terminé] Mar 22 Sep 2015 - 18:03

Bonjour Mike,

Je peux comprendre ta déception, néanmoins nous ne reviendrons pas sur notre décision.
Les fiches de présentation sont une étape importante lors de l'inscription. C'est l'occasion pour le joueur de montrer ce qu'il vaut et c'est pourquoi il faut s'appliquer. Nous avons bien sûr vu que tu étais motivé, mais ton niveau n'est pas assez bon pour être validé. Il suffit de voir ta demande de seconde chance qui comporte plusieurs fautes. Et même si on te laissait corriger ta fiche, par la suite, tes RPs risquent d'être trop limites. Et le but n'est pas non plus qu'on surveille tes écrits et qu'on soit obligé de donner des avertissements si nécessaire...
Par expérience, nous avons constaté que les personnes ayant un niveau très juste avaient énormément de mal à s'intégrer.

Nous espérons que tu comprendras notre choix.

Bien à toi,

L'équipe de Rictusempra

_________________
Jessicayumi Anthéa Belmontet

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Mike dans son intimité (toute une histoire !) [terminé] Aujourd'hui à 11:30

Revenir en haut Aller en bas

Mike dans son intimité (toute une histoire !) [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» "La meilleure idée dans toute l'histoire des bonnes idées" [Livre I - Terminé]» Voyage dans le foin...» Notre Histoire en 2 minutes» Mieux vaut payer ses dettes...(pv Anthéa)Rp Histoire [terminé]» Duel entre deux âmes soeurs. [PV Luke Kayan]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ACCUEIL :: Présentations :: Fiches refusées-