AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

Scarlett Grace Burton | L'aigle qui se prenait pour un lion [terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
APPRENTI(E)Filière défenseServeuse aux Trois Balais
    APPRENTI(E)
    Filière défense
    Serveuse aux Trois Balais
AVATAR : Emma Stone
MESSAGES : 116

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: Célibataire
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 20 avril 1976, Godric's Hollow
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Scarlett Grace Burton | L'aigle qui se prenait pour un lion [terminée] Mar 19 Mai 2015 - 10:38


RICTUSEMPRA
Ma Présentation



I. IDENTITÉ DU PERSONNAGE

♦ NOM : Scarlett Grace Burton

♦ ÂGE : 21 ans

♦ DATE DE NAISSANCE : 20 avril 1976

♦ ORIGINE : Sang-mêlée, sa mère est née moldue et son père est sang-mêlé, malgré lui.

♦ PROFESSION(S) : Depuis sa sortie de Poudlard, Scarlett étudie pour devenir auror, et en parallèle de ses études, elle est serveuse aux Trois Balais.

♦ ANIMAL ÉVENTUEL : Une chouette nommée Théa



II. Texte personnel

Le regard de Scarlett s’arrêta sur l’avant-dernière photo de l’album. Elle l’effleura du bout des doigts, un léger sourire s’imprimant sur son visage. Elle admirait encore la longue robe qu’étrennait sa mère, qui trainait aujourd’hui encore dans une vieille malle de voyage au grenier, et le regard perçant et fier de son père, son sourire éclatant. Tous deux lui adressaient de grands signes de la main. Ils avaient l’air heureux.
Amy Jones et William Burton se sont mariés dans la petite église de Godric’s Hollow, l’été 1975. Un mariage simple, en petit comité, que sa grand-mère qualifierait toujours de « trop hâtif ». Les bancs de l’église n’étaient occupés que par les parents d’Amy, et les témoins des deux jeunes mariés. Si Amy avait toujours rêvé d’un mariage grandiose, restes des contes de fées avec lesquels elle avait grandis, elle s’était finalement résignée, et contentée de ce mariage si simple. Elle était éperdument amoureuse de celui qui allait devenir son mari, et avait voulu accéder à ses envies. WIlliam avait prétexté qu’un trop grand mariage ferait du bruit et que sa famille, dont il s’était séparé plusieurs années auparavant, ne manquerait pas de s’inviter à la fête. Et de par le sang qui coulait dans les veines d’Amy, il semblait qu’ils n’apprécieraient pas cette union.
Amy avait toujours rêvé d’une histoire d’amour digne de celle de ses parents. Une histoire au-delà des frontières, au-delà des langues, au-delà des différences. Une histoire faite d’un coup de foudre et de nombreuses lettres entre Paris et Londres. Jusqu’à ce qu’ils finissent par se retrouver. Amy était née moldue, et avait eu une enfance de rêve, ordinaire mais elle recevait tellement d’amour de la part de ses parents qu’elle avait le sentiment d’être la plus chanceuse de la Terre. L’apogée de son histoire était probablement le moment où, l’année de ses 11 ans, elle avait ouvert la porte à une grande femme, austère et sévère, au chapeau pointu. Une sorcière, c’était ce qu’elle était. Et ce qu’Amy était aussi, à l’en croire. Elle était partie pour Poudlard, où elle avait été envoyée à Gryffondor. Sa nouvelle vie commençait. Par la suite, elle était devenue Langue de Plomb au Ministère, Scarlett n’avait jamais vraiment compris quel intérêt elle trouvait dans ce métier, mais pourquoi pas ? Elle avait rencontré William Burton en lui rentrant dedans devant la banque de Gringotts. Et elle était instantanément tombée amoureuse de ses yeux, de son allure… Il était Briseur de sorts pour la banque des sorciers, une aura de mystère l’entourait et c’est ce qui faisait une partie de son charme. Il parlait peu de lui, peu de sa famille, de ses origines. Il était plus vieux qu’elle de quelques années, et il semblait également ressentir des sentiments forts pour Amy. Huit mois après qu’ils aient commencé à se fréquenter, ils se mariaient. Et le 20 avril 1976, Scarlett faisait son apparition dans le monde.

La jeune femme tourna la dernière page de l’album photo, qu’elle avait réussi à subtiliser avant son départ pour Poudlard, sous le nez de sa grand-mère qui aurait désapprouvé ce geste. Elle sentit un léger tremblement agiter ses doigts, familier, lorsqu’elle posa son regard sur la photo qui prenait toute la page. La seule qui existait de ses parents et elle, quelques jours après sa naissance. Le regard complice qui existait entre ses deux parents, elle voulait croire qu’il était réel et qu’il n’était pas le fruit de son imagination… Parce qu’au final, le mariage d’Amy ne fut pas aussi heureux qu’elle l’avait souhaité. Son père était un homme autoritaire, plein de mystères, qui aimait jouir de sa liberté sans avoir de comptes à rendre à personne. Son métier le faisait souvent partir de la maison pour quelques jours, mais Amy se doutait qu’il n’y avait pas que pour cette raison qu’il s’éloignait. Il avait souvent à faire du côté de Londres… Les parents d’Amy venaient donc l’aider à gérer sa maison et sa fille pendant ses absences. Jusqu’au jour, en 1980, où il ne revint pas de l’un de ses missions. Il avait tout simplement disparu. Etait-il mort ? C’est ce qu’Amy avait pensé, jusqu’au jour où l’une de ses amies du Ministère lui avait dit l’avoir aperçu à Londres. Le choc de cette annonce l’avait laissée dans un tel état second, que ses parents avaient élu domicile à l’étage de leur cottage. Il les avait abandonnées, toutes les deux, sa femme et sa fille.


FLASHBACK

Sa mère était en train de préparer le dîner, agitant sa baguette magique dans les airs dans des arabesques multiples, que Scarlett ne parvenait pas à lâcher des yeux. Elle avait abandonné son dessin, qui trônait encore devant elle, inachevé. Cinq personnes étaient représentées, quatre étaient regroupées avec un grand sourire, deux femmes, un homme et une petite fille : sa mère, ses grands-parents et elle. Et dans un coin, éloigné, seul, une silhouette encore inachevée.

« Maman ? Il est où Papa ? »

La petite fille vit sa mère serrer les lèvres, et lancer un regard de détresse vers sa grand-mère, assise devant la cheminée en train de tricoter. A six ans, la petite fille n’arrivait pas à comprendre. Il lui restait quelques faibles souvenirs de son père, elle savait qu’il avait vécu là, avant. Il était parti elle allait sur ses quatre ans.

« Ne pose pas de questions Scar. Il n’est pas là, c’est tout. »

La réponse de sa grand-mère ne variait jamais. Et ne faisait qu’attiser la curiosité de la petite fille. Elle fit une moue boudeuse, ses longs cheveux flamboyants lui tombant devant les yeux, avant de descendre de sa chaise pour s’asseoir aux pieds de sa grand-mère. Elle leva ses grands yeux bleu-vert vers elle.
« Je veux savoir. Il est mort ?
- Je t’ai dit de ne pas poser de questions. Ca ne sert à rien de s’éterniser là-dessus. Maintenant va te laver les mains pour le repas. »

FIN DU FLASHBACK


Une fin de non-recevoir, c’était toujours la seule chose qu’elle parvenait à obtenir quand elle posait des questions sur son père. Son grand-père, lui, semblait toujours vouloir lui donner un peu plus d’informations, mais sa femme parvenait à le faire taire d’un simple regard. Les femmes de cette famille étaient des femmes fières, et fortes. Elles savaient ce qu’elles voulaient, et une fois remise de sa déception, Amy était redevenue une véritable battante. Et c’est ainsi que Scarlett avait été élevée, dans ces valeurs. Lorsqu’elle avait été assez âgée pour comprendre ce qu’il était réellement arrivé à sa famille avec son père, elle avait décidé que les femmes étaient assez fortes pour se gérer elles-mêmes, qu’elle n’avait pas forcément besoin d’hommes pour les aider dans la vie. La défection de ce père qu’elle continuait cependant d’idéaliser dans son esprit eut un impact bien plus important qu’elle ne l’aurait imaginé sur son caractère.
Scarlett referma l’album photo et parcourut du regard la chambre qui était la sienne depuis sa naissance. Elle y avait passé toute son enfance, jusqu’à son départ pour Poudlard. Elle avait montré des aptitudes à la magie relativement précoces, et sa mère avait jugé plus intelligent et surtout plus prudent de ne pas l’inscrire dans une école moldue. Sa grand-mère s’était alors occupée de toute son éducation scolaire, tandis que sa mère partait travailler. Elle était une petite fille vivace, intelligente et perspicace pour son âge. Elle s’intéressait à tout, et apprenait vite. Dès qu’elle eut appris à lire, elle passa ses journées plongées dans tous les livres qu’il y avait à sa portée, aussi bien les livres moldus que ceux portés sur la sorcellerie. Ce côté studieux amusait beaucoup son grand-père, qui suggérait toujours de lui greffer un livre dans les mains, afin de lui faciliter la vie. Malheureusement, la seule figure paternelle qu’elle avait fut emportée par une crise cardiaque lorsqu’elle avait dix ans. Il ne restait désormais plus que ces trois femmes, qui tenaient bon, tels des roseaux lors d’une tempête, soudées et indépendantes. Les seules pièces rapportées dans cette maison étaient les rares hommes que sa mère fréquentait de temps en temps, mais aucun ne restait jamais bien longtemps. A croire qu’Amy avait désormais un problème avec l’amour…

La jeune femme effleura le vieux parchemin jauni qui était accroché au mur, à côté de la fenêtre. Sa lettre d’acceptation pour Poudlard. Ce jour qu’elle avait tant attendu était enfin arrivé, ils voulaient d’elle. Bien que se séparer de sa mère et sa grand-mère fut un réel déchirement, elle avait hâte de prendre son envol, rencontrer de nouvelles personnes, apprendre de nouvelles choses. Elle n’oublierait jamais son premier passage sur le chemin de Traverse. Ni la puissante attraction que la banque de Gringotts avait exercée sur elle. Elle n’avait eu qu’une envie, tout au long du voyage le long de la grande allée, courir et pousser ces grandes portes de bronze pour demander si William Burton était là. Mais c’était comme si sa mère avait senti pousser ce désir grandissant, et elle avait tout fait pour ne pas s’approcher trop près de la banque. Ou alors n’avait-elle juste pas très envie de repasser devant cet endroit où elle avait rencontré cet homme qu’elle avait tant aimé et qu’elle aimait encore un peu ? Scarlett avait ensuite compté les jours jusqu’au 1er Septembre, date de départ du Poudlard Express pour sa nouvelle vie, en parlant à Théa, la chouette que sa mère lui avait offerte pour l’occasion… Elle était allée à la gare de Kings Cross, c’était la deuxième fois de sa vie qu’elle mettait les pieds à Londres, et la ville l’hypnotisait. Ca changeait tellement de son petit village…


FLASHBACK



Elles n’avaient pas utilisé la poudre de cheminette cette fois, ni le transplanage d’escorte, car sa grand mère les accompagnait. Elles avaient pris le train jusqu’à Londres, la veille de son départ pour Poudlard, et en avaient profité pour visiter un peu la capitale. Tant de couleurs, de bruits, d’agitation… Scarlett était fascinée. Elle aurait aimé vivre ici. On avait l’impression que rien ne pouvait arriver de mal ici, les gens avaient l’air si content… Elle savait qu’une horrible histoire s’était produite à côté de chez elle, dans son village, quelques années auparavant. Mais elle n’en avait pas encore saisi toute l’ampleur… Sa grand-mère lui montra l’endroit où ils avaient vécu avec son grand père quand ils étaient jeunes, un appartement situé dans un hôtel particulier dans le quartier de Camden. Elle s’était couchée excitée comme une puce, pressée de commencer cette nouvelle vie.
Le lendemain, au moment de se préparer, elle avait pourtant l’estomac particulièrement noué, et une envie de pleurer grandissante. Elle ne voulait abandonner ces deux femmes qui l’avaient élevée, qui étaient toute sa vie… Pourtant, elle était si enjouée depuis plusieurs mois, racontant à qui voulait bien l’entendre qu’elle serait une grande sorcière, qu’elle irait à Gryffondor comme sa mère et qu’elle finirait préfète en chef de sa maison. Et voilà qu’elle ne voulait plus aller à Poudlard… A la table du petit déjeuner, sa grand-mère babillait gaiement sur ses souvenirs de quand Amy était elle-même partie pour Poudlard. Mais sa mère restait bien silencieuse, ses yeux clairs ne quittant pas sa fille du regard, qui n’avait pas touché à son assiette. Lorsqu’elle chassa une mèche de cheveux roux foncés de son visage, Scarlett rencontra le regard de sa mère et fondit en larmes.

« Je ne veux pas y aller, je veux rentrer à la maison avec vous… »

Amy la prit dans ses bras et la serra comme jamais auparavant. Peut-être avait-elle pleuré elle aussi, elle ne se souvenait plus… De même qu’elle était trop ébranlée pour se souvenir précisément de ce que sa mère avait pu lui raconter ce jour-là, mais toujours est-il qu’elle était montée dans le train à la locomotive rouge, et qu’elle avait retrouvé son entrain et sa bonne humeur à la fin de la journée.
Scarlett avait rencontré plusieurs personnes dans le train, de tous âges, et elle s’était rapidement laissée gagnée par cette effervescence. C’était la première fois de sa vie qu’elle voyait autant de jeunes gens tous rassemblés au même endroit, et son excitation était à son comble. Elle n’avait jamais étudié avec d’autres élèves jusqu’à présent, n’avait jamais eu de véritable ami non plus. Arrivée au château, elle était restée bouche bée devant la magnificence du lieu. Jamais, même dans ses rêves les plus fous, et malgré les descriptions foisonnantes de détails offertes par sa mère, elle n’avait imaginé que Poudlard ressemblerait à ça… Elle fut parmi les premières à être répartie cette année-là. Le Choixpeau hésita longuement, elle entendait sa voix dans sa tête… Pour finalement l’envoyer à Serdaigle, à sa grande surprise. Elle se sentait tellement Gryffondor dans l’âme pourtant… Elle en vint même à se demander s’il n’avait pas fait une erreur. Mais les acclamations et les cris provenant de sa nouvelle maison dissipèrent rapidement ces doutes. Eh bien soit, elle serait une Serdaigle pour les sept prochaines années.

FIN DU FLASHBACK





Si Scarlett devait revenir aujourd’hui sur ses années à Poudlard, elle utiliserait 2 adjectifs, bien opposés : merveilleux et décevant. Les multiples cours étaient largement à la hauteur de ses attentes, tous plus intéressants les uns que les autres, et elle se révélait même douée pour la plupart d’entre elles. Elle étudiait, certes, mais moins que ses autres camarades de Serdaigle. Elle préférait aller flâner au bord du lac que s’enfermer dans la bibliothèque. Et puis tous ces gens si sérieux, toujours préoccupés par leurs études… Scarlett étouffait dans sa salle commune, le plus souvent. Et c’est là que l’on rejoint le second adjectif, « décevant ». Scarlett qui idéalisait la vie en communauté, toujours entourée de jeunes de son âge, n’avait certainement pas conscience de la méchanceté dont les enfants pouvaient faire preuve, jusqu’à l’adolescence. Alors comment pensez-vous qu’ils percevaient cette jeune fille qui préférait la vie à ses bouquins ? Au final, elle ne rentrait pas vraiment dans les critères de sélection de sa maison, d’après ses camarades. Et elle-même le pensait parfois. Elle était une enfant énergique, motivée, elle avait le sang chaud et elle se montrait souvent impulsive et trop franche. Autant dire que ça faisait rarement bon ménage avec ces rats de bibliothèque shootés à la connaissance. Elle, elle avait besoin d’adrénaline… Et puis, il y avait aussi ses cheveux… Ce roux flamboyant qui faisait pourtant sa fierté jusqu’alors, et qui se retrouvait la cible de moqueries par certaines personnes mal intentionnées. Et ce physique relativement ingrat qu’elle avait traîné sur les pires années de l’adolescence, jusqu’à ses 15 ans. Finalement, une école c’était pire que la jungle… Mais malgré ce, elle avait été heureuse là-bas, une fois qu’elle avait réussi à faire son trou et à ne plus faire attention aux remarques. Elle rêvait d’aventure, elle travaillait, et elle voyait son impulsivité être freinée par une certaine raison qui prenait peu à peu possession d’elle. A croire que ses quelques amis bleus avaient finalement déteint sur elle…

Si elle s’était contentée de vivre sa vie comme elle l’entendait pendant ses deux premières années d’école, à 13 ans elle avait commencé à prendre le taureau par les cornes, pour faire de sa vie ce qu’elle voulait en faire. En troisième année, elle était arrivée à la rentrée teinte en blonde. Elle en avait assez de se dire que ses parents s’étaient bien foutus d’elle en l’appelant Scarlett avec sa couleur de cheveux… C’était l’époque où les hormones des autres commençaient à se mettre en ébullition, mais pour elle ce changement n’était pas un acte de coquetterie. Les garçons ne l’intéressaient pas, elle était persuadée qu’elle n’avait pas besoin d’eux pour avancer. La défection de son père l’avait trop marquée pour qu’elle puisse accorder la moindre foi à la gent masculine. Ils étaient juste bons pour être des amis. Elle avait intégré l’équipe de Quidditch de sa maison. Puisque de toute évidence les aventures palpitantes n’étaient pas faciles à trouver ici, elle allait se faire quelques frayeurs sur son balai. Elle aimait ce sentiment de liberté que le vol lui procurait. Elle s’était révélée plutôt douée, mais son capitaine avait toujours tendance à lui reprocher ses prises de risques parfois inutiles…
En quatrième année, c’était l’époque où elle avait commencé à chercher des renseignements sur son père. Certes, elle n’avait que deux indices pour le trouver, son nom et son prénom… Mais elle cherchait sa trace partout, dans de vieux articles du journal de l’école, ou dans la salle des trophées. C’était la première fois qu’elle passait autant de temps dans la bibliothèque… Et finalement elle l’avait trouvé, dans un registre poussiéreux qui indiquait qu’il avait été préfet de sa maison, Serpentard, puis préfet en chef. Ca avait été un coup assez difficile à encaisser pour elle, d’apprendre que son père avait appartenu aux verts et argents lorsqu’il était à l’école. Ces individus l’insupportaient au plus haut point, leur air suffisant, leur fierté trop perceptible. Elle-même était une personne très fière, mais elle apparentait plus ça à de l’indépendance que de la vanité. Et ces gens-là n’en manquaient pas de la vanité… C’était douloureux de voir son père idolâtré autant que honnis chuter dans son estime de la sorte… Mais elle avait cherché des réponses, elle en avait eu, et elle avait su s’en contenter. En même temps, s’il avait été nommé préfet en chef, il devait être quelqu’un de bien.
En cinquième année, l’école fut finalement bouleversée par l’arrivée du célèbre Harry Potter. Le garçon qui habitait non loin de chez elle et qui avait vu ses parents se faire assassiner alors qu’il n’était qu’un jeune bébé… Sa mère connaissait ses parents d’après le peu qu’elle lui avait raconté à ce sujet. Finalement il s’était avéré que son arrivée allait provoquer les plus gros bouleversements de la vie à Poudlard. Les aventures dont Scarlett avait tellement rêvé depuis des années arrivaient finalement, mais elle se retrouvait spectatrice et non actrice. Mais au moins, ils avaient d’autres sujets de conversation que untel a embrassé untel et machin a rompu avec truc… Et puis les BUSEs étaient arrivées, et avec elles une promesse d’avenir : devenir auror. Scarlett avait développé ce rêve progressivement pendant sa scolarité, et elle était bien décidée à se battre pour y arriver. La fin de l’année mouvementée, avec le décès du Professeur Quirell, qui enseignait sa matière préférée, la Défense contre les Forces du Mal, avait un peu terni le tableau des vacances qui approchaient. Mais le pire était probablement que l’ombre de Vous-Savez-Qui recommençait à faire trembler les sorciers d’Angleterre…


FLASHBACK

Le mois de juillet était déjà bien entamé, le soleil était déjà haut dans le ciel, réchauffant l’atmosphère. Sa mère était déjà partie pour le travail, et Scarlett avait pour mission de s’occuper de sa grand-mère qui se remettait lentement d’une maladie. Le Soleil jouait avec ses mèches blondes, qu’elle arborait encore depuis ses 13 ans, et réchauffait sa peau diaphane d’une manière bien agréable.

« Ne serait-il pas temps d’arrêter ces teintures ridicules ? »

Scarlett poussa un soupir et se retourna vers sa grand-mère installée à l’ombre d’un grand chêne dans le jardin. Sa grand-mère était devenue aigrie avec le temps. Depuis que Scar était à Poudlard, elle passait l’essentiel de ses journées seule, à se lamenter sur la perte de son mari, des années auparavant et sur l’absence de sa petite-fille. La jeune fille s’apprêtait à répondre lorsqu’une chouette hulotte se posa sur l’accoudoir de sa chaise, la faisant sursauter. Elle portait une grande enveloppe carrée dans son bec, et son adresse était distinctement visible… Elle sentit ses doigts s’agiter de tremblements, et son cœur manquer un battement. Les résultats de ses examens, elle les avait pratiquement oubliés !

« Qu’est-ce que c’est ?
- Mes résultats, Mamy…
-Oh je me souviens quand ta mère avait eu les siens ! Mais qu’attends-tu ? Ouvre cette foutue enveloppe ! »


Parfois cette vieille chouette pouvait se montrer agaçante... Mais Scarlett l’aimait de tout son cœur. Elle détacha délicatement l’enveloppe de la chouette, qui reprit son envol avant de prendre une profonde inspiration et de l’ouvrir. Elle ferma les yeux, tentant de calmer son cœur qui battait trop fort, et déplia le parchemin, à l’aveuglette. Elle compta jusqu’à 10 et posa son regard sur la lettre.

BREVET UNIVERSEL DE SORCELLERIE ELEMENTAIRE
SCARLETT GRACE BURTON A OBTENU :
Astronomie : E
Etude des Runes : O
Sortilèges : O
Défense contre les Forces du Mal : O
Arithmancie : E
Botanique : E
Histoire de la Magie : E
Potions : O
Métamorphose : O


Elle poussa un cri de joie et se leva précipitamment de sa chaise, courant partout et sautant de bonheur autour du jardin. Elle se sentait libérée d’un grand poids, elle avait réussi, très bien réussi même ! Et elle pourrait continuer à étudier pour devenir auror. C’était le plus beau jour de sa vie, et elle n’avait qu’une envie : retrouver sa mère au Ministère pour lui apprendre la bonne nouvelle.

« Calme-toi donc, espèce de folle. »

Mais sa grand-mère arborait un petit sourire en coin et rayonnait de fierté.


FIN DU FLASHBACK



Un peu plus tard dans l’été, elle avait été nommée capitaine de l’équipe de Quidditch de sa maison. Décidément, l’année s’annonçait belle. Mais finalement, la sixième année de Scarlett fut loin d’être reposante. Maintenant qu’elle y repensait, c’était probablement la plus effrayante qu’elle ait vécu jusque-là… La chambre des secrets et le monstre de Serpentard, des pétrifications à la pelle et une terrible agression. Décidément, la vie à Poudlard devenait de plus en plus palpitante, et effrayante… Et en sachant que le monstre était à la recherche  des nés-moldus, elle vit son père remonter lentement dans son estime. Elle n’avait que faire de la nature du sang, mais il lui avait offert une protection face à ces attaques, qu’il le veuille ou non. Elle n’avait pas peur du danger, mais elle tenait à la vie, bien plus qu’on pourrait le croire. Et elle remerciait son père à chaque nouvelle attaque…

Durant l’été qui suivit, elle dut faire face au décès de sa grand-mère, emportée par une crise cardiaque. Les mois de vacances furent difficiles à vivre, dans cette maison désormais vide de vie… Et sa mère vivait assez mal la perte de sa mère, c’était celle de trop en trop peu de temps. Elle abandonna progressivement le blond que sa grand-mère détestait tant, comme si c’était une insulte à sa mémoire de continuer à l’arborer si fièrement. Et puis pour cette année à Poudlard, elle voulait réellement assumer ses choix, sa vie, et son tempérament. Il était temps. A 17 ans, elle n’avait pas beaucoup changé, elle était cependant plus sûre d’elle et elle avait appris à dompter son tempérament de feu, à calmer ses coups d’éclat et faire un peu plus attention à ce qu’elle pouvait dire aux autres, et surtout y mettre des formes. La franchise était rarement appréciée par ses tiers. Elle ne se laissait plus marcher sur les pieds, et elle découvrait peu à peu un potentiel pouvoir de séduction, dont elle jouait avec les garçons. Elle ne voulait pas d’une histoire durable, elle se contentait de vivre comme bon lui semblait. Sirius Black rôdait dans le coin, mais Scarlett s’était désintéressée des prises de risques et de l’aventure. Elle n’avait qu’une aspiration, celle de réussir ses ASPICs avec brio, ce qui lui donnerait accès à une formation d’auror. Elle touchait son rêve du bout des doigts, et il était hors de question que quiconque l’en détourne.

Les ASPICs avaient été une épreuve redoutable, mais elle s’en était sortie aussi bien que pour ses BUSEs. Ce qui lui avait permis de quitter Poudlard, non sans une certaine tristesse. Elle s’était faite à cet endroit, malgré les premières années difficiles. Mais rien ne l’excitait plus que plonger dans l’inconnu, et la nouvelle vie qui l’attendait était porteuse de nombreuses promesses. Elle souhaitait prendre son envol, et emménager à Londres, mais elle découvrit que les finances familiales étaient dans le rouge depuis plusieurs mois. Elle devrait donc rester vivre à Godric’s Hollow, avec sa mère. Et pour l’aider à gérer ses études, elle contacta Madame Rosmerta, propriétaire des Trois Balais, et amie de sa mère, dans l’espoir de se faire embaucher comme serveuse, en parallèle de ses études. Elle savait qu’elle se lançait dans une carrière prenante, mais elle était persuadée qu’avec un peu d’organisation, elle allait réussir à concilier les deux.



III. Hors jeu

♦ COMMENT AVEZ VOUS CONNU RICTUSEMPRA ? Vous me connaissez déjà ;)

♦ QUEL EST VOTRE AGE IRL ? 20 ans :)

♦ PERSONNALITÉ ÉVENTUELLE SUR L'AVATAR : Emma Stone

♦ VOTRE PERSONNAGE POSSÉDERA T-IL UN POUVOIR ? Nope

♦ DÉSIREZ VOUS ÊTRE PARRAINÉ(E) ? Non merci ♥

♦ AVEZ VOUS BIEN LU LE RÈGLEMENT ? C'bon !  


_________________


Dernière édition par Scarlett G. Burton le Mar 19 Mai 2015 - 17:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APPRENTI(E)Filière défenseServeuse aux Trois Balais
    APPRENTI(E)
    Filière défense
    Serveuse aux Trois Balais
AVATAR : Emma Stone
MESSAGES : 116

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: Célibataire
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 20 avril 1976, Godric's Hollow
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: Scarlett Grace Burton | L'aigle qui se prenait pour un lion [terminée] Mar 19 Mai 2015 - 17:51

II. Texte personnel (suite et fin)


Cela faisait maintenant trois ans qu’elle avait quitté le château et qu’elle partageait sa vie entre sa formation au Ministère et son travail aux Trois Balais. Ca n’avait pas toujours été facile, elle devait l’avouer. Mais elle aimait profondément chacune des parties de sa vie. Elle s’était finalement épanouie dans sa formation d’auror, essayant toujours de se surpasser pour devenir la meilleure, tenant par la même occasion de faire taire ceux qui considéraient que ce métier n’était réservé qu’aux hommes. Et elle aimait le contact avec les gens que lui offrait son travail de serveuse. Capter des fragments de vie de chacun pouvait se révéler fort intéressant. Elle aurait pu laisser tomber ce travail depuis presque deux ans déjà, mais il se révélait être à double bénéfice désormais. Depuis le retour du Seigneur des Ténèbres, sa mère s’était engagée dans l’Ordre du Phénix. Et ne cédait jamais aux supplications de Scarlett pour les rejoindre également. Trop jeune, disait sa mère, pas assez expérimentée. Mais même sans y appartenir, elle pouvait leur fournir des renseignements, surveiller certaines personnes au comportement étrange, grâce à ce travail. Et ça lui convenait. Elle avait le sentiment d’être utile.


FLASHBACK


C’était une journée comme toutes les autres. La formation au Ministère la journée, et à partir de 18h, son travail de serveuse à Pré au Lard. Le mois de Janvier était arrivé avec la neige, et elle ne semblait pas vouloir fondre. Scarlett trouvait que Madame Rosmerta était un peu différente de d’habitude, depuis quelques semaines, le regard parfois absent… Mais elle semblait être la seule à l’avoir remarqué, alors elle y prêtait de moins en moins attention. Il était permis à tout le monde de partir dans ses pensées, non ?
C’était une soirée calme au bar, le froid semblait dissuader tout le monde de sortir boire une bièraubeurre au coin du feu. Alors assise derrière son comptoir, Scarlett travaillait pour ses études. L’ambiance était calme, malgré la présence de certains habitués, et ils savaient lui faire signe s’ils avaient besoin de quoi que ce soit. Puis la porte du pub s’ouvrit, accompagnée d’un courant d’air glacé. Et sa vie bascula. Son regard se porta sur cet homme de grande taille en train de passer le seuil de la porte du bar, et elle ne put l’en détacher tandis qu’il marchait pour venir s’installer face à elle. Elle avait tendance à imaginer son père partout ces derniers temps, mais là, elle était sûre de l’avoir reconnu. Et le regard qu’il lui lança confirma qu’il savait également qui elle était. Il exerçait sur elle une fascination étrange, comme un fantôme tout droit sorti d’une photo vieille de 20 ans. Elle n’avait jamais réussi à tirer un trait sur lui, elle ne désespérait pas de croiser un jour sa route. Mais maintenant que c’était le cas, elle voulait fuir. Elle se leva précipitamment, faisant tomber son livre qui s’écrasa au sol dans un bruit sourd, et tenta de sourire. Si ce n’était pas William Burton, elle devait agir comme si c’était un client normal.

« Bonsoir ! Qu’est-ce qu…
- C’est fou ce que tu ressembles à ta mère, Scarlett. Et ce que tu as grandi. »

Scarlett renifla avec dédain avant de planter son regard dans celui de son père. Plus de doute désormais, c’était bien lui. Et elle ne savait pas si cette idée l’enchantait ou non.

« Normal, les enfants grandissent en 15 ans tu sais ? Oh mais non, tu ne peux pas le savoir, tu n’étais pas là. Dis-moi ce que je te sers, ou va-t-en. »

Elle était tellement choquée, que la violence semblait être la meilleure des solutions. Ou pas, mais elle ne pouvait pas se permettre d’avoir l’air ahurie devant lui. Ce serait trahir sa mère que de se réjouir de le rencontrer. Après tout, elles avaient vécu sans lui, et tellement bien…

« Tu m’en veux c’est normal… Il vaut mieux que je m’en aille donc. Un ami m’avait dit que je pourrais te trouver ici, crois bien que ce n’est pas facile pour moi non plus. Passe le bonjour à ta mère ! »

Elle le regarda se relever, abasourdie, et le suivit du regard jusqu’à ce qu’il sorte du bar. Elle ne se rendit compte qu’elle avait retenu sa respiration que lorsqu’elle poussa un soupir teinté de soulagement. C’était quoi ça ? Mais il reviendrait, elle le sentait.

FIN DU FLASHBACK



Elle ne s’était pas trompée ce jour-là. Il revenait, régulièrement, parfois venant lui parler au bar, parfois s’installant juste au fond de la salle. Dans ces moments-là, elle sentait son regard peser sur elle, comme s’il la jaugeait. Elle n’avait pas parlé à sa mère de ce fantôme ressurgit du passé. Elle ne voulait pas l’inquiéter, elle qui avait eu tant de mal à faire son deuil de son mariage. Et au fil des semaines, elle s’était rendue compte qu’elle s’habituait à sa présence. Et ils échangeaient même quelques phrases, de temps en temps, partageant des morceaux de leurs vies. Elle ne savait toujours pas si elle lui en voulait ou si elle était heureuse de le voir s’intéresser à elle. Un peu des deux sans doutes, elle était généralement incapable de démêler ses sentiments les uns des autres.
Mais il en était assez pour les souvenirs. Si elle ne se dépêchait pas, elle allait être en retard, et Kingsley Shackelbot, son maître de stage, ne manquerait pas de le lui faire remarquer. Elle alla retrouver sa mère dans le salon, et elles pénétrèrent l’une après l’autre dans la cheminée, à destination du Ministère de la Magie.


CHANGEMENT DE POINT DE VUE : William Burton


Une fois encore, il s’était installé, seul, à la table la plus éloignée du bar. Il observait, cherchant à se décider sur la marche à suivre. Retrouver sa fille, c’était une chose. Faire ce qu’il devait faire en était une autre. Même s’il ne la considérait pas réellement comme sa famille, après le temps passé loin d’elle, à prétendre qu’elle n’existait pas, il ne pouvait s’empêcher de penser qu’elle était la chair de sa chair. Mais s’il ne se dépêchait pas de faire ce qu’on lui avait demandé, il n’allait pas tarder à s’attirer les foudres de son Maître.
Il avait mal agi, il y a 22 ans, il le savait. Mais le Ministère avait des doutes sur son activité de Mangemort, et lorsqu’il était tombé sur Amy, il avait trouvé la couverture parfaite. Quel mangemort irait épouser une née moldue ? Sa décision avait été pas mal décriée, et encore plus lorsqu’il avait été connu qu’ils avaient eu une fille. Mais après tout, il n’était qu’un homme… Lorsque la voie fut de nouveau libre, il les avait quittées. Il avait retrouvé sa liberté, et avait tourné la page sur sa pseudo-famille. Pour lui, qui haïssait tellement sa famille au sang souillé par trop de moldu, et ses parents traitres à leur sang, agir comme eux avait été la chose la plus difficile qu’il ait eu à faire. Même son premier meurtre avait été une promenade de santé en comparaison. Puis le Seigneur des Ténèbres était tombé, et William avait jugé bon de faire profil bas, attendant son retour. Jusqu’à ce qu’il soit rappelé, dans ce cimetière, 2 ans plus tôt. Le retour du Seigneur des Ténèbres, une ère nouvelle pour les Mangemorts et la magie noire. Les larmes, le sang, les meurtres, la torture. Tout cela lui manquait. Et un jour, un de ses comparses lui avait parlé de cette fille, en formation au Ministère, qui portait le même nom que lui. Aucune hésitation possible… Sa fille faisait son entrée dans le monde. Si les membres de l’Ordre du Phénix avait des dossiers sur les Mangemorts, la réciproque était vrai, et il savait déjà depuis longtemps qu’Amy appartenait à l’Ordre. Et lentement, un plan pour en savoir plus sur les agissements de l’Ordre, s’était formé dans son esprit. Et Scarlett en était la clef.

La première fois qu’il avait pénétré dans les Trois Balais, sachant qu’il l’y trouverait, il avait été choqué de voir à quel point elle lui ressemblait peu. Jusqu’à ce qu’il rencontre son regard, et là il sut qu’il ne pourrait jamais la renier. Ressentait-il quelque chose de retrouver sa fille après tant d’années ? Non, pas spécialement. Mais il devait gagner sa confiance. Jouer un rôle, comme avant. Sa vie pourrait se résumer à cette action. Il venait régulièrement, l’observer, reprendre progressivement une place dans sa vie, qu’elle le veuille ou non. Jusqu’à ce que le moment propice se présente, et il sentait que c’était pour ce soir. Il l’observait, ses gestes, ses expressions, la joie de vivre qui transpirait d’elle. Elle savait ce qu’elle voulait, ça se sentait. Elle était vive, et elle flamboyait. Avec ses cheveux roux qui tombaient sur ses épaules, ses yeux bleu-vert très clairs, maquillés de noir, ses lèvres brillantes étirées en un sourire éclatant… Tandis que minuit approchait, il l’observa ranger ses affaires et s’apprêter à quitter le bar. C’était le moment qu’il attendait. Il quitta sa table et sortit du pub, se cachant dans la ruelle adjacente. A peine quelques minutes plus tard, un rai de lumière éclaira la rue, et il suivit l’ombre élégante, à la taille fine de sa fille, sur quelques mètres dans l’allée principale. Jusqu’à ce qu’elle jette le gros sac qu’elle avait dans la main. Il savait qu’il n’avait que quelques secondes avant qu’elle ne transplane pour Godric’s Hollow. C’était maintenant ou jamais.

« Impero »

La baguette pointée sur la silhouette de la jeune femme, il sentit son esprit jouer sur le sien. Il avait toujours aimé ce sortilège, ce pouvoir qu’il ressentait sur les autres. Il ne comptait pas la soumettre en permanence au sortilège, seulement quand ils auraient besoin d’elle. Et là il en avait besoin, il avait besoin d’information sur l’ordre. Ils transplanèrent ensemble, jusqu’à Godric’s Hollow, où Scarlett pourrait recueillir des nouvelles, auprès de sa mère.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APPRENTI(E)Filière défenseServeuse aux Trois Balais
    APPRENTI(E)
    Filière défense
    Serveuse aux Trois Balais
AVATAR : Emma Stone
MESSAGES : 116

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: Célibataire
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 20 avril 1976, Godric's Hollow
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: Scarlett Grace Burton | L'aigle qui se prenait pour un lion [terminée] Mar 19 Mai 2015 - 17:53

Et voilà, petit up pour dire que c'est terminé ! :happy:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NUNCABOUC7ème année
    NUNCABOUC
    7ème année
AVATAR : Dylan O'Brien
MESSAGES : 1487

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: Besoin de rien, Envie de rien.
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 09 janvier à Londres
SANG SANG: né(e) de moldus
MessageSujet: Re: Scarlett Grace Burton | L'aigle qui se prenait pour un lion [terminée] Mer 20 Mai 2015 - 9:19


Ta fiche passe en discussion

_________________
Maman, je suis magique !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GRYFFONDOR7ème annéeAdmin tout en douceur
    GRYFFONDOR
    7ème année
    Admin tout en douceur
AVATAR : Matthew Lewis
MESSAGES : 3179

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG SANG: SANG PUR
MessageSujet: Re: Scarlett Grace Burton | L'aigle qui se prenait pour un lion [terminée] Lun 25 Mai 2015 - 19:51

Hé bien, hé bien quelle fiche Mademoiselle Scarlett !

Nous sommes très heureux de t'annoncer que tu es acceptée à bras ouverts. De bon horizons de rédaction en perspective, j'en suis sûre.

Have fun !

Edit : Pour l'instant, tu feras partie du groupe "Autres", car tu ne travailles pas encore pour le Ministère de la Magie à proprement parlé, et tu n'es pas non plus commerçante. Mais quand ta situation changera, n'hésite pas à nous le signaler :)

En attendant, je te crée un rang spécifique. N'hésites pas si tu as des questions.

_________________





Longue vie aux Rictusempriens !
Gardez-nous au top en pointant votre baguette ici, ici et ici




Dernière édition par Neville Londubat le Lun 25 Mai 2015 - 20:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APPRENTI(E)Filière défenseServeuse aux Trois Balais
    APPRENTI(E)
    Filière défense
    Serveuse aux Trois Balais
AVATAR : Emma Stone
MESSAGES : 116

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: Célibataire
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 20 avril 1976, Godric's Hollow
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: Scarlett Grace Burton | L'aigle qui se prenait pour un lion [terminée] Lun 25 Mai 2015 - 20:13

Haaaaaan *-* Merciiii ♥

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
POUFSOUFFLE6ème annéeCapitaine de Quidditch
    POUFSOUFFLE
    6ème année
    Capitaine de Quidditch
AVATAR : Chloë Grace Moretz
MESSAGES : 489

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: Incertaine // Un lionceau en vue ?
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 16/06/1981 dans les Alpes françaises
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: Scarlett Grace Burton | L'aigle qui se prenait pour un lion [terminée] Lun 25 Mai 2015 - 20:18

Re bienvenuuuuuue <3

Bravo pour ta validation :3
Quelle super fiche, avec un personnage que j'ai hâte de suivre *_*

_________________


Frail Flower



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SERPENTARD7ème annéeAdmin bisounours
    SERPENTARD
    7ème année
    Admin bisounours
AVATAR : Adam Gallagher
MESSAGES : 1934

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: En couple
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 14 février 1981 - Londres
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: Scarlett Grace Burton | L'aigle qui se prenait pour un lion [terminée] Lun 25 Mai 2015 - 20:32

Rebienvenue, j'ai hâte de voir ce que ce personnage va donner, ça promet **
Amuses toi bien ;)

_________________
I See Fire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SERDAIGLE7ème année
    SERDAIGLE
    7ème année
AVATAR : Lily Collins
MESSAGES : 3080

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: Plus compliqué que prévu
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: Scarlett Grace Burton | L'aigle qui se prenait pour un lion [terminée] Lun 25 Mai 2015 - 20:48

Yeeeees !!
Caleb va pouvoir faire connaissance avec Scarlett !
J'ai beaucoup aimé lire ta fiche mais je te l'ai déjà dit du coup à très vite en rp

_________________
Maya Livingstone


♥♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SERDAIGLE6ème annéePréfetMODO
    SERDAIGLE
    6ème année
    Préfet
    MODO
AVATAR : Kai (exo)
MESSAGES : 2320

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: En état d'ivresse
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 01/01/1981-Bristol
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: Scarlett Grace Burton | L'aigle qui se prenait pour un lion [terminée] Lun 25 Mai 2015 - 20:58

Re-bienvenue :)

_________________
Remember, you can't reach what's in front of you until you let go of what's behind you.



Ma femme:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
APPRENTI(E)Filière défenseServeuse aux Trois Balais
    APPRENTI(E)
    Filière défense
    Serveuse aux Trois Balais
AVATAR : Emma Stone
MESSAGES : 116

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: Célibataire
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 20 avril 1976, Godric's Hollow
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: Scarlett Grace Burton | L'aigle qui se prenait pour un lion [terminée] Lun 25 Mai 2015 - 21:37

Merci vous tous ♥

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Scarlett Grace Burton | L'aigle qui se prenait pour un lion [terminée] Lun 25 Mai 2015 - 23:23

Fortement hâte qu'on puisse faire joujou ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
SERPENTARD7ème annéeTu veux être mon ex?
    SERPENTARD
    7ème année
    Tu veux être mon ex?
AVATAR : Tyler Blackburn
MESSAGES : 727

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG SANG: INCONNUE
MessageSujet: Re: Scarlett Grace Burton | L'aigle qui se prenait pour un lion [terminée] Lun 15 Juin 2015 - 15:36

Maya Livingstone a écrit:
Yeeeees !!
Caleb va pouvoir faire connaissance avec Scarlett !
J'ai beaucoup aimé lire ta fiche mais je te l'ai déjà dit du coup à très vite en rp

Bas les pattes toi.

Je viens de me rendre compte que j'avais loupé cette fiche. Bref, tu sais déjà tout mais j'ai une folle envie de spam, so...

REBIENVENUE MEUF. <3 <3

_________________

It’s hard to forget, how much I cared, in time I close my eyes. It’s hard to forget all that we shared, in time I know we could try to learn to forgive... When it’s so hard to forget...
#CarlanderIsBackBitches
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Scarlett Grace Burton | L'aigle qui se prenait pour un lion [terminée] Aujourd'hui à 23:09

Revenir en haut Aller en bas

Scarlett Grace Burton | L'aigle qui se prenait pour un lion [terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Les serres foudroyantes de l'Aigle Royal. [Nywell]» Eye of the Tiger... [ PV Aerandir ]» Dragnir EcailleNoire, un démon qui se prenait pour un Dragon.» (F) SCARLETT JOHANSSON + nous n'étions pas fait pour cette vie» Matthew W. Dewitt (alias le professeur sans autorité, que tout le monde prenait pour un élève)
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ACCUEIL :: Présentations :: Présentations adultes :: Fiches validées-