AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

[DEC 96] Noël Bleu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
SERVEUR CHEZ O'GLOBULEUXMODO
    SERVEUR CHEZ O'GLOBULEUX
    MODO
AVATAR : Jared Leto
MESSAGES : 994

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: Célibataire
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 11 avril 1979, Londres
SANG SANG: inconnu
MessageSujet: [DEC 96] Noël Bleu Ven 1 Mai 2015 - 4:16

Il était le Grinch, cet homme qui n'aimait pas Noël. Il croisait les bras, enfoncé dans sa chaise, les yeux déviant dangereusement vers une bouteille d'alcool fort. Jake, s'il-te-plaît, fais un effort. Sa mère devait comprendre qu'il ne s'agissait pas d'effort, qu'il ne pouvait simplement pas contrôler sa mauvaise humeur. De là à se saouler publiquement devant ses petites cousines... il y avait un pas qu'il se gardait bien de franchir. Tu voulais un effort, en voilà un. John augmenta la musique, sa mère éclata bruyamment de rire, et ses cousines se mirent à danser avec un peu trop d'enthousiasme. Jake croisa le regard d'un de ses oncles. Il lui adressa un sourire compatissant. Manquait plus que de la pitié. Jake soupira avant de se lever de sa chaise. Sa mère lui lança un regard interrogateur. « Je vais aux toilettes » articula-t-il sans un son.

L'écho des rires et de la musique était étouffé par la porte en bois. Jake alluma sa cigarette, assis sur le rebord du bain. Il avait ouvert la fenêtre pour faire circuler l'air, et le vent froid circulait dans la pièce. Il s'engouffrait sous ses vêtements et jouait avec les mèches de ses cheveux. Jake frissonna. La caresse de l'extérieure était invitante; elle l'appelait, la voix emplie de promesses. La promesse d'un échappatoire, de possibilités qui s'ouvraient à lui. Dehors, tout pouvait arriver, alors qu'ici... Jake grimaça et se laissa séduire. Il coinça sa cigarette entre ses lèvres, avant de se lever sur le bain et de s'engouffrer par la fenêtre.

Jake ne se balançait pas. Les mains refermées autour des chaînes, il enfonçait ses souliers dans la légère couche de neige. Il regardait la nuit noire, par delà les lumières du parc. Il observait la lune jaune et les flocons paresseux qui dégringolaient du ciel. Ses bas commençaient tout juste à être trempés, et un frisson lui remonta l'échine. Il inspira une bouffé d'air qui glaça ses poumons, avant de se débarrasser du mégot de sa clope. Dehors, c'était tranquille. Il ne pouvait toutefois se soustraire complètement au murmure des réjouissances. Il s'échappait par les interstices des bâtiments, parcourait les rues, et s'engouffrait sans gêne dans ses orifices auditifs. Foutu Noël. Le bleu de la neige jouait avec le doré des lumières, et Jake quitta sa balançoire. Il s'engouffra dans le parc, entre les arbres hauts. Il fit quelques pas avant de se laisser tomber au sol. Il se laissa envelopper par la neige, la face tournée vers le ciel. Il ferma les yeux.

Il était tard.
Personne ne viendrait le chercher.
Jake sourit.

_________________

« I am a question to the world, not an answer to be heard, or a moment that's held in your arms. And what do you think you'd ever say? I won't listen anyway. You don't know me, and I’ll never be what you want me to be. » I'm still here
#AlwaysBetterThanYou


Dernière édition par Jake Cleaver le Mer 2 Sep 2015 - 6:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GRYFFONDOR2ème annéeMembre des sales gossesModératrice
    GRYFFONDOR
    2ème année
    Membre des sales gosses
    Modératrice
AVATAR : Maisie Williams
MESSAGES : 423

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 12 mai à Londres
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: [DEC 96] Noël Bleu Lun 31 Aoû 2015 - 13:51

"Excuse-moi, petite, tu n'as plus le droit d'être là. Les visites sont terminées."

L'enfant leva ses yeux vers l'adulte sans un mot, un regard dénué d'émotions, avant de quitter la pièce telle une ombre. La lumière aveuglante des néons, le bruit incessant des cris et bippements la ramena à la réalité. Odeur aseptisée et murs blancs. Quelques heures dans la pénombre et la quiétude de la chambre et la fillette oubliait où elle se trouvait. Seule chez les morts-vivants, dont la respiration artificielle ne se troublait jamais.

Un dernier regard en arrière, vers le lit où la femme dormait depuis si longtemps que cela ressemblait à toujours aux yeux d'une enfant.
Joyeux Noël, maman, murmura la gamine avant de fermer doucement la porte et de retourner dans l'animation des vivants. Des gens joyeux, pressés, l'effet des fêtes. Grand-mère Patty l'attendait, à la pension. Pas envie. Fêter Noël, c'était pour ceux qui avaient une vraie famille, pas une de fortune, reconstruite avec des bouts de ficelle. Le réveillon, à l'orphelinat ? Des murmures, des sourires figés pour bloquer les larmes. Sûrement le jour le plus dégueulasse de l'année.

Mains dans les poches, silhouette voutée pour se protéger du vent neigeux, Louise déambulait dans les rues de Londres. Personne pour s'étonner de la présence d'une petite fille à une heure si tardive. Pas le temps de s'en préoccuper, surtout. Journée de charité, Noël, mais charité bien ordonnée commençait par soi-même. Arrivée à proximité de la pension, la gamine s'arrêta. Non, pas envie de rentrer. Elle avait besoin de temps pour effacer la journée de son esprit. Travail personnel, sur elle-même. Tournant au dernier moment vers le parc, elle n'hésita pas. La grille n'était pas bien haute et elle avait connu des barricades plus élevées, Gavroche des bacs à sable.

Un moment sur la balançoire, perdue dans la contemplation du ciel étoilé. Elle allait geler sur place. Son souffle qui renvoyait une fumée glacée semblait lui donner raison. Louise avait « emprunté » un briquet à un des médecins à l’hôpital. La flamme vacillante ne suffisait pas à la réchauffer. Une variante bas de gamme du conte moldu « la petite fille aux allumettes ». Personne n'apparaissait dans la lueur orangée dégagée par le briquet. Pas de miracle de Noël. Décevant. Quoique... La brunette n'avait pas remarqué jusque là les traces de pas fraichement tracées dans la neige. Il y avait eu quelqu'un, juste avant elle.

Peur ? Non, jamais. Avec un peu de chance, elle se retrouvait face à une nouvelle grande aventure de Fitzgerald & Co. A la recherche de l'homme Noël!Le mystère s'arrêta dix secondes plus tard, lorsqu'elle aperçut la silhouette étendue dans la neige. Peut-être qu'il dormait, comme sa maman dans la chambre. En tout cas, c'était pas le Père Noël. Dieu, que cette journée était de plus en plus décevante.

S'approchant doucement, le bruit de ses pas amortis par la neige, la fillette se pencha vers le visage de l'inconnu pour l'observer en toute indiscrétion. Il lui semblait vaguement familier. « 
Monsieur, t'es mort ? » Une question banale, qui ne lui faisait ni chaud ni froid. Un instant, elle y avait cru. Que le corps allongé dans la neige était son père. Un instant, où le « papa » déchiré avait été avorté dans sa gorge avant d'avoir le temps de franchir ses lèvres. Les miracles, ça n'existait pas. Et encore moins à Noël. Foutu Noël.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SERVEUR CHEZ O'GLOBULEUXMODO
    SERVEUR CHEZ O'GLOBULEUX
    MODO
AVATAR : Jared Leto
MESSAGES : 994

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: Célibataire
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 11 avril 1979, Londres
SANG SANG: inconnu
MessageSujet: Re: [DEC 96] Noël Bleu Mar 10 Nov 2015 - 1:13

Le hululement du vent berçait son esprit, le basculant dans un état de semi-conscience anesthésique. Le vent l'emmenait loin de cette fête de Noël, de cette famille dont il était l'étranger. D'un souffle, il le transportait. Il n'était plus Jake Cleaver, insignifiant petit né moldu, coincé dans cette ville d'asphalte, de béton, et de morosité. Il était le hibou d'une forêt de sapins couverte de neige. Il était le loup solitaire, guettant en silence une proie insouciante dans un coin reculé du monde. Plus que ça, il était un sorcier, loin de Poudlard, de Voldemort et du ministère, loin de la triste réalité. Il était un sorcier, comme dans le vieil imaginaire des histoires que sa mère se plaisait à lui conter. Il avait 17 ans, sorti de gré et de force des tendres bras de l'enfance. Il était amer, pessimiste, désillusionné. Le monde qui lui avait paru si grand, si mystérieux, si magique n'était plus que violence monotone, conformiste et ritualisée. Malgré tout, il tendait encore l'oreille lorsque la voix de sa mère se mélangeait au crépitement du bois mangé par les flammes. Il tendait l'oreille, les yeux brillants, alors qu'elle tournait les pages d'un vieux livre qu'elle avait lu mille fois. Il tendait l'oreille et il faisait mine de rien, reniant l'enthousiasme qui faisait battre son coeur. Il faisait mine de rien, mais sa mère croisait son regard et souriait. Elle souriait de cette façon qu'elle avait de sourire et qui voulait dire je sais. Il se laissait donc transporter encore et encore. Il se laissait aller à rêver. Rêver, quel tendre échappatoire.  

« Monsieur, t'es mort ? » La voix trahissait une gamine. Foutue gamine. Les morts ne parlent pas, mais si garder le silence ramenait une poignée de flics voulant confirmer son décès... Well... « Mort et enterré, microbe. » Maintenant vas, et laisses-moi jouer les cadavres en paix. Un cadavre dans un cercueil de neige, victime d'une mort douce et lente. La vie s'échappe à petits souffles, descendant un à un les rapides du vent. Jake se plaisait à l'idée de se décomposer ici, phagocyté par la terre et la neige bleue de décembre. Jake se plaisait à l'idée de mourir en rêvant. Rêver d'ailleurs, jusqu'à ce que le monde s'estompe.

Le problème avec les microbes, c'est qu'ils s'accrochent à l'organisme. Ils font tout en leur pouvoir pour que leur présence soit bien sentie. La mort ne peut plus être douce. Au lieu de s'estomper, la vie est rongée. Foutu microbe. Autant lui coller un antibiotique vite fait. Jake ouvrit les yeux. God! Ça ne sait même pas tenir ses distances. Jake marmonna quelques propos désobligeants, entrecoupés de brefs ''savoir vivre'' et ''espace personnel''. Il ne pouvait toutefois se débarrasser de cette vague impression de familiarité. Probablement une gamine du quartier. Ce n'est pas comme s'il les avait en affection. Jake leva le bras et posa la main sur sa petite frimousse de microbe. Il la repoussa avec force, quitte à ce qu'elle se retrouve les fesses bien enfoncées dans la neige. Il la repoussa avec force, agrémentant le geste d'un si sympathique « Fou le camp. »

Le mal était néanmoins déjà fait, la rêverie brisée. Jake pouvait refermer les yeux, se laisser aspirer par la neige à nouveau, mais la magie était rompue. Il se redressa en position assise. Déjà le son des fêtes revenait à son oreille et s'enracinait dans sa conscience, sa conscience qui lui rappelait sans douceur la famille qu'il avait fuit, la situation qu'il ne pouvait plus endurer. Foutu John. Jake porta la main à la poche de son pantalon en recherche de ses cigarettes. Foutus moldus. Il ne trouva que son briquet. Shit. Son paquet de clopes devait reposer tendrement sur son lit, dans le confort de son manteau. Chapeau Jake. Il frissonna. Ça lui apprendra à sortir sans son manteau en plein mois de décembre. Ça lui apprendra à se coucher dans la neige en pantalon et en chemise, sans autre protection. Crétin de Cleaver.. « Hey, microbe! » Il ne savait pas pourquoi elle était encore là, mais il sentait son regard sur sa nuque. « Va me chercher des clopes. » Peut-être était-elle influençable. Peut-être avait-elle plus d'un tour dans son sac. S'il pouvait l'utiliser de la sorte, il ne se gênerait pas.

_________________

« I am a question to the world, not an answer to be heard, or a moment that's held in your arms. And what do you think you'd ever say? I won't listen anyway. You don't know me, and I’ll never be what you want me to be. » I'm still here
#AlwaysBetterThanYou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GRYFFONDOR2ème annéeMembre des sales gossesModératrice
    GRYFFONDOR
    2ème année
    Membre des sales gosses
    Modératrice
AVATAR : Maisie Williams
MESSAGES : 423

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 12 mai à Londres
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: [DEC 96] Noël Bleu Mer 17 Aoû 2016 - 17:35

L'homme ne bougea pas. Yeux clos. Son premier mort, joyeux Noël la môme. Elle hésita sur la conduite à suivre. Appeler les coches ? Le laisser là, pour qu'on le retrouve au printemps ? L'idée était tentante. N'avait-on pas retrouvé des corps piégés dans la glace des milliers d'années plus tard?Le laisser là, se couvrir de neige peu à peu, manteau blanc immaculé et l'oublier. Ou alors organiser une chasse au trésor cet été avec les autres gosses, avec le macchabée comme récompense. Ce crétin de Lynch ferait moins le malin face à un cadavre.

Mue par une fascination morbide, la fillette s'approcha peu à peu, jusqu'à se retrouver à quelques centimètres du visage de son mort. Un nuage de buée s'échappa alors de la bouche du jeune homme, dont elle avait abaissé l'âge à mesure qu'elle l'observait. Il respirait. Ça voulait pas dire pour autant qu'il n'était pas mort. Sa maman respirait et pourtant elle était morte à l'intérieur. Mais le mort parla.  « 
Mort et enterré, microbe. » Louise fronça les sourcils. Son premier mort parlant, et le type était même pas sympa. Foutu Noël, vraiment.

Le mort pas encore tout à fait mort ouvrit soudain les yeux, maugréa quelques mots, avant d'appuyer sa grosse main dégoutante de cadavre sur son visage et de la pousser. La gamine laissa échapper un juron en s'écrasant dans la neige. « 
Fous le camp ». Ok, il était pas tout à fait mort mais il allait pas tarder à l'être complètement, ce macchabée de mes deux. On te ressuscitait un type et le mec était juste ingrat. A te dégouter de tout acte de bienveillance futur. Assise dans la neige, ignorant le froid qui gagnait progressivement ses membres inférieurs, la gamine hésita. Un côté enfant, innocence pas encore totalement sacrifiée, qui subsistait. Le demi-mort l'intriguait trop pour partir. Puis, à part tirer sur des pétards et bouffer du pudding, elle n'avait pas vraiment d'autres plans.

Alors que son mort se relevait comme si elle venait de l'arracher au sommeil, lui tournant le dos, il daigna enfin lui adresser une phrase complète. «
 Hey, microbe! Va me chercher des clopes. » Ouais, puis cent balles et un mars aussi, peut-être ? La fillette regrettait sa curiosité. Si le type avait choisi le soir de Noël pour crever seul dans la neige, c'était pas son problème. Sauf que maintenant qu'elle s'en était mêlée, il devenait son problème.

« 
Ouais, bien sûr. Tu crois encore au Père Noël à ton âge ? » répondit l'enfant d'un ton acide, occultant le fait qu'elle-même avait pu penser quelques minutes plus tôt l'avoir trouvé. Tu parles d'un Père Noël. Un Teletubbies de croque-mitaine, ouais. « Va te les chercher tout seul, tes foutues clopes. Tout est fermé, en plus. » Chacun avait mieux à faire, en ce soir de fête. Une famille, des amis, ou même des rencontres inconnues éphémères, tout pour ne pas être seul en la seule nuit où c'était interdit. L'enfant marchait à contre-sens. La solitude lui convenait parfaitement pour un soir. Qu'il la laisse seule, à ses contemplations enneigées. Louise avait fui Noël et son atmosphère, c'était pas pour se retrouver en tête  à tête avec le Grinch en personne.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SERVEUR CHEZ O'GLOBULEUXMODO
    SERVEUR CHEZ O'GLOBULEUX
    MODO
AVATAR : Jared Leto
MESSAGES : 994

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: Célibataire
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 11 avril 1979, Londres
SANG SANG: inconnu
MessageSujet: Re: [DEC 96] Noël Bleu Lun 10 Oct 2016 - 20:51

Il s'attendait à quoi? À ce que la gamine défonce la vitrine d'une boutique pour lui récupérer des clopes? Qu'elle quête en faisant du porte à porte en plein soir de Noël? Well, il était un peu tard pour cette forme de logique. La seule qu'il connaissait là, maintenant, c'est qu'à défaut d'être agréable, la gamine pouvait au moins se montrer utile. Visiblement, c'était beaucoup trop demander. Il fallait tout faire par soi-même dans ce bas monde. Foutu Noël. Ouais, foutu Noël et foutue gamine! Il l'écouta râler ces petits commentaires de microbe et en roula les yeux d'exaspération. Elle n'était pas spécialement dans le tort, mais... « Tu sais que t'es plutôt chiante dans ton genre? » Si elle n'était pas contente, elle n'avait qu'à tourner les talons et tout le monde en sortirait gagnant. Après tout, il ne lui avait pas demandé de s'approcher. Il n'avait pas souhaité qu'elle se penche au-dessus de sa tête. Qu'est-ce que ça avait bien pu lui faire, qu'il soit vivant ou mort? Foutue curiosité de gamine.

« Qu'est-ce que tu fais là de toute façon? T'as pas eu la poupée que tu désirais alors t'as déserté le foyer familial ? » Jake se releva finalement de terre, et s'attarda à dégager son derrière de la neige qui y était accrochée. Foutue neige collante. Il jeta un coup à la fille du haut de son mètre presque quatre vingt et puis... non. Jouer avec une poupée, elle? Il était à côté de la plaque pour sûr. « Pardon. Le camion que tu désirais. » Ou la carabine jouet. Même armée de petites balles en plastique, il était sûr que la gamine ferait bien des dommages. Anyway, il ne voyait pas pour quelle autre raison elle venait lui pourrir son moment de solitude dépressive de Noël. Elle ne pouvait pas être comme lui. Elle ne pouvait pas se sentir étrangère à sa propre famille, sentiment que cette fête ''religieuse'' de rassemblement rendait insupportable. Elle était trop jeune. Non? Comment avait-il été lorsqu'il ne mesurait pas plus que... ça? Il venait tout juste de commencer à fumer s'il se souvenait bien... God. Il avait envie d'une clope, c'était pas possible là.

Il pouvait toujours rentrer chez lui, mais il chassa l'idée rapidement. Pas question de retourner dans cette ambiance festive dégoulinante de mièvreries pour maintenir l'illusion que tout allait bien, qu'il acceptait la situation dans laquelle il était forcé. Peut-être était-il un brin égoïste, mais c'était tout simplement hors de son contrôle. Non, il devait bien avoir une autre solution pour obtenir quelques clopes... Et, un peu comme par magie, ses yeux tombèrent sur sa baguette magique bien encastrée dans le sol enneigé. Shit. D'un mouvement rapide, il s'approcha de la gamine et cacha son regard de sa main. Avait-elle vu sa baguette? S’était-elle demandé ce que c'était? Qu'en avait-elle déduit? Jake avait 17 ans, il était débarrassé de la trace. Techniquement, il pouvait faire de la magie devant des moldus sans lourdes conséquences légales... Mais... Quand même... Il ne voulait pas trahir le secret du monde magique... Et il se voyait mal exécuter un sortilège d'amnésie. La rumeur voulait qu'Hermione Granger ait maîtrisé le sort en deuxième année mais... Il n'était pas Hermione Granger. Il ressentait un profond malaise à l'idée de jouer dans l'esprit des gens. La legilimencie elle-même lui semblait contre-nature, mais que pouvait-il bien faire? Il se retrouvait là, devant une gamine, entrain de lui couvrir les yeux sans justification. Il fallait bien qu'il dise quelque chose. Jake toussa. « Ya un exhibitionniste pas loin. Tu devrais rentrer chez toi. T'es trop jeune pour te promener toute seule à cette heure là de toute façon. »

_________________

« I am a question to the world, not an answer to be heard, or a moment that's held in your arms. And what do you think you'd ever say? I won't listen anyway. You don't know me, and I’ll never be what you want me to be. » I'm still here
#AlwaysBetterThanYou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [DEC 96] Noël Bleu Aujourd'hui à 11:26

Revenir en haut Aller en bas

[DEC 96] Noël Bleu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Le "Carré Bleu"» [Orks] Des orks tous bleu. Waaaght! Du Big Boss l'min bleu.» Les rouge vs les bleu :Un jeune est assassiné à Montréal.» SPA l'étang bleu» Bleu présentation[Mise à jour]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: AU-DELA DES FRONTIERES :: Retourneur de temps-