AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

Présentation de Wotan Nielsen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
PERSONNEL DE POUDLARDProfesseur d'Etude des Runes
    PERSONNEL DE POUDLARD
    Professeur d'Etude des Runes
AVATAR : Mads Mikkelsen
MESSAGES : 59

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG SANG: INCONNUE
MessageSujet: Présentation de Wotan Nielsen Ven 27 Fév 2015 - 17:40


RICTUSEMPRA
Ma Présentation



I. IDENTITÉ DU PERSONNAGE

♦ NOM : Wotan Nielsen

♦ ÂGE : 43 ans

♦ DATE DE NAISSANCE :30 juillet 1953

♦ ORIGINE : Sang-Mêlé

♦ PROFESSION(S) : Professeur d'études des runes

♦ ANIMAL ÉVENTUEL : Un chat noir borgne

II. Texte personnel

On l'avait amené pour reconnaître le corps, mais il ne reconnaissait rien. Pas ici, pas dans cette pièce aux murs blancs, à la lumière blanche...aux draps blancs. C'était bien elle pourtant, les yeux fermés et le corps en champs de bataille. C'était elle, sauf qu'elle ne bougerait plus, ne parlerait plus.  C'était elle, mais jamais elle ne lui avait manqué comme ça avant,  et que non ça s'arrangerait pas.
Une odeur d'antibiotique pour le prendre à la gorge, plus rien ne pourrait sentir bon désormais. Pas après la morgue. Wotan regarda le policier fouiller ses notes et froncer les sourcils devant le prénom assez particulier. Le sien. Il avait l'habitude : comme les sorciers à leur manière, les moldus étaient fermés aux patronymes différents de ceux de leur culture ou pire, de leur temps. L'homme essaya de le prononcer, et Wotan le corrigea, songeant à quel point il n'était pas à sa place ici.
Avant, cela ne l'avait jamais dérangé. Sorcier diplômé à l'aise dans un monde comme dans l'autre, il n'abusait pas de la magie, s'épanouissant sans vagues ni tourments.

Les malédictions, cela avait commencé avec Crone, sa grand-mère du Danemark si superstitieuse, Crone, morte elle aussi. D'elle, il avait reçu ses traits anguleux et pommettes hautes, comme pour défier les vents. D'elle aussi, un cœur aride pour n'aimer qu'une fois peut-être, mais souvent une fois c'est déjà trop. Riait-elle, depuis sa tombe, elle qui l'accusait de n'être l'enfant d'aucun monde ?

Le flic l'appela un peu plus fort, alors Wotan pris enfin conscience de tout : les cadavres, les meurtres, l'enquête. La maison vide, le berceau aussi... Le fait que désormais il ne voyagerait plus. Il aurait voulu redevenir ce gamin mal dans sa peau en secret, celui quittant Poudlard à chaque vacances pour rejoindre le Danemark de ses ancêtres et parlant avec aisance une langue bien loin de cet anglais le faisant bégayer. Pour répondre au policier, il ne bégaya pas.

 « C'est elle, oui. C'est ma femme... »

Le drap fut rabattu sur le visage roide sans qu'il ne puisse rien voir du corps éventré. Il n'avait pas le droit de la toucher ou de l'embrasser une dernière fois évidemment. On ne la lui rendrait pas tout de suite non plus, et peut-être que dans la solitude de leur belle maison londonienne, Wotan deviendrait assez fou pour s'intéresser à la nécromancie... C'est cela qu'on attend d'un Serpentard, n'est-ce pas ? Il n'avait été qu'un élève parmi tant d'autres, remarqué pour un accent étranger et un certain goût à la solitude. Avait-il eu des amis ? Non pas vraiment... A l'écart des autres, bercé par d'autres légendes, il devint fier pour ne pas s'effondrer. Du monde extérieur parvenait des rumeurs de guerre et de conflit. On murmurait la mort également, et qui pouvait alors faire la différence entre une robe de sorcier et un habit de deuil ? Il ne parlait pas de sa famille, se contentant d'être l' « Etranger », voilà tout. Il avait les traits fins et sa langue maternelle était dure à l'oreille. En anglais il bégayait peut-être, mais  se tenait droit avec aisance, et ne possédait rien d'une présence maladroite malgré le labyrinthe de ses pensées. Implicitement, Wotan devint pour les autres le rejeton d'une famille lointaine, d'un sang noble et porteur de magie. Ses camarades le laissèrent en paix, respectant son désir de solitude et le bégaiement qui pourtant lui valut quelques mépris de la part de Gryffondors. Un bégaiement qui  disparut au fil des années, tandis que ses résultats allaient d'excellences en excellences.
Lors des congés scolaires au Danemark , vieille comme le Temps, Crône lui murmurait des contes de magies oubliées... Il en perdit tout désir de distraction, ne vivant plus désormais qu'à genoux devant l'intelligence qu'il se construisait, et ne réduisant sa vie qu'à cela. Les vacances étaient livres et lectures sous le vent violent de Scandinavie, et la vieille grand-mère riait de cela : pour se comporter ainsi, son petit fils devait être maudit...
Parfois, Wotan avait la chance de voir passer son père. Ils se jaugeaient du regard comme deux ennemis, puis s'évitaient. Pourquoi ne venait-il plus jamais dans le petit cottage anglais de sa mère ?  Le jeune homme ne le lui demanda pas. Même partiel, l'abandon est une chose sans couleur ni raison...

Tout cela, il l'avait raconté à la femme évidemment. Pour s'excuser, voyez-vous ? S'excuser de ne pas l'aimer, enfin pas vraiment. Trop de place pour les livres, pas assez pour les sentiments. Pourtant elle était belle, jeune comme la nuit aussi, toute de soleil et de printemps... Il n'aurait pas pu savoir, non, que leur dernière rencontre se ferait par la vitre d'une morgue. Que morte, dédaigneuse peut-être, elle refuserait de le regarder. Qu'elle lui manquerait surtout, oui qu'elle lui manquerait lorsqu'il avait si peu pris la peine de la regarder pourtant.

Une gamine presque, pour s'accrocher à son cou et lui dévorer les lèvres à lui, l'homme trop vieux dans ses rêves et dans sa tête. D'abord petit fonctionnaire du Ministère simplement reconnu pour son don avec les langues, magies et cultures scandinaves (avantages d'une mère anglaise et d'un père danois), Wotan mit environ dix ans avant d'obtenir un poste haut placé. A vingt-huit ans, il était ambassadeur britannique du Ministère de la Magie au Danemark et, par conséquent, vivait en Scandinavie. Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom ou, plus récemment, Harry Potter... Tout cela fut, dans les années qui suivirent, des événements lointains pour l'homme. Bien sûr il y avait des Mangemorts, là bas, bien sûr il y eut des tragédies aussi, mais Wotan ne fut jamais particulièrement concerné. Son manque d'empathie évident le rendait bon dans les affaires politiques. Il n'était pas froid, pas vraiment, juste distant. Différent. Echanger plus de quelques mots avec lui sur un sujet autre que le travail semblait impossible. Sauf pour elle. Jeune, plus jeune que lui de dix ans environ, belle bien sûr comme une gamine un peu triste derrière ses sourires... et Moldue.
Jeune secrétaire au gouvernement danois avec lequel Wotan était parfois amené à traiter dans les plus hautes sphères, elle le remarqua vite. Un visage comme un coup d'épée brutal, long, fin, le dos développé car Wotan appréciait les arts de la lutte, les yeux noirs, étrangers...Elle l'aima, insouciante, jeune, pour les cheveux qu'il laissait parfois pousser dans sa nuque, les vêtements sans temps ni modernité et surtout, pour son cœur sans chaleur. Elle l'aima jusqu'à l'embrasser et lui, depuis sa porte jusqu'à sa vie, il accepta de la laisser entrer. Après tout, pourquoi pas elle plutôt qu'une autre ? Incapable de vraiment comprendre les affections instinctives lorsque pour lui tout passait par l'intellect, Wotan connaissait la solitude malgré tout. Un souffle froid dans ses gestes, un hiver sans fin si quiconque ne venait lui tendre la main. Et la petite Moldue l'avait fait. Elle s'installa chez lui, acceptant ses colères et ses absences à l'intérieur des terre lorsque le métier le demandait. Elle accepta même une fois de cuisiner pour un dîner officiel auquel devait prendre part un troll, les ministres de la magie danois et suédois ainsi que Wotan. Les deux ministres n'étant pas mariés, ils pensèrent que cela aiderait au niveau restriction budgétaire de demander à la compagne d'un invité, de cuisiner. Le Ministère Danois avait  tout simplement décidé de réévaluer sa position sur les Trolls, cherchant à se démarquer de ses homologues notamment britanniques. Inutile de raconter le fiasco que cela fut... L'affaire fut connue de quelques uns et, dans les joues qui suivirent, Wotan reçut une lettre d'un certain Gilderoy Lockhart demandant un peu plus de détails afin d'en faire part dans sa prochaine œuvre autobiographique « Promenade avec les Trolls ». Wotan n'y fit pas suite.

A quarante ans, on lui proposa de retourner en Angleterre après de loyaux services. Il était peut-être temps de laisser la place à d'autres sorciers plus jeunes capables de changer le monde, oui. Alors Wotan accepta. Il emmena sa moldue avec lui, dont il murmurait le nom comme un secret et qui continuait d'être jeune, continuait d'être belle pour l'aimer plus encore. Il ne la trompa jamais, elle qui avait su se rendre indispensable à tout. Parce que vivre en dehors du monde et différent des autres, cela donne des blessures souvent mortelles. Celles de la solitude, de l'incompréhension, du déni, du dédain... Elle le força à rester humble au début mais il refusa, portant ses défauts comme une fierté. Cynique, prompt à juger parce qu'il était prompt à penser, intelligent lorsque plus rien d'autre n'existait dans sa vie, il était trop tard pour Wotan, pour apprendre à vivre normalement. Avoir toujours vécu sans amis, avec de simples connaissances, avoir une maîtresse incapable de faire partie intégrante de votre monde...comment l'expliquer ? Il était un loup vivant parmi les chiens, et condamné à se déchirer de ses propres crocs s'il n'y avait cette femme pour le museler.

En Angleterre, ils se marièrent. Wotan avait quarante ans, une jolie maison dans la banlieue londonienne et une bibliothèque bien rempli. Il était heureux. Ses charges étaient honorifiques désormais, il gagnait de l'argent en participant à des ouvrages ou en tenant des conférences et n'avait à se plaindre de rien. Au Chemin de Traverse, il croisait de temps en temps d'anciens camarades parfois un peu trop étonné de le savoir marié à une moldue. Inconsciemment, on lui reprochait son ancienne appartenance à la maison Serpentard, désormais en disgrâce apparemment. Comme Wotan l'expliqua à sa femme, Serpentard était une bonne maison pourtant, apprenant à survivre même aux plus faibles. Lui, bègue, à moitié étranger et sans amis, n'aurait pas été si brillant à Serdaigles. En effet, Serpentard avait aidé à développer son amour propre ainsi qu'un certain sens du retors que seuls des idiots renieraient. Ils se rappelait fort bien des professeurs qu'il avait détesté parfois et que, en travaillant toujours plus fort, toujours plus dur, il avait cherché à humilier en des dépassant. En montrant qu'un élève n'avait pas besoin d'un maître. Individualiste, Wotan l'avait toujours été.

Elle, elle avait simplement sourit, presque triste. Alors elle avait dit, toute mince, toute frêle, qu'elle espérait que leur bébé irait à Serpentard. Elle était enceinte. Lui, il se rappelait de son père comme d'une silhouette distante, muette, décédé lors de sa septième année... Il ne pouvait imaginer un petit bébé, garçon ou fille, soudain responsable de lui, impossible. Alors d'elle, il s'éloigna, faisant chambre à par désormais. Il la voyait grossir, jour après jour, sans jamais se plaindre, sans jamais fuir face à cet homme de nouveau étranger.

Ce matin, elle s'était levée tôt pour aller en courses avant que la foule ne prenne le magasin d'assaut. Wotan ne l'avait pas attendu pour le déjeuner, étant pris par un rendez-vous avec son éditeur. Il ne l'avait pas attendu, incapable de comprendre que le danger existait aussi dans le monde moldu. On la retrouva au soir, éventrée, le fœtus à côté d'elle sur le trottoir crasseux et mutilé lui aussi. Des policiers vinrent sonner à la porte de la belle maison, et l'on emmena Wotan identifier le corps.

A la morgue, on ne pouvait rien reconnaître pourtant, parce que tout était absurde, trop absurde. Qu'il voulait qu'elle se relève, que dans six mois leur bébé naisse et que plus tard peut-être, il aille à Poudlard. Elle ne se relèverait plus jamais. Un tueur en série, comme dans un mauvais roman à six sous. L'homme fut appréhendé quelques semaines plus tard sans que cela n'aide Wotan à faire son deuil. Veuf tout autant qu'orphelin d'un enfant jamais né, sa solitude devint méchanceté. Être humain ne l'intéressait plus, qu'importe si désormais on ne pouvait plus le définir que par de lâches défauts ? Il s'en foutait
.Un temps, Wotan songea à retourner en Scandinavie pour vivre en ermite sur le territoire de quelques peuplades magiques. Il commença à monter le projet, mais une lettre vint le ramener au monde réelle. Albus Dumbledore, apparemment lecteur de nombre de ses travaux depuis sa retraite d'ambassadeur, lui proposait un poste de professeur d'études des runes. A l'école où son bébé n'irait jamais.

Par pur masochisme, Wotan accepta. En deux ans il se forgera une réputation de professeur implacable, ne voulant que l'excellence de la part de ses élèves. Un tyran calme, placide et surtout glacial qui n'accorderait jamais le moindre droit à l'erreur. Un professeur dont on ne peut être proche, à moins de tendre la main peut-être, qui sait ? Un professeur qui pourtant n'aimera pas voir ses élèves souffrir de solitude ou de mal être, mais un professeur, pas un guérisseur. Cependant, il n'oubliait pas le jeune adolescent bègue du dortoir des Serpentards, celui avec son nom et son visage, il n'oubliait pas, car il n'y avait personne d'autre que lui pour se le rappeler.

En attendant, il était cet homme un peu trop bien habillé, un genou à terre comme pour y mourir. Le policier était jeune encore, il ne savait pas ce que l'on attendait de lui : consoler, observer ? Et, dans les couloirs de la morgue, Wotan pleurait la femme qu'il aimait. Il voulait fermer les yeux, faire comme un mauvais rêve, oublier pour faire revivre, revenir. Le sang lui bourdonnait aux tempes mais l'homme, si fier de son intelligence, manquait de mots pour exprimer ce qui faisait déborder son désespoir ainsi. Il n'avait jamais su lui dire comment il l'aimait, il n'avait jamais su comment le comprendre aussi, alors la mort n''était qu'une souffrance de plus. Une souffrance dont il ne sortirait jamais complètement, même sans magie Wotan le devinait. Il voulait un livre, quelque chose à ouvrir, quelque chose contre lequel se cacher derrière, une armure, une histoire... Finalement le policier moldu parvint à le prendre aux épaules et, tant bien que mal, l'homme se remit debout. Il lui parla d'un témoignage à faire, d'une cellule psychologique, de tout ça. De toute l'aide qu'il pouvait avoir, l'aide que sa femme à lui n'avait jamais eu même pour vivre avec un cas social comme lui. Alors Wotan éclata de rire, fou, déjà prêt à se réfugier ailleurs. Un livre plutôt qu'un psy, car ses royaumes étaient d'encre et de papiers, et que glisser de livres en livres, c'était glisser entre les mondes. Mais désormais, dans tous les univers, une reine enceinte manquerait et jamais dans aucun livre, Wotan ne pourrait la retrouver.
Le loup blessé hurlait à la lune lorsque pourtant la lune avait disparu...
III. Hors jeu

♦ COMMENT AVEZ VOUS CONNU RICTUSEMPRA ? via Hestia qui m'a fait des choses indécentes pour que je m'inscrive X.X j'veux pas savoir quoi *se bouche les oreilles*

♦ QUEL EST VOTRE AGE IRL ? 24 ans

♦ PERSONNALITÉ ÉVENTUELLE SUR L'AVATAR : Mads Mikkelsen
♦ VOTRE PERSONNAGE POSSÉDERA T-IL UN POUVOIR ??Non
♦ DÉSIREZ VOUS ÊTRE PARRAINÉ(E) ? Non, je vous remercie ;) 

♦ AVEZ VOUS BIEN LU LE RÈGLEMENT ?
C'bon!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SERPENTARD7e annéeAdmin colérikikique mais qui se soigne
    SERPENTARD
    7e année
    Admin colérikikique mais qui se soigne
AVATAR : Barbara Palvin
MESSAGES : 3735

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: Célibataire, et très sélective
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 31/12/1981, LONDRES
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: Présentation de Wotan Nielsen Dim 1 Mar 2015 - 19:56

Bonjour Wotan!

Je te souhaite officiellement la bienvenue sur Rictusempra, validant de fait ta fiche! Ça fait plaisir de voir des connaissances de nos membres arriver grâce au bouche-à-oreille :)

Je t'attribue de suite le rang de professeur d'étude des runes. Tu verras qu'un nouveau sous-forum, tout en bas, te sera maintenant accessible. Il est réservé au personnel de Poudlard, tu pourras donc y poser toutes les questions que tu souhaites et y trouver certaines informations importantes. Je vais également te donner les droits de modération du cours d'étude des runes pour que tu puisses gérer tout comme bon te semble ;)

En te souhaitant un bon amusement sur le forum

_________________

 


There's more to me than you ever will know
Down here where the rest of us fell

Obsession has begun
Possessed by destruction
How did I get so low?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PERSONNEL DE POUDLARDProfesseur d'Etude des Runes
    PERSONNEL DE POUDLARD
    Professeur d'Etude des Runes
AVATAR : Mads Mikkelsen
MESSAGES : 59

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG SANG: INCONNUE
MessageSujet: Re: Présentation de Wotan Nielsen Dim 1 Mar 2015 - 21:10

Merci beaucoup :)

_________________

Once I had dreams now they're obsessions
Now I'm where I want to be and who I want to be and doing what I always said I would and yet I feel I haven't won at alll
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SERDAIGLE7ème année
    SERDAIGLE
    7ème année
AVATAR : Lily Collins
MESSAGES : 3085

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: Plus compliqué que prévu
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: Présentation de Wotan Nielsen Dim 1 Mar 2015 - 21:40

Bienvenue Wotan !

Au plaisir de t'assister (ou non) à ton premier cours ^^

_________________
Maya Livingstone


♥♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Présentation de Wotan Nielsen Dim 1 Mar 2015 - 21:42

Pote avec Hestia .... ça ne me dit rien qui vaille ! Malgré ça (et même si c'est très difficile de passer outee) je te souhaite la bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Présentation de Wotan Nielsen Dim 1 Mar 2015 - 22:02

Bienvenue <3
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Présentation de Wotan Nielsen Lun 2 Mar 2015 - 8:35

Bienvenue Wotan et à très vite en cours alors :jgh:
Vive les ruines
Revenir en haut Aller en bas
PERSONNEL DE POUDLARDProfesseur d'Etude des Runes
    PERSONNEL DE POUDLARD
    Professeur d'Etude des Runes
AVATAR : Mads Mikkelsen
MESSAGES : 59

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG SANG: INCONNUE
MessageSujet: Re: Présentation de Wotan Nielsen Lun 2 Mar 2015 - 14:01

C'est moi que vous traitez de ruine, Miss Granger D8?

Merci à touuuus *va enfin faire ses sujets, maintenant que les yeux sont de nouveau en face des trous*

_________________

Once I had dreams now they're obsessions
Now I'm where I want to be and who I want to be and doing what I always said I would and yet I feel I haven't won at alll
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Présentation de Wotan Nielsen Lun 2 Mar 2015 - 17:31

Parce que vu votre age professeur, vous êtes une ruine o/

/mur/
BIEEEEEEEEEEENVENUE !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Présentation de Wotan Nielsen Lun 2 Mar 2015 - 17:50

Han, Mads **

Bienvenue sur le forum ! J'espère que tu te plairas ici.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Présentation de Wotan Nielsen Lun 2 Mar 2015 - 18:02

Bienvenuuuuue~
J'ai beaucoup aimé lire ta fiche :3
Au plaisir de te croiser en rp d'ici la fin de ma septième année xD
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Présentation de Wotan Nielsen Aujourd'hui à 6:46

Revenir en haut Aller en bas

Présentation de Wotan Nielsen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Scénarios de Wotan Nielsen (2/2)» présentation de demi lovato» Modèle de présentation» Ma présentation ! (Phyllali)» Présentation de Logan Echolls
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ACCUEIL :: Présentations :: Présentations adultes :: Fiches validées-