AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

C'est ma vie, la longue vie de Liliael Aster.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
SERPENTARD7ème année
    SERPENTARD
    7ème année
AVATAR : Douglas Booth
MESSAGES : 321

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: Célibataire - Bisexuel
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 02/11/1979
SANG SANG: inconnu
MessageSujet: C'est ma vie, la longue vie de Liliael Aster. Lun 22 Déc 2014 - 23:55



C'est ma vie, une longue vie


Mon Passé ...

        Liliael est orphelin. Il a grandi dans un bon orphelinat de Londres. Ainsi, le jeune homme n'est pas mal-élevé grâce aux bonnes-sœurs qui prenaient leur travail à cœur. Il a plusieurs "frères" et "sœurs" sur qui veiller car dans un orphelinat s’il n'y a pas d'"entraide", c'est vite le boxon, et cela s'est ressenti dans son éducation. Parmi ses petites "sœurs" préférées, il y a Asmodée, une petite black qui est très maladroite et qui prends Liliael pour son modèle. Asmodée avait beaucoup de mal à s'intégrer, elle avait perdu ses deux parents à la guerre et était au départ très craintive. Liliael a tout fait pour qu'elle se détende, qu'elle s'intègre tant et si bien qu'elle avait développé une véritable admiration pour le jeune garçon. Depuis son entrée à l'orphelinat  -et ceci continuera jusqu'à sa sortie -, Liliael a toujours fait en sorte d'aider à l'Orphelinat pour que les nouveaux s'intègrent bien et que les anciens soient bien dans leur peau. 

        Dès qu'il eut appris à parler, il tâcha d'apprendre le plus de mots possible. Dès qu'il eut appris à lire, il acheta le maximum de livres avec la petite bourse allouée par l'Orphelinat pour étancher sa soif de connaissances. Il développa aussi une certaine passion pour le théâtre, car les sœurs les emmenait pour leur anniversaire, ou pour les grandes occasions, voir des pièces de Théâtre. Cette passion accompagnera Liliael tout au long de sa vie.

       Liliael a un seul meilleur ami : Wayoth Fawkes, qu'il connaît depuis l’école maternelle. Quand il eu conscience de ses pouvoirs, il les cacha pour ne pas se faire rejeter mais partagea tout de même son secret avec sa bonne-sœur préférée : Miss Margaux, qui eu du mal à prendre la nouvelle avec calme mais qui jura de ne rien dire et finalement accepta cet enfant avec des dons avec la bienveillance de sa profession. C'est elle qui accompagna Liliael, jusqu'au Chemin de Traverse. Vous avez ici la parfaite description d'un bon élève, gentil et altruiste, mais qui a dit que c'était le cas ? Aux yeux des adultes : gentil ; Aux yeux des enfants : gentil, mais qui a dit que ce n'était pas intéressé ? Il veille à la discipline des quartiers et sait en tirer des avantages : l'Espionnage donne le Savoir et le Savoir donne le Pouvoir. Miss Margaux découvrit que Asmodée, tout comme lui, avait des pouvoirs Magiques, alors la sœur l'envoya voir Liliael, ce qui élargit encore le lien qu'il y avait entre les deux enfants. Liliael lui parlait de la Magie, de ce qu'il pouvait faire et de ce qu'il découvrait à Poudlard quand elle n'avait pas encore l'âge d'y aller.

        En grandissant, la personnalité de Liliael évolua. Lorsqu'il entra à Poudlard, Serpentard semblait faite pour lui et il y alla avec une certaine joie teintée d'un peu de tristesse. Effectivement arrivé à Poudlard, Wayoth et Liliael, qui avaient reçu ensemble leurs lettres pour Poudlard furent séparés. Tandis que chez Liliael, la passion du sarcasme avait décidé le Choixpeau à le mettre à Serpentard, chez Wayoth c’est la passion de la connaissance qui avait primé. Mais au moins Wayoth avait été épargné des insultes qu’il aurait pu avoir en continu à Serpentard. Ce qui gênait le plus Liliael, c’était l’obligation de l’ignorer en public et de le voir en aparté. Liliael cachait le plus souvent ses émotions, un masque de gentillesse sur le visage mais ça ne voulait pas dire qu'il ne ressentait rien. Par exemple, mais il préféra, en ces temps sombres, faire profil bas dans sa propre maison. En Deuxième Année, il s'inscrivit au club de Théâtre en tant que simple comédien, puis en Cinquième Année, il accéda au poste de président avec une fierté non-caché pour son propre travail.

       Au fil des années, le jeune homme cultiva d'autres talents. En plus d'aimer lire et se cultiver, il se passionna également pour l'astronomie, une discipline qu'il aimait presque autant que le théâtre. Il adorait, du haut de la grande tour, observer les étoiles assis sur le rebord du garde-fou. Certes, il n'était pas forcément respectueux du règlement, mais il ne voulait pas être renvoyé de Poudlard. Il avait toujours raisonné ainsi : faire tout ce qu'il pouvait, quitte à tricher pour en avoir plus sans jamais franchir la limite fatidique qui lui vaudrait une trop lourde sanction, comme l’expulsion. Liliael a eu plusieurs aventures avec filles, notamment Catherine Strauss ou Victoria Avery, mais il n'en tombe pas amoureux. Il est attiré par des corps comprenant ... hmm ... moins de formes et plus de muscles. Pendant les grandes vacances où il rentre à l'orphelinat, Liliael est souvent invité chez les Fawkes à passer deux ou trois jours avec son ami.

       Liliael se fit de nombreux amis à Poudlard, mais aussi des ennemis. Il aimait bien, Sean, Verith, Thea, Victoria, ils était amis même si les trois derniers étaient plus jeune que lui. D'autres le regardaient avec méfiance comme Arya ou Maya. Il vivait sa vie, avec ses amis, ses amours, ses peines et ses joies, apprenait tout ce qu'il pouvait même s'il était encore indécis sur ce qu'il allait faire plus tard. 




Mon Futur Présent ...

    Il y a encore beaucoup de choses à apprendre, à faire, à combattre, à tuer.
~It's killing me but i keep fighting.
~Ce que nous gagnons en connaissances, nous le perdons en sentiments.



Moi, moi, moi ... Oh et puis encore moi







dis nous en un peu plus


Ma Présentation
Ma fiche de relation
Mes Rp  
Mes Défis  



© Jomaeph

_________________
Un deux trois, avance encore et encore, plus vite, un deux deux, la machine s'enraille et déraille pour finalement pour atterrir dans le fossé, dans les pavés. Pavés de bonnes intentions détestables et amers mais bonnes quand mêmes. Quatre cinq six, avance encore et encore, sans jamais jamais jamais t'arrêter, sinon tu va te faire bouffer, dévorer, devenir os et cendres et poussières parce que tu n'as pas su prendre le bon train, la bonne machine. Tu as pris celle, celui qui a déraillé et tu en as payé le prix. L'as tu faits consciemment ou comme les autres tu as tiré ta vue, ta vie, tes vices à pile ou face ? Face à la mer, face à la terre, plonger dedans jusqu'au coude, jusqu'au cou, jusqu'à plus soif, jusqu'à plus rien. Jusqu'à la fin, la fin du monde et du temps parce que tu n'as pas su avancer en cadence.
Point à la ligne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

C'est ma vie, la longue vie de Liliael Aster.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Des VP Pour Obama, la liste est longue» La vie est une longue histoire dont nous sommes l'auteur [Lagon]» Combat à l'épée longue» En cette belle et longue nuit sans sommeil... (PV Araya)» 2.08 - Une Longue Journée
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HORS JEU :: Gestion du personnage :: Journaux intimes et biographies-