AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

Aodh ou le feu a l'irlandaise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Aodh ou le feu a l'irlandaise Mar 11 Mar 2014 - 21:18


RICTUSEMPRA
Ma Présentation


I. IDENTITÉ DU PERSONNAGE

♦ NOM : Aodh Nightlight

♦ ÂGE :13 ans

♦ DATE DE NAISSANCE :23/09/ j'ai pas calculer

♦ ORIGINE :née moldue

♦ ANIMAL ÉVENTUEL :Un chat noir et blanc silencieux comme une ombre qui passe sont temps a dormir et prénommé Ailill qui signifie fantôme en gaélique

-----------------------------

II. APPARENCE & PERSONNALITÉ

♦ PHYSIQUE :
C'était un matin comme les autres ou presque, j’étais dans ma chambre, a l'orphelinat, Aillil ronronnais sur mon lit et moi je lançais un œil critique à mon reflet, je partageais cette chambre avec deux filles plus âgées qui allais à l’école du quartier.

-pourquoi tu n'es pas à l’école avec nous?
-mes parent avais payé d’avance toutes mes années d’étude dans cette école privée, et ce n'est pas remboursable.

Mon refrain était bien huilé, quant à moi je ne revenais ici que pour les vacances d'étés. Toujours est-il que je me comparais à elles le plus souvent, et surtout physiquement, j’étais jolie, enfin si on en croyait les éducateurs de l'orphelinat:

J'étais plutôt petite pour mon âge, un simple mètre soixante, et boulotte, soixante-cinq kilos, avec une longue tignasse de boucles rousses indomptables et des yeux vert en amande, d'un vert... Amande!

Contrairement à mes camarades de chambre, je ne me maquille pas, jamais. Rien n'est jamais aussi beau que le naturel et évidement je trouvais mon visage bien mieux sans toutes ces crèmes qui à force de vouloir les cacher donnais des boutons. Enfin si de temps en temps pour les grands évènements je mettais un peu de mascara et de poudre dorée sur mes yeux mais rien d'autre, de toute façons je suis bien trop sensible je passe mon temps à pleurer dès que je pense à mon frère.

Niveau vêtement, j'avoue ne pas être mieux lotie que niveau maquillage, à part mes uniformes brodées au couleur de ma maison: quatre jupes grise, six paires de mis bas, et cinq chemises cintrées, je n'ai presque aucun vêtement féminin.
A l'orphelinat je porte généralement un vieux blue jeans rapiécé de toute part et taché de peinture, et une chemise à carreau comme les bucherons. Il faut dire que quand on est la seule fille bricoleuse qui n'a peur ni des sourie rat et autres rongeur, ni des araignées, cafard et autre rampant que l'on peut croisé dans la cave, et bien on est chargé de tous les petits travaux manuels et de remonter le charbon de la cave. Mais quand il y a la visite des "parents" enfin des adoptants. A ce moment-là, la directrice passe une heure à s'occuper de chacune de nous, j'adore quand elle prend le temps de me tresser les cheveux, deux nattes collées à mon crane et qui finissais en une seule sur le côté, elle y mettait même des fleurs de temps en temps. Et je porte même une superbe robe d'un beau bleu ciel, enfin de toute façon personne ne veut adopter une fillette de treize ans dont on ne peut pas choisir l’école, et qui cache un secret que on ne peut révéler que si on accepte de l'adopter, bref tout le monde est persuadé soit que j'ai le sida, soit que j'ai une autre saleté du même genre.

Et à poudlard je porte toujours mon uniforme, avec une veste à capuche blanche brodée d'un dragon cinq fois trop grande pour moi, qui appartenais à mon frère: il m’avait enveloppé dedans avent de me jeter par la fenêtre, et c'est dans la capuche de cette veste que mon chat passe son temps à dormir.

♦ AUTRE(S) :R.A.S

♦ CARACTÈRE :

-Alors mademoiselle, veuillez me parler de vous


J’étais assise face à un psychiatre, passage obligatoire d’après les flics à cause du choc de la perte de ma famille.

-Je n’ai pas grand-chose à dire, j'ai toujours été une petite fille effacée, toujours planquée derrière mon frère. De toute façon mes parent ne m'ont jamais voulue, ils voulaient que je prenne la guimpe, mon frère est le seul qui me manque. Je dois paraitre horrible non?

-Tu vois que tu en a des chose à dire, imagine que tu parles avec ton frère, comment tu lui expliquerais les avancées de ton caractère depuis que tes parents ne sont plus là?

Je fermais les yeux et imaginais le doux visage de mon grand frère et je commençais à m'épancher.

-Je vais allez dans une nouvelle école, commencer une nouvelle vie de zéro. Je souhaite que ma timidité ne soit pas un frein, je sais que je peux être très maladroite, mais je suis quand même assez bricoleuse et douée de mes mains quand je fais attention. J'aime lire et apprendre, je ne veux pas que mon enfance m’empêche de devenir une adulte équilibré et bien éduquée. Je voudrais bien aussi parvenir à vaincre mes peurs et surtout parvenir à me faire des amis. Je sais que sans mon frère je suis plutôt transparente, d’ailleurs même avec lui c'était le cas, mais j'avoue que je n'ai jamais non plus essayé de m'imposer...

-Mais vous ne pouvez pas être d'un calme olympien tout le temps non?


- Non, mes parent m’ont appelé Aodh, sa signifie Feu dans ma langue maternelle, et il est vrais que des fois je suis fidèle à mon nom. Je peux avoir un tempérament de feu, mais plutôt comme un feu que on a étouffé trop longtemps: je mets du temps à démarrer et après je viens à exploser de rage. Dans ces cas-là, j'ai du mal à me contrôler, il m'arrive de dire des choses que je regrette par la suite..

Je me tue et par la même je tue les terribles conséquences de ma colère. Tel que celle qui avait causé la mort de mon frère et de mes parents. Et c'était une chose que j'avais mal comprise, comment une colère pouvait-elle causer autant de dégâts? Voilà une chose que cette nouvelle école devait m'aider à comprendre et à contrôler, surtout à contrôler!!
-----------------------------

III. HISTOIRE & RP

♦ HISTOIRE PERSONNELLE :
Il y a des enfants voulus, et d'autre non, il y a des enfants aimés et d'autre non, il y a des enfants protégés et d'autre non, et puis il y a moi.
De mes parents je n'ai jamais reçue d'amour, je n'ai jamais été voulue, mais j'ai pourtant été aimée, protégée, étouffée d'amour même, par la seule personne qui n'ai jamais désirée ma présence: mon grand frère. Pendant des années il a été le seul à s'occuper de moi, c'est ainsi que j'ai vécue uniquement aimée par mon frère. Jusqu’à mes onze ans mon enfance fut des plus banales, après tout qu'est-ce qui est important dans la vie d'une fillette? Avoir au moins une personne qui donnerais sa vie pour elle et c'est exactement ce qui s'est passé d’ailleurs. Ce jour la étais pourtant comme tous les autres, je me réveillais et descendit manger avec le reste de la famille: J'étais bientôt assez âgée pour partir au collège et le couperet des parent tomba de façon relativement violente: ils m’avaient inscrite dans un couvent extrêmement strict de l'autre côté de l'atlantique.

"Tu as été un cadeau de dieu... On te fait cadeau à dieu." Voilà les paroles du père, un cadeau de dieu, une punition de dieu! Autant pour les parents que pour moi. Ce fut alors la première fois que je manifestai un pouvoir magique, la première fois que je m'opposais aux parents. Mon frère lui, me pris la main pour me soutenir et c'est ainsi que la colère monta en moi. Puis sans que rien ne fut vraiment fait ou compris, il y eu le feu, un feu puissant qui dévasta tout. Mon frère me pris dans ses bras et me jeta par la fenêtre. Et là j’atterris aux pieds du sorcier qui étais venu annoncer à ma famille que j’étais une sorcière et que je me devais d'aller à Poudlard. C'est lui qui resta à mes coté expliquant aux autorités ce qui c'était passé (c'est à dire raconter le plus gros bobard que je n'avais jamais entendu) tandis que moi, je ne voulais rien de plus que mon frère! Je demandais juste après son frère.

Puis ce fut ma première rentré à Poudlard, ce qui pouvais peut être m'arriver de mieux dans la vie. C'est là que je rencontrai celui qui allait devenir mon meilleur ami, mon mentor, mon confident, bref le grand frère que j'avais perdu. Un sorcier m'avait abandonné sur le quai avec ma valise et le chat que j'avais récupéré dans la cave de ma nouvelle maison: un orphelinat bénédictin. J'essayais désespérément de monter ladite valise dans le train, quand je me rendis compte de mon erreur, j'essayais de la pousser depuis le quai et mon erreur se fit chèrement payer, car je glissai et me pris mon énorme valise en plein dans la poitrine.
S'en étais décidément trop pour moi, je m'assis sorti la petite boule de poil noir et blanche de son panier et fondit en larme dans la douce fourrure.

"un problème petite?"


je levais la tête et je lui fis un piètre sourire avent de lui expliquer mon léger problème de valise, il devait déjà être allé à l’école avent bref il me tendit la main, et m'aida à monter dans le train, à trouver un compartiment et malgré mon immense timidité je discutai avec lui pendant tout le trajet, puis il me poussa vers l’énorme monsieur qui appelait les premières années.

le passage sous le choixpeau fut finalement le passage d'une lettre à la poste, il m'est tombé sur le crane devant les yeux et je l’entendis directement dans ma tête.

"Alors ma petite, je te vois très courageuse, très futée, mais surtout extrêmement loyale envers les gens qui t'aime, et la loyauté est la vertu la plus grande en toi"

je me rendis compte qu'il avait crié ma maison quand le professeur me retira le choixpeau de la tête et je me dirigeais vers la table fessant le plus de bruit, en cherchant des yeux le jeune homme du train, je ne le trouvai pas mais lui me retrouva, le lendemain au petit déjeuné, il m'aida à me retrouver dans le dédale des couloirs, et escaliers magiques. Finalement la première année fut des plus aisée finalement je passai quand même le plus clair de mon temps avec le jeune homme qui m'avais sauvé au niveau du train.

à cette époque je ne parlais presque jamais, il lui fallut près de six mois avant de connaitre mon histoire, avent de m'extorquer plus qu'un "bonjours ça va merci". je fini par tout lui raconter un jour ou nous étions dans le parc à bronzer et finalement je fini par fondre en larme. C'est à ce moment-là je crois que j'ai commencé à le considéré comme mon grand frère d'adoption.

la deuxième année se passa tout aussi bien, même mieux car je me remettais doucement du drame et sentais plus bientôt qu'un peu de tristesse et de culpabilité, surtout de la culpabilité pour mon frère, après tout mon frère avais donné sa vie pour me sauver d'un feu que j'avais provoqué. Mais je m'en remettais assez bien, temps qu'il restait près de moi, une chose qui fessais rire mon frère adoptif ce fut Ailill: mon chat qui se prenais pour un perroquet en dormant le plus clair de son temps sur mon épaule ou dans la capuche de la veste que je gardais toujours sur moi.

et puis vint la troisième année qui commence à ce jour, et pour la première fois je me sens assez en confiance pour essayer d’élargir mon cercle d'amis.

♦ EXEMPLE DE RPG : Un ou une camarade de votre maison qui vous plait particulièrement vous a donné rendez-vous le lendemain matin devant la Grande Salle pour le petit déjeuner. Ravi, vous vous réveillez le lendemain avec entrain, jetez un coup d'œil dans le miroir et... HORREUR...découvrez un énorme et horrible bouton sur votre nez. Comment réagissez-vous ?

« Bon ben a demain Aodh, on se voit au petit dej. »
Je lui souris timidement, c’était la toute première fois qu’il me parlait, voilà une chose qui me fessait bizarre, depuis quatre ans j’étais plutôt renfermé et n’osais guère parler avec les autres. Mais lui ce n’étais pas pareil, je le trouvais très mignon et très gentil, bien sur le fait qu’il me demande de le retrouver au petit dej alors que on avait passé deux heures à travailler ensemble. Je me demandais souvent s’il voudrait bien sortir avec moi, mais bien sur je n’osais pas lui demander, comment une jeune fille comme moi, orpheline et sans personne pouvait demander à un homme comme lui, d’accepter de sortir avec elle ? Non ce n’était même pas la peine d’essayer. C’est sûr c’est petites idées que je m’endormis en me gratouillant le bout du nez.
C’est Aillil qui me réveilla le lendemains matin en se gratouillant sur moi et en enclenchant sa machine a ronron. Je lui gratouillai le ventre et la tête en l’emmenant doucement avec moi dans la salle de bain, puis je le posai et croisa mon reflet dans le miroir, cheveux roux-brun, yeux bleu-vert, et une espèce de spot, UN SPOT ???? J’hurlais violement ! Fessant sursauter mon petit chat !
Il fallait que ça soit ce matin, juste quand IL m’avait invité à déjeuner ensemble ! Je réfléchis et me précipita dans la chambre fouillant dans mes affaires, bien évidement moi qui ne me maquillais jamais je n’avais donc pas de fond de teint ! je fis donc une chose que j’espérais ne pas avoir à regretter toute ma vie, je pris ma baguette et la posa sur mon bouton utilisant le premier sort qui me passe par l’esprit.
« Episkey ! »
Et bien sur sa marche ! je prends donc la douche me brosse les dent et descend voir le jeune homme mon chat se prenant pour un perroquet assis sur mon épaule, en cour de route je croise mon ‘’frère de cœur’’ qui me regarde bizarrement, quoi j’ai encore quelque chose sur le nez ? bien sur mon premier réflexe est de chercher un miroir, que je n’ai pas ! je continue quand même mon chemin et retrouve à table le jeune homme m’ayant invité à déjeuner, mais lui aussi me fixe, mon sort aurais t’il rater ?

-----------------------------

IV. HORS JEU

♦ COMMENT AVEZ-VOUS CONNU CE FORUM ?je sais plus

♦ ÂGE IRL :22 ans.

♦ PERSONNALITÉ ÉVENTUELLE SUR L'AVATAR :je sais pas encore

♦ EST-QUE VOTRE PERSONNAGE POSSÈDE(RA) UN POUVOIR SPÉCIAL ? non

♦ DÉSIREZ-VOUS ÊTRE PARRAINÉ(E) ? :non

♦ AVEZ-VOUS LU LE RÈGLEMENT ? :waddiwasi magicobus horcruxe beuglante


Dernière édition par Tamara DaSilva le Sam 22 Mar 2014 - 19:34, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Aodh ou le feu a l'irlandaise Mer 12 Mar 2014 - 11:32

Bonjour et bienvenue sur Rictusempra !

Je ne me suis pas encore penchée sur ton histoire mais, je peux d'ores et déjà te dire que la réponse que tu as donné à la question "Avez-vous lu le règlement?" n'est pas celle que nous attendons.
Revenir en haut Aller en bas
EMPLOYE AU COMPTOIR DES AFFAMESAdmin charmeur
    EMPLOYE AU COMPTOIR DES AFFAMES
    Admin charmeur

AVATAR : Elijah Wood
MESSAGES : 9680

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: obnubilé malgré lui par une indomptable rouquine
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 05/01/79, Londres
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: Aodh ou le feu a l'irlandaise Mer 12 Mar 2014 - 15:13

Bonjour,

Bon je sais que tu n'as pas fini ta fiche mais je préfère te recadrer tout de suite. Si tu veux qu'on prenne le temps de te lire, il va falloir que tu fasses des efforts pour nous fournir une fiche de présentation un minimum travaillée. Parce que là, je n'ai pas tout lu, mais s'il n'y a pas d'amélioration, je n'irai pas plus loin dans ma lecture.

Qu'est-ce que j'entends par fiche travaillée?
- soigner l'orthographe, respecter les règles grammaticale, les accords.... Je n'ai lu que quelques lignes, en diagonale mais je n'ai vraiment pas envie d'en lire plus à ce stade. C'est bourré de fautes d'orthographe! Je peux admettre que tu as peut-être des difficultés mais il existe toujours des outils pour s'améliorer un minimum (dictionnaire, grammaire, Bescherelle, correcteur de fautes style bonpatron ou word).
- faire attention à la ponctuation, respecter les règles de bases quand on écrit. Tes phrases sont beaucoup trop longues, tu ne les ponctues pas assez ou tu les ponctues mal. Et les majuscules? Ton ordinateur les a mangées?

Quant au règlement, comme l'a souligné Geny, tu ferais bien de le relire. Même si tu l'as lu il y a trois mois, je doute que tu t'en souviennes. En fait non, je ne doute pas, j'en suis persuadée. Sans compter que des choses ont changé depuis.

Enfin, tu ne peux pas choisir dans quelle maison ira ton personnage. Il n'y a que le choixpeau qui le peut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Aodh ou le feu a l'irlandaise Mer 12 Mar 2014 - 20:18

bonjour,

oui je vais relire le règlement :) et pour l’orthographe je sais je ne me suis pas encore relue j'ai juste poster mon histoire mais hélas je buggais trop je vais le faire avent de finir le reste.

merci
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Aodh ou le feu a l'irlandaise Sam 22 Mar 2014 - 18:26

bonjour,

voila sa y est j'ai réussi a fini ma fiche, en revanche mon PC a cramer donc je suis en présence réduite jusqu’à nouvel ordre, merci

heu et s'il vous plais pouvez vous me changer mon pseudo en : Aodh Nightlight

merci d'avence
Revenir en haut Aller en bas
EMPLOYE AU COMPTOIR DES AFFAMESAdmin charmeur
    EMPLOYE AU COMPTOIR DES AFFAMES
    Admin charmeur

AVATAR : Elijah Wood
MESSAGES : 9680

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: obnubilé malgré lui par une indomptable rouquine
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 05/01/79, Londres
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: Aodh ou le feu a l'irlandaise Dim 23 Mar 2014 - 22:17

Bonjour à toi,

Malheureusement, je viens vers toi avec une mauvaise nouvelle. Après concertation, nous avons trouvé ton niveau RP un peu trop juste par rapport à ce que nous attendons des membres de ce forum et nous avons donc décidé de refuser ta fiche...

Néanmoins, ce refus est loin d'être définitif. Sache que les portes de Rictusempra te sont toujours ouvertes. Libre à toi de retenter ta chance plus tard si tu sens que tu as progressé et que tu le désires toujours nous rejoindre. Nous serons ravis de t'accueillir à nouveau.

Nous espérons que tu n'es pas trop déçue et te souhaitons bonne continuation pour la suite,

L'équipe de Rictusempra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Aodh ou le feu a l'irlandaise Aujourd'hui à 23:11

Revenir en haut Aller en bas

Aodh ou le feu a l'irlandaise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» La harpe celtique» musique celtique» Territoires mafieux et lieux clés.» Loreena Mc Kennitt ou la connexion entre les mondes» Musiques du film
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ACCUEIL :: Présentations :: Fiches refusées-