AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

Circé Craft

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Circé Craft Sam 23 Nov 2013 - 1:00

I. IDENTITÉ DU PERSONNAGE


    ♦ NOM : Craft

    ♦ PRÉNOM(S) : Circé Rose

    ♦ AGE & DATE DE NAISSANCE : 14 ans, née 28 Octobre

    ♦ ORIGINE : Sang pur: Circé est l'héritière d'une noble lignée déchue.

    ♦ ANIMAL ÉVENTUEL : (Chat OU hiboux OU crapaud)Aucun. Cependant, j'aimerais savoir s'il était possible qu'elle se soit débrouillée pour faire entrer son fidèle compagnon reptilien dans l'école ? Il s'agit d'un petit serpent originaire d'Australie, mesurant 90 cm qu'elle a nommé Sillas.  (cf RP)


II. TEXTE PERSONNEL


    Londres, le 23 Août 1983.


    « Circé ? je sors. Je compte sur toi pour garder la boutique. »  

    La voix déplaisante d'Eléonore Craft parvient aux oreilles de la jeune fille  qui s'était cloitrée dans sa chambre à la recherche d'un peu de tranquillité. Ainsi donc sa mère sortait, une fois de plus. Cela n'avait rien d'exceptionnel à vrai dire, cette dernière passait la plupart de ses journées à s'amuser en galante compagnie, à boire, ou aller faire Merlin savait quoi tandis qu'elle laissait le soin à sa fille de 11 ans de gérer leur unique source de revenu.  La petite boutique, située au numéro 14. Allée des Embrumes aurait d'ailleurs eu grand besoin de rénovation.  C'était là que vivaient Circé et sa mère, dans un vieil appartement défraichi juste au dessus de la boutique, à l'étage.  

    Bien que le quartier était le plus mal famé du Londres sorcier, il était pourtant assez rare que des clients leur posent trop de problème. La plupart des gens du coin les connaissaient et tous étaient entré au moins une fois au magasin que ce soit pour acheter des ingrédients rares ou passer commande pour une potion délicate. Le petit commerce que Circé et sa mère tenait là rendait bien service  donc en contre partie, on leur foutait la paix. Naturellement, il ne fallait pas être très regardant sur la clientèle. La règle d'or était de ne jamais poser de question sur ce que les clients intentaient de faire une fois leur commande en main.  En apparence la boutique vendait des produits tout à fait inoffensifs et ordinaires; des herbes médicinales, toutes sortes d'ingrédients pour potion et des philtres à usage courant (somnifère, pimentine, doxycide, potion anti-acné..), toutefois dans l'arrière boutique  on pouvait trouver une collection de produits beaucoup plus rares, généralement difficiles à se procurer, et bien souvent d'origine douteuse et illégale. Certaines commandes, d'ailleurs, portaient sur des potions réglementées, normalement interdites sans autorisation spéciale du ministère de la magie et la plus grosse part de leur chiffre d'affaire venait précisément de ses transactions là. Eléonore acceptait n'importe quelle demande, si tant est que le client y mettait le prix, cela pouvait donc aller de la simple potion capillaire aux poisons les plus violents, en passant par les philtres d'amour.

    Si Circé aurait eu toutes les raisons du monde d'envoyer paître sa chère mère en prétextant que ce n'était pas à une enfant de son âge de tenir une boutique, la vérité c'est qu'elle était bien contente que celle ci s'en aille.  Les meilleurs moments étaient ceux où elle était seule à la boutique, car ainsi elle était libre de faire ce qu'elle voulait sans avoir sa mère sur son dos, et elle n'avait pas à supporter ses commentaires plein de haine et de mépris à son encontre.

    La petite fille se redressa sur son lit et rejeta ses longs cheveux bruns en arrière et balaya la pièce du regard à la recherche de son fidèle petit compagnon rampant. Sillas, son bien aimé serpent long de 90 cm était lové sur la commode et semblait dormir tranquillement. Son corps enroulé se fondait parfaitement dans le décor vieillot de la pièce mal éclairée et poussiéreuse. La décoration de sa chambre était très sommaire, la plupart de leurs biens de valeur avaient été vendu par le passé. Il ne restait que quelques meubles anciens, des bijoux, des tableaux et quelques autres bibelots vestiges de la grandeur et de la richesse envolée de la famille Craft, plusieurs générations auparavant. Aujourd'hui il ne restait de cette noble lignée de sang pur, que le nom de Craft et la fierté arrogante d'être de sang pur. Et encore, comment pouvait elle en être sure alors qu'elle n'avait pas la moindre idée de l'identité de son géniteur ? Il y avait un tabou absolu autour de son père.  Elle se souvenait encore comme si c'était hier de la virulente réaction d'Eléonore lorsqu'elle avait découvert son don, hérité de son père. Enfin, du point de vue de sa mère ce serait davantage une malédiction ou un fléau.. Tout ce que Circé savait de son père elle l'avait appris ce jour là. C'était un sociopathe, criminel récidiviste qui adulait la magie noire et avait la particularité de parler fourchelang.  Avait-il fait parti des mangemorts ? C'était une possibilité à ne pas écarter, toutefois, de ce qu'elle savait, c'était un type bien trop instable. Il n'aurait pas fait long feu dans les rangs du  Seigneur des Ténèbres.


    « Sillas. Viens là mon beau.. » susurra t-elle dans une étrange mélodie de sifflements tout en faisant glisser délicatement le petit reptile sur son épaule. En réponse, celui ci vient s'enrouler sensuellement autour du cou de l'enfant, un endroit qu'il affectionnait tout particulièrement.  Circé se tourna un instant vers le miroir mural pour observer son reflet. Des yeux verts tirant sur le gris qui lui paraissaient bien ternes, une silhouette maigrichonne, trop frêle si bien qu'on aurait pu la croire anorexique. Si les choses s'amélioreraient avec l'adolescence à mesure que son corps prendrait des formes, elle ne pouvait pas encore le savoir. Ses cheveux lui tombaient en cascade sur les épaules et dans le dos, certaines mèches cachant partiellement son visage fin et allongé. On ne devinait qu'à peine la présence du serpent, caché par sa chevelure, qui encerclait son cou comme un étrange collier d'écailles sombres.

    Circé trouvait décidément ses jambes trop longues, ses bras trop rachitiques et ses épaules trop angulaires. En plus, ses vêtements élimés et trop grands n'arrangeaient pas les choses, elle avait l'air de flotter dedans. Un look top tendance pour détraqueur quoi...  S'il y avait bien une chose qu'elle aurait aimé hériter de sa mère c'était au moins sa beauté, mais le sort avait fait qu'à bien des égards, elle ressemblait bien trop à l'homme qui l'avait engendré, forçant ainsi sa mère à revoir sans cesse à travers elle ce sorcier qu'elle haïssait.


    « Tu te dépêches de descendre à la fin ? »

    La fillette poussa un soupir, même la magie ne réussirait pas à la faire ressembler à ses femmes élégantes et bien habillées qu'elle voyait parfois quand elle se rendait sur le chemin de traverse. Aussi se résigna t-elle à descendre rejoindre sa mère sans plus tarder.  Cette dernière l'attendait en la dévisageant d'un air mécontent, tenant encore sa cape à la main en vue l'enfiler.

    « Surtout n'oublie pas de terminer la commande de Monsieur Grant. Si on perd encore un client à cause de toi, je te jure que je te le ferais regretter. »

    Circé se contenta d'acquiescer dans prononcer le moindre mot, elle aimait bien préparer des potions et aussi injuste que cela pouvait sembler, elle, ça ne la dérangeait pas plus que ça. Tout ce qu'elle attendait était que sa mère passe en fin cette fichue porte et la laisse tranquille. Sur ces charmants mots d'adieux, Elénore disparut enfin dans les ruelles sombres de l'Allée des Embrumes. La fillette n'avait plus qu'à s'occuper. Grant était un petit sorcier trapu qui venait régulièrement au magasin et commandait régulièrement la même chose: un philtre de paix pour calmer ses problèmes de nervosité. Il avait toujours été gentil avec Circé et la gamine l'aimait bien, c'était donc de bon coeur qu'elle allait s'occuper de sa commande.

    Une sorcière de 11 ans, pas même encore scolarisée, n'aurait jamais du être en mesure de réaliser un philtre de paix, mais le cas de Circé était assez particulier. A vrai dire, depuis son plus jeune âge, elle observait et assistait sa mère quand elle travaillait. Très vite Eléonore s'était aperçu que sa fille présentait d'étonnantes prédispositions dans cette discipline, elle était naturellement douée, peut être même surdouée d'ailleurs. Circé apprenait très vite, et intuitivement, elle devinait les effets que tel ingrédient mis avec tel autre pourrait avoir. La sorcière commença alors à enseigner à la petite les bases des potions et très vite, la fillette parvenait à répéter les gestes de sa mère tout en mémorisant les recettes. A ses 7 ans,  Eléonore commença à confier à sa fille la réalisation des potions les plus simples, tout en montant graduellement en difficulté. Cela lui permettait de gagner énormément de temps et diminuait le poids de son travail. Cependant, si Circé avait d'incroyables facilités, il ne fallait pas s'imaginer que son talent était inné. L'incroyable aptitude de la fillette lui venait de toutes ses années passées dans cet univers de chaudron fumant, de potions crépitantes et d'ingrédients variés, associé aux heures de travail et d'apprentissage qu'Eléonore avait très tôt exigé d'elle. La moindre erreur d'inattention de sa part, la moindre potion loupée, lui valait de passer 2 jours enfermée dans la cave sans manger.  Si les méthodes pédagogiques d'Eléonore laissaient sérieusement à désirer, elles donnaient toutefois les résultats escomptés. A 11 ans,  Circé, bien qu'ignorante de toutes les autres branches de la magie, était capable de réaliser de mémoire une potion de force parfaite.
    [HJ: je précise tout de même que si Circé est incroyablement avancée pour son âge concernant les potions, en contre partie, elle restera très médiocre, voire mauvaise, pour tout ce qui est DCFM, Duel, Vol sur balai, Soin aux Créatures magiques, Divination et Astronomie, et niveau juste passable en botanique, métamorphose et sortilège]

    En ce qui concernait le philtre de paix, c'était un peu plus délicat, elle n'en avait préparé un pour la première fois il n'y avait que peu de temps. Certaines parties de la préparation lui posaient encore quelques difficultés et exigeaient d'elle énormément de concentration, néanmoins, elle s'en sortirait malgré tout.



    Tandis que Circé achevait la dernière phase de la préparation du philtre dans l'arrière boutique, la sonnette de la boutique retentit. Elle coupa l'alimentation du feu pour laisser la potion reposer et alla accueillir le client. C'était un sorcier qu'elle n'avait jamais vu.

    « Bonjour Monsieur, je peux faire quelque chose pour vous ? »

    L'homme lui jeta un bref regard qui n'avait rien de bienveillant.  Circé ne se sentit pas particulièrement en confiance. Si bon nombre des clients de la boutique était des individus d'apparence assez louche, elle savait généralement comment les gérer. Ce type là, en revanche, ne lui disait rien qui vaille, il avait l'air de vouloir chercher les embrouilles...  Réagissant à la nervosité de sa maitresse, Sillas resserra son étreinte autour du cou de la jeune fille et le contact familier du reptile lui redonna un peu de courage et d'assurance. Comme le bonhomme continuait à scruter le moindre recoin de la pièce sans faire mine de l'avoir entendu, Circé reprit de manière un peu plus distincte:

    « Monsieur ? Vous désirez quelque chose de particulier ? »

    Le type daigna enfin lui prêter attention et répondit d'une voix rauque, condescendante et déplaisante au possible.

    « A vrai dire, je crois que vous avez quelque chose qui m'appartient. »
    « ..qui vous appartient ..? » répéta Circé sans comprendre à quoi il faisait référence ni ou il voulait en venir.
    « Il est préférable que je discute avec ta mère, je suppose qu'elle est à l'arrière ? » déclara-t-il en faisant mine d'avancer avant que Circé ne lui barre le chemin.
    « N..non, elle n'est pas là. Je suis toute seule. »
    Il haussa un sourcil sceptique, il n'en croyait rien. En même temps, qui pourrait le lui reprocher ? Aucun adulte responsable ne laisserait une gamine de 11 ans seule pour garder une boutique de ce genre..
    « Et bien peu importe après tout, puisque tu refuses de me dire ou elle est... Je suis Dereck Brown, le prêteur sur gage avec qui ta mère a fait affaire et vous deviez me rembourser la somme de 2 000 Gallions aujourd'hui faute de quoi.. cette charmante boutique m'appartiendrait. »
    Il marqua une pause et reprit:
    « L'échéance étant arrivée à son terme, je suis ici pour prendre possession de mon bien.. J'ai ici le contrat signé par  Eléonore Craft ainsi que l'acte de propriété.. »  
    La fillette ne pouvait pas croire ce qui se passait.. elle n'avait d'ailleurs pas tout compris mais l'essentiel ne lui avait pas échappé. Cet homme voulait leur prendre la boutique ! Et leur appartement ! Elle ne pouvait pas croire que sa mère, aussi cinglée soit elle, ait pu faire un truc pareil.. non, d'ailleurs qu'est ce qu'il lui prouvait que ce type n'était pas un escroc et qu'il n'avait pas monté cette arnaque de toute pièce ? Circé était seulement sure d'une chose, elle n'allait pas laisser ce sale type les mettre à la rue !

    « Cette boutique ne vous appartient pas, vous n'avez rien à faire ici ! Laissez nous tranquille ! »
    « Oh non ma jolie, je ne pars pas d'ici et toi, tu vas gentiment aller me chercher ta mère, que nous puissions régler ça entre adulte.. »
    « Allez vous en ! Je vous ai déjà dit qu'elle n'était pas là ! » s'emporta la gamine en tenant tête au sorcier qui faisait 2 fois sa taille. 
    « Oh, ça suffit, pousse toi de là ! Je suis certain qu'elle est ici.» s'énerva le prêteur sur gage en attrapant brutalement l'enfant par le bras pour l'écarter du passage. C'était l'erreur à ne pas commettre. Après le fameux incident survenu à ses 6 ans, Circé avait pris la décision qu'elle ne laisserait plus jamais personne lever la main sur elle ou la brutaliser.

    « Sillas ! Attaque le ! » [Fourchelang]

    Jusque là invisible au cou de Circé, le serpent se redressa en un éclair et planta ses crocs venimeux dans l'épaule du prêteur sur gage qui se recula d'un bond en hurlant. La morsure était douloureuse, mais ce n'était rien comparé à la douleur lancinante qui engourdissait ensuite peu à peu le corps à mesure que le poison se répandait dans le sang...  

    « Sillas n'aime pas qu'on s'en prenne à moi. »

    Se défendit la gamine toujours plantée devant l'homme qui se tordait désormais de douleur à ses pieds en se tenant le bras. La souffrance était difficile à surmonter mais au moins la morsure du serpent n'était pas mortelle, pas à moins que la victime ne fasse une violente réaction allergique. Quoi qu'il en soit, le sorcier avait bien mérité ce qui lui arrivait, et Circé n'en ressentait pas la moindre culpabilité. Alors devant ce brusque renversement de situation, une idée de génie traversa son esprit. Il serait trop bête de ne pas en profiter.  


    «  Si vous voulez l'antidote, cela vous coûtera 2 000 Gallions. » déclara l'enfant en imitant la voix détachée que Dereck Brown avait adoptée un peu tôt lorsqu'il revendiquait la propriété de la boutique.
    « Annulez le contrat, et je vous le donne.  Sinon, de toute façon, dans quelques minutes vous serez mort. »

    Circé s'empara d'une petite fiole de potion qu'elle gardait toujours avec elle. Elle avait la certitude que Sillas n'attaquerait personne, pas sans qu'elle le lui ordonne expressément, mais un accident comme celui ci ça pouvait toujours arriver.

    « Décidez vous vite. »

    Ce fut sans grande surprise que l'homme, assailli par la douleur et craignant que la petite ne dise la vérité, céda à son odieux chantage. Circé se félicitait intérieurement pour l'ingéniosité de son plan, sauf que son plan avait une faille. Une faille colossale même qui lui apparut à la minute ou Dereck Brown se redressa en chancelant après avoir bu le remède.

    « Sale petite garce... » Souffla-t-il entre ses dents.

    L'homme tremblait encore un peu, car même avec l'antidote il lui faudrait 2 à 3 jours pour guérir complètement de la morsure. Néanmoins, il s'en remettrait, et désormais Circé n'avait plus aucune arme contre lui.. Heureusement, pour le moment, il restait blessé et faible. Il se dirigea vers la sortie, mais avant de s'en aller, il s'arrêta pour déclarer:

    « Je n'en ai pas fini pas toi, tu peux me croire.. Je vais porter plainte.. Ta mère et toi, vous serez  complètement ruinées et vous irez croupir à Azkaban... »

    Il se détourna en marmonnant dans sa barbe un «  gamine cinglée.. » et claqua la porte.  

    A cet instant, Circé mesura l'ampleur de la naïveté dont elle avait fait preuve. Franchement, elle aurait mieux fait de  lui donner, en guise d'antidote, l'un des poisons mortels de la réserve de sa mère..A l'avenir, elle ne commettrait plus jamais d'erreur aussi stupide et les gens qui voudraient lui faire du mal, auraient tôt fait de le regretter. Sa mère avait compris la leçon, car s'il lui arrivait encore de la menacer et de la punir en l'enfermant, elle ne l'avait plus jamais blessée physiquement.

    En attendant, elle allait devoir trouver un moyen de se sortir de ce mauvais pas.. Bien que.. une enfant mineure ne peut pas aller en prison, si ? Le pire qui pouvait lui arriver était en fait de ne pas pouvoir aller à Poudlard et de devoir rester ici.. Mais.. si sa mère devait aller à Azkaban, au moins, elle serait libre...



    [HJ: J'ai pris la liberté de jouer Circé à l'âge de 11 ans afin de pouvoir mieux la replacer dans le contexte qu'a été son enfance. Si vous avez besoin que j'ajoute un paragraphe pour la jouer à 14 ans, ce n'est pas un soucis, mais je trouvais que c'était assez long comme ça... xD]


III. HORS JEU

    ♦ COMMENT AS-TU CONNU CE FORUM ? Depuis environ un mois j'ai envie de me remettre au RP et c'est en cherchant un forum RPG sur le thème d'Harry Potter que je suis tombée sur celui ci.

    ♦ AGE IRL : 24 ans

    ♦ PERSONNALITÉ ÉVENTUELLE SUR L'AVATAR : (A réserver dans le botin, champ facultatif pour les dessins/photos inconnues) Niece Waidhoffer

    ♦ EST-QUE TON PERSONNAGE POSSÈDE(RA) UN POUVOIR SPÉCIAL ? (Attention, celui-ci ne pourra être 'joué' qu'une fois la demande faite: cf. règlement) Fourchelang (sous réserve de validation)

    ♦ DÉSIRES-TU ÊTRE PARRAINE(E) ? : Non merci, j'ai déjà pas mal d'expérience en matière de forum RPG, je saurais me débrouiller :)

    ♦ AS-TU LU LE RÈGLEMENT ? : Cette fois c'est la bonne!


Dernière édition par Circé Craft le Dim 24 Nov 2013 - 3:52, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Circé Craft Sam 23 Nov 2013 - 1:11

Pouvoir désiré : Fourchelang
Pourquoi voulez-vous ce pouvoir/cette particularité pour votre personnage? A vrai dire, j'ai simplement imaginé le personnage de Circé avec ce don, il fait réellement parti d'elle. Ça c'est imposé comme ça dans mon esprit tortueux  :)
Sous forme de texte RP :
>> Racontez la première fois où votre personnage a réellement découvert qu'il possédait ce don, racontez la réaction de son entourage. Expliquez également, s'il y a lieu de le faire, l'évolution de ce don [Minimum 50 lignes].


Circé avait 6 ans à l'époque, quand, juste avant la fermeture, un client avait ramené à la boutique de sa mère, enfermé dans une vivrière, un magnifique serpent assez rare d'origine Australienne. Le venin et la peau du reptile devait servir à la confection d'une potion particulièrement délicate dont il était l'ingrédient clé (et naturellement le plus difficile à se procurer).

Piquée par la curiosité, la fillette avait attendu que sa mère soit couchée pour descendre dans l'arrière boutique et s'était approchée de l'animal pour le contempler. Etrangement à le voir ainsi enfermé sans espoir de s'échapper de cet endroit horrible, elle se sentait proche de lui. Elle aussi était condamnée à rester prisonnière dans cet enfer comme elle l'était depuis sa naissance, avec un père qu'elle n'avait jamais connu et une mère qui l'avait en horreur. Elle se sentait si triste pour ce pauvre petit serpent.. il était tellement joli en plus avec ses écailles luisantes..


« Je suis désolée pour toi, petit serpent.. » avait-elle murmuré, son visage enfantin tout contre la cage vitrée.

C'est alors qu'il s'était produit une chose tout à fait incroyable. L'animal s'était redressé et lui avait répondu.


« Tu connais la langue des ssserpents ? »

Prise de stupeur, elle n'avait pas fait attention à ce que le serpent lui avait dit, elle avait ouvert des yeux ronds comme des soucoupes en dévisageant la créature qui lui avait parlé.

« Tu..parles ? »

Le serpent avait fixé son regard et tout doucement avait incliné la tête d'avant en arrière pour acquiescer.

« Sss'il te plait, petite fille, aide moi à sssortir d'ici. »

« Je.. je voudrais bien.. mais j'aurais de graves problèmes si je te libère... ma mère va sévèrement me punir.. »

« Je comprends... »

Le reptile la fixa encore quelques instants intensément, l'intelligence que Circé lisait dans les yeux de la créature était troublante. Puis, il se détourna en se murant dans le silence comme s'il acceptait le sort qui lui était destiné. La petite fille sentit une larme couler le long de sa joue. Elle ne pouvait pas abandonner ce pauvre petit serpent sans rien faire ! C'était trop triste ! En plus il avait le pouvoir de parler ! Non, elle n'avait pas le choix, tant pis, si elle devait prendre des coups et être privée de nourriture, elle devait le sauver.

« Ecoute, petit serpent, je vais te libérer mais tu dois me promettre de faire tout ce que je te dirais ! Sinon on aura des ennuis tous les deux ! »

A ces mots le reptile se retourna de nouveau dans sa direction et inclina de nouveau la tête en susurrant:

« Je t'obéirais, petite fille... tu as ma parole.. »


La fillette se décida alors à ouvrir le couvercle de la vivrière et indiqua au serpent de se glisser dans l'une de ses manches afin de l'emmener jusqu'à sa chambre. Elle ne prit pas la peine de le refermer, de toute façon, la disparition du serpent finirait vite par être remarqué et si tout était en place, elle n'en serait que plus suspecte. Circé ne doutait pas qu'elle serait immédiatement accusée quand même, mais si le doute et l'absence de preuve pouvait alléger quelque peu sa future punition ce serait toujours ça de pris. Et puis, il valait mieux laisser croire que le serpent était parti tout seul.
….

Circé referma en silence la porte de sa chambre et s'allongea sur son lit où elle posa son nouvel ami. Par chance, sa mère ne l'avait pas entendue, elle devait dormir.


« Merci, petite fille. Tu m'as ssssauvé la vie et je te sssuis redevable.. » siffla le reptile en venant s'enrouler autour du poignet de Circé. « Penssses-tu avoir beaucoup de sssoucis à cause de moi ? »

Pour toute réponse, la gamine se recroquevilla sur son lit. Il ne faisait aucun doute, qu'elle allait avoir des problèmes, elle en aurait eu de toute façon, même si elle n'avait rien fait. C'était toujours elle qu'on accusait de tout. Au moins, elle avait sauvé le serpent, ça en valait la peine. Elle qui n'avait jamais eu le moindre ami, venait de se trouver un compagnon avec qui discuter !

« Je vais surement être punie. Mère est très sévère avec moi, mais ça ne fait rien, j'ai l'habitude...
Au fait, je m'appelle Circé, et toi tu as un nom ?»
Le reptile tourna doucement sa tête de droite à gauche en signe de dénégation.« Oh ben dans ce cas, il faut que je t'en donne un ! Que penses tu de.. euh.. Sillas ? Ça te plait ?»

« C'est parfait. »

A l'évidence, le reptile n'était pas très loquace, mais bon, c'était un serpent après tout.. Il n'éprouvait visiblement pas, comme elle, le besoin de faire la conversation.

«  Sillas... est ce que tu veux bien être mon ami ? »

« Bien sur, petite maitresse, que je suis ton ami.»

Oubliant momentanément la punition qui lui pendait au nez, la gamine sourit. Elle avait un ami. Elle se sentait heureuse comme jamais grâce au petit serpent. Puis, rapidement, la fatigue de la journée eut raison de sa résistance et peu à peu, elle s'endormit. Il lui semblait entendre une voix qui lui murmurait:

« Dors petite maitresse... moi, je vais aller chasser.. l'endroit ne manque pas de ssssouris.. »


 …...


« Qu'est ce que tu as encore fait Circé ?! Ou est ce maudit serpent !? Tu veux m'attirer des ennuis et me faire perdre tous mes clients ?? »

La fillette se réveilla en sursaut. Sa mère venait de faire irruption dans sa chambre et tira sans ménagement la petite du lit pour exiger des explications. Les souvenirs de la veille lui revinrent alors brutalement en mémoire et son coeur se serra dans un instant de panique. Le serpent.. son ami.. Sillas ! Elle regarda partout autour d'elle, craignant que sa mère ne le voit, mais il n'était plus sur le lit.. était-il parti vers sa liberté ? A l'idée qu'il ait pu l'abandonner, elle se sentit envahi d'une immense tristesse même si au fond, elle savait que c'était surement mieux ainsi.. Il valait mieux pour lui qu'il reste loin de cet endroit et de sa mère..  

« Je... »

Circé hésita. Devait-elle mentir et prétendre qu'elle ne savait rien ? Après tout ce serpent était particulier.. il parlait ! Sa mère comprendrait à quel point c'était exceptionnel et formidable ! Il ne pouvait en être autrement. Elle finirait par accepter sa décision de le libérer.

« Il m'a demandé de le libérer.. il est gentil, tu sais... »  

A cette déclaration, Circé vit sans comprendre l'expression de sa mère se figer et modifier légèrement. Ce n'était plus seulement de la colère, elle pouvait également y déceler du doute et quelque chose comme de la crainte peut être ?

« Je te demande pardon !? Qu'est ce que tu veux dire par 'il t'a demandé' !? »  
A vrai dire, Circé ne comprenait pas la réaction brusquement suspicieuse et presque apeurée de sa mère. Elle était persuadée que sa mère finirait par comprendre pourquoi elle l'avait libérer quand elle saurait que le serpent pouvait parler.

« C'est que... il parle, tu vois.. C'est mon ami... Il s'appelle.. »  
La fillette n'eut toutefois pas le temps de finir sa phrase que sa mère la coupa avec une violence qui dépassait de loin toutes les crises de colère qu'elle avait pu avoir jusque là.  

«  ÇA SUFFIT !!! PLUS UN MOT ! TU RESTERAS DANS TA CHAMBRE SANS MANGER JUSQU'À CE QUE J'EN DÉCIDE AUTREMENT ! JE NE VEUX PLUS TE VOIR, NE M'ADRESSE PLUS LA PAROLE TU ENTENDS ! TU ES AUSSI MALÉFIQUE QUE TON VIOLEUR DE PERE ! IL N'Y A QUE LES MAGES NOIRS QUI PARLENT AVEC LES SERPENTS ! TU ES UN MONSTRE !! »

Circé n'eut même pas le temps d'assimiler ce que sa mère venait de lui cracher au visage que celle ci la frappa. Jamais encore, elle ne s'était fait battre de la sorte et Merlin sait qu'elle en avait pu des punitions et des fessées...

Ce jour là,  Eléonore aurait pu lui laisser de graves séquelles, voire même la tuer si le venimeux reptile, surgissant de nulle part, ne l'avait pas secourue. Sortant de l'ombre telle une flèche, il mordit violemment  la sorcière adulte au mollet. Une fois, deux fois... La mère de Circé hurla de douleur en reculant, et bascula en arrière. Sillas se tenait entre elle et la fillette, prêt à attaquer de nouveau. Il l'aurait d'ailleurs fait si la jeune fille paniquée ne lui avait pas crié d'arrêter.

Circé n'aimait pas sa mère, mais elle ne souhaitait tout de même pas lui faire du mal. Qui plus est, on n'a qu'une mère et Circé n'avait qu'elle au monde. Tout c'était passé tellement vite...

Eléonore, le visage déformé par la douleur, sortit aussitôt de sa robe, une petite fiole d'un liquide bleuté qu'elle vida d'un trait – un antidote. Sa crise de folie semblait passée, mais désormais elle toisait d'un air mauvais sa fille recroquevillée au sol au côté du serpent qui l'avait protégée.  L'héritière Craft n'oublierait jamais le regard que lui avait lancé sa mère à cet instant. A la fois haineux, dégouté et terrifié. Elle l'avait regardé comme la plupart des gens auraient eu tendance à regarder un serpent à sonnette se trouvant dans leur salon. Depuis ce jour, Eléonore ne l'avait plus jamais regardé comme avant. Lorsqu'elle lui adressait la parole c'était généralement pour lui donner des ordres et des instructions, mais elle faisait généralement tout son possible pour l'éviter le plus possible.

Après l'incident, Eléonore n'avait même pas exigé de sa fille qu'elle se débarrasse du serpent, comme si elle savait qu'elle avait perdu ce droit, ou qu'elle n'aurait de toute façon jamais gain de cause. Elle se contentait d'ignorer le serpent ou hurlait à Circé de la débarrasser de « cette chose immonde » s'il advenait que Sillas ait le malheur de croiser son chemin.


Dernière édition par Circé Craft le Dim 24 Nov 2013 - 3:45, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
SERPENTARD7ème annéeAdmin bisounours
    SERPENTARD
    7ème année
    Admin bisounours
AVATAR : Adam Gallagher
MESSAGES : 1934

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: En couple
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 14 février 1981 - Londres
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: Circé Craft Sam 23 Nov 2013 - 12:56

Bonjour et bienvenue sur Rictusempra,
Je vais te demander de retourner lire le règlement, car il manque quelques petites choses ;)
Sinon ta fiche est en ordre, elle va passer en discussion.

Si tu as des questions n'hésite pas.



_________________
I See Fire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Circé Craft Sam 23 Nov 2013 - 13:13

Edition faite :)
Revenir en haut Aller en bas
SERPENTARD7ème annéeAdmin bisounours
    SERPENTARD
    7ème année
    Admin bisounours
AVATAR : Adam Gallagher
MESSAGES : 1934

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: En couple
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 14 février 1981 - Londres
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: Circé Craft Sam 23 Nov 2013 - 13:23

    Tu tiens le bon bout mais il manque encore une petite chose ;)

_________________
I See Fire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Circé Craft Sam 23 Nov 2013 - 13:33

Au temps pour moi et ma lecture en diagonale xD J'espère que cette fois c'est la bonne ! :pernoel:
Revenir en haut Aller en bas
SERPENTARD7ème annéeAdmin bisounours
    SERPENTARD
    7ème année
    Admin bisounours
AVATAR : Adam Gallagher
MESSAGES : 1934

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: En couple
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 14 février 1981 - Londres
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: Circé Craft Dim 8 Déc 2013 - 22:14

Bonsoir,
Tout d'abord je m'excuse pour ce retard, mais il y a eu quelques points à débattre sur ta fiche. Nous nous accordons tous à dire que tu as amplement le niveau, nous n'avons aucun doute là dessus. Malheureusement nous trouvons le personnage trop "grandiose". Une sang-pur fourchelang qui gère la boutique de sa mère à tout juste 11 ans, qui agresse un homme au même age et qui se trouve être un génie des potions depuis ses 6 ans, nous trouvons que ça fait beaucoup trop. Tu peux comprendre que déjà si nous accordons le don, il nous est difficile d'accepter en plus un tel talent pour les potions, et un sang-pur qui plus est? (Les sang-purs sont censé être extrêmement rares et il y en a déjà pas mal sur le forum). De plus, nous n'accepterons pas le serpent à Poudlard, car si nous commençons à accepter des animaux autres que ceux de base pour l'un, pourquoi les autres n'auraient-ils pas le droit eux aussi? Surtout qu'il s'agit là d'un animal dangereux.

J'espère que tu ne seras pas trop déçue, et encore désolée d'avoir mis ta patience à l'épreuve. Nous savons que le niveau est là, nous attendons simplement quelque chose de moins de grandiose. Bien sur nous te laissons le temps qu'il te faudra pour modifier et ajuster ta fiche. Si tu as des questions nous écoutons :)

_________________
I See Fire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EMPLOYE AU COMPTOIR DES AFFAMESAdmin charmeur
    EMPLOYE AU COMPTOIR DES AFFAMES
    Admin charmeur

AVATAR : Elijah Wood
MESSAGES : 9672

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: obnubilé malgré lui par une indomptable rouquine
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 05/01/79, Londres
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: Circé Craft Dim 5 Jan 2014 - 10:31

Bonjour,

Comme cela fait plus d'un mois que tu n'as plus touché à ta fiche, je la déplace dans les fiches en attente. Préviens-nous si tu reviens la terminer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Circé Craft Aujourd'hui à 1:28

Revenir en haut Aller en bas

Circé Craft

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Mini craft» Esra Craft =)» Joanna O'Donnell Vs Pénombre Craft» Circé [Anthithée]» Le craft
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ACCUEIL :: Présentations :: Fiches sans réponse ou en attente-