AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

Tania Donovan ~ Black bandana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Tania Donovan ~ Black bandana Lun 13 Mai 2013 - 21:34


RICTUSEMPRA
Ma Présentation




I. IDENTITÉ DU PERSONNAGE

♦ NOM : Tania Souma Donovan

♦ ÂGE :16 ans

♦ DATE DE NAISSANCE : 26 Juillet 1980

♦ ORIGINE :(Sang-Pur, Sang-Mêlé, sorcier d'ascendance moldue...) : Père de sang-pur, mère moldue, soit sang-mêlé !

♦ ANIMAL ÉVENTUEL : Une femelle hibou moyen-duc prénommée Freyja.

-----------------------------

II. APPARENCE & PERSONNALITÉ

♦ PHYSIQUE : D'un point de vue purement superficiel, Tania est une fille plaisante à voir, plutôt jolie et consciente de ses atouts. Ses cheveux sont d'une couleur majoritairement brune aux reflets roux, héritage de sa mère. Elle n'est pas spécialement grande, culminant à un mètre soixante tout rond. Sa carrure est plutôt bien sculptée du fait de plusieurs années de pratique du Quidditch et elle en est très fière, malgré une démarche assez masculine. Bon, le sport ne fait pas tout et pour cause de gourmandise, quelques rondeurs s'affichent par-ci par-là, mais elle n'a que faire des préjugés, c'est tellement bon la brioche ! Puis, pourquoi se priver franchement ? Fière de son corps, elle en connait les moindres facettes : les atouts, les défauts et elle sait l'exploiter à sa guise pour en tirer le maximum, enfin, quand il le fallait. Parce qu'en général, elle ne se casse pas la tête et se contente du minimum syndical, après tout, elle n'avait pas besoin d'être tirée à quatre épingles pour attirer la gente masculine. Mais attention, si elle se présente comme une fille plutôt simple qui privilégie le naturel au chimérique, il arrive à Cendrillon d'être invitée au bal et quand c'est le cas, c'est une toute autre paire de manches. C'est à ce moment que les bienfaits de la nature, le maquillage usé avec minutie et le dynamisme naturel ne forment qu'un dans un même corps, mais malgré les artifices, minuit arrive souvent au grand galop. En effet, il n'est pas possible de régler une démarche masculine avec du fard à paupière et en plus de cela, certaines cicatrices de guerre sont plutôt difficiles à dissimuler, même pour une experte du subterfuge. Si l'on peut s'acheter une apparence irréprochable, l'illusion n'a pas d'emprise sur le temps. Ainsi, lorsque les douzes coups de minuit sonnent dans les environs, Cendrillon retourne en hibernation ou plutôt, redevient la fille qui n'a rien à faire de son apparence.


♦ STYLE VESTIMENTAIRE : Malgré son caractère plutôt entêté, Tania ne bronche pas lorsqu'il s'agit de respecter la tenue règlementaire mise en vigueur dans l'enceinte du château. En dehors, en soirée ou pendant les sorties officielles, elle ne se soucie pas des regards, pas plus que des codes de la mode. Elle met ce qu'elle aime et ce qui lui plaît, sans suivre de logique ou de style particulier. Elle tient d'ailleurs du caméléon, capable d'être dans un style parfaitement normal un jour, toute vêtue de cuir le lendemain puis, en ensemble de survêtement le jour suivant. Malgré tout, elle ne fait jamais de faute de goût et il lui arrive même de se distinguer par ses choix sobres et efficaces. C'est ainsi que malgré sa simplicité, elle aime avoir du choix, mais c'est contradictoire. En effet, plutôt passionnée, il lui arrive par exemple d'avoir un coup de coeur - une veste par exemple - et du coup, de mettre souvent ce coup de coeur au détriment d'autres possibilités.

♦ AUTRE(S) : Quelques cicatrices ci et là mais Dieu merci, Tania a été épargnée par les grands gaillards qui forment les équipes de Quidditch de Poudlard et donc, son corps est exempté de blessures majeures.

♦ CARACTÈRE : La première chose que l'on retient chez Tania, c'est inévitablement son tempérament de feu. Tête de mule dans l'âme, à la fois espiègle et intrépide, il est extrêmement difficile de lui tenir tête lorsqu'un soupçon d'idée lui traverse l'esprit. Il arrive cependant qu'elle a tort et elle accepte objectivement de dépendre selon la personne, c'est à la tête du client. Elle n'a pas non plus froid aux yeux, ne sourcillant pas parfois à se frotter à plus grand et plus fort qu'elle, tant que la cause qu'elle défends est juste. Elle se considère comme une femme libre et à cet effet, l'influencer d'une quelconque manière s'avère être une véritable mission impossible. Si par malheur elle se rend compte de cela, c'est fini de vous, vous êtes rayés de sa vie, un point c'est tout. Cette liberté la pousse parfois à commettre quelques infractions, notamment dans le règlement où elle n'est pas toujours d'accord. Son côté casse-cou la rend aussi très friande des bêtises en tout genre, un point commun avec son grand-frère adoré avec qui elle a partagée de nombreuses facéties. Depuis ses débuts à Poudlard, elle compte d'ailleurs trois cent quatre-vingt-dix-neuf "coups", un avant la barre fatidique des quatre cent et forcément, un tel chiffre mérite un coup de maître, le chef d'oeuvre final qui mettrait encore plus en valeur ses exploits. Elle est amatrice de sensations fortes, aimant relever de nombreux défis et elle met parfois sa vie bêtement en danger dans l'unique but d'assouvir sa passion de l'extrême. Elle est aussi une grande joueuse dans l'âme, passionnée de tout type de jeu et appréciant particulièrement les quizz. De temps en temps, il lui arrive de s'intéresser aux jeux d'argents, sachant toutefois se fixer des limites physiques et morales.

Son expérience du sujet, sa débrouillardise et son audace lui permettent de surmonter de nombreuses situations et ce, peu importe finalement qui se trouve en face. Craindre le genre masculine ? Pas le moins du monde, les garçons sont ses challengers préférés et lorsqu'il s'agit de jouer, elle se montre être un adversaire redoutable. Elle assume même être plutôt enjôleuse et il lui arrive parfois de dragouiller ci et là, sans se prendre la tête pour autant. Lorsqu'il s'agit de provoquer quelqu'un, elle se montre tout aussi douée, ses lèvres formant sa lance de guerre et son humour en étant l'acier trempé. Oui, Tania est aussi quelqu'un qui manie l'ironie et l'humour noir avec aisance, se moquant parfois de sa propre personne. Son second trait de caractère évident est d'être quelqu'un de passionné, sous plusieurs aspects. C'est une fille débordante d'énergie et d'ingéniosité, transmettant sa bonne humeur et sa vivacité à son entourage. Fidèle comme une ombre, elle adore ses amis et pour rien au monde elle ne les lâcherait. C'est également le cas pour sa famille auquel elle est extrêmement attachée, de son grand frère Lorenzo à son petit frère Julian. Mais il ne faut pas oublier non plus sa moitié, son alter-ego et l'autre partie de sa vie en la personne de Sulijah. Les deux soeurs s'accordent sur de nombreux sujets et leurs différences font leur force puisqu'elles sont très complémentaires. Elle est son âme-soeur, son tact, la sérénité qu'elle n'a pas toujours et ce n'est pas des maisons différentes qui les sépareront, ça jamais ! Si elle semble différente de Sulijah, elles ont de nombreux points communs. Ainsi, Tania est une fille très spirituelle qui croit en l'âme-soeur et étant donné que cette dernière a partagée avec elle le ventre de sa mère, niveau objectivité, on peut repasser. Pour revenir à Tania, elle est très attachée aux valeurs, la justice est son principal cheval de bataille et si elle est témoin d'une quelconque inégalité, elle n'hésitera pas à mettre son nez là-dedans pour rétablir l'ordre.

Passionnée de lecture et d'écriture, c'est une fille très sportive qui n'aime pas se laisser aller et qui a besoin de rester en mouvement, de se fixer des objectifs à atteindre. Le sport auquel elle voue un véritable culte est l'inévitable Quidditch, qu'elle pratique régulièrement et où elle tente tant bien que mal d'embarquer sa jumelle dans sa passion. Malgré son amour pour le sport et l'effort, elle est très gourmande et ne se prive jamais en matière de nourriture, ne regardant pas à accentuer les quelques morceaux de brioche apposés sur son anatomie. Attachée à ses origines, elle est tout aussi bien intéressé à l'univers de son père que celui de sa mère et ne fait donc aucune discrimination sur les classes sociales et ethniques. Comme son père, elle aime bricoler, inventer, essayer de nouvelles choses mais elle ne fait jamais dans le frivole, uniquement dans le concret. Toutefois, elle dispose de plusieurs facettes contradictoires et ainsi, certains aspects positifs de sa personnalité peuvent devenir des aspects négatifs. Sa combativité l'emmène parfois à s'emporter facilement et à se retrouver dans des situations compliquées, la forçant parfois à s'insurger moralement et, selon les cas, physiquement. Accessoirement, sa franchise n'est pas appréciée de tout le monde et parfois, son manque de tact l'amène dans le même genre de situation que précédemment. Autre point à signaler, sa tendance à jouer des garçons l'amène parfois à des histoires sans lendemain. Si elle s'estime douée lorsqu'il s'agit de courtiser quelqu'un, elle a tendance à fuir lorsque cela va plus loin que les cadres du jeu qu'elle impose. Il lui est arrivé plusieurs fois de faire des déçus mais elle, de son côté s'est toujours relevée, s'estimant trop jeune pour se priver et que comme dirait sa mère, les filles de son âge n'ont à penser que de profiter au maximum de leur vie et de s'amuser, un concept qu'a parfaitement saisit Tania.

-----------------------------

III. HISTOIRE & RP

♦ HISTOIRE PERSONNELLE :

L'histoire de notre famille remontait à des années de cela, dans les allées de Londres. Notre père était un immigré irlandais présent depuis quelques mois déjà en Angleterre. Il était le fils d'une famille de sang-purs irlandais et dès le plus jeune âge, il avait été éduqué avec la connaissance de la magie et de son statut. Mais cette éducation n'avait pas que des avantages, lui qui n'était pas ménagé. Les attentes placées sur lui étaient immenses, comme pour tout fils de famille de sang-pur en général. Malgré tout, il avait une coupure avec les récits de notre arrière-grand-père Lionel, un grand voyageur de ce que Papa nous racontait. Il avait voyagé autour du monde et il ne faisait pas de discrimination envers les moldus, lui qui connaissait aussi bien leur monde que celui des sorciers. C'est à travers lui que notre père avait prit goût lui-aussi à l'aventure et à "l'autre monde". Décidé à ne pas choisir cette vie modélisée de fils de sang-pur, à dix-huit ans, il quittait sa terre natale pour partir lui-même en voyage. Dix années durant, il découvrait de nouveaux pays en apprenant souvent la langue locale et s'imprégnait aussi de leurs cultures. Au bout d'un certain temps, il s'était dit qu'il était temps de se poser et non loin de son Irlande natale, l'Angleterre et Londres devenaient sa terre d'acceuil. Sur place, il avait acheté ce qui deviendra notre foyer qui était, à l'époque, bien trop grand pour sa seule personne ! Puis, au bout d'un moment, il estimait qu'il était enfin temps de partager tout ce qu'il avait accumulé à quelqu'un, ainsi que son coeur.

Parallèlement, Mère était danseuse dans un cabaret de Londres justement. Elle y travaillait depuis un certain temps, quelques mois de ce qu'on m'avait raconté, sans être considérée comme une ancienne. Il vint un soirée où pluie et grêle s'entremêlaient et où il n'y avait rien pour se réfugier. Rien, sauf le club où elle travaillait qui était ouvert, drôle de coïncidence non ? Pas habitué à fréquenter ce genre d'endroit mais clairement frigorifié, c'est donc contre mauvaise fortune bon coeur qu'il était entré dans ce cabaret dans la hâte. Payant un gardien pas vraiment enchanté par sa présence inopinée, il entrait donc dans un monde qu'il ne connaissait pas. Comble du sort, à son arrivée, notre mère allait commencer son numéro. Il ne fallait pas bien longtemps pour que notre cher père tombe raide dingue de cette danseuse qui l'hypnotisait de sa voix et sa beauté. C'est donc les yeux pleins d'étoiles qu'il s'était rendu auprès d'elle après le spectacle pour lui parler. Dans ce genre de boulot, c'était chose courante et elle l'avait cerné, il n'était pas là pour un simple autographe. Elle l'avait rembarré, elle ne le savait pas encore mais, elle n'allait pas tarder à découvrir la détermination des Donovan. Lui disant alors qu'il ferait preuve de patience, il partait sans rien ajouter.

Le lendemain, il était là et c'était ainsi une semaine durant, jusqu'à ce que ses visites étaient remplacés par un bouquet de fleur, souvent assorti d'un mot. Ce jour-là commençait un jeu entre-eux, lui qui venait tous les jours déposer son bouquet de fleur et le mot qui y était associé, elle qui n'en demandait pas moins, elle était devenue accro à lui. Un peu plus tard, elle l'attendait comme chaque soir et contre toute-attente, il n'était pas là. C'était bien la première fois qu'il était absent et inévitablement, notre future mère se posait bien des questions. C'est donc le visage souriant mais le coeur en larmes qu'elle avait fait sa représentation, comme d'habitude. A la fin, elle partait dans la hâte en se disant que finalement, il ne valait pas mieux que les autres. Prête à sortir, elle était rattrapée par le patron, qui était certainement au courant de ce qui se passait entre-eux. Tout ce qu'elle nous avait dit, c'est qu'il l'avait envoyé contre un mur adjacent et que d'un coup de pied sur la tête, elle s'était évanouie. A sa reprise de conscience, elle était ailleurs, dans un lit qu'elle ne connaissait pas. Puis, quelques instants plus tard, elle était rejointe par notre père. Il lui expliquait qu'il était présent sur les lieux et qu'il avait entendu un cri, qui l'avait alerté. Il avouait aussi avoir prit des renseignements sur ses habitudes et qu'en conséquence, il était présent au bon endroit au bon moment. Il s'en était débarrassé lui-même, de ses propres dires. Ce jour-là, ils s'étaient présentés mutuellement et c'est ce jour-là qu'ils décidèrent de faire plus ample connaissance puis, de se marier.

Le premier né de cette union est mon grand-frère Lorenzo. C'est un garçon très simple, éduqué comme nous dans le respect, la simplicité et l'aide de son prochain. Comme moi, il est quelqu'un de très passionné, s'intéressant à de nombreuses choses. Très jeune, il était plongé dans la musique et c'est de là qu'était né sa première passion, qui l'emmènera plus tard à intégrer le groupe Pink Sky. Il aimait aussi le Quidditch, mais plus particulièrement le vol, il adorait se faire des balades avec son balai. Cette seconde passion l'amènera à devenir professeur de vol au sein-même de Poudlard, transmettant son savoir aux élèves et arbitrant les matchs de Quidditch de l'école. Avec lui, c'est un peu comme s'il était un autre jumeau, c'est fusionnel. Quand il a besoin, il sait que je suis là, je suis toujours de bon conseil même si ma franchise ne lui plaît pas toujours ! On a fait les quatre cent coups ensemble, enfin en l'occurrence, une bonne partie de mes trois cent quatre-vingt-dix-neuf coups sont à mettre aussi à son actif. Peu avant notre naissance, alors que Lorenzo était encore bébé, notre mère avait apprise la vérité de notre père sur le monde des sorciers. Elle décidait d'accepter la nouvelle et le fait que son fils allait être lui-aussi un sorcier. D'ailleurs, cette confession n'avait fait que renforcer leur amour et c'est ainsi que deux années après le premier enfant venait un autre heureux évènement, et quel surprise ! En effet des mêmes pleurs, moi et ma chère soeur Sulijah naissaient puis, deux années plus tard, nous étions suivis du frère cadet qui fermait la boucle : Julian.

Je ne me souviens pas du jour de notre naissance mais à mes yeux, c'est certainement le plus beau de ma vie car, plus que ma jumelle, mon âme-soeur était venue au monde avec moi. Nous vivons ensemble, nous pensons ensemble, l'une ne pouvant faire sans l'autre. Nous sommes extrêmement proches l'une de l'autre, nous nous ressemblons sur beaucoup de point et pas seulement physiquement, nous avons presque les mêmes goûts. Bon, elle n'est pas aussi sportive que moi mais heureusement petit à petit, je commence à l'intéresser au Quidditch, un grand pas dans sa vie ! Les rares choses qui nous différencient s'assemblent et se complètent, son calme et sa finesse venant m'apaiser tandis que ma franchise et ma joie de vivre sont là pour lui remonter le moral quand cela ne va pas. Lorsque nous étions enfants, il était impossible de nous séparer, si vous aviez aperçu l'une d'entre nous, l'autre était certainement dans les environs. C'est à cet effet qu'ensemble, nous avions simultanément reçues la lettre d'admission à Poudlard et c'est ensemble que nous avions faits nos achats au Chemin de Traverse. Si Maddison était plutôt branchée sur les livres que proposait Fleury et Bott, j'étais en pleine admiration devant le Magasin d'accessoires de Quidditch.

Je n'avais pas encore eu la chance d'y jouer et pourtant, j'étais émerveillée à la vue de ces gants, ces tenues, ces accessoires de protections mais surtout, les balais me faisaient terriblement envie. C'était un prémice de mon futur à Poudlard puisque par la suite, ce sport deviendra le mien, je ne peux dissocier le sport et le Quidditch. C'est aujourd'hui ma grande passion, le pratiquant très régulièrement au sein de ma maison. Cela fait même partie de mes sujets de discussion favoris et ce, peut-importe si je passe pour un garçon manqué ! D'ailleurs, en parlant de maison, le sort voudra que ma soeur et moi étions séparées par le Choixpeau ; elle allant à Serdaigle et moi à Gryffondor. Quel toupet celui-là, s'il pensait avoir raison de nous, il se mettait clairement le doigt dans l'oeil ! Ce n'est donc pas le choix de ce couvre-chef bavard qui nous a séparés puisque même aujourd'hui, nous nous retrouvons assez facilement et là encore, impossible de nous séparer. Cependant, avec les années, nous nous rendions compte à quel point nous pouvions nous ressembler et pourtant, avoir des différences. Les devoirs sont un très bon exemple, étant moi-même particulièrement bonne en Potions, Métamorphose, Botanique et Astronomie tandis qu'elle était plus dirigée vers l'Arithmancie, l'Histoire de la Magie, les Sortilèges et les Soins aux créatures magiques. Ces derniers temps avec ce qui se passe dans le château, j'ai tendance à surprotéger ma soeur et mon frère mais qu'importe, rien n'aura raison de nous, parole de Donovan !


♦ EXEMPLE DE RPG :

Citation :
2/ Racontez vos premiers achats sur le Chemin de Traverse


En tout point, ce jour était très particulier pour Tania et Sulijah : le temps était ensoleillé, le ciel entièrement dégagé et surtout, c'était le jour où elles allaient acheter leurs fournitures pour la rentrée. En effet, quelques jours auparavant, elles avaient toutes les deux reçues leur lettre d'inscription de Poudlard, la prestigieuse école de magie. Jusque-là, elles n'en avaient qu'une description par le biais de leurs parents ou de leur frère Lorenzo mais cette fois-ci, elles prenaient enfin conscience qu'elles allaient y aller à leur tour. Si pour Sulijah, le simple réception de l'enveloppe l'avait mise dans tous ses états, Tania ne réalisait pas encore, il lui fallait plus d'arguments. C'est seulement lors de leur journée au Chemin de Traverse qu'elle prenait conscience qu'elle allait faire sa scolarité à Poudlard, cette école dont tout le monde parlait. D'aussi loin qu'elle cherchait, elle pensait que ce lieu n'avait pas d'égal en son genre : les rues étaient bondées, les boutiques vomissaient de monde, les gens semblaient à la fois pressés et joyeux, elle n'avait jamais vu pareil endroit auparavant. Ne sachant pas où se donner la tête parmi les nombreuses choses qu'elles allaient avoir besoin, elle voulait alors demander l'avis de sa chère jumelle.


Malheureusement, cette dernière avait déjà filée et vu la populace présent dans les environs, chercher une aiguille dans une motte de foin semblait être un jeu d'enfant en comparaison. Tant pis, elle finirait bien par la retrouver, elle qui devait certainement être chez Fleury et Bott pour acheter les différents livres qu'elles auraient besoin pour leur première année. Accompagnée de son frère Lorenzo, Tania regardait brièvement les différentes vitrines, mais elle n'était pas franchement intéressée, scrutant surtout les fournitures requises dans la liste. Parmi-elles, la seule chose qui était facultative était celle d'un animal de compagnie parmi trois espèces différentes : hiboux, chats ou crapaud. Pas franchement une grande amoureuse des animaux à la base, Tania ne comptait pas dépenser de l'argent pour une animal qu'elle n'aurait pas envie d'entretenir. Pourtant, un hibou lui semblait très utile dans certains situations comme celui de Lorenzo, Aupty. Tania se souvenait de ses venues, souvent durant l'hiver où il était souvent accompagné d'une lettre. Ces lettre étaient de son frère, qui racontait notamment son séjour au château et demandait des nouvelles de la famille. Il racontait qu'il rapportait les éditions de la Gazette, son courrier et donc, c'est par lui qu'il recevait les nouvelles de la maison. Estimant alors qu'un tel animal pourrait lui être utile, Tania demandait alors à son frère :


- Dit Enzo, je voudrais acheter un hibou, tu pourrais nous conduire à la Ménagerie Magique ?


Ce dernier était en train de lire les dernières actualités via un journal qu'elle ne connaissait pas alors mais qui était la fameuse Gazette du sorcier. Tandis qu'ils avançaient devant la Ménagerie Magique, l'aîné de la famille repliait soigneusement son journal et le plaçait sous son coude, l'air préoccupé. Finalement, après quelques secondes de détente, il répondait d'une voix qui comme lui, était ailleurs :


- Ah heu... oui, non, nous allons plutôt aller au Royaume des Hiboux, spécialisé pour vendre exclusivement des chouettes et des hiboux. Tu auras probablement plus de choix qu'à la Ménagerie Magique, c'est là où j'ai acheté Aupty.


Faisant confiance à son frère, Tania le suivait donc, non sans se poser de questions vis à vis de son air absent : à quoi pensait-il donc ? Peut-être était-ce un article qu'il avait probablement lu dans la Gazette qui le préoccupait autant, elle n'en était pas sûre et désormais, elle était aussi préoccupée que lui. Progressant dans l'allée qui était presque étroite par la population, passant notamment devant Gringotts et la boutique de glaces de Florian Fortârome, Tania avait déjà hâte de se rendre à Poudlard pour diverses raisons. Elle souhaitait déjà en apprendre plus sur la magie pour aspirer plus tard à avoir un métier dans le milieu. Mais ce qui la faisait beaucoup rêver était d'apprendre à monter un balai et accessoirement, de peut-être accéder au Quidditch pendant sa scolarité. Oui, elle n'avait jamais pratiqué ce sport et pourtant, elle en avait tellement entendue parler par le biais de son frère ou de son père, lui-même plutôt fan de ce sport. Rien que de son imagination, elle adorait ce sport alors dans son esprit de jeune fille, elle estimait déjà qu'en le découvrant, elle découvrirait probablement le plus beau sport qui soit. Précédemment d'ailleurs, devant le Magasin d'accessoires de Quidditch, Tania était en plein émerveillement et si elle avait la certitude de pouvoir en faire dès sa première année, elle n'aurait pas hésitée à acheter des équipements. Cependant, tout vient à point à qui sait attendre et dans cette optique, elle préférait ne pas s'enflammer et se contenter du minimum syndical.


D'un signe du bras, Lorenzo montrait la boutique qui se trouvait juste devant eux. Quelques hiboux étaient entreposés à l'entrée, rangés dans leur cage avec un prix accroché généralement sur l'un des barreaux. Lui indiquant qu'il avait quelque chose à faire et qu'il la rejoindrait plus tard, Lorenzo guidait sa jeune soeur à l'intérieur de la boutique et d'un bref signe de main, il repartait aussi vite qu'il était venu. Clairement, il avait une attitude bizarre et cela mettait Tania mal à l'aise, se demandant ce qui n'allait pas chez lui. En effet, aussi loin qu'elle se souvenait dans sa jeune vie, il avait toujours eu une attention particulière envers elle et il était du genre à venir vers elle pour se confier, elle était devenue sa petite confidente. Donc, le fait qu'il aille possiblement mal et qu'il n'en parle pas la rendait quelque peu triste. Elle se souvenait notamment d'une fois où il avait besoin d'être conseillé sur un choix de chemise pour la rentrée de l'an dernier et de sa franchise, Tania lui avait dit que son choix initial était proche de la faute de goût, ce qui avait fait rire Lorenzo à l'époque.


Perdue dans ses pensées, elle revenait rapidement sur Terre par les gens qui la bouculait dans la boutique, lui rappelant qu'il n'en avait pas pour longtemps et qu'en conséquence, elle devait vite faire ses emplettes. En tête de boutique, on trouvait inévitablement les oiseaux les plus prisés et niveau bourse, ce n'était pas raisonnable. Si elle souhaitait vraiment se faire plaisir, elle pouvait très bien prendre un oiseau à un prix supérieur mais pour l'utilité qu'il aurait, Tania souhaitait taper dans les prix inférieurs, question de simplicité. Elle était comme ça de nature, à regarder le prix de chaque chose et n'achetant les choses qu'à leur juste valeur. Ce n'était pas une question d'avarice mais plutôt d'utilité : le surplus d'argent inutile de certaines choses surévaluées pouvait être utilisé dans des choses plus utiles. Ainsi, elle préférait avoir deux paires de gants de qualité plutôt qu'une seule paire plus coûteuse. Tandis qu'elle observait chaque volatile dans sa cage respective, aucun n'attirait vraiment son attention, elle avait l'impression qu'ils se ressemblaient tous et qu'ils étaient tous moches. Plutôt patiente lorsqu'il s'agit d'un intérêt personnel, elle commençait vite à perdre pied, le Quidditch étant définivement plus intéressant que les hiboux.


Alors prête à repartir, toujours dans la lune vis à vis de son grand-frère, elle heurtait de sa tête une cage accrochée au plafond. Lorsqu'elle posait ses mains sur celle-ci pour la stabiliser, son regard se plongeait à l'intérieur pour y découvrir un hibou aux yeux d'une couleur orange très vive. Tendant sa main vers l'étiquette, elle y découvrait l'espèce du hibou, son sexe ainsi que son prix : c'était une femelle grand-duc, plutôt jeune et "têtue" selon les indications au dos de l'étiquette. Haussant un sourcil, croyant moyennement qu'un hibou pouvait être têtu, Tania se demandait si le vendeur n'était pas un peu fou. Regardant ensuite l'autre étiquette accrochée sur le même fil que l'étiquette de présentation, elle y découvrait un prix peu excessif de dix Gallions, le prix moyen d'un hibou dans les environs. Pas franchement convaincue par le volatile, elle relâchait l'étiquette et penchait sa petite taille en direction de la porte pour apercevoir éventuellement la silhouette de Lorenzo. Lorsqu'elle posait soudainement de nouveau son attention sur le petit animal, elle se rendait compte que de sa tête, il mimait son opposante, l'air taquin. Pensant d'abord devenir paranoïaque, elle hochait la tête de gauche à droite pour voir ce qu'allait faire l'animal. A sa surprise, il suivait ses mouvements de la tête et semblait déjà l'avoir adoptée, ou il essayait de la charmer pour s'en aller d'ici, au choix. En tout cas, Tania était convaincue et sachant que le temps pressait, elle était aussi décidée sur son choix. Se rendant auprès du comptoir, elle demandait gentiment au vendeur :


- Bonjour, j'ai fais mon choix de hibou et je suis trop petite pour le décrocher, vous pourriez m'aider ?


D'un oui enjoué mais quelque peu hâtif, signe qu'il était pressé - logique au vu du monde présent sur les lieux -, il faisait signe à l'une de ses assistantes d'aider la jumelle Donovan. L'assistante, visiblement plus joyeuse, s'empressait de décrocher le bonhomme du plafond pour offrir la cage à la petite. Attendant patiemment dans la queue, armée de la cage et de douze Gallions, la petite Tania attrapait au passage un peu de nourriture spécialisée pour hibou, il serait dommage que l'animal meurt aussi rapidement après son achat. Lorsque vint son tour, elle déposait l'argent sur le comptoir. Le patron, toujours aussi pressé et connaissant le prix de chacun des produits, se contentait de lui donner le ticket de caisse et de l'inviter à repartir, la remerciant de son achat mais voulant enchaîner avec ses autres clients. Déçue du comportement du vendeur qui pouvait cependant être compréhensible, vu "l'usine" qui tournait avec sa clientèle, c'est donc le bras chargé qu'elle sortait de la boutique. Lorenzo n'y était pas mais le temps pressait, elle devait retrouver Sulijah et sa mère. Elle se rendait donc vers Fleury et Bott, où se trouvait certainement sa famille. Malgré tout, elle repensait à son grand-frère et se demandait vraiment ce qui le préoccupait, où il était allé...

-----------------------------

IV. HORS JEU

♦ COMMENT AVEZ-VOUS CONNU CE FORUM ? Google, tout simplement !

♦ ÂGE IRL : 17 kilomètres au compteur !

♦ PERSONNALITÉ ÉVENTUELLE SUR L'AVATAR : Emma Roberts

♦ EST-QUE VOTRE PERSONNAGE POSSÈDE(RA) UN POUVOIR SPÉCIAL ? On verra plus tard, pour l'instant non :)

♦ DÉSIREZ-VOUS ÊTRE PARRAINÉ(E) ? :Nein

♦ AVEZ-VOUS LU LE RÈGLEMENT ? : C'est parfait, soldat !


Dernière édition par Tania Donovan le Sam 1 Juin 2013 - 21:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Tania Donovan ~ Black bandana Sam 1 Juin 2013 - 21:54

Voilà voilà, il m'a fallu un peu de temps histoire de trouver le temps libre et la motivation mais ça y est, la fiche de ma petite Tania est prête et finie ! :)
Revenir en haut Aller en bas
    GRAND MANITOU
MESSAGES : 1137

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG SANG: INCONNU
MessageSujet: Re: Tania Donovan ~ Black bandana Dim 2 Juin 2013 - 14:11

Audacieuse... joueuse... inventive...
Pour toi ça sera...

Gryffondor

[HJ: jolie fiche ;)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SERPENTARD7ème annéePoursuiveuseModératrice
    SERPENTARD
    7ème année
    Poursuiveuse
    Modératrice
AVATAR : + nina dobrev.
MESSAGES : 1481

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: en couple.
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: Le 23 Décembre, en 1979, à Londres.
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: Tania Donovan ~ Black bandana Dim 2 Juin 2013 - 14:25

Han Tania *-*

Rebienvenue :3

_________________
i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SERPENTARD7ème annéeAdmin bisounours
    SERPENTARD
    7ème année
    Admin bisounours
AVATAR : Adam Gallagher
MESSAGES : 1934

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: En couple
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 14 février 1981 - Londres
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: Tania Donovan ~ Black bandana Dim 2 Juin 2013 - 14:28

    Bienvenue dans la peau d'une Gryffondor, ça fait vraiment bizarre
    En tout cas je le redis, Tania a l'air vraiment super, j'ai hâte de voir les RP **

_________________
I See Fire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Tania Donovan ~ Black bandana Dim 2 Juin 2013 - 14:40

Tu es validée **
C'est parti pour nos petites manigances, niahahah ! Je viendrai te réclamer des liens avec mes autres persos en plus de Diego, évidemment (a)
Bienvenue quand même :p
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Tania Donovan ~ Black bandana Dim 2 Juin 2013 - 14:53

Ouaaai rebienvenuuue o/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Tania Donovan ~ Black bandana Dim 2 Juin 2013 - 15:48

Re bienvenue chouchou ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Tania Donovan ~ Black bandana Dim 2 Juin 2013 - 18:21

GRAOUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUW rebienvenue chez les Rouges. J'aime beaucoup ce personnage :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Tania Donovan ~ Black bandana Mar 4 Juin 2013 - 17:01

Merci tout le monde, c'est parti pour les liens (a)
Revenir en haut Aller en bas
SERDAIGLE6ème annéeAdmin fouineuse
    SERDAIGLE
    6ème année
    Admin fouineuse
AVATAR : Mandy Moore
MESSAGES : 8467

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG SANG: SANG MÊLÉ
MessageSujet: Re: Tania Donovan ~ Black bandana Mer 5 Juin 2013 - 8:57

Damien Swart attend sa Tania depuis un moment *o*
Huuuuuuu ! Réserve lui une placeeeeeee *loin*

_________________
Jessicayumi Anthéa Belmontet

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Tania Donovan ~ Black bandana Aujourd'hui à 4:01

Revenir en haut Aller en bas

Tania Donovan ~ Black bandana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Présentation de Tania Souma Donovan (U.C)» Les Black Camel pénètrent dans cité des plaisirs!» New codex black templar» Black immigrants see personal triumphs in Obama» contenue de la boite :Battle for Black Reach.
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ACCUEIL :: Présentations :: Fiches sans réponse ou en attente-