AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

Présentation de Ethan Jake FARELL [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
SERPENTARD5ème annéePréfète
    SERPENTARD
    5ème année
    Préfète
AVATAR : Adam Gallagher
MESSAGES : 1901

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: En couple
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 14 février 1981 - Londres
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Présentation de Ethan Jake FARELL [Fini] Mer 13 Juin 2012 - 22:08


RICTUSEMPRA
Ma Présentation


I. IDENTITÉ DU PERSONNAGE

♦ NOM : Ethan Jake Farell

♦ ÂGE : 17 ans

♦ DATE DE NAISSANCE : Ethan est né par une heureuse ironie le jour de la Saint Valentin, le 14 février 1980 précisément.

♦ ORIGINE : Ethan ne connaît pas sa famille du côté de son père. À vrai dire il vient tout juste d'apprendre qui est ce dernier. Bien que la famille Jackson et la famille Farell ne comptent que des sorciers depuis de nombreuse générations, il n'en reste pas moins un sang-mêlé.

♦ ANIMAL ÉVENTUEL : Un chat bengal âgé maintenant de sept ans. Ethan l'a adopté lors de ses tous premiers achats au chemin de traverse. Le matou répond au nom de Sirga et suis son maître comme son ombre en feulant sur tous ceux qu'il ne connaît pas et qui s'approchent d'un peu trop prêt. Néanmoins la boule de poil et inoffensive, il se révèle être un partenaire très utilise qui attire les filles en réclamant des grattouilles pendant que Ethan drague un peu.

-----------------------------

II. APPARENCE & PERSONNALITÉ

♦ PHYSIQUE : Il n'est pas rare de voir Ethan s'admirer lui même dans un miroir, en effet chaque détail compte! Tout d'abord c'est un jeune homme assez grand puisqu'il mesure un bon mètre quatre-vingt. Néanmoins il n'est pas comme ces armoires à glace qu'on voit parfois, loin d'être maigre, Ethan est tout simplement normal, bien proportionné quoi. Il n'est pas spécialement musclé, du moins lui ne se trouve pas baraqué, ses muscles sont fins, nerveux et se dessinent lentement grâce aux entraînements de Quidditch qu'il suit. Sa peau prend et perd facilement ses couleurs. En effet en plein hiver il devient terriblement pâle puisque, étant très frileux il refuse catégoriquement de mettre le nez dehors s'il n'y est pas obligé. En revanche en été, il passe ses journées au grand air, à flâner dans l'herbe prêt du lac -puisque c'est là que se retrouvent les filles pour faire trempette-, et prend très facilement des couleurs. Un léger bronzage qui contraste alors un regard clair.

Si on se penche maintenant sur son visage, on remarque des traits fins. Ethan a hérité de la beauté naturelle de son père et de l'air fier de sa mère, ce qui est peut être la seule chose qui les rapproche. À dix-sept ans Ethan est maintenant un jeune homme aux mâchoires carrés qui se contractent lorsqu'il est en colère. Il possède des lèvres charnues qui attirent le regard puisqu'elles sont souvent étirées en un fin sourire arrogant lorsqu'il se balade dans les couloirs; son sourire en coin plein de malice qui creuse une pommette sur sa joue est son arme de séduction. Ses dents sont blanches et parfaitement alignées, même s'il est rare qu'il sourît assez pour les montrer.

Ses cheveux restent un grand mystère pour lui, jamais il ne les teint, néanmoins ils sont d'un noir de jais en hiver et éclaircissent en châtain lorsque apparaissent les rayons du soleil d'été, allant jusqu'à trouver des mèches proches du blond sur le dessus. On assisterait presque à la métamorphose de Monsieur Hiver et Monsieur Été grâce au soleil. On pourrait parier que s'il daignait sortir à la saison froide, ses changements cesseraient, mais ce n'est pas encore au programme. De plus, ils ont tendance à l'exaspérer dans la mesure où ils se dressent un peu n'importe comment sur sa tête, en épis sauvages derrière, il faut parfois un bon coup de baguette pour tout remettre en ordre le matin. Sans parler du fait qu'ils poussent à une vitesse alarmante! Passons maintenant à ses yeux qui eux, heureusement, ne changent pas, ou presque. Encore une fois Ethan a eu la chance d'hériter des yeux légèrement en amende de son paternel, d'un bleu azur étrangement clairs, ils sont vifs et calculateurs. Ils sont promesse de merveilles comme de danger. Le jeune homme n'a pas atterri à Serpentard pour rien, la ruse se lit sur son visage. Ethan a un regard calculateur, qui s'attarde parfois sans trop de gène sur les décoltés, jambes ou fesses de la gente féminine, mais il sait rester discret, lorgnant pour le plaisir des yeux le temps d'un battement de cil. Vous aurez peut être la chance de remarquer des pupilles agrandies et un regard assombri lorsqu'il désire ardemment, ou la malchance de croiser un océan houleux lorsqu'il est en colère. Sachant bien cacher ses sentiments, seuls ses yeux peuvent parfois le trahir, tel les miroirs de son âme.

Revenons maintenant un peu plus bas, sur un nez des plus banals, fin et droit, qui s'est pourtant un jour brisé lors d'une bagarre avec son frère. Heureusement sa mère, une médicomage, a pu le réparer, mais il garde tout de même une légère bosse sur l'arête. Se voyant à peine il a fini par se rendre compte que lui seul y accordait de l'importance aussi n'y fait-il plus attention.


♦ STYLE VESTIMENTAIRE : Ethan est le genre de garçon qui fait attention à son allure. Il met un point d'honneur a afficher un style qui lui est propre, peu commun chez les sorciers. Ayant certains amis moldus, il a prit goût à leurs vêtements et n'hésite pas à s'en vêtir. Outre l'uniforme réglementaire qu'il n'aime pas spécialement, il apprécie particulièrement les vestes en cuir et ne lésine pas sur les vêtements de marques, même s'ils sont inconnus pour la plus part des sorciers. Il porte à la main droite une gourmette en argent qu'il ne quitte jamais, ayant fini par ce la représenter comme un porte bonheur. Il a horreur des smoking, il n'en a mis qu'à l'occasion du bal de noël, et ne recommencera pas de si tôt. Si vous êtes attentifs vous pourrez parfois remarquer que sous le col de son t-shirt se cache une fine chaîne d'argent au bout de laquelle pend un pendentif fait sur mesure, frappé des armoiries de la famille Jackson et ayant certainement appartenu à son père. En bref Ethan a un style qui va avec sa personnalité, il aime être au centre de l'attention et attirer les regard.

♦ AUTRE(S) : On peut noter que Ethan tient les cravates en horreur. Il n'est pas rare qu'elles finissent dans un feu de cheminée ou abandonnées un peu partout. Il a également adopté quelques tics, comme se ronger l'ongle du pouce lorsqu'il est nerveux ou passer une main sur sa nuque lorsqu'il est gêné.

♦ CARACTÈRE : Il est difficile de définir le fichu caractère de Ethan. Lorsqu'on le voit dans les couloirs, c'est le genre de garçon cool qui traîne avec sa bande d'ami de Serpentard. Mais à y regarder de plus près, on remarque qu'il regarde la plus part des gens de haut et qu'il affiche sans cesse cet air arrogant et sûr de lui. Sûr de lui il l'est, son égo est surdimensionné. Il connaît ses atouts physiques et aime en jouer. C'est un séducteur qui n'hésite pas à mentir pour obtenir ce qu'il veut. Il aime aller voir à droite à gauche avant de se caser, mais il finit toujours par se lasser et tromper sa petite amie. Vous pouvez vous demander : comment font-elle pour tomber dans le panneau après toutes ces années ? C'est bien simple Ethan est un bon acteur lorsqu'il s'agit de draguer, il est dans son domaine, c'est marqué dans ses gènes. Ainsi il est patient, ne presse pas les choses, se montre particulièrement amical et intéressé. On pourrait le qualifier de Dom Juan puisqu'il sait amadouer avec les mots et les bons gestes. Sa politesse, son sourire innocent et ses mots suaves murmurés aux creux de l'oreille semblent faire mouche à chaque fois. Un rien peut renforcer son égo ! Néanmoins il a montré qu'il était capable d'être sérieux et sincère avec certaines. Ethan semble être un garçon sympathique, rieur et à l'aise, il ne cherche pas les ennuis, ne parle pas à ceux qu'il n'apprécie pas des masses et crache du venin sur ceux qu'ils hait. Il est assez ouvert aux autres même s'il ne parait pas bavard aux premiers abords, voir qu'il a l'air de s'ennuyer ferme. Il n'est pas du genre à aller vers de nouvelles têtes, sauf s'il y voit un intérêt personnel. Pour un Serpentard, il s'entend finalement bien avec la plus part de son entourage du moment que vous respectez la règle d'or "Je te laisse tranquille si tu me laisses tranquille". Néanmoins ne vous faites pas d'illusions, ce n'est pas parce qu'il aime bavarder avec certaines personnes qu'ils les considère comme des amis. En effet il s'est créé un cercle extrêmement privé, à vrai dire seul deux voire trois personnes le connaissent vraiment par cœur, ce qui se passe dans sa tête et hors Poudlard, lorsqu'il est contraint de rentrer chez lui. Les autres ne s'en doutent pas une seule seconde!

Parlons en de chez lui, Ethan déteste sa famille. Certes il a une chouette baraque, un grand terrain dans un quartier chic de Londres, mais il n'a pas sa place là bas. En fait il ne l'a jamais trouvée car il n'a jamais été le bienvenu, et ce dès sa naissance. Rejeté par sa mère, élevé dans l'ombre de ses frères, Ethan a vécu son enfance assez difficile, sans amour maternel et sans figure paternelle. Mais cela lui a forgé le caractère, au lieu de se renfermer sur lui même et de devenir timide, Ethan est devenu une bombe à retardement. Ainsi, sans s'en rendre compte, Keira Farell a fait de son fils un homme terriblement égoïste et arrogant. La tristesse et l'incompréhension devant le rejet de sa mère et de ses frères lorsqu'il était encore un petit garçon a laissé place à une haine farouche et à un jeune homme égoïste et imbu de lui même, ayant pour philosophie de n'être jamais mieux servi que par soi-même. Ceci explique sûrement pourquoi il aime tant Poudlard, il a trouvé au château un refuge où il est enfin le bienvenu. C'est sans doute pour ça également que les gens ont du mal à comprendre la relation qui le lie à ses amis proches. C'est bien simple ils constituent sa véritable famille, aussi est-il prêt à faire de nombreux sacrifices pour eux. C'est pourquoi il hait les vacances scolaire d'été qu'il passe enfermé dans sa chambre, chez sa meilleure amie ou Jena, ou tout simplement avec des amis moldus durant la journée.

Ethan se montre souvent ironique avec ceux qu'il ne connaît pas et qui ne lui inspirent pas confiance, il faut dire qu'il a beaucoup de préjugés. Il n'hésite pas à se montrer railleur dès qu'il a l'occasion d'enfoncer quelqu'un qu'il n'aime pas. À première vue, il vous apparaîtra ou sympathique ou détestable. C'est un garçon extrêmement lunatique et irritable, un rien peut l'énerver si vous touchez là où ça fait mal. Il peut se montrer violent, hautain, froid et cassant autant qu'il peut être blagueur, attentionné et amical. Si vous insistez un peu trop auprès de lui pour déceler les nombreux mystères que cache Ethan, vous vous ferez envoyer bouler et rejoindrez sa liste noires des imbéciles trop curieux. S'il adore qu'on parle de lui, il n'aime pas qu'on fouine de trop près dans sa vie privée. Étant d'un naturel paranoïaque, le Serpentard a tendance à accorder difficilement sa confiance et se trouve être terriblement rancunier. Rares sont les élus à qui il donne une seconde chance. Il réfléchit toujours avant d'agir, il ne se lance jamais tête baissée dans les coups foireux, et a appris à faire abstraction des provocations. Un rien peu le rendre méfiant, un signe nerveux, un regard fuyant, un détail dans les paroles...

Il se trouve que Ethan a une sainte horreur du froid. Si vous le voyez un jour faire une bataille de boule de neige, ou un bonhomme, et bien c'est un imposteur! Étant d'un naturel paresseux il préfère rester assis confortablement dans un fauteuil au coin du feu. Pour combler le tout, on pourrait qualifier Ethan de « petite nature », en effet il tombe assez souvent malade, c'est un habitué des rhumes, grippes et maladies des bronches en hiver. Ce n'est pas pour autant qu'il arrête de fumer ! Quoi qu'il ait considérablement réduit en voyant les prix augmenter -un effort qui se paye puisqu'il a retrouvé son endurance d'antan-, il ne peut pas encore s'en passer. N'étant pas bien épais, le Serpentard s'est adapté, son manque de force physique comparé à certains est comblé par la souplesse et la rapidité, qu'il a acquis afin d'échapper à son horrible frère et sa détestable cousine. C'est eux qui ont aiguisé sa paranoïa et sa méfiance. Quand il commence à s'inquiéter pour quelqu'un ou quelque chose, son imagination devient débordante et étonnamment tragique. Étant le plus jeune des trois frères, il lui fallait au moins la ruse et l'intelligence pour s'en sortir face à la force. Il a appris très tôt qu'un coup monté était plus efficace que de jouer des poings, il est fourbe ça ne fait aucun doute !

S'il y a quelque chose de très utile à savoir sur Ethan, c'est qu'il ne faut surtout pas lui adresser la parole le matin. Se couchant souvent tard pour finir ses devoirs non faits la journée, il se lève trop souvent du pied gauche, il est de très mauvaise humeur temps qu'il n'a pas bu son café et avalé un morceau. Il se montre alors agressif plus que de raison, répond en grognant et regarde à peu prêt tout le monde de travers, amis ou ennemis confondus. C'est sûrement la raison pour laquelle ses amis ne l'attendent plus avant d'aller déjeuner, ils ont appris à le laisser tranquille lui et sa mauvaise humeur matinale. Heureusement après son rituel du matin, tout va mieux, tout danger est écarté quand il commence à participer de lui même aux conversassions.

Ce n'est pas quelqu'un qui se confie facilement aux autres, en fait il ne dit rien du tout et préfère garder toutes ses émotions pour lui, par fierté. Il se révèle ne pas être très doué pour jouer les psy, sauf quand il connaît parfaitement la personne, il a tendance à être gaffeur et ne trouve pas facilement les mots pour remonter le moral. S'excuser n'est pas vraiment dans ses habitudes, dire ouvertement qu'il tient à une personne est très rare. Ceci est bien étrange dans la mesure où il n'a aucun mal à déblatérer de faux sentiments afin de séduire, dans ses moments là les mots sont triés et choisi avec soins, lui venant naturellement. N'étant jamais réellement tombé amoureux, Ethan est cependant déjà tombé sur une ou deux filles qui lui plaisaient vraiment, dans ces cas là il s’emmêle un peu les pinceaux et a tendance à se montrer gêné. Il redoute l'amour, lorsqu'il voit les gens autour de lui, il se promet de ne jamais finir comme eux. Lui vivant, jamais il ne montrerait un visage aussi niais et des yeux si vagues devant une fille. Cependant il a conscience qu'il se montrera particulièrement jaloux le moment venu.

Ses professeurs le trouvent intelligent, il a un potentiel et surtout beaucoup de facilités mais il ne les exploite pas, il est extrêmement fainéant aussi enchaîne-t-il les retards de devoirs et les retenus. Il préfère recopier sur quelqu'un plutôt que de se mettre sérieusement au travail. Seul un sujet susceptible de l’intéresser peut le faire se bouger. Il ne fait que le stricte minimum. Il a pourtant décroché toutes ses BUSE exceptée celle de l'histoire de la magie, car il a passé les dernières semaines à rattraper tout son retard, n'hésitant pas à sacrifier quelques heures de sommeil. En résumé c'est Monsieur dernière minute. C'est un véritable danger en Botanique où il aime malmener les plantes trop agressives, une catastrophe en métamorphose puisqu'il ne daigne pas ouvrir ses livres, et un glandeur de première en soin des créatures magiques qu'il trouve stupides pour la plus part. Il passe son temps à chahuter en cours de sortilège où il se révèle pourtant assez bon, pouffe avec ses amis durant les deux heures de divination où il invente des trucs farfelus, et baille à s'en décrocher la mâchoire en astronomie. Seule la défense contre les forces du mal trouve grâce à ses yeux. Il s'illustre seulement en potion, le seul cours ou il peut prétendre être dans les meilleurs.

Enfin, bonne chance pour tenter de démêler tout ça!

-----------------------------

III. HISTOIRE & RP

♦ HISTOIRE PERSONNELLE :

30 Juillet 1979, 22H45. Londres.
Keira Farell attendait depuis deux heures quarante-cinq. Elle était censée attendre devant la grille du parc, mais ses jambes étaient devenues lourdes à force d'être debout, aussi s'était-elle assise sur un banc non loin de là. La nuit était maintenant tombée mais l'air était tiède aussi sa légère robe noire et sa veste en jean lui suffisaient amplement. Son pied battait une cadence rapide, montrant ainsi sa nervosité et son angoisse croissante. Lui était-il arrivé quelque chose? Elle savait que son job au ministère le retenait parfois, mais jamais aussi longtemps. Un homme vêtu d'une cape noire tourna au coin de la rue et se mit à observer les environs. Le sang se glaça dans les veines de la jeune femme. Ce n'était pas une bonne idée pour une sorcière de traîner seule la nuit, surtout en ces temps sombres. Keira ne pouvait distinguer l'homme, mais il n'avait rien d'un simple moldus, tant par ses vêtements que par son attitude. Encore un quart d'heure, s'il ne se montrait pas alors elle rentrerait. Bill allait commencer à s'inquiéter de ne pas la voir rentrer, et Jason et Aaron attendaient sûrement son retour pour d'aller se coucher. Bill... Keira se mordit la lèvre, se sentant terriblement coupable tout à coup. Il y avait un moment qu'elle ne ressentait plus rien pour pour son mari. Son amour c'était amoindri même si elle tenait encore beaucoup à lui, après tout il était le père de ses enfants. Une boule se forma dans sa gorge, machinalement elle posa une mains sur son ventre. Quelque par dans ses entrailles, un petit être se formait. Et pourtant il y avait des mois que Bill ne l'avait plus touchée. Elle ne se serait rendue compte de rien si elle n'avait pas été sujette à des vomissements fréquents. Cela faisait maintenant un mois qu'elle était enceinte.

- Mais enfin Ethan où es-tu ? Murmura-t-elle.

Pour se rassurer Keira plongea sa main dans une poche de sa veste et en sortit un lourd médaillon. Ce dernier était fait sur mesure, en argent pur et gravé de détails délicats. La face abritait un minuscule sablier dont les grains étaient de la poussière d'argent. Il était pris au piège dans un triangle entrecroisé d'un cercle, comme les humains pris par le temps qui s'écoulait. À plusieurs reprises elle renversa l'objet pour retourner le sablier, afin de compter les minutes. Elle avait pris le bijou à son amant pendant qu'il dormait, lors de leur dernière nuit, elle ne savait pas exactement pourquoi. Peut être pour se rassurer, se l'approprier. La jeune femme pressa ses doigts contre ses lèvres, comme pour y retrouver la trace des siennes, un léger sourire y flottant au souvenir de ces soirées charnelles. Son cœur accéléra et le rouge lui monta aux joue, cette homme elle l'avait voulu, elle l'avait eu et jamais elle n'avait ressentit autant de bien être. Ses lèvres l'inspiraient, chacune de ses caresses la faisait frissonner, ses baisés l’enivraient, marquant sa peau pour toujours. Sa peau à lui était chaude, son souffle brûlant et ses gestes précis semblaient la connaître par cœur, la faisant trembler de la tête aux pieds et soupirer d'aise. Même sa voix suaves et grave avait le don de la faire désirer.

Et pourtant elle n'était pas la seule à bénéficier de ces nuits érotiques avec son beau brun. Il était l'un de ces hommes ténébreux, plein de mystères et d'une assurance sans faille. Tout chez lui l'avait attirée dès l'instant où elle avait posé ses yeux sur lui. Ses cheveux noirs qui se dressaient en épis, son dos musclé, ses mêmes muscles nerveux qui roulaient lorsqu'il levait le bras pour porter sa bière à ses lèvres. Une hanche nonchalamment appuyée sur un haut tabouret en face du comptoir et sur lequel reposait une veste en cuir, un coude reposant sur le bar, Ethan Jackson avait l'air d'un Badboy inaccessible. Keira avait toujours été une femme sûre d'elle est ambitieuse, cet l'homme l'intriguait aussi n'eut-elle aucun remord vis-à-vis de son mari lorsqu'elle l'aborda. Plusieurs fois par semaines elle avait prétexté finir plus tard afin de venir dans ce même bar pour lui parler. Ils ont bien vite fricoté ensemble, et pourtant elle n'arrivait pas à percer son identité. Que faisait-il dans la vie? Elle n'en savait rien il évitait habillement le sujet par un rire léger et une caresse dans sa chute de reins.

Jamais un homme ne l'avait autant comblée, jamais elle n'avait tant désiré. Elle voulait qu'il tombe sous son charme, qu'il renonce aux autres femmes et se contente d'elle exclusivement. Keira avait l'impression de revivre, de sortir de sa monotonie quotidienne et de redécouvrir le monde aux bras d'un homme qui n'était pas toujours très sage. Il lui plaisait, elle était entièrement sous son charme et sa décision était prise, elle quitterait son mari auquel elle ne pouvait plus mentir. Il lui paraissait si pâle à côté d'Ethan. Il y a longtemps qu'il ne la comblait plus, ne la touchait plus. Il n'y avait pas cette malice ni ce jeu de regard qu'elle avait avec son amant. Elle était une femme après tout, et elle jugeait qu'elle méritait d'être comblée. Mais pour cela il fallait que Ethan daigne montrer le bout de son nez.

Vingt-trois heure, cela faisait trois heures qu'elle attendait. La jeune femme rangea le pendentif comme un trophée précieux et prit machinalement le chemin du retour. L'angoisse se lisait sur son visage, et si quelque chose lui était arrivé ? Les Mangemorts faisaient des ravages en ce moment, le seigneur des Ténèbres avait ordonné une hécatombe.


19 Décembre 1979, 18H, Londres.
Assise à une table, dans un coin à l'abri des regards, Keira buvait son verre à petite gorgée. Elle venait de finir son service et avait une heure devant elle avant que Bill ne lui ramène ses enfants. La veste chaude qui la protégeait du froid mordant de Décembre cachait maintenant un ventre bien rond. C'était le seul souvenir de cet homme disparu, la seule trace de son existence et elle le choyait tendrement. Bien qu'elle ait déjà deux fils, elle en désirait un troisième. Il ne pouvait en être autrement. Et lorsqu’elle se l'imaginait, il avait la grâce et la beauté de son père. Ses cheveux d'un noir de jais qui éclaircissaient en été et ses yeux d'un bleu saisissant. Il s'appellerait Ethan. Ne sachant si elle devait sourire ou pleurer, Keira ne vit pas tout de suite la porte s'ouvrir. Une voix suaves, familière et envoûtante la tira de sa torpeur tandis que son cœur accélérait. C'était LUI ! Là, devant elle, plus beau que jamais avec sa barbe de deux jours et sa tignasse en bataille couverte de flocons de neige. Tremblante, la jeune femme se leva mais se retrouva bientôt pétrifiée d'horreur. Une charmante jeune femme rousse aux grands yeux verts et à la mine pétillante entra à son tour, prit Ethan par la taille et déposa un baiser sur ses lèvres charnues avant de se diriger vers le comptoir. Scandalisée, écœurée, blessée, Keira rassembla ses affaires et disparue bien vite.

Elle qui l'avait cru mort, il s'était tout simplement trouvé une minette plus jeune et avait batifolé durant tout ce temps. L'ancienne Gryffondor contempla son reflet dans le grand miroir de sa salle de bain, jetant pour la première fois un regard venimeux à son ventre rond et tendu. Personne n'avait le droit de manipuler Keira Farell, personne. Sous cette nouvelle vague de sentiments, le miroir se fissura devant la sorcière avant de voler en éclat. Droite et digne, elle rinça son visage où le mascara avait coulé sur ses joues. Dans son ventre, le petit être bougea, inconscient de se qui se passait autour de lui. Une grimace de dégoût déforma ses traits tandis qu'elle se jurait de se venger d'Ethan, cet être abjecte qui s'était moqué d'elle, qui avait tiré son coup et qui l'avait jetée telle une moins que rien. Quel infâme menteur, avec ses mots d'amour et ses beaux discours. Elle allait lui pourrir la vie, à lui, à sa rouquine et à tout ceux qui lui feraient penser à Ethan Jackson.

15 Juillet 1996, Londres, Maison des Farell.
Ethan était allongé sur son lit, ou plutôt avachi sur le ventre, simplement vêtu d'un pantalon en toile, tant le soleil d'été tapait. Ça faisait des semaines qu'il n'avait pas plu et la saison était la plus chaude qu'il n'ait jamais vécue. Appuyé sur ses coudes il consultait un livre de sortilège acheté sur le chemin de traverse le matin même. Cela faisait une demi heure qu'il relisait le même chapitre, la formule était bien trop complexe pour un futur étudiant en sixième année à Poudlard. De toute façon il devrait attendre l'été suivant avant de pouvoir jeter un sortilège anti-transplanage dans sa chambre, puisqu'il n'avait que 16 ans. Sa boite de dragée surprise était déjà à moitié vide, il la referma à contre cœur et la glissa sous son lit avant de se laisser rouler sur le côté. À présent sur le dos, Ethan passa un bras sous sa nuque et observa son plafond d'un air absent. Sur sa table de chevet, un réveil indiquait seize heure trois. Il faisait chaud, trop chaud, il n'avait même pas la force de se lever pour aller faire un plongeon dans la piscine familiale. Juste à côté une photo représentait Jena, tout sourire comme à son habitude, et Ethan et son sourire mi renfrogné de devoir poser, mi amusé. La pièce était largement éclairée par de grandes fenêtres moitiés baies vitrées, par lesquelles les rayons du soleil surchauffaient la pièce. Comme chacune des trois chambres de l'étage, Ethan avait son petit balcon privé, encore jonché de quelques mégots de cigarette. Non, les Farell étaient loin d'être une famille pauvre. Les fenêtres étaient grandes ouvertes, mais aucune brise ne venait le rafraîchir. Ses murs étaient tapissés de photos semblables à la première, petits bouts de cinq ans de souvenirs. La plus vieille le représentait à l'age de onze ans en compagnie d'un gamin de son age aux oreilles légèrement décollées en train de rire, un balais de Quidditch dans la main. Au dessus de son lit trônait une banderole verte brodée d'un serpent argenté, symbole de sa maison. Sa mère l'avait fusillé du regard le jour où il était rentré de Poudlard et qu'il avait réclamé de quoi la fixer. Elle était certes un peu délavée, mais Ethan y était très attaché tant il était fier d'avoir rejoint la maison Serpentard. Il se souvenait encore des paroles du Choixpeau qui avaient raisonné dans sa tête le jour de sa première rentrée comme la promesse d'un grand avenir : « Mmmh, oui... Intéressant.. Je voix d'immenses qualités. Un besoin de faire ses preuves hein ? Tu es ambitieux oui... Oh, je voix un grand potentiel, tu cherches le chemin de la grandeur n'est-ce pas ? Oui... Alors dans ce cas il n'y a qu'une maison qui pourra t'aider...»

Le vert et argent soupira, il lui restait encore deux semaines à subir ce calvaire avant de pouvoir enfin regagner Poudlard. Quatorze jours, trois-cent trente six heures, vingt-mille cent soixante minutes et un million deux-cent neuf mille six-cent secondes. Par Merlin que c'était long. En bougeant, son bras se posa sur une feuille de parchemin quelque peu froissée. Avec un sourire il s'en empara et la consulta pour la dixième fois peut être en une journée. Les résultats de ses BUSE étaient arrivées aux environs de midi.

Citation :
Astronomie : Acceptable (A)
Soins aux créatures magiques : Acceptable (A)
Sortilèges : Effort exceptionnel (E)
Défense contre les forces du Mal : Effort Exceptionnel (E)
Divination : Acceptable (A)
Botanique : Acceptable (A)
Histoire de la magie : Troll (T)
Potions : Optimal (O)
Métamorphose : Acceptable (A)

Certes il avait eu à peine la moyenne dans cinq matières, mais il s'en était tiré en sortilège et défense contre les forces du mal. Son seul optimal ne l'étonnait pas, les potions étaient sa matière de prédilection et son T en Histoire de la magie n'était pas non plus surprenant. Cependant, il ne parvenait toujours pas à comprendre par quel miracle il avait obtenu ses BUSE de métamorphose et de divination. Il allait pouvoir clouer de bec de Sevan qui le narguait parfois dans la classe de McGonagall, tout ne le monde ne pouvait pas avoir son talent! Mais au moins il pourrait continuer à suivre les cours à la rentrée prochaine. Était-ce pourtant une bonne chose ? Il n'en était pas sûr.

CRAC. Une tête blonde apparue dans sa chambre en ricanant, réveillant Sirga qui dormait paisiblement, roulé en boule sur sa chaise de bureau. Le matou feula et disparut sous le lit, la queue haute et le regard fier.

- Oh désolé, je me suis trompé de chambre ! Je t'emprunte ça, ajouta Aaron en empoignant une boite de Chocogrenouille toute neuve qui attendait sur son bureau, encore emballée.

- Par Merlin, Aaron dégage de là! hurla Ethan.

Dans un grognement, Ethan se redressa et bondit sur son frère aîné, mais celui-ci avait déjà disparu dans un seconde craquement sonore. Sa main se referma dans le vide tandis qu'il voyait avec horreur sa boite de Chocogrenouille s'envoler sous son nez. Elle était destinée à sa meilleure ami qu'il devait voir le lendemain à son retour de vacance, ce bouffon de Gryffondor ne s'en sortirait pas si facilement ! Le vert et argent quitta sa chambre en coup de vent et traversa le couloir en courant. Il entendit Aaron verrouiller sa porte à l'aide de sa baguette magique mais se jeta tout de même sur la poignet en rouant le bois de coup de poing.

- Rend moi ça imbécile ! S'époumona Ethan. T'as pas intérêt à l'ouvrir.

Il l'entendait pouffer comme un idiot dans sa chambre, le fait qu'il ne daigne même pas répondre ne fit que l'énerver un peu plus. De rage Ethan ne se priva pas pour donner des coups de pieds dans la pauvre porte, se défoulant enfin. Aaron était censé être le plus âgé, le plus mature et être doté d'un minimum d'intelligence, mais il avait aussi peu de cervelle qu'un joueur de Quidditch ayant reçu trop de cognards sur la tête. Il avait toujours été infernal, mais depuis qu'il avait son permis de transplanage, il en devenait carrément invivable.

- Ethan Jake Farell, hurla sa mère au rez-de-chaussé. Cesse de te conduire de manière si puérile, tu n'auras qu'à en acheter d'autre, pour l'amour du ciel arrête de hurler!

Estomaqué, scandalisé et fulminant, Ethan regagna sa chambre en claquant la porte derrière lui. D'accord c'était stupide de se disputer pour ça, mais c'était par principe, Aaron allait trop loin et personne ne disait jamais rien. Sa baguette le démangeait, si seulement il pouvait effacer ce sourire victorieux qu'il affichait sûrement là derrière. Un froissement attira son attention, un bout de papier bleu venait de glisser sous sa porte, et voletait vers lui à la manière d'un oiseau. Ethan s'en saisi et découvrit la carte Chocogrenouille de Dumbledore qui lui souriait. Avec un grognement, le Serpentard déchira la carte, et la laissa retomber en confettis à même le sol. Cette situation n'était plus supportable, entre son frère qui le faisait tourner en bourrique et sa mère qui ne se faisait pas prier pour l'enfoncer davantage, Ethan l'impression de devenir cinglé. Heureusement qu'il était à Pourdlard dix mois dans l'année, sinon il n'aurait pas donné cher de sa peau. Il se souvenait, lorsqu'il était jeune, il avait beaucoup souffert de cette situation, il ne comprenait pas pourquoi ses cadeaux de noël étaient quasi-inexistant à côté de ceux de ses frères ni pourquoi on ne fêtait jamais son anniversaire. Pourtant, au lieux de s'enfermer dans la déprime, il avait aiguisé sa haine jusqu'à devenir totalement indépendant de cette famille de fou. Car se soumettre n'était pas dans ses gènes. Aujourd'hui Ethan n'était plus affecté par tout ceci, il se contentait d'ignorer, dans sept mois exactement il aurait dix-sept ans. Il avait hâte. Le Serpentard se jeta une nouvelle fois sur son lit en soupirant d'exaspération, son chat, comme s'il avait compris que son maître était tourmenté par ses démons, vint ronronner près de sa main en piaffant sur sa couverture. Dehors, un bruit de moteur se fit entendre, les pneus crissèrent sur les graviers et la voiture attendit quelques secondes que le portail automatique s'ouvre avant de disparaître de la propriété. Sa mère était sûrement partie faire quelque courses. Bon débarra.

Soudain un solo de batterie retentit, réveillant une fois de plus le chat qui, surpris planta ses griffes dans le torse de son maître. Ethan poussa un juron, cet idiot profitait de l'absence de sa mère pour mettre sa musique de sauvage à fond. Le Serpentard plaqua son oreiller sur son visage en tapant inutilement ses pieds nus contre son matelas dans un geste rageur.

Mais c'est pas vrai, il le fais exprès, grinça Ethan.

Le vert et argent se décida enfin à se lever, il attrapa au hasard un t-shirt bleu qui reposait sur sa chaise de bureau et le porta à son nez. Propre, il ferait l'affaire. Ethan s’apprêta à l'enfiler afin de sortir de cette fichue maison, quand un hululement retint son attention. Abandonnant ton vêtement sitôt qu'il reconnu la chouette de la famille Reeds, il se jeta sur l'animal et décrocha le parchemin. Le hibou, visiblement outré par le volume de la musique, n'attendit même pas qu'on lui propose à boire, elle s'envola à tire d'aile sitôt sa patte libre. Encore une fois le Serpentard pesta, il allait devoir emprunter le hibou de sa mère pour répondre à son amie. Appuyant une hanche contre son bureau, Ethan s'empressa de lire la lettre. Il ne fut pas étonné en apprenant que Jena avait obtenir toute ses BUSE dont quatre avec Optimal, elle avait énormément travaillé. Sûrement plus que lui ne travaillerait dans toute une vie.

Incapable de répondre à son amie dans un boucan pareil, Ethan attrapa une plume à encre intégrée, un rouleau de parchemin et s'isola au grenier, son refuge de toujours. Là haut, la musique n'était plus qu'un bruit de fond insignifiant. Il constata avec soulagement qu'il y faisait frais, par Merlin pourquoi n'y avait-il pas pensé avant ? Il s'installa alors en tailleur sous la lucarne, là où la lumière était la meilleure, et entreprit de répondre à Jena. Il imaginait déjà son nez de plisser d'indignation lorsqu'elle verrait sa note en histoire de la magie.

Peu désireux de redescendre de son nid une fois sa lettre finie, Ethan entreprit de jouer distraitement avec Sirga en faisant rouler une noix. Et dire que cet animal était le seul « ami » qu'il avait ici, s'en faisait presque pitié. Il y avait bien quelques voisins Moldus avec qui il s'entendait bien, ses anciens camarades d'école primaire, mais il n'arrivait jamais à suivre une conversation avec eux puisqu'ils ne cessaient de parler de film ou de musique moldus qu'il ne connaissait pas. Il en avait marre de se faire observer de travers, passant pour un inculte. Le félin finit cependant par se lasser de ce jeu, il bondit sur un coffre recouvert d'un drap blanc, mais ce dernier glissa, entraînant le chat dans sa chute. Sous les grognements furieux de son animal, le Serpentard daigna se bouger afin de le libérer. C'était la première fois qu'il voyait le coffre, il n'y avait jamais fait attention, sous son drap poussiéreux il ne l'avait ni attiré ni aiguisé sa curiosité. Vexé de s'être fait avoir et de s'être mis dans une situation si grotesque, Sirga disparu bien vite dans sa démarche de pacha. N'aillant rien de mieux à faire, Ethan ouvrit le lourd coffre de bois d'un brun foncé. Il y trouva quelques albums photos qui naturellement n'en contenait aucun de lui. Un gros bonhomme de dix centimètre à peine, habillé de rouge et assis sur un balais s'envola en lui souhaitant un joyeux noël et il envoya au passage de la neige dans les cheveux. Visiblement le coffre renfermait les souvenirs de la famille que sa mère voulait concerner. Une écharpe de Gryffondor délavée, quelques photos de sa jeunesse, lorsqu'elle était à Poudlard avec ses amis ou son petit ami de l'époque, aussi père d'Aaron et Jason. Un vieil échiquier version sorcier, les vieux livres d'écoles de Keira, Bill, et même ceux de ses grands parents !

Il trouva d'ailleurs dans un manuel de potion, une photo de ces derniers, à son age. La gorge serré, Ethan fourra la photo dans sa poche. Gamin, il avait pratiquement été élevé par ces grands parents, sa mère refusant de le faire. Il s'entendait particulièrement bien avec son grand père qui lui avait acheté son tout premier balais, avec lequel il pouvait voler à trente centimètres du sol. Ils habitaient à la campagne, dans une petite longère entourée de plusieurs hectares de champs. Fouillant un peut plus, Ethan dénicha, les mains tremblantes une photo tachée et usée. Il se voyait à l'age de six ans, en train de donner une pomme au poney crème qui servait de tondeuse à son grand père. Il affichait un sourire rayonnant et adresser ses signes de main au photographe. A l'époque il avait baptisé le cheval miniature Bretzel, pas très original. Il n'était plus retourné là bas depuis bien longtemps, dix ans peut être ? À la mort de son grand père, sa grand mère avait vendu la maison et c'était installée dans la sud de l'Angleterre, près des parents de Bill avec qui elle s'entendait toujours à merveille. Un choc pour Ethan qui avait perdu le seul être qui lui avait porté de l'intérêt.

Le Serpentard dénicha un vieux sac dans lequel il fourra les manuels scolaires d'autrefois, peut être qu'il y trouverait quelque chose d'utile. Il y ajouta les quelques photos trouvées, une chevalière frappée d'un lion rugissant qu'il pourrait sûrement revendre à un bon prix, une plume qu'il identifia comme appartenant autrefois à un Jobberknoll, et une fiole contenant un liquide translucide non identifié. Il voulu rafler également une fine chaîne en argent, mais un pendentif bloqué sous les albums la retenait. Lorsqu'il l’eut enfin dégagée, Ethan découvrit un objet des plus fascinants, tout en argent, un petit sablier en verre fin y était incrusté, enfermé dans un triangle entrecroisé d'un cercle. Il était étonné que sa mère ait pu acheter ça, elle était plutôt branchée or. Le Serpentard tenta d'ouvrir l'objet, mais celui-ci restait obstinément clos. Avec un haussement d'épaule, il le déposa dans le sac et s’apprêta à regagner sa chambre après avoir refermé le coffre et remis le drap, quand il s'arrêta tout à coup, un sourire mauvais étirant ses lèvres. Il revint sur ses pas et ouvrit la lucarne, aussitôt la musique envahi la pièce. Se penchant dans la vide, Ethan remarqua que le balcon de son frère se trouvait trois mètres plus bas. Sans hésiter le vert et argent s'assit sur le rebord, les jambes dans le vide, il passa les sangles du sac sur ses épaules et inspira profondément avant de se laisser retomber. Sa cheville droite prit un sérieux coup à l'atterrissage, mais Ethan voulait jouer sur l'effet de surprise, aussi se dépêcha-t-il, clopin-clopant, d'entrer dans la chambre de son frère. Celui-ci mit quelque seconde à comprendre se qu'il se passait, déjà Ethan lui envoyait un coup de sac dans la tête. Quelque peu assommé, Aaron ne put l'empêcher de récupérer son bien. Néanmoins le blondinet avait la carrure bien plus impressionnante que son frère, il avait déjà l'allure d'un grand joueur de Quidditch et n'hésitait pas à se pavaner dans la maison afin de montrer ses abdos et pectoraux durement acquis.

Ethan s'activait rageusement sur la porte, il avait omis le détails qu'elle avait été verrouillée par magie. Oups. Soixante dix kilos de muscle lui tombèrent dessus, le Serpentard se retrouva bien vite cloué au sol après une lutte acharnée et de nombreux coups de poings. Assis sur son torse, ses genoux immobilisant ses bras, Aaron affichait un sourire de vainqueur. Ethan planta son regard qui lançait des éclairs dans celui, amusé, de son frère. Par lassitude d'entendre son jeune frère l'insulter de tous les noms, le Gryffondor referma des genoux sur sa cage thoracique, lui coupant ainsi la respiration. Incapable de bouger ses membres, Ethan fit quelque chose de très classe, il cracha à la figure de son aîné et afficha un sourire satisfait.

- Aaron, combien t'ai-je dis de ne pas mettre ta musique si forte ? Demanda soudain Keira en frappant à la porte.

Durant deux ou trois secondes les deux frères fixèrent la porte. Intérieurement, Ethan soupira de soulagement, il était plus ou moins sauvé. Grossière erreur, du coin de l’œil il vit Aaron lever son poing, le Serpentard ferma les yeux à défaut de ne pouvoir lever un bras pour se protéger. Un craquement sinistre retentit lorsque son os se brisa, son frère daigna enfin se lever afin de baisser le son et déverrouilla la porte. Le vert et argent ne put retenir un hurlement, il se redressa tandis qu'un jet de sang jaillissait de sa blessure, maculant ainsi le parquet et son propre torse. Le vert et argent pressa une main sur son nez et constata avec épouvante qu'il bougeait légèrement. L'immonde sensation et la douleur faillirent le faire tomber dans les pommes, se fut la porte qui s'ouvrit à la volé qui capta assez son attention pour qu'il reste lucide.

- Ethan cesse d'embêter ton frère, que fais-tu ici? Siffla sa mère.

Je récupère ça, répondit le Serpentard, le ton plein de défis.

Sur ce, il se releva en s'aidant du mur, y imprégnant la forme de sa main avec son sang et empoigna son sac et sa boite de Chocogrenouille. Il regagna la salle de bain comme il put et se jeta sur le miroir pour voir les dégâts, priant pour ne pas être défiguré. Plus que trois-cent trente quatre heures, vingt-mille quarante minutes et un million deux-cent deux mille quatre-cent secondes.

♦ EXEMPLE DE RPG :

-----------------------------

IV. HORS JEU

♦ COMMENT AVEZ-VOUS CONNU CE FORUM ? Top-Site

♦ ÂGE IRL : 17 ans.

♦ PERSONNALITÉ ÉVENTUELLE SUR L'AVATAR : Adam Gallagher.

♦ EST-QUE VOTRE PERSONNAGE POSSÈDE(RA) UN POUVOIR SPÉCIAL ?

♦ DÉSIREZ-VOUS ÊTRE PARRAINÉ(E) ? : Non, merci.

♦ AVEZ-VOUS LU LE RÈGLEMENT ? : Validation par Yuyu

_________________
I See Fire


Dernière édition par Ethan J. FARELL le Mer 27 Fév 2013 - 22:18, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SERDAIGLE6ème annéeAdmin fouineuse
    SERDAIGLE
    6ème année
    Admin fouineuse
AVATAR : Mandy Moore
MESSAGES : 8927

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG SANG: SANG MÊLÉ
MessageSujet: Re: Présentation de Ethan Jake FARELL [Fini] Ven 15 Juin 2012 - 0:18

Bonsoir/bonjour et bienvenue à toi !
Je n'ai pas encore lu ta fiche, mais je peux déjà te renvoyer lire le règlement. Il te manque encore un petit quelque chose. :peste:
Je lirais ta fiche demain à tête reposé.
En attendant je tenais déjà à te faire part de cela.
Bonne lecture.
A bientôt !

_________________
Jessicayumi Anthéa Belmontet

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SERPENTARD5ème annéePréfète
    SERPENTARD
    5ème année
    Préfète
AVATAR : Adam Gallagher
MESSAGES : 1901

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: En couple
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 14 février 1981 - Londres
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: Présentation de Ethan Jake FARELL [Fini] Ven 15 Juin 2012 - 11:03

D'accord d'accord ^^
Par contre pour ce qu'il me manque, je le trouverai dans ce lien : http://www.rictusempra.org/t2530-reglement-de-rictusempra ? Ou c'est quelque part dans les autres parties du règlement ? Parce que s'il est là dedans je dois être partiellement aveugle oO

_________________
I See Fire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EMPLOYE AU COMPTOIR DES AFFAMESAdmin charmeur
    EMPLOYE AU COMPTOIR DES AFFAMES
    Admin charmeur

AVATAR : Elijah Wood
MESSAGES : 9675

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: obnubilé malgré lui par une indomptable rouquine
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 05/01/79, Londres
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: Présentation de Ethan Jake FARELL [Fini] Ven 15 Juin 2012 - 17:10

J'ai le regret de te faire savoir que tu peux aller consulter un oculiste
car effectivement c'est dans ce lien que tu trouveras ton précieux.

Bienvenue sinon :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SERPENTARD5ème annéePréfète
    SERPENTARD
    5ème année
    Préfète
AVATAR : Adam Gallagher
MESSAGES : 1901

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: En couple
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 14 février 1981 - Londres
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: Présentation de Ethan Jake FARELL [Fini] Ven 15 Juin 2012 - 18:12

Merci :D J'ai retrouvé mes lunettes :hellooo:

_________________
I See Fire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EMPLOYE AU COMPTOIR DES AFFAMESAdmin charmeur
    EMPLOYE AU COMPTOIR DES AFFAMES
    Admin charmeur

AVATAR : Elijah Wood
MESSAGES : 9675

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: obnubilé malgré lui par une indomptable rouquine
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 05/01/79, Londres
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: Présentation de Ethan Jake FARELL [Fini] Ven 15 Juin 2012 - 19:02



Il ne te reste plus maintenant qu'à attendre le temps qu'on se concerte. On devrait aller vite ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SERPENTARD5ème annéePréfète
    SERPENTARD
    5ème année
    Préfète
AVATAR : Adam Gallagher
MESSAGES : 1901

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: En couple
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 14 février 1981 - Londres
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: Présentation de Ethan Jake FARELL [Fini] Ven 15 Juin 2012 - 19:04

D'accord, merci (:

_________________
I See Fire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
    GRAND MANITOU
MESSAGES : 1171

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG SANG: INCONNU
MessageSujet: Re: Présentation de Ethan Jake FARELL [Fini] Ven 15 Juin 2012 - 21:06

Mmmh, oui... Intéressant.. Je vois d'immenses qualités. Un besoin de faire ses preuves hein ? Tu es ambitieux oui... Oh, je vois un grand potentiel et une grande persévérance. Tu cherches le chemin de la grandeur n'est-ce pas ? Oui... Alors dans ce cas il n'y a qu'une maison qui pourra t'aider...

SERPENTARD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Présentation de Ethan Jake FARELL [Fini] Sam 16 Juin 2012 - 16:50

Ethan mon petit, je sens qu'on va bien s'entendre toi et moi

*voit qu'il demande un lien* ... Huuuuuuu huhuhuhuhu ! Attention à toi l'ami !

BIENVENUE sur un (le ! mais je suis modeste) super forum :yeah:
Revenir en haut Aller en bas
SERPENTARD5ème annéePréfète
    SERPENTARD
    5ème année
    Préfète
AVATAR : Adam Gallagher
MESSAGES : 1901

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: En couple
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 14 février 1981 - Londres
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: Présentation de Ethan Jake FARELL [Fini] Sam 16 Juin 2012 - 17:16

Je n'en doute pas ma petite Jade :hellooo:
Merci de cet accueil :evelyn:

_________________
I See Fire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SERPENTARD7ème annéeAdmin qui a du chien
    SERPENTARD
    7ème année
    Admin qui a du chien
AVATAR : Nico Tortorella
MESSAGES : 1251

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: En couple avec la nana la plus sexy de Poudlard s'il vous plait.
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 13/02/1980 à Edimbourg en Écosse.
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: Présentation de Ethan Jake FARELL [Fini] Lun 18 Juin 2012 - 13:14

    Bienvenue dans la meilleure maison \o/

_________________
I must live with my quiet rage
But do not ask the price I paid, I must live with my quiet rage, tame the ghosts in my head that run wild and wish me dead. Should you shake my ash to the wind ? Lord, forget all of my sins, oh let me die where I lie, neath the curse of my lover's eyes. -endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Présentation de Ethan Jake FARELL [Fini]

Revenir en haut Aller en bas

Présentation de Ethan Jake FARELL [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» FARELL, Ethan [Jake] - 6ème année» Présentation de Coeur Chromatique :D FINI !!!» Présentation de Plume de Cygne. (fini) | Kit (je suis validé?)» présentation Nuage d'orage tout fini !!! J'attend le temp qu'il faudrat pour qu'elle soit validé» ~ présentation de Hayden P. Williams ~ [FINI]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ACCUEIL :: Présentations :: Présentations élèves :: Fiches validées-