AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

Jade Ciarán Scatheria [fiche terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Jade Ciarán Scatheria [fiche terminée] Jeu 3 Mar 2011 - 12:49

I. IDENTITÉ DU PERSONNAGE

    ♦ NOM : Scatheria

    ♦ PRÉNOM(S) : Jadelienka (dit Jade), Ciarán

    ♦ AGE & DATE DE NAISSANCE : 15 ans, née le 17 mars 1981 à Mullingar dans le comté de Westmeath en Irlande.

    ♦ ORIGINE : Elle est née de deux parents moldus. Cependant, sa grand-mère maternelle étant une sorcière, et ne s'est donc pas retrouvée toute seule face à la magie. Son père n’a appris l’existence de la magie qu’en fréquentant la mère de Jade, alors que cette dernière baignait dedans depuis sa plus tendre enfance. Cependant, le fait de ne pas être sorcière ne l’a jamais vraiment affectée, préférant observer la magie de loin.

    ♦ ANIMAL ÉVENTUEL : Elle a un chat tigré nommé Ambros, Ambrosios signifiant « immortel » en grecque. En irlandais, on le dit alors « Ambros ». Il est très attaché à elle et ne pourrait sûrement pas vivre sans sa présence. Contrairement à d'autres chats, on peut ainsi dire qu'Ambros est très dépendant. Il est une compagnie particulièrement importante pour Jade.


II. APPARENCE & PERSONNALITÉ

    ♦ PHYSIQUE : Jade est une jeune fille plutôt mignonne. Elle est de taille fine et bien loin d’être grande, ce qui ne la gène pas, mais ne lui donne pas non plus une apparence de mannequin. Son visage est entouré de longs cheveux bruns qu’elle a hérités de sa mère. Elle les remonte la plupart du temps, laissant de nombreuses mèches rebelles, à l’aide d’une pince que sa grand-mère lui a offert pour son entrée à Poudlard. Ses yeux bleus, tournant parfois au vert, sont souvent soulignés de noirs, ce qui fait ressortir cette belle couleur claire. Ses lèvres sont fines, comme le reste de son visage. Jade n’est pas obnubilée par son apparence, et si elle aime se faire un minimum belle, elle parvient encore à rester très naturelle. Si l’on peut voir Jade se recoiffer à de nombreuses reprises, ce n’est en rien un aspect superficiel de sa part, c’est en effet un tic qu’elle n’arrive pas à perdre : retirer sa pince et la remettre quasiment au même endroit et ce, une bonne dizaine de fois par jour.

    ♦ STYLE VESTIMENTAIRE : En dehors de son uniforme scolaire, Jade ne s’habille pas de manière très compliquée. Sa garde robe est en grande partie composée de robes très simples, noires, de toutes formes mais plutôt passe-partout (pas de paillettes ou de frou-frou à tout-va). Le reste de ses vêtements est tout aussi simple, comportant des shorts et t-shirt en tout genre. Ce qu’il y a de particulier dans les habits de Jade, c’est qu’elle possède de nombreux foulards unis, tous parfumés du parfum de sa mère.

    ♦ AUTRE(S) : Elle porte constamment sur elle un pendentif en argent de sa grand-mère qui représente le triskell (ou triskèle).

    ♦ CARACTÈRE :Jade n’est pas une fille bien compliquée et n’a pas vécu de grands drames dans sa vie qui aurait pu affecter plus que ça sa personnalité. Cependant, elle a un caractère bien à elle, comme tout le monde finalement. Tout d’abord, c’est une fille très proche de sa famille, aimant de tout son cœur ses parents, et partageant de nombreuses heures avec sa grand-mère maternelle. Ce qui est plutôt contradictoire, c’est qu’elle a un côté également très aventurier qui l’éloigne parfois du cocon familial. Mais elle a bien compris que la distance ne signifiait pas forcément aimer moins. Elle aime vivre au jour le jour et découvrir le monde qui l’entoure. Elle est donc aventurière, et d’une humeur très curieuse la plupart du temps. Sa curiosité va cependant parfois trop loin lorsqu’elle parle à des personnes qui ne veulent pas forcément dévoiler des détails sur leur vie, et c’est bien un des plus gros défauts de Jade. Mais elle se remet vite en question et ne tarde pas à s’excuser devant la personne offusquée par tant de curiosité. On peut dire également que c’est une jeune fille qui a de bons résultats dans tout ce qu’elle fait, mais qui ne se pose pas des heures à la bibliothèque pour travailler sans relâche. La solitude ne lui fait pas peur, mais elle ne va la rechercher sans cesse. C’est une liberté qu’elle n’apprécie que de temps à autres.


III. HISTOIRE & RP

    ♦ HISTOIRE PERSONNELLE :

    Nous sommes en République d’Irlande, à Dublin, dans les années cinquante.
    Du côté de la famille Ljustish, la magie est devenue une banalité. La mère, Eileen Ljustish était une jeune femme talentueuse qui avaient deux filles, Alía, cinq ans et sa sœur, d’un an son aînée, Gaëllia. Eileen avait perdu son mari peu de temps après la naissance de leur deuxième enfant, mais avait su garder la tête froide et avait rapidement repris du poil de la bête en s’occupant avec amour de ses deux adorables filles. Cette femme était donc une talentueuse sorcière qui avait cependant donné naissance à une moldu, Alía, alors que sa sœur avait, quant à elle, des pouvoirs magiques. La jeune femme ne se frustra pas de cette absence de pouvoir et, vivant au milieu de la magie ainsi qu'observant que les pouvoirs de sa sœur s’amplifiaient, elle accepta son sort et fit des études d’art, comme toute adolescente dite « normale ». Elle devint rapidement, avec beaucoup de travail mais aussi un certain talent, à percer dans le monde artistique et plus particulièrement le dessin. C’est lors d’une conférence sur les dessinateurs qu’elle rencontra Stephen Scatharia, du même âge, aussi passionné et aussi talentueux qu’elle, qui ne voyait plus ses parents et s’était enfui de chez lui à l’âge de dix-huit ans. Sentant qu’il accepterait, et l’espérant également de tout son cœur, une présence magique, elle lui fit découvrir le petit secret familial, par lequel il se fascina mais qu’il prit vite, finalement, au sérieux. Ils se marièrent quelques années plus tard, ce qui put prouver qu’il ne fut pas traumatisé par ce qu’il venait d’apprendre. Ils continuèrent tous deux dans l'illustration, et déménagèrent dans le compté de Westmeath en Irlande.

    Cependant, du côté de la famille de Alía, elle apprit que sa sœur avait décidé de quitter subitement la maison familiale, étant entrée en conflit avec sa mère qui trouvait qu’elle ne se servait pas convenablement de la magie. En effet, la jeune femme commençait à faire des choses très douteuses, que même sa mère ne saurait vraiment identifier, s’apparentant un peu trop à de la magie noire à son goût. Ce furent probablement les relations qu’elle avait eut à Poudlard, l’école de sorcellerie, qui l’avait mal orientée dans sa propre opinion. Plus jamais la famille Ljustish n’entendit parler de cette pauvre Gaëllia, mais ce qui en restait, soit Alía et sa mère, n’en fut que rapprochée, et Eileen rejoignit le compté de Westmeath, à quelques rues de Stephen Scatharia et sa nouvelle femme. C’est en 1981, le dix-septième jour de mars, que naquit chez les Scatharia, une adorable petite fille. La grand-mère annonça qu’elle souhaitait appelé ce nouveau né Jadelienka, une lubie que sa fille et son mari ne comprirent jamais. Semblant insister d’une manière à la limite alarmante, Stephen et Alía satisfirent le désir de la grand-mère maternelle, se promettant de l’appeler familièrement Jade, prénom qu’ils trouvaient très joli. Ce beau bébé se révéla être une sorcière, comme sa tante et sa grand-mère, ce qui fit le bonheur de cette dernière.

    La petite Jade grandit et s’aperçu donc vite qu’elle était exceptionnelle, sous l’œil adorateur de sa grand-mère protectrice. Elle resta cependant en très bonne entente avec sa mère qui était fière des pouvoirs de sa fille, même si il y avait des choses qu’elle ne pouvait comprendre en tant que moldu. Jade apprit donc ce qu’était le monde magique auprès de sa grand-mère Eileen, qui s’empressa, dès qu’elle fut assez âgée pour comprendre, de lui raconter tout ce qu’elle avait à apprendre sur ce monde. Elle lui parla de Poudlard, avant même qu’elle ai reçu la lettre d’admission, lui racontant quelques histoires à ce sujets : des vieux professeurs qui lui étaient de vieilles connaissances et avec qui elle allait boire pendant un moment des bièraubeurres aux Trois Balais. Jade arriva donc sereine à sa première année à Poudlard. Elle n’eut pas de difficultés majeures à se faire des amis et s’entendit plutôt pas mal avec les autres membres de sa maison. Elle travailla plutôt bien, sans s’acharner mais en gardant un niveau plutôt régulier. Elle n’a pas honte de dire qu’elle est née de parents moldus, au contraire, elle trouvait que ça lui ajoutait un brin de culture et d’intérêt. Les Sale Sang-de-Bourbe ne l’ont jamais atteinte et ne l’atteindront probablement jamais.

    ♦ EXEMPLE DE RPG :

    Vous êtes dans la bibliothèque en train de faire des recherches pour votre sujet à rendre le lendemain matin. Vous souhaitez tourner la page du livre que vous êtes en train de feuilleter, mais sans le vouloir vous la déchirez. Que faîtes-vous, sachant que Mme Pince, la bibliothécaire se trouve dans les parages ?

    Jade avait passé une semaine assez désagréable. Il y avait des jours ainsi où l’on se levait en sachant que l’on passerait une mauvaise journée, et bien Jade l’avait ressentit ainsi depuis le lundi matin, et son impression fut confirmée jusqu’au jeudi soir. Son corps était endolori par une fatigue quasi-constante et son cerveau ne fonctionnait pas aussi bien qu’elle l’aurait espéré. Par habitude, elle délaissait parfois ses devoirs pour se promener ou passer du temps avec d’autres élèves dans sa salle commune, cependant, elle était sûre qu’elle se mettrait à rattraper le temps perdu pour ses études un soir où la salle commune serait vide. N’étant pas apte au travail de toute la semaine, elle ne s’était pas rappelée que lundi matin, son professeur d’histoire de la magie, lui avait demandé un parchemin à rendre pour le cours du vendredi après-midi. Ce fut une élève de son âge qui lui rappela gentiment le sujet dans un couloir. Elle avait pourtant eut une bonne partie de l’après-midi de libre, mais c’est uniquement arrivée au soir qu’elle se décida enfin à parvenir jusqu’à la bibliothèque, juste avant qu’elle ne ferme, pour trouver des informations. Elle embrassa donc son chat Ambros, toujours dans ses pattes, avant de sortir de sa salle commune.

    Elle se mit à courir à l’étage où se trouvait la grande salle aux milliers de livres, rencontrant sur son passage quelques élèves aux regards interrogateurs. Elle tenta de rentrer le plus discrètement possible, mais se faufila très rapidement entre les étagères pour trouver les livres dont elle avait besoin. Elle y allait un peu à l’aveuglette, un peu paniquée de n’avoir que cette soirée pour écrire tout un parchemin. Cachée entre deux grandes colonnes de livres, Jade feuilleta au hasard un recueil de témoignages sur une des sanglantes révoltes de gobelins. Elle tournait les pages sans savoir vraiment ce qu’elle devait y trouver. Elle rangea un premier livre et resta quelques instants devant ces innombrables côtes qui n’avaient pas grand sens pour la jeune sorcière. Elle ferma les yeux et piocha au hasard de sa main droite, un roman documentaire. Elle ouvrit en deux ce qu’elle tenait entre les mains, et feuilleta lentement page après page. Perdant patience, elle commença à les tourner de plus en plus vite, sentant une certaine colère qui montait en elle. Sans s’en apercevoir immédiatement, elle déchira la feuille qu’elle avait entre les mains. Elle examina la situation.

    La feuille était bel et bien déchirée, ce n’était en rien la fatigue qui lui jouait des tours. Elle commença par regarder autour d’elle si personne n’avait assisté à sa maladresse. Pourtant, ce n’était pas le genre habituel de Jade, mais parfois la fatigue rend différent et terriblement maladroit. Elle resta là, le livre dans les mains, observant avec horreur la déchirure qu’elle venait de causer. Elle ne connaissait pas grand sort pour arranger son erreur, et avait de toute façon trop peur d’aggraver son cas si elle tentait quoi que ce soit. L’expression « Qui ne tente rien n’a rien » n’avait pas grand sens pour elle. Elle étudia ses différentes options : soit elle le remettait à sa place comme si de rien n’était, soit elle avouait tout à Madame Pince, la bibliothécaire, et risquait de faire perdre des points à sa maison ou de se faire sermonner sérieusement avec une sanction à la clé. C’est en pensant à ses camarades donc qu’elle décida de faire un mixte des deux options possibles : la meilleure chose à faire était de nier toute faute mais de montrer tout de même les dégâts que quelqu’un avait fait. Elle se rendit donc au bureau de la bibliothécaire, le livre en main, essayant de cacher sur son visage qu’elle était l’auteur du crime. Elle respira profondément et aborda très poliment la propriétaire de tous ces livres.

    Excusez-moi, madame. J’étais en train de faire des recherches pour mon cours d’histoire de la magie. Je suis tombée sur ce livre et j’ai découvert qu’il avait été abîmé.

    Elle l’entendit marmonner de manière énervée quelque chose qu’elle ne comprit absolument pas. La bibliothécaire posa le livre sur son bureau et regarda l’élève d’un œil noir. Jade imagina ce que son regard lui disait, et il valait mieux pour elle qu’elle s’en aille immédiatement. Elle la salua rapidement et s’éloigna. Jetant un dernier coup d’œil au bureau qu’elle venait de quitter, Jade aperçu la dame qui, d’un coup de baguette magique, remit le livre comme neuf. Après tout, la déchirure n’était pas due à un sort, et ne devait pas être impossible à réparer. Cependant, la jeune sorcière se dit intérieurement qu’il faudrait qu’elle apprenne des sorts de la sorte, plutôt simples, pour ne pas se retrouver dans la même situation qu’aujourd’hui. Retournant au milieu des livres, elle en repéra quelques uns qui correspondaient à son sujet, et s’empressa de les emprunter, non sans craindre les foudres de la bibliothécaire.


IV. HORS JEU

    ♦ COMMENT AS-TU CONNU CE FORUM ? Sur Durmstrang

    ♦ AGE IRL : 17 ans

    ♦ PERSONNALITÉ ÉVENTUELLE SUR L'AVATAR : Kaya Scodelario

    ♦ EST-QUE TON PERSONNAGE POSSÈDE(RA) UN POUVOIR SPÉCIAL ? Non

    ♦ DÉSIRES-TU ÊTRE PARRAINE(E) ? : Oui

    ♦ AS-TU LU LE RÈGLEMENT ? : Il me semble bien. YEP c'est ça que tu cherches ?!
Revenir en haut Aller en bas
    GRAND MANITOU
MESSAGES : 1137

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG SANG: INCONNU
MessageSujet: Re: Jade Ciarán Scatheria [fiche terminée] Ven 4 Mar 2011 - 15:16

Difficile, très difficile... Gryffondor te conviendrait parfaitement, oui... Seulement... Hum... Ta place sera à...

SERDAIGLE

(Et bienvenue parmi nous :))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Jade Ciarán Scatheria [fiche terminée] Sam 5 Mar 2011 - 7:53

Youpi :evelyn:

*entoure le cou de la nouvelle avec une écharpe de Serdaigle*

Bienvenue dans la plus belle des Maisons !

*grand sourire*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Jade Ciarán Scatheria [fiche terminée] Sam 5 Mar 2011 - 18:54

Tu aurais eu 100 fois ta place parmi nous, dommage.

Bienvenue, anyway ;)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Jade Ciarán Scatheria [fiche terminée] Aujourd'hui à 3:00

Revenir en haut Aller en bas

Jade Ciarán Scatheria [fiche terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» LADY MASTERMIND ? Whatever Gets The Job Done [Fiche Terminée]» L'impossible. (Fiche terminée)» Signaler une fiche terminée» Amber. La solitude n'est pas. [fiche terminée]» Matabei ASASUISEI - Shodaime Kazekage || Fiche terminée
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ACCUEIL :: Présentations :: Fiches sans réponse ou en attente-