AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

Hermione J. Granger ♣ Fiche Terminée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Hermione J. Granger ♣ Fiche Terminée Sam 18 Déc 2010 - 19:04

I. IDENTITÉ DU PERSONNAGE

    ♦ NOM : Granger

    ♦ PRÉNOM(S) : Hermione Jean

    ♦ AGE & DATE DE NAISSANCE : 16-17 ans, née le 19 Septembre 1979.

    ♦ ORIGINE : Sorcière d'ascendance moldue.

    ♦ ANIMAL ÉVENTUEL : Un chat nommé Pattenrond qui est aussi mi-Fléreur. Hermione l'a acheté, personne ne voulant le faire. Ce chat était un peu comme elle en fin de compte et elle fit la démarche d'être sa première amie. Elle n'a jamais regretté car c'est un chat intelligent, peut-être pas toujours très agréable mais il est unique et va bien à Hermione. C'est un chat roux, bon en poils, ceux-ci assez longs. Il a comme une figure un peu écrasée et semble un peu rond.


II. APPARENCE & PERSONNALITÉ

    ♦ PHYSIQUE : Hermione Granger n'est pas une fille bien grande de taille, ni très petite d'ailleurs, se contentant d'être parfaitement dans la moyenne. On dira alors qu'elle mesure à peu près 166 centimètres. Menue, elle en est donc allongée, cependant, elle ne donne pas l'air d'être plus grande par ce fait. Son poids n'excèderait pas les 53 kilos ce qui est on ne peut plus raisonnable pour sa taille et son âge. Elle est effectivement pas en excès et ne faisant partie de ces filles obnubilées par leur physique en permanence, elle ne s'infligerait pas de régime énorme pour perdre une dizaine de kilos parce que soi-disant c'est mieux. Etant suffisamment intelligente pour se mettre d'accord sur le fait que son corps à un besoin minimum de force et de chair, elle se trouve plutôt bien comme elle est.
    Bon, ce ne fut certainement pas aussi simple en quatrième année où, après encore une intervention de Ronald tout en délicatesse, elle aurait pu se poser des questions sur l'image qu'elle renvoyait : assez féminine ou non ? Viktor Krum la rassura certainement sur la question remarque...

    Autrement, nous pouvons noter que notre sorcière a de fins yeux marrons/noisettes en forme d'amande. Il n'est pas rare d'ailleurs d'y voir briller une étincelle reflétant sa vivacité d'esprit et son intelligence. Ni rare non plus de voir ceux-ci se courber sous ses sourcils plus ou moins fins mais bien marqués : certaines personnes pensent que c'est un signe de caractère, si ce genre de choses peuvent réellement se lire sur le physique cela dit.
    Pour poursuivre ! Son visage de forme ovale est parcouru par quelques mèches de ses cheveux châtains et ondulés, voir un peu frisés, dépassant ses épaules qu'elle laisse la plupart du temps lâchés. Dans le passé ils étaient bien plus épais et embarrassants qu'ils ne le sont à présent... Bien qu'elle témoigne encore de temps en temps des problèmes pour les arranger comme elle le souhaite, gonflés comme ils sont. Certainement que ce point de son physique ne changera jamais réellement, puis ce n'est pas comme si le rendu était moche. Juste encombrant. Aussi, dans le même genre, Miss Granger avait autrefois des dents plus grandes que la plupart des autres enfants, lui donnant d'ailleurs de fâcheux airs de lapin. Ni les moldus, ni les sorciers ne manquaient de lui faire savoir en se moquant d'elle parfois d'ailleurs. Mais elle se les fit raccourcir suite à un sort de Drago Malefoy qui les avait encore plus rallonger. Ayant été à l'infirmerie, elle aurait demandé à Mme Pommefresh de les limer un peu ( laissant malicieusement celle-ci les raccourcir plus qu'elles ne l'étaient avant ).
    Ses lèvres sont d'un rose pastel et sont très fines, ce qui lui fait au final une petite bouche. Il n'est pas rare que celles-ci soient irritées, la jeune femme, étant stressée de nature, se les mordille de temps à autres. Elle a un teint de peau entre pêche et crème, qui rosit soit légèrement ou passe au rouge quand celle-ci se met soit en colère ou rougit si cela lui prendrait - et ça lui prend ! Cependant, il ne sera pas impossible de voir le dessous de ses yeux d'une couleur bleutée, par la fatigue qu'elle s'inflige parfois. Et oui, même une sorcière comme Hermione ne peut lutter contre les cernes et la fatigue !

    ♦ STYLE VESTIMENTAIRE : Hermione porte bien évidemment l'uniforme de l'école quand elle y est, arborant le blason de Gryffondor et les couleurs ( rouge et or ). Elle se retrouve donc souvent en jupe, chemisier, gilet et chaussettes hautes, sans oublier bien-sûr sa robe de sorcière quand cela l'exige. Mais lorsqu'elle ne joue plus le rôle d'une élève, elle se satisfait bien de jeans ou robe parfois, bien qu'elle montre rarement ses jambes comparé aux autres filles autour d'elle.
    Notre jeune sorcière aime certes les vêtements mais opte souvent pour quelque chose de décontracté où elle se sentirait à l'aise, appréciant également les gilets et les pulls bien chauds, des t-shirts à manches longues ou encore des chemises. Hermione espère et préfère ne pas y accorder trop d'attention, surtout dans les situations qu'elle traverse parfois avec ses amis... Cependant, elle témoigne d'un goût extraordinaire quant aux vêtements, durant par exemple sa quatrième année où elle choisit pour le bal une robe absolument magnifique dans les tons bleus clairs. Alors oui, elle a une notion du beau quant aux vêtements, mais elle ne ferait sûrement pas une priorité ! Elle n'a pas vraiment de couleur de prédilection.

    ♦ AUTRE(S) : Ses cheveux conséquents en masse ? Souvent emmêlés qui plus sont ? Elle possède un révélateur ?

    ♦ CARACTÈRE : Hermione est une fille généralement 'active' ; allez savoir si c'est constante envie de bien et tout faire ou surtout sa nervosité - bien que l'un soit un moteur pour l'autre. La jeune Granger passe en effet beaucoup de temps dans ses études, les livres et tout ce qui lui permet d'apprendre plus et de savoir tout sur ce qui l'entoure, ou même encore d'en savoir sur les choses qui pourraient être susceptibles de l'aider plus tard ou dans une situation présente. De nature gentille et compatissante, Hermione peut aussi se montrer dure ou nerveuse, surtout lors des périodes d'examens où la sorcière ne compte pas sur ces talentueux antécédents, se mettant une pression identique à un élève soucieux qui aurait l'impression de ne pas avoir tout révisé. Et ce même si elle s'en sort toujours avec de très bons résultats au final.

    En effet Hermione est une fille très intelligente, excellente élève et déterminée qui se préoccupe beaucoup de ses études ( et maintenant de ses engagements comme la S.A.L.E., l'an passé l'A.D. etc... ). Elle conseillerait même aux autres d'en faire autant, même si au final, elle se retrouve le plus souvent à faire leurs devoirs... De ce fait elle était appréciée de la plupart des professeurs ( sauf Rogue bien entendu, comme tous Gryffondor qui se doit, si ce n'est en fait pas plus, le professeur de Potions n'est pas indulgent avec elle... ). Sur ce fait elle peut sembler agaçante et peut lisent entre les lignes et comprennent alors, mais cela vient surtout du fait qu'elle soit l'enfant de moldus. De cette manière, elle peut prouver qu'elle a sa place dans ce monde ce qui n'est pas toujours facile à montrer. Oui, un sentiment évident d'insécurité qui l'habite depuis le moment où elle a su qu'elle irait à Poudlard et qui ne l'a pas quittée une fois sur place. Sentiment qui donne à la jeune fille une certaine susceptibilité... D'ailleurs, Ron, son opposé sur la question, en fait souvent les frais. Mais quand on la traite de 'sang-de-bourbe' ou qu'on se moque de ses dents ( ce qui n'arrivera plus à présent remarque ) ce n'est évidemment que de la sensibilité. La sensibilité... une des qualités d'Hermione, lui portant sur une autre qualité : la compréhension. Elle sait écouter les autres, comme Harry en quatrième année, elle fut parmi ceux qui lui parlaient et l'écoutaient, souhaitaient le conseiller. Elle peut comprendre la situation d'une personne et se révèle être une bonne confidente. Sûrement un côté un peu maternel qui l'apparente très souvent à Molly Weasley. Par exemple avec les jumeaux ou même son inquiétude pour Harry, sa façon de le tempérer, d'insister sur certaines choses et de le calmer. Elle a effectivement un don pour éteindre le feu de celui-ci avant qu'il ne brûle tout et n'importe quoi.

    Sinon il est inutile de souligner qu'elle passe donc une assez grande partie de son temps aux bibliothèques que ce soit pour une recherche, par loisir ou tout autre chose ! Mis à part ça Hermione peut se montrer enjouée et même marante, ayant la fâcheuse manie de se disputer souvent avec Ron, la délicatesse hors du commun du jeune homme y étant pour beaucoup, on l'aura comprit. Elle est aussi très sensible sur le sujet des elfes de maison et ne cesse de croire en leurs droits, c'est un côté têtu, déterminé et elle possède un sens aiguisé de la justice qu'elle présente alors par ce biais. La Gryffondor se fiche d'ailleurs pas mal des opinions des autres à ce sujet et défend ses opinions quant à son initiative de créer une association : la S.A.L.E. On comprend alors qu'elle aime aller au bout de ses idées ne craignant pas les idéaux des autres ou même leurs avis, établissant et organisant celles-ci toujours de façon logique et rationnelle, avec des bases solides qu'elle s'est progressivement construite. Elle est sûre d'elle quand à ça, ce qui lui pose parfois des problèmes d'ouverture d'esprit sur certains points qu'on développera bientôt...

    Pour passer plus de temps sur la dévotion dont est capable Hermione sur un point plus humanitaire que caractérielle et ce autrement qu'en faisant une croix sur un règlement auquel elle tient ou autre, revenons sur les elfes. Oui, comme elle, je n'ai pas peur de passer des heures dessus pour la faire comprendre ! Miss Granger estime par exemple que ces elfes sont à défendre. Étant moldue, elle apparente ceci à une forme d'esclavage que ceux-ci ( les moldus ) ont connu en l'infligeant ou la subissant. Bornée et sûre d'elle là encore, mademoiselle Granger ne manque pas d'originalité pour faire entendre sa voix et celle de Dobby - preuve vivante que les elfes peuvent vivre par eux-mêmes et avoir une vie digne de ce nom, en créatures libres !
    On aura pourtant remarquer que cette dévotion et gentillesse n'ira pas pour les créatures de Luna que la jeune femme considère comme affabulations du côté extravagant de la Serdaigle. Oui, tolérante et intolérante à la fois, là est le problème d'ouverture auquel j'ai fait allusion à la fin du paragraphe précédent. A croire que ce qu'elle ne peut comprendre et expliquer logiquement n'a pas lieu d'être, n'est pas et ne sera jamais à ses yeux. Limite, cela la rendrait folle et l'effrayerait, elle se cantonnerait probablement à des livres sur la chose si elle en découvrait l'existence pour consolider ses piliers.


III. HISTOIRE & RP

    ♦ HISTOIRE PERSONNELLE : Hermione Jean Granger vit le jour un 19 Septembre, née de parents moldus et dentistes faisant donc d'elle la seule sorcière de sa famille, Hermione présente tout de suite une très grande aptitude à apprendre ou du moins elle témoigne d'une envie d'apprendre naturelle chez une enfant curieuse. Ayant très vite un grand goût pour la littérature, elle prit l'habitude de se plonger pendant des heures dans les livres, où elle apprendra d'ailleurs tout ce qu'elle sait de la magie et devenant un vrai rat de bibliothèque. Hermione a beau être une enfant de moldus, elle en sait autant, et même bien plus, sur ce monde de sorcier si éloigné d'elle à l'origine qu'un enfant de sorciers et s'en montre très fière voire parfois arrogante sur les bords. Le fait qu'elle soit née moldue renforça d'ailleurs sûrement l'envie d'apprendre pour qu'elle se sente " à la hauteur " de ceux nés dans ce monde inconnu.
    Il n'en reste pas moins que comme tous les moldus découvrant le monde de la magie, la petite fille qu'elle était ne s'y attendait certainement pas. Ce fut une grande surprise mais les faits étaient là : elle était une sorcière et quand, à 11 ans, elle découvrit le chemin de traverse, elle comprit que sa vie prendrait un nouveau sens bien palpitant. Elle ignorait seulement à quel point... Personne n'aurait pu imaginer à quel point...

    C'est peu avant avoir fêté ses 12 ans qu'Hermione reçut la fameuse lettre qui changea sa vie, ce après le premier évènement perturbateur qui fut d'avoir découvert ses dons pour la magie. Enfin à ce moment-là, comment croire à de la magie ? On se dit « Oh, une coïncidence et des incidents inopportuns ». Mais il y eut cette lettre, ce chemin de traverse, ces gens, ce monde, ces histoires... ce changement.
    Hermione crut petit à petit que son entrée à Poudlard serait le changement de sa vie et qu'elle y trouverait certainement sa place : si elle ne l'avait pas trouvée jusque-là, parmi les moldus, c'était bien-sûr parce qu'elle était une sorcière ! Non ? La petite fille voulait y croire et ne savait pas encore à quel point ce monde là pouvait être aussi intolérant que celui des moldus...
    C'est lors de son allée pour Poudlard, dans le Poudlard Express, qu'elle fit une de ses premières rencontres, celle d'un garçon de son âge : Neville Londubat.
    A peine fit elle la connaissance du garçon, qu'elle en fit autant avec la maladresse de celui-ci. Neville avait perdu son crapaud, Hermione l'aida donc à chercher l'animal, faisant tous les compartiments pour ce faire. Se doutait-elle que ce banal accident servirait beaucoup ? Car c'est dans l'un d'eux qu'elle fit deux nouvelles rencontres - et je me répète hélas - dont celle de Ronald Weasley - et on ne parlera certainement pas de coup de foudre - et du célèbre Harry Potter, dont elle avait tant lu. Elle se présenta tout de suite à eux, comme ses manières le demandaient, de façon anodine... Elle l'ignorait encore mais cette rencontre fut le réel évènement qui marqua définitivement un nouveau chapitre dans le livre qu'illustre sa vie.

    Même si le premier contact fût plutôt bref avec ce ' marquant de nouveau chapitre ' ; la sorcière se retrouva de nouveau avec les deux garçons et ce seulement en partageant la même maison que ceux-ci, la maison des lions - le Choixpeau eut de quoi faire pourtant, Hermione rassemblant bien des qualités allant aux quatre maisons de Poudlard. Mais revenons à ces deux garçons : plus vite qu'elle ne l'aurait souhaité, la première année s'attacha à eux, étant les seuls avec qui elle avait de réels contacts et ce malgré les malentendus dû à la subtilité sans égal de Ron ! Sa solitude, qu'elle ressentait énormément, mais aussi cette franchise dont elle n'aurait dû être témoin l'affecta tant qu'elle ne cessa de pleurer pendant des heures. C'était toucher la corde sensible et dans le mauvais sens, peu importe alors tous les efforts qu'elle avait fait pour s'intégrer ; aux yeux de l'enfant de douze ans, cela se résultait toujours d'une manière triste et dans la solitude. Le monde des sorciers n'y changerait rien à ce qui arrivait déjà dans le monde moldu : le rejet était constant. Que ce soit pour ses dents et sa différence chez les moldus ou pour son sang et sa compétence chez les jeunes sorciers...
    Mais si elle s'était arrêtée sur cette note, cela aurait été une bien grosse erreur. Devrait-elle être reconnaissante envers ce Troll qui a manqué de la tuer ? Ce serait très bizarre de le dire mais ce passage périlleux la fit embrayer sur une nouvelle route. Route sur laquelle tous trois trouvèrent une sorte d'équilibre avec la présence de l'autre et devinrent quand même de bons amis présents dans les mauvais moments comme dans les bons. Ainsi commença alors l'histoire d'une amitié, la leur. Une amitié qui rendit Hermione bien plus forte au fil du temps qui passa...

    Bien-sûr, si les aventures de sa première année s'en était tenu à deux trolls ( le Troll des Toilettes et Ron en l'occurrence ) et un survivant mitigé, cela aurait été presque normal ! Mais bien non, elle se dut d'aider ses deux nouveaux amis dans leurs premières aventures. L'apprentie sorcière eut extrêmement de peine à suivre le règlement auquel elle tenait tant ! Elle aida Harry lors d'un match de Quidditch, alors que son balais se faisait contrôler aussi. Ils s'étaient tous trois, d'ailleurs, trompés de cible... Laissant alors au coupable le loisir d'installer son plan avec le mage noir. Non, Hermione ne vit pas le visage de vous-savez-qui durant cette expérience, aidant Ron, blessé lors d'une partie d'échec version sorciers et géante où ils avaient été les pions. Alors, certes, ils n'assistèrent pas au dénouement mais c'était comme si les deux rouge et or avaient été avec Harry de toutes les manières...

    En seconde année, elle vécut ses pires expériences, et hélas, pas les dernières. Cela a commencé par les insultes de Malefoy sur son sang, sujet sensible... Une nouvelle blessure encore. C'est Ronald qui la défendit et la seule personne réussissant à sécher ses larmes fut Hagrid, le Garde-chasse et ami du trio. Non seulement ça mais elle brisa aussi pleins de règles en préparant du Polynectar avec les deux garçons, et en fit les frais de surcroît ! Fabuleux ! En effet, elle eut droit à une queue de chat, les oreilles et autres assortiments... Et comme si tout cela n'avait pas suffit pour ses émotions, la Gryffondor se fit pétrifier par un Basilisk alors qu'elle avait trouvé des réponses à leurs questions. Elle n'assista pas au dénouement encore une fois d'Harry contre le mage noir. Et tout ce qu'elle en sut lui fut raconter à son réveil - car comme a dit Dumbledore " Comme c'était un secret, toute l'école était au courant ".
    En troisième année, bon nombre d'évènements perturbateurs ont eu lieu. En commençant d'abord par l'évasion de Sirius Black, prisonnier qui devait menacer la vie de Harry. Effectivement, cet homme était, semblait-il, la cause de la mort des parents de son meilleur ami par trahison ; il voulait probablement finir le travail maintenant libre ! Mais en plus le brun aux yeux verts subit les assauts des détraqueurs, affreuses créatures qui semblaient réanimer de mauvais souvenirs fort douloureux... Heureusement le Professeur Lupin, professeur de DCFM de cette année là et sûrement le plus compétent jusque-là, l'aida à les combattre. Entre temps, Hermione suivit un nombre incalculable de cours grâce au retourneur de temps que lui avait confié Dumbledore. Après bien des retournements de situation, Sirius s'avéra ne pas être une menace, bien au contraire. Mais le rat de Ron, quant à lui, se trouvait être le vrai traître de leur histoire : Peter Pettigrow. Qui leur échappa une première fois par ailleurs... Hermione dû remonter le temps avec Harry pour essayer de réparer les choses. Hélas ils ne furent pas capables de retenir Peter et donc d'innocenter Sirius. Sirius se révéla être d'une grande aide pour Harry quand Hermione et Ron ne pouvaient l'aider et devint la seule et unique famille du garçon.

    Enfin, la quatrième année. Année riche encore en évènements, en tout premier lieu par la Coupe du monde de Quidditch, à laquelle elle assista avec Harry et la famille Weasley. Puis surtout le déroulement du tournois des trois sorciers et l'arrivée des élèves de Beauxbâtons et Durmstrang. En plus Harry fut choisi, non pas comme l'un des trois, mais l'un des quatre champions ! Oui, allez savoir ce qu'il se passait, la Coupe s'enflamma une dernière fois, fois de trop, pour sortir le nom du brun aux yeux verts... alors que celui-ci n'avait jamais mit son nom dedans. Perturbant. Entre tout ça, il y eut aussi le bal de Noël. Hermione fut heureuse d'y aller avec Viktor Krum - rien que ça effectivement, un des Champions et l'Attrapeur de l'équipe Bulgare de Quidditch - avec qui elle passa une bonne soirée, enfin presque... Si Ron ne l'avait pas bien entendu accusée de " fraterniser avec l'ennemi " sans compter la notable dispute en fin de soirée... Qui ne serait pas énervé(e) d'être invité(e) à un bal comme dernier " recours " ? Et elle dû découvrir au préalable par la même occasion ( comme si elle ne le savait pas ) qu'elle était bien une fille ! Elle aurait même dû en remercier Ron tiens !

    L'année se poursuivit quand même en dépit de ces tentions entre les trois adolescents... Le tournoi aussi continua et Harry. Avec le soutien indésirable des ragots de Rita Skeeter... La première épreuve déclencha tout : Hermione et Harry avec une soi-disant romance et un triangle avec Viktor... Juste parfait ! La seconde épreuve, Hermione ne put y assister, en faisant inconsciemment partie. Et oui, elle faisait partie des personnes " chères " à délivrer au fond du lac. Tout ce dont elle fut témoin se limite à son retour à la surface grâce à Viktor et combien Harry tardait à revenir lui-même. Quand il revint à la surface, avec deux personnes de sauvées, Hermione n'hésita pas à venir près de lui et s'assurer qu'il allait bien, oubliant même qu'elle aussi pouvait mourir de froid encore. Lors de la dernière tâche, celle du labyrinthe, la plus tragique, le survivant ne revint qu'avec de mauvaises nouvelles : en premier lieu Cédric Diggory était mort. Mais en plus Harry et lui avaient combattu celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom... Il était donc de retour...
    Par la même occasion, Harry, durant cette année, découvrit que le professeur de Défense Contre les Forces du Mal actuel, censé être Alastor Maugrey ( dit " Fol'œil " aussi ) n'était qu'un imposteur. Il s'agissait en fait ... d'un mangemort. Ce fut également, d'après le récit d'Harry, le grand retour du traître de Peter Pettigrow, jadis le rat de Ron.

    Hermione entama sa cinquième année qui s'annonçait un peu tendue et sombre de part le fait de la mort de Cedric Diggory l'an passé certes. De plus elle n'avait pas pu écrire à Harry durant les vacances et s'était faite énormément de soucis et ne fut soulagée que lorsqu'elle pu se jeter dans ses bras et entendre ses remarques. Au 12 square Grimmaurd, le ton avait été donné avant la rentrée : une guerre se préparait et il fallait agir. Si Harry décidait de se battre, évidemment Hermione ainsi que Ronald ne serait pas en reste et en ferait de même.
    De retour à Poudlard, dès le début de cette année, Harry passa aux yeux de tous pour un menteur ! Les BUSEs étant à la fin de cette année-là et le fait que le mage noir guettait à ce moment dans l'ombre n'arrangeait en rien la situation... Ce fut une année sous tensions, la seule touche de légèreté fut la rencontre avec Luna Lovegood, qu'Hermione ne pouvait pas supporter premièrement. Il n'empêche qu'elle intégra l'Armée de Dumbledore, association d'élèves que notre brunette força ses deux amis de faire, enfin surtout Harry. Car Ombrage en professeur consiste à ne rien faire en cours de Défense Contre les Forces du Mal. Évidemment ! Une envoyée du ministère, Hermione avait vu venir ! Alors pour lutter contre cette incompétence débile, il y avait l'Armée de Dumbledore. Ce qui aurait pu sembler étonnant pour une idée d'Hermione - la jeune sorcière n'était certainement pas connue pour être une rebelle - devint plus évident : une bonne élève ne pouvait se contenter de cours médiocres. De plus l'injustice lui avait toujours déplut. Ainsi alors germa cette idée qui prit forme encore plus grâce à la découverte de Neville : la salle sur commande/demande. Des cours étaient donnés dans celle-ci depuis lors, et ce par Harry lui-même et les seuls problèmes intervinrent quand Ombrage leur tomba finalement dessus. Les soupçons de trahison se firent et entachèrent les relations de l'AD, découverte d'ailleurs qui mit Dumbledore dans l'embarras, celui-ci contraint de s'éclipser du château...
    Ce qu'il reste de notable au sujet de cette année est bien évidemment la guerre à la fin de celle-ci. En y repensant, ce fut durant celle-ci que nous avons eu notre première perte notable et sérieuse : Sirius Black. Ce fut terrible... voir cette personne si pleine de vie, se vider de celle-ci et prendre le masque de la mort. Harry en a été terriblement touché bien-sûr. Nous tous en fait un peu...

    Et voilà, encore une année à venir alors qu'à peine une autre s'était consumée, partie en fumée, rien n'y renaitra des cendres qu'elle laisse derrière elle. En parlant de cendres et de fumée, c'est dans le même ton que commença cette sixième année pour Hermione et tous les Gryffondors. Leur tour, la tour des Gryffondors étaient en feu et ce dès la rentrée !
    Ils avaient vraiment besoin de ça ? Sans même plus de dortoirs où dormir et surtout - vous verrez là alors le retour des priorités douteuses d'Hermione - où travailler et faire ses devoirs ! Oui, soit, il restait la bibliothèque mais le dortoir et la salle commune signifiaient tellement plus de choses... plus intimes. Ce crime n'était peut-être pas anodin dans son choix... étrange. Mais il y avait bien plus embêtant que les motivations et la stratégie possible cachée dans ce crime : la cohabitation avec les Serpentards s'annonçait bien plus périlleuse. Le sang de la sorcière sembla se givrer comme si un courant électrique frais avait passé son chemin dans ses veines. Elle entendait déjà les railleries quotidiennes... mais elle voyait aussi les confrontations et discordes journalières. La vie des Gryffondors qui était déjà normalement mouvementée n'allait qu'en être encore plus avec ce douteux mélange d'individus.
    Il fallut un mois pour que cela cesse de faire la une des commérages bien que le feu de l'intrigue brûlait toujours, comme avaient brûlé toutes les pistes du méfaits. Quoi qu'il en fut, un second malheur frappa en cette même période... Et décidément, les Gryffondors étaient fort peu chanceux puisque c'était une des leurs qui en fut touchée : Katie Bell. La poursuiveuse aurait été gravement blessée... Cela commençait à devenir louche et Hermione, comme bien d'autres, s'interrogeait davantage. Lier les deux évènements serait peut-être faire de la paranoïa, mais ignorer cette malheureuse successions d'incidents serait une bêtise !

    Après l'incident de Katie Bell, les tensions Gryffondors-Serpentards ne s'étaient pas arrangées. Certains, dissociant les deux incidents, affirmaient penser - et ce ouvertement - que les Serpentards avaient certainement monté le coup pour effrayer Katie et que ça avait été plus loin. Pensée qu'on ne pouvait pas écarter une fois qu'elle était là mais qui ne servirait qu'à mettre de l'huile sur le feu. En attendant, un autre malheur se préparait comme pour rappeler à l'ordre et faire savoir que, même si les deux incidents étaient tout frais, le " sort " était toujours sur Poudlard.
    Le Vendredi 4 Novembre, c'est un tapis de chouettes et hiboux morts que découvre le concierge, Argus Rusard, en faisant sa ronde. De tous les incidents, ce fut le plus sinistre et sombre. Les oiseaux morts avaient toujours été associé à un mauvais présage ou en tout cas, le symbole avait toujours marqué. Pire que ça, certaines de ces bêtes appartenaient à des élèves de l'école. Hermione eut une pensée pour les oiseaux de ses amis - et même pour son chat - qui auraient pu en pâtir. Un frisson ne put être supprimé. Il était quand même question de mort, peut-être d'animaux, ce qui n'en avait pas moins d'horreur pour Hermione que si ça avait été un humain, mais mort quand même.

    Est-il encore possible de nier que quelque chose se prépare ? Hermione sait très bien que tout ça n'est certainement qu'un enchaînement qui prépare peut-être des choses plus terribles : il n'y a qu'à commencer par la panique causée...


IV. HORS JEU

    ♦ COMMENT AS-TU CONNU CE FORUM ? Pôle Emploi HP, par un administrateur me proposant le lien ^^

    ♦ AGE IRL : 18 ans

    ♦ PERSONNALITÉ ÉVENTUELLE SUR L'AVATAR : Emma Watson

    ♦ EST-QUE TON PERSONNAGE POSSÈDE(RA) UN POUVOIR SPÉCIAL ? Non, aucun.

    ♦ DÉSIRES-TU ÊTRE PARRAINE(E) ? : Je pense que ça ira

    ♦ AS-TU LU LE RÈGLEMENT ? : Studieuse comme d'habitude. Validation par Yuyu'


Dernière édition par Hermione Granger le Ven 7 Jan 2011 - 10:59, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Hermione J. Granger ♣ Fiche Terminée Jeu 6 Jan 2011 - 0:42

♦ EXEMPLE DE RPG :
Choix : Sujet n°2 ; Premiers achats sur le Chemin de Traverse.

Il avait été très difficile de fermer l'œil la veille. Cela faisait désormais des jours que le monde de Hermione Jean Granger avait basculé. Même pas encore douze ans que la petite vie de cette enfant se voyait complètement bouleversée. C'était un premier tournant décisif qui avait autant excité la concernée qu'il ne l'avait également effrayée. De quoi était-il question ?
Et bien, il n'y avait pas si longtemps de ça, la maison des Granger avait vu accueillir dans la boîte aux lettres une missive des plus étranges. Et si le moyen d'expédition avait été surprenant - si à tout hasard l'un des parents avait vu le hiboux arriver - le contenu n'était pas du tout en reste : Hermione Jean Granger était invitée à suivre des cours dès la prochaine rentrée à l'école de magie de Poudlard en Angleterre. Inutile de dire que pour une famille complète de moldus, ce fut un vrai choc et la petite fille dû vite se faire à l'idée qu'elle n'était et ne serait plus jamais comme les autres. Qu'elle entrerait dans un nouveau monde, dont elle ne savait absolument rien, ni les codes, ni la vie, encore moins les usages. Qu'attendrait-on d'elle dans ce lieu ? Comment faire pour ne pas être perdue et s'intégrer dans tout cela ? Était-ce bien réel ? La désormais sorcière avait retourné le problème dans tous les sens et l'angoisse n'en fut pas plus petite.
Elle se fit alors la promesse de tout faire pour en apprendre sur ce monde, qu'il devait bien y avoir des chose à ce sujet... Très vite, son besoin de sécurité se mêla à une soif de connaissance pour rassurer ses craintes et trouver une nouvelles base, une nouvelle logique, de nouveaux repères...

Mais la question n'était pas là pour ce dernier soir où elle n'arrivait, donc, pas à fermer les yeux sans une nouvelle mise au point, tentant vainement d'alléger son angoisse et son excitation aussi, belle est bien présente. Le jour qui arriverait tôt ou tard allait marquer ses premiers pas dans ce monde qu'elle redoutait mais voulait rencontrer enfin. Il l'attirait inévitablement ; cela devait être sa nature de sorcière qui l'appelait. En tout cas, ça y était, elle allait faire ses achats pour la rentrée à Poudlard en compagnie des dentistes, ses parents, selon les indications d'un certain Professeur McGonagall. Rien qu'en ayant lu la liste des fournitures, l'unique sorcière de la famille Granger se doutait que ce serait déjà une bonne paire de manches, et peu importe ce qu'elle avait déjà lu au sujet de tout ça, confronter réellement cette autre réalité serait vraiment autre chose. Elle ne pourrait pas se cacher derrière son livre pour trouver la solution à cette sorte de confrontation. Ce serait la concrétisation mais aussi le début, le premier pas.

Le réveil fut moins dur que prévu, la nuit n'avait pas éteint le feu de la curiosité et cela avait joué sur ce réveil décidé. Ses parents semblaient confiants mais aussi incertains que la jeune enfant l'était. Bien-sûr, vu son âge, l'amusement trouverait vite son mot à dire en elle.
Nourrie, douchée, habillée et fin préparée, Hermione n'attendait plus qu'une chose : en finir avec ce mystère. Ses parents l'avaient bien comprit et avec une aide, tous se rendirent là où les achats se feraient : le Chemin de Traverse. Si la jeune fille avait dû se faire une image toute seule de cet endroit, elle aurait probablement loin du compte. Un seul mot correspondait au lieu : magique !

C'était le cas de le dire. Devant les yeux brillants d'Hermione, un chemin certes étriqués pour tout le monde qui y grouillait à cet instant mais animé, unique. A chaque pas la faisant avancer dans ce lieu, un nouveau magasin plein à craquer de sorciers. Eux, comme les boutiques, étaient hauts en couleurs et originalités. Des chapeaux de toutes formes, souvent pointus comme dans les légendes et contes, de longues robes de sorciers allant des plus sombres au plus claires, des motifs les plus douteux aux mille et un accessoires notables. Des sourires trônaient sur les lèvres des plus jeunes, sourire que la née-moldue partageait elle aussi. Des airs amusés, des rires, des mécontentements, des discussions animés et des mots qu'elle ne pensait pas connaître pour tous encore.
Les commerçants, au comble de la joie pourtant, semblaient aussi bien ennuyés par la quantité de clientèle à satisfaire et l'organisation se faisait parfois plus serrée ce qui arracha parfois quelques rires à Hermione, bien que ses yeux scintillèrent d'admiration quand ceux-ci effectuaient des sorts pour se faciliter la tâche. En parlant des sorts, le côté magique était très présent : les objets étranges - dont certains qu'elle reconnut quand même - des animaux qu'elle ne pensait jamais voir en adoption, les livres qui volaient d'un bout à l'autre d'une librairie, une mère qui nettoie les tâches sur les vêtements de ses plus jeunes enfants d'un air agacé... et elle en passait ! Sa tête ne savait où se tourner pour ne pas perdre une miette de ce spectacle. C'est qu'elle en aurait presque oublier la raison de sa venue et elle s'étonna d'ailleurs que ses parents ne l'aient pas rappelée à l'ordre. D'un geste soudain, l'enfant les regarda pour voir leurs têtes tomber sur elle avec un sourire. Ils savaient ce qu'elle ressentait et la laissaient en profiter un peu, puis eux-mêmes semblaient aussi abasourdis. Pourtant, pendant une semaine, Hermione avait chanté tous les soirs à table ce qu'elle avait lu sur le sujet !

Après avoir été finalement à Gringotts pour y changer de l'argent et pouvoir payer les fournitures, ayant ensuite marché pendant quelques minutes sans décision réelle, la fille unique des Grangers finit par s'arrêter et se retourner une nouvelle fois pour faire face aux deux dentistes. Elle se mordit la lèvre, montrant malencontreusement ses dents « de lapin ».

Hermione - « Et si l'on commençait par la baguette ? »

Cela était plus une demande qu'une proposition. Sur la liste, la veille, elle avait repéré cette histoire de baguette magique. Si elle était une sorcière, cela était sûrement l'instrument le plus important. Non pas pour l'école, mais dans sa future vie. « La » baguette... Désignation encore dissociée d'elle de l'instrument. Peut-être un enfant né dans une famille de sorciers se serait tout de suite approprié la chose en disant « ma »...
Les deux parents se regardèrent avant de hocher la tête simultanément vers leur fille qui sourit en retour, sautant presque pour se retourner et repérer un magasin qui correspondrait à la description possible d'un magasin de baguettes. Le personnel qui les avait aidé jusqu'à ces jours avait donné tout ce dont ils avaient besoin pour se débrouiller et si la mémoire de la jeune fille était bonne, il fallait trouver un certain « Ollivander ». Ses yeux scintillèrent et son sourire s'étira légèrement sur ses dents.

Hermione - « Trouvé ! »

S'exclama-t-elle victorieuse en prenant la main de son père et tentant de les tirer énergiquement avant de se calmer une fois devant. C'était presque comme un cérémonial lorsqu'elle gravit les marches du petit perron et que son père poussa curieusement la porte. Hermione se hissa sur ses pieds et se balança sur les côtés pour y voir et entrer finalement avec impatience. L'appréhension était peut-être présente encore quelque part, elle n'en avait alors pas la moindre conscience pour le moment, la curiosité l'emportant dessus. Un monsieur d'un certain âge finit par sortir d'une des rangées d'étagères au fond du magasin et les accueillit.
Un sorte de sourire se forma sur ses lèvres quand il regarda la jeune fille et il desserra les lèvres.

Ollivander - « Je suppose que c'est pour vous Miss... » il ne put finir qu'elle le coupa, ne s'attendant pas à ce qu'il le sache.
Hermione - « Granger ! » l'homme sourit un peu plus.

Il l'invita alors à rentrer un peu plus dans le magasin et commença à prendre une quantité de notes. Qui aurait cru qu'il fallait prendre autant de mesure corporelle pour une baguette ? Confiante, elle attendit patiemment que l'homme âgé finisse ses calculs et prises de notes. Il se mit à réfléchir et disparut aussi vite après encore dans ses rangées d'étagères. Cet Ollivander devait bien connaitre son travail pour s'en sortir dans cette quantité astronomique de boîtes. Plusieurs fois, il sembla pourtant ne pas trouver la boîte qu'il cherchait bien qu'il finit quand même par revenir.
Contemplatif pendant une seconde, il ouvrit le joli boîtier et regarda à nouveau Hermione avec une once de quelque chose s'apparentant à de la malice ou de la connaissance tout simplement peut-être.

Ollivander - « Bois de vigne, ventricule de cœur de dragon. Belle facture. »

Eut-il dit tout en tendant l'objet avec précaution vers Hermione. Si quelques minutes avant ça, elle n'avait aucune conscience d'une quelconque angoisse, à cet instant, elle en ressentit pointer le bout. Mais elle ne se démonta pas pour autant et prit de pleine main l'instrument. Une sensation étrange sembla l'habiter quant à tenir cet objet et une expression enchantée teinta ses traits. Avalant sa salive et fermement, elle suivit l'instruction silencieuse du vendeur et effectua un geste de la main en tenant l'instrument. Là, de jolies fleurs apparurent dans un vase et une expression ravie couvrit son visage avec bonheur : du premier coup semblait-il !
Cela y était : elle l'était vraiment maintenant, et pour de bon. Hermione Jean Granger était vraiment une sorcière.

Elle sortit du magasin avec un sourire qui ne semblait plus vouloir la quitter, le pas guilleret. Pivotant sur elle-même, elle annonça qu'elle aimerait voir de suite la librairie pour ses livres... Ses parents échangèrent un nouveau regard, mais cette fois complice : leur Hermione, sorcière ou non, ne changerait pas. Ils hochèrent encore la tête et le même schéma que la fois précédente se fit jusqu'aux magasins et ainsi de suite...
Dire qu'elle n'a été surprise de rien grâce à ce qu'elle avait lu serait un gros mensonge. Ce qu'elle avait vu durant cette journée lui avait plu et les nouveaux livres qu'elle avait prit l'assoiffait encore plus, désirant plus que tout faire partie de ce monde magnifique. Elle savait plein de choses, certes, mais elle ne savait pas ce que c'était encore de le vivre. Le plus dur à présent serait d'attendre. Ce fut sa pensée quand elle ferma les yeux ce soir-là, dans son lit.

Je t'attends, attend-moi aussi...


Je m'excuse du temps que cela a prit.
Note : Concernant ma fiche, je tiens à préciser que si certaines parties ressemblent à d'autres Hermione ( je n'oserais coller un "s" XD ), l'explication est simple : je n'en suis pas à ma première ^^ Si besoin d'authentification, me prévenir s'il-vous-plait, j'ignore tout de la marche à suivre.
Autrement, pour chaque forum, je m'applique à changer quand même certains passages, notamment en fonction du contexte.
Revenir en haut Aller en bas
EMPLOYE AU COMPTOIR DES AFFAMESAdmin charmeur
    EMPLOYE AU COMPTOIR DES AFFAMES
    Admin charmeur

AVATAR : Elijah Wood
MESSAGES : 9672

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: obnubilé malgré lui par une indomptable rouquine
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 05/01/79, Londres
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: Hermione J. Granger ♣ Fiche Terminée Ven 7 Jan 2011 - 21:35

Bienvenue sur Rictusempra Hermione!

Tu n'as pas à t'excuser pour le temps que tu as pris pour rédiger ta fiche. On préfère franchement ça plutôt qu'une fiche bâclée tu sais =)

D'ailleurs maintenant c'est nous qui allons te faire patienter un petit peu. Juste le temps de discuter de ta fiche. Désolée, on fait au plus vite ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
    GRAND MANITOU
MESSAGES : 1137

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG SANG: INCONNU
MessageSujet: Re: Hermione J. Granger ♣ Fiche Terminée Sam 8 Jan 2011 - 17:12

Hum voyons...
Serdaigle te conviendrait vu ton haut potentiel mais je crois que tu seras encore mieux chez....

Gryffondor


(H.J: Excellente fiche. J'ai vraiment apprécié, bravo ;))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Hermione J. Granger ♣ Fiche Terminée Sam 8 Jan 2011 - 22:10

    Merci beaucoup Théo =)
    Je trouve que vous avez fait vite à titre personnel !

    Merci aussi pour la validation, très contente de savoir que ma fiche a pu plaire ^^
    J'avais hâte !
Revenir en haut Aller en bas
SERDAIGLE6ème annéeAdmin fouineuse
    SERDAIGLE
    6ème année
    Admin fouineuse
AVATAR : Mandy Moore
MESSAGES : 8457

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG SANG: SANG MÊLÉ
MessageSujet: Re: Hermione J. Granger ♣ Fiche Terminée Sam 8 Jan 2011 - 22:17

Je confirme : Ton exemple de RP m'a particulièrement plu !
Bienvenue Hermione. J'espère que tu te plairas ici !

_________________
Jessicayumi Anthéa Belmontet

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Hermione J. Granger ♣ Fiche Terminée Dim 9 Jan 2011 - 13:41

    Merci beaucoup à toi aussi Jessicayumi !
    Je pense me plaire rapidement ici !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Hermione J. Granger ♣ Fiche Terminée Aujourd'hui à 1:25

Revenir en haut Aller en bas

Hermione J. Granger ♣ Fiche Terminée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Hermione J.Granger [termine]» Hermione Granger ♣ Fini» WATSON ϟ Hermione Jean Granger» Hermione Jean Granger - Miss je-sais-tout [Achevée le 04/03/2014]» LADY MASTERMIND ? Whatever Gets The Job Done [Fiche Terminée]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ACCUEIL :: Présentations :: Fiches sans réponse ou en attente-