AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

Ancien contexte du forum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
    INCRUSTE MAN
MESSAGES : 871
MessageSujet: Ancien contexte du forum Mer 4 Aoû 2010 - 13:29

FLASH-BACK ~ AVRIL 1987


    « Professeur, vous ne pouvez pas me faire ça! Vous ne pouvez pas me renvoyer maintenant! Laissez-moi au moins encore quelques mois, le temps de passer mes ASPIC. Je vous en prie! »L'air affligé, le Directeur de Poudlard sonde du regard l’individu qui se tient en face de lui. Il a horreur de se trouver en si fâcheuse situation et les supplications de l'élève ne l'aident pas. Malheureusement, il n'a pas le choix. Les actes de l'élève sont allés beaucoup trop loin. Or, il doit avant tout penser à la sécurité des autres élèves du château. Non, il ne peut décemment pas laisser passer ça. Sa clémence n'a que trop duré. « C'est fort regrettable pour vous, d'autant plus que vous êtes un des élèves les plus brillants de votre année, mais il fallait y réfléchir à deux fois avant d'agir. Vous deviez vous douter qu'on finirait par en arriver là...»« Mais je vous ai dit que je n'ai jamais voulu que ça aille si loin! Je voulais juste lui faire un peu mal. Il l'avait cherché... »Le sorcier fait signe à l'élève de se taire. Voilà près d'une heure qu'il l'a convoqué dans son bureau et écouté ses explications. Il est temps maintenant de mettre un terme à cette sordide histoire.«  Un peu mal? Vous réalisez quand même que vous avez failli tuer un autre élève!? Si Mme Pomfresh n’était pas arrivée à temps… Et ce n'est pas la première fois que vous en vous prenez à l'un de vos camarades. Non, je suis navré mais comme je vous l'ai dit, nous ne pouvons tolérer un tel comportement au sein de notre établissement. Faites vos valises, vous quittez l’école demain matin »Albus Dumbledore se lève lentement de son fauteuil et détourne le regard, signe que la conversation est bel et bien terminée. L’élève tente encore de protester puis se ravise. Il a compris qu’aucune parole ne pourra le sauver cette fois. Furieux, il se lève à son tour et regarde le vieil homme d'un air froid. Il pourrait l'attaquer, là, maintenant, mais cela n'apaiserait pas sa fureur. Ce n'est pas seulement au Directeur qu'il en veut mais bien au château tout entier. Il n'a jamais été à sa place ici. Et on vient de lui faire comprendre. Alors, sans un mot, l'élève quitte la pièce.°~°~°~°~Ses bagages à la main, l'élève descend les marches du château. Il entend les portes se refermer derrière lui en grinçant et tourne la tête vers le Parc. Un avenir gâché en quelques secondes. Son avenir. Que va-t-il pouvoir devenir maintenant sans même ses ASPIC en poche? L'élève sent la colère l'envahir et serre les dents pour ne pas se mettre à hurler. Il les déteste tous. Professeurs, élèves... et même ce fichu château. Personne ne lui a laissé de chance.  Personne. L'élève continue sa marche. Et tandis que le château s'éloigne de plus en plus, il se fait une promesse. Il aura sa revanche. Oui, ils ont beau l'avoir renvoyé aujourd'hui, il reviendra à Poudlard. Quand exactement il ne le sait pas. Mais il reviendra. Et il leur fera payer très cher d'avoir détruit son avenir. Il détruira ce château et tout ce qui va avec. S'il doit faire son deuil de Poudlard alors tous les autres devront le faire aussi. Bientôt...

DE NOS JOURS (1996-1997)


    Le retour de Voldemort est maintenant officiellement établi et la communauté magique est entrée dans une période sombre (cf. Gazette d'été 1996). A Poudlard par contre, élèves et corps enseignant sont enfin débarrassés de l'horrible Dolorès Ombrage et un vent de liberté semble s'être installé au Château. La routine devrait donc reprendre son cours tranquille mais c'était sans compter l'arrivée d'un nouvel intrus. Un intrus qui est parvenu à s'infiltrer dans Poudlard à l'insu de tous.Les élèves croyaient avoir connu le pire avec Dolorès Ombrage? Ils se trompaient! Car contrairement à l'affreuse bonne femme, le mystérieux intrus n'est rattaché à aucune loi. Il n'agit que dans son propre dessein. Et son but est clair: il veut détruire Poudlard. Trois ans qu'il attend, aujourd'hui l'heure de sa vengeance a sonné. Il mettra Poudlard à néant. Mais petit à petit, pour faire durer le supplice. Pour rendre la fin de la prestigieuse école encore plus dramatique


Dernière édition par JKR le Lun 8 Avr 2013 - 10:31, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
    INCRUSTE MAN
MESSAGES : 871
MessageSujet: Re: Ancien contexte du forum Mer 4 Aoû 2010 - 13:33

SEPTEMBRE 1996

    Un début d'année catastrophique

    Une nouvelle rentrée commence à Poudlard. Rassemblés dans la Grande Salle, tous les élèves attendent avec impatience le festif repas qui suit la traditionnelle cérémonie de répartition. Pour l'instant, Albus Dumbledore est en train d'achever son discours de début d'année. Tout en écoutant le Directeur, nombreux sont ceux qui se rappellent que l'année passée, l'horrible Dolorès Ombrage se tenait aussi en face d'eux. Un affreux souvenir... Heureusement le crapaud est loin maintenant. C'est désormais Severus Rogue qui donnera le cours de Défense contre les Forces du Mal tandis que le professeur Horace Slughorn le remplacera aux cours de Potions. Quelques minutes plus tard, le Directeur conclut enfin son long discours. Un silence respectueux s'installe dans la salle. Les élèves guettent l'arrivée des plats, contrôlant difficilement leur impatience. Plus que quelques secondes et le festin va pouvoir commencer. C'est alors que les portes de la Grande Salle s'ouvrent brutalement. La plupart des regards convergent vers l'individu qui vient de faire son entrée fracassante: Argus Rusard. Rien de bien exceptionnel et pourtant, presque aussitôt, un lourd malaise s'installe dans la pièce. Nombreux sont ceux qui viennent de comprendre que quelque chose de grave est en train se dérouler sous leurs yeux. Il n'y a qu'à voir l'air affolé d'Argus Rusard. Confirmant les craintes de nombreux élèves, le concierge se précipite jusqu'à la table des Professeurs. Le vieil homme gesticule puis parvient à bafouiller quelques mots: "incendie...tour des Gryffondor...venez...vite...". Le malaise laisse soudain place à l'affalement mais les professeurs n'ont pas le temps de s'en soucier. Tous, Albus Dumbledore en tête, sont déjà hors de la pièce, se précipitant vers le lieu de l'incendie. Ils parviennent à maîtriser celui-ci mais hélas les dégâts sont déjà beaucoup trop étendus. La salle commune et les dortoirs des Gryffondor sont complètement inutilisables et il faudra un bon moment et de nombreux sortilèges pour pouvoir les remettre dans leur état d'origine.

    Quelques heures plus tard, les Poufsouffle et les Serdaigle sont envoyés dans leur salle commune respective tandis que les élèves de Gryffondor et de Serpentard sont convoqués dans la Grande Salle. Les professeurs leur expliquent la situation: la Tour des Gryffondor est inutilisable pour l'instant si bien qu'il faut absolument recaser les rouges et or quelque part. Aussitôt, quelques mouvements de protestation jaillissent aux quatre coins de la pièce. Certains élèves ont déjà pressenti la suite et cela n'est pas du tout de bonne augure. D'un geste de la main, le directeur impose le silence puis expose la décision prise par le corps enseignant: dorénavant les Serpentard partageront provisoirement leurs dortoirs et leur salle commune avec les rouges et or. Hébétés, les élèves des deux maisons se toisent en silence. Voilà bien une décision risquée quand on sait la tension qui existe entre les deux maisons. Et pourtant, il n'y a pas d'autre choix possible. Il n'y a en effet que chez les Serpentard qu'on trouve plusieurs dortoirs inutilisés permettant de recaser les Gryffondor. Sans oublier la salle commune qui est beaucoup plus grande que celles des deux autres maisons. Après le choc silencieux, la colère fuse. La Grande Salle se retrouve envahie par des cris de colère et de protestation. Mais la décision est sans appel, les deux maisons rivales devront cohabiter le temps que les dégâts soient réparés. Voilà donc un début d’année qui se promet bien mouvementé.

    Quant à l'incendie, une dernière question demeure. Qui en est l'auteur? Les professeurs sont en effet sûrs d'une chose: celui-ci n'était pas accidentel. Mais alors qui? Comment? Et surtout: POURQUOI? C'est ce qu'il vous reste à découvrir. Poudlard a besoin de vous...


OCTOBRE 1996

    Depuis l’incendie de la tour de Gryffondor, les rumeurs vont bon train au château. Une phrase en particulier est sur toutes les lèvres : « qui est le coupable ? ». Si certains attendent patiemment qu’Albus Dumbledore leur livre la réponse, d’autres en revanche se sont déjà lancés dans leur propre enquête. Mais l’incendie hélas n’a laissé aucun indice, aucune ombre de piste. Beaucoup pensent que le fautif a simplement disparu une fois son forfait accompli. Néanmoins, l'école plus d'un mois après l'incendie, un nouveau drame éclate. Alors qu'elle revenait de Pré-au-Lard, Katie Bell, élève à Gryffondor, est gravement blessée après avori touché un collier d'opale ensorcelé. Est-ce que les deux événements sont liés ou bien s'agit-il d'une malheureuse coincïdence? Seul l'avenir le dira...


Dernière édition par JKR le Mar 9 Aoû 2011 - 1:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
    INCRUSTE MAN
MESSAGES : 871
MessageSujet: Re: Ancien contexte du forum Mar 28 Déc 2010 - 10:00

NOVEMBRE 1996

    L’incident de la tour est de moins en moins au cœur des préoccupations. Enfin, pas pour tout le monde ! Les Gryffondor et les Serpentard, eux, ne cessent d’y penser. Les dégâts de la tour sont si étendus que cela fait maintenant deux mois qu’ils sont obligés de cohabiter ensemble. Et, plus les jours passent, plus les tensions se font sentir entre les deux clans. Hélas, ce conflit n’est rien comparé à ce qui attend les élèves en ce début de novembre…

    Vendredi, 4 novembre 1996

    Le soleil n’est pas encore levé, les habitants de Poudlard dorment encore. Dans les couloirs vides du château, une silhouette solitaire rôde. Un intrus ? Non, il ne s’agit que de Rusard qui fait sa traditionnelle ronde matinale. C’est l'un des moments préférés du vieux concierge. Au moins, il n’a pas à supporter la présence de ces sales morveux. Ah, qu’elle était agréable l’époque où Dolorès Ombrage régnait encore dans l’école. Elle au moins comprenait qu’on ne pouvait rien obtenir de ces sales mioches.

    Un craquement se fait entendre, sortant le concierge de ses pensées. Alerte, le vieux homme se fige, l’oreille aux aguets. Depuis qu’un individu a saccagé l’école, il convient, pour le personnel de Poudlard, de redoubler de vigilance même si Rusard, au fond de lui, est persuadé que toutes ces précautions sont inutiles. Pour lui, le coupable n’est pas quelqu’un d’extérieur. Il ne peut s’agir que d’un élève de l’école. Tous des mauvaises graines ceux-là ! Néanmoins, le concierge prend son rôle au sérieux et inspecte d’un mauvais œil les environs. Rien… Aucune présence suspecte dans les environs. Grommelant, le vieillard continue sa ronde et finit par pénétrer dans la volière. Pour la deuxième fois de la journée, il se raidit et retient son souffle. Quelque chose cloche, il l'a senti instantanément en entrant dans la volière. Calme, l'endroit et beaucoup trop calme.

    Serrant les dents, le concierge avance prudemment de quelques pas. Il est bien tenté de donner l'alerte mais il ne peut déranger le directeur sous prétexte d'un simple pressentiment. Quelques pas de plus... Aussitôt le spectacle effroyable lui saute aux yeux. Devant lui, la violence à l'état pur: des dizaines de dépouilles d’hiboux et de chouettes (dont certaines appartiennent à des élèves) gisent inertes sur le sol. Lacérées, broyées, décapitées...les pauvres bêtes ne forment plus qu'un amas de chair et de sang. Une triste vision qui encore une fois n’a rien d’accidentel.
    Le dévastateur a encore frappé….

    Cette fois encore, les questions restent les mêmes. Mais, de nouvelles viennent s'y ajouter: Le coupable poursuit-il un but précis ? Est-ce que Poudlard est encore un endroit sûr ? Tant de mystères à résoudre… Y parviendrez-vous ?




DECEMBRE 1996


    Toujours plus de questions....

    L’attaque de la volière du mois passé a jeté une nouvelle vague de troubles et de questionnements au sein du château. Certains en viennent même à penser que le directeur de Poudlard n’est peut-être pas aussi compétent qu’il n’y parait. Comment expliquer en effet que, plus de trois mois après l’incendie, le coupable n’ait pas encore été démasqué ? Il semblerait pourtant que le personnel de Poudlard ait des débuts de pistes qui permettraient d’identifier le mystérieux individu. A moins que ceci ne soit qu’une des nombreuses rumeurs circulant dans les couloirs du château ?

    Lassés d’attendre des réponses, plusieurs élèves (tels que Jake Cleaver et Enzo Cloud, Justin Montaigne et Sean Hopkins) ont décidé d’unir leurs forces et leurs talents pour parvenir à résoudre le mystère par eux-mêmes. Pourront-ils y parvenir ou est-ce une quête perdue d’avance ? A voir…



Dernière édition par JKR le Mar 9 Aoû 2011 - 1:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
    INCRUSTE MAN
MESSAGES : 871
MessageSujet: Re: Ancien contexte du forum Mar 9 Aoû 2011 - 1:13

JANVIER 1997

    Une année toute neuve s’ouvre à Poudlard. Est-ce là l’occasion de tirer définitivement un trait sur les sombres événements des mois passés ? Beaucoup l’espèrent en tout cas et au château tous les moyens semblent être mis en œuvre pour que la vie des élèves ne soit plus synonyme de tensions et insécurité.

    Renforcement de l’enquête.
    Dumbledore et le reste de Poudlard ont pour l’instant été incapables de mettre la main sur le dangereux individu qui s’est introduit dans l’école. Et les absences répétées du directeur ne semblent pas arranger les choses. Devant cet échec cuisant, le Ministère a décidé de mettre son nez à l’enquête. L’une des stratégies principales consiste à envoyer de temps à autre des délégués chargés d’inspecter et de surveiller l’école. Un de ces délégués est en mission permanente et loge donc dans les murs de l’école. S’il n’est pas agréable pour les élèves de se sentir épiés par ces différents responsables ministériels, la plupart se consolent en se disant que désormais la sécurité est doublement renforcée et qu’il risque d’être bien difficile de se tenter à une autre attaque…

    Des suspects de plus en plus nombreux. Si aucun indice ne permettait de remonter au mystérieux individu lors de l’ouverture de l’enquête, aujourd’hui il semblerait que les choses aient pris une tournure différente. Dans les couloirs de l’école, des noms de coupables potentiels ne cessent d’être prononcés. Si l’on prête attention à ces chuchotements accusateurs, il semblerait que Jake Cleaver, accro compulsif du briquet, ait le bon profil pour avoir pu mettre le feu à la salle de Gryffondor. Beaucoup voient en effet en le jeune homme un être instable, solitaire et aimant la provocation. Quant à son acolyte, Nicholas Faust, il ne fait aucun doute pour beaucoup que son tempérament violent ait pu le conduire à déverser sa rage sur de pauvres créatures ailées. Si les élèves semblent s’accuser ouvertement entre eux, les professeurs ne semblent pas non plus épargnés. En fait, personne ne semble être à l’abri des accusations. Même pas ce gentil professeur qui aurait visiblement perdu un objet personnel sur les lieux même du premier drame… Méfiez-vous, derrière le masque de gentillesse de certains, il peut se cacher le pire…

    Bal. Pour que les résidents de l’école puissent se changer les idées, le personnel de Poudlard a décidé de lancer un bal de début d’année auquel sont même conviés les anciens élèves. Pour l’instant, les élèves ne savent pas grand-chose de cet événement, mais nul doute que ce dernier semble prometteur et riche en surprises.

    Réouverture de la salle commune de Gryffondor. Les rouges regagnent enfin leurs quartiers ce qui semble être un véritablement soulagement pour la plupart des élèves concernés par la cohabitation de ces derniers mois. Fin du cauchemar? Ou pas...

    Des objets qui disparaissent. Depuis janvier, de nombreux objets semblent se volatiliser mystérieusement. Certains finissent même pas réapparaitre subitement, dans des endroits incongrus. Serait-ce les élèves qui deviennent de plus en plus distraits ou peut-on supposer que quelqu'un se cache derrière ces mystérieuses disparitions? Ce qui est sûr c'est que ces nouvelles disparitions jettent un froid et une nouvelle vague de soupçon parmi les élèves. Et si c'était machin qui m'avait volé mon collier? A moins que cela ne soit bidule?
    [ATTENTION, pour cette intrigue des objets volés, seuls les élèves contactés par MP (par l'équipe) pourront déclarer dans leurs rps la perte d'un de leurs objets.]

    Une ombre mouvante.
    Malgré l’implication du Ministère et la volonté de tirer un trait sur ces derniers mois, l’individu n’a pas dit son dernier mot. Rien ne l’arrêtera. Et même si cela doit se terminer dans le sang, il ira jusqu’au bout de sa vengeance…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
    INCRUSTE MAN
MESSAGES : 871
MessageSujet: Re: Ancien contexte du forum Dim 26 Aoû 2012 - 23:07

FEVRIER 1997


Beaucoup pensaient que le Bal serait enfin l’occasion de tirer un trait sur les sombres événements de l’année passée. Qui aurait pu prévoir en effet le tragique incident qui allait survenir lors de cette soirée?  Alors que tout le monde festoyait en toute insouciance, l’irréparable a été commis : une jeune élève, Hana Jin Lee,  a été agressée en plein cœur des cachots. Comme pour les événements précédents, personne ne sait exactement ce qui s’est passé et la jeune Serpentard n’est plus en mesure de pouvoir s’exprimer… Si une certaine tension régnait dans l’école, elle n’était rien comparée à l’ambiance actuelle. Désormais, les élèves sont incapables de se réfugier dans une insouciance confortable.
Comment pourraient-ils encore parvenir à croire que Poudlard est l’un des lieux les plus sûrs au monde face à ce qui s’est passé ? Comment ne peuvent-ils pas se sentir happés par l’inquiétude face à l’hystérie de leurs parents, de plus en plus inquiets pour la sécurité de leurs enfants ? Comment ne pas craindre d’être retirés eux aussi de force de l’école par leurs proches comme ce fut le cas pour certains de leurs camarades ?

Désormais, certaines mauvaises langues se prennent à parier sur une fermeture prochaine de Poudlard. Albus Dumbledore semble effectivement incapable de faire face aux pressions de l’extérieur et semble fuir le château autant que possible. Est-il sur la trace du mystérieux individu ? Personne ne semble en mesure de le savoir, mais ses absences, de plus en plus longues et répétées, intriguent.


Dernière édition par JKR le Mar 15 Juil 2014 - 23:54, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
    INCRUSTE MAN
MESSAGES : 871
MessageSujet: Re: Ancien contexte du forum Lun 8 Avr 2013 - 10:30

MARS 1997
    « C’est seulement une fois que l’on a installé un rapport de confiance et de sympathie que l’on est en position d’influencer quelqu’un. »
    Dévastateur, psychopathe, fou, détraqué… les surnoms sont multiples pour nommer celui qui sème pagaille et terreur au sein du château depuis la rentrée. Beaucoup s'accordaient pour dire que ce mystérieux individu ne pouvait être que quelqu'un de l'extérieur, mais est-ce vraiment le cas? Le mal vient-il forcément toujours de l'extérieur ou bien est-il à l'intérieur depuis le départ, en train de nous contaminer? Et si cette ignoble personne, celle qui est crainte de tous n'était autre que cet élève apprécié de la majorité, cette fille aux traits angéliques ou cette brute épaisse à l'apparence inoffensive? A moins que cela ne soit ce professeur que tout le monde adore, mais qui, par moments, a un comportement bizarre?

    Et vous, comment réagiriez-vous si vous découvriez un jour que votre camarade de maison n'était pas celui que vous pensiez? Que feriez-vous en voyant l'inimaginable de la part de quelqu'un que vous estimez? Que diriez-vous si on vous faisait part de quelque chose dont vous auriez préféré être tenu écarté?

    Protéger ou dénoncer? Croire à en devenir aveugle ou se méfier à en perdre des amitiés? Ennemi extérieur ou intérieur? Elève, professeur ou autre? Esprit solitaire ou groupe? Que de questions! Mais les réponses, elles, demeurent incertaines, encore et toujours. Une seule chose est sûre: les élèves ne sont pas encore au bout de leur surprise...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
    INCRUSTE MAN
MESSAGES : 871
MessageSujet: Re: Ancien contexte du forum Mar 27 Aoû 2013 - 23:01

AVRIL 1997


    Mars fut bel et bien un mois éprouvant, sans doute l'un des pires depuis que l'année a commencé. Entre le départ soudain et inexpliqué du professeur d'Etude des Moldus, l'annonce de la mort d'Hana Jin Lee, l'empoisonnement de Ronald Weasley et l'agression de la petite Valentine Hartwood, les élèves sont vraiment à fleur de peau.  Mais tout ceci n'est rien à côté des horribles rumeurs qui circulent désormais au sein de Poudlard. On raconte de plus en plus que Maverick Benicourt, un élève de sixième année, serait derrière tout cela et qu'il cache bien son jeu. Pourtant, le directeur de l'école est formel: le Serdaigle n'y est pour rien dans tout ceci et a simplement été manipulé. Comment? Pour l'instant,  Albus Dumbledore se refuse à exposer sa théorie, persuadée que celle-ci pourrait encore plus semer la panique au sein de la communauté sorcière. Si le vieux sorcier tente d'être rassurant, cela n'a pas empêché le doute voire la panique de s'infiltrer dans les esprits les plus confiants. Désormais ce sont des dizaines de jeunes qui sont retirés du château par des parents angoissés. Jusque quand? La fermeture de l'école ne serait-elle pas imminente?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
    INCRUSTE MAN
MESSAGES : 871
MessageSujet: Re: Ancien contexte du forum Mar 15 Juil 2014 - 23:46

MAI 1997


    Et si le pire était enfin derrière nous ? Voilà une question que se posent de nombreux résidents de Poudlard. Une question teintée d’incertitude mais aussi pleine d’espoirs. Depuis « l’affaire Maverick », il y a plus d’un mois maintenant, le château semble avoir retrouvé son aura de tranquilité et de stabilité. Le départ du jeune Serdaigle, pourtant lavé de tout soupçon, aurait permis à un grand nombre d’élèves de tirer un trait sur ces longs mois pour se tourner vers l’avenir. Désormais, ce sont d’autres préoccupations qui rythment le quotidien à Poudlard : les examens à venir, l’organisation des grandes vacances, les flirts du printemps… Et si tout ceci n’était que le calme avant la tempête ? D'autant que la fin des cours n'est pas forcément synonyme de début de vacances pour tout le monde...Pour certains, cela signifie également un avenir incertain. L'insouciance peine à rester dans les cœurs et laisse place à une inquiétude persistante. A titre personnel comme général, le calme régnant n'est que façade... Que réserve encore le mal qui rôde dans les couloirs de Poudlard ? La colère enfouie des élèves pourrait bien se voir éclater au moment où l'on s'y attend le moins. Et il pourrait bien avoir des surprises...


JUIN1997


    Les sombres événements qui se sont déroulés dans la bibliothèque en mai dernier ont profondément choqué les résidents de Poudlard. La mort du coupable a bien sûr été un soulagement collectif, mais cela n’est pas suffisant pour permettre de bannir cette soirée tragique des mémoires. Comment parvenir à oublier ces cris qui fusaient en tous sens dans la Grande Salle ? Comment faire l’impasse sur ces pleurs et ces visages apeurés? Et, surtout, comment se libérer de cette angoisse qui colle toujours à la peau ? Seul le temps pourrait apaiser les blessures et l’âme, mais, hélas, le temps manque en cette fin d’année. Après une semaine de répit, les élèves se voient contraints de relever la tête pour affronter la suite : les examens. Mais est-ce vraiment tout ce qu’ils auront à combattre en cette fin d’année ? Vu la présence de plus en plus importante des mangemorts dans le monde magique, rien n’est moins sûr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Ancien contexte du forum

Revenir en haut Aller en bas

Ancien contexte du forum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» 1 - Contexte, Groupes, et Guide du forum» Contexte du Forum» AFTER THE CONQUEST ? contexte du forum.» Contexte du forum» Contexte du forum
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ACCUEIL :: Premiers pas-