AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

Le Mur des Catastrophes & Maladresses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Le Mur des Catastrophes & Maladresses Lun 26 Juil 2010 - 22:13

Le Mur des Catastrophes & Maladresses.

N'ayez point honte nobles membres de la Ligue des Handicapés Heureux. Notre hadicap n'a rien de sévère et bien que l'on ne puisse être soigné, on trouve toujours des solutions pour éviter d'avoir l'air trop débiles. Ici, vous serez acceptés tels que vous êtes, au naturel, malgré votre horrible maladie qui parfois, doit vous pourrir la vie. Venez vous libérez sur le mur de la honte des catastrophes et maladresses ! Racontez nous vos aventures extraordinaires que l'on puisse en rire constater à quel point vous êtes courageux de vous présenter encore ici aujourd'hui.

Je passerai le micro à notre noble membre de la Ligue des Handicapés Heureux numéro un ; Jessicayumi Belmontet. Applaudissez-là, elle mérite toute votre admiration.

    Voici un extrait des éditions Livie la Poisse histoire de montrer l'exemple :
    Spoiler:
     


Dernière édition par Olivia Richester le Mar 27 Juil 2010 - 0:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
SERDAIGLE6ème annéeAdmin fouineuse
    SERDAIGLE
    6ème année
    Admin fouineuse
AVATAR : Mandy Moore
MESSAGES : 8475

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG SANG: SANG MÊLÉ
MessageSujet: Re: Le Mur des Catastrophes & Maladresses Lun 26 Juil 2010 - 23:15

    Je vais tous vous battre...
  • Un peu de monnaie s'il vous plait.... - Juillet 2010
Vous avez déjà prit l'autoroute ? Vous savez qu'il faut parfois payer le trajet. L'autre jour, je réalisé le trajet entre mon lycée et chez moi (2h de route). Je prends l'autoroute donc. Lorsque je souhaite la quitter, je passe bien sûr à la borne pour payer. Vous devez mettre les pièces, vous savez. Mais on peut aussi mettre des billets. Je pensais qu'on rendrait des billets de 10€. Si je vous dis que devais payer une somme comme 2€ et des poussières... Que j'ai donné 50€ et qu'on ne m'a donné que des petites pièces.... Je vous laisse deviner le nombre de pièces que j'ai eue cette journée là. JACKPOT !!!!!! A ne pas re-faire !

  • "Je voulais juste nettoyer mon téléphone" - Juin 2007
Où ai-je laissé mon portable (GSM) ? Ahhhh oui ! Dans mon pantalon.... Mais où est qu'il est ? Ah oui ! Je l'ai mis dans la machine à laver... QUOI ! MACHINE A LAVER ?! MON PORTABLE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
...
Bien évidemment, le téléphone portable n'a pas supporté la douche.

  • Mais où est mon sac à main ? - Décembre à Février 2010
Pendant trois mois, j'ai perdu mon sac à main. Ce n'est qu'un soir, dans un de mes rêves que je me suis souvenue que je l'avais laissé sous le siège de la voiture... Il m'aura fallu trois mois malgré tout.

  • Mais où est donc mon porte monnaie ? - Depuis une semaine
Quelqu'un sait où se trouve mon porte monnaie ?! Je ne sais plus où je l'ai mis... J'espère quand même ne pas attendre trois mois....

  • Avoir une culture de merde - Septembre 2008
Nouvelle classe. Puis un jour, on me fait écouter une chanson en me disant que c'est un élève de notre classe qui en est le chanteur. J'écoute. J'aime.
Moi : "C'est trop bien ! Shad pourrait sortir un CD ! Ça marcherait..."
Gros blanc. Puis éclat de rire...
Eleves : "Mais voyons ! Tu connaissais pas SHAD ? C'est déjà un chanteur. Il fait régulièrement des concerts à la Réunion"

----> C'est dans ses moments là que l'on se dit qu'on devrait écouter plus souvent la musique locale.
La suite plus tard...

_________________
Jessicayumi Anthéa Belmontet

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le Mur des Catastrophes & Maladresses Mar 27 Juil 2010 - 0:02

Les Éditions Livie la Poisse sont fières de vous offrir l'ensemble des antécédents qui ont conduit leur créatrice au sommet du ridicule !

PART I ; Il faut se méfier des oiseaux.

    Le Goéland Solitaire ;
    Tous ceux ayant déjà nourri un goéland comprendront peut-être ce qui s'est produit en cet après-midi ensoleillé au bord de la plage. Assise à une table avec une amie, nous grignotions un petit sac de chips, lorsque seule dans un coin, nous vîmes un pauvre goéland solitaire, éloigné de la centaine d'autres qui se trouvaient plus loin. Attristé de le voir aussi seul, mon ami et moi avons décidé de lui donner une chip histoire de peut-être lui remonter le moral. Erreur. Avec sa seule chip, allez savoir ce qui lui est passé par la tête, mais le goéland a décidé d'appeler les autres qui se sont envolés en notre direction. Paniquée, mon amie et moi sommes parties à courir vers les bois pour assister au massacre de notre sac de chips que nous avions laissé sur la table. Les goélands, c'est dangereux.

    J'ai Séparé une Famille de Canards ;
    Coin ! Coin ! J'aime immiter les animaux et encore une fois, alors que je me trouvais sur le petit pont avec la joueuse de Prosper, nous eûmes la visite d'une meute de canards. Oui, oui, une meute. Ne cherchez surtout pas à me contredire à ce sujet. Donc, la meute de canard se composait d'une famille, la maman avec ses bébés et d'autres canards hors sujets qui prenaient plaisir à se baigner plus loin. Dans mon délire de "immitons les canards", j'ai commencé à faire coin, coin, m'étonnant du fait que la mère me répondent. Cette idiote s'avançait de plus en plus dans notre direction, répondant toujours à mon appel (aujourd'hui, je peux prétendre parler le canard), si bien qu'à un moment donné, j'eut peur qu'elle s'éloigne trop de ses bébés et qu'il ne leur arrive quelque chose en son absence. Alors, voulant renvoyer la mère à ses bébés, je me suis mise à cogner sur le pont... mais à la place de faire demi-tour, la maman canard passa sous le pont pour s'envoler très loin et très haut dans le ciel... abandonnant ses bébés à eux même pour je ne sais combien de temps, car je ne suis pas resté là à attendre son retour, préoccupée par une chasse aux fées et l'arrivée possible d'un troll.

Dans le moins comique, il y a « L'Envol de l'Oie » et dans le plus dramatique « Je crois que j'ai condamné une perruche à mort ». Les documents ayant été brûlés, il nous est impossible de les dévoiler au grand jour.

Commentaire : Trois mois xD Trois mois pour trouver un sac à main xD J'espère que t'as trouvé ton portefeuilles au moins xD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le Mur des Catastrophes & Maladresses Mer 28 Juil 2010 - 12:06

La Petite et les Catastrophes, ça fait un !


♠ La route vers les vacances ; il y a quelques années.

    ♦ Quand on va en vacance et qu'on prend pour la première fois une route inconnue, il faut absolument avoir une carte ou un GPS. Bon moi, j'avais la carte et si j'avais eu un GPS, ça ne m'aurait jamais fais ça èé. J'étais dans la voiture, assise à l'avant avec mon père qui conduisait, je tenais la carte. Il faisait tellement chaud (c'était l'été :D) donc j'ai ouvert la fenêtre. On était dans un coin paumé avec beaucoup trop de verdure. J'avais tellement chaud que j'ai sorti mon bras (je tenais la carte dans cette main) puis on devait rouler assez vite quand même parce que y'avait personne et pfiouf... Je sais pas pourquoi, ma main qui était dehors elle s'est ouverte et comme il y avait un peu de vent + la vitesse de la voiture ma carte est partie à l'autre bout du monde, du coup pour se repérer c'était dur, et je crois qu'on a prit une heure et quelque pour sortir de ce coin T.T


♠ L'appareil photo tout propre ; il y a un an.


    ♦ C'est presque la même histoire que Jess' sauf que moi c'était dans mon manteau et avec mon appareil photo xD !


♠ « J'veux être un homme ♪ » ; il a des années.


    ♦ Quand on est petite, on est trop curieuse et moi je l'étais mais piiire que tout. Je devais avoir six ans ou un truc du genre, mais ça m'a marqué (en même temps c'est pas tous les jours que ça se passe !). Bref, mon père était parti en voyage en Colombie (soyons pointilleux XD), j'étais seule chez moi avec ma mère, et ma soeur devait être en cours où un truc du genre, m'en fin elle était pas là pour assister au massacre. Je m'ennuyais, j'étais dans la salle de bain et ma maman ben elle me surveillait pas parce ce que j'étais quelqu'un de très saaage (*tousse*). Donc oui, j'étais dans la salle de bain, je regardais y'avait quoi sur le bord de l'évier quand tout un coup, je vois un rasoir pour homme... L'idée me vient tout de suite « Comme je vois souvent mon papa se raser, beh je peux essayer moi aussi *-* ». Donc je prends le rasoir et je me mes à l'action ! Je commence à faire genre j'me rase les joues puis j'arrive au menton et crak. Du saaang, beaucoup de sang...
    Moi : « MAMAN MAMAN JE ME SUIS COUPÉE ! »
    Maman : « COMMENT T'AS FAIS ?! è_é »
    Moi : *euh, faut pas que je dise que j'ai pris le rasoir.* « AVEC LE VERRE (en plastique) DANS LA SALLE DE BAIN ! »
    Et vous vous doutez bien que ma mère ne m'a pas du tout crut... Donc j'me suis fais gronder puis je me suis baladée avec un pansement sur le menton pendant une semaine éè.

♠ « Je veux marcher sur l'eau ! » ; hiver 2009.


    ♦ Près de chez moi il y a un verger avec un mini lac. Et cet année, il faisait tellement froid qu'il avait été complètement gelé ! J'étais avec une amie et on se baladait dans le parc, quand tout à coup on voit le lac et on se dit « Et si on marchait dessus ? » évidemment, on est directement allé dessus. On commence à marcher et tout, puis moi je commence à courir puis j'entends « Crak », et là direct' j'me dis « Nan, ça va pas m'arriver à moi ça quand même ?! » et pourtant. Y'a un bout de glace qui s'est barré et j'avais mon pied qui est parti dans l'eau, je peux vous confirmer que l'eau était troooop froide T.T


________________________________________________________________

    Et j'ai encore pleins d'histoires comme ça, mais je les garde pour plus tard !
Revenir en haut Aller en bas
SERVEUR CHEZ O'GLOBULEUXMODO
    SERVEUR CHEZ O'GLOBULEUX
    MODO
AVATAR : Jared Leto
MESSAGES : 994

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: Célibataire
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 11 avril 1979, Londres
SANG SANG: inconnu
MessageSujet: Re: Le Mur des Catastrophes & Maladresses Lun 13 Sep 2010 - 4:00

Jakie et son Périple pour sauver ses Manuels de Chimie et de Physique


Je vais faire histoire courte car mon récit dévoile déjà la nature de ma catastrophe... MAIS commençons par le début. Jeudi Soir. Jakie est très motivée pour faire ses devoirs et études. Elle compte passer des heures à travailler pour rattraper son horrible retard. Alors, devant sa case, elle n'hésite pas. Elle prend TOUS ses cahiers, et même si elle n'a plus de place dans sa sacoche, elle se dit, en bon Québécois, : « D'la Marde! Jvais les traîner dans mes bras! »

Ainsi, les livres sous les bras, la boîte à lunch et la sacoche sur l'épaule, Jakie entre dans le métro. Jakie fait toutes ses gentilles stations avant de débarquer à la bonne place. Elle gravit escaliers roulants et escaliers pas Roulants. Elle grimpe dans un autobus, s'assoit sur un siège et dépose tous ses cahiers sur le siège à côté d'elle... Elle a un moment de doute: «Et si je les oubliais? »... Elle rit dans sa tête, bien sûr qu'elle ne les oubliera pas...

Rendue à son arrêt, elle débarque de l'autobus... Pendant une fraction de seconde, elle se dit: Il y a quelque chose qui cloche... Et BAM! Elle réalise. SHIT DE MARDE! MES CAHIERS! (qui valent en tout près de 100$)

Prise d'un courage hors du commun, elle se lance à la poursuite de l'autobus en courant. Par chance, il y a du traffic et l'autobus n'est pas encore loin... Malgré tout, elle s'éloigne petit à petit... Et épuisée comme dix, Jakie cesse la course folle... Elle se rend au terminus à pied, en espérant que l'autobus ne sera pas encore partie... Mais, manque de chance, elle n'est pas au rendez-vous...

S'en suit d'autres péripéties... mais j'ai pas envie de les raconter... Ça prendrait trop de temps!

Laissez-moi quand même vous dire que je les ai retrouvés, le lendemain, au garage de la compagnie d'autobus, après avoir harcelé à maintes reprises le responsable des objets perdus!

Ps: Pardonnez mon langage un peu vulgaire, mais c'est de cette manière que je me parles x___x

_________________

« I am a question to the world, not an answer to be heard, or a moment that's held in your arms. And what do you think you'd ever say? I won't listen anyway. You don't know me, and I’ll never be what you want me to be. » I'm still here
#AlwaysBetterThanYou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le Mur des Catastrophes & Maladresses Lun 13 Sep 2010 - 4:33

PART II ; La Poisse 1, Orientation 0.
    La Course de 5km, la Pratique ;
    À chaque année, à mon école secondaire, était organisée une course de 5km (ou 3 selon les niveaux) à laquelle tout le monde devait participer sous peine de risquer un échec (j'ai toujours préférer les échecs apparemment). Peu motivée (comme je ne l'étais que trop rarement à ce cours) à l'idée de jogguer sur 5 km pour rien, dès le départ, il était clair pour moi que je n'en ferais pas plus qu'il le faut pour suivre le groupe. Arrivée à l'extérieur, le professeur donna le signal et tout le monde, une petite carte à la main, entama le trajet de 5 km. Derrière tout le monde, j'ai vite cessé de courir pour me mettre à regarder les arbres, les maisons, les gants isolés au sol en plein été et autres trucs louches. Relevant la tête pour voir où en était rendu mon groupe, j'hallucinai un chandail rose tournant un coin. Ne voulant pas les perdre de vue, je commenai à courir dans la direction que m'avait dicté cette hallucination, mais une fois au coin, je ne vis personne. Me disans que j'avais été trop lente, je continuai à courir histoire de les retrouver. Je tentai d'utilisé la carte, mais sans espoir, mon sens de l'orientation équivalent à zéro. Cette journée là, j'aurai réussi à me perdre dans les nouveaux développements, à me retrouver presque dans les bois et ce n'est qu'à cause d'un motif sur le trotoir que j'ai réussi à retrouver mon chemin ! J'ai pleuré, mais pleuré à un point que j'me suis promise de ne pas aller courir le 5km (si, si, c'est tout à fait logique xD). Pendant ce temps, le professeur avait envoyé un élève faire le trajet une deuxième fois afin de me retrouver... mais bon... j'avais quand même fait 5 km de plus que prévus... et par ma faute, le trajet du parcours a été changé pour se faire le long de la 5ème avenue.

    Se Perdre à Montréal ;
    Sortie de groupe au Musée d'Arts Contemporains de Montréal en compagnie de ma classe d'Exploration du Domaine des Arts. Nous avons eu droit à une visite guidée du musée et s'en est suivit une visite libre où chaque élève avait le droit d'aller voir ce qu'il voulait, devant rejoindre le groupe à une heure précise. Accompagnée de mon amie et colocataire, nous décidâmes d'aller au sous-sol afin de voir la Vidéothèque exposant des oeuvres plus ou moins étranges de femmes aux pieds tordus ou criant au visage d'un homme avec un interphone*?* Une fois de retour à l'étage, on nous a appris que notre groupe était parti il y a cinq minutes de cela à la deuxième exposition dans un autre musée... Moi et mon amie avons donc passée une heure à chercher le groupe dans les rues et à demander notre chemin dans des endroits plutôt louches (quand on annonce une galerie d'art, serait bien de ne pas voir un homme en sueur accompagné d'un husky descendre les marches...) On a fini par retrouver la voiture de notre lift, mais n'avons pas pu assister à l'exposition. Une fois dans la voiture, la conductrice s'est perdue dans les rues histoire d'en rajouter un peu plus.

    Telle mère, telle Filles ;
    Ma maman devait se rendre d'un point A au point B, accompagnée de ma soeur plus jeune (15 ans) et de ma petite personne (18 ans). Au 1/3 du chemin, elle décide de paniquer et se met < penser qu'elle va manquer de carburant, s'arrête donc à la cabine téléphone d'un McDonald et téléphone mon père, qui répond que non, il ne viendra pas nous chercher à moins qu'elle ne manque réellement de carburant. Ma mère reprend donc la route de force (à savoir que mes parents sont séparés depuis plus de 5 ans à ce moment là) pour se rendre au 1,5/4 avant de faire brusquement demi-tour et retourner au McDo' téléphoner à mon père pour les mêmes raisons... et mon père répète la même chose. Ma mère aura donc fait trois fois le voyage jusqu'à la cabine de téléphone et aurait très bien pu se rendre jusqu'au point B, si par malheur, nous n'avions pas attéri dans un quartier industriel très sombre (il était près de minuit). À l'arrière, je me saisit du marteau prête à me défendre (la connerie de mes personnages ne vient pas de nulpart...) et au grand hasard, après 20 minutes parmis les bâtiments lugubres, ma mère passe devant une bâtisse où tout plein de voitures de polices sont stationnées... et elle ose demander s'il s'agit d'un poste de police... permettant ainsi à ma soeur de faire une blague sur le fait qu'il pourrait s'agir d'un Tim Horton (le classique). Ma maman entre donc dans le stationnement et à mi-chemin, les phares d'une autre voiture s'allume et on se met toutes les trois à crier. Ma mère fini par débarquer de l'auto pour aller demander son chemin au policier qui décide de l'amener à un dépanneur où se trouve une cabine téléphonique. Sur le chemin, suivant la voiture de police, ma mère arriva à griller un feu rouge et à conduire sans avoir attachée sa ceinture. Arrivée là-bas, le policier nous abandonne à nos aventures pour aller en service. Ma mère téléphone alors à mon père (frais inversé, car on avait pas de change) qui lui demande où nous sommes. Sa réponse : « Je sais pas ! Y'a une autoroute à côté et des avions passent au-dessus de ma tête ! » Ma soeur et moi sommes restées sans mot dans la voiture, on avait vraiment l'air de trois touristes attardées. Ma mère entre donc dans le dépanneur et le cassier lui répond que nous sommes sur la Transcanadienne d'un air troublé... car tout le monde doit connaître la Transcanadienne... Donc ! Mon père, les informations en poches, vient donc nous chercher et ne voulant pas rester avec ma mère angoissée qui vient de s'acheter un paquet de cigarette pour décompresser, j'embarque avec lui et on est rentré calmement à la maison.

    Qui dit Déménagement dit Exploration dit Balade à Vélo ! ;
    Normalement, lorsque je déménages quelque part, ça me prend quatre mois avant d'oser sortir à l'extérieur découvrir le quartier et six pour apprendre mon numéro de téléphone... Pour en venir aux faits importants, cette journée là, il faisait beau et j'avais décidé d'en profiter pour aller faire du vélo dehors (si, si, dehors !). Et donc, je suis partie dans les rues, zigzaguant ici et là, observant les lieux, calme, quand tout à tout ! De grooos nuages se soint pointés. Incapable de retrouver mon chemin, je vais n'importe. La pluie commença à tomber et Dieu seul sait comment ! Je me suis retrouvée en haut de la côte à côté de chez moi (une autoroute avec une grosse pente)... et voilà que la pluie se met à tomber à grosse goutte et que je décide de dévaler la pente à vélo, ayant l'impression que mille et une aiguilles pénètrent ma peau et passant proche de chuter dans la garnotte pour me ramasser (me retrouve rmorte surtout) dans le ravin juste à côté. Arrivée chez moi, j'étais trempée et personne n'a voulu me croire, car personne ne comprenait comment j'avais pu réussir à me retrouver là-haut...

Les exemplaires des aventures de Livie's Mother ne sont plus disponibles depuis qu'elle a réalisé que jamais elle ne pourrait conduire une voiture sans lui créer des domages ou que celle-ci en ait déjà. Ainsi, « Roule le Melon ! » et « Par grand Vent on huile le Moteur ! » ne seront plus présentés dans la collection.
Commentaires : Hélène, les rasoirs, c'est la mort ! xD Ma mère en avait oublié un sur le bord du bain et allez savoir pourquoi, j'ai décidé que je m'ouvrais le ventre xDD Depuis, ces trucs me font horriblement peur xD Jakie, ohhh le pas joli langage ! Que je reconnais que trop bien T,t *VIVE QUÉÉÉBEC !! - out* Au moins t'as retrouvé tes cahiers... quoi que je me demande qui aurait bien voulu te les volers et pour en faire quoi xDDDDD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le Mur des Catastrophes & Maladresses Mar 14 Sep 2010 - 13:47

Faites attention à votre image lorsque vous êtes célèbre

(mais non, je ne me la pète pas du tout !!)

Samedi 11 Septembre 2010, 17h au bord de la mer à St Pierre, Ile de la Reunion (974). Une scène de rêve sous un décor qui ferait baver n'importe quel parisien. Le soleil qui va se coucher (ben oui c'est l'hiver encore), la mer avec son chant lent et féérique, les palmiers qui dansent dans le petit vent et pas un nuage blanc dans le ciel bleu ... ah si un truc blanc ... un paille-en-queue qui plane au dessus de nos têtes.
Sur cette plage de sable blanc, la scène se dresse, dernier cri avec micro etc .. tout se qu'il faut. Le groupe de musique et moi même entrons sur scène pour les réglages de micro avant le concert. Commençons par la batterie puis les saxophone, puis les basses puis les clarinettes .. nous voilà aux flûtes. L'ingénieur de son travail sur son tableau de bord aux milles et uns boutons pour régler mon micro alors que je joue un petit air histoire de l'aider à stabiliser le son.
Je suis toute fière et m'amuse comme une folle, lorsque l'ingénieur essaye un style et met un espèce d'écho horrible : lorsque je joue une note elle résonne pendant des heures. Je sursaute et dit :

"Mon dieu mais il est pas dingue celui là de mettre un truc aussi pourri ?!"

Vous vous en doutez, le micro était allumé et je ne m'était pas reculée pour parler. Ma voix s'est répercutée avec ce fameux écho, l'ingénieur du son explose de rire, mon père me fait un signe genre "toi tu vas passer un sale quart d'heure" et le public se moque ...

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le Mur des Catastrophes & Maladresses Aujourd'hui à 7:03

Revenir en haut Aller en bas

Le Mur des Catastrophes & Maladresses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Drame haïtien: résultat de la malédiction ou de l'irresponsabilité» Catastrophe naturelle en perspective a Petion-Ville» 06- La maladresse ça fait mal !» Stupeur et tremblements [Amélie Nothomb]» Quand les catastrophes s'accumulent ... •• Kath
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HORS JEU :: Plume à papote :: Blablabla-