AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

Katherine Isabel Weston

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Katherine Isabel Weston Ven 18 Juil 2008 - 0:05

Comment avez-vous connu ce site : Par une certaine personne ?
Age du posteur : 14 ans
Nom/Prénom de la célébrité sur votre avatar : Emilie De Ravin
Désires-tu être parrainé : No, thanks
As-tu lu le règlement : Auto validation.


  • Nom/Prénom de votre personnage : Katherine Isabel Weston, Kate d’abréviation
    Date de naissance et âge du personnage : 18 juin 1980 - 15 ans

  • Origine : Sang-mêlé

  • Animal éventuel : Aucun



    Texte personnel :

Alors qu’une pluie incessante s’abattait sur les toits de Londres depuis trois jours, Katherine Isabel Weston naquit dans un hôpital de haute renommée, accueillie dans les bras de sa mère, soulagée que l’accouchement se soit enfin achevé. Mary et Charles Weston s’étaient mariés un an plus tôt, ils étaient jeunes, l’avenir leur tendait encore les bras. Après la naissance de Kate, ils ne tardèrent pas à trouver un emploi pour satisfaire les besoins quotidiens de la famille et veiller à son bonheur. Deux ans plus tard, une nouvelle recrue vint s’ajouter à la famille, au nom d’Elisabeth pour occuper le poste de « petite sœur » qui était encore libre. Sorcier, Charles se doutait que ses enfants allaient suivre son chemin, et ainsi débuter leurs études dans une école de sorcellerie pour leur permettre ensuite d’exercer une profession. Il était pourtant loin de se douter que ses deux filles allaient lui causer bien des soucis…

II Moi, j’ai jamais demandé à m’appeler Katherine. J’ignore ce qu’il peut signifier, mais en tout cas, je sais qu’il ne vaut pas grand-chose. Il est long, et avec ça, il n’excelle pas dans la catégorie « les plus beaux prénoms du monde ». Ma sœur Elisabeth est assez mitigée quant au sien. Elle est fière de s’appeler comme la reine, mais lorsque je la surnomme Beth, elle fait la mauvaise tête. C’est dommage quand on y pense, j’aime pourtant son surnom. Elle et moi, on ne s’entend pas trop bien. Elle pourrait dévorer des livres toute la journée, sans s’en lasser. En cours, elle est bien plus douée que je ne le suis, et est sans conteste l’une des meilleurs de sa classe. Moi je me contente de faire le minimum, et c’est plutôt pas trop mal. Il parait que mon père n’a jamais été très bon étudiant, pourtant notre vie actuelle n’est pas des plus moindres. J’aime notre maison blanche et fleurie, éloignée de la capitale, perdue dans la campagne. Pourtant, il faut admettre que pour sortir en douce c’est pas évident, puisqu’aux environs il n’y a pas grand monde. Je ne plains pas, l’air est bon, puis il y a pas mal de choses à faire. J’ai des amis aux alentours, ça aide quand on s’ennuie. II

La famille Weston logeait dans une magnifique maison blanche entretenue par la mère de famille à ses heures vacantes. Elle était située en bordure de Londres, dans un petit village où seules quelques personnes y demeuraient. Mary Weston adorait les fleurs,- habitude de moldue peut-être-, et avait profité de la largeur du terrain pour décorer son jardin et ses fenêtres. L’ambiance y était toujours agréable, et les parents n’hésitaient pas à faire profiter leur propriété à toutes les connaissances qu’ils avaient, l’espace d’un dîner ou d’une soirée. Les deux fillettes aimaient faire profiter leurs pieds des routes sinueuses du village, et partaient ainsi souvent en « expédition » pour se dégourdir les jambes. Bien que Kate ait hérité d’un peu plus de courage que sa sœur, Elisabeth la suivait, ou du moins essayait. Kate avait toujours eu ce côté un peu actif, et bougeait énormément.

II Ma première manifestation magique ? Je pense avoir atteint l’âge de dix ans quand ça s’est produit. J’ai toujours été un peu en retard, et mon père ne s’inquiétait pas. Je ne m’en souviens plus trop, mais je crois qu’après ça, on a plus eû de télé pendant un moment. Elle avait surchauffée… II

La nuit était tombée sur le village en cette journée de février. Mary faisait profiter de ses habitudes de moldue à toute la famille, et celle-ci savourait ainsi un film en compagnie de ses enfants. Elisabeth et Kate se disputaient encore pour un sujet futile, qui serait oublié le lendemain. Katherine avait le défaut de s’emporter un peu trop vite, pas méchamment bien sûr, mais elle était impatiente et ne prenait pas le temps de réfléchir. A force de contredire sa sœur, elle s’était tellement énervée que la télévision derrière elle en avait pris un coup. Pour une raison étrange, sans doute due à la crise de colère de miss Weston, la télévision se mit à dégager une étrange fumée, et s’arrêta net après quelques secondes. Plus moyen de la réparer. Il va de soi qu’après ça, Kate évita les chamailleries avec sa frangine devant le film du dimanche…

IIJe me rappelle évidemment de la lettre de Poudlard que j’ai reçu lors de mes onze ans. Ma sœur était jalouse sur le fait que j’y entrerais deux ans avant elle. Moi j’aimais plutôt l’idée de pouvoir aller m’amuser dans ce grand château, les cours y seraient peut-être plus amusants si on considérait qu’il y avait des cours amusants, et je pourrais me perdre pendant des heures avant de retrouver mon chemin. J’aimais quand j’étais petite partir à la connaissance de nouveaux lieux, et y affronter les secrets étranges qui s’y cachaient. J’espérais trouver de multiples passages secrets, comme mon père me racontait. Et puis au moins, je me changerais de la routine ennuyeuse habituelle qu’était mon village. II

Kate avait attendu patiemment le courrier ce jour-là, pour enfin découvrir le mystère de Poudlard. Sa tante leur avait envoyé une carte postale d’une île perdue d’Australie, mais la seule chose qu’attendait la fillette ce jour là, c’était SON courrier. Une fois la famille réunie, elle ouvrit sans trop de cérémonie l’enveloppe sur laquelle trônait un majestueux P rouge. La lettre était écrite à l’encre verte, soignée et légèrement penchée. Elle incluait la liste du matériel qu’elle devrait posséder, ainsi que quelques informations superflues. Kate était fière, sans compter qu’elle pourrait enfin faire la grasse matinée le dimanche sans que sa sœur ne lui saute au cou pour la réveiller.

II Le jour de ma répartition, ah ouais. C’était tellement drôle de voir comment quelques personnes pouvaient stresser à un point… pas possible ! Je devais avouer que j’étais particulièrement excitée, hors, je ne pense pas que j’avais peur. Après tout, ce n’était qu’un vieux chapeau un peu vieux qu’on nous posait sur la tête. La fille juste à côté de moi avait été envoyée à Poufsouffle, et je dois dire qu’elle m’agaçait. Elle était nerveuse, légèrement fatigante et surtout collante. Mais bon, elle était gentille, c’était ça qui comptait non ? En tout cas, j’espérais être répartie dans la maison qui m’irait le mieux, où je rencontrerai les gens de caractère à peu près similaire. Et quand le choixpeau m’avait appelée, j’avais senti une énergie profonde s’emparer de moi… Je n’attendais plus que son verdict. II

Après le long voyage en train où Kate avait déjà sympathisé avec quelques camarades de son âge, ils furent conduits dans des barques, où ils découvrirent le lac, ainsi que ses environs rayonnants. La masse de briques qu’était Poudlard était impressionnante, haute et distinguée. De la lumière filtrait des multiples fenêtres ornant déjà son immense façade, ce qui lui donnait un air encore plus magique et mystérieux. Kate se doutait que les premiers jours où elle aurait à trouver chaque classe de cours seraient difficiles, puisqu’elle n’avait pas un très bon sens de l’orientation. Elle fonçait souvent tête baissée, un peu trop baissée d’ailleurs, ce qui lui avait valu bien des soucis auparavant. Le professeur McGonagall les avait ensuite accueillis, fait attendre et expliqué comment se déroulerait leur répartition. Kate n’avait écouté qu’à mi-oreille, attirée par l’ambiance festive qui se dégageait de la grande salle. Lorsque tout le groupe pénétra dans la salle en question, certains furent impressionnés et surtout intimidés. Kate fut elle-même particulièrement intriguée par le faux plafond étoilé qui décorait la pièce. Elle n’avait pas pris la peine de lire l’histoire de Poudlard et regrettait de ne pas avoir sa sœur à ses côtés qui, elle, possédait presque toute la collection. Malheureusement née sous le nom de « Weston », la jeune fille dû attendre un sacré bout de temps avant d’être enfin appelée.

II Maintenant, j’ai quinze ans, je devrai être mature et sage. Pourtant, c’est plus fort que moi, je sais que je ne peux pas m’empêcher de sauter quelques lignes du règlement de temps en temps. Enfin, on va pas en faire un drame quoi. Ma sœur est à Serdaigle, pas étonnant vu son niveau intellectuel. Mon père avait été à Gryffondor dans sa jeunesse, étonnant qu’elle ne l’ait pas suivi, ils sont très proches tous les deux, comme je le suis moi aussi. Sinon je trouve ma vie assez bien remplie de bonheur, de joie, de tristesse, d’amusement et puis d’autres choses. Il parait que je suis un peu capricieuse sur les bords, mais l’important c’est que l’on m’apprécie.

Katherine Isabel Weston
II


Dernière édition par Kate Weston le Mar 22 Juil 2008 - 18:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
    GRAND MANITOU
MESSAGES : 1137

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG SANG: INCONNU
MessageSujet: Re: Katherine Isabel Weston Lun 21 Juil 2008 - 23:30

Bienvenue à...

Gryffondor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Katherine Isabel Weston Mar 22 Juil 2008 - 18:42

Bivinou parmis nous Kate!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Katherine Isabel Weston Mar 22 Juil 2008 - 18:46

Merci à toi :) !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Katherine Isabel Weston Aujourd'hui à 21:04

Revenir en haut Aller en bas

Katherine Isabel Weston

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Katherine Pierce» [Terminé] Vampire diaries - 1864 Katherine Pierce» (F) Isabel Jeannin - Loup-Garou» Des retrouvailles inattendues - 2013 [Katherine Pierce]» Isabel Allende écrit un roman sur Haïti durant la révolution
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ACCUEIL :: Présentations :: Fiches sans réponse ou en attente-