AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

[Déc.] Bal de Noël, Topic commun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
ADMIN  Directeur de Poudlard

ADMIN
Directeur de Poudlard
MESSAGES : 517
[Déc.] Bal de Noël, Topic commun Lumos-4fcd1e6

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG: INCONNU
[Déc.] Bal de Noël, Topic commun Empty
MessageSujet: [Déc.] Bal de Noël, Topic commun [Déc.] Bal de Noël, Topic commun EmptySam 3 Mai 2008 - 23:49

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Il y a des événements, qui malgré le poids des années, ne cessent de conserver leur charme aux yeux du public. Le bal de Noël en faisait partie pour la petite communauté poudlarienne. Du moins pour le personnel et les demoiselles de Poudlard. Les garçons, eux, se montraient parfois plus réticents. Entre les Ronaldiens qui étaient incapables d’inviter l’élue de leur cœur, les McAyriens qui ne savaient où donner de la tête ou simplement les Douginois qui ne savaient qui inviter, le choix n’était guère aisé et amenait parfois avec lui une bonne dose de stress.

Attendu ou non, cette année encore les membres du personnel de Poudlard avaient mis les baguettes doubles pour faire de cette soirée une soirée in-ou-bli-a-ble. Pour l’occasion, la Grande Salle, qui devait faire office de Salle de Bal, avait été réaménagée du sol au plafond. Les tables des quatre maisons avaient été enlevées et remplacées par de plus petites tables rondes et des centaines de chaises, éparpillées le long des deux murs principaux. Sur celles-ci trônaient des assiettes d’or et des chandeliers scintillants n’attendant qu’à être remplis de mets tous plus délicieux les uns que les autres : dindes, chipolatas, confiture d’airelle, gâteaux…

Au fond de la salle, la table réservée initialement au personnel de Poudlard faisait pour l’occasion office de bar et tenait compagnie à un énorme sapin recouvert de neige artificielle et de boules scintillantes. Au plafond, des centaines de guirlandes de gui et de lierre s’entrecroisaient sous le ciel parsemé d’étoiles tandis que des fées vivantes voletaient aux quatre coins de la pièce. Et pour ne rien gâcher à l’ensemble, l’entièreté des murs avait été recouverte d’un givre d’argent, donnant à la salle une allure de cérémonie.

Mais l’attrait principal de la soirée restait la piste de danse, disposée en plein centre de la Grande Salle. C’est là que les élèves allaient pouvoir se trémousser sur des airs célèbres de la chanteuse June Unalia du groupe Pink Sky.

8 heures tapantes. La Grande Salle était fin prêt. D’un geste de baguette, le directeur de Poudlard déverrouilla les grandes portes de chêne et rejoignit ses collègues, sa longue barbe blanche dissimulant un sourire enthousiaste. Le signal était donné, les élèves pouvaient désormais entrer...



HJ :
Comme promis voici enfin le topic du Bal.
Pour poster, vous avez le choix entre deux possibilités :
- Soit vous postez à la suite de ce topic de façon à participer de façon commune à l'événement et d'interagir avec les autres élèves présents.
- Soit vous avez envie de limiter votre topic à un certain nombre de personnes. Dans ce cas, vous ouvrez un nouveau sujet dans ce sous-forum.
Notez que pour les motivés y a toujours possibilité de faire les deux en même temps.

Une seule chose compte : amusez-vous !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Merci à Jess & Aku
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous
Invité
Invité
[Déc.] Bal de Noël, Topic commun Lumos-4fcd1e6
[Déc.] Bal de Noël, Topic commun Empty
MessageSujet: Re: [Déc.] Bal de Noël, Topic commun [Déc.] Bal de Noël, Topic commun EmptyMer 8 Oct 2008 - 20:29


Découvrez Avril Lavigne!


Les préparatifs de la Grande Salle s’effectuèrent tout au long de la journée. Les élèves n’avaient plus à y mettre les pieds en début d’après-midi. Tout le personnel de l’école avait à faire, pour transformer la pièce en salle de bal, comme le voulait la coutume depuis des années. L’impatience des élèves se faisait ressentir dans chaque recoin de l’école. Depuis la rentrée, tous n’attendaient que cette soirée, qui pour beaucoup allait s’avérer magique. Dehors il neigeait, ajoutant une touche de magie supplémentaire, et le froid revigorait tous ceux qui pointaient leur nez dehors. Les plaines étaient recouvertes d’un blanc immaculé, et les flocons tombaient sans cesse. Sur les coups de quatorze heures, June s’accorda une petite sortie d’une heure, laissant ses bottes marquer le sol enneigé de ses empruntes. En ce jour particulier, elle préférait laisser le froid la purifier du léger stress qui l’habitait depuis le lever. Depuis sa première année en tant qu’élève à Poudlard, elle n’avait jamais fait jouer Pink Sky sur scène. Et pourtant, ce n’était pas les opportunités qui avaient manqué, mais pour une obscure raison, un concert n’eut jamais eu lieu. Il était d’autant plus étrange de jouer maintenant, avec pour musiciens Irina et Dougie. Non pas qu’elle ne croyait pas en eux, loin de là, leur arrivée dans le groupe n’était pas sans raison : c’étaient de très bons musiciens. Seulement, après quatre ans de répétitions et de moments inoubliables partagés avec Azéline et Alex, qui jadis occupaient les postes de batteuse et de bassiste, un élan de nostalgie envahit June durant plusieurs minutes. Ils lui manquaient beaucoup, tout d’un coup. Leur absence à tous les deux avait fini par s’ancrer en June qui, habituée, n’en éprouvait plus de mélancolie. Mais en ce début d’après-midi qui précédait le fameux évènement, June sentit monter en elle une légère culpabilité inexpliquée. Elle aurait dû donner un concert de ce temps, au moins un, avec eux…
Elle regarda sa montre. Quinze heures dix. Elle chassa ses fantômes de son esprit aussi bien qu’elle le pu et rentra au château. Pendant que les trois quarts de cette école braillaient des « Vive le vent d’hiver » en se prêtant au jeu de plusieurs parties de batailles de boules neige, elle avait à faire. Elle remonta dans la salle commune et retrouva Lorenzo. Il allait l’aider à tout installer dans la Grande Salle. Les autres les rejoindraient un peu plus tard pour faire les balances. Elle retira son bonnet et son écharpe et descendit son ampli et sa guitare dans la Salle Commune. Lorenzo fit de même. Tout les reste se trouvait bien à l’abri dans la Salle sur Demande.


- On descend ça en premier, on ira chercher le reste après, OK ?

Ils s’exécutèrent. En pénétrant dans la Grande Salle, tous deux furent étonnés du vide qu’offrait présentement la pièce. Les quatre longues tables habituellement placées au centre avaient été retirées. La scène avait été montée. Parfait. Ils déposèrent les guitares et les amplis sur la scène et repartirent sur le chemin de la Salle sur Demande. Ils croisèrent McGonagall qui courait en tous sens pour s’assurer que rien ne venait se mettre en travers de la route des préparatifs :

- Vous vous en sortez, vous deux ? Aucun problème ??
- Tout va bien professeur, rassurez-vous.
- Je m’en réjouis Miss Unalia, et par pitié ne jouez pas trop fort !

June esquissa un sourire et acquiesça. Le professeur de métamorphose repartit, et les deux amis échangèrent un regard complice. Bien entendu qu’ils allaient jouer fort, ils ne faisaient pas de la soupe, que diable ! Rien ne pourrait les empêcher de le faire une fois sur scène. Ils continuèrent donc vers la salle secrète, et firent plusieurs allers-retours accompagnés de Théo qui les rejoignit bientôt pour les aider. Lorenzo accordait les guitares pendant que June et Théo s’occupaient à monter la batterie d’Irina, laquelle d’ailleurs fit irruption dans la Grande Salle et leur afficha un sourire sur son visage blafard. Cette dernière finit donc d’installer les caisses et les cymbales de son instrument. June pendant ce temps guettait l’arrivée de Dougie en faisant quelques essais sur sa Fender Stratocaster, sa guitare électrique, qu’Evan lui avait payé aux Etats-Unis. Elle avait été tentée de lui accorder sa basse pour gagner du temps, mais elle connaissait le garçon et le savait pointilleux sur ce genre de détail : il accorderait sa basse et personne d’autre ne le ferait. Seize heures dix. Il arriva et salua brièvement le groupe et brancha son instrument à l’ampli qu’il utiliserait. Il accorda rapidement le bel instrument, pendant que Théo faisait de même avec son piano. Pour déplacer ce dernier, le gryffondor avait fait dans la facilité : le sortilège d’attraction s’était avéré fort utile. Les minutes passaient et ils commencèrent les balances. June chantait sur la musique que ses amis jouaient, sa musique dont ils lui faisaient honneur en s’appliquant à chaque accord. Il fallut reprendre une deuxième fois « I Always Get What I Want », qui n’était pas spécialement une chanson très évidente à jouer, d’autant plus que June ne la jouait que rarement sur scène. Mais ce soir, elle avait envie de la chanter, elle l’adorait, et il en serait ainsi.
Dix-sept heures trente. Elle décida de prendre congé et invita les autres à en faire autant s’il le désirait. Il fallait qu’elle prépare des vêtements, pour ensuite s’habiller. Elle fit un léger détour par la cour, pour se détendre un peu. Elle laissa les flocons mouiller ses mèches blondes emmêlées et épaissies par le froid. Elle avait toujours préféré la chaleur au froid, mais adorait la neige. De nombreuses fois en France, elle était partie skier en famille, ou avec Pink Sky, tous friands de sports extrêmes, avec lesquels elle avait troqué ses skis contre son snowboard. Elle évita une boule de neige lancée à toute vitesse par une troisième année qui cherchait à viser son partenaire de jeu, et s’engouffra à l’intérieur du château. Elle s’empressa de remonter dans sa chambre et lava ses cheveux. Elle sortit ensuite un jean noir et un tee-shirt propre. Jolie mais simple. Pas d’excès de paillettes, elle assumerait bien plus sa féminité après le show, lorsque Martin monterait la chercher dans la Sale Commune. Si tenté qu’il viendrait… Au pire des cas, June serait très déçue, mais ne manquerait pas de passer une bonne soirée en compagnie de ses amis. Et puis, David Tailor ne serait sans doute pas très loin, accompagné ou non. Elle s’habilla puis retourna dans la salle de bain pour se coiffer et se maquiller légèrement. Là encore, elle ne faisait pas la totale, préservant chaque détail pour la deuxième partie de la soirée. Elle repassa sa robe à l’aide d’un sort et la remit sur son cintre, accroché à la tringle du baldaquin de son lit.
Il était dix-huit heures trente passées désormais, et elle décida de descendre dans la Grande Salle sur le champ. Inutile de répondre à toutes les questions curieuses concernant la play-list et autres des nombreux élèves qui seraient prêts dès dix-neuf heures devant la porte de la salle de bal. D’ailleurs certains étaient déjà là, lorsqu’elle descendit les marches du grand escalier de pierre. Elle fonça tête baissée jusque dans la Grande Salle et retrouva avec joie ses amis qui, déjà sur scène, semblaient émerveillés par la pièce dans laquelle ils se trouvaient. June se retourna alors et découvrit dans une exclamation d’émerveillement les magnifiques transformations qu’avait subi la Grande Salle tout au long de l’après-midi. On se serait cru dans un splendide palais des glaces des temps modernes. Le ciel enchanté laissait tomber de faux flocons de neige sur toute la surface de la pièce. Le sol argenté apparaissait tel un lac gelé sur lequel on progressait naturellement, sans glisser, et les murs recouverts de givre scintillaient sous l’effet des éclairages. Les immenses sapins décorés à la perfection apportaient un côté chaleureux – comme tout bon sapin de Noël – à ce nouvel environnement de glace, malgré la neige artificielle qui recouvraient leurs épines. C’était magnifique.
Vingt heures sonnèrent. June, Lorenzo, Théo, Irina et Dougie, derrière le rideau de scène, entendirent les élèves entrer et s’émerveiller à leur tour à la vue de la nouvelle Grande Salle d’un soir. Dumbledore monta sur scène et fit son discours d’entrée. Le professeur McGonagall vint au groupe, l’air à la fois enjoué et anxieux :


Dernière édition par June Unalia le Mer 8 Oct 2008 - 20:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
[Déc.] Bal de Noël, Topic commun Lumos-4fcd1e6
[Déc.] Bal de Noël, Topic commun Empty
MessageSujet: Re: [Déc.] Bal de Noël, Topic commun [Déc.] Bal de Noël, Topic commun EmptyMer 8 Oct 2008 - 20:29

- Ca va être à vous jeunes gens. Bonne chance !

Le directeur termina son discours et descendit de la scène. Chacun à leur place, les membres de Pink Sky étaient prêt à démarrer, au signal de June. Elle respira un grand coup, embrassa la joue de Lorenzo qui se trouvait proche d’elle, et fit signe à Irina.

- On y va, murmura-t-elle.

La batteuse démarra l’intro à la batterie qu’elle et June avaient mise en place pour « Girlfriend », qui ouvrirait le concert. La serpentard frappait la caisse claire et la grosse caisse avec énergie et force, et bien que toujours derrière le rideau, tous entendirent les élèves crier, impatients que le rideau se lève. Enfin, le rideau se retira et June entama le refrain, sous les voix des élèves qui se mirent à chanter en cœur. Elle affichait un large sourire et s’autorisa dans la chanson, à effectuer la petite chorégraphie qu’elle avait apprise pour le clip. Ils enchaînèrent directement avec « Sk8er Boi », puis « The Best Damn Thing ». Deux chansons qu’elle aimait beaucoup, et tellement opposées. La première fut écrite de sa main deux années auparavant. La suivante datait de quelques mois, avant la sortie de son troisième album du même nom, sur laquelle se trouvait cette chanson. Pour « When You’Re Gone », tous les musiciens quittèrent la scène excepté Théo. Il était dans leurs projets de jouer ce morceau tous les deux, au piano. Emue, June regardait Théo poser ses doigts sur les touches avec minutie. Il aimait beaucoup cette chanson, qui généralement était l’une des favorites des fans. Extrêmement triste, le texte relatait d’une perte importante. Amoureuse, amicale, familiale, toutes étaient possibles, notamment dans le cas de la chanteuse. Sa grand-mère occupa un instant son esprit puis Evan prit la relève. Oui, aussi bien pour l’un que pour l’autre, à leur départ, le cœur de June n’avait fait que réclamer auprès d’eux sans cesse et sans espoir. A la dernière note, June ne pu retenir une légère larme qu’à l’aide du tonnerre d’applaudissements qui suivirent la chanson. Reprenant son souffle après l’enchaînement de ces quatre morceaux, elle en profita pour s’adresser au public, pendant que Lorenzo et les autres retournèrent à leur poste :


- Merci, merci à tous… ! Je… J’ai du mal à trouver mes mots. Peut-être est-ce, parce que je reprends doucement mon souffle ou parce qu’il y en aurait trop à dire, mais Pink Sky est honoré de jouer pour la première fois à Poudlard !! Je ne m’attendais pas à une telle énergie de votre part, on fait de notre mieux pour vous le rendre bien jusque là, et on va tenter de garder ce rythme tout au long du concert !! « When You’Re Gone » comme vous le savez, est une chanson très mélancolique relatant une perte importante, mais je sais aussi évacuer mes sentiments dans une chanson qui secoue… ! Mais seulement si vous êtes en forme ce soir !!

En réponse, le public cria avec joie pour accueillir « He Wasn’t », dont le riff se fit entendre dans chacune des enceintes. Les élèves se secouèrent en tout sens, ce qui eut pour effet de tonifier le groupe, encore plus. Le public était leur énergie, réellement. Ils enchaînèrent avec « Losin Grip » qui fut un triomphe. Elle remarqua Evan qui la contemplait de son air fier, mais elle décela dans son regard une étrange tristesse qu’il n’aurait jamais réussi à lui cacher. C’était une de ses chansons préférées, et il n’était pas là sur scène, pour la jouer avec elle comme il avait pu le faire de maintes fois déjà… Par la suite ce fut Lorenzo qui resta seul sur scène avec elle, pour jouer « I’m With You ». Les yeux dans les yeux, tous deux émus, ils se prirent dans les bras à la fin de la chanson. Les autres revinrent et « I Can Do Better » fit danser tout le monde, y compris certains professeurs et le chef d’orchestre qui semblait le plus heureux des adultes de ce château. June fut plus sensuelle que jamais sur « Hot » et chercha David Tailor du regard. Elle le trouva et, plongeant son regard dans le sien, lui dédia la chanson, intérieurement. Il le comprendrait bien tout seul, très loin d’être idiot. Avant de jouer « Nobody’s Home », elle prit la parole, désignant Irina au public :

- C’est sa chanson préférée, et je vous demande à tous ici présents, un tonnerre d’applaudissements pour Irina Collins, la nouvelle et excellente batteuse de Pink Sky !!

Le public frappa dans ses mains et June entreprit de jouer les premiers accords de la chanson, en même temps que Lorenzo. Cette chanson, aussi magnifique que sombre, lui rappelait ce que lui avait raconté Irina, à propos de ses problèmes – du moins, pour le peu qu’elle avait pu lui en dire – ainsi que ses propres souvenirs de déprimes, durs à regarder. Elle attaqua ensuite « Who Knows », une chanson qui respirait la fraîcheur aussi bien dans la mélodie que dans les paroles et durant le morceau, elle ne cessa de poser les yeux sur Martin Antall, qui profitait du concert dans son élégante tenue de soirée. Elle appuya ses mots au moment de « we don’t need to have a reason », et se remémora le jour où Martin l’avait invitée au bal, près de la Forêt Interdite, où elle avait conclut qu’aucune raison n’était nécessaire pour accepter l’invitation, seulement l’envie. Et par chance, elle était partagée. « I Don’t Have To Try » fit danser la population avec autant d’énergie que sur « I Can Do Better », et June s’en donnait à cœur joie. Sur cette chanson, Irina effectuait les chœurs à la place de Lorenzo et Dougie. « Complicated », un des premiers morceaux qu’elle eut composé étant jeune, eut l’effet sur elle d’un retour en arrière. A douze ans à peine, elle composait le morceaux, assise sur son lit, devant Jesse qui lui faisait ses suggestions quant à aux choix des notes. Le public, encore une fois fut conquis. Soudainement, elle décida de dire à tous ce qui se trouvait sur son cœur :

- Ceci est une des toutes premières chansons que j’ai composé, avec mon guitariste et ami Jesse, de Pink Sky – le « vrai » groupe -, et je n’aurai jamais pu la chanter en cet instant devant vous, qui la connaissez tous par cœur, si Evan Taubenfeld ici présent, leader du célèbre Black List Club, ne m’avait mis au devant de la scène à ses côtés pour faire connaître Pink Sky. Je lui dois beaucoup…

Les gens applaudirent, les filles crièrent aigu d’admiration – ce qui n’étonna personne mais en exaspéra beaucoup -, et Evan afficha un magnifique sourire à June qui lui en accorda un plus modeste mais néanmoins sincère. Elle hocha la tête en signe de remerciement. Pendant un instant, elle se crut en pleine tournée, il y avait un an environ, avec Pink Sky et Black List Club. Cette nostalgie n’avait rien de mauvais, mais la suite des évènements beaucoup moins roses n’était pas sans conséquences. Aujourd’hui, Evan revenait à elle, et essayait chaque jour de la reconquérir. Mais voilà, June ne voulait pas. Pas pour l’instant en tout cas. Ces émotions poussèrent la jeune fille à donner le meilleur d’elle-même sur « Everything Back But You », qui relatait exactement ses présentes pensées, et les membres du groupe aussi bien que le public se déchaîna. Evan ne la lâchait plus des yeux désormais. June ignorait avec qui il était venu, et regretta tout d’un coup la fleur qu’elle lui avait faite. Les morceaux qui allaient suivre avait été écris pour lui, par sa faute, et représentaient la tristesse et le désespoir de June occasionnés par le poufsouffle. « Don’t Tell Me », « My Happy Ending » ainsi que « Why » - qu’elle joua seule, avec sa guitare sèche, sa chère « Westwood » - furent jouées et chantées avec des sentiments on ne peut plus réels. Sur « Why », June exprimait ses regrets, et cette fois la larme de « When You’Re Gone » se fit plus lourde que les paupières et coula le long de sa joue. Evan était certainement ému lui aussi, mais June n’osait plus le regarder. Elle concentra son attention sur certaines de ses connaissances, notamment Alenn, Jessicayumi ou encore Regis. Les autres revinrent en ils entamèrent « Things I’ll Never Say », qu’elle chanta surtout pour Cennyd McAyr, qui la regardait de son regard de braise, se remémorant très certainement lui aussi ce moment qu’il avait passé ensemble, dans la salle des trophées en ce jour de pluie, où June, les yeux coulants de crayon khôl noir, avait joué cette chanson. Elle se demanda d’ailleurs si Irina était au courant de ce petit secret que partageait Cennyd et elle depuis ce jour… Mais à en connaître Irina, elle était persuadée qu’elle s’en ficherait bien… Sur la fin de la chanson, elle lança :

- Dougie Kellen à la basse !!

Dans le public, elle remarqua que Kiarah Garner applaudissait avec plus d’entrain que les autres… Intéressant.

- Irina Collins à la batterie !!

Cennyd McAyr conservait son habituel sourire presque moqueur, tout en applaudissant modestement, ce qui le rendit encore plus beau que jamais – Irina devait en penser autant, sans se l’avouer…

- Au piano, mon grand ami Théo Garner !!!

Les applaudissements ne cessèrent. Tous semblaient comblés d’être là. June regarda Théo et lui afficha un large sourire. Depuis leur première année à Poudlard ils étaient amis. Ce concert resterait un magnifique souvenir.

- A la guitare lead, un brillant musicien, mon meilleur ami Lorenzo Donovan !!!

Comme pour chacun de ses musiciens, June se mit à applaudir l’intéressé à tout rompre, ravie. Lorenzo la présenta à son tour, et June s’inclina face à son heureux public criant et applaudissant de plus belle. Ils sortirent tous de scène, pour revenir quelques instants après pour effectuer le rappel, pour jouer « I Always Get What I Want ». Grand succès. Fatigués et en sueur, les membres de Pink Sky se retirèrent de scène pour de bon suite aux dernières paroles de June :

- J’espère qu’on ne vous a pas trop crevés, la soirée est loin d’être terminée !! Merci beaucoup, vous êtes super !! A tout de suite !

En vérité, elle n’allait pas retrouver ses amis tout de suite. Derrière la scène, elle prit dans ses bras chacun de ses musicien.

- C’était… génial ! Excellent !! On n’a pas bossé ces répèts pour rien, bravo à tous !! Maintenant, je pense qu’on mérite tous de prendre une bonne douche pour aller retrouver nos partenaires… On se retrouve tout à l’heure, ça va être une super soirée, elle a déjà bien commencée !!
June se fit la plus discrète possible pour sortir de la Grande Salle. Elle irait voir tout le monde après. Elle remonta en compagnie de Lorenzo et Théo, qui l’entouraient et qu’elle ne cessa de féliciter et de prendre dans les bras.
Voilà. C’était fini. Ce qu’ils avaient tous les cinq attendu et travaillé ces dernières semaines était passé en quelques minutes. Si rapidement, c’était incroyable. Le public semblait comblé. Pink Sky aussi. En montant les marches des escaliers, June songea à Matt, Jesse et Charlie qui seraient ravis d’apprendre tout ça à son, prochain retour chez elle. Cela attendrait deux jours. June ne savait pas si elle réussirait à patienter jusque là. Essouflée mais loin d’être fatiguée, elle monta dans le dortoir des filles et s’allongea quelques instants sur son lit. Elle se releva, passa la main dans ses cheveux et fonça dans la salle de bain. Et les yeux pleins d’images qui appartenaient déjà à un proche passé, pour la première fois, June Unalia ne chanta pas sous sa douche…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
[Déc.] Bal de Noël, Topic commun Lumos-4fcd1e6
[Déc.] Bal de Noël, Topic commun Empty
MessageSujet: Re: [Déc.] Bal de Noël, Topic commun [Déc.] Bal de Noël, Topic commun Empty

Revenir en haut Aller en bas

[Déc.] Bal de Noël, Topic commun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» TOPIC COMMUN - Un escalier bien capricieux» Arrivée à la demeurre Tohsaka (Topic Hentaï)» Da Gargantz owners topic» eul'topic d'MadMik» Quand un homme a honte de lui, il est impitoyable pour les autres. [PV Take et Shy]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HORS JEU :: La pensine :: Sept. 1995-Août 1996-