AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

[INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Invité
[INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] Lumos-4fcd1e6
[INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] Empty
MessageSujet: [INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] [INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] EmptyLun 24 Déc 2007 - 11:10

HJ : Le voici le voilà, le premier briefing pour l'A.D. Il fonctionne un peu comme un T.P, vous verrez ça en fonction du post ;)

Finalement, Harry avait cédé. Les efforts combinés de Ron et d’Hermione avaient eu raison de lui d’une manière bien plus efficace qu’un sortilège de Persuasion. Des heures durant, il y avait réfléchi. Des périodes interminables passées à contempler le plafond du dortoir, pesant sans cesse le pour et le contre de la situation. Au final, il en était arrivé à une conclusion définitive : il détestait Ombrage. Le simple fait de songer à l’expression avide qui brillait parfois au fond de ses yeux globuleux ou à l’immonde sourire dont elle s’étirait si souvent le rendait malade. Non contente de le faire passer pour un menteur sans scrupule, elle s’acharnait à le torturer des heures durant lors de retenues tordues. Et Harry en avait développé une haine presque aussi tenace que celle éprouvée pour Rogue – c’était dire. Or, fonder un groupe interdit de Défense contre les forces du Mal risquerait très certainement de la monter en une colère folle et incontrôlable. Harry s’en moquait. Il était prêt à endurer les conséquences de ses actes pour quelques pures secondes de rupture de l’ordre établi par Ombrage. C’était donc ainsi que – d’une manière presque imperceptible – Harry s’était fait à l’idée de distribuer son savoir et son expérience.

C’était durant les cours de Défense qu’il était le plus productif. Là, sous le regard sournois d’Ombrage, il se surprenait à imaginer tout un programme. Sorts de défense, sorts d’attaque, il révisait tout le panel de maléfices lui ayant sauvé la vie plus d’une fois. Cette optique de déviation du règlement le consolidait contre les critiques, le mépris, les quolibets. Aussi quand Hermione lui réitéra son idée, il marqua une certaine pause, puis donna enfin son accord. Après tout, il ne voyait aucune objection au fait de passer un peu plus de temps avec Ron et Hermione. Mais lorsque cette dernière lui annonça qu’elle en avait parlé à « une ou deux personnes », il changea rapidement d’avis. D’office, la moitié de l’école se rameuterait dans le simple but d’assister à un grand discours sur comment et pourquoi Cédric Doggiry avait trouvé la mort. Or, il en était hors de question. Harry acceptait d’aider, pas de servir de logo mélodramatique. Les négociations s’engagèrent, Hermione protesta, Ron haussa les épaules, et en fin de compte, Harry donna son accord. Quand Hermione avait une idée en tête, il était difficile de la faire changer d’avis. Il estima donc préférable d’attendre la toute première réunion pour démotiver les insouciants en quête d’un récit poignant. C’était donc dit.

Le premier briefing fut fixé à la prochaine sortie à Pré-au-Lard. Ron avait gentiment suggéré de se rendre aux Trois Balais, mais Hermione objecta immédiatement que tout le monde percevrait aisément leur conversation, que la rumeur de leur organisation secrète ne tarderait pas à atterrir dans les oreilles d’Ombrage, et que tous leurs efforts se verraient réduits à néant pour satisfaire les hormones de Môssieur Weasley – qui avait un faible pour Madame Rosmerta. Non, Hermione avait déniché un tout autre lieu de réunion. Un pub qu’elle qualifia de « louche » nommé la Tête de Sanglier. Endroit délabré, certes, mais discret et tranquille. Parfait pour les plans illicites. Harry acquiesça en silence, ravi que l’on prenne les initiatives à sa place.

Quand le jour J arriva, ses entrailles le chatouillèrent désagréablement. Il éprouvait finalement plus de stress qu’il ne l’aurait pensé. La perspective de prendre la parole devant un auditoire – dont la moitié le prenait certainement pour un fou – avait de quoi l’effrayer et l’exciter en même temps. Dans un sens, il s’agirait là d’un excellent moyen de repérer ses véritables alliés et (pour reprendre les termes de Ron) les « faux-jetons ». Harry s’habilla en silence, ébauchant mentalement un petit speech qu’il ratura aussitôt. Il préférait se tenir à l’improvisation. N’était-ce d’ailleurs pas la clé de sa survie ? L’improvisation ? Quand le danger vous menaçait et que la peur vous oppressait, se reposait-on sur nos connaissances ? Non. Il suffisait d’agir à l’instinct. Une fraction de seconde de réflexion pouvait aboutir à votre mort.

Ron et Hermione l’attendaient au bas des marches, à peu près aussi impatients que lui. Harry leur sourit lentement, ne cherchant plus à dissimuler son trac. Il avait l’impression de se rendre à un match de Quidditch ; la sensation était la même. En sortant du château, ils durent perdre cinq bonnes minutes à patienter que Rusard coche leurs noms sur sa liste d’autorisations (il renifla Harry au passage – mais pas de bol vieil homme, Harry n’avait sur lui aucune Bombabouse). Enfin, ils dévalèrent la pente menant à Pré-au-Lard, profitant de l’air frais et clair du matin.

Vingt minutes plus tard, ils poussaient la porte de la Tête de Sanglier. Harry n’avait pas pris Hermione au sérieux lorsqu’elle lui avait décrit l’insalubrité du lieu. Tout n’était que poussières et résidus collants. Les fenêtres étaient tellement sales que la lumière du jour peinait à les traverser. Le sol avait dû autrefois être un plancher, mais il n’en subsistait maintenant qu’une couche infâme de graisse qui craquait sous le pas. L’atmosphère n’était pas plus délicate : elle puait l’alcool rance et la transpiration. Mais au moins, la place était presque vide. Seuls deux ou trois individus occupaient une table, trop insignifiants pour mériter attention. Ron regardait autour de lui d’un air dégoûté, hésitant quant à s’asseoir quelque part. Hermione, elle, s’avança timidement jusqu’au comptoir où s’affairait un barman aux traits étrangement familiers. Elle commande trois Bièraubeurres, paya et s’installa prudemment à une longue table pouvant accueillir vingt personnes. Harry sirota sa boisson d’un air absent, fixant avec une angoisse croissante la porte du pub. Celle-ci s’ouvrit à la volée et déversa en un seul coup une véritable foule d’élèves en tous genres. Il y reconnut des membres de son équipe de Quidditch, mais aussi Cho Chang, Lavande Brow et Théo Garner. Son cœur lui battait les côtes à en faire mal. C’était ça qu’Hermione appelait « deux ou trois personnes » ? Elle avait rameuté une armée complète ! La respiration lui manqua et il avala une grande gorgée de Bièraubeurre pour réfréner son énervement. Dans un certain sens, si autant de gens souhaitaient bénéficier de son expérience, c’était tant mieux. Mais si jamais…

Les élèves s’installèrent sans ordre apparent autour de la table, une Bièraubeurre poussiéreuse en main. Tous regardaient Harry avec un intérêt grandissant. Ce dernier leur adressa un sourire serré, attendit que le silence se fasse et laissa Hermione introduire la réunion. Elle fut interrompue à plusieurs reprises par des voix anonymes, désireuses d’éclaircir le mystère de « Vous-Savez-Qui est-il de retour, oui ou non ? ». C’est à ce moment qu’Harry la pria de le laisser parler. Une colère froide montait en lui et il tenait à mettre les choses au point dès le début.


- Je tiens d’avance à vous dire que Vous-Savez-Qui est de retour, dit-il clairement. C’est ma version, et c’est aussi la vérité. Je l’ai vu. Mais Dumbledore a déjà raconté l’année dernière à toute l’école ce qui s’était passé. Et si vous ne l’avez pas cru, lui, alors vous ne me croirez pas, moi, et je n’ai pas du tout l’intention de perdre l’après-midi à essayer de convaincre qui que ce soit.


Un long silence marqua cette intervention. Peut-être s’attendaient-ils à ce qu’il décrive la mort de Cédric, peut-être remettaient-ils leur mode de pensée en question, peu importait.

_ Je ne veux pas parler de Cédric Diggory, annonça-t-il. (Il évita de regarder Cho). Ceux qui sont venus pour ça peuvent repartir tout de suite.

Il s’attendit à voir la moitié de l’assembler se lever, mais personne ne bougea.

Hermione reprit les choses en main et orienta l’attention générale vers le but principal de la réunion, soit la Défense contre les forces du Mal. Un prochain lieu de réunion fut impossible à définir pour le moment, mais du moment que la motivation était au rendez-vous, ce détail apparut comme accessoire. Harry s’éclaircit la voix, soucieux d’ajouter quelque chose.

_ Heum, je ne vous connais pas encore tous, dit-il, mais nous allons travailler ensemble. Nous allons nous épauler pour réussir notre année ; pas rivaliser pour déterminer qui est le plus fort. Afin que… euh… qu’on se fasse une idée de qui est présent, je vais vous demander de vous présenter au reste du groupe. Rien de terrible, ajouta-t-il en voyant l’air épouvanté d’une élève de Poufsouffle, vous donnez un peu votre motivation et tout ça. Et aussi, si vous pouviez inscrire votre nom sur cette feuille…

Il glissa sur la table un morceau de parchemin comportant déjà son propre nom, ainsi que celui de Ron et d’Hermione. Sur quoi il se rassit et prêta attention aux autres.


Dernière édition par le Sam 16 Fév 2008 - 23:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
[INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] Lumos-4fcd1e6
[INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] Empty
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] [INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] EmptyMar 25 Déc 2007 - 15:03


    Après plusieurs mois à se demander si Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom était bel et bien de retour, Adrian y croyait enfin, finalement. Après tout, il savait qu'Harry Potter n'irait pas raconter de tels bobards aux autres, quel en serait l'intérêt d'ailleurs ! Adrian avait finit par croire à ce qu'ils avaient raconté à Poudlard, lui et Dumbledore.

    Une rumeur circulait, en particulier chez les Gryffondors, comme quoi Harry et ses amis avaient décidés de former une sorte d'organisation pour participer à de VRAIS cours de Défence Contre les Forces du Mal. Il était vraii que depuis qu'Ombrage avait fait son entrée à Poudlard pour y être professeur, les cours de Défence Contre les Forces du Mal étaient devenus d'un ennui total... Ce cour qui était habituellement son préféré était devenu celui qu'il détestait le plus ! Même les cours de Potions avec Severus Rogue étaient devenus plus interessants. Alors Adrian avait presque sauté de joie en apprenant la bonne nouvelle : il allait pouvoir apprendre des sorts pour combattre les forces du mal avec comme professeur, Harry Potter, sûrement celui qu'il admirait le plus à Poudlard pour avoir survécu face à Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom. Bien entendu, il y aurait des conscéquences à faire parti des membres de l'A.D. Mais ça en valait sûrement la peine. Adrian pensait déjà à tout ce qu'il allait pouvoir apprendre... Il avait confiance en Harry et il était certain qu'il allait être un super professeur !

    Le moment était enfin arrivé... Adrian s'était levé tôt pour être sûr de ne pas arriver en retard au rendez-vous. Des élèves de Gryffondors l'avaient informé que la première réunion aurait lieu à la Tête de Sanglier, un endroit sinistre où il n'avait jamais osé mettre les pieds... Mais l'endroit où tout commencerait n'avait pas d'importance pour le jeune homme. Il se fichait bien que la Tête de Sanglier soit mal fréquentée. Au moins, il était presque sûr à 100% que les membres de l'A.D. ne se feraient pas repérés là-bas.
    Mais Adrian se posait quand même beaucoup de questions... Ils n'allaient tout de même pas prendre des cours là-bas ? Peut être dans les cachots... Non, les Serpentards risqueraient de les surprendre... Dans la salle commune des Gryffondors ? Non, les élèves des autres maisons ne pourraient pas y accéder... Bon, peut importe, il poserait la question à Harry ou il leur informerait sûrement de lui-même.

    Adrian se rendit sur les lieux, pile à l'heure. Son coeur battait la chamade tellement il était exité à l'idée de faire partie de cette organisation. Il sautillait dans tous les sens, ne tenant pas en place. Il arriva à la Tête de Sanglier plusieurs minutes en avance, mais il n'était pas le seul... En fait ils étaient même une bonne dizaine à être arrivés en même temps que lui ! Le Gryffondor n'aurait jamais pensé qu'il y aurait tant de monde !
    Il s'installa à une table, celle où tous les autres élèves s'étaient installés eux aussi. Pour une fois, il restait silencieux. Mais il ne cessait de bouger sa jambe droite, de remuer ses doigts sur la table, des les mordiller... Il était vraiment impatient qu'Harry vienne au rendez-vous ! Et s'il ne venait pas ? S'il leur posait un lapin xD ? Non, il ne ferait pas ça... Les Gryffondors étaient des courageux, pas des lâches !


    Adrian regarda ses mains qu'il avait posées quelques secondes sur la table en bois. Une fine couche de poussières les recouvrait. Il se frotta les mains pour enlever les saletés et regarda le reste de la pièce, d'un air de dégoût. C'était vraiment sal, exactement comme il l'avait imaginé et comme on lui avait décrit... Trois hommes, d'un air douteux était assis sur un tabouret, près du bar, non loin de la petite bande de jeunes qu'ils étaient. On ne pouvait distinguer leur visage, recouverts d'une capuche noire ou d'une grosse écharpe en laine. Adrian ne les connaissait pas, mais il était certain qu'ils étaient tout aussi sals et poussiéreux que le lieu dans lequel ils se trouvaient !

    Adrian demanda une Bièraubeurre à un serveur, qui lui amena dans une tasse qui n'avait pas l'air très net... Le jeune homme hésita avant de la prendre en main et de la porter à ses lèvres pour en boire une gorgée. La boisson chaude était tout aussi bonne que dans les autres bars où il était allé, mais c'était bel et bien la tasse qui le dérangeait. Il s'imaginait tous les viellots peu fréquentables qui l'avaient portée à leur bouche... Peut être qu'elles n'avaient même pas été lavées ! Adrian reposa la tasse avec dégoût à cette pensée qui lui traversa l'esprit et regarda son entourage.
    Il entendit enfin la porte de la Tête de Sanglier s'ouvrir en grinçant, et aperçut Harry Potter et ses deux amis Hermione Granger et Ron Weasley, les trois inséparables... Adrian afficha un énorme sourire sur son visage illuminé et les regarda entrer.



-Salut Harry ! Ne put il s'empêcher de lancer d'un ton joyeux, à travers toute la pièce.


    Celui-ci avait l'air un peu stressé. Mais Adrian trouvait ça tout à fait normal étant donné qu'il devait parler devant tout un tas d'élèves qui semblaient l'admirer, en leur expliquant que Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom était de retour.
    Adrian joigna ses mains devant lui, et regarda Harry, l'écoutant attentivement. Il l'avait vu ! Il l'avait vu ! Il devait sûrement être perturbé... Adrian essayait de se mettre à sa place, voyant
    Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom, tremblotant de peur. Ce moment avait dut être très difficile pour lui. Il était d'un courage phénoménal pour ne pas être mort de peur devant lui !
    Adrian le regarda d'un air admirateur. Il resta silencieux, comme tous les autres d'ailleurs. Il l'écouta dire qu'il ne voulait pas parler de Cédric Diggory, qui était mort devant ses yeux l'année d'avant pendant le Tournois des Trois Sorciers. De toute façon, Adrian n'était pas venu pour ça. C'est pas qu'il ne s'interessait pas à la mort Cedric, au contraire, mais ce n'était pas sa source de motivation pour faire parti de l'A.D. Il ne fut pas étonné en ne voyant personne partir. Quel idée de faire parti de l'A.D. juste pour en avoir plus sur cet événement !

    Il s'attendait bien à devoir se présenter devant les autres élèves, et Adrian n'y voyait aucun inconvénient. Cela lui permettrait de se faire un peu plus connaître dans Poudlard, et ça le réjouissait d'avantage ^^ ! Il prit le premier la parole, d'un air plus qu'assuré, se redressant légèrement.


-Alors, pour commencer, je m'appelle Adrian...
Adrian Holloway, Gryffondor de 5ème année comme notre cher Harry Potter ^^ !
Je me suis très vite interessé à l'idée de former l'A.D.
Je trouve que c'est une idée géniale !
Depuis qu'Ombrage est arrivée à Poudlard, tout à changé.
Les règles, mais surtout les cours de Défence Contre les Forces du Mal, qui pour moi n'en sont plus maintenant.
Je trouve important d'apprendre des sorts pour se défendre contre les forces du mal.
Après tout, même si on ne croit pas au retour de Vous-Savez-Qui, ça peut toujours être utile.
Et puis, je suis sûr que tu seras un bon prof Harry =) !
Ajouta-t-il en jetant un regard vers Harry.
Voilà, je crois que j'ai tout dit donc euh... Je vais remplir cette feuille ^^ !


    Adrian glissa la feuille jusqu'à lui et la remplie en écrivant son nom et son prénom au stylo bleu d'une écriture peu soignée...
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
[INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] Lumos-4fcd1e6
[INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] Empty
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] [INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] EmptyJeu 27 Déc 2007 - 15:16

Bien que la nouvelle devait rester secrète aux yeux des autres, l'annonce de la première réunion organisé par Harry Potter avait fait le tour des élèves inscrits à une vitesse folle. Le jour était donné, lors de la sortie à Pré-au-Lard. Quand au lieu, bien qu'il semblait peu attirant pour Lavande, il n'en restait pas moins que La Tête de Sanglier était idéal pour acceuillir des élèves désireux d'apprendre à se battre à l'insus de leurs professeurs, surtout celui habituellement chargé de leur apprendre ce qu'ils allaient dorénavant apprendre seuls avec l'aide d'Harry, le professeur de Défence Contre Les Forces Du Mal, Dolorès Ombrage. Et qui disait Dolorès Ombrage, disait forcément le Ministère de la Magie...

Lavande se leva très tôt ce matin là (pour changer) et s'habilla en 4ème vitesse. Bien qu'ils soient beaucoup à s'être inscrits aux cours d'Harry, Lavande n'était pas sûr que ses amies s'y soient inscrites aussi. Ainsi, elle sortit en vitesse du dortoir, afin de partir seule et de ne pas éveiller la curiosité de ses camarades de dortoir.

La file d'attente pour sortir de l'école était interminable, contrôlé bien évidemment par Rusard, à l'affut du moindre élève se balladant avec un objet interdit. Lavande se placa à la suite de la file et attendit, soyons franche, très impatiemment son tour. Une fois que tout son vocabulaire d'injure y fut passer, elle arriva enfin devant Argus Rusard, se fit fouiller et put enfin sortir à l'air libre.

Ni une ni deux, elle se mit directement en route pour La Tête de Sanglier, impatiente de voir ce qu'Harry avait à leur dire pour ce premier cours. Allait-il parlait de la mort de Cédric Diggory ?? Lavande en doutait fortement. Du retour de Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom ?? Très certainement, bien qu'il n'y ai plus grand chose à dire à ce sujet. Harry (tout comme Dumbledore) avait été très clair là-dessus, le célèbre Mage Noir était de retour... Cette pensée fit frissonner la jeune Gryffondor, qui pressa le pas.

Quand elle arriva enfin devant la bâtisse qui allait abriter leur première réunion, à son grand étonnement, elle put observer que des dizaines d'élèves étaient déjà présent. Elle sourit pour elle-même, contente de voir que l'annonce d'Harry avait été prise au sérieux, et alla se joindre au reste du groupe.

Ils finirent finalement par rentrer dans le bâtiment, une fois que tout le monde fut arriver. Assis à une table, Harry, Ron et Hermione les attendaient déjà. Une bièraubeurre fut distribué à chaque élève présent, et Lavande prit place autour de la grande table, à côté d'un garçon qui semblait assez agité. (^^)

Hermione fut la première à prendre la parole, puis vint le tour d'Harry, assez énervé, il faut le reconnaitre. Lorsque celui-ci déclara que ceux qui étaient venus pour entendre parler de la mort de Cédric Diggory pouvait partir, Lavande ne fut pas étonner de ne voir personne se lever et quitter les lieux. Après tout, ils n'étaient pas là pour ça, et ceux qui étaient venus à cette réunion avait d'autre préocupation dans la tête que de rappeler à Harry le souvenir, très certainement douloureux, de la mort d'un élève de Poudlard et du retour de Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom... Ensuite, Harry demanda aux différentes personnes présente de se présenter. Le garçon près de Lavande se leva le premier et entrepris de se présenter. Une fois qu'il se fut rassit, Lavande se dit que logiquement, se devait-être à elle, et elle se leva à son tour pour prendre la parole.


- Je m'appelle Lavande Brown et je suis, moi aussi, en 5ème année à Gryffondor. Je n'ai absolument rien contre les livres et leur auteur, mais je dois avouer que celui qu'Ombrage sévertue à nous faire lire depuis le début de l'année commence sérieusement à m'ennuyer. Je suis persuader que ce n'est pas en lisant des textes sur les sortilèges que nous arriverons, une fois en dehors de l'enceinte de l'école, à les lancer convenablement sans nous le renvoyer en pleine figure... Et je pense aussi qu'Ombrage à tort en disant que rien ne nous attend dehors...

Lavande regarda Harry quelque secondes puis finit sa présentation, désireuse de voir tous les regards se détourner pour se fixer sur quelqu'un d'autre que sur elle.

- J'aimerais réellement apprendre de nouveaux sorts, utiles. Je ne pense pas qu'Ombrage soit qualifiée en la matière mais je suis sûr qu'Harry sera un très bon professeur.

Un dernier regard à l'ensemble des élèves puis Lavande se rassit, et entreprit de signer à son tour la feuille.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
[INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] Lumos-4fcd1e6
[INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] Empty
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] [INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] EmptyJeu 27 Déc 2007 - 15:22

Erin avait eu l'info. L'AD commençait. Chouette! Erin allait enfin pouvoir faire quelque chose de palpitant cette année. Quoique, le pourquoi du comment de l'AD n'était certainement pas la chose la plus réjouissante a laquelle elle avait eu affaire. Quoiiii? Ca avait été sa réaction en entendant parler du retour de THE cauchemar, l'illustre vandale, l'immonde personnage, elle avait nommé "Celui Dont le Nom Ne doit Pas Etre Prononcé". En fait, ça avait été drôle, elle avait entendu ça alors qu'ils déjeunaient en famille, l'été dernier.. Eydis avait l'air résignée, et Lazare était en train de préparer ses fameux oeufs au bacon. Erin était en train de mettre la table à ce moment là, elle s'en souvenait comme si c'était hier. Et Eydis avait annoncé de but en blanc "Vous Savez qui est de retour". Declan en était resté baba. Einar avait sauté dans les bras d'Aaron. Kristjan avait avalé de travers ce qu'il était en train de manger. Anton avait feint l'aindifférence, de toutes façons la nouvelle était trop saugrenue pour être vraie. Erin n'avait pas été surprise. Il y avait eu des rumeurs à Poudlard concernant ce retour inopiné. Ca étonnait d'ailleurs la jeune Serdaigle de voir ses frères paniquer. Ils n'avaient pas été au courant? Pfft, bande de comédiens va. Ils savaient. C'était du chiqué. Erin se souvenait des évènements tragiques ayant suivi la mort de Cedric Diggory. Le poufsouffle avait son âge quand il a croisé la route de Vous Savez Qui. Quand on y pensait, ça faisait froid dans le dos.

D'ailleurs, en parlant de froid, Erin était gelée en arrivant à la tête de sanglier. Elle avait grimacé en voyant la devanture du pub, qui n'était pas excessivement joyeuse, et qui pour tout vous dire était même lugubre. Elle frissonna en imaginant l'intérieur. Mieux valait y aller, pour qu'elle ne soit pas tentée de s'enfuir. Erin frotta ses deux mains pour les réchauffer. Brrrr. Il faisait pas encore un froid sibérien, mais Octobre était déja bien glacial! Bref. Revenons en à l'AD. Erin s'était inscrite sans grande conviction, elle avait abhorré écrire toutes ces tatouilles de motivations. Elle détestait déja les CV avant même d'en avoir vu un seul. Elle voulait surtout avoir un vrai cours de défense et non ces pseudos théories fumeuses que leur débitait Ombrage à chaque début de cours. Si Erin se montrait trés respectueuse avec ses professeurs, il n'en allait pas de même avec l'horrible lutin des neiges. Elle vit un petit groupe d'élèves, et un barman effarouché. Il ne devait pas avoir beaucoup de clients dans son taudis, tu penses! Erin se dirigea vers eux. Elle joua des coudes pour se frayer un chemin parmi la foule, et il écouta attentivement les propos du Survivant.


Je tiens d’avance à vous dire que Vous-Savez-Qui est de retour, dit-il clairement. C’est ma version, et c’est aussi la vérité. Je l’ai vu. Mais Dumbledore a déjà raconté l’année dernière à toute l’école ce qui s’était passé. Et si vous ne l’avez pas cru, lui, alors vous ne me croirez pas, moi, et je n’ai pas du tout l’intention de perdre l’après-midi à essayer de convaincre qui que ce soit.

Oui. Ca elle le savait. Elle en avait entendu parler, alors qu'elle s'en serait mille fois mieux portée sans avoir connaissance de la nouvelle. Mais elle le croyait. Elle savait qu'un Vous Savez Qui à demi mort était encore plus menaçant qu'un Vous Savez Qui en pleine santé. Parce que le premier chercherait un moyen de revenir tout en perpétrant ses crimes atroces, parce que le second était revenu de ses cendres, tel un phénix. Erin n'avait rien contre ces animaux, mais savoir qu'ils renaissaient n'étaient guère réconfortant, si la même loi devait s'appliquer à Vous Savez Qui. Erin eut la confirmation que ses frères avaient bluffé quand Eydis avait cru annoncer la nouvelle. Dumbledore l'avait raconté. Et elle se souvenait, de ces mots lugubres, froids, incisif, et de Cho Chang, la petite amie du défunt, qui versait des larmes, inconsolable. Pour Erin, c'était inconcevable que des gens soient malheureux, et elle avait détourné la tête, prenant petit à petit contact avec ce qui semblait être "la réalité". Il n'avait pas besoin d'essayer de convaincre qui que ce soit. Elle était déja convaincue.


_ Je ne veux pas parler de Cédric Diggory, annonça-t-il. (Il évita de regarder Cho). Ceux qui sont venus pour ça peuvent repartir tout de suite.

Bien sûr On ne pouvait rien faire contre la curiosité morbide des gens, contre leur envie d'entendre des détails gores. Ainsi, Erin ne se leva pas. Elle n'était pas là pour Diggory. Elle ne l'avait pas connu. *Paix à son âme* avait t'elle pensé aussitôt, se sentait coupable soudainement. Elle balaya du regard la petite assemblée qu'ils formaient. Personne ne bougea. Ils étaient comme pétrifiés.

_ Heum, je ne vous connais pas encore tous, dit-il, mais nous allons travailler ensemble. Nous allons nous épauler pour réussir notre année ; pas rivaliser pour déterminer qui est le plus fort. Afin que… euh… qu’on se fasse une idée de qui est présent, je vais vous demander de vous présenter au reste du groupe. Rien de terrible, ajouta-t-il en voyant l’air épouvanté d’une élève de Poufsouffle, vous donnez un peu votre motivation et tout ça. Et aussi, si vous pouviez inscrire votre nom sur cette feuille…

Normal. On ne pouvait pas connaître tout le monde. Tenez, regardez Erin par exemple. Elle ne connaissait pas beaucoup de monde, restant essentiellement avec ses frères. Erin appréciait l'aspect "club" de l'AD. Pas de compétition. C'était plutôt positif. Erin sursauta quand elle entendit qu'il fallait se présenter! Horreur! Elle n'était pas frahcnement dotée de talent d'oratrice, alors d'ici à se présenter devant...Tout le monde...Elle jeta un regard à l'assemblée. Un certain Adrian venait de discuter sur son compte. Oh Mon Dieu! Erin se ressaisit, puis elle attendit son tour. Là, voyant tous les regards se tourner vers elle, elle rougit violemment, et elle débita d'une voix étouffée le discours qu'elle avait vainement tenté de préparer.

Je m'appelle Erin. Erin Milena Van Hall. Je suis en sixième année à Serdaigle. Et je euuuh...flûte.Je...Bon, comme vous pouvez le constater, je euh...Je n'ai pas de talents d'oratrice et...Si vous pouviez vous montrer indulgents...enfin bref, ah oui...L'AD. *rougit encore plus* Ce projet...M'a...M'a...Emballée. Enfin, j'étais un peu réticente vis à vis de...Euuh....L'illégalité du projet, mais vous voyez...Je suis là. Enfin, si on veut bien de moi. Je pense que...*s'empourpre* Que...Savoir un sort en théorie ne suffit pas à savoir l'appliquer et...Il faut impérativement pratiquer. Sinon ça ne marchera pas. J'ai cru...Comprendre...Que euh, l'AD avait cette vocation là. enfin...voila. C'est tout ce que j'ai à dire...

Rouge de honte, Erin se rassit, puis elle alla se planquer derrière un élève de septième année plus grand qu'elle, conscience que sa réputation allait se forger dès l'instant même où elle sortirait d'ici. Voilà. Qu'elle pouvait être stupide parfois!
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
[INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] Lumos-4fcd1e6
[INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] Empty
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] [INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] EmptyJeu 27 Déc 2007 - 19:53

[HJ : Ce post est la suite directe du topic "Les Mystères d’une Inversion Injustifiée". Pour vous permette d’en saisir le sens, je préfère préciser que si tout se passe bien, Ronald recevra un sortilège d’Amnésie à la fin du topic, ce qui justifie l’état second de mon personnage.]

Ron évoluait dans Pré-au-Lard. Il ne savait plus trop où il en était ; ses pensées se bousculaient dans sa tête, comme sujettes à une intense migraine. Il ignorait depuis combien de temps il était là ; oubliant même complètement l’heure qu’il était, ce qu’il devait faire et jusqu’au but qu’il s’était fixé. Son regard voyait le sol défiler à mesure qu’il marchait, sans vraiment se focaliser, sans réellement apercevoir quoi que ce soit. Ron était ailleurs, spectre de sa propre lucidité. Il s’arrêta un moment, balayant la rue du regard, paraissant se remémorer une quelconque recommandation, puis se ravisa et continua d’avancer à l’aveuglette. Sur le coup, il lui aurait été totalement impossible de dire pourquoi il transportait un manuel intitulé « Les Mystères d’une Inversion Injustifiée » sous le bras ou quelle était la raison de cette amnésie immédiate. Il fut bousculé par une Lily Northfell fort pressée mais ne releva même pas l’acte. Une chose bien insolite compte tenu du caractère impulsif de Ronald : en temps normal, la jeune fille se serait retrouvée entravée par un maléfice de bloque-jambes ou autre débordement d’impulsivité.

Ronald s’immobilisa à nouveaux, fasciné par la devanture d’une échoppe colorée. Il lui fallut plusieurs minutes pour reconnaître les Trois Balais, la bar de Madame Rosmerta. La tête lui tournait vraiment et il sentit le besoin de se rafraîchir. D’une poussée hésitante, il élargit la porte du pub, s’engouffrant dans une atmosphère de rires et d’énergie. Il n’y reconnut personne - si ce n’étaient de vagues visages – s’assit à la première table venue, commanda une Bièraubeurre, puis attendit, les traits détendus, le visage patient. Quand Madame Rosmerta revint un plateau en main, et s’inquiéta de sa santé (il était fort pâle), il la rassura, allant même jusqu’à ébaucher un sourire discret. Oui, il se sentait bien – du moins le croyait-il. Il porta le liquide ambré à ses lèvres et avala bruyamment.

La première gorgée lui fit l’effet d’un coup de fouet.

Il se trouvait aux Trois Balais et n’aurait pas dû y être.

La seconde lui planta son passé.

Il sortait de la librairie « L’île Lettrée » où il avait acheté un bouquin pour Hermione.

Le dernière lui imposa son futur.

Sa place était à la Tête de Sanglier, avec Harry, pour lancer l’ouverture d’un groupe illégal de Défense contre les forces du Mal.

Bon sang ! Ron se leva d’un bond, renversant table et chaises. Par Merlin, quel sortilège pouvait bien être à l’œuvre ? Quel maléfice particulier avait la faculté de vous transformer en somnambule éveillé ? Ses esprits luttaient à présent pour repousser l’entrave mentale. Il combattait un sortilège d’Amnésie bâclé lui ayant été infligé par il ne savait qui. Brassant l’air de ses doigts comme un possédé, tournant tous les regards vers lui, il se jeta au dehors, se lavant à grandes bouffées d’air frais. Les idées se remettaient doucement en place. Il s’était séparé d’Harry et d’Hermione, ça, il s’en souvenait parfaitement. Ensuite, il s’était rendu dans une librairie particulière pour effectuer une petite course. Il obliqua son attention sur le titre du livre (Les Mystères d’une Inversion Injustifiée), ajoutant ainsi une pièce manquante à son puzzle défaillant. Le libraire en lui-même s’était révélé complètement bavard tout en conservant un côté de sombres secrets. Ron avait acheté le manuel, était sorti, s’était rendu au pub dans un état complètement second.

Il s’agenouilla, nauséeux, forçant sa mémoire à refaire surface. Pourtant, aucun indice ne vint l’aider. Plus il y songeait, moins il arrivait à distinguer la transition entre le Ron en parfait état et le Ron ensorcelé. Ce pouvait-il que ce libraire, Cadfael… ? Mais non, c’était absurde ! Le Gryffondor avait payé, voyons ! Pourquoi lui aurait-il jeté un maléfice d’Amnésie ? Si le commerçant procédait de la sorte avec tous ses clients, la faillite ne tarderait pas. Cette hypothèse était donc à écarter.

Il n’y avait donc pas d’autre éventualité : quelqu’un (Mais qui ? Qui ?) avait brandi sa baguette au hasard des ruelles, pointant sur Ron une menace sourde mais efficace. Dans quel but ? Il n’en savait strictement rien. Peut-être était-ce un accident, peut-être était une tentative de sabotage de… Non, personne n’était au courant de leur rassemblement secret, c’était tout bonnement impossible.

Ronald se releva avec peine, refreinant une forte envie de vomir. Il devait se dépêcher. Il n’arrivait même plus à y voir clair dans sa propre tête ; aussi préféra-t-il se focaliser sur un seul objectif, acculant sur le côté tout le reste. En ce moment même, il devait retrouver son meilleur ami à la Tête de Sanglier. Un rapide coup d’œil à sa montre lui précisa qu’il était encore possible d’arriver juste à temps. Il se mit à courir, sa bourse à présent vide lui martelant les cuisses. Les ruelles se succédèrent, les vitrines défilèrent sans qu’il ne leur porte la moindre attention. Il ne s’autorisa une pause qu’une fois parvenu en dessous de l’enseigne claquant au vent du pub miteux. Deux pubs en moins de dix minutes : sa réputation allait être cuite. Poussant la porte, un immense soulagement l’envahit : seul Harry et Hermione étaient présents pour l’accueillir. Les autres n’étaient pas encore arrivés. Hermione reçut son livre de manière assez brusque, et Ron hésita quant à confier ses symptômes d’ensorcellements. Mais, à voir l’anxiété qui animait les pupilles d’Harry, il estima préférable de ne pas alourdir son stress davantage.


- Je tiens d’avance à vous dire que Vous-Savez-Qui est de retour, annonçait clairement Harry vingt minutes plus tard.

Ron, lui, balayait la salle d’un long regard fatigué. Beaucoup étaient venus. Plus qu’ils n’avaient pu l’espérer. Une véritable lutte anti-Ombrage était occupée de se mettre en place, avec Ron en partie intégrante de ce noyau révolutionnaire. Une douce fierté lui embauma le cœur. Le ministère avait beau protester contre les faits les plus flagrants, la vérité, elle, surgissait parfois dans la plus inopportune des bouches. C’est donc avec un orgueil plein d’entrain qu’il prit part au débat qui s’ensuivit, effaçant d’un trait la sotte hypothèse que – peut-être – il y avait un Mangemort à Pré-au-Lard.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
[INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] Lumos-4fcd1e6
[INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] Empty
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] [INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] EmptyJeu 3 Jan 2008 - 12:56

L'astre solaire, brillant pourtant de toutes ses forces en cet après-midi d’Octobre, ne parvenait pas à réchauffer l'atmosphère glaciale qui régnait à Pré au Lard. Malgré ces températures des plus rudes, de nombreux enfants y jouaient encore, se courant après, se lançant de petites boules de neige, criant avec l'entrain qui caractérisait l'habituelle insouciance de la jeunesse, indifférents aux deux silhouettes qui passèrent non loin d’eux.

Quelques rares brins d'herbe parvenaient à percer l'épaisse couche de ce sable glacé, comme symbolisant la jeunesse qui la piétinait continuellement, laissant présager un espoir de renaissance lorsque le printemps serait revenu...

Seuls de fins éclairs de couleurs créaient un contraste avec cette immense étendue - autrefois verte et qui avait revêtu son manteau blanc pour l'hiver- envoyés par les quelques promeneuses qui, insensibles à cette longue agonie de Mère Nature, réprimandaient leurs enfants pour quelque petite bêtise sans importance.
De toute manière, mères et enfants savaient bien, l'un et l'autre, qu'ils se réconcilieraient autour du feu avec un chocolat chaud, à peine rentrés dans leurs logis…

Perdue dans ses pensées, une ombre féminine en suivait une autre, plus grande, au travers de ce joyeux tintamarre; ne laissant dans la mémoire des badauds, que quelques rares empreintes dans la neige, bien vite effacées par quelque vitrine luxueuse où s’étendaient nombre de trésors. La jeune femme aux cheveux bruns, enserrés sous un bonnet foncé, remonta songeusement son écharpe jusqu'à son nez en regardant d’un air songeur et preque satisfait la silhouette qui le précédait. Il avait accepté. Il avait enfin accepté, après des semaines de silences et de refus véhéments…


* *
*

Un décor fort reconnaissable…Des étagères branlantes, croulant littéralement sous le poids des livres… Des tables rarement occupées en dehors des périodes d’examens, si ce n’est par quelques habitués dont elle faisait partie… Une odeur de renfermé mêlée à celle de la colle et du vieux parchemin… Un lieu qui, aux yeux de tous, apparaissait comme une torture des plus insoutenables… Un lieu au charme suranné sans doute…

Des formes floues…À droite, une chevelure rousse, courte, des traits crispés par la concentration -ou bien par la rêverie- et puis en face, un visage affichant une expression quelque peu songeuse, presque soucieuse. Deux semaines, cela faisait deux semaines que Harry s’était enfermé dans un silence pesant, refusant catégoriquement toute discussion à ce sujet. Essayant vainement de se concentrer sur le traité de Potions qu’elle avait sous les yeux, elle releva brusquement la tête avec un air déterminé et interpella discrètement la décidément bien récalcitrante chevelure brune.


« Harry…Je me demandais si…Enfin, si tu avais repensé au cours de Défense Contre les Forces du Mal… »

Et puis une discussion qui s'engage, une fois de plus, mêlant grognements, interjections et supplications. Les mêmes sempiternelles questions, et toujours les mêmes réponses pensait-elle, jusqu’à ce qu’enfin, un aveu. Un aveu tant attendu. Il y avait pensé. Son expression anxieuse changeant du tout au tout, la jeune fille fixa son ami, son visage reflétant à présent une certaine avidité difficilement camouflée. Et la déception. Il venait encore une fois de se défiler et cherchait à présent un quelconque appui en la personne de Ron.

Et puis un secours inattendu. Retenant sa respiration, celle-ci regarda son nouvel allié, ignorant le sentiment de bien être soudain qui l’étreignait, puis concentra de nouveau son attention sur la silhouette qui lui faisait face et qui avait à présent piètre allure, se trémoussant sur son siège. Et toujours la même réponse…Que ce n’était « que de la chance », qu’il avait bénéficié du concours de nombreuses personnes… Des paroles rassurantes et…Une de trop, qui déclencha une fois de plus une légère dispute avec son « allié » lorsqu’elle eut le malheur de prononcer un nom devenu tabou. Dispute à laquelle elle mit rapidement fin avec agacement, pour retourner son regard sur l’infortuné qui, après quelques objections, approuva enfin son projet. Profitant de l’instant de chance que venait de lui accorder la divine providence, ils réglèrent les derniers détails, les entrailles de la jeune fille se dénouant lentement, laissant place à un intense soulagement.

La bibliothèque lui sembla soudain plus lumineuse et accueillante qu’elle ne l’avait jamais été.

* *
*


Toute à ses pensées, elle buta contre quelque chose et, relevant la tête elle s’aperçut que ce « quelque chose » était en fait un « quelqu’un », Harry. « Le soldat devait avoir assaut de lévrier, fuite de loup, défense de sanglier » disait-on. Quelle bien piètre image ce pub donnait-il de cet animal. L’enseigne, ne tenant plus qu’à une chaîne passablement gangrenée par la rouille, se balançait d’avant en arrière dans un grincement morbide. Les vitres crasseuses, au travers desquelles seuls quelques fins rayons de soleil parvenaient à pénétrer, n’avaient pas été épargnées et quelques planches de bois moisies les avaient remplacées çà et là au fil du temps. A l’image de l’enseigne, la porte principale, elle, ne tenait plus qu’à une pauvre vieille charnière. Au fil de ses merveilleuses constatations, et bien qu’elle fut avertie du misérable état dans lequel se trouvait ce pub, la jeune préfète sentait ses entrailles se nouer et d’une voix légèrement tendue d’où perçait un simulacre d’enthousiasme, elle regarda légèrement anxieusement Harry :

-Bon et bien…Allons y…

A peine entrée, une odeur la prit à la gorge. L’air vicié, où se mêlaient relents d’alcool, crasse, poussière et sueur, était presque palpable dans la petite salle où le temps semblait s’être suspendu depuis des lustres. Le sol, où les couches de crasses avaient définitivement supplanté ce qui, jadis, avait dû être un parquet, craquait par endroit et s’effondrait littéralement à d’autres sous les pas des visiteurs. Repoussant son dégoût dans les tréfonds de son âme, elle s’avança précautionneusement, à pas feutrés vers le bar où un vieil homme sec et maigre s’affairait à nettoyer un verre à l’aide d’un chiffon à la propreté plus que douteuse. Redoutant à chaque pas que le sol ne s’effondre sous ses pieds, elle arriva néanmoins saine et sauve auprès de lui après avoir emprunté un chemin sinueux entre les tables craquante, où de rares énergumènes semblaient figés dans la même position depuis la nuit des temps. Seuls le léger soulèvement de la cape ainsi que l’indécent bruit de sucions émanant de la silhouette bandée au bar trahissaient la présence de la vie dans ce qui semblait être des coquilles sans vie. Déglutissant discrètement, elle demanda à la seule silhouette mouvante quelques rafraîchissements et tourna aussitôt les talons après avoir payé pour rejoindre Harry à la longue table qu’elle avait jugée apte à accueillir les autres élèves.

Enfin, Ron passa la porte du bar, l’air hagard et presque perdu, et vint les rejoindre. Malgré la pointe d’inquiétude qu’éveilla en elle son air maladif, la jeune préfète éluda ce sentiment et prit sèchement le livre en le remerciant d’une voix non moins amicale, se remémorant de l’extrême bonne volonté avec laquelle le jeune homme avait consenti à faire cette petite course pour elle. Quelques instants plus tard, la porte grinça de nouveau, laissant entrer une foule d’élèves sous l’œil incrédule du barman et celui, horrifié de Harry notamment Lavande Brown, Théo Garner et bien d’autres… Se sentant légèrement rougir en ressentant l’énervement de « Celui qui a survécu », elle ne put cependant réfréner un sentiment d’intense satisfaction lorsqu’elle vit le relatif enthousiasme que son idée avait suscité chez les élèves.

Malgré l’état de nervosité dont elle était victime, elle prit la parole d’une voix rendue légèrement tendue par l’émotion :


-Vous savez donc tous pourquoi vous êtes ici… Nous..J’ai donc eu l’idée que nous pourrions étudier la Défense contre les forces du Mal ; je veux dire, réellement, et non pas en se contentant de lire à longueur de cours comme nous le fait faire Ombrage… Prononçant le dernier mot avec un mépris contenu, elle reprit aussitôt, plus assurée Nous devrions prendre les choses en main, et s’exercer en jetant réellement les sortilèges…Car…Car mis à part les Buses, et malgré le fait que Ombrage nous soutienne le contraire…

Mais avant qu’elle puisse terminer sa phrase, une exclamation dédaigneuse lui coupa la parole, se plaignant d’avance des sottises qu’elle allait de nouveau déblatérer. Entrouvrant les lèvres, s’apprêtant à en découdre, Harry lui coupa néanmoins la parole…
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
[INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] Lumos-4fcd1e6
[INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] Empty
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] [INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] EmptyVen 4 Jan 2008 - 10:55

Quel endroit épouvantable. Le propriétaire ne connaissait donc pas le ménage. Ce fut l’impression, première, que Ginny Weasley eut en entrant ‘’la tête de sanglier’’. Le sol n’avait pas du être nettoyé depuis des mois. Accompagnée par d’autres élèves, Ginny finit par poser son regard un peu plus loin. Vers une longue table en bois. Harry était assis, comme paralysé. Hermione à ses côtés avait l’air moins… Moins surprise. Surprise de quoi ? Qu’il y ait tant de monde ? Si c’était le cas, il fallait dire qu’Hermione avait fait circuler l’information qu’un groupe de jeune apprenait à combattre contre ’’Vous-savez-qui’’. L’idée n’était pas mauvaise. Surtout que le Seigneur des Ténèbres était de retour. Ginny ne pouvait que croire son ami sur le fait que le jeune garçon soit de retour. Avec tout ce qui s’était passé, la jeune rousse ne pouvait qu’en être sûr. L’affolement de ses parents et aussi l’Ordre du phénix. Ginny, Ron, Hermione et Harry n’avait pas vraiment eu l’occasion d’en parler. Dans le train, Neville et Luna ne devait pas être au courant. Bien. Ginny n’avait, pas non, cherché à parler spécialement de l’ordre. A quoi bon !
Ginny alla donc s’asseoir, tout comme ses compères autour de la table. Le regard de la jeune fille se posa, alors, sur Hermione qui expliqué les raisons de ce rassemblement. La jeune fille écoutait à moitié. Elle replongeait dans son passé. Lors de sa première année. Si l’Armée de Dumbledore pouvait l’aider et bien il n’y avait pas à hésiter : S’inscrire à cette ‘’association’’. Harry et Hermione parlèrent chacun à leur tour, laissant ainsi le frère de la jeune fille à l’écart. Un bref coup d’œil suffit à la jeune fille pour s’assurait qu’il était là. Par contre, il ne semblait pas bien. Malade peut-être. Ginny regarda Fred et Georges, se trouvant, eux aussi dans la salle. Les deux jumeaux étaient sérieux. Non, cela ne devait pas être ça.
La voix d’Harry la ramena à la réalité.


« Heum, je ne vous connais pas encore tous, dit-il, mais nous allons travailler ensemble. Nous allons nous épauler pour réussir notre année ; pas rivaliser pour déterminer qui est le plus fort. Afin que… euh… qu’on se fasse une idée de qui est présent, je vais vous demander de vous présenter au reste du groupe. Rien de terrible, ajouta-t-il en voyant l’air épouvanté d’une élève de Poufsouffle, vous donnez un peu votre motivation et tout ça. Et aussi, si vous pouviez inscrire votre nom sur cette feuille… »

Pas de problème ; bien qu’Harry la connaisse déjà, Ginny se leva –quand ce fut son tour, hein- et se présenta.

« Salut tout le monde. Bon, moi c’est Ginny Weasley. Je suis en quatrième année. Hum… Et bien si je suis ici, c’est avant tout parce que je crois au retour de celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom. Je connais Harry depuis assez longtemps pour dire qu’il ne ment pas. »

Sur ses mots, elle prit sa plume et signa énergiquement le parchemin. Puis elle se rassit, laissant ainsi quelqu’un d’autre se présenter.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
[INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] Lumos-4fcd1e6
[INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] Empty
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] [INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] EmptyVen 4 Jan 2008 - 19:28

Niahhhhhhhhh !! * Cris de joie *. Première réunion de l’AD ! La nouvelle se déversa comme une traînée de poudre parmi les intéressés. Cela dit, la joie qu’éprouvait Ophélia à cette nouvelle se cassa bien vite quand elle apprit que la réunion se déroulait à « La Tête de Sanglier ». C’était un pub sinistre, pas vraiment propre mais au moins… Ce pub-là avait le mérite d’être calme (Du moins, je le crois…). Elle espérait juste un autre endroit dans le style : « Le salon de Thé de Madame Pieddodu »… Même si elle n’y était jamais vraiment entrée, elle avait entendu des personnes qui disait que c’était vraiment charmant. Peut-être trop charmant pour Potter and Cie. Ils étaient peut-être plus habitués aux endroits lugubres ; genre la « Cabane Hurlante » ou d’autres choses plus ou moins morbides. Râââ… Les Gryffondor, faut pas chercher à comprendre. Malgré tout ça, elle fut quand même ravie de cette nouvelle.

La jeune Serdaigle s’habilla en trois minutes chrono (Record battu U_U) avant de sortir de son dortoir pour y re-rentrer trois secondes après, pour prendre sa baguette (Soyons optimiste ^^) qu’elle fourra dans la poche de son blouson. Mais, elle savait qu’ils n’allaient pas lancer des sorts aujourd’hui, plutôt remplir des formalités. Maintenant, les choses sérieuses allaient commencées… Ou bientôt commencées.
Après avoir piqué un sprint dans tout le château (Elle a été conductrice de F1 dans une vie antérieure.) pour arriver jusqu’à Rusard pour lui montrer fièrement son bout de papier signé et daté et, après que ce dernier ait fait une inspection minutieuse, elle fut enfin autorisée à aller à Pré-au-lard. Maintenant, il fallait juste trouver le lieu et ce serait parfait.

Pourquoi aller à « La tête de Sanglier » au juste ? C’était répugnant, juste affreusement répugnant, grotesque, sale et j’en passe. C’était sûr : Il ne connaissait pas la signification du mot propre dans cet établissement (Ni la signification du mot « Elfe de Maison »). En premier lieu, quand la jeune Tyler entra d’un pas énergique dans la pub, elle fut accueillit par une odeur non reconnaissable à vrai dire. Là, son pas fut moins énergique et elle fut tentée de faire demi-tour et de partir en courant loin de cet établissement mal odorant. Mais, elle n’était pas une trouillarde (Quand même, un peu de sérieux ! U_U) alors, elle resta, comme une cloche, je l’admets, près de la sortie au cas ou la Potter Team se désisterait au dernier moment. Même si elle fut tentée de commander une boisson mais elle remarqua la tête d’un certain Adrian quand il commanda une Bièraubeurre… C’était sans doute l’état de la tasse qui le dégoûtait ; alors, elle se passerait de boire quelque chose cette fois-ci.

Finalement, elle s’écarta un peu de la porte pour ne pas se la prendre sur le nez si jamais quelqu’un avait l’idée de l’ouvrir. C’est ainsi qu’elle partit s’asseoir sur un tabouret qui bougeait vaguement. Quand enfin, elle entendit la porte grincer pour laisser place à la Potter Team (Potter &Weasley & Granger), même si, entre nous, Harry ne semblait pas très à l’aise. Elle le comprenait : Il allait prendre la parole devant tout le monde (De un) et il allait être un prof, d’une certaine manière (De deux).

C’est ainsi que les élèves prirent place autour d’une table, les yeux rivés sur Harry, un filet de bave dégoulinant sur le menton. Hermione commença à engager la conversation (Si on peut dire ça comme ça.) pour se faire couper par Harry qui, avec une certaine froideur, dit :


« Je tiens d’avance à vous dire que Vous-Savez-Qui est de retour. C’est ma version, et c’est aussi la vérité. Je l’ai vu. Mais Dumbledore a déjà raconté l’année dernière à toute l’école ce qui s’était passé. Et si vous ne l’avez pas cru, lui, alors vous ne me croirez pas, moi, et je n’ai pas du tout l’intention de perdre l’après-midi à essayer de convaincre qui que ce soit. »

Un ange passa.

« Je ne veux pas parler de Cédric Diggory. Ceux qui sont venus pour ça peuvent repartir tout de suite. » Annonça-t-il toujours aussi froidement.

Personne de bougea. Pas un bruit, pas un geste pour partir de ce vieux pub. Non, tout le monde l’écoutait patiemment. Bien entendu, certaines personnes désiraient savoir comment Cédric Diggory était mort, pourquoi, dans quelles circonstances. Mais, bien entendu, Harry ne voulait pas en parler et c’était tout à fait normal. C’était l’AD, pas le « Groupe de Soutien pour Diggory. » même si, entre nous, mourir si jeune, c’était moche. Donc, Hermione reprit alors la parole sur le sujet principal étant : La défense contre les forces du mal. Harry prit la suite en annonçant qu’il fallait se présenter vu qu’il ne connaissait pas tout le monde… Logique. Ophélia regarda chaque personne se présenter. Malheureusement, après quelques élèves, son tour arriva vite… Snif. Bien trop vite. Après un petit toussotement, elle prit enfin la parole, mais déjà, la jeune fille se sentit virer au rouge pivoine (Ou tomate) :


« Et bien… Heu… Je suis Ophélia Tyler en cinquième année à Serdaigle et hum… Le projet d’un groupe de Défense contre les Forces du Mal m’a séduite… Hum, hum… Heuu… Je suis sûre qu’on apprendra plus avec Harry qu’avec le Professeur Ombrage… Et, heuuu… Je… hum, hum… Je ne crois pas que tu sois un menteur Harry. » Finit-elle par dire.

Applaudissements en même temps. (Merci, merci…) C’est ainsi que la jeune Serdaigle attira la papier vers elle pour griffoner son nom, sa main tremblant légèrement.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
[INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] Lumos-4fcd1e6
[INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] Empty
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] [INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] EmptySam 5 Jan 2008 - 18:46

Levée de bon pied en ce matin-là, June s'habilla en vitesse et sortit profiter de la clarté du ciel qui restait tout de même très pâle. Les week ends comme ceux là voyaient défiler des foules d'élèves de tous âges reprenant leurs activités favorites qu'ils ne pouvaient exercer que durant leur temps libre. Certains lisaient un livre sous un arbre, profitant de la solitude, d'autres bavardaient près de l'eau glaciale du lac ou sur un banc du parc verdoyant, passant les agréables minutes de temps libre qui défilaient toujours bien plus vite qu'on ne le voulait. Le temps passait toujours plus vite lorsqu'on s'amusait. Tous contraints au travail durant cinq jours de la semaine - et même six pour certains -, l'échappatoire des élèves illustré par deux jours de liberté n'était pourtant pas toujours rose. Bien qu'en ce jour, June profitait pleinement de ce début de journée, certains s'acharnaient peut-être déjà en bibliothèque à effectuer des recherches sur un sujet d'exposé - lequel ils n'auraient d'ailleurs peut-être pas tout compris - qui seraient à rendre pour le lundi. Les pauvres ! June les plaignait, il lui était déjà arrivé de travailler un week end entier sans prendre le temps de vraiment se reposer, et bien que les résultats en avaient été satisfaisants, la fatigue et les yeux creux s'étaient montrés à tous. Comment se faire passer pour une pseudo-intello ou une fêtarde acharnée ? Rien de plus simple, travailler d'arrache-pied jusqu'à l'épuisement, vous verrez bien le résultat au petit matin : lorsque vous vous réveillerez dans la salle commune, la tête presque écrasée sur une pile de livres poussiéreux, encore habillée de la veille et le maquillage tâchant vos joues, vous verrez bien que dans ce genre de cas extrême, récolter un "Troll" n'a pas forcément que du mauvais - tant que ce genre de situtation ne s'éternisait pas. Ainsi donc, ceux qui travaillaient en cet instant même, n'avaient pas les mêmes priorités que June, ainsi que d'autres élèves qui resteraient fidèles à leurs engagements.

L'heure était au rendez-vous. Ce n'était pas un vulgaire rencart, un entraînement de Quidditch ou une répétition avec Pink Sky, mais un rendez-vous qui, d'ores et déjà resterait secret aux yeux des autres qui n'y participeraient pas. L'AD - soit, Armée de Dumbledore - s'était formée pour se rebeller intelligemment envers Dolores Ombrage et ses sales décrets qui ne cessaient de croître sur le grand mur près de la Grande Salle, mais surtout - dans un même contexte - apprendre ensemble des sortilèges de défense que " le crapeau " ne tenait pas à enseigner en classe. Bien que June aimait les livres, elle avait développé une sorte d'aversion envers la lecture instructive depuis qu'Ombrage passait son temps en classe à leur faire lire leur livre de cours, page par page. Si personne ne faisait rien, cela allait durer jusqu'à la fin de l'année, et pour sûr, personne n'aurait ses examens, qu'ils prennent le nom de BUSE ou d'ASPIC. Heureusement Harry avait apparemment décidé de prendre les choses en mains, certainement poussé par la détermination connue de tous de son amie Hermione, et avait donc fait appel à qui voudrait bien l'entendre. Si on lui avait fait ce genre de proposition en septembre, elle aurait renié l'invitation à se joindre à eux, et cela même d'office. Car oui - et elle avait honte de l'avouer -, elle n'avait pas toujours cru son camarade, à la manière de Seamus Finnigan, que Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom était bel et bien de retour. Et ce fut un jugement que elle seule s'était forgée, cela sous aucune influence malveillante. Ses parents étaient du côté de Potter, certains de ses amis aussi... Seulement depuis, à force de discussion autour du sujet avec d'autres personnes, à force d'évènements plutôt louches se répétant dans le monde des sorciers sur lesquels la Gazette du Sorcier fermait les yeux, à force que cette dernière rabaissait Potter à son plus bas, oubliant presque les nombreux miracles qu'il avait produit, June s'était bien fait une raison. Le terrible mage noir était bel et bien revenu. Après tout, elle aurait dû croire ses parents, eux qui étaient aurors, ils ne pouvaient que le savoir... Bref, désormais elle était du côté d'Harry, et contre Ombrage. D'autant plus que ce crapaud allait finir un jour ou l'autre par empêcher Pink Sky de répéter dans des salles vides - avec tous ses fameux et détestables décrets, il était certain que cela arriverait un jour ou l'autre. Et ça, June ne l'accepterait pas.

En parlant de Pink Sky, June reconnut Dougie un peu plus loin, faisant partie des solitaires préférant une lecture à l'ombre plutôt qu'aux rires bruyants que produisaient les gens en groupe. Elle s'arrêta et le regarda un moment. Il referma son livre. June comprit, et le regarda se relever, remettre son chapeau noir sur la tête. Le garçon croisa son regard et elle lui fit un mince sourire. Il s'approcha d'elle puis elle lui dit :


- Salut Dougie. Bon, bah ça va être l'heure. On y va ?

Il se contenta d'acquiescer sans un sourire puis ils firent le chemin ensemble jusqu'à Pré-au-Lard. Au début, le trajet s'était déroulé dans un silence des plus embarrassants, mais cela n'avait point étonné June : elle connaissait le jeune homme désormais, et elle le savait froid et plutôt associable. Mais, et elle le savait, elle était une des rares personnes que Dougie appréciait vraiment. Cela se voyait. D'ailleurs, ce fut le garçon qui entama une discussion d'abord sur l'AD dont il faisait aussi partie, puis le sujet revint à Pink Sky et des conséquences qu'il pourrait subir si Ombrage continuait à rédiger d'autres décrets interdisant toute assemblée secrète. Bien que Pink Sky n'était pas secrète, c'était tout de même une assemblée dans son genre, et ses membres craignaient qu'un jour ou l'autre, la musique leur soit interdite au sein de l'école. Donc, plus de concerts, plus de répétitions, plus d'après-midi à jouer de la guitare... Rien que d'y penser, c'en était déjà frustrant. Bientôt, les deux amis - si le terme pouvait être employé pour les deux élèves - arrivèrent à Pré-au-Lard, et s'autorisèrent deux ou trois passages éclairs dans des boutiques du village : ils avaient le temps devant eux. C'était étrange de passer un peu de temps en compagnie du cousin d'Evan, qui ne voulait pas vraiment avoir beaucoup d'amis, préférant avant tout la solitude. Il était même plutôt agréable et sympathique, il fallait seulement prendre le temps de le connaître. Au bout d'un certain temps, Dougie glissa à June que c'était l'heure, et ils se dirigèrent vers le pub malfamé qu'était " La Tête de Sanglier ". Ils entrèrent alors dans le bar, et se retrouvèrent devant un groupe composé de Gryffondors, de Serdaigles, et de Poufsouffles. Bien évidemment, aucun Serpentard n'était de la partie, d'ailleurs, la première règle était formelle : aucun Serpentard ne serait accepté. Soit.

June reconnut certains de ses amis, ou tout au moins, des personnes qu'elle considérait comme des " copains ", et leur fit un petit signe, mais resta néanmoins aux côtés de son bassiste qui la surplombait de plus d'une tête. Elle avait salué avant toute chose Harry, Ron, et Hermione qui se trouvaient au centre. Harry prit alors la parole, et tous cessèrent leurs murmures pour l'écouter attentivement.


« Je tiens d’avance à vous dire que Vous-Savez-Qui est de retour. C’est ma version, et c’est aussi la vérité. Je l’ai vu. Mais Dumbledore a déjà raconté l’année dernière à toute l’école ce qui s’était passé. Et si vous ne l’avez pas cru, lui, alors vous ne me croirez pas, moi, et je n’ai pas du tout l’intention de perdre l’après-midi à essayer de convaincre qui que ce soit. »

June eut un frisson. Et dire que pendant plusieurs mois elle avait renié ses dires... Ils étaient pourtant tellement réalistes !! Elle s'en voulait, et sentit le rouge lui monter un peu au joues. Même si elle partait du principe qu'il fallait toujours effacer les erreurs et aller de l'avant, il y avait certaines choses qui avaient du mal à s'effacer. Et le sujet était si grave, que de renier la vérité avait été une véritable erreur. Erreur, qu'elle regrettait beaucoup...

« Je ne veux pas parler de Cédric Diggory. Ceux qui sont venus pour ça peuvent repartir tout de suite. »

June approuva d'un signe de tête, plus pour elle-même que pour les autres... Pauvre Cedric... Bien qu'il était à plaindre, elle plaignait aussi Harry qui avait été contraint de le voir mourir, et qui par la suite avait subi les réflexions mesquines des médias, et aussi les horribles questions des gens trop curieux... Harry reprit, d'un ton un peu moins froid cette fois-ci :

« Heum, je ne vous connais pas encore tous, dit-il, mais nous allons travailler ensemble. Nous allons nous épauler pour réussir notre année ; pas rivaliser pour déterminer qui est le plus fort. Afin que… euh… qu’on se fasse une idée de qui est présent, je vais vous demander de vous présenter au reste du groupe. Rien de terrible, ajouta-t-il en voyant l’air épouvanté d’une élève de Poufsouffle, vous donnez un peu votre motivation et tout ça. Et aussi, si vous pouviez inscrire votre nom sur cette feuille… »

Quand fut venu son tour, elle releva la tête, regardant à tour de rôle les différentes personnes qui se trouvaient dans la pièce délabrée et crasseuse :

- Bien, moi c'est June, June Unalia. Je suis à Gryffondor et je suis en cinquième année, comme beaucoup d'entre vous... Je ne sais pas si j'ai raison de l'avouer, car cela ne servira pas à grand chose, mis à part rassurer ma conscience, mais au début, je ne croyais pas un seul des évènements que tu viens de nous rapporter Harry, dit-elle en le regardant, et ce fut un jugement bête que je m'étais empoisonnée à m'incruster dans le crâne, alors que tous autour de moi essayait de m'en dissuader, mes parents, mes amis... Mais sache que désormais, je suis de ton côté, et je pense que tu... que vous avez eu une brillante idée en créant cette armée, reprit-elle en regardant à présent le trio, en insistant sur Hermione qui avait l'air de vouloir en placer une à tout prix. Ombrage et ses décrets nous empêchent de réussir nos études comme il se doit, et nous n'aurons jamais nos examens tous autant que l'on est si tu ne nous aides pas. Tu as toujours été très bon en Défense Contre les Forces du Mal, et je pense que tu seras un professeur adéquat quant à la présente situation. Ce crapaud nous retire petit à petit nos libertés, et freine ainsi notre épanouissement commun. Certains le traduisent par des commerces de farces et attrapes - elle lança un regard malicieux aux jumeaux Weasley auxquels elle avait déjà acheté de fabuleux objets de leur fabrication -, par des projets de groupe, ou comme moi-même par la musique... Et je trouve ça intolérable que l'on nous interdise nos moindres passes-temps, qi on ne peut déjà étudier correctement... Qui sait peut-être qu'un jour l'envie lui prendra d'arrêter le Quidditch...

N'ayant jamais été aussi rebellée et déterminée, elle écrit son nom sur la feuille, et la passa à Dougie, qui allait à son tour se présenter, peut-être après elle ou quelqu'un d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
[INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] Lumos-4fcd1e6
[INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] Empty
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] [INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] EmptyDim 6 Jan 2008 - 12:32

Ah ! Quoi de mieux qu'une journée entière, passée à lire et se reposer sous un arbre, seul, tranquille, dans le calme...

- Du calme bon sang !!!

C'était dingue ce que les élèves de cette école étaient des boulets. Presque tous immatures, incapables de pouvoir s'amuser dans le calme. S'ils tenaient à s'amuser en produisant un vacarme assourdissant autour d'eux, qu'ils le fassent dans une salle vide, les couloirs, ou leurs dortoirs... Mais en tout cas, loin de Dougie, qui n'aspirait qu'à une certaine tranquillité qui venait d'être "légèrement" troublée par des cris de premières années. Il n'avait que faire de pourquoi ils parlaient aussi fort, pourquoi ils chahutaient sans cesse, si c'était un surplus d'énergie qui ressortait, ou s'ils avaient peur de quelque chose. L'âge, était sans doute le seul argument qu'il pouvait se trouver, et encore : était-il aussi turbulent à onze ans ?? Il n'en avait pas le souvenir, il gardait en tête l'éternelle image d'un garçon studieux et discret, préférant faire ses devoirs pour toute la semaine que de participer aux batailles de polochons qui avaient lieues dans les dortoirs de Serdaigle. Pas qu'à l'époque, il ne trouvait pas ça amusant, mais passionné par ses études, il les privilégiait avant tout. Ce n'était donc peut-être pas qu'à cause d'Evan, qu'il ne voulait pas se mêler aux bandes, mais peut-être avait-il manqué malgré lui certains épisodes aidant au développement social de tout enfant. Comme, par exemple, ces batailles d'oreilles jusqu'à pas d'heure.

- Alors on dégage les gnomes ! Et en vitesse, ou j'en choppe un pour cogner sur l'autre !

Les jeunes élèves déguerpirent au plus vite, baissant la tête et le ton. Le silence revint. Dougie n'était pas disciple de la violence et n'en avait jamais vraiment pris goût bien qu'il lui était déjà arrivé de se battre, aussi rares qu'avaient été ses bagarres. Mais il était doué pour les menaces, l'arrogance faisait partie de lui depuis assez longtemps maintenant pour paraître intimidant aux yeux de tous. Et c'était cette arrogance qui lui avait valu une réputation d'associable reconnu de Poudlard, tout au moins, pour ceux qui daignaient le connaître. La belle Kiarah Garner envers qui Dougie portait de plus en plus d'intérêt avait bien raison : il n'était pas très connu au sein de cette école, malgré le fait qu'il s'y trouvait depuis plus de six ans. Mais avait-il précisé à tous ces gens qui le jugeaient que justement, il ne désirait pas être connu ?? La célébrité montait toujours à la tête des gens, tout au moins pour la plupart. Evan en était l'archetype. Si un jour Dougie souhaiterait disposer d'une certaine célébrité, ce serait pour le fruit de son travail. Plus intellectuel que musical, bien que, la musique, restait tout bonnement exceptionnelle à ses yeux. D'ailleurs, il demeurait encore le bassiste de June en ce qui concernait son groupe "in Poudlard", depuis le départ d'un certain Alex Tyson. Il était vrai qu'au départ, il avait intégré le groupe de la jeune fille seulement dans le but de la dépanner pendant un certain temps, jusqu'à ce qu'elle trouve quelqu'un d'autre, mais il avait pris goût à la musique de June et à la jeune fille en elle-même. Il se rappelait il y avait un an environ, lorsqu'il avait connu la jeune fille, il avait eu envie de la connaître ne serait-ce qu'un peu. Ayant souffert de son cousin, il ne pouvait que la comprendre, et avait eu pitié d'elle d'une certaine manière, d'être tombée amoureuse d'un minable... En cette époque antérieure, il s'était catégoriquement interdit de devenir proche d'elle, après tout, c'était quand même l'ex d'Evan, et il soupçonnait encore aujourd'hui qu'un peu d'amour persistait à essayer d'effacer la haine que la jeune fille continuait de ressentir envers le Poufsouffle. Mais plus il la côtoyait, et plus il l'appréciait. A vrai dire, Dougie s'en rendait compte à présent, il pouvait parler de tout avec June, elle le comprenait. Il la considérait comme une amie, peut-être était-ce la seule, mais il ne le dirait à personne. Avouer sa faiblesse envers une fille qui était sortie avec son cousin, quelle honte !

Il sortit de ses pensées et regarda sa montre. A la vue de ce qu'elle lui affichait, il referma délicatement son livre sur les Veaudelunes qu'il avait trouvé dans son dortoir - d'ailleurs, peut-être appartenait-il à Prosper Wagner, qu'importe, il le lui rendrait en parfait état - et remit son chapeau sur sa tête. Changement de programme. Dougie avait fait des choix, il les assumait et en prenait les responsabilités. Il s'était donc inscrit à l'AD, en vue d'apporter son aide - s'il le pouvait seulement - à Harry Potter et d'avoir ses ASPIC à la fin de l'année. Et ce n'était pas avec cette satanée Ombrage que cela allait arriver... Il détestait cette femme, bien plus que son cousin, si cela peut vous rassurez... Si elle empêchait Pink Sky de pouvoir jouer, il serait bien déçu, bien qu'il ne le montrerait pas, fidèle à lui-même. En parlant de Pink Sky, il remarqua un peu plus loin son leader qui le regardait timidement. De toute évidence, elle l'attendait. Elle aussi devait se rendre à Pré-au-Lard, pour participer à la première réunion de l'AD. Il le voyait bien, il intimidait la jeune fille. En même temps, il la comprenait. Il n'était pas franchement sociable, pour même dire pas du tout, et puis il n'y avait pas plus lunatique que lui, ainsi il pouvait partir en vrille n'importe quand et envers quiconque... Elle le salua doucement, d'un air beaucoup moins jovial qu'envers quelqu'un d'autre, et il était étrange de voir June Unalia être mal à l'aise devant quelqu'un...


- Salut Dougie. Bon, bah ça va être l'heure. On y va ?

Le garçon acquiesca et ils commencèrent à marcher. Au bout d'un certain moment, il se rendit compte que le silence qu'il appréciait temps n'était pas forcément du goût de la jeune fille et il commença une discussion sans trop de plaisir au départ, pour finalement se trouver être très heureux en compagnie de la Gryffondor.

- J'espère que ce satané crapaud va arrêter de rédiger ces saletés de décrets ! Je pense qu'avec l'AD, on pourra certainement se rebeller comme il faut... Mais bon... T'imagines ? Si elle nous interdit de jouer ??? Ah ça je ne pourrai pas l'accepter !!

Puis ils arrivèrent au village, côte à côte, tout sourire même. D'un commun accord, vu le temps dont il disposait, ils firent quelques altes dans certaines boutiques de Pré-au-Lard. C'était bizarre, de passer du temps comme ça, avec June, presque comme avec une soeur... Mais toute bonne chose avait une fin, et il fallut se diriger vers le pub sale et mal fréquenté qu'était La Tête de Sanglier. En entrant, ils firent face à une petite assemblée, presque au complet. Dougie fit un discret signe de tête vers le trio, qui se trouvait au centre, composé d'Harry Potter, Hermione Granger et Ron Weasley. Il écouta avec la plus grande attention le discours de Potter, qui finit par une demande de présentation générale. Il écouta d'une oreille distraite les autres se présenter, puis June. Cette dernière lui donna la feuille de parchemin où chacun devait inscrire son nom, et se dernier inscrit son nom après s'être présenté, comme convenu :

- Moi c'est Dougie Kellen, en septième année à Serdaigle. Je vais pas faire un beau discours, tout simplement parce que j'ai horreur de ça. Je voudrai simplement préciser que tu as tout mon soutien Harry et que j'aimerai t'offrir mon aide si tu le désires. Ombrage nous empêche d'étudier correctement, et on pourra toujours rêver pour passer en année supérieure, avec les examens qu'il faut... Aussi, Tu-Sais-Qui va se faire de plus en plus dangereux désormais, c'est certain, et je pense que tu es la meilleure personne ici qui pourraît nous apprendre à nous défendre comme il se doit. Voilà.

Certes, son ton avait été un peu froid, mais sa détermination s'était fait sentir dans le ton. Pour une des rares fois, ses yeux habituellement neutres devaient briller d'excitation à l'idée d'apprendre à se battre ensemble contre les mauvaises rencontres qu'ils feraient certainement prochainement...
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
[INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] Lumos-4fcd1e6
[INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] Empty
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] [INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] EmptyJeu 24 Jan 2008 - 2:38

Fronçant les sourcils, Olivia tentait du mieux qu'elle le pouvait de comprendre Evelyn. L'élève de cinquième année avait toujours fait preuve d'un grand sens de l'imagination, mais maintenant, Livie trouvait que la jeune poufsouffle dépassait les bornes. Après avoir commencée avec son sujet favori, soit le mauvais caractère d'un certain « Wa-Wa-Gneur », l'adolescente avait commencé à divaguer au sujet d'une réunion secrète dirigée par Harry Potter. Comme si ça ne suffisait pas, cette réunion aurait apparemment pour but de former un groupe pour apprendre à se défendre contre les forces du mal. N'allez pas croire qu'Olivia détestait l'idée, seulement que la poufsouffle doutait déjà de ce qui risquait d'arriver. Qui dans l'école ne connaissait pas le caractère de Dolores Ombrage ? Si jamais la représentante du ministère de la magie apprenait qu'on désobéissait à on ne sait quel règlement, Olivia n'osait même pas imaginer quel châtiment elle réserverait aux élèves ayant décidé de se joindre à cette association.

Le temps passa et Evelyn finit par lui annoncer la terrible nouvelle. Déjà très naïve, apparemment, l'étrange élève était aussi très têtue. « Je veux y aller ! » disait-elle à haute voix sans se soucier que quelqu'un ne porte attention à ses paroles. Quoi que ce fut compréhensible, qui écoutait réellement Evelyn ? Elle qui disait souvent n'importe quoi... Olivia s'était résignée à la changer, se disant que son état s'arrangerait avec le temps. Pour en venir au fait, si Olivia se présente aujourd'hui dans cet endroit délabré qu'est la Tête de Sanglier, c'est bien à cause de son amie. Non, elle n'aura jamais pris Potter pour un cinglé désireux d'attirer l'attention. À vrai dire, elle n'aura jamais porté d'attention à Potter tout court. Peut-être est-ce dû à ses origines moldue, mais peu importe. La menace de Vous-Savez-Qui ne l'aura jamais intéressé plus qu'il ne le faut jusqu'à ce qu'elle n'arrive en troisième année où les choses à Poudlard auront commencé à mal tournée. Levant les yeux au ciel, Olivia soupira avant de reposer son regard sur son amie. Qu'est-ce qui allait se passer si jamais elle y allait ? Qu'est-ce qu'ils feraient exactement ? Et si jamais ils venaient à se faire prendre, qu'est-ce qui arriverait à Evy ? La curiosité la poussa à interroger un peu plus l'élève de cinquième année au sujet de cette réunion qui aurait lieu le lendemain. Décidée à ne pas laisser la grande blonde sans cervelle y aller sans accompagnement, Livie se dévoua pour la cause. Sachant que si elle n'y serait pas aller, Evy l'aurait harcelée des jours durant, aussi bien voir par elle-même de quoi il s'agissait exactement.

La journée passa et le jour « J » arriva. Rien de mieux qu'une sortie à Pré-Au-Lard pour qu'une réunion passe inaperçue. Vêtue d'une paire de jean et de son long manteau noir, la préfète patientait en bas des marches, les mains dans ses poches. Ses cheveux ondulaient sur ses épaules alors que son regard froid se posait sur chacun des élèves qui passaient la sortie. Un faible sourire fit son apparition lorsque l'élève vit descendre sa meilleure amie. Toute deux partirent en direction de Pré-Au-Lard. Quelques minutes plus tard, les deux élèves de Poufsouffle arrivaient en face de la porte de la Tête de Sanglier. Les deux adolescentes n'avaient pas eu à chercher longtemps, aller savoir pourquoi, Evelyn savait déjà où l'endroit se situait. Elle qui n'était pas capable d'aller aux toilettes toute seule en pleine nuit, elle savait où se trouvait les endroits les plus répugnants de Pré-Au-Lard. Alors que la préfète allait pour ouvrir la porte, au même moment où celle-ci laissait voir un tout petit peu l'intérieur de l'endroit, une ruée d'élèves décida de la tasser du chemin, son nez allant percuter le coude d'Evelyn. L'adolescente au coude solide se plaignit d'une douleur dite atroce alors qu'Olivia tenait son nez de sa main droite, croyant qu'il était désormais cassé et/ ou en sang. Passant la porte de la Tête de Sanglier sans attendre de se faire assommer de nouveau, la Poufsouffle pénétra les lieux, son visage changeant d'une expression douloureuse à une expression dégoûtée. L'endroit était plus qu'insalubre à ses yeux...

S'installant autour de la table, son regard se porta immédiatement sur Harry Potter, apparemment le centre d'intérêt de tous et chacun. Enfin, pour Olivia, s'était surtout une façon d'éviter de remarquer la laideur de l'endroit. Des élèves se mirent à poser des questions au sujet de « Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom », interrompant à plusieurs reprises Hermionne Granger. Harry finit par prendre la parole, celui-ci semblait en avoir marre de ces questions qu'Olivia qualifiait d'inutiles.

    « Je tiens d’avance à vous dire que Vous-Savez-Qui est de retour, dit-il clairement. C’est ma version, et c’est aussi la vérité. Je l’ai vu. Mais Dumbledore a déjà raconté l’année dernière à toute l’école ce qui s’était passé. Et si vous ne l’avez pas cru, lui, alors vous ne me croirez pas, moi, et je n’ai pas du tout l’intention de perdre l’après-midi à essayer de convaincre qui que ce soit. »

Olivia détourna le regard. Non, elle n'avait jamais vraiment connu Cédric, ne lui aurait probablement jamais vraiment parlé non plus même si celui-ci aurait encore été parmi eux... Mais peu lui importait de le connaître ou pas, la mort n'était pas un sujet amusant, la vie des gens étant bien loin d'être un jeu ou un simple sujet de discussion, le premier élève qu'elle aurait vu quitter les lieux se serait vite fait fusiller du regard par nulle-autre qu'elle-même. Ne voyant personne sortir, l'adolescente posa de nouveau son regard sur Potter, celui-ci ayant repris la parole.
    « Heum, je ne vous connais pas encore tous, dit-il, mais nous allons travailler ensemble. Nous allons nous épauler pour réussir notre année ; pas rivaliser pour déterminer qui est le plus fort. Afin que… euh… qu’on se fasse une idée de qui est présent, je vais vous demander de vous présenter au reste du groupe. Rien de terrible, ajouta-t-il en voyant l’air épouvanté d’une élève de Poufsouffle, vous donnez un peu votre motivation et tout ça. Et aussi, si vous pouviez inscrire votre nom sur cette feuille… »

Olivia figea. Se présenter au reste du groupe ? Donner ses motivations ? Elle était d'accord pour signer son nom, rien de bien compliquer, mais se présenter, une chose était sur : ça ne serait pas elle qui briserait la glace ! les un à la suite des autres, les élèves se présentèrent et ce fut « enfin » le tour d'Olivia qui signa son nom avant de se présenter. Les bras croisés, ayant toujours eu une certaine difficulté à parler devant un groupe nombreux (pas comme certains dans la salle), elle prit la parole.
    « Je suis Olivia Richester, élève de sixième année, Poursuiveuse et Préfète de Poufsouffle. Pour ce qui est de mes motivations... disons que comme un peu tout le monde, Ombrage y est pour quelque chose. Bien que je n'ai pas de difficulté avec le fait de lire des cours durant, je ne crois pas que ce soit comme ça que nous passerons nos examens. Depuis son arrivée, je remarque des changements importants à Poudlard et pour tout dire, aucun d'eux ne m'semblent bien. Enfin, c'est ça. J'espère pouvoir aider d'une quelconque façon. »

En aucun cas Livie ne se sera prononcée sur son opinion au sujet de « Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom » et étant décidé à ne pas le faire, la Poufsouffle passa rapidement le parchemin à signer à Evelyn histoire d'éviter qu'on ne lui pose la question. Connaissant la blonde, une fois le papier en main, le discours d'Olivia se fera vite oublier par celui qui va suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
[INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] Lumos-4fcd1e6
[INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] Empty
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] [INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] EmptyJeu 24 Jan 2008 - 4:35

Certaines personnes ont des talents particuliers, hors-du-commun parfois. Pour Evelyn, c’était même très agaçant. Elle semblait avoir un don pour la maladresse et l’étourderie. Par contre, lorsqu’il s’agissait de quelque chose qui lui tenait à cœur, elle arrivait à se concentrer à cent pour cent sur sa tâche –ou presque. Cette pauvre tête en l’air avait réussi à renverser son verre de jus de citrouille sur un camarade jaune et son bol de porridge s’était retrouvé à l’envers sur ses genoux. Résultat : elle avait dû aller se changer en catastrophe, se répétant mentalement que c’était sans doute la faute d’un esprit malveillant qui voulait l’empêcher de se joindre à une organisation qui visait le bien de tous. Bon, elle exagérait. Mais ce n’était tout de même pas de chance que sa journée commence aussi mal alors qu’habituellement, elle renversait son petit déjeuner sur quelqu’un d’autre.

Alors qu’elle retournait vers la Grande Salle, l’adolescente avait pris le temps de saluer tous les portraits sur son passage, ce qui la retarda considérablement. Lorsqu’elle atteignit enfin la table des Poufsouffle, sa petite bande avait disparu, sûrement exaspérée par la lenteur de son retour. La jeune fille fit donc le chemin inverse, s’attardant un moment près des cuisines. Elle se fit violence pour ne pas y entrer et réussit à atteindre la salle commune des jaunes et noirs sans un biscuit ou une délicieuse pâtisserie à la main. Elle engagea une investigation de son sac pour trouver son autorisation de Pré-Au-Lard : sans ce fichu bout de papier, aucune chance de faire partie de cette association qui promettait non seulement d’être utile mais d’être amusante. Oui, pour Evelyn, apprendre des sortilèges dans le but de se défendre était amusant. Et si c’était à l’insu d’Ombrage, c’était mille fois mieux.


« Oooooyaaaaa ! », fut le cri de joie d’Evy lorsqu’elle trouva enfin son autorisation. Elle se précipita dans le couloir, revint sur ses pas lorsqu’elle remarqua qu’elle portait à peine de quoi se couvrir du froid automnal, attrapa sa baguette et enfin, ressortit dans le couloir. Elle prit aussitôt la direction du Hall en gambadant, imaginant la tête de ce pauvre Rusard qui n’aurait pas le plaisir de la renvoyer à sa salle commune. Avec un sourire d’une innocence enfantine, l’adolescente tendit le papier à l’homme un brin inquiétant, puis sortit à l’extérieur. Elle manqua s’étaler dans les escaliers, bousculée par ceux qui se dépêchaient vers Pré-Au-Lard, et aperçut alors Olivia, toujours aussi…elle-même. Elle aurait bien dévalé les marches quatre à quatre en hurlant comme une dingue pour se jeter dans ses bras, mais les gens l’auraient trouvé étrange. Quoique…peut-être pas plus que d’habitude.

La veille, elle avait réussi à convaincre Livie de l’accompagner. Ça n’avait pas été bien dur en fait, il avait suffi de répéter à tue-tête « Je veux y aller ! » jusqu’à ce que son amie jaune accepte de venir elle aussi. C’était beau, l’amitié. En plus, être la meilleure amie d’une préfète, ça avait du bon. Étant une tête folle souvent victime des moqueries des autres –dont elle ne se rendait jamais compte en fait- Evelyn avait bien besoin de la présence rassurante d’une figure d’autorité. Bon…Autorité était un grand mot, mais un préfet avait tout de même un peu plus d’autorité que n’importe quel élève lambda.


« Viens, c’est par-là ! », s’exclama Evelyn alors que les deux jeunes filles sillonnaient les rues du village. Elles empruntèrent des rues plus ou moins fréquentées, puis des passages à faire froid dans le dos. La jeune jaune écervelée arborait pourtant un sourire radieux et semblait connaître le chemin par-cœur. Mais ce n’était pas une impression : elle connaissait effectivement le chemin par-cœur. Pas parce qu’elle y allait souvent, mais seulement parce qu’elle y était déjà allée et que cet endroit lui paraissait intéressant. Alors qu’elle s’apprêtait à ouvrir la porte, Olivia fut bousculée et son nez pointu, ossu, meurtrier, ce que vous voudrez, se jeta avec agressivité contre son pauvre coude qui fut traversé d’une douleur cuisante. « Haaaaaaaannn…Mon coudeuuuh ! Mon coudeuh, mon coudeuh, aiiiiiiiieuhhhh…Bouhh…Ouuuiiiinnnn…Mon coudeuh…! », se plaignit la demoiselle semblant souffrir atrocement.

Elles entrèrent dans le pub qu’Evy qualifiait de « mystérieusement mystique et ‘un brin semblable à l’état de la chambre de son frère’ » et s’installèrent confortablement sur des tabourets…confortables. N’oublions pas que pour la jeune jaune, une chaise garnie de clous paraissait confortable. Alors que l’attention d’Olivia se portait sur Harry, celle d’Evelyn se porta sur le bar. Il faisait si froid dehors et…oh ! Pourquoi ne pas commander une Bièraubeurre ? S’assurant que Livie se concentrait sur autre chose, l’étourdie aux cheveux blonds alla joyeusement commander la boisson et ramena sa tasse à la table, comme un petit chien rapportant fièrement une vieille chaussette à son maître. Elle en but une gorgée, puis posa son regard sur Harry.

Il était toujours si franc, ce Harry. Si clair. Evelyn ne comprenait pas que certains puissent croire qu’il ne racontait que des mensonges. Qu’est-ce qu’il y gagnerait ? Pourquoi mentir sur un sujet aussi sérieux ? C’était absurde, toutes ces rumeurs sur le Survivant. Lorsqu’il mentionna Cédric, l’expression de la jeune fille se fit triste ; elle n’avait jamais vraiment connu de proche le jeune homme, mais la mort des gens la touchaient beaucoup, surtout s’il s’agissait d’un élève de Poudlard et qui plus est un Poufsouffle. C’était triste. Très triste. L’adolescente appuya un moment sa tête sur l’épaule de sa meilleure amie, puis soupira et se concentra de nouveau sur les paroles du Gryffondor.


« Heum, je ne vous connais pas encore tous », dit-il, « mais nous allons travailler ensemble. Nous allons nous épauler pour réussir notre année ; pas rivaliser pour déterminer qui est le plus fort. Afin que… euh… qu’on se fasse une idée de qui est présent, je vais vous demander de vous présenter au reste du groupe. Rien de terrible », ajouta-t-il en voyant l’air épouvanté d’une élève de Poufsouffle, « vous donnez un peu votre motivation et tout ça. Et aussi, si vous pouviez inscrire votre nom sur cette feuille… »

Evelyn esquissa de nouveau un joli sourire. Elle tourna la tête vers Olivia, qui ne semblait pas aussi enchantée qu’elle. Mais pourquoi donc ? C’était une merveilleuse idée de se présenter aux autres ! Ainsi, tout le monde pourrait un peu se connaître, ils ne seraient plus de simples élèves partageant la même école : ils seraient des alliés. La jeune fille écouta les présentations attentivement, ou du moins elle tenta, puis fixa son regard sur Livie. Par Merlin, cette pauvre Livie n’avait vraiment pas le don de se rendre agréable auprès des gens…Peut-être avait-elle besoin de pratique ? C’était toujours possible, de s’exercer à se présenter. Enfin, ce fut le tour d’Evelyn. Elle avala rapidement une gorgée de sa Bièraubeurre, puis quitta son siège pour être bien visible.

« Alors…hum…bonjour tout le monde, je suis Evelyn Meredith Ophelia Twynam et j’ai 15 ans, donc en cinquième année…Je suis batteuse dans l’équipe de Poufsouffle. Certains me connaissent pour…euh…ma maladresse, je dirais. Mais je ne suis pas toujours maladroite, vous savez. J’arrive à me contrôler. Parfois même, je suis très habile. Et puis, heureusement que ma maladresse n’est pas permanente car nous aurions des blessés sur le terrain de Quidditch…Comme beaucoup d’entre vous, je déteste Ombrage parce que c’est un horrible crapaud rose que je ne voudrais jamais, jamais, jamais comme amie, parce qu’elle est cruelle, méchante et…rose. »

Elle se tut un instant, se rendant compte non seulement qu’elle parlait beaucoup, mais qu’elle dérivait.

« Hum…» Elle se racla la gorge, puis baissa les yeux un moment avant de poser les yeux sur Harry. « J’ai toujours su qu’Harry disait la vérité. Je ne vois pas pourquoi il mentirait sur un sujet aussi grave, c’est absurde de croire une telle…absurdité. »

Elle serra les poings, puis baissa de nouveau les yeux.

« Vous-Savez-Qui étant de retour, ce n’est pas les techniques d’Ombrage qui nous aideront à nous défendre en cas de danger. Ce danger est bien réel…Et je crois qu’Harry est le seul qui puisse nous aider. »

Son regard passa sur tous les visages, puis elle reprit sa place presque timidement et signa le parchemin, en silence.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
[INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] Lumos-4fcd1e6
[INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] Empty
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] [INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] EmptyDim 10 Fév 2008 - 18:53

Martin avait le chic pour s'engager dans des associations dites "à risques". Il avait le chic pour braver l'autorité tout en donnant de lui une image lisse, presque irréprochable. Martin avait le chic pour changer de peau. C'était un vrai caméléon, qui s'adaptait aux circonstances avec une aisance déconcertante. Martin pouvait tour à tour revêtir le masque de l'innocence et de l'insouciance, comme il pouvait se faire passer pour le type le plus intelligent et le plus sûr de lui qu'il soit. Martin était celui qu'on appelait "l'homme aux multiples facettes". En fait, Martin s’adaptait à ceux qu’il croisait. Peut être qu’implicitement, ça venait d’un sentiment assez obscur de ne pas pouvoir plaire à tout le monde. Martin pensait qu’en changeant un tant soit peu son comportement, il obtiendrait les faveurs du petit peuple de Poudlard. Les gens, ça marchait comme ça. Ils entendaient ce qu’ils voulaient entendre. Et pour attirer leur sympathie, mieux valait dire ce qu’ils voulaient entendre. Parce que parfois, les vérités n’étaient ni bonnes à dire, ni bonnes à entendre. Des fois, quand tu disais la vérité, tu te faisais passer pour un con.

C’était précisément ce qui avait motivé Martin à faire partie de l’A.D. La vérité. Il pensait que Potter disait vrai et que le Ministère prenait les gens pour des imbéciles. Parce que le Ministère était l’exemple type de ceux qui cherchaient à faire bien pour avoir une opinion favorable des gens. Parce que ça serait la panique si tout le monde croyait au retour de Vous savez Qui. Parce que ça réduirait à néant tout ce qu’ils avaient essayé de faire, c’est à dire de créer un monde avec une paix un tantinet fragile. Parce que Fudge avait des œillères, il ne voyait pas ce qui pourrait contrarier ses plans. Ce qui pourrait jurer, encore plus que son affreux chapeau de haut de forme auquel il attachait tant d’importance. Martin savait que le Ministère cachait des choses. Mais dans un sens il s’en foutait. Ce n’était pas lui que se ferait passer pour un idiot. Parce que lui aura admis l’inadmissible vérité: Vous Savez Qui était de retour dans le monde des vivants.

Parce que le Trio de Gryffondor avait bien fait les choses, la réunion se déroulait pendant une des sorties à Pré Au Lard. Ainsi, ils ne se feraient pas choper à être hors du château alors qu’ils devraient tous être dans les dortoirs et éventuellement en cours. Parce que organiser une telle réunion à Poudlard était suicidaire. Parce qu’il y avait ces satanés tableaux, avec ces satanés personnages qui vivaient et avaient la fâcheuse tendance à écouter les conversations, pour aller ensuite faire des cancans aux personnages des autres tableaux. Parce que si un prof savait par un tableau ce qui se tramait au château, ça sentirait le roussi. Pas seulement pour les infortunés élèves qui faisaient partie du mouvement, mais Dumbledore risquait gros. S’auto-proclamer Armée de Dumbledore était suicidaire. Si le Crapaud s’en apercevait, elle aurait une bonne dizaine de têtes d’élèves empaillées dans son bureau. Elle aurait un motif contre Dumbledore et elle pourrait s’arranger pour le faire dégager sans préambule. Merlin! Quel scénario affreux!

Martin avait de bonnes raisons d’être contre Ombrage. Non seulement cette vieille pie ne savait pas organiser un cours correctement (la défense contre les forces du mal en théorie, mais en voilà une idée débile) mais en plus elle agissait comme un vrai dictateur! Et Martin était foncièrement contre les dictateurs. Parce qu’avec Ombrage, ils n’avaient rien le droit de faire. Il n’y avait pas d’intérêt à rester trop collés quand on était en couple. On se faisait séparer aussi sec. Pas question non plus d’être trop débraillé, la mégère rectifiait ça illico presto. Juste au nom de ses sacro-saintes valeurs, desquelles Martin se fichait totalement. Il ne s’en fichait pas, il s’en contrefoutait. Vivement qu’il se barre d’ici! Mais Martin avait décidé d’utiliser les mois qu’il lui restait au château intelligemment. Pourquoi ne pas alors s’impliquer dans une association sympa qui rendrait service à tout le monde? Ils devraient avoir une médaille pour avoir osé s’insurger contre Ombrage, non? Au moins la Légion d’Honneur! Ou tout autre titre honorifique. Pourquoi pas celui de bienfaiteur de l’Humanité?

Bref. Pré Au Lard, nous voilà. Mais il n’y avait pas moyen d’y aller sans son autorisation. Pourvu que Martin ne l’ait pas jeté par inadvertance quand il a fait son ménage la semaine dernière. Ca serait la catastrophe! Il ne se voyait pas piquer un sprint jusqu’au bureau de Dumbledore qui de toutes façons devait avoir certainement une foule de choses toutes plus intéressantes que de donner un nouveau formulaire à un élève étourdi. Puis ses parents ne la recevraient pas à temps, et Martin pourrait dire adieu à la sortie, et à la réunion du groupe. Misère!Enfin, Martin la retrouva, dans les papiers importants qui se baladaient, chiffonnés au fond de son sac. Rusard lui jeta un œil soupçonneux quand il regarda l’autorisation remise en état d’une manière plutôt rudimentaire. Certainement qu’il croyait que c’était un faux, allez savoir ce qui pouvait se passer dans la tête d’un concierge!

Déambulant les mains dans les poches dans les rues du village, Martin avait fini par repérer l’endroit où l’AD avait choisi de se réunir pour la première fois, à savoir la Tête de Sanglier, un bar à la réputation plutôt glauque. Car il y avait des gens glauques, mis en scène dans un endroit sordide, le tout joyeusement orchestré par un patron des plus glauques. Tout ce petit monde glauque était en train de boire dans de la vaisselle à la propreté douteuse, ou de manger avec des couverts à l’aspect peu ragoûtant. Martin vit un homme avec une verrue grosse comme un champignon accoudé au bar, en train de boire une bière bien frappée. Martin se demandait si la rumeur comme quoi il y avait des asticots dans les fonds des verres était vraie. Pas moyen de vérifier maintenant. Martin ne boirait pas dans une telle vaisselle. Sa mère aurait piqué une crise. Elle se serait enfuie de ce satané endroit à toutes jambes. Moyen. Des élèves de Poudlard étaient là. Beaucoup de Gryffondor. Une poignée de Serdaigle. Quelques Poufsouffle paumés. Pas l’ombre d’un Serpentard. Tant mieux, Martin n’avait pas envie que l’un d’eux déclenche une bazton qui aurait vite fait de dégénérer. On ne savait jamais, avec des hurluberlus pareils!

Potter réitéra ses déclarations, croyant dur comme fer au retour de Vous Savez Qui. Comment remettre en doute le témoignage d’Harry? Alors que c’était un témoin oculaire?Qu’il avait assisté à la résurrection du Mage Noir en direct live? Comment Fudge pouvait affirmer qu’un élève de cinquième année accablait son entourage de calomnies? De propos diffamatoires? C’était absurde. D’accord, tout le monde croyait qu’il était mort, et faire face à un éventuel retour après quatorze ans d’absence était comment dire…déconcertant. Mais c’était possible. Même si la nouvelle paraissait abasourdissante, abracadabrante. L’absence de Diggory ne pouvait qu’appuyer l’hypothèse. Potter avait dit vrai. Martin n’avait pas besoin d’être convaincu. Se présenter? Fastoche. Martin écouta les élèves attentivement. Puis, quand ce fut son tour, il se leva, et déclara d’un ton ferme, son ton de capitaine, celui qu’il réservait pour ses entraînements. Celui qui incitait ses interlocuteurs à l’écouter.


Je suis Martin. Martin Antall. Je suis en septième année à Gryffondor. Je suis capitaine de l’équipe et batteur. Je pense qu’Ombrage est un fléau, et qu’on doit l’arrêter avant que la situation ne s’envenime. J’en ai assez que pour tous, ce soit « marche ou crève », j’en ai assez de ne pas pratiquer lors des cours de défense, j’en ai assez de lire ses livres débiles. J’en ai assez de l’incompétence de cette femme, de sa pseudo-dictature. Le pouvoir lui est trop monté à la tête, et il faut la faire redescendre sur Terre. Elle n’a pas le droit d’aller à l’encontre des règles qui sont millénaires. Elle n’a pas le droit de remettre directement en cause l’héritage des quatre fondateurs, avec ses règles stupides et ses décrets bidons. Alors c’est pour ça qu’il faut agir. Parce qu’on sombre vraiment, parce que certains d’entre nous ont des examens à passer en fin d’années, on ne va pas se laisser couler sans rien faire, non? Il n’est plus temps de pleurer sur nos morts, qui se sont battus pour la justice et pour la paix. Il est temps d’aller de l’avant, de montrer qui nous sommes. Parce que si il n’y a personne pour se dresser sur la route d’Ombrage, rien ne l’arrêtera, car elle se croira invulnérable. Elle croit bon de gangrener à petit feu la population de l’école en menant une politique de répression, mais nous nous laisserons pas avoir. Foi de Martin!

Après ce discours plein d’emphase, Martin avait une lueur malsaine d’intelligence et de rébellion dans le regard. Il regarda un à un ses camarades, d’un air déterminé. Lui pourrait motiver les troupes. Ils se battraient vaillamment, coûte que coûte. Si ils perdaient leur place à Poudlard, ils auraient au moins leur honneur sauf. Ombrage pouvait les priver de leurs loisirs. Commander à sa guise. Mais leur liberté, jamais! Martin, d’une démarche conquérante, la tête haute, le regard volontaire et affirmé, il s’empara de la plume et marqua son nom en bas de la liste, d’une écriture assez désordonnée, en pattes de mouches.

[HJ: vraiment mille fois désolée pour avoir fait traîner le sujet. J’espère que ça ira!]
Revenir en haut Aller en bas
GRYFFONDOR7ème annéeAdmin tout en douceur
    GRYFFONDOR
    7ème année
    Admin tout en douceur
AVATAR : Matthew Lewis
MESSAGES : 3194
[INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] Lumos-4fcd1e6

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG: SANG PUR
[INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] Empty
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] [INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] EmptyMer 13 Fév 2008 - 9:21

Le chaos qui commençait à régner dans l'école se faisait ressentir de plus en plus depuis l'arrivée de Miss Ombrage à Poudlard. Il devenait difficile de bouger sans qu'un rapport soit établi sur tous vos faits et gestes !
Neville ne savait que trop que tout cela irait de mal en pis. Il suffisait de la regarder et de prêter attention à toutes ses mimiques pour savoir qu'un monstre borné et avide de pouvoir se cachait derrière cette femme.
Et le seul fait de savoir que Rogue s'entendait bien avec elle était mauvais signe pour les élèves de Dumbledore. Le Gryffondor avait des frissons à chaque fois qu'il rentrait dans la classe emplie de couleur rose et de chats (!!!) par monts et par vaux. C'était insupportable de voir toutes ces assiettes pleines de chatons qui se promenaient. Mais le pire était sans doute qu'il fallait rester immobile dans un cours appelant la pratique !
Neville n'avait pas très confiance en lui sur ce point. Le seul professeur de défense contre les forces du mal qui était parvenu à sortir quelque chose de lui avait été Lupin, en lui permettant d'utiliser le sortilège du "Ridiculus" sur son pire ennemi à l'époque Severus Rogue.
Neville ne se croyait certainement pas capable d'envoyer des sorts maléfiques ou non. Il n'arrivait pas en sortir de lui cette volonté farouche qu'avait Harry parfois dans ces actes.
Il aurait bien voulu que son ami lui prête un peu de son courage pour apprendre à s'en sortir tout seul.
Alors lorsque Ron vint le voir pour lui dire, de façon très discrète (ou presque) qu'une réunion allait avoir lieu dans le but de défier Ombrage mais surtout d'apprendre à pratiquer la Défense contre les Forces du Mal, Neville sourit de l'intérieur. Et lorsque que son camarade précisa que ce serait Harry le professeur, Neville ne mit pas deux secondes à répondre qu'il viendrait.

La sortie à Pré-au-Lard était alors une magnifique opportunité pour tous les élèves qui voudraient rejoindre cette "assemblée" spéciale. La Tête du Sanglier avait été choisi pour la rencontre, mais Neville ne l'avait encore jamais approché, son aspect paraissant trop repoussant pour lui.
Ce jour là, il y avait beaucoup d'agitation. Tous les élèves était pressés de passer pour aller profiter entièrement de cette belle journée qui s'annonçait.
Neville se posa pour boire une bièreaubeurre en attendant l'heure de rejoindre les autres.
Il était seul car bien sûr, Seamus n'était pas venu. L'ambiance était devenu tendu entre eux tous depuis ce qu'il s'était passé dans le dortoir entre lui et Harry. Et surtout, Neville pensait que ce n'était peut-être pas une bonne idée de lui avouer l'existence de l'AD alors que Seamus n'avait qu'une idée en ce moment, c'était d'éviter au maximum Harry pour éviter de se disputer encore avec lui.
Pour l'instant donc, il valait mieux éviter de lui dire. Peut-être que lorsqu'il se serait fait une raison, il les rejoindrait à son tour.
Après, c'était une belle cause que de trouver les meilleurs moyens pour se défendre contre les Mangemorts et leur chef.

En attendant, Neville se réchauffait devant sa bièreaubeurre quand il entendit une vois familière s'adresser à lui. Il releva la tête et sourit.


- Salut le solitaire. ça ne t'ennui pas que je reste avec toi en attendant la réunion ?

Il n'eut pas le temps de répondre que Luna s'asseyait aussitôt près de lui. Il acquiesça cepandant de la tête, par principe.
Ainsi donc, elle était au courant elle aussi ?
Cela ne l'étonnait pas vraiment de Luna Lovegood. En même temps, peu de chose l'étonnait venant d'elle. Cela signifiait cependant, que l'AD ne serait pas composé uniquement de Gryffondor ! Le lion en fut content. Plus il y aurait de monde et mieux ce serait.


- Que fais-tu toute seule par ici ? Tu n'as...personne...avec qui venir ?

Il connaissait déjà la réponse mais il voulut quand même l'entendre de sa voix. En même temps, lui non plus n'était pas accompagné.
Luna commença à lui expliquer ses aventures de la journée et il l'écouta patiemment, riant de temps en temps à ses absurdités.
Cette Sersaigle était vraiment bizarre mais cela ne faisait que l'enchanter encore plus de l'avoir rencontré.

Quand le moment fut venu d'y aller, il se leva et proposa à Luna de venir avec lui. Ils partirent dont ensemble jusqu'à la Tête du Sanglier où un ameutement avait déjà lieu. Neville espérait juste que cela n'alerterait pas les professeurs et qu'ils seraient tranquilles durant toute la réunion.
Il jeta un regard à Ron, Hermione puis Harry qui lui renvoya rapidement son salut d'un air crispé. En même temps, il y avait de quoi...
Tous les élèves s'assirent au bout d'un moment, Luna d'un côté de lui. Ils devaient être les derniers à se présenter comme l'avaient demandé Harry. Neville n'avait jamais été très doué pour tout ça. Parler à l'oral...quel calvaire ! Mais le sourire étrange de Luna lui donna comme un certaine confiance. Et quand ce fut son tour, il dit simplement :


- Bonjour. Euh, je suis Neville Londubat en cinquième année comme beaucoup d'entre vous...et...je suis là pour apprendre tout ce que tu peux nous apprendre Harry parce que je pense que tu es celui qui pourra nous guider cette année. Euh....je suis...derrière toi ! Pour tout ce que tu feras...

Il n'ajouta rien de plus. Il prit la feuille, la signa de son nom d'une main un peu tremblottante et la passa à Luna.
Espérons qu'aucun n'élève ne les dénonceraient...Ce serait dramatique. En tout cas, ils s'étaient tous engagés !

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Longue vie aux Rictusempriens !
Gardez-nous au top en pointant votre baguette [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]et[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous
Invité
Invité
[INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] Lumos-4fcd1e6
[INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] Empty
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] [INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] EmptyMer 13 Fév 2008 - 9:54

Difficile de se pouvoir s'adonner à des activités simples sans être espionner ces derniers temps ! Luna ne comprenait pas l'attitude de la dite Ombrage ! Elle avait comprit bien sûr que celle-ci profitait de son pouvoir pour savoir comment prendre la main définitivement sur l'école de Poudlard mais cela ne ferait que nuire à tous les élèves de l'école.
Si Ginny ne lui avait pas dit, Luna n'aurait sans doute pas su qu'une réunion se préparait pour l'Armée de Dumbledore, une organisation qui serait menée par Harry Potter. Luna était très contente qu'il ait enfin décider de prendre les décisions qu'il fallait pour la bonne marche de la lutte anti-Vous-Savez-Qui.

De plus, Luna aimait bien Harry. Surtout depuis que son père lui avait avoué que ce jeune homme disait sans aucun doute la vérité sur Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom !

Luna avait bien débuté la journée de la sortie à Pré-au-Lard. Elle avait au départ perdu la feuille d'autorisation qui lui permettrait de sortir à l'extérieur de l'enceinte de l'école.
Elle s'était donc mise à chercher partout quand elle se souvint qu'elle l'avait accrocher au-dessus de son lit à baldaquin pour être sûre et certaine que les Ronflaks ne viendraient pas dans la nuit pour les lui volés.
Une fois récupérés, elle était donc partie pour la journée. Ginny Weasley, qui était encore sans doute la seule des élèves à lui adresser encore la parole après cinq longues années de classe avec elle, lui avait proposé de partir ensemble. Mais le fait que ls Serdaigles ne pouvaient sortir qu'ensemble (et de même pour les autres maisons) à Pré-au-Lard, cela ne fut possible.
Les nouveaux décret de l'horrible Ombrage ne faisait que se propager comme une peste à l'intérieur de l'école.
Finalement, Luna dit qu'elle irait toute seule et qu'elle la retrouverait directement à la Tête du Sanglier.

Quand elle arriva au magasin de bonbons de Pré-au-Lard, elle aperçut un visage connu par la fenêtre d'un des Pubs de cet endroit.
Sans hésiter, elle rentra à son tour et entreprit de le rejoindre.


- Salut le solitaire. ça ne t'ennui pas que je reste avec toi en attendant la réunion ?


Elle s'assit sans se demander s'il était pour ou pas. D'ailleurs, elle n'avait pas fait attention de savoir d'abord s'il était au courant ou non pour l'AD ! C'était évident que ce jeune homme, dont le courage était enfoui et pas encore éclo, était au courant pour ce combat caché contre Ombrage et par extension, le maitre des Mangemorts.

- Que fais-tu toute seule par ici ? Tu n'as...personne...avec qui venir ?


Elle le regarda d'un air curieux et finalement répondit :

- Je n'ai pas eu le temps de rassembler toute mon équipe de déplacement. Ils étaient trop occupés. Il n'y a que les Nargoles qui m'ont causé du souci ce matin. Ils ont insisté pour venir !

Elle continua de parler sans vraiment faire attention à ce qui sortait de sa bouche. Neville restait pour la plupart du temps silencieux et cela ne l'a dérangeait pas du tout.

Au bout d'un moment, il se leva et luis proposa de partir en même temps que lui. Elle se leva alors et se dirigea vers la porte, suivi de près par Neville Londubat.

Quand ils arrivèrent au Pub en question, Luna se méfia des coins de porte, de peur de voir quelque chose en sortir. On ne sait jamais.
Elle regarda d'un tour d'oeil toute la salle et reconnu des Pousouffles, des Serdaigles, et tant de Gryffondors !
Comme quoi, cette réunion avait eu plus de succès que prévu au départ, d'après ce qu'avait dit Ginny.
D'ailleurs, en parlant de Giny, elle l'aperçut assise pas très loin de Ron et en face des jumeaux qui avaient un air plus graves que d'habitude.
Luna suivit Neville jusqu'à une chaise et entreprit de s'asseoir à côté de lui.

Harry commença à parler et Luna n'en perdit pas une goutte. Elle l'écouta en le transperçant de son regard pour bien discerner les mots qui émanaient de sa bouche.

Quand ce fut le tour de Neville de se présenter, elle comprit bien qu'il était nerveux. Elle lui lança un regard afin de le rassurer. Parce que parle en public n'est pas vraiment quelque chose d'insurmontable.
Puis la feuille glissa jusqu'à elle où elle apposa sa signature avec un drôle de stylo qui lui appartenait.
Puis elle leva les yeux directement dans ceux de Harry et pronoça distinctement :


- Je te crois quand tu dis que Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom est de retour et je te crois aussi quand tu dis que tu l'as affronté et que tu lui as échappé. Donc, je suis ici.

Elle fit glisser la feuille vers le centre de la table ne sachant à qui la donner. De toute façon, ça lui était égal au fond. Puis elle tourna la tête comme une mini-décharge venait de la prendre au cerveau et finit par :

- Ah oui. Je suis Luna Lovegood, fille de quatrième année à Serdaigle

Et avec un sourire bénin, elle attendit patiemment la suite de la réunion
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
[INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] Lumos-4fcd1e6
[INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] Empty
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] [INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] EmptyJeu 21 Fév 2008 - 13:54

    C'était un matin où il faisait très froid, encore toute endormie sous sa couverture bien chaude aux couleurs de Serdaigle, une jeune fille aux cheveux de couleur noires dormait encore paisiblement en faisant de doux rêves en rêvant qu'elle avait eu un super Noël avec plein de cadeaux entourée de ses proches. Dans le dortoir des filles ont entendé la chaumière qui était en marche qui permettait d'avoir de l'air chaud dans toute la pièce. En plus c'était un samedi matin, donc il y avait pas de cours aujourd'hui donc elle pouvait passer sa matinée si elle le voulait à dormir comme une marmotte. C'est ce qu'elle avait prévu de faire jusqu'à quelqu'un parla trop fort et qui réveilla la jeune fille d'un profond sommeil. Elle se redressa un peu sur elle-même afin de voir qui s'était qui l'avait réveillé, mais elle ne vit personne. Cela devait sûrement être un élève de première année pour ne pas avoir la maturité de s'excuser auprès d'elle. Après, avoir essayé de s'endormir plusieurs fois, mais en vain elle ne réussit pas au grand désespoir de la brunette. Alors, elle se leva et alla près de la fenêtre qui se situait près du lit de la jeune Serdaigle puis tira les rideaux et vit qu'il avait neiger au grand plaisir de Cho, elle fit un grand sourire avant de faire sa toilette quotidienne.

    Après s'être préparée avec des vêtements bien chauds avec un manteau, des gants et un bonnet pour éviter d'avoir froid ou tomber malade, elle s'empressa de courir dans les escaliers pour aller prendre son petit-déjeuner à toute vitesse pour ensuite aller s'amuser dans le parc pour faire bataille de boules de neige. Une fois arrivée à la Grande-Salle, elle s'empressa de faire un signe à ses amis et de manger un bon petit-déjeuner et partit dehors en courant pour aller profiter un peu des bons moments avec ses amis qui étaient déjà dehors entre discutions et bataille de boules de neige. Dès qu'elle fut arriver dans le parc, elle courra vers ses amies puis pris de la neige dans ses mains pour ensuite former une boule pour lancer sur une de ses camarades tout en rigolant comme une petite folle, mais en s'amusant aussi et ce fut ainsi qu'une bataille de neige se déclara et cela dura jusqu'à l'heure du repas c'est-à-dire jusqu'à midi à la grande joie de Cho. Pour la deuxième fois de la journée la jeune fille se dirigea vers la Grande-Salle afin de prendre un déjeuner, car cela lui avait donné drôlement faim, elle mangea ce qui lui tomba sur la main avec régal et plaisir en blaguant avec des gens qui étaient à la table des bleus et or. Quelques minutes plus tard la sorcière avait fini de manger puis se dirigea dehors pour être présente à la sortie à Pré-au-Lard comme chaque samedi.

    Après que Monsieur Rusard ait fait l'appelle, Cho et les autres élèves se dirigeaient vers le lieu où la sixième année avait le plus envie d'aller c''est-à-dire Pré-Au-Lard. Quelques minutes de marche plus tard, elle arriva au lieu qu'elle préférait le plus au monde. Maintenant, cette dernière se dirigea vers le magasin de Quidditch où dedans il y avait des accessoires pour ce sport qui était tellement magique aux yeux de la jeune chinoise en ayant envie de faire une petite folie. Mais il fallait qu'elle économise pour pouvoir s'acheter tout ce qu'elle voulait pour Noël. La sorcière se promena à peu près en s'emmitouflant un peu plus dans son manteau à chaque pas qu'elle faisait dans la neige. Une heure était déjà passé quand Cho se rappela qu'il y avait la Réunion de l'AD en compagnie du trio. La jeune Serdaigle se mit à courir le plus vite possible pour ne pas être en retard à la réunion, sinon cela ferait une mauvaise impression. Maintenant, la bleue et or était devant la tête du Sanglier, elle ouvra la porte puis franchit avec succès le seuil de la porte, la chaleur envahissait tout le corps de la jeune Chang qui lui faisait un bien fou. Puis ferma la porte pour ne pas que les autres élèves ait froid et décida de rester debout à côtés d'autres élèves.

    Dans la salle au premier plan il y avait bien sûr Harry, Hermione et Ron sans qui la réunion n'aurait pas eu lieu. Puis il y avait beaucoup d'autres élèves qui étaient là qui avaient répondu présent à l'appelle de la Réunion pour pouvoir se défendre contre celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom et les Mangemorts. Il y avait toutes les maisons sauf Serpertard qui eux étaient du côté de la méchante Ombrage que personne ne pouvait voir surtout les membre de l'AD. Dès que les personnes se mettaient à parler, elle les écouta tous attentivement afin de ne pas en perdre une seule miette de ce que disait Harry et les autres membres . Mais en même temps que les autres parlaient, Cho réfléchit, elle était totalement d'accord pour participer à des cours en plus surtout qu'ils étaient dirigés par Harry en personne que demandait de plus ? Le célèbre sorcier mit vite les choses bien au clair dès la première minute à propos de Cédric, aussitôt elle baissa la tête, pour ne pas avoir les regards sur elle. Ce n'était pas qu'elle avait honte, loin de là, mais elle n'aimait pas avoir tous les regards sur elle sous prétexte qu'ils avaient de la peine pour la chinoise. Certes, elle était encore un peu fragile de cet évènement tragique. Tout le monde se présenta, la jeune Chang était désormais la dernière à ne pas s'être présenté. La jeune chinoise regarda tout le monde puis souffla un bon coup avant de dire.


    « Bonjour tout le monde, je suis Cho Chang, je suis en sixième année. J'étais avant l'attrapeuse de Serdaigle, mais j'ai dû arrêter à cause d'une blessure au genou. Cédric, était quelqu'un de très proche et important pour moi. Et comme tout le monde si je suis ici, c'est pour lutter contre le Seigneur des Ténèbres ainsi mettre au plus bas les plans de Ombrage. Je crois et soutient à cent pour cent Harry pour créer les cours de Défenses Contres les Forces du Mal en cachette. »

    Elle adressa un regard à Harry, puis alla près de la table où il y avait Hermione & Ron, puis inscrit son nom et prénom sur le bout de parchemin.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
[INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] Lumos-4fcd1e6
[INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] Empty
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] [INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] EmptyVen 22 Fév 2008 - 7:30

Quand tout le monde eut quitté le bar miteux, Harry se trouva partagé. C’était un mélange confus de sentiments qui l’imprégnait. De l’épanouissement, pour commencer. L’impression d’avoir accompli quelque chose, de franchir la limite d’un long combat acharné. De la fatigue aussi. L’épuisement du cavalier solitaire ayant affronté une foule suspicieuse. L’abattement d’un narrateur brisé par un trop long plaidoyer. Enfin, il y avait l’anxiété. Celle de ne pouvoir se montrer à la hauteur de la suite des événements. Mais, en y réfléchissant bien, cette même crainte l’avait habité quelques heures auparavant. Or, tout venait de bien se passer.

Harry ne fut pas fâché de laisser derrière lui l’air confiné de la Tête de Sanglier. Une bouffée d’air frais vint lui fouetter l’esprit, ramenant un semblant d’ordre dans ses idées. Il convenait maintenant de réfléchir à un lieu et une fréquence de réunion. C’était là que se posait tout le problème. Jamais pièce ne serait suffisamment grande et discrète pour abriter une vingtaine d’élèves. Et il faudrait jouer d’adresse et d’ingéniosité pour caser les rassemblements entre les entraînements de Quidditch et les devoirs.

Hum. A présent, le panorama d’une montagne insurmontable se projetait devant lui. Mais il y parviendrait, il l’avait toujours fait. Sans compter que, pour le moment, d’autres préoccupations lui hantaient la tête. Cho Chang en occupait une bonne partie. Plus que jamais, le Gryffondor était persuadé d’avoir toutes ses chances avec elle. Bien sûr, il lui faudrait vaincre ses propres démons intérieurs pour faire le premier pas. Elle, de son côté, se verrait contrainte d’endeuiller Cédric une bonne fois pour toute. C’était une question de volonté et de temps. Le temps. Harry en avait. Il pouvait s’y appuyer et fonder des espoirs.

Pour parachever cette journée idyllique, il porta un regard sur le parchemin que tous – sans exception – avaient signé. Les noms s’affirmaient les uns après les autres, près à prendre part à une véritable rébellion conspiratrice.


[INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] Parcheminhn2
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
[INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] Lumos-4fcd1e6
[INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] Empty
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] [INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.] Empty

Revenir en haut Aller en bas

[INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» [INTRIGUE] A la Tête de Sanglier [A.D.]» ♣ intrigue oo5.» Intrigue 3 - Carnaval de Broadway [terminée]» INTRIGUE : Un anniversaire à rebondissement» [Intrigue #1] Organisation
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HORS JEU :: La pensine :: Sept. 1995-Août 1996-