AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

Meredith Brooms

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Meredith Brooms Jeu 29 Nov 2007 - 23:40

Comment avez-vous connu ce site ?

Par une amie...

Age du posteur :

15 ans

Nom :

Brooms

Prénom :

Meredith

Age :

19 ans

Lieu de naissance :

Londres

Origine :

Sang-mêlé

Physique :

Meredith est d'une beauté simple mais qui suscite parfois l'envie. Tout en elle semble harmonieux, de ses cheveux d'un blond doré, légèrement bouclé, au teint pâle mais vivant de sa peau. Quelques mèches folles de sa chevelure, la pluspart du temps attachée, viennent s'amuser devant ses yeux, ce qui l'irrite profondément. Son épiderme, impeccable, ne semble avoir jamais souffert d'une quelquonque maladie. Ses joues se colorent sans arrêt de rouge, lorsqu'elle est triste, heureuse, fière, gênée, en fureur, où en toutes autres occasions. Ses yeux, couleur chocolat, pétillent naturellement de malice et d'intelligence, ayant malheureusement le don de dévoillé chacuns de ses sentiments. Ses lèvres légèrement pulpeuse sont colorés d'un rose discret, qui s'étirent la plus part du temps en un irresitible sourire en coin. Elle n'est pas très grande, environ 1m50, cependant, elle reste féminine dans ses courbes légère mais évidente. Elle est tout de même effroyablement complexé par sa petite taille, d'où le fait qu'elle ne sort jamais sans ses souliers à talons.

Caractère :

Calme, timide et réservée? Non, tout cela n'a rien à voir avec Meredith. Elle est une vraie bombe d'énergie! Toujours souriante et malicieuse, rien ne semble lui échapper. Elle est d'une logique implacable, mais a tendance à s'inquiéter pour tout. Elle a de la difficulté à faire des choix et à prendre des décisions, préférant alors suivre son instinct. Par contre, lorsqu'elle décide d'une chose, rien ne peut la faire changer d'avis.

Elle est prompt, très vivante et n'hésite pas à donne son opinion. Elle fait, toutefois, preuve d'une naïveté légendaire. Confiante en la nature humaine, elle a tendance à ne voir que le bien dans chaque individu bien qu'il y ai quelques exceptions.

Travaillant avec acharnement, elle ne fait rien à demi-mesure. Des sautes d'humeurs fréquentes font part de son caractère, la rendant parfois incompréhensible envers son entourage. Toujours prête à accepter les défis, elle est très orgueilleuse, même si elle affirme haut et fort de ne se soucier aucunement de l'opinion des gens. Elle est prête à tout pour mettre son grain de sel dans l'histoire de l'humanité.

Indépendante et solitaire, elle ne recherche pas vraiment la compagnie d'autrui. Elle peut autant vivre seule qu'en société. Elle n'aprécie guère que les gens pénètrent sa ''bulle''. Elle n'aime pas être au centre de l'attention, ça ''l'empêche de se concentrer'', mais entre nous, on sait bien que c'est part gêne.



Signes particuliers :

Le contour d'un croissant de lune bleu délavé sur son omoplate gauche.

Ce qu'il ou elle aime :

Meredith aime plusieurs choses différentes et variées. Elle aime la simplicité, restant pantelante devant un chêne ordinaire et perplexe devant la plus arabesque des peintures. Elle apprécie la vie et tout ce qui est coloré. Un de ses plus grands plaisirs est de préparer des potions, appréciant la finesse que requiert et art. Elle adore la littérature et les marches en forêt. Elle a tout de même un goût de l'aventure prononcé ansi qu'une totale admiration devant l'art de la tromperie même si elle a horreur de s'y prêté. Elle adore aussi écouté de la musique, passant de la délicate instrumentale, au métal déchaîné. Elle est pourtant une très mauvaise musiciene. Elle préfère la finesse et la simplicité, au voyant grotesque.

Ce qu'il ou elle n'aime pas :

Beaucoup de chose. Tant ses goûts sont variés et changeants, ses dégoûts sont profonds et inflexibles. Elle déteste tout ce qui l'amène à s'éloigner de la terre. Elle a peur des hauteurs, ce qui cause, entre autre, son profond dédain du quidditch. Rien ne la lasse plus qu'un regroupement de fans de quidditch, en délire.

Une autre chose la désenchante considérablement. C'est la pluie. Cette chose froide et peu agréable, qui vous tombe dessus contre votre gré, vous prenant complètement au dépourvue. Vraiment, nul n'est plus désagréable que ça!

Cependant, ce qui l'écoeure le plus, c'est de ne pas être ne mesure de sauver une vie. En tant que guérisseuse, elle s'oblige à réussir tout ce qu'elle entreprend. Lorsqu'un de ses patients meurs et qu'elle doit avertir la famille du concerné, elle voudrait simplement se retrouver devant une bonne bouteille de Whisky pour calmer son chagrin.




Histoire :

Mai 1976, un avant-midi ensolleillé, un vent frais parcourant l'horizon. Une journée de bonheur...Une journée de soulagement...Une journée magique. Un hôpital moldu, en plein centre ville de Londres. Une chambre silencieuse, ses occupants béats devant un nouveau-né. Un enfant attendu, désiré et déjà aimé. Meredith, tel sera son nom. Un poupon aux cheveux blonds, vivant et en santé. Mai 1976, tout est parfait, tout va pour le mieux.

-MAMAAAAA!! VEUX CHOCOLAT, VEUX CHOCOLAT!
Enfant de 2 ans, aux cordes vocales bien entraînées, Meredith a déjà son petit caractère. Précoce, elle marche depuis plus d'un an et parle depuis plusieurs mois déjà. Présentement, se trépignant sur sa chaise, elle réclame son bien, en hurlant sur sa pauvre mère, dépassée par les évènements. Meredith, contrariée du manque de réaction de sa maman, hurle de plus en plus fort en tendant les mains vers le chocolat. Comme par magie, la friandise quitte le comptoire et lévite jusqu'aux mains de l'enfant. Satisfaite, elle se tu et commençe à déguster le chocolat sous les yeux ébahis de sa mère. La petite, née de mère moldu et de père cracmol, cause un grand émois dans la famille. Sa mère, choquée, peine à accepter l'existence de la magie. Son père, enchanté, s'émerveille devant son enfant magique.

L'enfance de Meredith peut être qualifié de joyeuse et d'aimante. Sa mère finit par s'habituer à la magie et la cajolle énormément. Son père, toujours là pour elle, lui raconte des histoires fantastiques sur le monde des sorciers, la faisant rêvée. Elle est inscrit à l'école primaire moldu mais c'est avec hâte qu'elle attend son entrée à Poudlard.

11 ans, Poudlard, une année si merveilleuse! Elle fut répartie dans la digne maison de Serdaigle, pour son esprit d'analyse et sa motivation au travail acharné. Sa soif d'apprendre était connue de tous ainsi que son intelligence. Ses parents la voyaient déjà aux plus hautes fonctions du ministère.

Son père, le seul enfant de sa famille à être cracmol, rêvait depuis longtemps de faire partie de l'élite sorcière, et il était prêt à tout afin de réaliser son ambition à travers sa fille.

Contrairement aux attentes de son père, Meredith était passionné de l'art des potions et de la botanique, surtout ceux qui touchaient le rayon curatif. Elle n'excellait pas vraiment dans ce domaine mais elle savait au plus profond d'elle-même que c'était sa voie.

Dès qu'elle reçut ses B.U.S.E et que ses parents prirent conscience de ses choix de cours, de nombreuses frictions éclatèrent dans la famille, qui, auparavant, rayonnait de bonheur. Ses parents restreignèrent considérablement sa liberté et essayèrent, sans succès, de changer ses options.

Tout cela irrita profondément Meredith qui décida de s'éloigner de ses parents. Si ils ne pouvaient accepter ses choix, ils vivraient sans elle. Elle réussit ses A.S.P.I.C avec succès mais ses parents ne prirent même pas la peine de venir assister à la remise de son diplôme.

À sa sortie de poudlard, elle se trouva un petit appartement et commença sa formation en tant qu'apprentie guérisseuse à St-Mangouste. Elle travailla avec acharnement et devint une des meilleures apprenties. Sa famille lui manquait mais elle adorait vraiment son travail. Sauver des vies la réconfortaient, lui donnaient l'impression d'être utile. Cependant, elle rêvait de plus! Elle voulait devenir guérisseuse de terrain, comme ceux qui avaient sauvé tant de vies lors de la dernière guerre. Vivre d'aventure et de médecine! Si une guerre se présentait, elle serait prête.

Lorsque la rumeur du retour de Voldemort éclata, elle y crut. C'est par contre avec surprise qu'elle reçut un hibou l'invitant à se joindre à l'ordre du phoenix. Ses talents étaient connus tout comme son interêts à combattre les forces du mal. Elle accepta. La voilà maintenant apprentie guériseuse au service de l'ordre du phoenix!


Exemple de rpg : (En vous rendant au ministère pour régler une bête contravention, vous transplanez accidentellement en plein habitat moldu. Le salon d'une paisible famille occupée à regarder la TV, en fait. Comment réagissez-vous ? 25 lignes COMPLETES minimum, respectez les règles d'écriture)

Allongée paisiblement sur un vieux divan, Meredith se repose. Hier, beaucoup de patients s'étaient présentés à l'hôpital, plus que d'habitude. On n'avait pas cessé de l'appeler ici et là, pour de l'aide, des soins ou de simples commissions. Elle s'était exécutée avec beaucoup d'application afin de satisfaire les demandes de tous et chacun. Exténuée au-delà du possible, elle était rentrée au petit matin. Sans prendre le temps de se dévêtir, ni même d'atteindre son lit, elle s'était assoupie sur son divan, en plein salon. Aujourd'hui, c'était sa journée de congé, pas besoin de réveil-matin! Elle pourrait ce levée à l'heure qui l'enchanterait et faire ce qu'elle voudrait du reste de sa journée. Le Jeudi! Quel merveilleux jour de la semaine! À en juger par le gargouillement prononcé, s'échapant de l'estomac de Meredith, il devait être à peu près midi. Malgré sa faim évidente, la jeune femme resta endormie.

Un rayon de soleil intrépide s'échapa alors du contrôle serré de l'infâme rideau noir. Il se déplaca tranquilement sur le sol en direction de notre belle au bois dormant. Malicieux, il parcourut son bras. Narquois, il glissa le long de son épaule. Rusé, il caressa son cou, atteigant la base de son menton. Audacieux, il arpenta ses lèvres, puis escalada la parois escarpée de son nez. Euphorique, il traversa la dernière ligne droite et se déposa fièrement sur les paupières closes de Meredith.

La demoiselle laissa échapper un grognement en se frottant énergiquement les yeux. Elle s'étira paresseusement en baillant d'une manière professionelle. Elle s'assit tranquilement, en essuyant par habitude le petit coulis de bave qui descendait le long de sa bouche. Pas encore tout à fait réveillée, Meredith passa une main paresseuse dans ses cheveux, les yeux fixés sur les souliers à talons noirs qui ornaient ses pieds...Souliers à talons...Noirs...Encore dans ses pieds? Qu'est-ce qu'il faisait là bon sang! Elle se leva précipitamment, constatant son état avec étonnment. Qu'est-ce qu'elle faisait encore habiée de ses vêtement d'hier? À peine son questionement fut-il formulé, que la réponse lui fut donnée. Tout lui revint en mémoire! De ses heures de travails endiablés à son couché précipité sur le sofa. Elle soupira et se dirigea nochalement vers la salle de bain afin de faire sa toilette.

Après quelques heures, elle sortit de la salle, toute propre, légèrement parfumé de vanille. Vêtue d'une jupe noire au-dessus du genou et d'un chemisier blanc aux manches courtes, Meredith se dirigea vers la cuisine. Elle avait terriblement faim. Normal, pour une fille n'ayant pas souper la veille. Avec hâte, elle pénétra une pièce. Sa surprise fut telle qu'elle poussa un cri strident. 5 hiboux furieux cognaient contre sa fenêtre. Finalement revenue de sa surprise, elle se dépêcha de les laisser entrés.

Après avoir déchargé leurs paquets, les oiseaux s'envolèrent, non sans lui avoir donné quelques coups de bec bien placé, vers d'autres horizons. Maudissant ses stupides volatiles, elle s'empara des 5 lettres posées sur son comptoir. La première provenait de son supérieur, probablement un relevé de ses erreurs, sans importance. La deuxième venait d'un nouvel apprentis guerriseur franchement agaçant qui s'était amouraché d'elle. Elle la jetta au poubelle. La troisième était nul autre que la célèbre Gazette du Sorcier, qu'elle lirait plus tard. La quatrième était une lettre du ministère. Elle lui aurait sans doute porté aucune attention si il n'y avait pas eu d'inscrit sur son enveloppe la mention: IMPORTANT.
Elle fit sauter le cachet et s'empara du parchemin jauni. Ses yeux parcoururent la feuille en un temps record.

En gros, elle devait se présenter au ministère pour payer une contravention. N'importe quoi! Elle avait marché trop vite dans un couloir selon le nouveau décret, le décret numéro 115. Meredith leva les yeux au ciel. Quelle perte de temps et d'argent. Pas question qu'elle paye pour une si stupide infraction! Oubliant sa faim, elle courut furieusement jusqu'a son entrée. Elle enfila, en marmonant quelques insultes aux sujets des nouveaux décrets, ses souliers à talons noirs. Elle s'empara de son sac à main, et transplana vers le ministère, les idées pas très claires.

Lorsqu'elle releva les yeux, elle constata avec horreur qu'elle venait d'apparaître dans un paisible salon moldu, à en juger par leurs yeux exorbités et leurs bouches entrouvertes. Tsss, elle avait transplané comme une débutante! Elle se gratta pensivement la tête devant ses vieux moldus, qui semblait figés sur place. Elle devrait sans doute leurs effacer la mémoire...Après tout, elle ne tenait pas particulièrement à ce que ses supérieurs aprennent sa gaffe! Tsss, transplané en plein salon moldu! Elle ne voulait pas ternir sa réputation. Elle s'empara vivement de sa baguette magique. Au même moment, un gargouillement gênant s'échappa de son ventre, sa faim revenant au galop. Elle rougit, gênée. Oubliant sa réputation et son intention de leurs effacer la mémoire, elle bafouilla en regardant ses souliers:

-Vous n'auriez pas quelque chose à manger?


Post désiré :

Apprentie Guérisseuse à Sainte-Mangouste et Membre de l'ordre du phoenix

As-tu lu le règlement ?

Oui, Et j'approuve
Nom et prénom de votre célébrité sur votre avatar :

Alison Lohman


Dernière édition par Meredith Brooms le Dim 7 Juin 2009 - 18:53, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Meredith Brooms Dim 2 Déc 2007 - 21:54

Bienvenu ! :colique:
Revenir en haut Aller en bas
    GRAND MANITOU
MESSAGES : 1137

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG SANG: INCONNU
MessageSujet: Re: Meredith Brooms Mar 4 Déc 2007 - 22:41

Très bonne fiche en effet.

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Meredith Brooms Aujourd'hui à 21:06

Revenir en haut Aller en bas

Meredith Brooms

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Meredith Harper/Gorgone, une Gorgone et humaine assez particulière» Meredith Grey» Meredith Williams Ruthenford [TERMINE]» Grey's Anatomy» Meredith Gallea [Poufsouffle]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ACCUEIL :: Présentations :: Fiches sans réponse ou en attente-