AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

Mademoiselle Hodius von Hess

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Mademoiselle Hodius von Hess Sam 24 Nov 2007 - 23:23

Comment avez-vous connu ce site ? Par moi-même (c'est mon deuxième compte xD)

Age du posteur : 16 ans

Nom : Hodius von Hess

Prénom : Nikodemia Rosemund

Age : 36 ans

Lieu de naissance : Kiel, au Nord de l'Allemagne

Origine : Sang-Pur, mais pas dans les branches les plus reculées de son arbre généalogique.

Physique : Malgré le fait qu'elle ait déjà bien vécu, Nikodemia paraît encore très jeune. A la voir ainsi, ses cheveux presque noirs tombant sur ses épaules et sur son front, en une mêche parfaite, sa peau pâle, aussi pure et glacée que la neige, son corps mince et élancé, on lui donnerait facilement une vingtaine d'années, tout au plus, ce qui ne va pas pour lui déplaire. De taille moyenne, svelte, elle cultive la beauté avec le plus grand soin possible, tout en gardant malgré tout la simplicité de ces jeunes filles, belles par nature. Un petit nez, très légèrement retroussé, des lèvres fines, rosées, et deux grands yeux d'un bleu transparent arctique garnissent son visage ovale, comme pour mettre un point final au personnage, si intriguant...

Caractère : Le qualificatif qui conviendrait sans doute le mieux pour la jeune femme serait sans doute celui-ci: sauvage. En effet, Nikodemia n'est pas celle qui fera tout de suite confiance, et si c'est le cas, ce ne serait qu'une exception pour confirmer la règle. Quelque peu méfiante, elle compte donc énormément sur elle-même, et de ce fait, se montre être une personne des plus débrouillarde. Elle arrivera toujours, de par sa ruse et son intelligence florissantes, à se tirer d'un mauvais pas, quite à ce que quelqu'un d'autre paye à sa place. Mauvaise, dîtes-vous? Ce serait presque dérisoir. Oui, elle n'éprouve pas le moindre remord à ce qu'un autre soit puni, alors qu'elle, jouit de la liberté. Elle n'a même aucun regret pour quoi que soit, visiblement. Pas spécialement cruelle -quoi que-, mais surtout méthodique, soignée et réfléchie, elle peut très bien tuer de sang-froid, avec un calme effrayant, sans que sa baguette ne tremble. Cependant, malgré son égoïsme prenant envers les inconnus, pour un ami ou quelqu'un qui a su gagner son estime, elle ne se jouera pas de lui, et au contraire, l'aidera au lieu de l'enfoncer, même si cela doit la mettre dans une position déliquate. C'est l'une des nombreuses facettes de sa personnalité qui dénote de son ambiguïté. Nikodemia est imprévisible. Sans pour autant se montrer impulsive, bien entendu. Elle gardera toujours la tenue et la distinction due à son nom, mais ne pourra s'empêcher de surprendre les gens, en agissant exactement à l'inverse de la logique, par exemple... Ce qui ne l'empêchera pas d'atteindre ses buts. Quel que soit le chemin qu'elle décide de prendre, elle atteind toujours ses objectifs. Dôtée d'une assurance et d'une détermination quasi sans faille, elle fera ce qu'il faut pour arriver à ses fins...

Signes particuliers : Nikodemia porte fièrement son attache au Seigneur des Ténèbres, sur son avant-bras gauche. Sur son autre bras, elle porte un petit triangle, dans lequel trône un cercle traversé d'un trait, mais ce signe-là reste très discret...

Ce qu'il ou elle aime : Nikodemia a toujours été, malgré son enfance luxurieuse à souhait, quelqu'un d'assez simple, question goûts. Elle n'est pas difficile, et apprécie les plaisirs banals, quels qu'ils puissent être. En toute bonne intellectuelle digne de ce nom, il va de soit qu'elle adore lire, apprendre et découvrir. Un peu imbue de son Sang-Pur, elle aime à faire de la Magie, à montrer, à prouver aux mécréans que son pouvoir ne s'arrête pas à leurs basses limites. Riche, de par son métier et son ascendance, elle aime, malgré sa simplicité, vivre aisément, tout en restant discret. Sociale -eh oui!^^-, Nikodemia apprécie particulièrement ces longues discutions, qui semblent sans fin, passées avec des amis. Enfin, pour clore cette liste non exhaustive, il va de soit que la jeune femme aime servir le Seigneur des Ténèbres et sa cause, et qu'elle a toujours adulé Grindenwald...

Ce qu'il ou elle n'aime pas : Difficile à dire ce que mademoiselle Hodius von Hess n'aime pas, car c'est une chose dont elle ne parle jamais. Peut-être ça, justement: parler de ce qui l'effraye, de ce qu'elle ne peut supporter, de ce qui l'exaspère...? Ce genre de discussions, elle les fuit... tout comme les cris, les hurlements. Elle déteste ça, préférant nettement le calme, étant elle-même une personne sachant rester maître de ses nerfs. Que dire d'autre, mise à part qu'elle ne sera sans doute pas capable d'éprouver le moindre sentiment affectif, pour quiconque se dressera sur son chemin...?

Histoire : -Combien de fois devrais-je vous le répéter, jeune fille?

Une jeune Nikodemia d'à peine sept ans baissait les yeux sur ses pieds, nus et sales de terre, sans dire un mot. Pas vraiment par peur, mais simplement parce qu'elle n'avait pas envie de voir cette conversation traîner en longueur, comme d'habitude.

Son père, Asarias, la regarda, un mince sourire amusé aux lèvres. Bien qu'étant un personnage aux allures pouvant sembler haustères, et strict, il se montrait toujours très gentil et doux envers sa fille. Après tout, elle était son unique héritage, et il ne pouvait qu'en être fier...

-Si tu veux aller te promener dans le jardin, mets tes chaussures. Je croyais pourtant qu'elles te plaisaient, non?

La gamine leva les yeux vers son géniteur, son regard profond et serein se figeant dans le sien sans la moindre gêne, mais couvert d'une assurance et d'une intelligence déjà bien présentes.

-Elles me plaisent, oui...

-Alors pourquoi vas-tu pieds nus? L'herbe est mouillée, qui plus est, et il commence à faire froid...

-Parce que j'aime sentir l'herbe sous mes pieds, et que la rosée me donne des frissons. J'aime bien...

Asarias soupira, mi-amusé, mi-las. Il doutait de vraiment comprendre sa fille, mais l'aimait ainsi. Après tout, elle était jolie, douée, intelligente... Et qui plus est, elle épousait déjà son rêve le plus fou, à savoir: la voir embrasser la cause qui était celle de Grindenwald.

La famille Hodius von Hess avait, depuis toujours, soutenu le Mage Noir. Sa défaite contre Dumbledore n'était qu'une petite tâche, que tôt ou tard, quelqu'un d'autre finirait par nettoyer, se disaient-ils. Le père était confiant sur ce point: lui-même avait servit Gellert, étant aussi proche que l'on puisse l'être du célèbre sorcier. Sa fille, elle, serait comme lui. Comme lui? Non, pas tout à fait. Mieux, même. Elle avait ce même désir de pouvoir et de souveraineté sorcière, mais était plus douée qu'Asarias, plus vive d'esprit encore que lui, si c'était possible... Oui, elle ferait encore mieux, il n'y avait aucun doute là-dessus.

La mère, Anna, bien que n'ayant jamais vu le Mage Noir, ou même participé à quelques uns de ses desseins, les approuvaient. Narcissique et prétentieuse au possible, il allait de soit qu'elle était supérieur, comme tout autre Sang-Pur, aux né moldus, et autres ignominies. Oui, c'était la logique même...

---

-Papa, quand est-ce que j'irai à l'école? Dis, papa, c'est quand, hein?

Nikodemia avait grandit, et son impatience d'en savoir plus, de connaître, d'apprendre, avec. C'était une lubie qui l'avait prise, soudain, alors qu'elle approchait de ses onze ans. Allez à l'école, et faire de la Magie, c'était tout ce qui l'intéressait.

-Dans quelques mois... Je ne sais plus exactement quelle est là date de la rentrée...

-Mais... mais c'est trop long!

-Soit patiente. Nous avons tous dû l'être et devons encore l'être, maintenant.

Elle savait de quoi il parlait. Elle se tut, acquiessant gravement. Oui, elle ne savait que trop bien...

---

-Poudlard?

-Oui, Poudlard.

-Et pourquoi donc? Pourquoi pas ici, Asarias?

Monsieur et Madame Hodius von Hess avaient une discution houleuse, quant au lieu d'étude de leur fille. En effet, ils tenaient à ce qu'elle ait un enseignement de qualité. Anna avait donc pensé à Durmstrang. Après tout, Grindenwald y était allé, non? Rien que pour ça...

-Parce que je suis muté en Angleterre, et que Poudlard est en Ecosse. Nous partons dans deux semaines.

Anna resta un moment silencieuse.

-Pourquoi le Ministère t'envoye-t-il là-bas?

Sa voix était sêche, et tremblait légèrement...

-C'est une promotion, Anna. Une promotion, pas une punition.

-Si tu le dis. J'espère pour toi que Poudlard conviendra à notre fille.

---

Deux semaines plus tard, comme prévu, ils étaient en Angleterre. Quelques jours encore, et Nikodemia entrait à Poudlard, le coeur écrasé par l'excitation. C'était comme si enfin elle pouvait voir un rêve se réalisé. Enfin!

Vint la répartition, naturellement. On plaça le choixpeau sur sa tête, et attendit patiamment, alros que se dernier discourait sur les possibilités qui s'offraient à la première année. Elle n'aimait pas ça. Elle n'aimait pas qu'il puisse tout savoir sur elle, comme ça, PAF! ... Mais finalement, tout s'arrêta. Un temps de pause, pour prendre une inspiration, avant le verdict: Serdaigle!

Le temps passait, inlassablement. L'Allemagne lui manquait un peu, Nikodemia devait bien l'avouer. Elle avait terminée des études plus que brillantes à Poudlard, s'était vue décerner de nombreux prix, mais se sentait vide. Il lui fallait revoir sa Deustchland bien aimée...

C'est ce qu'elle fit. A dix-sept ans, elle partit pour son pays natal, de sombres idées en tête. Personne ne sait exactement ce qu'il s'y déroula, cependant, lorsqu'elle revint en Angleterre, trois ans plus tard, elle avait de plus grands pouvoirs, une soif pour ces derniers jamais étanchées, des désirs fous, une joie perverse dans le regard à l'évoquation de Grindenwald, dont elle portait à présent la marque.

On aurait pu la qualifié d'heureuse, vraiment... Elle commençait doucement à gravir les échelons hiérarchique du Ministère, vivait agréablement... Mais il lui manquait quelque chose. Quelque chose que seul sa rencontre avec Lui pu combler...

---

-Tends ton bras gauche.

La voix était froide, aiguë, et sans appel. Nikodemia s'en moquait: elle n'avait pas pour intention de se défiler, et avait déjà tendu son bras avant que le Lord ne lue lui ait demandé.

-Tu n'as pas peur?

Il semblait intrigué, presque vexé par cette audace...

-Vous voulez que j'aie peur, Maître?

Elle avait demandé ça franchement, d'une voix assurée et obéissante, une lueur étrange dans le regard. Il s'était contenté d'afficher un sourire satisfait, avant de déverser le feu dans ses veines. Elle ne cria même pas; pourquoi l'aurait-elle fait? C'était ce qu'elle désirait... Elle l'avait, maintenant. Elle était mangemorte...

Pendant un peu plus de cinq ans, elle fut espionne au Ministère, tueuse à gage, ombre agissant dans la discrétion la plus magnifique... Avant d'être vendue à Askaban, pour la liberté d'un traître. On avait du vider tout une fiole de Véritasérum, pour lui faire avouer ses multiples crimes, ah ça! elle avait tenu jusqu'au bout. Mais ils avaient su, et on l'avait placé dans le quartier le plus sécurisé de la prison, alors qu'en secret, elle ne nourrissait qu'un rêve: se venger et sortir pour retrouver son maître. Elle avait entendu dire que, quelques mois après son arrestation, il avait été réduit à néant par un gamin du nom d'Harry Potter, mais n'y croyait pas. Non, le Seigneur des Ténèbres était toujours là, quelque part...

---

Les années passaient, encore et encore, sans le moindre signe de vie de quiconque. Il était tan d'agir...

Sans que l'on sache comment, Nikodemia réussit l'exploit de s'échapper. Le même jour, le traître, un certain Balten Frenkwood était mort, atrocement, après une longue souffrance. Les aurors n'avaient retrouvés que des restes de chair et de matière corporelle, soigneusement éparpillés dans toute la maison. Nekodemia était libre, et la folie vengeresse avec...


Exemple de rpg : C'était vêtue d'un magnifique ensemble bleu nuit que Nekodemia se rendait au Ministère, un mince sourire aux lèvres. Jetant d'un coup de baguette négligeant un maléfice pour fermer à quiconque l'entrée de son manoir, elle visualisa le Ministère, fit un pas en avant, et disparut.

Un petit 'pop!' caractéristique retentit dans l'air, alors qu'elle apparaissait de nulle part, sa longue cape virevoltant encore doucement autour d'elle. Aussitôt, ce fut comme si ses poumons s'étaient vidé de leur ovygène, et ne pouvaient en reprendre. Devant elle s'étalait un canapé et quelques fauteuils, sur lesquels étaient avachis des moldus. A côté d'eux, un... tébéli... télili... tévisilon... Enfin, une boîte à images. Tous la regardaient, ahuris, sans réussir à articuler le moindre mot.

-Excusez-moi pour cette intrusion, messieurs dames. Croyez bien que je n'ai aucun plaisir, mais qu'une immense révulsion à l'idée de mettre les pieds dans un endroit pareil...

Personne ne dit mot. C'était comme si le temps s'était soudain arrêté. Bon, au moins, ils ne paniquaient pas trop, c'était déjà ça! Soupirant d'un air las, Nikodemia envoya un patronus au Ministère, qu'on lui envoye des oubliators. Après tout, ils seraient sans doute plus compétents qu'elle en la matière, et elle avait une réunion, alors...

-Qui... Qui... Qui...?

-Je vous demande pardon?

La débilité de ces moldus atteignait décidément des sommets, parfois!

-Vous êtes... qui...?

-Mon nom importe peu. Il serait même préférable que vous ne sachiez pas, en fait. Sur ce, j'ai d'autre choses bien plus intéressantes à faire, alors je vous salue. Monsieur, Madame...

Elle leur adressa un signe de tête, avant de les stupéfixier sans qu'ils aient le temps de s'en rendre compte. Les humains tombèrent comme des masses sur le sol froid, sans avoir le temps de cmprendre ce qu'ils leur arrivaient. Nekomedia, elle, avait déjà transplané, à la bonne place, cette fois!

Post désiré : Avant, elle était membre de la Confédération Internationale Sorcière, mais étant donné qu'elle a été à Askaban, et s'est enfuie, nous dirons qu'elle est sans emploi. A moins que vous ne souhaitiez une mangemorte infiltrée au Ministère :P !

As-tu lu le règlement ? Oui -Ron est passé par ici- (Mon autre compte est Oolong Ichabod ;) )

Nom et prénom de votre célébrité sur votre avatar : Zoey Deschanel


Dernière édition par le Dim 25 Nov 2007 - 12:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Mademoiselle Hodius von Hess Dim 25 Nov 2007 - 9:52

Hello ! Tout d'abord (re)bienvenue.

Alors, concernant ta fiche, elle est vraiment très bien, et j'attends l'avis des autres admins pour te valider :;):

Néanmoins, un touut petit truc cloche : c'est que tu fais parler Voldemort. Honnêtement, moi, ça ne me dérange pas, mais demande toujours le feu vert du joueur en question, c'est préférable.

Ah oui, une dernière chose : Mangemort n'étant pas un métier en soi, je te conseille de te choisir une profession. (Ca tombe bien, il nous manque plein de personnel au Ministrère ^^")

A très bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Mademoiselle Hodius von Hess Dim 25 Nov 2007 - 12:04

Y a aussi un tout petit soucis concernant l'age. Si elle a la trentaine, ca veut dire qu'elle a rejoint les mangemorts vers 15 ans ce qui est un peu jeune. Si ca ne te dérange pas ce serait mieux de la vieillir un peu pour qu'elle ai dans les 35 ;)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Mademoiselle Hodius von Hess Dim 25 Nov 2007 - 12:17

Voilà, j'ai édité!^^ Pour ce qui est du passage où je fais parler Voldemort, j'édite aussi, ou...?
Revenir en haut Aller en bas
SERPENTARD7ème annéeAdmin à l'esprit tordu
    SERPENTARD
    7ème année
    Admin à l'esprit tordu
AVATAR : Taylor Warren
MESSAGES : 2643

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG SANG: SANG PUR
MessageSujet: Re: Mademoiselle Hodius von Hess Dim 25 Nov 2007 - 15:19

Juste une chose, c'est que l'avatar Zoey Deschanel est déja pris par une élève, (à savoir Lyra Belacqua) mais si tu veux vraiment une Deschanel, il y a toujours Emily ^^'

Sinon j'aime beaucoup ton nom!

_________________

Thanks Jess pour le kit et Cad' pour le pixel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Mademoiselle Hodius von Hess Dim 25 Nov 2007 - 18:01

C'est parfait (a part l'avatar mais on te fait confiance), tu peux commencer à jouer !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Mademoiselle Hodius von Hess Aujourd'hui à 1:25

Revenir en haut Aller en bas

Mademoiselle Hodius von Hess

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Mademoiselle "LYLY"» Mademoiselle Alice Hargreaves .» Les aventures de Mademoiselle Petra» La formidable Fumerie de Mademoiselle Tan [Fermée par la Marine]» [vente/achat] Un p'tit tour chez mademoiselle Tan (Pour Toji)
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ACCUEIL :: Présentations :: Fiches sans réponse ou en attente-