AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

[Sept.] Promenons-nous dans les bois...[Billou et Ma Twins]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Invité
[Sept.] Promenons-nous dans les bois...[Billou et Ma Twins] Lumos-4fcd1e6
[Sept.] Promenons-nous dans les bois...[Billou et Ma Twins] Empty
MessageSujet: [Sept.] Promenons-nous dans les bois...[Billou et Ma Twins] [Sept.] Promenons-nous dans les bois...[Billou et Ma Twins] EmptyLun 5 Nov 2007 - 21:12

Ah de l'air...c'était frais et ensoleillé, encore une bonne journée avec Ricorééé..
Trycia était avec sa moitié occupée à se balader dans le parc un sourire aux lèvres…
Elle gambadait dans l'herbe en sautillant comme un lapin un sourire réjouie omniprésent sur ses lèvres.
Son reflet derrière elle, elle s’arrêta d’un coup et de même la fit tomber sur le sol. Celle-ci la regardait d’un air grave. En la relevant d'un coup de main, elle lui dit d'un air pas du tout discret : (- de toute manière tout ce que Trycia faisait n'était pas du tout discret.)


ANNNNNNNNNNNNN..ElOooo , je t'ai pas dit quelqu'un m'a attaquer hier soir...DANS MON REVE !!

Elle tenait sa sœur comme si elle allait s'envoler ( non non ce n'était pas la tante Marge xD), c'était grave Trycia Traume s'était fait attaquée dans son rêve,… Elle raconta en détails ce qui s'était passé à sa chère sœur.
La fofolle lui expliqua tout en faisant des grands gestes et des cris suspects. Evidemment, tout le monde regardait les jumelles Traume et une fois de plus leur accoutrement y était pour beaucoup.
Sa jumelle, elle, était vêtue avec un slim jaune fluo bien sûr et un tee-shirt noir, Maya l'abeille était de retour… ( Maya, Maya l'abeille, Petite mais espiègle Mayaaa..xD).
Quand à Trycia, elle avait un slim rose, fluo, et un tee-shirt bleu avec des oreilles dans les cheveux. Quand à sa sœur un diadème dans le genre discrétion c'est RATE !


Neiiin mais en pluus je l'ai déjàààà vuuu !
Si siii jtee jure d'abord !!


La Belle était entrain de s'exciter sur sa sœur en sautillant sur place comme une pile électrique, alors qu'elle n'avait même pas eu encore le temps d'en placer une, pauvre petite Elonia…
Finalement elles continuèrent leurs chemins en gambadant. Puis, Trycia regarda sa sœur d'un air niais et lui dit alors qu'elle stoppe près d’un arbre bizarre.


Eloooo' y a desss champiii chelou !!!
Annnnnnnnnnn y a dess Toaaads partout !
Vieenss on va à la cueillette !!!


Elle regarda sa sœur d'un air encore plus niais puis son sourire s'effaça d'un coup quand elle vit où les jumelles se trouvaient : à la lisière de la forêt interdite et le champignon sous l'arbre bizarre avait une forme encore plus bizarre.
La jeune fille fronça les sourcils comme un inspecteur et sortit sa baguette , bah ui les champignons tueurs ça existe toujours si si je vous jure .. ( Killerpilze xD bon ok je sors..)
Elle leva sa baguette comme un signe solennel avec une épée puis dit à sa sœur d'un air grave.


Agent Elonia , voici encore une mission pour la Twins Rocket !!

Elle eut une mine réjouie en regardant sa moitié constatant qu'elle avait à peu près l'air d'accord avec elle.
Une branche craqua non loin d’elles, la jeune Trycia se jeta dans les bras de sa sœur accompagné d'un petit cri strident ( Groupie powaaa) puis elle lui dit a l'oreille :


La j'en suis sur c'est un coup des loups garous...

Trycia regarda dans l'obscurité de la forêt interdite et le cerveau de psykopathe de la jumelle Traume vit des formes bizarres. Elle s'agrippa encore plus au cou de sa sœur… Là, elle ne voulait pas la lâcher tant que les loups garou ne se seraient pas montrés. Il fallait quand même un peu les aider ! Alors, Trycia força un peu les choses puis se mit a hurler comme si sa vie en dépendait :

AAAAAAOUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU !!!

Là, ils ne pourraient pas la rater, et à vrai dire qui pouvait rater Trycia quand elle était accompagnée de sa moitié ! PERSONNE !
Puis quand personne ne les voyaient, les jumelles faisaient en sorte de se faire remarquer. Elles ne vivaient que pour amuser les gens, oui on pouvait dire ça !
Mais qui cela allait t-il déranger ? Les Serpentard, au contraire, Trycia et Elonia adoraient les embêter avec leurs mines desséchés et pâles comme des cachets d'aspirine et leurs regards vidés de sens. Prenez les enveloppes et suicidez-vous quoi !
Nein, les belles jumelles allaient bien s'embêter sans ses petits Serpentard. Ils étaient bien distrayants.
Lors de leurs nombreuses sorties nocturnes, c'était d’ailleurs souvent des Serpents que les Gryffondoriennes rencontraient.
Trycia reprit ses esprits et posa ses prunelles bleutés sur la cause du bruit et de l'agitation de la plus jeune des Traume.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
[Sept.] Promenons-nous dans les bois...[Billou et Ma Twins] Lumos-4fcd1e6
[Sept.] Promenons-nous dans les bois...[Billou et Ma Twins] Empty
MessageSujet: Re: [Sept.] Promenons-nous dans les bois...[Billou et Ma Twins] [Sept.] Promenons-nous dans les bois...[Billou et Ma Twins] EmptySam 10 Nov 2007 - 1:34

[ HJ : J'suis pliée sur mon clavier là, surtout pour le coup des Killerpilze ou de la groupie, mdr. ]

Le soleil brille, les oiseaux chantent, une bonne journée en perspective. Oui, bonne elle aurait pu l'être si Bill n'avait pas à plancher sur un devoir de Potions. Le jeune homme ne trouverait décidément jamais d'utilité à cette matière qui était on ne peut plus ennuyeuse selon lui. Etudier les méfaits de poisons, passe encore, mais apprendre à les préparer ô-Ô... pour quoi faire ? Empoisonner quelqu'un ? Si l'allemand avait des envies de poisons, elles étaient toutes entièrement dirigées vers le maitre des potions de Poudlard. Cet homme au teint cireux et aux longs cheveux gras était une véritable abomination de la nature. Ce n'était pourtant pas sorcier de prendre un minimum de temps pour prendre soin de soi. Bill, lui, trouvait toujours le temps nécessaire à une petite séance de maquillage ou de coiffure, jamais Ô grand jamais il ne quitterait les dortoirs des garçons de Serdaigle sans son habituel accoutrement qui lui valait d'être l'androgyne attitré de ce châtau millénaire. Deux personnes comme Bill ? Impossible ! Ce n'était pas de la vantardise mais le jeune homme était certainement l'une des rares personnes à pouvoir prétendre être un phénomène unique dans cette école. Comment, vous ne le croyez toujours pas ? Warum ? Avez-vous déjà vu dans Poudlard un jeune homme aux yeux noircis, aux cheveux coiffés en pétard ou, selon l'humeur et le temps dont leur propriétaire dispose, lissés, faisant de la sorte ressortir les mèches blanches de cette chevelure ébène ? Vous en connaissez beaucoup, vous, des garçons qui ne se séparent jamais de leurs bagues, bracelets ou colliers, en particulier de leurs ras-de-cou ? Je ne pense pas... Il n'y a pas à dire, Bill Kaulitz est un élève unique en son genre.

Pour en revenir aux Potions, cela faisait bientôt près d'une heure que le jeune homme était attablé, ses gros bouquins de cours étalés sur toute une table, gribouillant sur son brouillon par-ci, par-là... De la concentration ? Pour des potions ? Il ne fallait pas rêver, jamais Bill n'avait prêté plus d'attention que nécessaire pour éviter la retenue ou le redoubement à cette matière. Bon, il faut l'avouer, lorsque le professeur Rogue leur parlait d'un filtre aux propriétés " esthétiques ", Bill n'était pas le dernier intéressé, bien au contraire. Mais ces filtres étaient rares dans les cours, l'allemand se contentait donc de somnoler dans le fond du cachot. Personne ne pouvait lui en vouloir puisque ses notes étaient bien plus que satisfaisantes. Et puis, dans le fond de son petit cachot, à somnoler, il n'embêtait personne n'est-ce pas ? Et bien il faut croire que non puisque, lors du dernier cours, il avait été brusquement tiré de ses rêveries par un Rogue pas très agréable et qui s'était fait un devoir de lui donner une dissertation à faire en plus des autres. Pff... sale Serpentard !


« Scheiße, j'abandonne moi ! » grogna-t-il en balançant l'un de ses gros volumes à travers la pièce, le faisant aterrir dans la tête d'un élève de première année « Oups, désolé ! » déclara-t-il d'un air distrait, encore sous le coup de la colère.

Il fourra ces maudits ouvrages dans son sac de cuir noir puis alla récupérer celui dont il avait gratifié d'un baptême de l'air avant de monter dans le dortoir des garçons et de balancer son sac sous son lit à baldaquin. Hors de question qu'il étudie de nouveau pour aujourd'hui, overdose d'informations ! Que de surmenage dans cette école ! Bill n'avait jamais été un grand fan du système scolaire et, avec son frère jumeaux, ils criaient souvent à la révolution ( Das ist die Revolution unsrer Generation - Ja, ja... ok, je sors -_-" )... mais se taisaient bien vite une fois leurs parents mis au courant. Bien qu'il n'ait jamais porté le système éducatif dans son coeur, le jeune homme s'était toujours arrangé pour être dans les premiers de sa classe, passant ainsi les étapes avec succès et s'assurant de ne pas rester une année de plus en cours, ne voulant en rien retarder son entrée dans la vie active et son retour en Allemagne.

Bill marcha jusqu'à la fenêtre de son dortoir et se retrouva nez-à-nez avec une vue panoramique sur le parc de Poudlard. De toutes les natures qu'il lui avait été données de voir, jamais il n'en avait vu d'aussi belles, surtout une fois l'automne venu. Il trouvait même que la forêt interdite avait un petit air de son bois de Loitsche, celui où il avait fait tant de " conneries " en compagnie de son dévergondé de frère et de ses amis. Tandis que ses yeux et ses pensées se perdaient dans les teintes jaunâtres et orangées des arbres du parc, son regard fut attiré par deux teintes on ne peut moins naturelles ; jaune et rose, le tout dans les teintes fluos. Il n'y avait pas à dire, ces vêtements étaient tout sauf discrets. Cette vision fit sourire intérieurement le jeune homme qui venait enfin d'appercevoir deux silhouettes aussi extravagantes que lui, lui donnant l'impression d'être moins seul, bien que ces silhouettes semblaient être féminines. De là-haut, Bill aurait été incapable de déterminer le sexe de ses personne voyantes, c'est pourquoi il decida d'aller les voir de plus près, donc de descendre dans le parc. Des centaines de marches et un dédale de couloirs plus tard, Bill faisait son apparition dans le parc.

Le cimat était très agréable pour ce début de mois d'octobre. Bien qu'une petite brise se fasse sentir, les élèves étaient tous en t-shirts. Notre jeune rebelle ne dérogait pas à cette " tendance " du jour puisqu'il arborait fièrement un t-shirt noir avec une tête de mort rouge qui était tout sauf discrète. Bon, il faut bien se l'avouer, Bill était TOUT sauf baraqué ; grand, maigre, il n'était pas du genre à impressioner les gens par son physique mais cachait bien d'autres surprises. Et puis, il préférait de loin être comme il était et comme son frère était plutôt que de ressembler à ce gros lourdeau de Crabbe ou à son pote Goyle. Rien que de les voir le dégoûtait ; un tas de graisse ambulante, telle était la définition parfaite de chacune de ces ignobles personnes. Ajoutez à cela qu'ils faisaient partie de la maison de Serpentard et vous aurez le stéréotype même de la débilité incarnée. Comme quoi quand on parle du loup on en voit la queue, Crabbe et Goyle étaient assis dans l'herbe et se goinfraient de confiseries ou de gâteau en tout genre... beurk, merci les kilos en trop après ça !

Après quelques minutes de marche, Bill arriva enfin en vue des deux silhouettes qu'il avait apperçues du haut de sa tour et qui se trouvaient à la lisière de la forêt interdite. Le jeune homme stoppa sa marche et regarda les sombres feuillages de cette forêt d'un air interdit ; pouvait-il se permettre d'avancer un peu plus ? Depuis sa dernière escapade dans la forêt interdite, il était on ne peut plus risqué pour lui de pénètrer dans ce lieu... Ouais, bon, s'il allait jusqu'à la lisière il n'y rentrait pas vraiment, et puis sa curiosité était plus forte que tout. Bill reprit donc sa marche et rejoignit bientôt les deux jeunes filles au style... unique. L'une d'elles se mit à hurler, produisant un son étrange que l'allemand identifia comme étant une imitation d'un cri de loup-garou... pas terrible entre nous... Il s'avança vers elles et fut touché par leur ressemblance : des jumelles ! Il ressentit un petit pincement au coeur à la pensée de son propre jumeau qui se trouvait loin, bien loin de lui...


« Pourquoi tu hurles comme ça ? » demanda-t-il en passant sa tête par-dessus son épaule, espérant voir ce qui la mettait dans cet état.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
[Sept.] Promenons-nous dans les bois...[Billou et Ma Twins] Lumos-4fcd1e6
[Sept.] Promenons-nous dans les bois...[Billou et Ma Twins] Empty
MessageSujet: Re: [Sept.] Promenons-nous dans les bois...[Billou et Ma Twins] [Sept.] Promenons-nous dans les bois...[Billou et Ma Twins] EmptyMar 20 Nov 2007 - 11:51








    La journée était belle, le ciel était bleu, les oiseaux chantaient, rien de plus agréable ! Les jumelle Traume étaient, comme d'hab, dehors entrain de profiter du beau temps. Elles étaient toutes les deux dans le parc, et on pouvait les reconnaitre de loin les deux energumènes ! Approchons nous...

    Elonia portant un slim jaune et un haut noir, voilà qu'elle se la jouait Maya l'Abeille ! En plus, c'était la reine de la ruche avec son diadème dans les cheveux. Trycia était tout aussi flashy. Bref, tout Poudlard connaissaient les jumelles poru être les sorcières les plus exentriques de l'école.

    Trycia attrapa le bras d'Elo et elle se mit à lui dire que la veuille, était c'était faite attaquer. La Brune exarquilla les yeux,quelqu'un avait osé attaqué SA soeur? Elle poussa un soupire de soulagement lorsqu'elle lui annonça que c'était dans son rêve. La Gryffy se tapa le frond du plat de sa main et se mit à rire.


    - Il ressemblait à quoi l'agresseur de tes pires cauchemar?

    Son rire ne cessait de croïtre, et cela ne s'arrangeait pas, malgré le fait qu'elles se trouvent à la lisière de la Forêt Interdite.D'ailleurs, Try hurlait déjà qu'il y avait des champis Chelou! Des Toad partouuut ! Haaan ! Cro bien ! Partirà la cueuillète??? Elle ne put rien dire car déjà son reglet levait sa baguette prête à prenetrer dans la foret. Mais Elo' l'arreta net.


    - Nooooooooooooooon ! Je les reconnaient ! C'est des Killerpilze !!!!!!!!!!

    Elle sourit quand sa jumelle parla de loup garou. C'était fou comme la plus jeune des Traume pouvait avoir l'esprit debordant d'imagination parfois. Ah bah ui si en plus elle se metait à les appeler les bestioles poilues, les Jumelles n'étaient pas dans la scheisse.

    Elonia se mit à rire face à cette iminitation trés... Réussit, puis son regard fut capté par une silhouette plutot fini qui avançait vers elles. La Brune cligna des yeux à plusieurs reprises, mais elle ne se trompait point, c'était bien le beau Bill de Serdaigle qui venait à leurs rencontres ! Waaaaaaaaaaouh !! Vraiment charmant, quoi que fort efeminé. Tant pis, on n'peux pas avoir le beurre, l'argent du beurre et le fils de la crémière x) .

    Elo' ne laissa pas le temps à sa soeur de lui repondre car déjà elle se mit à lui taper la bise sans aucune retenu, avec un grand sourire.


    - Elonia & Trycia Traume. Gryffondor. Toi c'est Beul Bill, n'est-ce pas?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
[Sept.] Promenons-nous dans les bois...[Billou et Ma Twins] Lumos-4fcd1e6
[Sept.] Promenons-nous dans les bois...[Billou et Ma Twins] Empty
MessageSujet: Re: [Sept.] Promenons-nous dans les bois...[Billou et Ma Twins] [Sept.] Promenons-nous dans les bois...[Billou et Ma Twins] EmptySam 24 Nov 2007 - 15:36

Trycia regardé toujour dans la foret , avec son regad percant comme si elle s'attendait a voir quelqu'un lui bondir dessus.
Puis si ce n'était pas un loup garou , peut etre que sa allait etre un centaure ou une enorme araignée ou une armée de papillons tueurs , personne ne savait ..
Mais Trycia était casi sure que quelqu'un se cachait derriére les arbres a epier les jumelles , et ils voulaient surement leurs arracher de force leurs joies de vivre , ou leurs mémoires ..

Puis sans quelle ne sache comment , ni pourquoi , la petite Trycia se retrouva par terre , les fesses dans l'herbe , son regard azur se porta sur sa soeur , et sur la cause de son atterissage forcé sur la tete ferme.
Un garcon..sa elle en était presque totalement sure elle connaissait Elonia comme si elles étaient nées ensemble.
Ah Scheisse c'était un peu le cas ...xD
Si ce n'était pas Fred c'est Georges Weasley , les filles passaient presque tout leurs temps a courir aprés les beaux jumeaux de la meme maison qu'elle..

Mais la ce n'était ni Fred Ni Georges ni Ron ni Ginny ..enfin presonne de la famille Weasley quoi !
Non pas du tout , un jeune homme que Trycia a vrai dire ne connaissait pas , des traits fins , des yeux noisettes , des cheveux noirs coiffés en petard , du maquillage , des ongles peint..
Non cela ne lui disait rien du tout..
Sa soeur par contre si..
Elle s'avanca vers lui et lui fit la bise , Trycia la regarda les sourcils froncés , la tete légérement inclinés..
Bill...Bill..Ahhhhhhh sii !
Cela lui disait quelque chose , bien sur que si comment avait t-elle pu oublié ce sujet de conversation .



~~ Ce qui doit se passé normalement ~~

Trycia se leva vers le jeune homme dans un sourire hystérique les larmes aux yeux , au passage elle se prit une pierre et se vautra dans la boue , devant les pieds du Serdaigle.
Mais elle n'en tint pas compte , et se releva les mains pleins de boue comme ses habits..
Elle poussa sa soeur fortemment qui au passage tomba aussi dans la boue..
Et prit dans les bras le beau Bill dans un cri hystérique qui lui valait bien en cet instant le surnom de beaucoup de jeunes filles " Groupie"


AHHHHHHHHH BILLLLLLLLL !!
JE TAIME T'EST TROP BEAU !
T'EST L'HOMME DE MA VIE !
JE VEUX ME MARIER AVEC TOi !!!!!!!!!!!!!


Le jeune homme essayait de partir de l'accrochage de la sangsues du nom de Trycia Traume mais rien n'y faisait elle était collé a lui comme Crabbe et Goyle a Malefoy !
Dans un sourire plus que niais et hystériques , les larmes coulant le long de ses joues , murmurant des paroles incomréhensibles en allemand tellement elle parlé vite , regardant sa soeur en lui disant :


Niaaa niaaa niaa j'ai vuuu Bill !!!


~~ Ce qui se passa réelement ~~

Mais ouii sa soeur avait parlé d'un Serdaigle qui avait un style presque aussi extravagant qu'elles , Mein Got ! Quesqu'elle pouvait etre stupide des fois !
Elle fit un petite sourire au jeune homme en face d'elle , decidemment sa soeur failli lui faire unecrise de rire quand elle avanca tranquillement comme si elle le connaissait depuis des années en lui tapant tranquillement la bise ..


Hallo !

Puis elle retourna sa tete vers la foret interdite , decidemment et malgré tout , cette foret lui mettait les frissons dans le dos , mais elle avait envie de partir a la chasse aux loups garoux et a la ceuillete des Killerpilze ! Oh uiiii que se serait bien !

Son regard bleu ocean si dirigea a nouveau vers Bill quand elle se rendit compte qu'elle lui avait posé une question , pourquoi hurlé t-elle comme sa ( Schreiiiiiiiii xD).
Trycia et Elonia se regardérent dans un sourire complice , les deux memes regards malicieux et petillant de bohneur.


En faite...Les loups garoux sont de retour .. pour nous jouer un mauvais tour..


Dit elle sur dans un chuchotemment au jeune homme comme si c'était un secret que les autres ne devait pas entendre.
Surement que le jeune homme allait la prendre pour une folle et partit , Moué en meme temps ce ne serait pas la premiére fois.
Combien de fois a vrai dire les gens étaient partit car ils croyait les jumelles Traume complétement felées , elles ne les comptaient meme plus , et cela faisait beaucoup rire les deux jeunes allemandes.
Que les gens les croient folles , au fond ce n'était ni faux , ni vrai , elles étaient complétemment felées mais loin d'etre méchante au contraire , Elonia n'était pas capable de faire du mal aux gens comme sa pour rien , sauf si il l'a cherchait..
Alors que Trycia si quelque chose n'allait pas ou que l'on s'en prenait a son double , la jeune fille pouvait etre trés méchante.
Mais bon aprés tout c'était aux risques et périls surtout aux petits Serpy de n'amours , les autres n'était pas dangereux dans ce chateau sauf peut etre quelques Pouffy..


*Nan , Trycia les Pouffy c'est innofensifs , Ouais t'a pas trop tord cette fois mais , Dein Maul !*
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
[Sept.] Promenons-nous dans les bois...[Billou et Ma Twins] Lumos-4fcd1e6
[Sept.] Promenons-nous dans les bois...[Billou et Ma Twins] Empty
MessageSujet: Re: [Sept.] Promenons-nous dans les bois...[Billou et Ma Twins] [Sept.] Promenons-nous dans les bois...[Billou et Ma Twins] EmptyDim 9 Déc 2007 - 17:15

    Après un certain temps qui devait certainement être attribué à leur temps de réaction, les jeunes filles se retournèrent sur lui. Il n'y avait pas à dire, elles étaient véritablement identiques, de vraies sosies. Bill se dit alors qu'il était enchanté de constater qu'il exister d'autres jumeaux sur cette terre. Certes, il en était conscient depuis toujours mais n'en avait jamais rencontré. Son frère et lui-même avait toujours été considérés comme les seuls copies du coin dans leur petit village allemand et cette idée ne leur plaisait pas forcément. Le moindre de leur geste était épié dans le village, la moindre de leur bêtise était connue par tous une fois le marché passé, un vrai coin de commère. Mais pour ce qui étaient d'être épiés, Bill et Tom avaient d'abord cru que la surveillance que leur attribuait Loitsche était la plus insupportable de toutes mais c'était avant d'avoir à faire aux paparazzis et aux groupies. Depuis que leur groupe était " connu " chez les moldus, Bill, Tom et leurs deux amis Georg et Gustav étaient sous une constante surveillance. Mais le plus surprenant dans toute cette histoire n'était pas le fait que tout le monde s'intéresse à eux, c'était la réaction des filles moldues sur leur passage ; de véritables hystériques, des folles furieuses. Avec le temps, la moindre de leur apparition se faisait à grand renfort de cris et de larmes. Certaines de leurs " fans " allaient même jusqu'à l'évanouissement ! Bill ne comprenait vraiment pas ce que la plupart de ces donzelles lui trouvaient mais n'était pas contre l'idée d'être apprécié de la sorte plutôt qu'insulté pour ce qu'il était. Lorsqu'il était arrivé à Poudlard, Tokio Hotel n'existait pas encore mais lorsqu'il y était revenu et que ce dernier faisait des ravages en Europe, c'est à dire cette année, Bill avait été enchanté de découvrir que très peu de sorciers connaissaient son groupe. Ouf, une délivrance pour lui ! Il pouvait enfin se balader tranquillement sans être poursuivit pas des folles. De plus, il ne voulait pas donner l'impression de se vanter en parlant de son expérience musicale donc préférait faire comme s'il ne connaissait pas Tokio Hotel. Bon, il demeurait toujours quelques incollables mais, heureusement, elles étaient très rares.

    Bill regarda l'une des deux jeunes filles s'avancer vers lui et, sans gêne, lui faire la bise. Il la lui fit aussi puis la regarda. Il était certainement le garçon le plus excentrique et original de cet établissement mais il était certain que ces demoiselles détenaient ce même titre chez les filles. Leur devise ? Ce devait être d'être vues, quel que soit le moyen. Chez les modus, elles auraient été considérées comme ayant un look " émo " mais aussi très mal vues. Bill, quant à lui, ne trouvait pas ce look choquant mais original. Dès lors, il lui sembla qu'il avait à faire à des fortes personnalités et des grands caractères. Mais le détail qui attira immédiatement son regard ne fut pas les couleurs flashies qu'elles arboraient mais plutôt l'intensité du bleu de leurs yeux. Jamais il n'en avait vu de pareils, ils étaient véritablement beaux et intenses. Oui, elles avaient un beau regard.


    « Elonia & Trycia Traume. Gryffondor. Toi c'est Beul Bill, n'est-ce pas? » dit simplement la jeune fille qui venait de lui faire la bise.

    Euh, s'étaient-ils déjà vus ? Bill ne croyait pas, ou alors lui ne les avait pas vues car, des filles comme cela, ça ne s'oubliait pas aussi facilement. Donc, comment connaissait-elle son prénom ?


    * Eh, crétin, je te rappelle que vous êtes dans la même classe --" | Crétin... c'est moi que tu appelles crétin ? | Non, c'est Nena imbécile ! | Je suis vexé ! | Quelle succeptibilité... | Dein Maul. *

    Après ce petit débat avec lui-même, ou plutôt avec cette conscience qui le faisait ch*** plus qu'autre chose, il considéra qu'il était peut-être temps de donner une réponse à la jeune fille, bien qu'il lui sembla qu'elle n'en avait guère besoin.

    « Enchanté. Ja, je suis Bill, Bill Kaulitz et je suis à Serdaigle. » répondit-il.

    Il lui adressa un petit sourire avant de reporter son attention sur un groupe de Killerpilze qui se trouvaient derrière les deux jeunes filles, enfin... les jumelles Traume. Peut-être était-ce cela qui les passionnait tant lorsqu'il était arrivé ? Il était vrai qu'ils étaient d'une taille considérable mais cela ne sembla guère être une raison suffisante pour hurler à la mort comme l'une d'entre elles venait de le faire quelques instants auparavant. La seconde jeune fille s'avança alors vers lui et ils se firent la bise aussi normalement qu'il était possible.


    « Hallo ! » lança-t-elle.

    « Hallo Dich. » répondit-il simplement.

    « En fait... Les loups garoux sont de retour... pour nous jouer un mauvais tour... » annonça-t-elle.

    Des loups garous, à cette heure de la journée ? Comment pouvait-il y avoir des loups garous en pleine journée ? Aux dernières nouvelles, ces derniers ne faisaient apparition qu'une fois la pleine lune apparue. Bill se demanda d'abord si les jeunes filles n'étaient pas fiévreuses ou si elles n'avaient pas halluciné mais fini par se dire qu'elles avaient pris un simple bruit pour celui d'un loup garou. Le jeune homme fixa longuement les buissons qui se trouvaient devant eux et derrière les Killerpilze ; rien d'anormal à première vue. Ilse retourna vers les jeunes filles et les regarda calmement.


    « Il est trop tôt pour les loups garous, je crois que vous vous êtes méprises... » ôsa-t-il dire timidement, de peur que ses paroles soient mal prises.

    Pour prouver ses dires, Bill s'avança dans la faible distance qui séparait le groupe d'adolescents des buissons puis des arbres de la forêt interdite. Il se plaça devant l'un d'entre eux et regarda au plus loin qu'il put mais non, il n'y avait rien. Il se retourna alors vers les jumelles qui n'avaient pas bougé et le regardaient.


    « Je ne vois pas de loup garou. » dit-il assez fort pour qu'elles l'entendent.

    C'est alors que...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
[Sept.] Promenons-nous dans les bois...[Billou et Ma Twins] Lumos-4fcd1e6
[Sept.] Promenons-nous dans les bois...[Billou et Ma Twins] Empty
MessageSujet: Re: [Sept.] Promenons-nous dans les bois...[Billou et Ma Twins] [Sept.] Promenons-nous dans les bois...[Billou et Ma Twins] Empty

Revenir en haut Aller en bas

[Sept.] Promenons-nous dans les bois...[Billou et Ma Twins]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» [Sept.] Promenons-nous dans les bois...[Billou et Ma Twins]» Promenons-nous dans les bois... [Livre 1 - Terminé]» Promenons nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas ! [Pv Sunny]» Promenons-nous dans les bois 8D [FEAT COKINETTE CHÉRIE ♥]» Promenons nous dans les bois pendant que le loup shorue est la.
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HORS JEU :: La pensine :: Sept. 1995-Août 1996-