AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

Ange O'Conell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Ange O'Conell Sam 3 Nov - 12:07

* Comment avez-vous connu ce site (top site, pub...) ?
Par un top-site

* Age du posteur :
17 balais (haha humour)

* Nom/Prénom de votre personnage :
Ange O'Conell

* Date de naissance et âge du personnage (nous sommes en 1995) :
11 ans, né le 7 Février 1984

* Physique:
Ange n'est pas grand, pas petit non plus; juste la bonne taille pour passer inaperçu -ce qu'il réussit trés bien, d'ailleurs. Ce qui frappe, en revanche, c'est sa longue crinière de cheveux noirs et indisciplinés qui tombe sur ses épaules maigres. Ce qui frappe aussi, ce sont ses yeux, d'une couleur que l'on qualifie de bleue pour simplifier mais qui hésite sans cesse entre gris, vert et azur mordoré. Ange se contente de les trouver de la même couleur que les huîtres, et jusqu'à maintenant c'est la meilleure comparaison qu'il ait trouvée.
Ce qui frappe aussi, d'avis général, ce sont ses poings; car malgré ses allures de gringalet, il est aussi solide qu'une corde à noeuds et aussi rapide lorsqu'il s'agit de se carapater ou de riposter.
Il a l'allure désinvolte et détachée de celui qui est persuadé qu'il a touché le fond et qu'il ne peut pas connaître pire que ce qu'il a déjà vécu. Il se dégage de lui une calme assurance, comme si tout autour de lui n'avait qu'une importance secondaire. Un soupçon d'insolence, aussi, dans la façon qu'il a de sourire à moitié ou de regarder le monde derrière ses cheveux en bataille.

* Caractère:
Ange n'est pas quelqu'un de loquace. Il est trés calme, car du calme il en faut pour ne pas se transformer en boule de nerfs lorsque l'ensemble de la maisonnée, du quartier et le reste du monde -probablement- vous rejettent purement et simplement. C'est un garçon intelligent, l'esprit vif et l'oeil inquisiteur, doté d'une curiosité insatiable et d'une mémoire éléphantesque.
Loin de mater son caractère, les dures années qu'il vit depuis la découverte fortuite de ses pouvoirs étranges l'ont au contraire renforcé dans la conviction que pour rester en vie et conserver une certaine stabilité mentale, mieux vaut être doté d'un caractère bien trempé. Ce qu'il possède naturellement, heureusement, ainsi qu'une certaine propention à défier le monde entier de se moquer de lui. Ses blessures, il les cache; ce qu'il vit, il préfère le prendre à la rigolade sous peine de finir totalement dépressif et écrasé sous le poids des reproches qu'on lui adresse.

* Histoire personnelle :
Ange est né dans un petit quartier ouvrier de la banlieue de Londres, l'un de ceux où dix ans plus tôt on caillassait allègrement les forces de polices de madame Thatcher.
Né d'un père irlandais et d'une mère française, il est le dernier d'une couvée de sept frères, et le seul -à sa connaissance- à posséder quelque pouvoir magique dans un large périmètre.
Si ses premières années se passèrent relativement bien dans le petit appartement familial et le giron de sa mère, dés la découverte de son "anormalité", l'ambiance se dégrada fortement.
C'est d'ailleurs l'un de ses premiers souvenirs: il a cinq ans, et joue avec un avion en papier au milieu du salon, pendant que ses frères et son père sont suspendus aux lèvres du commentateur d'un match de foot.
Ange, lui, n'en a cure, il se prend pour Buck Danny au milieu de la moumoute pelée du tapis, et se raconte à lui-même ses propres aventures. L'un de ses frangins agacé lui intime de se taire, et le gamin baisse d'un ton sans pour autant cesser son manège. Son père, peu porté sur la diplomatie et ayant déjà quelques bières derrière la cravate, lui colle une bonne claque et jette le précieux joujou dans la cheminée.
Catastrophe. Ange font en larme le derrière vissé par terre devant l'écran, rouge de colère et de vexation. C'est la cohue, bien évidemment, car les six frangins et le papa tentent de suivre la suite de leur match malgré les récrimination du petit, pleurant à gorge déployée.
Alors que le paternel s'apprête à en coller une seconde au marmot qui ne semble pas décidé à faire quoi que ce fût aprés un bon millier de décibels, la télé explose purement et simplement, libérant un joli panache de fumée nauséabonde.

Aprés cet incident, chaque fois que le marmot se mettait en colère, on pouvait être certain que dans son voisinage quelque chose allait voler en éclats. De même, lorsque des petits malins de son école primaire s'ingénièrent à lui jouer un mauvais tour, ils se retrouvèrent le lendemain matin avec de magnifiques chevelures d'un bleu électrique de toute beauté. Si cela faisait bien rire Ange, ce n'était en revanche pas du tout du goût ni des parents ni des enfants, qui eurent tôt fait de le mettre au ban de la société.
Au cours des années qui suivirent, le gamin fut victime des pires crasses qu'on pouvait inventer, et les mauvais plaisantins quels qu'ils soient étaient à leur tour victimes d'avaries diverses mais toujours inexplicables.
Loin de mater le caractère d'Ange, cette vie difficile illustra à merveille le fameux adage "ce qui ne tue pas nous rend plus fort" et c'est ce qui se passa.
Silencieux, rêveur à l'école, aimant la solitude, il devint vite indépendant, par la force des choses.

La lettre de Poudlard qu'on lui apporta un beau jour de juillet sonna pour lui comme une délivrance. Il en parla vaguement à ses parents, selon quoi il partait dans une école pour les gens comme lui -"bon débarras", avait grogné son père. Sa mère, qui avait encore au fond d'elle un peu d'affection pour le petit dernier malgré sa particularité, versa une petite larme ainsi qu'un gros soupir de soulagement.


* Exemple de RP:
Il pleuvait, ce jour-là. Comme souvent à cette saison en Angleterre, aurait remarqué Ange avec un remarquable sens de la litote.

Il faisait encore sombre lorsque le jeune garçon sortit de chez lui à la lueur mouillée des lampadaires de la rue. La nuit spongieuse de septembre enrobait encore cette partie du monde comme une poire au sirop, et le soleil ne semblait même pas songer à se lever derrière l'épais édredon de nuages gonflés d'eau qui couvrait le ciel opaque.
Maussade, sa longue tignasse déjà trempée aprés quelques mètres, Ange trimballait sa lourde malle le long du trottoir, faisant bringueballer ses affaires et la cage vide qu'il tenait à la main.

Il marqua une pause pour souffler un peu à l'abri tout relatif d'un auvent, siffla le gros hibou malcommode qui s'égouttait sur un lampadaire, et reprit sa marche pénible.


Prenons de la distance.

Voyons le petit quartier ouvrier aux façades identiques nichées en périphérie du coeur monstrueux de la ville encore endormie, frileusement nichée dans ses fumées et ses lumières mouillées.
Voyons le jeune garçon marcher tout seul sur le trottoir.
Si quelqu'un avait prit la peine de quitter le confort de son lit pour jeter un oeil dans la rue, il aurait vu ce frêle gamin de onze ans tituber plus que marcher, son énorme valise à la main et précédé par l'ombre fugitive d'un gros hibou, avec une détermination sans faille.

Il peste contre lui-même le long du chemin, car il vient de rater le seul bus qui passe dans le quartier pour relier le centre de Londres aux périphéries miteuses; avec un peu de chance, il pourrait le rattrapper plus loin, mais les chances restent bien maigres.

Prenons encore un peu de hauteur et avançons dans le temps.
Ange est maintenant presque parvenu à la gare. Il a prit un bus, et maintenant il se presse, bousculant au passage des passants maussades, le hibou sur les talons.
Maintenant, il cherche la voie pour prendre son train, fouine, fouille, écoute, les yeux et les oreilles grands ouverts. Le temps presse, alors pas question de traîner.
Et enfin il déniche une famille bizarrement vêtue, dont les deux enfants ont des malles semblables à la sienne. Mais le plus importants c'est qu'ils ont des cages, eux aussi, où hululent de grosses chouettes boudeuses. Et puis, en tendant l'oreille, il entend le mot "Poudlard".
Bingo. Une vague de soulagement le submerge, et il s'appuie sur sa valise pour reprendre son souffle et s'égoutter un peu.
Ange attend, et les suit, sans se faire remarquer.
Il a l'habitude.

Le gamin se précipite à leur suite, franchit le mur, et se retrouve dans les vapeurs, sur le quai encombré. Le train s'apprête à partir.
Un dernier sprint, et alors qu'il se laisse tomber dans un compartiment libre, les wagons s'ébranlent sur les rails.

Bien installé sur la banquette, le dos contre la vitre et les pieds sur le siège, il se laisse aller à un sourire joyeux -si rare chez lui- et jette un oeil sur le quai encombré de vapeur et de parents inquiets.
Alors il ferme les yeux et imagine que ses parents à lui sont là, eux aussi, pour lui souhaiter une bonne année scolaire. Il imagine ses sept frères qui l'admirent au lieu de le mépriser, il imagine son papa fier de lui au lieu de l'ignorer totalement.

A nouveau, prenons un peu de recul. Le gamin est seul, comme d'habitude, seul dans son compartiment avec ses rêves et ses regrets.

Le train démarre, prend de la vitesse, quitte la ville et file, comme un serpent de métal et de bois ciré, à travers les rideaux de bruine et la campagne grisée de brume.
Le train file, le temps aussi, et bientôt c'est l'arrivée.
Planté sur le quai comme un santon, bouche bée, Ange regarde autour de lui. Et puis il ferme la bouche, enfonce ses mains dans ses poches et essore une de ses mèches qui lui chatouille le bout du nez. Nébuchad le hibou est perché sur son épaule, et observe la foule caquetante des élèves avec le même détachement et la même tranquillité que son jeune maître.

Ange n'est qu'à peine étonné du nombre d'élèves qui grouillent autour de lui; alors les sorciers sont si nombreux? Donc il n'est pas si anormal. Donc il pourra se faire des amis.
Première heureuse constatation.

Deuxième heureuse constatation, songe-il alors qu'une petite sorcière à l'air sévère les accueille au château, Poudlard va lui changer de la boue et des fumées du quartier ouvrier de son enfance...
Tout a l'air riche, ancien et mystérieux. De quoi assouvir la curiosité du gamin... D'un geste pensif, il gratte sous le bec de Nébu avant de se faire rappeller à l'ordre par la sorcière. Mac Gonnagal hein?
Tandis que le volatile s'éloigne au-dessus des têtes, Ange sourit en songeant qu'il risque de s'en souvenir, de son nom.

Et vice-versa.

A peine intimidé par les dimensions éléphantesques de la Grande Salle, il jette un oeil admiratif autour de lui, sur les tables croulant sous les plats, l'argenterie -ça changera des gobelets en plastique- qui scintille, le ciel magique qui roule de lourdes nuées piquetées d'étoiles, la tablée des professeurs à l'autre bout...

Il patiente comme les autres en attendant que son nom soit cité, observe encore et encore. Les tables, les couleurs, les élèves, les profs. Le géant, le vieil homme à lunettes, Mac Gonnagal qui épelle les noms...

Enfin vient son tour. Pas effrayé pour un sou, il s'avance, pose le chapeau sur sa tête avec un brin de perplexité et s'assied, attendant la suite des évènements.
Ange sursaute à peine lorsqu'une petite voix tout prés de son oreille se met à parler, délibérant avec elle-même sans vraiment s'adresser à lui...



* Origine: une famille de Moldus

* Animal: un gros hibou nommé Nébuchad

* As-tu lu le règlement ? Chuuuuut! Chut! Mais chut >.< Tu sais pas garder un secret toi! *fière* Allez, c'est bien ;)


Dernière édition par le Sam 3 Nov - 13:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
SERPENTARD7ème annéeAdmin à l'esprit tordu
    SERPENTARD
    7ème année
    Admin à l'esprit tordu
AVATAR : Taylor Warren
MESSAGES : 2643

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG SANG: SANG PUR
MessageSujet: Re: Ange O'Conell Sam 3 Nov - 13:24

Alors.

*jette un coup d'oeil *

Pour le règlement c'est OK

D'aprés ce que j'ai lu (description physique et caractère) tu sembles avoir un bon vocabulaire, j'ai grandement apprécié des mots comme "loquace" qu'on voit pas souvent dans les fiches *aime les bon vieux mots*

Il n'y a pas l'air d'avoir trop de fautes, mais j'ai juste repéré un défaut:

tu n'as pas mis ton RP dans les normes, c'est à dire les actions et descriptions en italique, les paroles en gras et les pensées entre * blablabla*

Bon, c'est juste un avis comme ça, hein, aprés, les autres verront bien ce qu'ils en pensent...;)

_________________

Thanks Jess pour le kit et Cad' pour le pixel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Ange O'Conell Sam 3 Nov - 13:27

d'accord chef je corriga ça tout di souite c'est juste un piti oubli =D
Revenir en haut Aller en bas
    GRAND MANITOU
MESSAGES : 1137

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG SANG: INCONNU
MessageSujet: Re: Ange O'Conell Sam 3 Nov - 14:01

Bon, alors...

*am stram gram... *

Gryffondor ! (on en manque pas :p)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EMPLOYE AU COMPTOIR DES AFFAMESAdmin charmeur
    EMPLOYE AU COMPTOIR DES AFFAMES
    Admin charmeur

AVATAR : Elijah Wood
MESSAGES : 9680

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: obnubilé malgré lui par une indomptable rouquine
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 05/01/79, Londres
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: Ange O'Conell Sam 3 Nov - 14:49

Bienvenue à toi Ange !!!

C'est une très belle fiche :;):
On en manque mais Poufsouffle est une très belle maison !

Par contre le choixpeau a des problèmes de couleurs on dirait (Ron a encore fait son boulet ), normalement t'es pas en rouge mais en jaune. Je corrige ça :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Ange O'Conell Sam 3 Nov - 14:51

nanananan jme suis décidé aprés lui et je suis à gryffondor ^^"
Revenir en haut Aller en bas
EMPLOYE AU COMPTOIR DES AFFAMESAdmin charmeur
    EMPLOYE AU COMPTOIR DES AFFAMES
    Admin charmeur

AVATAR : Elijah Wood
MESSAGES : 9680

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: obnubilé malgré lui par une indomptable rouquine
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 05/01/79, Londres
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: Ange O'Conell Sam 3 Nov - 14:53

:euhh:

Bon ben dans ce cas j'édite le message du choixpeau :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Ange O'Conell Sam 3 Nov - 14:54

merci bien :respect:

à peine arrive je flanque déjà la pagaille ^^''
Revenir en haut Aller en bas
EMPLOYE AU COMPTOIR DES AFFAMESAdmin charmeur
    EMPLOYE AU COMPTOIR DES AFFAMES
    Admin charmeur

AVATAR : Elijah Wood
MESSAGES : 9680

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: obnubilé malgré lui par une indomptable rouquine
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 05/01/79, Londres
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: Ange O'Conell Sam 3 Nov - 14:55

Ta réputation est faite :ron:
Mais bon t'es un gryffondor alors j'peux te pardonner pour cette fois Ma bonté me perdra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Ange O'Conell Sam 3 Nov - 14:57

ow merciii maaaaître =D


(oui, lèche-bottes avec ça XD)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Ange O'Conell Aujourd'hui à 0:04

Revenir en haut Aller en bas

Ange O'Conell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Ange gardien» Callisto, l'ange à l'âme désolée [terminée]» Le Rêve d''un Ange» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela» Reshiram l'ange céleste :P Je m'y crois
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ACCUEIL :: Présentations :: Fiches sans réponse ou en attente-