AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

Oolong Ichabod

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Oolong Ichabod Mar 23 Oct 2007 - 14:12

Comment avez-vous connu ce site ? Sur un Top-Site

Age du posteur : 16 ans

Nom : Ichabod

Prénom : Oolong

Age : Personne ne connaît son âge exact. Oolong semble avoir une vingtaine d'années, environ...

Lieu de naissance : Ste Mangouste ^^

Origine : Sang-Pur depuis une génération seulement. En effet, sa mère était Sang-Mêlé...

Physique : Oolong est une jeune femme, en somme, toute ordinnaire. De taille moyenne, plutôt mince, voir chétive, de longs cheveux gris anthracite tirant sur le noir, lui arrivant jusqu'aux épaules, un teint très clair, ce n'est pas forcément celle sur qui se portera le regard des autres. Ce serait même le contraire, pour être honnête... Elle a un certain charme, malgré tout. Ce sont ses yeux, surtout, qui attirent l'attention. D'un noir charbon mêlé à des reflets bleu nuit, ils sont insondables, indéchiffrables, abyssales. Ils ne laissent transparaître aucune des pensées de la jeune mademoiselle Ichabod ce qui ne lui déplaît pas tant que ça, d'ailleurs. En effet, personne ne peut se vanter d'avoir jamais réussit à lire dans ces iris troublantes, la moindre part d'humanité. Certains, peut-être, mais ils font partie des rares privilégiés en ayant eu l'occasion, c'est tout. D'une froideur pure, où l'on peut voir danser la douce folie qui rythme ses pas, son regard peut paraître distant, certes, bien qu'il n'en soit rien, au fond. Aussi, peu nombreux sont ceux qui se risquent à regarder Oolong droit dans les yeux... Mais en plus de cet air distant, de cette attitude presque renfermée, quelques uns peuvent voir dans ses iris sombres, le regard d'une jeune femme hantée depuis bien longtemps par ses désirs et son passé. C'est de notoriété publique: Oolong n'est pas comme les autres, elle est différente. Et ça se voit, ça se ressent, sur la moindre parcelle de son corps... Son petit sourire, légèrement dédaigneux, suffit pourtant à en séduire certains, qui ne peuvent malgré tout, s'empêcher de venir faire sa connaissance...

Caractère : Que dire sur le caractère, ô combien complexe, de la jeune mademoiselle Ichabod? Il y aurait beaucoup de choses à raconter. Trop, sans doute, même... Pour commencer, Oolong est une personne mystérieuse. Rare sont ceux à qui elle se confie. Bien sûr, peut-être arriverez-vous à glâner deux ou trois secrets chez la jeune femme, mais au fond, vous n'en saurez que très -trop- peu sur elle.Cela vient peut-être tout simplement du fait qu'elle n'aime pas spécialement parler d'elle, de son passé ou encore de sa famille, mais préfère écouter les autres. Ce qui en fait -on serait loin de s'en douter au premier abord- une confidente hors norme. Elle sait écouter, et surtout, comprendre. Une capacité souvent trop rare, chez certains...

Intelligente, ensuite. En effet, ayant toujours manifesté une certaine curiosité pour un peu près tout, c'est comme ça que la jeune 'long commença à faire son bagage culturel. Intelligente, oui, car elle comprend vite. Elle, à Poudlard, ellel n'apprenait pas, elle étudiait. Sans cesse, elle cherchait plus loin que ce qui est demandé, juste pour le plaisir dans savoir plus ^^. Mais malgré cette attitude travailleuse, cela n'empêchait pas l'adolescente de faire des frasques en cours, et parfois -souvent même-, d'atterrir en retenue.

Imperturbable. Montrant toujours un calme exemplaire, de mémoire d'homme, personne ne l'a jamais vu pêter un câble. Elle reste toujours posée, maîtrisant -cachant- ses émotions et au pire, se montre indifférente au problème, si ce dernier est trop dur à assumer pour elle.

Oolong est une fille assez... spéciale. Etre seule ne la dérange pas, mais en même temps, elle ne crache pas sur un peu de compagnie. Impossible de savoir ce qu'elle veut réellement, ou ce qu'elle pense... Une demoiselle donc bien imprévisible, qui serait bien capable de faire exactement le contraire de ce à quoi vous vous attendez, peut-être simplement par envie, pour s'amuser... pour surprendre, une fois de plus? Oui, peut-être...

Ce qui fait qu'on a souvent un peu de mal à la comprendre, elle et sa vision bien vague du Monde et de la vie. Une vision qui ne semble être que chimérique, mais à laquelle elle s'accroche, malgré tout... Mais le trait de caractéristique le plus marquant, le plus poignant chez la joueuse de Quidditch, est sans doute sa folie. Folie vous dites? Oui, folie. Pas une de ces petites folies, souriantes et amusantes, mais la vraie, l'angoissante et dangereuse folie. Oolong souffre en effet depuis à peu près ses dix ans, d'un trouble se rapprochant de la schizophrénie. Pas une grande malade, certes, mais un cas étrange, que les médicomages de Sainte-Mangouste n'arrivaient pas à expliquer. Le pire, c'est que devant les autres, elle le nie, ne supportant pas qu'on lui parle de ça... Parfois, elle entend quelqu'un lui parler. Une voix qu'elle n'a, encore aujourd'hui, pas réussit à identifier, et qui devient, pour elle, une obsession. Ajouter à cela le fait qu'elle parle tout seul, et qu'elle s'enferme parfois dans ses désirs... 'Long passe pour une dingue auprès de pas mal de monde ^^' ... C'est une prodige, une génie,... mais folle.

Qualités: Des qualités? Vous croyez que cette petite teigne peut avoir des... des qualités?! Merlin!... Bingo! Oui, oui, même si on pourrait croire le contraire, Oolong a bel et bien quelques qualités en réserve. Intelligente et travailleuse, premièrement. Elle apprend vite, comprend vite, et ce, depuis sa plus tendre enfance... C'est déjà un bon début, non? Drôle, ensuite. Même si son "humour" laisse parfois à désirer, et est souvent plus ironique et sarcastique qu'autre chose, elle sait faire rire et rire. Là encore, un bon point. Sympathique. Là encore, en voyant son air un peu renfermé, on serait loin de s'en douter, et pourtant, Oolong est tout à fait sociable, et s'avère être quelqu'un très à l'écoute des autres. En effet, vu qu'elle-même déteste parler de son passé, de sa famille, ou de sa personne, elle se rattrappe en écoutant les autres. Mieux, elle les comprend, chose ô combien rare, avec certains --'...

Défauts: Oolong a de nombreux défauts, comme tout le monde. Le principale pourrait être de ne pas vouloir les reconnaître ^^, mais ce n'est pas de la mauvaise foi. Non, plutôt un excès d'exigeance envers elle-même. En effet, étant un peu maniaque sur certains points, la jeune femme ne supporte pas de commettre des erreurs, et de même, n'apprécie pas spécialement qu'on lui fasse une quelconque remarque négative sur sa petite personne. Et pourtant, les remarques positives l'agacent, aussi. Une insatisfaite chronique, vous dîtes? Peut-être oui, c'est bien possible. Ou alors tournez ça sous 'perfectionniste' et mettez-le sous 'qualités', à choix =)! Oui, contrairement à beaucoup de gens, Oolong n'aime pas être couverte d'éloges. Du moins, pas excessivement. D'une certaine manière, ça la met mal à l'aise. Elle ne saurait expliquer pourquoi, mais c'est ainsi, c'est tout. Pas timide pour un sou, elle n'hésitera pas à -trop- ouvrir sa "grande gueule", quitte à aller trop loin. On a bien le droit de s'exprimer, d'après elle, alors pourquoi ne pas le faire, et rester là, à maugréer, hum? Non, c'est idiot... Purement idiot. Avec ça, s'accompagnait à merveille son don inné qu'elle ne cessait de cultiver à Poudlard, année après année, pour... s'attirer des ennuis ^^'. Aussi, la jeune adolescente n'était, à cette époque, pas étrangère à la salle de retenue, vous vous en doutez. Cependant, malgré toutes ses frasques, elle a toujours veillé à ne pas aller trop loin, et à rester respectueuse. Envers les professeurs, les autres élèves et les membres du personnels, entendons-nous, pas envers les réglements...

Signes particuliers : Mise à part le fait qu'elle soit déjà à moitié folle, rien de spécial ^^' ...

Ce qu'il ou elle aime : Oolong aime avant tout apprendre. Depuis toujours, elle adore découvrir de nouvelles choses, dans n'importe quel domaine. Mais en règle plus générale, on pourrait dire qu'elle aime les choses un peu désuettes, peut-être. Les bonbons, plus spécialement les chocogrenouilles, flâner dans les rues, voler sur un balai, écouter le bruit de la pluie qui tombe sur les toits, lire, faire de la Magie, rire, rencontrer de nouvelles personnes...

Ce qu'il ou elle n'aime pas : Il n'y a pas grand chose que la jeune femme déteste particulièrement... Elle n'aime surtout pas la divination et l'astronomie, deux 'sciences' pour lesquelles elle n'a jamais éprouvé grand intérêt, mais par dessus tout qu'on lui parle de sa folie, ou de sa mère. Ces deux sujets sont à tout prix à éviter avec elle, car pour ses propres problèmes, elle nie, et pour ça mère... Elle préfère ne pas en parler, cet épisode de sa vie l'ayant déjà suffisamment ébranlée comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Oolong Ichabod Mar 23 Oct 2007 - 22:46

Histoire : 6 Décembre *Tuuuuut*, Sainte-Mangouste. Comme tant d'autres femmes au même instant, madame Ichabod donnait naissance à son enfant. Le seul, l'unique. Le premier et le dernier, seul héritage de la famille Ichabod: Oolong. Pourquoi cet étrange prénom? Parce que madame avait voyagé. Beaucoup même, et très loin. Jusqu'au Japon, où elle avait de nombreuses connaissances... Là-bas, on lui avait fait goûté un thé, entouré d'une étrange légende, qu'elle avait trouvée magnifique. Le thé d'Oolong. Elle voulait donc donner ce prénom à sa fille, quel mal, après tout? Au moins, personne ne porterait le même nom qu'elle...

Oolong était chouchoutée par ses parents. Et encore, le mot était faible. Ils l'adoraient, et auraient tout donné, vraiment tout, pour la voir heureuse, pour la voir sourire... C'était une famille aisée, ni richissime, ni pauvre, mais vivant confortablement. Aussi, ce n'était pas difficile aux deux parents de combler leur petite fille...

Les deux parents, Jack et Claire, travaillaient dans un domaine merveilleux: le Quidditch. Le père, lui, tenait un magasin où l'on trouvait de tout, des vieux balais de collections, aux cognards d'occasion, en passant par les vêtements de joueurs, et la mère, elle, était une joueuse de renommée. Une véritable légende, même. Elle occupait le poste d'attrapeuse, faisant merveille à chacun des matchs qu'elle disputait. On l'avait vu jouer quelques années avec la Suède, un an avec le Japon, puis maintenant, avec l'Angleterre, équipe à laquelle elle apportait de nombreux titres.

Les deux Ichabod avaient donc, malgré tout, peu de temps à consacrer à leur fille. Du moins, pas autant qu'ils ne l'auraient voulu... Jack avait moins de mal que Claire, étant donné qu'il pouvait garder Oolong dans son magasin, sans trop de problème. Mise à part le fait que sa petite fille ait la salle manie d'essayer les balais, et de libérer quelques cognards, de temps à autres, elle était encore assez... contrôlable ^^. Par contre, pour Claire, c'était plus compliqué. Ayant peur que sa petite fille ne se fasse trop bousculer, dans les gradins, lors des matchs, elle ne l'y emmenait que de temps à autres, et ne la laissait jamais toute seule, sans surveillance. On ne sait jamais, avec ces groupies en délir...

Tout allait donc pour le meilleur des mondes, jusqu'au jour où Claire tomba lors d'un match. Une longue chute, vertigineuse... Elle était vivante, personne ne savait comment, car elle était tombée de haut, oh oui! Merlin, tout le monde s'en souvenait encore! L'accident avait fait la une de tous les journaux!

Le coma avait suivit, long et interminable. Oolong n'avait alors que 5 ans, elle n'en a donc pas grand souvenir. Du moins, elle n'en parle pas. Mais sa mère finit par se réveiller. Pas en très bon état, malheureusement. Devenue complétement folle, on la plaça à l'étage psychiatrique de Sainte-Mangouste. Tout le monde pensait que c'était dû au choc, ou quelque chose dans le genre, mais non. Les médicomages étaient formel: le mal était déjà là avant, simplement endormi, en quelque sorte. Cet accident avait, certes, déclenché cette folie, mais sans plus. Elle souffrait déjà de psychoses et de schizophrénie bien avant. C'est tout? Oui. Ils ne pouvaient pas en dire plus. Eux-mêmes ne comprenaient pas vraiment...

De Sainte-Mangouste, la légendaire attrapeuse passa à Askaban. En effet, en plus d'être une joueuse des plus douée, c'était une très bonne sorcière. Elle avait réussit à tuer trois de ses soigneurs, et blesser un autre patient. Le verdict du Ministère était sans appel: c'était la prison. Pour une durée indéterminée. Peut-être qu'au cas où, miraculeusement, Claire guérissait... Oui, là, c'était encore envisageable de la laisser sortir, mais bon... Il ne fallait pas trop y compter.

A 6 ans, Oolong allait donc trouver sa mère à Askaban, l'estomac noué, alors qu'autour d'elle, elle voyait les regards concupiscents et pervers de certains détenus, et les détraqueurs, qui flottaient, leur aura macabre s'insinuant dans ses veines... Déjà ça, ça l'avait marqué. Mais le pire, c'était sa mère. Sa mère qui ne semblait plus être que l'ombre d'elle-même. Recroquevillée au fond de sa cellule, elle parlait toute seule, se mettait soudainement à hurler, se balançait d'avant en arrière, jettant des regards inquiets à droite à gauche, en implorant qu'on lui rende sa fille... Elle la reconnaissait à moitié, c'était déjà ça...

Cette visite marqua profondément la jeune fille. Dès lors, elle aussi, changea. Des changements imperceptibles, minimes, au début, mais qui s'accentuèrent au fil des ans. Âgée alors de dix ans, elle entendait les médicomages annoncer à son père qu'elle souffrait de troubles psychiatriques, se rapprochant de la schizophrénie. Pas d'une maladie aussi forte que sa mère, mais qu'ils n'arrivaient, là aussi, pas à expliquer. Elle aurait dû rester un peu à Sainte-Mangouste, mais Jack le refusait. Non, il ne voulait pas voir sa fille partir, elle aussi. Soit. Il pouvait la garder. Après tout, Oolong n'était pas complétement folle...

Mais Jack ne pouvait s'empêcher d'être inquiet. Il dépérissait à vue d'oeil, miné par ses soucis, et inquiétant ainsi ses amis. Il avait peur pour sa fille... Pourrait-elle seulement aller à Poudlard? Son vieil ami, le directeur de l'école, lui affirmait que oui, bien entendu, Oolong pourrait faire ses études à Poudlard. Et si la petite réagissait mal, si elle avait des problèmes...? Dumbledore lui promettait alors de garder toujours un oeil sur elle, de veilleur sur Oolong et de ne pas la laisser se plonger dans une folie aussi sombre que celle qui avait pris possession de l'esprit de sa mère... Bien.

Reprenant peu à peu goût à la vie grâce à Albus, c'est à lui que Jack confiait sa fille, lorsqu'il la conduisait au Poudlard Expresse, la regardant partir du haut de ses onze ans et demi, un mince sourire aux lèvres... « Ne t'inquiète pas, papa... » Non, il ne s'inquiétait pas... Il savait qu'il pouvait compter sur Dumbledore...

A Poudlard, elle fut envoyé à Serdaigle. Ce fut néanmoins tâche difficile de délibérer, pour le choixpeau, car la jeune Oolong aurait tout aussi bien été à Serpentard, pour sa soif de pouvoir et sa ruse, qu'à Gryffondor pour ses allures de tête-brûlée. Malgré tout, Serdaigle lui semblait être le plus approprié pour la jeune fille qui montrait déjà une curiosité, une intelligence et une vivacité d'esprit hors du commun.

Toute sa scolarité se passa, en somme, très bien. Malgré de nombreuses heures passée en retenues, tout allait pour le mieux. C'était une élève brillante. Peut-être folle, mais brillante. S'intéressant dès son plus jeune âge au Quidditch, il va de soit qu'elle fit partie de l'équipe de sa maison. Tout d'abord en tant que poursuiveuse, puis en tant qu'attrapeuse, poste pour lequel elle montra un réel talent...

Après avoir réussit ses BUSE et ses ASPICS avec brillot, elle quittait l'école, le coeur un peu lourd. En effet, Poudlard était un peu comme un second chez soit pour la jeune fille. Mais bon, elle pourrait sans doute revenir, tôt ou tard, se disait-elle...

Oolong partie donc de Poudlard, direction la Suède. Tout comme sa mère avant elle, elle désirait aller jouer dans une équipe locale, ce qu'elle fit. On comparait son talent à celui de sa génitrice, allant même jusqu'à dire qu'elle volait encore mieux qu'elle, si c'était possible. De la petite équipe, elle passa à une plus connue, jusqu'à obtenir un poste dans l'équipe nationale. Alors que la Suède remportait deux fois la Coupe du Monde avec elle, Oolong, elle, était sacrée 'meilleure joueuse de l'année'. Trois fois, même.

Cependant, elle, ce qui la passionnait par dessus tout -en plus de la compétition-, c'était les balais, voler, tout simplement. Elle en avait déjà toute une collection, des plus vieux modèles, en passant par le balai familial, jusqu'au dernier en date. Mais... Il lui manquait quelque chose... Peut-être qu'elle-même pourrait en fabriquer, des balais? Oui, pourquoi pas. Quittant donc le monde de la compétition au sommet de sa gloire, pour un moment, la jeune mademoiselle Ichabod dessinait donc et créait des balais, spécialement adaptés pour tel ou tel poste de Quidditch, ou même à un certain joueur. Ayant un nombre respectable de relation dans ce domaine, il va de soit que son affaire marcha tout de suite très bien...

Retournant donc en Angleterre, pour faire part de tout cela à son père, qui lui-même avait un magasin traitant du Quidditch en général, elle rencontra, là aussi, un succès énorme. Succès qui ne fut qu'amplifié par le fait qu'elle-même était considérée comme une joueuse légendaire. D'après les rumeurs, elle ferait même le dessin de quelques baguettes, pour Ollivander, mais personne ne sait si c'est vrai...

Exemple de rpg :

C'était par une magnifique journée automnale qu'Oolong nettoyait un balai, une de ses dernières créations qui, si elle obtenait les résultats recherchés, serait d'une stabilité hors du commun, et ce, même en cas de fort vent. Plutôt pratique, si l'on cherchait à faire de longs voyages. Elle avait même pensé à s'essayer au 'manche anti-gel', mais pour les vérifications, il lui faudrait tester l'engin elle-même, en volant en haute altitude... Mouais... Bon, en même temps, elle adorait voler, alors ça ne devrait pas poser tant de problème ^^ ...

Un mince sourire aux lèvres, elle coupait donc le plus minutieusement possible les brindilles du dit balai, lorsque soudain, un bruit mat retentit, non loin d'elle. Tournant calmement ses yeux sombres sur sa droite, elle découvrit un hibou, lettre dans les pattes, qui visiblement, n'avait pas su évaluer correctement sa trajectoire.

"Qu'est-ce que c'est, encore?"demanda-t-elle d'un air las, soupirant doucement en se levant.

Comme toute réponse, l'oiseau poussa un faible huhulement, se redressant à son tour, et tendant sa patte de sorte à ce qu'Oolong se saisisse de la lettre. Cette dernière ne le fit pas. Du moins, pas tout de suite. Penchant la tête sur le côté, regardant le papier d'un air méfiant, elle ne le pris que lorsqu'elle y vit le sceau de Gringott's. En effet, elle recevait parfois des courriers de fans assez... spéciaux, et se méfiait toujours un peu. On ne sait jamais, après tout.

Ouvrant la lettre d'un air vague, elle alla à la cuisine, de sorte à prendre quelque chose à manger pour le hibou qui venait de lui apporter son courrier. Revenant sur sa terrasse, elle lui tendit un peu de miam hibou, qu'il englouttit sans ménagement. S'asseyant à nouveau sur sa chaise, son balai posé près d'elle, la jeune femme entrepris de lire la lettre...

"Chère mademoiselle Ichabod, blablabla... Conformément à l'article 354b alinéat 5, nous nous devons de vous informez que... Pfff! Ils sont payés pour écrire des romans, ces gobelins? ... votre compte est donc vide, pour le moment."lu-t-elle rapidement à voix haute, se stoppant net en apprenant la nouvelle.

Non, impossible! Elle avait du mal lire! Pourtant, elle n'avait bu qu'un fond de Gyn Magyar, non?... Bon, un gros fond, mais sans plus --'! Voyons, où était-ce? Ah oui! "votre compte est donc vide, pour le moment." ...

"QUOI?!"

Le cri de surprise qu'elle venait de pousser fit sursauter l'oiseau, toujours posé sur la terrasse, à manger un peu de miam hibou. Ce dernier, avalant de travers, s'étouffait à moitié, mais Oolong n'y prêtait pas grande attention. Non, elle était trop occupée à encaisser la nouvelle, une lueur qui n'annonçait rien de bon s'allumant dans son regard noir charbon. Son compte? Vide? Et puis quoi encore! Elle avait été retiré un peu d'argent la veille, et il était encore plein! Elle avait pour habitude d'être toujours d'un calme extrême, mais là... Là, ça dépassait son entendement!

"Crac!" C'était vêtue de vieux jeans troués, d'une vielle jaquette trop grande pour elle, par dessus laquelle elle s'était habillée d'un blouson de cuir, qu'Oolong venait d'apparaître dans le hall d'entrée de Gringott's. Son regard se posa immédiatement sur le premier gobelin qu'elle trouvait, avant qu'elle ne lui fonce dessus, marchant d'un pas vif et décidé.

"Bonjour, monsieur. Voilà... J'ai un petit problème. Un de vos hiboux vient d'arriver chez moi et... Enfin, il portait une lettre entretenant l'illusion selon laquelle mon coffre serait vide, alors..."commença-t-elle, son regard fixé dans celui du gobelin, sans ciller.

"Oui, et alors?"

"Je vous demande pardon?"articula Oolong, les dents serrées.

Etait-ce une impression, ou pour le gobelin, le fait que son coffre ne contienne plus la moindre pièce soit... normal? Il attendait quoi, qu'elle lui enfonce un balai familial -Attention! Spéciale six places hein!- dans l'arrière-marmite ou quoi?!

"Oui, votre coffre est vide. N'avez-vous pas lu la lettre?"

#Il se moque de moi, c'est une blague... Je suis en plein rêve, je rêve, c'est ça oui! Je vais bientôt me réveiller, et je serai toujours riche... Tout va bien, Oolong...#

Elle se pinça... Non, elle ne rêvait pas.

#Bon, d'accord. Alors je subis un déréglement temporel hors du commun, et nous ne sommes pas en octobre, mais bel et bien en avril. Le premier avril, c'est ça hein?... Hein?#

Son regard se posa sur un calendrier cloué au mur: 23 octobre. Géniaaaal...

"Vous êtes en train de m'annoncer que je vais devoir faire la manche, ou vendre tous mes balais pour remplir à nouveau mon compte, c'est ça?"lâcha-t-elle, horrifiée.

Un mince sourire amusé se dessina sur les lèvres du gobelin, avant qu'il ne lui explique que son coffre avait été vidé pour nettoyage, et recomptage des pièces, par la même occasion. Les familles étant leurs clients depuis de nombreuses années avait droit à ce service...

"Ah! Hum... Je... Dans ce cas, je vais vous laisser. Ahem... Bonne journée."dit-elle très dignement, avant de repartir, dissimulant mal la mince esquisse de sourire qui naissait doucement sur ses lèvres fines.


Post désiré : Designer de balais ^^

As-tu lu le règlement ? Oui -Ron est le plus beau- Mais qu'est-ce qu'il faut pas entendre !!

Nom et prénom de votre célébrité sur votre avatar : Une inconnue, sauf erreur ^^

(désolée, j'arrivais pas à tout mettre dans un seul message >< )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Oolong Ichabod Mar 23 Oct 2007 - 23:23

A part "superbe fiche" et "bienvenue parmi nous", que dire de plus ?

Ah je sais ! Amuse-toi bien ;)
Revenir en haut Aller en bas
GRYFFONDOR7ème annéeAdmin tout en douceur
    GRYFFONDOR
    7ème année
    Admin tout en douceur
AVATAR : Matthew Lewis
MESSAGES : 3179

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG SANG: SANG PUR
MessageSujet: Re: Oolong Ichabod Mar 23 Oct 2007 - 23:34

Bienvenue Oolong Ichabod !! Je n'ai pas encore lu toute fiche, mais la seule description de ton physique me dit que tu as un très beau style d'écriture. Je pense que tu seras acceptée parmi nous sans AUCUN problème.
Le métier que tu demandes n'est pas des plus commun. Comme ton personnage me diras-tu. En tout cas, demain, je la terine sans faute, et prendra un plaisir à te répartir =)

Bienvenue parmi nous.

_________________





Longue vie aux Rictusempriens !
Gardez-nous au top en pointant votre baguette ici, ici et ici


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Oolong Ichabod Mer 24 Oct 2007 - 11:56

Bienvenu parmis nous ! :youpy:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Oolong Ichabod Mer 24 Oct 2007 - 12:33

Merci à tous pour l'accueil! ^^ C'est sympa! Contente de voir que mon 'style' plaise ;) !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Oolong Ichabod Aujourd'hui à 15:06

Revenir en haut Aller en bas

Oolong Ichabod

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Ichabod + danse macabre» Présentation - Tobi Oolong [Vallidée]» Sir Ichabod Crane ~ Celui qui se transforme en bête se délivre de la douleur d'être un homme» Sir Ichabod Crane ? Celui qui se transforme en bête se délivre de la douleur d'être un homme
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ACCUEIL :: Présentations :: Fiches sans réponse ou en attente-