AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

Lucie Warren

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Lucie Warren Lun 24 Sep 2007 - 22:59

* Comment avez-vous connu ce site (top site, pub...) ? Par un top-site

* Age du posteur :15 ans

* Nom/Prénom de votre personnage : Warren Lucie

* Date de naissance et âge du personnage (nous sommes en 1995) :12 mars 1984 (donc, si je ne me suis pas trompée, elle entre en Première Année)

* Origine (sang pur, sang-mêlé, né de moldus...) : Nous ne voulons plus de sang pur pour l'instant Sang-mêlé

* Animal éventuel : Une petite chouette brune, rapide et caractérielle. Elle s’appelle Ursule.

* Nom/Prénom de la célébrité sur votre avatar (si ce n'est pas un manga ou un dessin) :

* Texte personnel :

Une main fraîche se posa sur l’épaule dévêtue. Il n’y eut d’abord pas de réaction, puis la femme ouvrit ses grands yeux noirs, et sourit en silence à l’enfant qui se trouvait près d’elle. Celle-ci, impressionnée sans trop savoir pourquoi par cette chambre sombre, murmura, dans un souffle :

- Maman… Je crois que c’est l’heure.

Toujours sans un mot, la femme se tourna et jeta un œil à la place vide et froide de son mari. Il n’était pas là, évidemment. John était infirmier chez les moldus, et avait travaillé toute la nuit durant. Il ne tarderait pas, sans doute. Pour rien au monde il n’aurait manqué le départ de sa petite dernière pour cette école de sorciers qui abritait déjà trois de ses enfants.
Mary reporta son regard vers sa fille, et l’examina d’un œil critique. Elle était petite, même pour son âge, une petite blondinette aux yeux sombres et aux joues rondes et roses. Elle était déjà habillée, coiffée impeccablement, et la jeune femme se doutait qu’elle attendait depuis longtemps déjà que vienne l’heure de la réveiller, que vienne enfin l’heure de son départ pour Poudlard. Il faut dire que la fillette attendait depuis bien longtemps ce départ, alors que, chaque année, elle voyait un à un ses deux frères, Michael et Peter, et sa sœur aînée, Angela prendre la direction de la célèbre école de sorcellerie. Les deux dernières années avaient été particulièrement longues, puisqu’elle avait dû rester à longueur de journées seule avec sa mère ou, le plus souvent, avec sa nourrice, probablement l’une des femmes les plus ennuyeuses au monde. Il lui tardait donc de découvrir ce lieu magique où ses frères et sœurs passaient leur vie, et où elle passerait les sept prochaines années de la sienne.
La femme se redressa sur le lit, se frotta les yeux, et dit avec un sourire enjoué à l’adresse de sa fille :


- Oui, l’heure est venue. Enfin ! Je me demande ce que le Choixpeau va décider pour toi, ma chérie. Enfin, il sait mieux que nous, et son choix sera forcément le bon.

L’enfant acquiesça d’un sourire confiant, qui ne suffisait pas cependant à masquer son anxiété. Oui, aujourd’hui était le grand jour, aujourd’hui, elle irait enfin à Poudlard. Elle quitta la chambre à petits pas, laissant sa maman se préparer. c’est qu’elle devait encore vérifier sa valise, et s’assurer pour la énième fois qu’elle n’avait rien oublié. C’était à peu près son unique occupation depuis près de deux jours. Vérifier ses fournitures, ses vêtements, ses manuels. Elle ne voulait rien oublier.
Elle reprit donc sa liste, vida une nouvelle fois sa valise pour vérifier que tout y était, rangea à nouveau le tout, soigneusement, ajouta un livre, puis alla jusqu’à son lit. Elle glissa la main dans un trou sous une latte, et en sortit sa baguette, sa précieuse baguette qu’ils avaient été acheter chez Ollivander deux semaines plutôt, et un pendentif en argent, cadeau de ses parents, qui représentait une plume. Qui connaissait Lucie savait que cette plume, plus qu’un simple dessin, était pour elle tout un symbole, ou plutôt une multitude de symboles mêlés. Elle représentait non seulement les oiseaux, animaux chéris de l’enfant, qu’elle aimait à observer des heures durant, mais aussi la littérature, une autre passion de la petite blonde. Enfin, car elle avait aussi une grande admiration pour la mythologie, la plume représentait la déesse égyptienne de la justice, sa préférée entre toutes, qui évoquait pour la fillette un idéal de vie auquel elle tâchait de se conformer. D’un naturel calme, elle avait toujours été considérée par tous comme un arbitre impartial lors des matchs de Quidditch, sport qui en lui-même ne l’intéressait pas beaucoup.
Elle observa un instant ses deux trésors, et glissa la baguette dans la poche de sa robe, avant de se diriger vers la chambre de ses frères, le collier toujours à la main. Elle savait sa sœur, élève de Serdaigle parmi les plus appliquées, avec laquelle elle partageait pour l’instant sa chambre, déjà levée, et déjà même sans doute en train de réviser ses ASPICs futurs, mais le silence qui régnait dans la maison ne pouvait qu’indiquer que Henri et Peter, ses deux frères, élèves de Poufsouffle respectivement en Quatrième et Cinquième année, n’étaient pas encore réveillés.
Elle frappa trois coups à la porte de leur chambre, et le gémissement suivi d’un bruit qu’elle perçut bientôt lui indiqua qu’un au moins des deux s’était décidé à se lever. Peter, sans doute, qui était moins paresseux que son frère.
Quand elle arriva à la cuisine, sa mère était déjà en train de préparer le petit-déjeuner, lavée, habillée, coiffée et maquillée. Lucie s’était toujours demandé comment elle pouvait faire tout ça aussi rapidement. Il lui fallait pour sa part près d’une heure pour se préparer de façon à peu près convenable. Elle s’apprêtait à enfiler son pendentif lorsqu’elle sentit des doigts agiles s’en saisir avant elle, et enfiler la boucle en moins de temps qu’il ne fallait pour le dire. La jeune fille éclata d’un rire joyeux et se retourna vivement :


- Papa ! J’ai bien cru que tu ne viendrais pas !

L’homme prit un air grave, et, passant sa main dans ses cheveux bruns, dit doucement :

-Pour rien au monde je ne manquerais votre départ pour cette école, tu le sais… Surtout pas celui-ci. C’est si important pour vous, ce monde, cette école…

Sa voix résonnait d’amertume. Lucie se serra contre lui. John était issu d’un père moldu et d’une mère sorcière. Lui était Cracmol, et, au grand désespoir de ses parents, avait dû se contenter d’études dans le Monde des Moldus. Il avait longtemps craint de transmettre ce défaut à ses enfants, tant il avait eu du mal à supporter q’être ainsi coincé entre deux mondes, ni sorcier, ni moldu, et, même s’ils ne l’avaient jamais montré ouvertement, plus grande déception de ses parents. Ils étaient si fiers, pourtant, de leur seul fils, leur dernier enfant… Pourquoi la nature ne l’avait pas doté comme sa sœur, cela resterait à jamais une question. Sa sœur, justement, cette détestable personne… Elle avait fait de brillantes études à Serdaigle, l’une des meilleures de son temps. C’est après qu’elle avait mal tourné. Elle était trop prétentieuse, depuis toujours. Elle avait rejoint les Mangemorts, et leur Ténébreux Seigneur, et nul ne savait aujourd’hui si elle était encore vivante. L’homme poussa un soupir, et caressa avec une grande douceur les cheveux de sa fille.
Leur étreinte fut interrompue par Mary, qui leur signala, ainsi qu’aux deux garçons qui venaient de débarquer, les yeux encore rougis par le sommeil, dans la cuisine, que le déjeuner était servi.
Tous s’attablèrent autour du bon breakfast traditionnel, bientôt rejoints par Angela, une grande fille rousse et mince, qui portait des lunettes rondes et une robe de sorcière impeccablement repassée, et tenait entre ses mains un ouvrage épais au titre obscur, et ils commencèrent à manger, les garçons racontant à qui mieux mieux leurs exploits au Quidditch, sport que tous deux adoraient et qu’ils pratiquaient sans cesse en vue d’une possible qualification dans l’équipe de la Maison, sous le regard amusé des parents et de Lucie, tandis qu’Angela, imperturbable, révisait tout en mangeant.
Mary, soudain, s’éclaircit la gorge.


-Hmm… Les enfants… Vous serez prudents, cette année… Une rumeur court comme quoi Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom serait de retour… Ca paraît absurde, mais on ne sait jamais…

Angela leva des yeux exaspérés de son ouvrage, et haussa les épaules :

-Maman, tu n’as pas lu la Gazette du Sorcier ? Ce ne sont que des bobards inventés par ce crétin de Potter… Et, de toute façon, Poudlard est l’endroit le plus sûr au monde.

- Ca n’a pas empêché Cedric de se faire tuer, dit doucement Henri.

Il avait toujours eu une grande admiration pour Cedric Diggory, et sa mort l’été précédent avait été un véritable choc pour lui. Il y eut une minute d’un silence à la fois songeur et inquiet, puis Lucie commença à débarrasser la table, bientôt aidée de ses deux frères, tandis que leur sœur retournait à ses édifiantes lectures.
Enfin, le temps fut venu de mettre les bagages dans la voiture, et tous prirent la route vers la gare. Ils habitaient en banlieue de London, de sorte que le voyage était assez court, et ils arrivèrent bientôt devant le mur séparant les quais moldus de la Voie 9 ¾, qu’ils franchirent un à un, Lucie la dernière, et non sans une certaine appréhension. Pour la première fois, elle ne le passerait que dans un seul sens, pour la première fois, elle ne resterait pas sur le Quai à regarder ses frères et sœurs partir. Une nouvelle vie l’attendait, Poudlard lui ouvrait ses portes. Enfin.
Elle embrassa ses parents qui, après une foule de recommandations les plus diverses, la laissèrent monter dans le train, sa valise dans une main, la cage d’Ursule dans l’autre. Elle s’installa dans un wagon pratiquement vide, ou seul un homme, probablement un professeur, dormait, ronflant doucement. Ils furent bientôt rejoints par deux autres élèves qui avaient l’air tout aussi perdus qu’elle. Elle supposa qu’eux aussi entraient en première année.
Enfin, le train s’ébranla, et, après un dernier signe d’adieu à se sparents, la gare disparut pour laisser place à un paysage campagnard. Lucie s’en désintéressa bien vite pour saluer d’une petite voix les deux autres, qui avaient déjà fait connaissance, et racontaient des choses absolument abracadabrantes sur l’école.
Une fille disait que le concierge enfermait parfois les élèves dix jours durant dans un cachot sombre et plein de rats avec seulement de l’eau et une bouillie infâme à manger. Il semblait à Lucie que ses frères lui auraient signalé une telle horreur, mais elle ne put s’empêcher de frissonner de crainte.
Elle s’acheta pour se réconforter un paquet de Chocogrenouilles. Hélas, elle avait déjà la carte de Dumbledore en au moins huit exemplaires, et dut se contenter des chocolats, écoutant les autres car elle était à la fois trop inquiète et trop réservée pour oser parler. Ce qui ne paraissait pas déranger le moins du monde les deux autres, qui étaient apparemment déjà les meilleurs amis du monde. Elle admira leur vitesse et leur sociabilité. Non qu’elle-même fût associable, mais elle avait toujours été très réservée, et n’osait jamais adresser la parole à des inconnus de son propre chef. Elle espérait bien se trouver des amis et remédier à cet ennuyeux défaut durant les prochaines années.
Enfin, un préfet passa et leur demanda d’enfiler leur robe. Ce qu’elle fit, et, enfin, le train ralentit et s’immobilisa. Elle y était.
Elle se mêla à la foule d’élèves qui se dirigeaient vers les barques, et, durant toute la traversée, s’interrogea sur la Maison qui l’accueillerait. Et si le Choixpeau refusait de la répartir ? Après tout, son père était Cracmol, et peut-être n’avait-elle pas assez de puissance magique pour une si célèbre école ? Elle regretta ces pensées. Ses frères et sœurs n’avaient eu aucun problème, et elle n’avait pas le droit de considérer le mal de son père comme une plaie ainsi qu’elle venait de le faire. Il était Cracmol, et alors ? Qu’importait qu’elle le soit aussi, au cas où ? Elle ne pourrait qu’en être fière.
Enfin, on arriva dans la salle, et l’alphabet de s’égrener, très lentement, si lentement…
Quelle idée que de s’appeler ainsi ! Ils ne pouvaient pas s’appeler Aborius, ou Bernard, non ?
Mais les élèves passait, envoyés dans les différentes Maisons, et, enfin, ce fut son tour.
Elle crut défaillir. Elle s’avança, à petits pas, vers le tabouret sur lequel reposait l’ancestral Choixpeau. Elle s’y assit. Ses mains étaient moites, et elle ne pouvait plus respirer. Soudain, tout devint noir.
Alors… Serpentard ? Gryffondor ? Poufsouffle ? Serdaigle ?
Le moment était arrivé. La petite se mordillait les lèvres, la tête vide de toute pensée, attendant le verdict.


* As-tu lu le règlement ??It's OK !


Dernière édition par le Mer 26 Sep 2007 - 16:16, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Lucie Warren Mar 25 Sep 2007 - 8:32

Bienvenue Lucy ou Lucie ?


    Car dans ton sujet tu as mis Lucie... Bon sa c'est fait, j'espère pour toi que tu as l'habitude de resevoir des critiques... xD' Non je rigole, c'est juste que tu as le même prénom que moi, et sa va me faire tout bizarre, parce-que j'ai pas l'habitude. Je te préviens tout de suite, il ne faut pas que tu faisses un RP avec moi, sinon sa va bardé ! :><:


Bon je te laisse... Désoler comme accueil c'est pas terrible mais j'étais pas contente sur le coup... Voilà @+
Revenir en haut Aller en bas
    GRAND MANITOU
MESSAGES : 1137

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG SANG: INCONNU
MessageSujet: Re: Lucie Warren Mar 25 Sep 2007 - 10:45

Bienvenue Miss Warren !

C'est une excellente fiche que voici : complète, riche, bien écrite, et je suis impatient de vous valider.
Néanmoins... il reste une petite formalité : il manque un petit élément à la question "As-tu lu le règlement ??". Rien de bien grave, je vous rassure.

Au plaisir de vous revoir, et de lire vos posts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Lucie Warren Mar 25 Sep 2007 - 18:38

Voilà, Monsieur du Choixpeau (que vous êtes joli, que vous me semblez beau...:ange: ) pour la question, c'est édité, j'espère que ça vous convient mieux comme ça!!^^

Quant au nom, c'est vrai que je me suis trompé dans le titre... C'est normalement bel et bien Lucy, je modifie ça tout de suite... Si tu préfères, je peux changer, mais ça fait quand même plus crédible en "anglophonisé", et deux personnes du même prénom dans une école n'ont rien de très étonnant... Mais si tu préfères que je modifie...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Lucie Warren Mar 25 Sep 2007 - 19:57

Non non... C'est pas grâve !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Lucie Warren Mer 26 Sep 2007 - 15:35

Non, mais après réflexion, c'est vrai qu'il vaudrait mieux que je change, ne serait-ce que pour la compréhension et la facilité, ou même le hors-jeu...
Je suis sincerely sorry, j'avais vraiment pas vu que le nom était déjà pris... Je change tout de suite...^^


EDIT: Voilà... j'ai changé!!! Est-ce qu'un admin pourrait modifier le pseudo, si'ouplaît???
Revenir en haut Aller en bas
SERPENTARD7e annéeAdmin colérikikique mais qui se soigne
    SERPENTARD
    7e année
    Admin colérikikique mais qui se soigne
AVATAR : Barbara Palvin
MESSAGES : 3735

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: Célibataire, et très sélective
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 31/12/1981, LONDRES
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: Lucie Warren Mer 26 Sep 2007 - 20:02

Bienvenue !!!

Navrée pour toute les éditions que tu as du faire... Superbe fiche en tout cas ! Je modifie ton pseudo tout de suite ;) !

Le choixpeau ne devrait plus tarder, bon amusement miss !!!

_________________

 


There's more to me than you ever will know
Down here where the rest of us fell

Obsession has begun
Possessed by destruction
How did I get so low?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
    GRAND MANITOU
MESSAGES : 1137

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG SANG: INCONNU
MessageSujet: Re: Lucie Warren Mer 26 Sep 2007 - 20:15

Miss Warren, j'ai le plaisir de vous accueillir dans les rangs de...
    Serdaigle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Lucie Warren Mer 26 Sep 2007 - 22:02

Yes!
Merci beaucoup Kiarah, et merci Monsieur du Choixpeau pour la Répartition!!!^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Lucie Warren Aujourd'hui à 2:10

Revenir en haut Aller en bas

Lucie Warren

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Les chatons de Lucie :)» Oh, ça tourne. [Crystal & Warren]» Melinda Warren [Terminée]» « A vrai dire ... Elle ne sait pas » [Maelys Adhémar PV Lucie Carera]» « Petit Piment qui enflamme les coeurs.» [PV Salieri Antonio & Lucie Carera]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ACCUEIL :: Présentations :: Fiches sans réponse ou en attente-