AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

[Bureau de Voldemort] Retrouvailles ? [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: [Bureau de Voldemort] Retrouvailles ? [TERMINE] Dim 5 Aoû 2007 - 21:38

20h00
Sir Cadfael Jon William Gynn ap Nudd Stark, ou Cad' comme il préférait se faire appeler, était en train de faire des recherches sur les origines et l'histoire des différentes personnes qu'il avait croisé ces derniers temps. Il avait passé toute la journée dans la bibliothèque du manoir sur des arbres généalogique, des vieux journaux et quelques registres du ministère qu'il s'était
procuré lorsqu'il y travaillait. Ce n'était pas chose facile que de rattraper quinze ans d'absence et la migraine lui vrillait les tempes.

Lorsqu'une autre douleur, plus forte se propagea dans le bras gauche du mangemort. Il pâlit de douleur mais sur ses traits se peignit un magnifique sourire. Enfin, sa loyauté allait payer. Quinze ans qu'il attendait de revoir son Maître. Quinze ans qu'il oeuvrait dans l'ombre, le visage couvert par un masque invisible.

Mais le Seigneur des Ténèbres l'avait appelé. Il allait pouvoir lui faire son rapport de ces années de labeur, il allait pouvoir retrouver un but solide dans la vie, quelque chose qui l'aiderait à avancer et lui ferait oublier ce qu'il avait manqué durant son exil.

20h10
Le message attendu arriva. Il était, grand honneur à ses yeux, invité directement dans le bureau de son maître. A 21h précises. Il serait là, il le savait. Mais il devait se calmer, ne pas montrer d'impatience malvenue.

20h15
Tout est prêt. Cad à revêtu une robe noire, proche de l'uniforme des mangemorts mais pas identique. Il allait devoir passer par des lieux publics et ce n'était pas le moment de se faire remarquer. L'erreur de Morswell était bien trop présente dans les esprits.

20h30
Crac. Cadfael apparut dans la forêt à quelques centaines de mètres du repère. On ne savait jamais si quelqu'un vous suivait et il n'était pas assez idiot pour transplaner juste au bon endroit. L'homme inspira un bon coup, laissant les odeurs si spéciales de ce bois envahir son être. Il était heureux. Plus heureux qu'il ne l'avait été depuis bon nombre d'années. Il marchait d'un bon pas, le bas de sa robe frôlant le sol de terre noires.

20h45
Une cathédrale en ruine cachant un petit château. Cadfael entra tranquillement dans le repère, insensible aux sorts contre les intrus. Il était bienvenu ici. Ce n'était pas chez lui, c'était la demeure du Maître, mais il s'y sentait bien.
Il réprima un frisson. L'aura du Seigneur Noir était toujours aussi forte. Même ici dans le couloir il pouvait sentir la terreur et la force qu'il dégageait.
Le mangemort ferma les yeux pour se reprendre et savourer cet instant. Sa belle montre en argent (celle qu'il avait acheté le jour où il avait rencontré Klarissa) lui disait qu'il était en avance. Il fallait mieux attendre.

20h53
C'est long.

20h57
Etre en avance prouverait son zèle non ? Mais peut-être le Lord était-il occupé ? Il ne fallait pas le déranger.

20h59
Cadfael est devant la grande porte noire, prêt à frapper lorsque sonneraient les neufs coups.

21h00
Toc toc toc ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Bureau de Voldemort] Retrouvailles ? [TERMINE] Dim 5 Aoû 2007 - 22:39

La nuit venait de tomber. La lune serait pleine cette nuit, et Voldemort ne pouvait que se réjouir à l'idée que plusieurs loup-garous travaillant à son compte allaient forcer d'autres sorciers à devenir des leurs. Et le plus d'efficace d'entre eux, Fenrir Greyback, s'occuperait de suivre ces "nouvelles créatures" dans leur évolution, pour les convaincre de rejoindre les forces des ténèbres.

Mais cette soirée allait s'avérer révélatrice, car un mangemort venait rencontrer le Seigneur des Ténèbres dans son bureau après invitation de ce dernier. En effet, Voldemort n'avait pas vu Gynn ap Nudd depuis sa renaissance, et il était temps qu'il délivre le rapport à son Maître. La mission que Voldemort avait assigné au mangemort n'était pas des plus simples. Mais Gynn ap Nudd était LE mangemort qui pourrait accomplir cette mission à la perfection. C'était un politicien hors paire, et sa répartie était ce qu'il fallait pour rallier les Américains à Sa cause.

D'ailleurs, Voldemort avait effectué plusieurs actions pour que Gynn ap Nudd devienne si précieux. L'élimination de sa famille au complet n'avait pas été chose facile pour le Seigneur des Ténèbres, comme ca l'avait toujours été lorsqu'il devait se débarasser des sorciers de sang pur. Mais il était nécéssaire que Cadfael devienne propriétaire des terres et du château, et maintenant ce dernier pouvait servir son Maître avec beaucoup d'efficacité. Bien sûr, le Lord Noir n'avait jamais révélé au mangemort ce qu'il avait fait, car ce serait provoquer des problèmes inutilement.

Mais cette soirée était tout particulièrement importante car Gynn ap Nudd n'avait pas un rapport à donner, mais deux. En effet, il avait également recu la mission de surveiller Poudlard sans y pénétrer. Tâche ardue, mais que Voldemort savait Cadfael capable de faire.

21 heures arriva, et des coups furent portés. Ponctuel il était, comme il l'avait touours été. Et il avait intérêt, surtout après l'avoir prévenu par hibou qu'il ne pourrait se permettre d'arriver en retard.
D'un geste de la main, la porte s'ouvrit. Laissant apparaître un homme blond aux yeux bleus, les traits un peu plus prononcés par rapport à la dernière fois qu'il l'avait vu, il y a à peu près une quinzaine d'années de cela.


Il attendit patiemment que le mangemort le salue, et après un bref hochement de tête, le Lord Noir prit la parole de sa voix froide.

Stark... Ton retour à mes côtés m'a plu. Ta dévotion est toujours la même, et je ne peux que m'en réjouir.

A la gauche de Gynn ap Nudd se trouvait un squelette étalé sur le sol. Nagini se reposait dans le coin de la pièce, sa tête dirigée avec attention vers Cadfael. Voldemort désigna le squelette de la tête avant de reprendre la parole.

C'est Morswell. Il est mort après une erreur impardonnable. Il n'a pas su tenir sa langue, ce qui a fait le bonheur de Nagini.
Mais tu ne feras pas cette erreur là Stark... N'est-ce pas ?


Voldemort se devait de faire comprendre à ses mangemorts les risques de leurs éventuelles erreurs. Ils devaient comprendre qu'ils devaient être sans arrêts sur leur garde, nuit et jour, 24h sur 24. Mais il savait que Gynn ap Nudd ne ferait pas cette erreur. Il le savait responsable et prudent.
Après s'être bien fait comprendre, Voldemort reprit la parole, toujours assis dans son fauteuil noir situé son bureau, ses doigts entrelacés les uns dans les autres.


Je t'écoute...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Bureau de Voldemort] Retrouvailles ? [TERMINE] Lun 6 Aoû 2007 - 1:49

La porte s'ouvrit presque immédiatement et Cad expira de soulagement. Il ne s'était pas rendu compte qu'il avait retenu son souffle. Sans attendre, le mangemort s'avança jusqu'au milieu de la pièce de son pas habituel. Sur son visage pâle on ne voyait qu'une joie simple et tranquille et un légère angoisse créée par l'aura du Seigneur des Ténèbres et la présence menaçante de Nagini.

Lentement, le libraire posa son genou droit sur le sol, plia le gauche, courba le dos et baissa la tête. Il n'y avait aucune flatterie dans ce salut, et presque pas de soumission. C'était le salut d'un chevalier devant son Seigneur et Maître, car s'il était soumit corps et âme à son aîné, l'ancien gryffondor comme tous ceux de sa maison était un homme fier et emplit de noblesse.


- Je suis à vos ordres Monseigneur

Il n'osa pas relever la tête avant d'entendre la voix de son Maître et lorsqu'il le fit on pouvait voir ses yeux briller de fierté, de joie et de fanatisme. Les éloges pourtant froides et mesurées du Mage Noir l'avaient profondément touché. Bien sur une partie froide et calculatrice de son esprit savait bien que ce n'était probablement que du calcul et qu'il se faisait manipuler comme un adolescent mais Cadfael n'était pas du genre à écouter ce genre de petite voix.

Le regard de l'homme se modifia alors qu'il suivait le bras de son Maître et se posa sur le cadavre. On pouvait maintenant lire de la pitié et du dédain pour cet idiot de Morswell (qui heureusement ne l'avait pas incriminé, lui), ainsi que la peur, ma foi compréhensible, qui lui infligeait Nagini. Mourir ne l'effrayait pas, mais pas de cette façon là. Ce serpent avec quelque chose de... quelque chose qui lui rappelait le Seigneur des Ténèbres lui-même et ça il n'arrivait pas à le supporter.

Le regard de Cad était légèrement vexé lorsqu'il se posa à nouveau sur son Maître. Il n'était pas idiot lui. Bien sur qu'il ne ferait jamais ce genre d'erreur !
Le mangemort ne prit même pas la peine de répondre à haute voix. Il hocha simplement la tête, d'un geste un peu raide.

Enfin, il fut invité à faire son rapport. L'homme se releva d'un mouvement souple. La fraicheur de la pierre avait commencé à traverser sa robe de sorcier et cela le gênait pour se concentrer. Il prit une petite minute pour mettre ses idées en ordre et décida par commencer son premier rapport par sa première mission à savoir les Etats Unis


- Trouver un terrain fertile pour vos idées ne fut pas difficile. Les sorciers d'outre atlantique sont à la recherche de la vraie aristocratie qui leur manque mais je dois avouer qu'ils n'ont aucune idée de ce que cela signifie vraiment. J'ai réussi à dénombrer cinq familles de sang pur. Parmi ceux-ci, quatre se sont ralliés à votre cause. J'attends vos ordres concernant la cinquième mais je ne les pense pas dangereux. Ils sont simplement trop nationalistes pour accepter le règne d'un anglais. Sauf votre respect, Monseigneur.

Il eut un sourire amusé en se souvenant des insultes que lui avaient lancé Bill Doors, le chef de cette famille lorsqu'ils avaient comprit que ce ne seraient pas sa famille qui règnerait sur cette nouvelle ère. Heureusement Cad avait été prudent et avait fait attention d'avoir suffisamment de moyens de pression sur eux pour ne pas avoir à craindre une délation.

- Une ancienne cave, qui servait de boite de nuit avant que je ne la rachète sert de lieux de réunion pour vos adeptes. Je l'ai protégée au maximum. Je peux vous assurer une petite dizaine d'adeptes fidèles, intelligents, capable de comprendre vos principes et de remplir pour vous diverses missions. Il sera également aisé de vous trouver des hommes et des femmes pour combattre pour vous en cas de besoin.

Cad avait du mal à ne pas cacher son dédain pour la 'chair à canon'. Le troufion de base. Mais ce dédain était teinté d'une très légère jalousie. Le mangemort était incapable de se battre pour son Seigneur. Ou plutôt, il pouvait se battre mais il était incapable de tuer, d'imposer sa volonté ou de torturer. Si puissant qu'il était (et l'ex-gryffondor était puissant, autant que Malefoy ou Rogue) les sortilèges impardonnables avaient toujours été hors de portée pour lui. Il se rattrapait en métamorphose (où il était extrêmement doué) et en potions. Ses sortilèges de protection (bouclier, patronus ou autre) étaient également impressionnants.

Il marqua une pause au cas ou son Seigneur aurait des questions, attentif au moindre de ses gestes. Cad était content de ses résultats. Certes, il n'avait pas réussi à trouver plus d'une dizaine de 'mangemorts' américains mais au moins il était certain qu'il n'y avait pas de Morswell parmi eux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Bureau de Voldemort] Retrouvailles ? [TERMINE] Lun 6 Aoû 2007 - 3:06

Le regard qu'il porta au squelette de Morswell ne fut que révélateur. Lord Voldemort savait que Cadfael ne ferait jamais une telle erreur, et maintenant encore moins qu'avant, après avoir vu ce qui l'attendrait si jamais il perdait la tête et faisait quelque chose du genre. D'ailleurs, une idée naquit dans l'esprit du Seigneur des Ténèbres. Lors de la prochaine réunion, il exposerait le squelette de Morswell pour montrer l'exemple. Aucune autre trahison ne pouvait être admise au sein des mangemorts. Aucune autre erreur de ce genre ne pouvait avoir lieu, et Voldemort se devait d'être clair pour éviter que cette situation ne se répète.

Et alors que Stark se relevait pour effectuer son rapport, Nagini se déplaca pour rejoindre son Maître. Le Lord Noir aimait sentir son serpent près de lui. Il aimait sentir les écailles froides frotter contre sa peau toute aussi froide. Le lien qui les unissait était tel qu'ils ne pouvaient se séparer.
Puis Voldemort donna toute son attention au mangemort. Ses premières paroles déjà s'avérèrent plaisantes. Et ceci continua jusqu'à ce qu'il arrête de parler. Le Seigneur des Ténèbres avait retenu chaque parole du mangemort. Et on ne pouvait dire que Cadfael n'avait pas fait un bon travail.

Peut-être que 4 familles, donc qu'une dizaine d'Américains avaient accepté de rejoindre les rangs des Mangemorts, mais c'était beaucoup pour une seule personne. Si Voldemort avait desiré en avoir plus, il aurait envoyé plus de mangemorts pour le recrutement. De plus, le nombre de sorciers de sang pur en Amérique était restreint. En effet, presqu'uniquement des sang-de-bourbes et sangs-mêlés s'étaient précipités en Amérique lorsque la découverte avait été faîte. La majorité des sangs purs, confortables et déjà haut-placés dans la communauté magique, n'avaient aucunement besoin de se rendre en Amérique. Lorsque Cadfael eut terminé de parler, le Lord Noir laissa Nagini glisser sur son corps pour enfin rejoindre le sol.


Très bien. Tu as fait du bon boulot Stark.

Puis il se leva de son fauteuil et se mit à marcher en rond dans le bureau, sa main gauche posée sur son menton.

En ce qui concerne la 5e famille dont tu m'as parlé, si elle ne me porte pas une totale dévotion, je ne suis pas interessé. Peut-être devrais-je même aller les voir en personne pour leur montrer le ridicule de leur patriotisme.

Une pensée machiavélique hanta son esprit. Cette famille comprendrait ce que représentent les Mangemorts, et qui était réellement Lord Voldemort.
Puis il enchaîna.


Idée brillante que tu as eu, d'avoir créé un refuge protégé. Car quand je m'y rendrai pour rencontrer ces éventuels mangemorts, il me faudra un endroit pour me cacher. Personne ne doit savoir que ma domination s'étend jusqu'en Amérique.
Vois-tu, Stark, même s'ils ne sont pas nombreux, avoir des mangemorts totalement inconnus de la Grande-Bretagne est une aubaine pour moi. Une panoplie d'opportunités s'offrent à moi.


Il continua à marcher en rond pendant quelques longues secondes, puis il alla rejoindre son fauteuil. Il reposa son regard pénétrant sur Cadfael puis il reprit la parole.

Quant à ta deuxième mission, qu'as-tu à me rapporter...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Bureau de Voldemort] Retrouvailles ? [TERMINE] Lun 6 Aoû 2007 - 4:08

S'il gardait les yeux poliment fixés sur son Maître, Cad faisait attention à toujours savoir où se trouvait le serpent. Il avait du mal à ne pas frissonner de dégoût à le voir se frotter contre son Seigneur. Que pourrait-il faire si le reptile perdait son sang froid et attaquait Voldemort ? Comment pourrait-il alors le protéger ?

Le Mage Noir prit enfin la paroles et le félicita. Le mangemort était comme toujours totalement ouvert face à son Seigneur, et sa fierté et sa joie éclatèrent, émotions lumineuses, presque aveuglantes sur son visage franc. Il avait toujours eu un peu peur de ne pas avoir fait assez, peur d'avoir fait trop et outrepassé ses ordres, peur d'avoir échoué, peur d'avoir mal fait d'ouvrir ce lieux. Peur d'échouer en quelque sorte.

Pas à cause de la punition infligée en cas d'échec mais simplement par envie d'être toujours utile à sa cause et à son maître. La voix remarqua qu'il était pas difficile de l'acheter. Cad détestait cette voix. Elle venait surement de son sang moldu !


- Merci Mon Seigneur.

Le mangemort suivit son Seigneur des yeux pendant que celui-ci faisait les cents pas dans la pièce. Il fronça les sourcils en réfléchissant si cela valait la peine que Voldemort se déplace. Il en conclu que non mais ne dit rien, son avis, on ne le lui avait pas demandé.

Quand aux utilisations possible de l'armée qu'il lui avait créée, Cadfael y avait déjà pensé. Il avait trouvé quatre ou cinq possibilité, infiltration, renfort, et retraite n'étaient que les plus évident. Et le mangemort pensait bien que son maître avait encore d'autre projets qu'il n'avait pas réussi à percer à jour. Cad n'était pas assez idiot pour sous-estimer la grande intelligence de son supérieur. Il hocha la tête et lui lança un regard entendu sans ajouter un mot. En présence du Seigneur des Ténèbres il ne fallait pas parler à tort et à travers.


- Mon deuxième rapport n'est pas aussi satisfaisant. Poudlard est, malgré les attaques de la Gazette et la présence de Dolorès (il l'avait cotoyée lorsqu'il était au ministère mais cette dernière ne s'en souvenait surement plus)toujours fidèle au Professeur Dumbledore. Par contre, la popularité de Potter n'est plus aussi haute, ses récents exploits ayant créé beaucoup de jalousies.

Il marqua, malgré lui, une courte pause. Parler de Potter à Voldemort n'était jamais sans risques. De plus il avait encore laissé paraître le méprit que lui inspirait le fils Potter. Il fallait absolument qu'il arrive à cacher ce sentiment s'il voulait être capable d'enquêter sur lui incognito.

- Vous avez toutefois beaucoup de sympathisants à l'intérieur du château. Etre de votre bord semble être à la mode, surtout du côté de la maison Serpentard. Néanmoins ces adolescents souvent jeunes et peu prudents.

Une nouvelle pause avant la vraie bonne nouvelle. L'image d'Irina Collins s'imposa dans son esprit. Cad fit attention à garder l'esprit ouvert au cas où son Seigneur voudrait le visiter et reprit avec un petit sourire.

- J'ai rencontré une jeune fille de serpentard, Mlle Collins qui semble être parfaite pour servir votre cause. Elle est extrêmement mâture pour son âge, a des opinions qui rejoignent les votres et la force de caractère qu'il faut pour ne pas reculer. Elle est intelligente mais elle hésite encore un peu. Elle a accepté que je lui prête des ouvrages et me suis engagé à répondre à ses questions et l'aider à clarifier sa vision du monde. Si tout va bien, et avec votre accord, elle devrait être prête à rejoindre vos rangs d'ici sa sortie de Poudlard. Peut-être même avant.

Il n'avait pas encore eu le temps de revoir Collins depuis qu'il leur rencontre à Pré-au-Lard mais ne doutait pas de pouvoir la mener doucement vers Voldemort. Tout en faisant en sorte que ce soit son choix à elle. Il était en train de faire des recherches sur sa famille lorsque le Seigneur des Ténèbres l'avait appelé. Sur elle et sur ...

L'image de Klarissa Hollister chassa celle de Collins et s'imposa d'elle-même dans l'esprit toujours ouvert du libraire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Bureau de Voldemort] Retrouvailles ? [TERMINE] Lun 6 Aoû 2007 - 5:20

Le deuxième rapport fut, en effet, bien moins satisfaisant que le premier. Non pas que Cadfael n'avait pas effectué correctement son travail, mais ce qu'il lui révélait était loin d'être positif. Poudlard était donc méfiant, et ils étaient tous fidèles à ce maudit Dumbledore. Une attaque sur Poudlard ne serait donc pas aisée. Une rencontre avec Severus serait bientôt obligatoire. Ou alors il en parlerait durant le prochain rassemblement de mangemorts. Puis Cadfael aborda le sujet Potter. Il parlait de son manque de popularité comme s'il s'agissait d'un point positif. Il parlait également du fait que les autres élèves étaient jaloux à cause de ses exploits. Voldemort ne pouvait plus se contenir. Le simple fait d'entendre son nom le mettait en colère. Le simple fait de savoir qu'il ne courait pas de danger le faisait rager. Pourquoi n'avait-il pas réussi à l'éliminer quelques mois auparavant ? Bref, il devait laisser sortir sa colère temporaire.

La jalousie. Je me fiche qu'il soit moins populaire pour la seule et unique raison que les autres élèves sont jaloux ! S'ils sont jaloux, c'est qu'ils l'envient ! Il représente un genre de modèle impossible à atteindre pour eux. Qu'ils sont misérables. Qu'est-ce qu'IL est misérable. Lui et ses amis, tous aussi faibles les uns que les autres.

Mais Voldemort s'arrêta de parler. Se laisser envahir par la colère n'était pas la melleure chose. Lorsqu'il se retrouverait une nouvelle fois en face de lui, il devrait faire preuve de sang froid. C'est alors que Cadfael reprit la parole pour continuer son rapport. Et enfin il annoncait une nouvelle intéréssante. Les jeunes Serpentard s'intéréssaient au Seigneur des Ténèbres. Quoi de mieux ? La relève devait être assurée. La jeunesse devait se rendre compte des vraies valeurs de la vie. Cependant il ne prit pas la parole, il sentait que Stark se préparait à annoncer une autre nouvelle, encore meilleure. D'ailleurs le Lord Noir sentit une attirance forte vers le mangemort. Et il savait quelle était la nature de cette attirance. Cadfael ouvrait son esprit à son Maître, il l'invitait à pénétrer ses pensées. Mais Voldemort attendit d'abord de savoir de quoi traitait cette nouvelle qu'il s'empressait à annoncer...

Il expliqua alors le cas d'une jeune Serpentard qu'il avait rencontré, une sorcière qui était prête à rejoindre le rang des mangemorts. Le Seigneur des Ténèbres ne pu s'empêcher par la suite de s'aventurer dans les pensées que le mangemort lui mettait à sa disposition. C'est alors qu'il apercut une jeune demoiselle, blonde, qui paraissait en effet mature pour son âge. Elle montrait manifestement son intérêt pour la magie noire, ce qui ne pouvait que plaire au Seigneur Noir. Le paysage changea ensuite et il vit un livre ouvert. Cadfael se renseignait sur la famille de cette demoiselle, ce qui assurait une certaine securité. Car en effet, si Stark s'occupait de savoir si elle était digne de les rejoindre, c'était une sorte d'assurance pour le futur de cette petite.

Puis le paysage changea de nouveau, mais cette fois-ci c'était pour apercevoir le visage d'une autre femme. Un femme dont Lord Voldemort ignorait l'identité. Ce n'était donc pas une mangemort. Des clarifications seraient requises, mais pas maintenant. Le Lord Noir devait tout d'abord réagir aux paroles du mangemort. Il sortit de l'esprit de son serviteur puis il se reconcentra sur la situation présente. Prenant sa baguette qui était posée sur la table, Voldemort commenca à la caresser à l'aide de sa main gauche.


Ne t'emballe pas Stark. Ce n'est pas parce que c'est une jeune demoiselle pleine de potentielle et qui semble adopter mes idées qu'elle va nous rejoindre d'ici sa sortie de Poudlard. Tu sais comment ca marche. Elle devra accomplir une mission pour moi, si jamais je la considère assez pour lui confier une tâche à accomplir. En attendant, continue tes recherches, et garde-là à l'oeil. Je te demanderai régulièrement des nouvelles à son égard.

Par l'intermédiaire de son poignet, il leva sa baguette en l'air, et suivit le bout de bois à l'aide de ses yeux. Il fit des gestes quelque peu bizarres autour de celle-ci à l'aide de sa main gauche puis il reprit la parole, le regard toujours posé sur sa baguette, et non sur Cadfael.

Qui est cette femme que j'ai vu dans tes pensées ? Tu avais l'air de lui porter une attention certaine. Ce n'est pas une mangemorte. Je te fais confiance Stark, mais ne me décois pas.

Malgré le fait que Voldemort faisait confiance à Cadfael, il se devait d'être méfiant. Des cas comme celui de Morswell n'étaient pas arrivés qu'une seule fois, au contraire. Et pourtant, le Lord Noir avait fait confiance aux mangemorts qu'il avait dû éliminer pour trahison. Comme quoi il se trompait.
Il replaca sa baguette sur ses genoux, puis il posa cette fois-ci son regard sur Cadfael. Un regard percant et froid, celui qui laissait entendre qu'il fallait qu'il lui dise tout ce qu'il savait à propos de cette sorcière.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Bureau de Voldemort] Retrouvailles ? [TERMINE] Lun 6 Aoû 2007 - 6:21

Cadfael n'était pas lâche. Il supporta la colère de son Maître sans blêmir, sans frissonner, ni faire de geste de recul. Cela dit il n'était pas fou non plus et ne fit rien pour l'attiser. Il baissa les yeux pour ne pas le provoquer et garda un silence prudent.

Le mangemort n'aimait pas le fils Potter. Il le trouvait dangereux, puissant et imprévisible. Destructeur l'avait-il qualifié devant Klarissa. Il avait blessé son Maître, tué Quirell, tué le Basilic et survécu au Tournois des Trois Sorciers. Une telle puissance, un tel talent pour la destruction pure et simple, sans volonté de construire derrière était trop dangereux pour rester en Angleterre. Si Cad pouvait avoir un jour la volonté de tuer quelqu'un se serait sûrement Potter. Mais le Seigneur des Ténèbres s'en chargerait lui-même en temps voulu, Cad en était persuadé. En tout cas il continuait à penser que la jalousie des autres élèves était une bonne chose. En effet, c'était un sentiment facilement manipulable et qui se transformait souvent en haine.

Le mangemort sentit ensuite son Seigneur pénétrer son esprit. Il savait qu'il était l'un des rare à toujours ouvrir son esprit face au Mage Noir. Il n'avait rien à lui cacher et n'avait donc aucune crainte à avoir. Le libraire était totalement dédié à sa cause, il n'y mettait aucune restriction, aucune hésitation et aucune réserve. Certes il n'était pas lui-même un homme violent mais pensait que la violence était nécessaire à la construction d'un monde meilleur. Détruire oui, mais uniquement si l'on reconstruisait derrière !

Voldemort sortit de son esprit pour saisir sa baguette. Cad en fut inquiet une seconde. Avait-il pensé ou fait quelque chose de mal ? Il s'interrogea rapidement mais ne trouva rien de répréhensible.

Comme nous l'avons dit plus haut, Cad n'était pas un lâche. Cette fois encore il supporta la menace sous-jacente sans frémir. Il ne baissa pas les yeux et répondit d'un ton clair et droit.


- Bien mon Seigneur. A vos ordres.

Malheureusement, il allait être difficile pour lui de ne pas s'emballer puisque comme l'avait sentit le mage noir, il l'était déjà. Néanmoins il allait se calmer et obéir. Mais il savait que si Irina le décidait (il n'avait pas l'intention de l'obliger, il voulait qu'elle les rejoigne d'elle-même), elle serait capable de faire tout ce qu'on pouvait lui demander.

La baguette en bougeant attira le regard de Cadfael. Il posa ses yeux dessus avec curiosité et une très légère pointe de peur. Juste assez pour ne pas être désagréable. Mais cette impression ne dura pas longtemps. Il est peu dire que le libraire fut surprit de la question soudaine de son Maître. Il lui semblait que son coeur s'arrêtait tandis que ses yeux s'écarquillaient de surprise.


- Euh...Monseigneur ? Quelle jeune femme ?

L'inconscient est une belle chose n'est ce pas ? Le mangemort avait totalement oublié qu'il avait pensé à l'apothicaire et il lui fallu quelque secondes pour comprendre de quoi le mage noir pouvait bien parler.

- Oh ! Klarissa Hollister, nouvelle propriétaire d'une boutique d'ingrédients au chemin de traverse que j'ai rencontrée il y a quelques jours.

Il ne savait que peu de choses d'elle. Il avait retrouvé son nom par hasard. Il n'avait pas pensé à lui demander lors de leur échange. Curieux d'ailleurs, ce n'était pas dans ses habitudes. Mais ils avaient parlé de choses plus intéressantes que les civilité de bases. Il repassa en esprit leur conversation sur les Runespoors, les serpents et... Potter. Heureusement pour lui, son joli mot sur le mauvais caractère des fourchelang ne lui revint pas en mémoire, car son esprit était toujours ouvert.

Il ne savait pas si c'était parce qu'il ne voyait que des adolescents en ce moment ou si c'était par sympathie mais il avait vraiment apprécié cet échange et avait décidé de se renseigner sur la jeune fille. Pour le moment il n'avait pas trouvé grand chose. Les Hollisters étaient une très longue lignée de sangs purs mais on ne savait rien sur leur inclination. Il faisait également des recherches sur la famille de sa mère mais n'avançait que très lentement. Il réservait les investigation sur Klarissa elle-même à plus tard. C'était le plus facile et lui donnerait un bon prétexte pour la revoir. Pas qu'il ait besoin d'un prétexte, après tout il était adulte hein !


- Je ne sais pas encore grand chose sur elle, c'est pour ça que je me renseignait.

Ajouta-t-il un peu inquiet d'avoir si peu à dire sur elle. Pourquoi y avait-il pensé alors qu'il savait que le Seigneur était là ? Il ne savait pas vraiment. Cad n'aimait pas se poser de questions et laissait la plupart du temps son esprit faire ce qu'il voulait. Il n'avait pas spécialement voulu parler de Klarissa à son Seigneur.

Enfin quand le vin est tiré, il faut le boire. Sans rien cacher de ses sentiments (et surement d'autre dont il n'avait pas conscience), il leva ses yeux francs sur son maître. Prêt à répondre à ses questions avec l'honnêteté dont il avait toujours fait preuve.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Bureau de Voldemort] Retrouvailles ? [TERMINE] Lun 6 Aoû 2007 - 19:26

Cadfael parut surpris lorsque Voldemort mentionna la femme de ses pensées. Il savait le mangemort franc, peut-être même son serviteur le plus franc parmi ses rangs, car il était l'un des seuls qui osait ouvrir son esprit totalement pour y inviter son Seigneur. Par conséquent, si Stark était surpris par la question du Lord Noir, c'était bon signe. Il n'avait rien à cacher à ce sujet.
Un élément intrigua même le Seigneur des Ténèbres. Il disait que cette Hollister était issue d'une famille de sang pur. La famille avait donc refusé de s'allier à Voldemort ? Etaient-ils par la même occasion des traîtres à leur sang ? Le Lord Noir devrait éclaircir cette situation un autre jour, et s'ils n'étaient pas des traîtres à leur sang, alors il serait nécéssaire de les inciter à rejoindre les serviteurs des ténèbres.


Cadfael précisa qu'il se renseignait justement sur la sorcière car il ne la connaissait pas encore très bien. Voldemort replaca sa baguette délicatement sur la table.

Continue à te renseigner à son sujet. Et si tu considères qu'elle est digne de nous rejoindre, tente de la ramener dans notre camp.

Puis Voldemort se releva de nouveau. Il se positionna devant la fenêtre enchantée de son bureau, ses deux mains entrelacées dans son dos. Nagini passa à à peine quelques centimètres devant Cadfael, puis elle alla rejoindre son Maître. Ce dernier prit ensuite la parole, toujours face à la fenêtre.

Tu connais mes intentions dans ma route vers le Pouvoir, Stark. Je désire être partout. Je désire avoir une influence dans tous les recoins du Royaume-Uni. De manière à tout savoir, et pouvoir agir librement lorsque le temps sera venu. Tu sais comme moi que Rogue s'occupe de l'Ordre du Phénix et de Poudlard. J'ai des contacts avec les élèves de Poudlard également. J'ai aussi des oreilles à Pré-au-Lard et au Chemin de Traverse. Mais il s'avère, aussi bizarre soit-il, que je n'ai personne au Ministère. Mis à part Lucius qui s'y rend fréquemment et qui a des contacts haut-placés, il n'y a aucun mangemort qui exerce un effet direct sur le ministère. Ce qui me crée, évidemment, un léger désavantage.

Il se retourna lentement pour finalement faire face à Cadfael. Les mains toujours dans son dos, il s'approcha presque imperceptiblement du mangemort.

J'ai besoin que tu infiltres le Ministère, Stark. Avec ton passé et tes qualités de politicien, tu me sembles le plus apte à remplir cette tâche. Bien sûr, tu gardes ta librairie, ca me crée un avantage par la même occasion. Mais en infiltrant le Ministère, je pourrais tout savoir, je pourrais agir en toute liberté si jamais j'en ressens le besoin.

Puis Voldemort retourna devant sa fenêtre, à peine éclairé par la lumière blanche de la lune qui brillait dans le ciel enchanté. Il n'attendait pas que Stark accepte ou réplique quoi que ce soit, c'était un ordre. Il reprit cependant la parole, de manière à ce que le mangemort puisse faire part de ses besoins de clarification au cas où il le voudrait.

Des questions ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Bureau de Voldemort] Retrouvailles ? [TERMINE] Lun 6 Aoû 2007 - 23:10

La baguette retourna sur la table et Cadfael se sentit soudain respirer. Il n'avait pas failli. Mieux même, il avait bien fait puisqu'on venait lui demander de continuer. Il avait donc la bénédiction de son Seigneur pour revoir la jeune femme et c'était tant mieux !

Il le suivit des yeux et regarda avec dévotion le dos de son Maître, frissonnant toutefois lorsque Nagini passa près de lui. Il n'aimait vraiment, vraiment pas ce serpent !

Le mangemort écouta patiemment la tirade du mage noir, sans mot dire. Oui il savait tout cela, mais il savait également que si Voldemort prenait la peine de le repréciser, ce n'était pas sans raisons. Il resta donc concentré et sérieux tout le temps que dura le petit discourt de son Maître et le regarda calmement lorsqu'il se retourna et se pencha vers lui.

A nouveau ses yeux pétillèrent de joie. Il était récompensé, enfin ! Il allait pouvoir retourner au ministère. Même s'il ne devenait jamais Ministre de la Magie (il était peu probable que son Seigneur le lui permette et il avait déjà Lucius pour s'occuper des hauts-placés), il s'agissait de ce qu'il avait toujours voulu faire.

Son sourire illumina la pièce sombre, faisant presque pâlir la lune à travers la fenêtre ensorcelée. Il avait mal entendu où le Seigneur des Ténèbres venait de le complimenter à nouveau ?!

Le mangemort du se retenir pour ne pas exprimer à Voldemort toute sa joie et sa reconnaissance face à cette nouvelle. Il se contenta de laisser passer toutes ces émotions sur son visage mobile et de hocher la tête pour accuser réception des ordres qu'il venait de recevoir.


- Juste une, non deux mon Seigneur. A quel poste voulez-vous que je postule, et avez-vous besoin que je m'interesse à quelqu'un en particulier pour commencer ?

Cad était un homme surtout pratique. Il ne perdait que rarement du temps à se poser des questions et lorsqu'il avait un objectif, il allait droit au but.

Le libraire pensa un moment à son ami Lucius. Il était drôle de voir comment le destin s'amusait à les faire se croiser depuis leur enfance. Il s'étaient opposés à Poudlard, retrouvé chez Voldemort, et maintenant étaient au ministère. Une autre question pointa le bout de son nez.


-Lucius sera au courant ou devrais-je l'éviter et me cacher à ses yeux ?

Il n'aimait pas trop l'idée de se cacher aux yeux de son ami, mais était capable de le faire pour plaire à son Seigneur. Et pour ceux qui se poseraient la question, non reprendre le rôle de Morswell ne l'effrayait pas, et re-non, il n'était pas débordant d'enthousiasme bruyant. Il était heureux certes mais sérieux et concentré.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Bureau de Voldemort] Retrouvailles ? [TERMINE] Mar 7 Aoû 2007 - 0:20

Toujours tourné vers la fenêtre, il entendit Cadfael prendre la parole. La voix de ce dernier trahissait ses sentiments. Voldemort pouvait déceler avec aise que le mangemort était heureux, satisfait de la situation. Mais le Lord Noir s'en était douté. Il savait que Stark idôlatrait une carrière au ministère, la mission que le Seigneur des Ténèbres lui avait confié était donc réjouissante pour le mangemort. Mais Voldemort ne l'avait en aucun cas choisi pour lui faire plaisir, mais pour des fins personnelles. Cadfael étant le meilleur politicien chez les mangemorts, c'était à lui que revenait cette mission.
Bref, s'il était heureux de la nouvelle, tant mieux. Un mangemort heureux était un mangemort performant et dévoué. Mais si jamais Stark avait le malheur d'échouer dans sa mission, c'est à dire s'il ne parvenait à rapporter un nombre satisfaisant d'informations, alors il connaîtrait la colère de Lord Voldemort.


Lorsque Cadfael eu terminé de poser ses questions, le Lord Noir se retourna et se dirigea lentement vers son fauteuil, suivi de près par Nagini. Tout en marchant, il prit la parole pour répondre au fidèle serviteur.

Le poste que tu occuperas sera choisi minutieusement. Je n'ai pas encore fait mon choix. Je t'informerai de quel poste je désire que tu postules pour lors du prochain rassemblement de mangemorts.

Une fois son fauteuil atteint, il s'y installa, Nagini en profitant pour remonter sur son Maître. Tout en caressant sa femelle serpent, Voldemort reprit la parole, le regard rivé sur le reptile.

Non. Pour l'instant contente-toi de remplir ta mission d'espionnage de Poudlard, et prépare ta carrière au ministère. Rappelle-toi que je veux des nouvelles régulières de cette jeune Collins, et continue de te renseigner au sujet d'Hollister.

Puis Cadfael reprit la parole pour parler de Lucius. Voldemort releva lentement sa tête vers le mangemort.

Pourquoi Lucius devrait-il être gardé dans l'ombre ? Bien sûr qu'il le saura. J'annoncerai ta nouvelle mission lors de notre prochaine réunion.

Il reposa son regard sur Nagini, puis il leva sa main droite. Il effectua un petit geste du poignet vers la droite, et la porte derrière Cadfael s'ouvrit. L'entretien était terminé, Lord Voldemort n'était plus d'humeur à répondre à d'autres questions.

Tu peux disposer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Bureau de Voldemort] Retrouvailles ? [TERMINE] Mar 7 Aoû 2007 - 2:05

L'une des choses que l'on apprenait en grandissant était que tout se termine un jour. Cad' savait que son entretien avec son Maître touchait à sa fin même s'il aurait aimé rester encore un peu proche de celui qu'il avait jurer de servir. Il savait à présent qu'il le reverait. Qu'il n'était pas puni comme il l'avait craint au début et qu'il avait toujours la confiance du Mage Noir (il n'était pas de ceux qui avaient la présomption de se croire son ami. Avoir sa confiance lui suffisait.)

Voldemort s'était détourné de la fenêtre et assit sur son fauteuil, son serpent sur son épaule et son bras. Cadfael se baissa doucement, reprenant sa position du début pour saluer une dernière fois son Seigneur.
Un genou à terre, le dos courbé et les yeux sur le sol, il attendit la phrase qui lui ordonnerait de partir et de retrouver le monde, toujours un peu terne après ce genre d'entrevue.

La porte s'ouvrit et le mangemort, toujours silencieux se releva, fit demi-tour et sortit calmement avant de refermer manuellement la porte derrière lui. Le couloir lui paraissait à la fois chaud et froid après cette entrevue. Chaud par opposition à la froideur de son Maître, Froid car il manquait la présence imposante du Sorcier.

Un léger sourire aux lèvres mais le regard sérieux et les jambes un peu tremblantes d'émotions, le libraire se dirigea doucement vers la sortie du repaire. Il allait avoir besoin de calme et de solitude pour réfléchir à ce qu'il venait d'apprendre, faire ses plans et servir son Seigneur de son mieux. Oui, il avait du pain sur la planche mais c'était tant mieux. Cela l'aiderait à ne pas trop penser à cette 'réunion de mangemorts' dont Voldemort avait parlé. Il avait hâte !

Perdu dans ses pensées, Cadfael marcha plusieurs heures dans les bois et ne transplana au manoir qu'une fois être complètement perdu. Si quelqu'un avait voulut le suivre il en aurait été pour ses frais !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Bureau de Voldemort] Retrouvailles ? [TERMINE] Aujourd'hui à 19:36

Revenir en haut Aller en bas

[Bureau de Voldemort] Retrouvailles ? [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]» Même les professeurs peuvent être convoqués au bureau du Directeur [Zohéir & John] {TERMINE}» Des retrouvailles tragiques...» Mes yeux s'égarent ... [Lysandre][TERMINE]» Bureau du maire
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HORS JEU :: La pensine :: Avant sept.1995-