AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

Yun Liang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Yun Liang Dim 15 Juil 2007 - 1:40

* Comment avez-vous connu ce site (top site, pub...) ? Par un top site

* Age du posteur : 17 ans, 18 dans pas trop longtemps si je ne me prends pas un mur en conduite accompagnée d’ici là….

* Nom/Prénom de votre personnage : Yun Liang

* Âge du personnage (Harry et cie ont 15 ans) : 15 ans. Elle vient d’entrer en cinquième année !

* Physique: Yun est une adolescente assez petite. Avec 1m55, il va sans dire qu’elle ne dépasse pas grand monde dans son année. Elle est toute menue, avec un petit 85B qui la fait enrager (« parce qu’en plus d’être pas grande, faut que je sois fichue comme une planche à repasser !) et un 36 en taille de pantalon, si bien que niveau formes… c’est pas encore Pamela Anderson, ni même Jennifer Lopez, et on en est loin. Elle ne manque pas de grâce mais, timide, ne sait jamais où se mettre et ne met que rarement ses atouts en valeur. Pourtant, elle n’est pas laide ; mignonne mais sans plus.
Physiquement aussi chinoise que si elle était née en Asie, elle a les yeux bridés et les iris presque noires, un nez un peu aplatit et un visage plutôt rond. Ses cheveux sont bruns et sombres, coupés aux épaules et toujours simplement coiffés, car Yun n’est pas du genre à tenter quelque chose de sophistiqué.



* Caractère: Yun est une fille timide et réservée. Elle a du mal à aller vers les autres et parle peu, préférant passer son temps dans ses livres, à qui elle est sûre de ne pas déplaire. Passant du coup plus de temps à observer les autres qu’à vraiment interagir avec eux, Yun à du coup développé un certain sens critique et de l’étude des personnalités, qui malheureusement ne s’applique pas à elle-même : si elle est prompte à décrypter (ou à essayer de décrypter) le caractère des autres, elle n’est pas capable de lire dans leurs pensées et, par conséquent, se plante quelque fois, est intimidée souvent, et reste dans son coin la plupart du temps. Elle est donc particulièrement observatrice à défaut d’être bavarde, et sa mémoire a fini par être parfaitement entraînée, à force de passer son temps à étudier.
D’ailleurs, si la vie sociale de Yun est passablement plate, son calme et son application en font une très bonne élève et ses professeurs n’ont jamais à se plaindre d’elle.


* Histoire personnelle :
Yun est née à Londres, de deux parents moldus ordinaires. Son père avait hérité du restaurant familial, à Chinatown, alors que sa mère, chinoise d’origine, avait quitté son pays lorsque ses opinions contestataires lui avaient attirées des problèmes.

Petite fille calme et docile, Yun fut dès son plus jeune âge une élève appliquée. Véritablement passionnée par les chiffres et plus encore par les lettres, elle se passionna d’écriture dès qu’on lui eu apprit à former ses premiers mots avec un stylo. Cependant, sa tendance à être proche de ses professeurs la désignait d’office comme une lécheuse, et elle était souvent une cible privilégiée pour les petits garçons. Assez mature pour son âge, elle espérait beaucoup du collège, pensant y trouver des camarades plus intéressés par leurs études et moins chamailleurs.

Elle ne devait jamais découvrir si elle s’était trompée ou non. Après une enfance heureuse, calme et totalement normale, avec un petit frère braillard pour lui tirer les couettes, c’est avec stupéfaction qu’elle devait entrer dans le monde de la magie.

Ses parents, des gens somme toute sensées, crurent tout d’abord à une farce : les sorciers n’existaient pas, et la lettre elle-même était assez fantaisiste pour faire croire à une bonne blague. Mais lorsque, finalement, une dame du ministère vint leur expliquer que tout cela était bien réel et leur en fit la démonstration, il va sans dire que si la mère de Yun n’en avait pas connu des pires pendant son enfance, elle se serait sans doute évanouie.

La découverte du Chemin de Traverse, la sorcière comme guide, fut une expérience qui marqua à vie la petite Yun, tant tout paraissait magnifique, original et vrai, comme sortit de ses livres d’enfants. Elle dévorait toutes les informations, même les plus infimes, qu’elle pouvait trouver sur ce nouveau monde, comme elle aurait dévoré les mots d’un livre. Elle essaya sa première baguette avec ravissement, et se trouva tout de suite l’air d’une étudiante avec la robe de Poudlard sur le dos.

Bien sûr, elle retomba de son petit nuage : les jeunes sorciers n’étaient pas différents des enfants moldus, et elle fut vite vue comme un rat de bibliothèque. Elle-même assez intimidée par ceux qui venaient de famille sorcières, elle se montra timide et s’intéressa d’autant plus à ses cours, voulant rattraper ce qu’elle pensait être un insurmontable retard.

Mais de retard, elle n’en avait pas, et ses résultats furent bons durant toute sa première année. Comme la plupart des élèves, elle ne devait jamais rien savoir de l’aventure de la Pierre Philosophale, mais, ne s’intéressant guère au Quidditch, les exploits du jeune Harry Potter lui passèrent proprement au dessus de la tête. En second année, toutefois, elle ne fut pas insensible aux attaques, d’autant plus qu’elle était elle-même une « sang de bourbe ». Apeurée, elle ne chercha jamais à déroger aux règles de couvre feu, et se vit même prescrire quelques potions de sommeil, ses nuits devenant de plus en plus agitées. C’est avec soulagement qu’elle accueillit le réveil les figés et la disparition du monstre.

Ignorante de l’identité présumée de Sirius Black, elle passa cependant un début de troisième année plutôt grognon suite à la naissance de sa petite sœur. Passant le plus clair de son temps loin de la maison, Yun se sentait remplacée par la petite brailleuse, et ce soucis la détourna pendant longtemps des affaires de psychopathe errant et, bien qu’elle eu accès à Pré-au-lard, elle s’y rendit assez peu, faute de personnes pour l’accompagner.

Sa quatrième année fut un peu plus riche : tout d’abord parce qu’elle se passionna vraiment pour la Coupe des Trois (hum… Quatre) Sorciers, durant laquelle elle fut littéralement fan de Fleur Delacour, pour elle le symbole même de la fille forte qu’elle ne se sentait pas d’être. Ensuite, Yun connu une courte amourette avec un garçon de Durmstrang, qui se limita, à vrai dire, à quelques échanges de salive étant donné qu’il n’avait qu’un piètre anglais et qu’elle ne parlait pas un mot de bulgare. Elle l’accompagna au Bal de Noël, mais comme il y avait quelques petits problèmes de communication, ils finirent par se désintéresser l’un de l’autre et ne prirent même pas la peine de rompre. Puis, en Février, elle eu une vrai relation, bien plus enrichissante, qui s’acheva cependant dans les larmes : il l’insupportait, l’agaçait, et elle finit par devenir assez irritable pour que d’un commun accord de voix stridentes, ils en finissent là.

Vint la fin de l’année, avec les doutes qu’elle entraîna : croire Dumbledore ? croire la Gazette ? Elle retourna à Poudlard incertaine, avec pour seule vrai pilier la pensée de sa mère : l’Etat, quand il est contredit par quelqu’un de respectable, c’est forcément qu’il y a anguille sous roche, et c’est rarement les Ministres qui ont raison !

RP reçut par MP : Yun croise Ombrage dans un couloir avec une boîte de bonbons à flemme... Difficile à dire puisque "Yun" et "bonbons à flemme" dans la même phrase, c'est une oxymore XD

Bon, voilà le RP:

Treize heure, quarante sept minutes, trente trois secondes, soit exactement deux minutes et vingt sept secondes avant que la pause déjeuné ne s'achève, laissant place à une heure de sieste avouée : Histoire de la magie...

Treize heure, quarante sept minutes et des brouettes, la jeune Yun, en retard pour changer de ses bonnes habitudes, s'efforçait de courir vers la classe du professeur Binns sans faire tomber l'un des quatre grimoires empruntés quelques heures plus tôt à la bibliothèque, sans craquer son sac déjà bien entamé par un (mauvais) sortilège de déchirure, et si possible en évitant les obstacles, humains pour la plupart.

Ce n'était pas son genre d'être en retard, et tout professeur normalement constitué l'aurait excusée, mais Yun ne se satisfaisait pas de pardons ampoulés et vaseux : elle serait à l'heure, quoi qu'il en coûte, et même s'il était théoriquement physiquement impossible de monter trois autres étages assez rapidement pour... enfin bref : "physiquement impossible" ne faisait généralement pas partie du vocabulaire des sorciers de toute façon.

Et ce n'était pas de sa faute non plus si, au table, Ann lui avait fait passer une boîte très suspecte, un doigt sur les lèvres.
Yun n'avait pas cherché à savoir ce que c'était : les bidouilles d'Ann n'étaient pas ses affaires, elle ne voulait être au courant de RIEN, et si elle se doutait du contenu, elle n'avait pas vérifié. En toute logique, Ann aurait dû récupérer la chose dès qu'il aurait finit son entrevue privée avec Ombrage, obtenue pour Yun-savait-quoi.
Cinq minutes avant la fin de la pause, Yun avait finit par comprendre qu'attendre cet espèce de lâcheur imbécile n'arrangerait pas plus ses affaires, et elle avait quitté la Grande Salle morose et paniquée rien qu'à l'idée de manquer les premiers mots vaporeux de Binns.

Il devait être dit que Yun était la malchance incarnée. Après le mauvais coup d'Ann, voilà qu'au détour d'un couloir, un certain uniforme rose du plus mauvais goût vint heurter ses pauvres petites pupilles, plus habituées au noir de l'encre sur le beige du parchemin qu'à un tel débordement de criardise Télétubiesque.
Arrêt en urgence, freinage à pleine puissance ! La jeune fille eu un mouvement de recul involontaire, vacilla un peu puis retrouva un semblant d'équilibre.

Ombrage. Superbe. Magnifique. Non, vraiment ! Le professeur Rogue aurait à peine pu être pire dans cette situation, et si elle mettait la main sur les bonbons d'Ann... Yun ne donnait pas cher de sa peau, et trouillarde comme elle était, nul doute qu'elle avouerait presque aussitôt... oh, oh, oh, c'était mauvais, mauvais, mauvaiiiiiiiis !

Sa panique dû se voir sur son visage, c'était évident, impensable qu'il soit fait autrement, et Ombrage eu à peine le temps d'ouvrir la bouche d'un gros CRAC sonore fut suivit d'une suite de petits clings paf ploum patatrac rataflüp (euh... non, pas rataflüp), la couture du sac ayant lâché.
Par merlin.

Yun blanchit, puis rougit, puis ses yeux se remplirent de larme, et elle hoqueta, avant d'exploser carrément en sanglots.

Mes... mes livres !
begaya la gamine en voyant le désastre, j'ai mis... il y a... de l'encre ... sur un livre... de la bibliothèèèèèèèèque !

Oui, on pouvait être timide, trouillarde et introvertie sans être stupide, et Yun n'avait pas l'intention d'avouer quoi que ce soit. Et si Ombrage était telle que Yun la connaissait, elle n'irait pas chercher plus loin !

* Origine: Deux parents moldus, d’origine chinoise, installés au Chinatown de Londres. Sa mère est née en Chine, et en est partie clandestinement quand elle était adolescente, alors que la famille de son père est installée en Angleterre depuis les années 1850.


* Animaux éventuels : Des animaux ? Surtout pas ! Yun est allergique aux chats, aux rongeurs, aux chiens et même aux… chevaux ! Mais elle suit un traitement depuis que Madame Pomfresh lui a appris que chez les sorciers, ça se soigne très bien !


* Nom/Prénom de la célébrité sur votre avatar (si ce n'est pas un manga ou un dessin) :
Suga Nakayama

* As-tu lu ET signé les règles (sans ça, tu ne peux être réparti) ? Oui ^^ c’est bien ce qu'il fallait dire ^^


Dernière édition par le Dim 15 Juil 2007 - 17:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Yun Liang Dim 15 Juil 2007 - 11:14

Bienvenue Liang et éclate toi bien sur le forum.^^

: Angel:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Yun Liang Dim 15 Juil 2007 - 12:10

Bienvenue à toi Miss Liang !
Revenir en haut Aller en bas
SERPENTARD7ème annéeAdmin à l'esprit tordu
    SERPENTARD
    7ème année
    Admin à l'esprit tordu
AVATAR : Taylor Warren
MESSAGES : 2643

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG SANG: SANG PUR
MessageSujet: Re: Yun Liang Dim 15 Juil 2007 - 14:31

Welcome ^^

_________________

Thanks Jess pour le kit et Cad' pour le pixel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Yun Liang Dim 15 Juil 2007 - 17:57

Maj : Rajout du RP ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Yun Liang Dim 15 Juil 2007 - 22:18

Bienvenue très chère...
(Comme quoi je peux être aimable et polie quand la situation s'y prête...)
Revenir en haut Aller en bas
    GRAND MANITOU
MESSAGES : 1137

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG SANG: INCONNU
MessageSujet: Re: Yun Liang Lun 16 Juil 2007 - 8:12

Bienvenue ma chère à...

Poufsouffle !


J'adore ton rp ! Il est splendide !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Yun Liang Lun 16 Juil 2007 - 12:24

Bienvenue dans ta maison !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Yun Liang Lun 16 Juil 2007 - 12:45

Bienvenue Yun !

Amuse toi bien parmi nous !! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Yun Liang Aujourd'hui à 11:09

Revenir en haut Aller en bas

Yun Liang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Anar Liang» Kim J. Liang» P. SIAM LIANG ? Arden Cho» SI HUI LIANG + je ne t'ai jamais autant oté ta culotte, maintenant que t'es morte» sweet temptation ? ft liang (hot)
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ACCUEIL :: Présentations :: Fiches sans réponse ou en attente-