AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

Au détour d'un couloir...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Au détour d'un couloir... Sam 28 Avr 2007 - 23:49

Au détour d'un couloir sombre et presque déserté - étrange pour cette heure - le jeune Potter marchait d'un pas rapide. On aurait dit qu'il fuyait.
En fait, il revenait de la grande salle, où il avait pris une bonne heure et demi pour dîner, et se remettre d'un cours de potion particulièrement long et douloureux. Bref, il avait maintenant le besoin de décompresser de sa journée en toute tranquilité et la salle commune de Gryffondor serait maintenant son lieu de repos pour le reste de la soirée. Le premier qui viendrait le déranger pour des futilités aurait droit à ses foudres, pensait-il ! Mais quelle était la raison de cette lassitude dessinée sur ses traits ? Entre le regard et les commentaires vils et cruels des élèves, ainsi que le harcèlement quasi constant du Professeur Ombrage à son égard, il faut dire qu'il n'était pas tous les jours facile de s'appeler Harry Potter. M'enfin !
Le chemin qu'il prenait pour se rendre à sa salle commune était le plus court, mais il avait cependant l'impression que jamais il n'y arriverait. Pourquoi avait-il ce désagréable sentiment d'être épié et surveillé alors qu'il était seul dans le couloir ? Il eut beau se retourner à plusieurs reprises; regarder à gauche à droite puis encore à gauche... il n'y avait personne pourtant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Au détour d'un couloir... Dim 29 Avr 2007 - 10:18

Lucy qui rodait dans les couloirs pour voir si quelqu'un n' était pas à la Grande Salle ou dans sa salle commune, entendit des bruit de pas. La jeune fille avança prète à mettre la main sur la personne. La Serpentarde avança encore de deux pas puis se retrouva face à un Gryffondor.

- Lucy : " Mais voilà un Gryffondor qui se promènne dans les couloirs à cette heure ci ! Oh mais ce n'est pas n'importe quel Gryffondor, je vois. Harry Potter ! Le célèbre Harry Potter qui est prèsavec ses amis de faire des coups par derrière et enfraindre les loies du ministère ! "

Lucy regarda Harry d'un air noir et glacial à la fois. Surment que Potter ne la connaissait pas, mais elle... Oh oui, elle le connaissait ! Qui n epouvait connaitre le célèbre Potter avec sa bande, Ron et Madame Je-sais-tout, Hermione. Mais cette fois ci Granger et Weslay n'étaient pas avec Potter.

Lucy réfléchit un moment en ce demandant ce qu'elle devait infliger à Harry, plusqu'elle était à la Brigade Inquistorale.
- Lui enlever des points à sa maison ?!
- Appeller le professeur Ombrage ?!
- Le narguer, jusqu'à ce qu'il péte les plomds et qu'il jette un sortillège qui lui vodra une retenu avec le professeur Ombrage ?!
Lucy observa Harry de la tête au pied d'un air dégouter !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Au détour d'un couloir... Dim 29 Avr 2007 - 14:08

Alors que les bruits de pas se rapprochaient et qu'une silouhette se dessinait au loin, Harry s'arrêta pour voir de qui il s'agissait. Il ne suffit que de quelques secondes pour que Harry fasse désormais face à une élève de Serpentard particulièrement agaçante. Ce n'était pas l'envie qui lui manquait de lui répondre, mais il garda son calme. En aucun cas il ne fallait donner à cette jeune fille une chance de répliquer, ou pire encore appeler le Professeur Ombrage. C'est ainsi qu'il passa son chemin sans dire un mot, sans même regarder l'élève de Serpentard. *On ne répond aux imbéciles qu'avec le silence*, se dit-il. De toute façon, à quoi bon répondre à ce genre de remarque sans intérêt ? En fait, il essayait surtout de se convaincre qu'il valait mieux ne pas s'emporter.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Au détour d'un couloir... Dim 29 Avr 2007 - 16:14

Lucy eut un sourir narquois quand Harry la contourna pour continuer son chemin. La jeune fille attendit qu'il soit à deux mètres d'elle pour lui lançer une autre réplique.

- Lucy : " Ne crois pas que tu vas t'en tirer comme ça, Potter ! Je te tiens à l'oeil !!! "

La jeune fille se retourna et continua son chemin, en lançant quelques coups d'oeil à Harry pour voir s'il ne s'enfuyait pas ou qu'il s'engageait dans une salle.

* Un jour je t'aurais sale Bouffondor !!! *

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Au détour d'un couloir... Jeu 3 Mai 2007 - 1:08

Bien qu'il fut des efforts surhumains pour ne pas s'emporter face à ce genre de remarque, Harry ne pu s'empêcher de dire tout haut ce qu'il pensait tout bas de Lucy.

- Ça alors ! Et c'est à moi qu'on reproche de se croire tout permis !

Non mais vraiment, certains Serpentard avaient le fâcheux don de se rendre supérieurs aux autres. Suite à cette réflexion, Harry s'attendait, sans l'ombre d'un doute, à une réaction de la part de Lucy. Une forte réaction...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Au détour d'un couloir... Jeu 3 Mai 2007 - 10:33

[HJ désolé c'est pas privé et je me dois de ramener ma fraise ^^...gare a toi saint Potter...je vais quand même faire un petit post pour pas vous obliger a faire comme moi ^^]

Julien était en train de marcher tranquillement dans les couloirs de Poudlard, vêtu de sa tenue vestimentaire avec sa cravate noué autour de son cou. Ses cheveux blancs lui tombaient par attroupement de mèches devant son visage lui donnant un air mystérieur et charmeur en même temps, cachant à moitié ses yeux de couleur saphir ainsi que son visage indifférent et froid qu'il réservait aux autres élèves de Poudlard.

Le silence qui n'était au début seulement brisé par le bruit de ses pas ainsi que de sa respiration fut soudainement brisé par une voix qu'il aurait put reconnaître entre mille...Saint Potter. Au détout d'un couloir il aperçut Potter en train de s'adresser à une jeune fille qui devait surement être de Serpentard pour être parlé avec un tel mépris. Il reconnut cette jeune fille qui avait essayé dans le passé de devenir son ami, en quelque sorte.


-Ça alors ! Et c'est à moi qu'on reproche de se croire tout permis ! Julien trouva cette phrase, démunit d'intéret et surtout sans subtilité, mais bon il avait une escuse valable pour faire des phrase aussi simple et stupide soit-elle...il était à Gryffondor.

''Alors Potter...Qui te dit qu'on te repproche que tout te soit permis...mais si tu dit cela, c'est que tu te sens concerné, quel navrance pour toi de ne pouvoir formuler deux mots sans te piéger toi même.'' Commença Julien avec indifférence et froideur à l'égard du soit-disant survivant.

''Mais, cela est tout à fait normal venant d'un bouffondor, on ne peut pas trop en demandait à une personne démunie d'intelligence...je me demande si vous avez un semblant de cervelle dans vos boite craniène, vous les Gryffondor?'' Rajouta Julien avec ironie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Au détour d'un couloir... Jeu 3 Mai 2007 - 18:31

[Hj] Hm.. ben il parait que s'est libre.. et si c'est le cas.. Ben pareil, impossible de m'empêcher de me pointer :p [hj]

En avons nous une ? Je n'en sais rien.. Par contre je suis tentée de vérifier si il s'en trouve bien une dans votre crane.. En l'ouvrant au grand jour.. serpentard..

C'était une voix aiguë, perçante.. acérée.. Elle avait surgit de nulle par, jaillie des recoins sombres de ce couloir, comme si c'étaient eux même qui l'avaient produire.. Bientôt, la source véritable s'en trouva révélée.. Elle surgit des ténèbres comme un diable vengeur de sa boite. C'était Sati la jeune indienne.. Ses yeux crachaient un feu azur qui toisait les deux serpentards. Et elle portait à bout de bras une énorme baguette scintillante, qu'elle braquait sur le garçon qui avait osé injurier Harry.. L'élu de la prophétie qu'elle souhaitait tant rencontré depuis le moment ou elle avait posé le pied dans ce nid à serpentards, ce logis-prison qu'avait été sa "maison". C'était à présent chose fait, mais les circonstances étaient bien différentes de ce que la jeune fille pleine d'une imagination débridée s'était représentée. Le voila en bien mauvaise posture, aux prises avec deux serpents siffleurs arrogants et mesquins.. Des êtres de la même trempe que ceux que Sati avait pu côtoyer dans sa prison humide, pour son plus grand malheur.. D'un autre côté, quoi de plus glorieux que de croiser cette idole vivante qu'était Harry au milieu d'un combat pensa la jeune indienne.. Se comparant pour l'heure à l'un de ces chevaliers des temps anciens, venant en aide à leur suzerain, dans le contexte d'une rude bataille.

Salut, héros !

Lança t'elle toute joyeuse à Harry tranchant nettement avec le ton effrayant qu'elle avait eu lorsqu'elle prononçait ses premiers mots agressifs. Elle avança de quelques pas et se plaça à sa hauteur, lui lança un sourire ami et ajouta à son intention, la pointe de sa baguette dans une attitude guerrière toujours braquée sur les agresseurs.

Besoin d'aide ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Au détour d'un couloir... Jeu 3 Mai 2007 - 19:28

[HJ Youpi deux bouffondor pour moi tout seul, et à ma merci...c'est Drago qui va être jaloux ^^]

Julien était toujours débout en train de fixer Harry Potter avec indifférence et froideur, il attendait une quelconque réplique de la part de ce jeune homme mais une personne fut plus vive d'esprit que lui. Il entendit dans son dos une voix perçante qui le laissa de marbre, indifférent, on lui pratiquement tout le temps comme cela dans sa salle commune, sauf avec Drago Malefoy qui lui parlait d'une tout autre façon. Il fixait toujours Saint Potter dans les yeux pendant que la nouvelle venu parler.

''En avons nous une ? Je n'en sais rien.. Par contre je suis tentée de vérifier si il s'en trouve bien une dans votre crane.. En l'ouvrant au grand jour.. serpentard..'' Dit la jeune fille qui était derrière lui mais qui était en train de venir face à lui afin de ce placer à côté du pote Potter, il compris rapidement que cette jeune était de Bouffondor étant donné qu'elle c'était mis elle même dans le panié et Julien trouva encore une fois que les Gryffondors ne savaient pas faire preuve de subtilité et de logique pour jouer avec les mots sans laisser des perches afin que les Serpentards repartent à la charge.

''Salut, héros !'' Rajouta la jeune fille qui était désormais devant lui, baguette pointé en direction de son torse, ses yeux étaient particulié, lumineux, Julien fixait les yeux de la rouge et or avec insistance. Cependant il trouva totalement débile le nom qu'elle venait d'attribuer à Saint Potter, totalement déplacée et sans intéré quelconque.

''Besoin d'aide ?'' Julien avait presque envie d'éclater de rire devant la honte que venait de se prendre Potter au niveau honneur en venant ce faire aidé par une autre personne, comme si il n'était pas capable de ce défendre tout seul.

''Il est tout à fait normal que vous ne sachier pas si vous en avez une ou pas, certe vous devez bien avoir quelque chose pour combler ce vide, tel un pois chiche, et pour ce qui est de ma boite craniène elle est tout à fait rempli et je ne compte pas laisser à des personnes démunie d'intelligence pratiquer la chirurgie sur moi.'' Commença Julien en ce rapprochant de la jeune fille avant d'avoir sa baguette collé contre son torse, il n'avait guère peur de ce prendre un sortilège en pleine face, si les Gryffondor utilisait leur baguette plutôt que leur cerveau c'était pour Julien une victoire étant donné qu'il affirme en faisant cela tout ce que Julien disait à leur sujet. Il n'en restait pas moins quelqu'un qui était très bon dans l'art des duels surtout à chercher des sorts du aux heures passé à la bibliothèque.

''Héros...mouai, tu appelle sa un héros, une personne qui n'ai même pas capable de ce défendre tout seul et qui à besoin d'une fille pour ce défendre, je ne trouve pas cela très héorïque madmoiselle, au moins cela prouve que si n'est même pas capable de riposter face à deux Serpentard, il ira pas loin face au Seigneur des Ténèbres.'' Rajouta Julien avec un sourire mesquin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Au détour d'un couloir... Jeu 3 Mai 2007 - 20:12

Un large rictus plein de malveillance et de non dit, s'étira sur le visage mate de Sati, alors que le cobra juvénile se pavanait et élargissant son col.. Il était pret à mordre, pourtant se ne fut pas des crocs acérés qui s'extirpèrent de sa gueule ouverte, mais une sorte de bave acide, comme du venin, à la propriété corrosive assez douteuse.

La jeune fille plissa les yeux, recouvrant une bonne partie de leur bleu intense, elle avait proposé son aide à Harry mais finalement peu être n'attendrait elle pas sa réponse, pourquoi désapprouverait il son acte à venir de toute façon ?
Besoin d'aide, noon, Harry n'avais pas besoin d'aide pensa t'elle, sa question était plus rhétorique qu'autre chose, c'était plus elle qui avait besoin.. Ou envie mais quelle différence ?.. de l'aider


Ohh c'est amusant de voir que les traditions ne changent pas et que certains clichés semblent vérifiés. J'ai connu bien des serpentards dans le passé, tous vous ressemblaient.. Ils aimaient vomir sur vous un flot incessant de paroles dénuées de toutes finesse. Ils se prennent tous pour des etres maléfiques et tentent de vampiriser votre joie et votre bonne humeur. En réalité, vous etes comme des détraqueurs quand on y pense, vous vous vous insinuez partout à la recherche d'une proie à tourmenter, et là vous faite jouer cet espèce de mélange de lacheté et de sadisme.
Mais tout comme les détraqueurs vous etres faibles.. Vos pieds sont d'argile.
Laissez donc ma cervelle entre mes oreilles et souciez vous plutôt de ce qui se trouve entre mes mains.
La lumière vive, l'espoir incarné par le patronus.

Pas de chirurgie nécessaire vous avez raison ! J'ai ma réponse !


Ajouta Sati alors que le jeune homme avait de lui même décidé de se placer à bout portant contre sa baguette, la baguette de Sati état par conséquent en contacte directe avec son torse. La réaction de Sati fut instantanée..

Scorcharum

La magie noire, Sati la connaissait bien, combien de fois l'avait t'on forcée à la pratiquer. Le sort était parti, impossible de rater sa cible puis ce qu'elle était collée à sa baguette quelle perche on lui tendait !
Déja la jeune indienne se délectait de son attaque. un essaim de petites lames en forme de papillons noirs engloba le corps de l'ennemi tel un nuage et l'entailla profondément. Ce sort si douloureux et sanglant était l'un des préférés de Sati


Monsieur, voici mon patronus perso !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Au détour d'un couloir... Dim 6 Mai 2007 - 11:18

[HJ Bon, s'il te plait la prochaine fois, utilise tes cordes vocales d'une manière différente plutôt que en lachant une horde de papillon, je ne suis point une fleur que je sache ^^...par contre j'ai du mal à saisir ton personnage, à savoir ce qu'elle sait sur les serpentard et sur le passé, on dirait qu'elle vient du passé...enfin je me fait peut être des idées]

Julien était toujours debout devant la jeune fille, la fixant dans les yeux, la couleur de ses yeux ne semblait pas pouvoir égaler ceux de la jeune fille qui était presque lumineux mais, qui ne ce marrier en aucune façon avec sa chevelure ce qui la rendait moins attirante que prévu. Il aperçut Saint Potter juste à côté qui pour le moment ne broncher pas d'un pouce, aurait-il trouvait son garde du corps et qu'il obéissait comme un bon toutou à sa maman.

''Ohh c'est amusant de voir que les traditions ne changent pas et que certains clichés semblent vérifiés. J'ai connu bien des Serpentards dans le passé, tous vous ressemblaient..'' Commença la jeune fille et bien entendu elle se trompait sur toute la ligne, elle ne connaissait pas Julien et ne le connaitrait très certainement jamais car, elle avait déjà fait sa propre opinion de ce qu'il était avant même de l'avoir rencontrer tout simplement car, il était à Serpentard, lui aussi faisait cela, mais c'était tout simplement une carapace, un double jeu qu'il jouait pour ne pas montrer son vrai visage aux autres, surtout en compagnie de tout c'est Serpentard à ses côtés, alors il était froid et sarcastique avec tout le monde pour avoir la paix, cependant même s'il rabaissait les Gryffondor, il ne les jugeait pas...loin de là...sauf peut-être deux ou trois personnes qui le mérite.

''Ils aimaient vomir sur vous un flot incessant de paroles dénuées de toutes finesse. Ils se prennent tous pour des êtres maléfiques et tentent de vampiriser votre joie et votre bonne humeur.'' Julien avait envie de lui rire au nez devant son ignorance de ce qui se cachait sous les masques des Serpentard, il esquissa juste un petit sourire en coin en repensant à certaine chose, en parlant avec Drago Malefoy il avait appris à se connaître mutuellment et on peut facilement se tromper et Julien après ce jour ne ce fia plus jamais aux apparences car c'était souvent fait pour faire croire ce que l'on n'est pas. Cependant, il trouvait complètement stupide le fait qu'elle dise qu'ils n'aient aucune finesse, bien sûr la plupart non mais dans certain comme Drago et lui savaient user de finesse dans leurs paroles, en usant de subtilité et en jouant avec les mots en eux-même mais elle semblait trop bornée pour le comprendre...digne d'une Bouffondor.

''En réalité, vous etes comme des détraqueurs quand on y pense, vous vous vous insinuez partout à la recherche d'une proie à tourmenter, et là vous faite jouer cet espèce de mélange de lacheté et de sadisme.'' Encore une fois Julien avait envie de lui rire au nez devant son ignorance, il trouvait cette métaphore complètement débile et dénouer de sens, il n'était en aucune manière un détraqueur tout comme les autres Serpentard, cependant, il fut d'accord avec elle sur le fait qu'il aimait bien tourmenter les autres mais, en aucune façon il cherchait les autres afin de les tourmenter, il laissait faire le hasard mais, ce n'est en aucune manière sa faute si les victimes qui ont eu le malheur de croiser son chemin sont démunie d'intelligence afin de reéliquer à ses propos et Julien ne prend jamais plaisir à remettre à sa place les autres...sauf Ron Weasley et Saint Potter.

''Mais tout comme les détraqueurs vous etres faibles.. Vos pieds sont d'argile.'' Julien trouvait qu'elle était totalement idiote avec sa comparaison sur les détraqueurs tout simplement qu'il n'avait pas de pied et que le point faible des détraqueurs de son pas leur pieds mais le patronus.

*Elle devrait lire de temps en temps, ça lui fairait pas de mal...à savoir si elle en a la capacité* Pensa Julien en écoutant toutes ses paroles barbante.

''Scorcharum'' Dit la jeune fille et à ce moment Julien savait d'avance ce qu'il allait devoir enduré pendant le temps de pouvoir sa baguette magique étant donné qu'il connaissait ce sortilège, étant donné que son grand-père avait insisté dans son enfance à lui apprendre cette magie si particulière et attirante, cependant il senti le sortilège agir très rapidement sur son corps. Son visage si indifférent, changea rapidement pour laisser place à une légère grimace de douleur et de fureur envers cette jeune fille. Pendant que des papillons étaient en train de voleter rapidement autour de lui rapidement en charcutant son corps en faisant des entailles, certaine légère d'autre profonde, il saisit rapidement sa baguette magique dans sa veste en fermant bien les yeux afin qu'il ne soit privé de ses yeux à cause de tous c'est maudit papillon.

''Finité incantatum'' Dit Julien faisait ainsi disparaître les papillons, pour laisser place à un Julien Vogel totalement différent. De son visage jusqu'à sa taille il avait des entailles, le sang sortant par toutes les ouvertures venaient rendre sa chemise au début blanche d'une couleur plus vive....rouge. Son visage était rempli de fureur envers cette jeune fille, il se moquait de ses coupures, même avec la douleur il savait qu'un petit tour à l'infirmerie lui permettrait de tout faire disparaître. Il pointa ensuite sa baguette magique en direction de la jeune fille.
''Tu vas bien m'écouter...ou du moins tu vas essayer d'utiliser ce qu'il y a entre tes deux oreilles. Laisse-moi te dire cela, tu oses juger les Serpentard, tu oses me juger sans nous connaître, sans me connaître? Tu juges les autres sans les connaître alors que tu ne sais rien de nous, tu ne sais rien de moi. Pour moi tu ne vaux pas mieux que Voldemort, lui aussi juge les gens sans les connaître, pour moi tu ne vaux pas mieux que ce mage noir. Tu aimes ceux qui sont célèbre oui...ceux qui n'ont jamais demandé à avoir cette vie tu les apprécies, tu les considères comme des héros. Mais dès qu'une personne de Serpentard s'interpose sur le chemin de ton petit héros...tu juge. Crois tu réelement que nous sommes tous les-même?'' Demanda Julien en parlant d'une voix froide en gardant toujours sa baguette magique en direction de cette fille afin de se défendre, il n'attaquait presque jamais en premier.

''Si c'était le cas, on s'ennuirait à mourir dans le monde, mais une chose est sur on est pas tous destiné à être des mangemorts et il en va de même chez les bouffondors...'' Rajouta Julien avec un sourire sarcastique.

''Ce ne sont pas tous des saints...Une dernière chose...tu vient d'agir comme un Serpentard, tu attaques une personne désarmée...lâcheté, tu as ta place parmi nous'' Dit Julien avec un petit sourire sarcastique qui planait sur son visage.

''Maintenant si tu as envie de faire des petits tours de magie, attend toi à ce que je réplique et tu verras que tu n'es pas la seule à connaître la magie et tu verras par la même occasion ce qu'un rat de bibliothèque est capable de faire...Et si tu as envie de me tuer par ton simple jugement...ne te gêne pas, je ne demande que cela.'' Dit Julien qui avait depuis longtemps envie de mourir à cause de sa vie assez triste et dure à vivre mais, cela personne ne le savait sauf peut-être Dumby...ou Drago.

[HJ j'espère que tu ne seras pas suicidaire en me lançant un sortilège impardonnable ^^, mas en 5eme année pas possible, trop jeune ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Au détour d'un couloir... Dim 6 Mai 2007 - 16:40

Hj : Mon cher Julien, si je peu me permettre de mettre les choses au clair. La dernière fois j'avais envie de lancer un sort sur ton personnage plutôt que de me perdre dans une masse d'insultes stériles alors je l'ai fait. Si à l'avenir j'en ai encore envie, je le referais tout pareil ! ^^
et j'en ai le droit.
Quand à mon personnage, et bien si tu veux la saisir mieux, mais à mon avis ce n'est pas vraiment utile pour le rp, je t'invite à lire ma biographie. Enfin pour le sortilège impardonnable, non, ca n'est pas dans mes plans tant mieux pour toi ^^
Ah et dernière chose, arrete avec tes hj.
Merci. ;) Hj

Le sortilège avait fait son effet, et le garçon était maculé de sang, nul doute qu'un passage prolongé à l'infirmerie réparerais ses blessures, mais qu'importe, le coup était porté et les cicatrices, du moins les cicatrices spirituelles marqueraient ses souvenirs ainsi que ceux de Sati. Une jolie histoire qu'elle raconterais plus tard.. Non pas à ses enfants puis ce qu'elle a horreur de cela, mais a d'éventuels confrères et alliers de circonstances, "j'ai eu le plaisir de lacérer une teigne de serpentard !" quelle joie de pouvoir le raconter à d'autres lions, ou à n'importe quel sorcier ou sorcière ayant, comme elle prit en grippe la maison des rampants verdâtres.
Ah, le jeune homme sortit sa baguette et stoppa net le sortilège lancé contre lui. Enfin, Sati avait commencé à se demander combien de temps il mettrait avant de lancer ce contre sort. Elle s'était même demandé, oh sans bien y croire, si cette personne ne prenait pas plaisir à voir son corps partir en lambeaux.. Souhaitait il nourrire ? Ou peu être ne voulait il que profiter de cette flagellation inopportune pour expier quelque chose de cacher à l'intérieur..
Peu importait à près tout.
Sati eu un large sourire, et même un petit rire mesquin et joyeux.


Incroyable, même en sang les serpentards continuent à baver, et à insulter, sans pourtant réagire, c'est prodigieux ! Prodigieux !
Fut elle dans un laboratoire moldu, la jeune indienne aurait hurlé à qui veux l'entendre un "Euréka !" Fière de cette découverte révélée par l'expérimentation et la vivisection. Mais c'était avant tout quelque chose de bien plus.. irrationnel ?.. Que la découverte scientifique qui motivait la jeune Sati, elle haïssait les serpentards, et voulait leur faire mal, autant qu'ils lui en avait fait ! Elle était gryffondor et les gryffondor ne se laissent pas faire comme cela. Et comme les autres Gryffondor, elle avait une vision très nette à propos d'ou se trouait le mal et où se trouvait le bien. Un représentant des forces maléfique s'en prenait à l'élu du bien ? Qu'à cela ne tienne, voila Sati sur le coup.

Quand au détail du discours du jeune homme, Sati n'y prêta aucune attention.. Elle plaqua sa main libre sur sa taille et leva les yeux aux ciel.. Plus tard un soupire s'extirpa de ses lèvres.


Bon, oui.. Mais.. C'est quand le moment ou vous partez en courant tout en braillant des menaces ?

Souffla t'elle fort lasse. Interrompant net le "discours" du serpentard. Cette espèce d'escarmouche ne l'amusait plus, aussi espérait elle que son héros vienne prendre la relève car elle commençait à s'ennuyer sévèrement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Au détour d'un couloir... Dim 6 Mai 2007 - 16:56

Harry, qui jusque là n'avait pu placer un mot et encore moins empêcher Sati d'agir de la sorte, fulminait intérieurement. Il était en colère ! En colère contre Sati, qui avait répliqué d'une façon très immature, mais aussi contre Julien, qui avait un peu commencé tout ce bal. C'est ainsi qu'il foudroya des yeux sa camarade de maison, comme s'il voulait lui faire comprendre qu'elle en avait trop fait. Il reporta ensuite son attention sur Julien, sur qui il posa un regard calme, mais assuré. Il en fallait cependant peu pour qu'il s'emporte lui aussi... lui également agissait toujours avec impulsion.

- Tout cela est ridicul ! C'est toi, Vogel, qui nous parle de jugement, alors que toi et tes petits copains Serpentard ne cessez de m'enquiquiner ?! Sans arrêt, dois-je le spécifier ! Pas une fois, pas une seule fois moi...enfin nous, Gryffondor, ne pouvons vaquer tranquillement dans ces couloirs sans que l'un de vous vienne nous embêter !

Quant à toi...


Il se tourna amèrement vers Sati. La jeune fille avait sans doute voulu l'aider, mais ce n'était pas du tout le cas. Elle avait en fait envenimé la situation.

- Tu en as suffisemment fait ainsi ! Ne te rabaisse pas à leur niveau, ils n'en valent pas la peine ! Nous valons mieux qu'eux, alors montrons leur ! Nous devons nous battre pour de vraies causes... celle-ci est sans intérêt !

Par ces paroles, il voulait surtout se convaincre lui-même, en espérant qu'elles sachent aussi dissuader Sati de continuer sur cette lancée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Au détour d'un couloir... Dim 6 Mai 2007 - 17:24

Julien était en train de regarder toujours avec insistance la jeune fille qui semblait ce moquer royalement de son discour, elle croyait réelement que tous les Gryffondors étaient des super héros qui étaient la pour sauver le monde et que les Serpentard seraient et resteraient toujours de père en fils des mangemort à la solde d'un mage noire. C'était son choix et cela Julien le respecta, il n'était pas la pour lui prouver le contraire. Il fit cependant un geste avec sa main dans l'air en signe d'exaspèration, il ignora le reste des paroles de la jeune fille, elle faisait désormais partit du déccord et c'était plutôt simple de Julien de faire cela, avant de se tourner vers saint Potter qui venait de s'interposer entre eux.

''Tout cela est ridicul ! C'est toi, Vogel, qui nous parle de jugement, alors que toi et tes petits copains Serpentard ne cessez de m'enquiquiner ?!'' Julien resta de marbre devant ses propos, malgré la douleur répartit en de nombreux endroit, il gardait la tête haute, en ne laissant aucun signe de faiblesse visible sur son vosage, restant indifférent pendant que le sang coulait, cependant, il n'apprécia pas vraiment la phrase du balafré, il n'était en aucun cas copain avec les autres Serpentard et ne le serait jamais.

''Sans arrêt, dois-je le spécifier ! Pas une fois, pas une seule fois moi...enfin nous, Gryffondor, ne pouvons vaquer tranquillement dans ces couloirs sans que l'un de vous vienne nous embêter !'' Julien avait envie de rire, le pauvre Survivant était presque en train de pleurnicher à cause du fait qu'il était harceler par les méchants petit Serpentard.

''Que ce soit bien clair Potter, je ne suis pas, et je ne serais jamais ami avec des futurs mangemort, met toi bien cela dans le crâne...''Commença Julien avant de se rapprocher et de passer à côté de lui avant de pencher légèrement la tête vers l'oreille du rouge et or afin que l'autre histérique de puisse entendre la moindre once de paroles.

''Potter, j'aimerai cependant que tu sache ceci...ce n'est point car on est à Serpentard que l'on veut être un mangemort, je ne suis pas, et je ne serait en aucune façon un mangemort, je ne serais jamais l'esclave de la volonté d'un autre...cependant, quand on est à Serpentard, si tu veut vivre parmi des personnes qui ont pour certain la marque des Ténèbres sur le bras...tu as intéré à jouer à jouer un double jeu...'' Commença Julien en soufflant toute ses paroles à l'oreille du survivant.

''Je n'ai rien contre toi Potter, moi aussi le voldy de service à tuer ma famille...pas directement, mais c'est en partie sa faute...pourquoi je te raconte cela...je ne le fait pas pour toi, je le fait pour que tu sache qui fréquente Hermione...'' Dit Julien qui était devenu depuis peu un petit peu ami-ami avec elle, mais sans plus.

''Au plaisir de ne plus jamais te revoir le balaffré...chose qui n'arriva pas'' Sortit Julien qui c'était éloigné dans les couloir, ignorant toujours autant la Bouffondor hystérique et démunie de toute intelligence quand il sagit de faire fonctionner le peu de neuronne dont elle à hériter...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Au détour d'un couloir... Dim 6 Mai 2007 - 18:14

Cedric qui passer une journée extraordinairement tranquille sa balladait dans les couloirs du vaste chateau qu'était sa maison :Poudlard. Il vener du Hall ou il avait disputer une bande de petit serdaigle qui se disputer , il ne les aurait pas dit de se separer ils se serait deja battu .Juste pour une histoire de Cartes de sorciers et sorcieres celebres.
Il etait ensuite passer par les couloirs du 1 ere et deuxieme etages ou tout se passer pour le mieux.Des filles l'avait regarder sous un oeil plutot agreable , qu'il avait tenter d'eviter .Eh oui quand Cedric a une petite amie il y tient.
Il passa au troisieme etage devant une bande de Serpentard.La il fit moin son fier.
Il arriva enfin au 4 eme etage ou la les histoires avait l'air de mal tourner.Devant lui 3 ou 4 personnes il ne discenait pas trop mais il en reconnu quand meme un : Harry Potter.Il s'approcha quelques peu de ce petit groupe quand il entendit des eclats apparement de colere rugir en tous sens. Il s'approcha avant de lancer :


Hum hum ... Que se passe t-il ici pour que cela fasse autant de bruit !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Au détour d'un couloir... Dim 6 Mai 2007 - 18:25

Très bien, très bien..

Grommela Sati une moue bougonne au visage. Harry Potter avait parlé, la jeune fille ne pouvais qu'acquiescer à ses paroles.
Du moins, la petite indienne se voyait mal contester ses paroles. Tout d'abord parce qu'il représentait pour elle cette sorte d'idole. Cette personne qui avait été un modèle de bravoure et d'héroïsme lors des précédentes années, qu'il semblait tracer aux yeux de Sati une voie de noblesse et de droiture. Si il commandait d'arrêter là les hostilités, sans doute était ce la chose à faire.
Et ensuite, elle s'était engagée dans cet affrontement pour l'aider lui, ors inutile de se montrer plus royaliste que le roi.
Aussi la jeune fille regarda le serpent visqueux et baveux s'en retourner. Elle était partagée entre un mélange de haine violente et de profond amusement. Le garçon était tellement arrogant qu'il paraissait ridicule, il ressemblait à un enfant gâté qui tentait désespérément de garder la face alors qu'il venait d'être battu à plate couture.
Sati aurait bien rit. Mais son rire lui resta dans la gorge, la colère l'y retenais. Ce petit pédant, Sati l'aurait bien frappé dans le dos, lui aurait jeté un sort plus douloureux que le précédent.
Mais l'élu y était manifestement opposé..
Etrange, mais après tout qui était Sati pour contester les décisions du grand Harry Potter ?
Aussi se contenta t'elle de regarder la silhouette pitoyable du serpentard disparaître, à demi vautré dans son propre sang.
Voir ce liquide rouge dégouliner le long de son corps et tomber sur le sol était une victoire en soit.
Saigner.. C'était de loin ce que ce serpentard avait le mieux réussit à faire


Ca c'est une vraie caricature de méchant serpentard hein Harry !?

Lança Sati un large sourire amusé au visage.

Et celle la qu'est ce qu'on en fait héros ? On la laisse à son triste sort en jouant encore la carte du on s'abaisse pas à leur niveau et tout ?

Demanda t'elle en riant, décrivant des moulinets autour de la seconde serpentard comme si tout cela n'avait et n'était encore
pour la jeune fille qu'un jeu


C'est alors qu'un individu non identifié fit son apparition.. Sati en sursauta vivement, et, aussi vite qu'elle le pu enfourna sa baguette dans une poche de sa jupe. Elle prit alors une pose toute en candeur, serrant ses bras derrière sa taille, arborant une moue de fillette innocente.

Oh mais rien, on se balade, on parle..

Lança t'elle, un délicieux sourire candide au visage, ajouté à ses couettes, ses grosses chaussures, ses jambes cagneuses et sa jupe, on jurerais que Sati sortait d'une publicité pour sucettes et autres sucreries
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Au détour d'un couloir... Dim 6 Mai 2007 - 18:48

Lucy avait suivit la scèné en s'apuyant contre un poteau. Elle regarda la Gryffonfor et le Serpentard se lançait des sorts s'en réagir, de toute façon c'était toujours pareil. Alors que Lucy regardait à moitier la dispute des deux maisons ennemies, Harry intervient et Lucy soupira !

* Toujours qu'il fasse son héros celui là ! *

Mais là, la Gryffonfor avait dit quelque chose qu'il ne fallait pas :

" Et celle la qu'est ce qu'on en fait héros ? On la laisse à son triste sort en jouant encore la carte du on s'abaisse pas à leur niveau et tout ? "

Se fut un reflexe, chez Lucy, elle attrapa dans sa poche sa baguette magique et la pointa sur le cou de la rouge et or, en lui lançant, avec des yeux de démon :

" Essaye et tu le regretteras toute ta vie, espèce de sale Gryffondor ! "

Lucy regarda Sati avec des yeux noires de rage et d'envie de lançer un sortillège pas forcément sympathique pour la rouge et or. La Serpentarde regarda ensuite Cédric Williams qu'elle avait remarquer au Bal du Printemps.

" Ce n'est pas très bien chère Gryffonfor de menacé des élèves devant un préfet !!! Dis moi es-tu aveugle ou bigleuse ?! "

La Serpentarde le regard sur Sati avait toujours sa baguette pointé fermemant sur la Gryffonfor.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Au détour d'un couloir... Dim 6 Mai 2007 - 19:05

Cedric la suivit des yeux .C'etait elle la serpentard qui avait essayer de rendre Maudelia jalouse le soir du bal.A cause d'elle Cedric aurait pu perdre Maudelia .
Ce fut le premiere cause qui emplit Cedric de rage , mais secondement elle tendit sa baguette sur la jeune Gryffondor et s'apercu ensuite que Cedric etait la et ne put s'empecher de faire sa maligne en lancant :


" Ce n'est pas très bien chère Gryffonfor de menacé des élèves devant un préfet !!! Dis moi es-tu aveugle ou bigleuse ?! "


Quatriemement c'etait une Serpentard .Ces 4 elements mirent Cedric dans un bon etat d'enervement suffiant pour qu'il soit plus rapide que la Serpentard et tira sa baguette de sapoche en lancant :


Experliarmus !

Il s'approcha ensuite de la serpentard ramassant sa baguette toujours en pointant la sienne sur la fille.

Et sache que ce n'est pas tres bien non plus de sortir sa baguette devant un Prefet et encore moi d'essayer de rendre sa petite amie jalouse.


Toujours en la pointant il se tourna vers Vogel et Potter :

Et vous deux ces quoi cette histoire qui vous permet de faire autant de chahut dans les oculoirs du chateau .!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Au détour d'un couloir... Dim 6 Mai 2007 - 19:27

Hj = 2 Serpentards, 2 Gryffondor, pourquoi pas deux poufsouffle ?

Max avait entendu le chahut à trois couloirs d'ici, il savait que Rusard n'allait pas tarder à venir mettre son nez dans cette affaire. Venant de France il ne comprenait pas trop la situation, qui était Harry Potter ? Que lui voulait les Serpentard ? Ce qu'il voyait c'était un Poufsouffle la baguette à la main.

* Je pourrais intervenir... Mais je ne crois pas que ca soit mes affaires...*

Le Jeune sorcier réfléchit à toute vitesse analysant la situation et voilà il avait choisi, il allait faire en sorte d'aider Cédric à restaurer le Calme...



Vaut mieux pour toi Serpentard que tu n'essaye pas de te défendre

Dit Max qui venait de pointer sa baguette vers la jeune serpentard


HJ-EDIT : Merci au Correcteur anonyme :colique: ... mais pour trois petites fautes :'(


[b]Edit Théo : Comme vous êtes beaucoup,n'oubliez pas de laisser à chacun le temps de répondre :;):


Dernière édition par le Dim 6 Mai 2007 - 20:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Au détour d'un couloir... Dim 6 Mai 2007 - 19:56

[HJ Bon désolé, pour ce hors jeux mais...lisez le début avant de poster...car je suis PARTIT...depuis un tout petit moment, donc je suis partit, et je pense que si j'était encore la, vous ne seriez pas rester indifférent devant un serpy dégoulinant de sang...enfin bref ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Au détour d'un couloir Dim 6 Mai 2007 - 21:34

Davis intrigé par le bruit qu'il y avait dans le château ,descendit dans les couloirs ,il vit une Serpentarde, Lucy,deux gryffondors Harry Potter et une autre élève qu'il ne connaissait pas et deux Poufsouffle dont l'un s'appelait Cédric.

Jeune Poufsouffle si j'étais toi je ne pointerais pas cette baguette sur cette jeune fille de Serpentard,vois-tu c'est ma petite amie et un sortilège pourrait sortir accidentellement de ma baguette.

Le gryffondor avait sorti sa baguette et la pointait sur le jeune poufsouffle en lui lançant un regard qui aurait pû rivaliser avec celui de Rogue.

Puis il répondit à la question de Cédric qu'il venait d'entendre en arrivant.

Si tu veux mon avis c'est une petite dispute entre élèves qui a causé ce raffut,qu'on entends bien dans tous les environs de cet étage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Au détour d'un couloir... Dim 6 Mai 2007 - 21:42

La Situation commençait à mal tourner, Plusieurs élèves se menacaient de leur Baguette.. Un geste imprudent de l'un d'entre eux allait déclencher un vrai feux d'artifices...

Calmons-nous on peut régler ca comme des personnes civilisées...

Max savait qu'il ne fallait pas déraper sur ce coup là... La moindre Erreur serait Fatale. L'ambiance était électrique, qui aurait cru que ca seconde journée se passerait comme ca, décidément Max ne cessait de vivre de droles d'aventures à Poudlard..

* Rusard va bientôt débarquer faut qu'on règle ca vite !*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Au détour d'un couloir Dim 6 Mai 2007 - 21:49

Je suis d'accord avec ta proposition,si tu baisse ta baguette et ne menace pas ma petite maie ,je baisserai la mienne pareille pour toi Cédirc même si tu es un préfet tu n'as normalement pas le droit d'utiliser la magie dans les couloirs.

Le Gryffondor dit cela d'un ton calme. Il demanda à Harry.

Explique nous ce qui c'est passé Harry, pour qu'on entende un tel chahut dans le château.

Puis il vit des traces de sang qui était dans tout le couloir.

Vous vous êtes battus avec quelqu'un tous les deux ,je me trompe???

Demanda Davis en regardant les deux jeune élèves de sa maison.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Au détour d'un couloir... Dim 6 Mai 2007 - 21:55

Max ne pouvait pas se résoudre à abaisser sa baguette, il n'avait aucune confiance en ces élèves.... Il regardait le Gryffondor qui le menaçait droit dans les yeux, espérant qu'il abaisse sa baguette avant...

Dans ma logique je ne baîsse jamais ma garde.... Puis je n'ai pas attaquer ta copine, je m'assure qu'elle ne face pas de Mal à un des mes confrères !

Max n'avait pas énormément de solutions, il analysait vite mais ne trouvait rien de valable.... Il hésitait entre abaisser sa garde, ce qui est contraitre à ses principes, et pointer sa baguette vers le gryffondor... ( :ptange: )

Edit Hermione : Laissez aux autres le temps de répondre svp !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Au détour d'un couloir... Dim 6 Mai 2007 - 23:04

[HJ: Olala ! Vous auriez pu m'attendre ! ]

Harry, ahuri et hébété devant la scène, ne pu s'empêcher de soupirer bruyamment. Toute cette histoire commencer à l'énerver. Tout d'abord Julien qui était partit après lui avoir fait des confidences pour le moins troublantes, puis l'arrivé d'un troupeau complet ! Un peu de tranquilité... voilà ce qu'il demandait ! Pourquoi sa présence avait le don de provoquer ces réactions et surtout ce genre de conflits ? Difficile de s'appeler Harry Potter quand on est à Poudlard... difficile !

C'est ainsi qu'en réponse à la dernière remarque de Max, Harry répondit:


- En tout logique, personne ici ne devrait sortir sa baguette !

C'est à Cedric et David qu'il s'adressa ensuite, ces derniers attendant des explications.

Pour tout vous dire, je me rendais tranquillement vers la salle commune de Gryffondor lorsque 2 élèves de Serpentard m'ont coupé le chemin... rien d'inhabituel, quoi ! Sati a voulu me défendre en attaquant ces 2 élèves, je lui ai demandé de calmer, l'un des 2 Serpentard a continué son chemin et vous êtes tous arrivés par la suite. Voilà ce qui s'est passé. Et tout ça commence à devenir grotesque !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Au détour d'un couloir... Dim 6 Mai 2007 - 23:24

Cedric explosa de rire a la remarque de Harry puis se dirigea vers lui pour lui serrez la main :

Je me presente : Cedric Diggory .J'aurai volontier casser du Serpy mais comme tu ne semble pas d'attaque a le faire je vais aller gentillement ramasser la baguette de la jolie Serpentard qui es derriere moi et la laisser repartir tranquillement.


Il rigola puis fit ce qu'il venait d'annoncer.Il se retourna vers Lucy ramassa sa baguette et lui tendit avant de lui lancer :


Avec mes agreables excuses et sincere salutations , mais fait gaffe a toi quand meme .


Il se retourna vers David avant de lui dire :

Et la prochaine fois s'il te palit n'intervient pas dans des affaires qui ne te regarde pas .Je sais pour celle de Harry cela ne me regarde pas mais pour Lucy j'ai une vengeance a prendre !


Il regarda Harry :

Sinon il n'y a pas eu de casse ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Au détour d'un couloir... Dim 6 Mai 2007 - 23:50

Sati les bras croisés sur son torse haussa un sourcil stupéfait à chaque nouvel arrivant C'était en tout et pour tout trois élèves dont deux semblaient bien plus âgés qu'elle qui venaient de débarquer !
Décidément cette petite querelle rameutait les foules ! Dommage qu'ils n'avaient pas été témoins de sa performance, pensa Sati, ce glorieux déchiquetage de serpentard. Quoi que après tout peu être valait il mieux qu'un préfet n'ai pas été présent à ce moment là...
La jeune indienne était jusque là satisfaite de la tournure que prenait les évènements.. Le préfet semblait aussi peu raffoler de serpentards qu'elle et ne songeais nullement à défendre cette racaille. Il en allait de même pour l'un des deux autres garçons. Seul l'un des trois se plaçait du côté de la serpentard restante.. Sa petite amie parait il.
L'attitude que ce préfet, Cédric, ne tarda pas à arborer était pourtant du meilleur augure, voila qu'il se mit à rire, et parlait de casser du serpentard, expression délectable.
Il se dirigea vers Harry pour lui serrer la main, Sati elle, était quelque peu laissée en retrait, un détail qui marqua chez elle une petite moue d'indignation, bien que celle ci se dissipa vite, noyée dans un sourire satisfait, satisfait que le préfet tourne en leur faveur.

La jeune fille eu également un mouvement de fierté lorsque Harry évoqua l'instant ou elle arriva pour le défendre contre ces deux viles créatures.

Un soupçon d’inquiétude cela dit finit par perler sur son visage. Y avait il eu de la casse.. Sati espérait que Harry répondrait correctement à cette question, et ne dirais ou ferais rien qui ne les mettent dans une situation délicate..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Au détour d'un couloir... Dim 6 Mai 2007 - 23:53

Nelly marchait dans les couloirs en réfléchissant. non, elle réfléchissait pas, elle s'ennuyait. Lorsqu'elle vit une grande dispute entre les gryffondors, serpentards, et pourfsouffle.
Elle avait assisté aux scènes qui se passaient d'un air amusé. Même étant dans la maison de Poufsouffle, Nelly était du côté des Serpentards. Elle en aurait été une des leurs si le choixpeau magique n'auvait pas... rrro ! Enfin, selon Nelly, elle n'a pas été répartie dans la bonne maison car elle aurait préféré poursuivre des études de magie noire. Mais quand elle quittera Poudlard, elle s'obstinera à pratiquer de la magie noire coûte que coûte.
La bataille fut finit car ils semblaient faire la paix.

- Alors les soldats, vous avez enfin finit cette guerre !?
dit La jeune fille sur un ton narquois.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Au détour d'un couloir... Lun 7 Mai 2007 - 1:22

[Pendant que Cédric et Harry parlaient, Sati se retourna brusquement, voila qu'à nouveau à son grand étonnement, une nouvelle personne venait d'arriver ! Ses lèvres affichèrent à nouveau un large sourire amusé.

* Bon sang mais c'est pas vrai ! Ca deviens une marotte ! Décidément les étudiants de poudlard n'ont vraiment rien à faire de leur journées ?? Moi qui croyaient que les cours étaient longs et pénibles et occupaient la majeure partie de leur temps, on dirait que je me suis trompée ! *

Et oui, il semble bien.. A moins que.. Il n'y ai un deuxième round, le bien à encore triomphé sur les forces maléfiques !

Répondit elle à la question de la nouvelle venue, en riant à moitié. Cet afflux de visiteurs devenait réellement comique, quand à ce petit affrontement, il était un parfait accueil en fanfare de Sati à poudlard ! pensa t'elle
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Au détour d'un couloir... Lun 7 Mai 2007 - 7:42

De petites taches de sang noirs avaient guidé Miss Teigne au travers du château. Un chemin sanglant et moucheté qui définissait le point de fuite de Julien Vogel. Au bout de la piste, elle se savait, se terrait un complot.
Les moustaches frémissantes, ses yeux blafards furetant après le moindre indice, la chatte efflanquée accéléra le pas. Un léger nuage de poussière se souleva au rythme de la course de ses pattes arquées, en même temps qu'un puissant ronronnement l'envahissait peu à peu.
Puis, en tournant à l'angle du mur, elle les vit. Ils devaient bien être cinq ou six à vue de museau, tous aussi en tord les uns que les autres. Alors, d'une longue plainte avisée, elle appela Rusard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Au détour d'un couloir Lun 7 Mai 2007 - 11:01

Davis écouta la remarque du préfet de poufsouffle,il lui répondit.
Désolé,Cédric mais il y a bien eu de la casse,regarde ses taches de sang,l'élève qui a dû se prendre ce sortilège de magie noire doit être dans un bel état.Et si j'ai bien compris l'explication d'Harry,il s'agit d'un élève de Serpentard.

Le gryffondor baissa sa baguette et entendit un miaulement au bout du couloir .

Zut ,voilà Miss Teigne et Rusard ne doit pas être loin.

Il regarda les élèves qu'il compta en plus de lui même.
Très bien nous sommes sept avec l'arrivée de cette nouvelle élève de Poufsouffle.
Il brandit sa baguette et murmura : Fumos
De la fumée envahit le couloir pendant 10 secondes. Quiconquen serait passé n'aurait vu qu'un écran de fulée,puis quand celle çi aurait disparu ,il ne verrait rien,seulement des taches de sang.

Rester calmes vous autres ,maintenant nous sommes invisibles,ah j'oubliais les taches. Récurvite.

Les taches de sang n'étaient plus.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Au détour d'un couloir... Aujourd'hui à 19:37

Revenir en haut Aller en bas

Au détour d'un couloir...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Au détour d'un couloir [Pv Kathleen Brown] (TERMINE)» au détour d'un couloir [PV Asami]» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!» Tour de Farce» La Tour du Savoir
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HORS JEU :: La pensine :: Avant sept.1995-