AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

« With me. » [5 décembre 1997]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
NUNCABOUC7ème année
    NUNCABOUC
    7ème année
AVATAR : Jeong Yun Oh
MESSAGES : 244

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: Célibataire
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 10 octobre 1979 - Pusan
SANG SANG: né(e) de moldus
MessageSujet: « With me. » [5 décembre 1997] Dim 28 Oct 2018 - 5:44


Vendredi, 5 décembre 1997
Philip s'éveilla à plusieurs reprises, en maudissant le froid hivernal qui s'était installé dans le grenier. Un élève de son dortoir ne cessait de tousser, ce qui l'empêcha d'avantage à trouver le sommeil. Enfin, vers les petites heures du matin, Baker se redressa en agrippant sa couverture trouée. En écoutant de sorte à savoir d'où provenait la toux, il alla en direction du gamin. Celui-ci ne devait être qu'en première année, en vu de sa taille et de son visage enfantin. Et cet enfant tremblait, tant il avait froid. En le voyant ainsi, la première réaction de Baker fut celle de retirer son propre chandail et de s'infiltrer, quitte à brimer l'intimité de l'élève. Après quoi, il abrita l'enfant de sa propre couverture, en plus de celle qu'il avait déjà. Puis, il attira le petit sorcier entre ses bras, pour ainsi le protéger du froid. L'enfant se tourna automatiquement, mais il ne dit rien en apercevant Philip. Ce n'était pas la première fois que Baker agissait ainsi, du moins, pas avec ses nouveaux camarades. Il n'était jamais allé jusque-là, mais personne ne doutait de sa bienveillance. Un simple hochement de tête fut suffisant et le petit se permit un léger rapprochement, avant de s'endormir. Le matin venu, le septième année alla écrire une lettre à son père, pour lui demander de lui faire parvenir des médicaments et du sirop pour la toux. Le tout devait être livré à une adresse spécifique et non pas directement à Poudlard. Dans les faits, les livraisons s'acheminaient chez l'un de ses amis dont le père était Auror. Ce n'était pas bien loin de Poudlard, alors il était facile pour Philip de passer.

C'était la deuxième fois qu'il demandait des fournitures à son père adoptif, parce qu'il lui était devenu difficile de retrouver ce qu'il recherchait à l'infirmerie du château. La plupart du temps, il se faisait même refuser l'accès aux services médicaux. Il fallait croire que sa maison ne lui permettait plus les soins nécessaires. Enfin, en agrippant une cuillère qu'il avait cachée en dessous de son oreiller, il donna la dernière goûte de sirop à l'enfant qui l'eut accompagné durant la nuit. Il lui offrit de l'acétaminophène et lui étala un peu de Vicks sous le nez. Tout ce que son père avait réussi à lui rapporter se retrouvait dans une petite boîte fermée à clef et sur laquelle il posait nombreux vêtements, car il cachait la boîte dans l'une de ses valises. En sortant du grenier, une élève lui donna sa couverture. Un énorme trou déformait le tissu et elle ne pouvait pas dormir avec cela. En voulait l'aide de Baker, car elle savait qu'il n'était pas aussi égoïste que les autres pouvait l'être. Du coup, avant d'aller en cours, le sorcier retourna rapidement dans son dortoir pour y prendre l'un de ses cols roulés, le plus épais et le plus grand qu'il possédait. Il le prêta à l'étudiante, en lui promettant de recoudre sa couverture, et cela, dès l'atteinte de midi, mais qu'elle devra passer la nuit avec le col, puisqu'il n'allait pas avoir le temps de terminer le tout, pas avant l'arrivée de la nuit. Il lui demanda aussi de bien vouloir faire attention, puisque le col lui avait été offert par sa mère. En voyant la grandeur du vêtement, la sorcière le remercia aussitôt et lui promis de le lui remettre tel qu'elle l'avait reçu. Elle le questionna ensuite sur la santé de sa mère adoptive et... Philip lui répondit la vérité.

« Toutes mes condoléances... »

Le jeune homme courut pour se rendre à son premier cours et prit place juste à temps. À la fin de celui-ci, il dut se présenter ailleurs. Lorsque le midi arriva, il retourna à son dortoir pour commencer à coudre. Ne sachant pas par où commencer, il découpa l'une de ses nombreuses vestes pour combler le trou. Cependant, il n'eut pas le temps de finir que l'heure de la rencontre sonna. En après-midi, il n'allait pas à ses cours. Non... Au lieu de faire cela, Baker organisait des réunions pour partager les besoins et craintes de sa nouvelle maison. Il lui arrivait aussi de rechercher de l'aide en provenance des autres maisons. Si quelqu'un pouvait lui donner ne serais-ce qu'une seule couverture... toute aide était importante. En attrapant son foulard, il sortit pour se rendre au terrain de Quidditch. Il avait fait parvenir aux autres que la rencontre allait se dérouler dans l'estrade des Poufsouffles. Mais, à savoir que Philip Baker n'était pas un imbécile. Lorsqu'il parlait de l'estrade des jaunes, c'était à l'estrade des bleus qu'il fallait se présenter. Ceux qui faisaient parti du groupe d'entraide le savaient, mais pas les curieux. De ce fait, il n'avait jamais eu de mauvaises surprises en retrouvant les autres à destination. De plus, à l'aide d'une longue-vue, il allait pouvoir surveiller l'estrade des jaunes. Si le message s'était fait trop bruyamment, il ne tardait jamais à le savoir. Après tout, Philip ne faisait rien à l'écrit, pas pour ce genre de chose. Tout s'accomplissait à l'oral. D'ailleurs, cela faisait un moment qu'il désirait opter pour un langage différent. L'utilisation de codes lui semblait être une bonne idée, mais il voulait avoir l'accord des autres, avant de prendre une décision.

En arrivant sur place, une seule personne fut présente. C'était plutôt étonnant, puisque le sorcier avait pour habitude d'être le dernier sur les lieux. Tout en faisant attention à là où il mettait les pieds, Baker leva la main de sorte à saluer sa camarade. Il alla ensuite s'asseoir auprès d'elle, en sortant de sa poche sa longue-vue qu'il lui tendit, l'invitant ainsi à surveiller les autres estrades. Ils devaient rester sur leurs gardes, même s'il était très peu probable que quelqu'un se présente ailleurs.

« Sais-tu où sont les autres ? » demanda-t-il en frottant ses mains dénudées contre ses cuisses. Dire qu'il avait déjà donné les trois paires de gants qu'il avait eues. Bref... En sortant sa lettre de sa poche, il siffla par la suite et repris place en attendant l'arrivée d'Anaximandre, son terrible grand-duc.

_________________

for you, them and us
« I will be there. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

« With me. » [5 décembre 1997]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» [8 décembre 1997] Revealing the unseen» WWE TLC - 13 décembre 2009 (Résultats)» Friday Night Smackdown - 23 Décembre 2011 (Carte)» Activité a New York en Novembre et Décembre» 17 Décembre 2015
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ECOSSE; Poudlard & Pré-au-lard :: Extérieur du château :: Terrain de Quidditch-