AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

(29 novembre 1997) Poufsouffle vs. Gryffondor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Poufsouffle6ème annéePréfet & Poursuiveur
    Poufsouffle
    6ème année
    Préfet & Poursuiveur
AVATAR : K.J. Apa
MESSAGES : 350

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: N/A
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: (29 novembre 1997) Poufsouffle vs. Gryffondor Dim 22 Avr 2018 - 6:07

Petite ambiance...:
 

Beaucoup de balais s’étaient entrechoqués depuis le début du match, mais tous les joueurs s’accrochaient, refusant de céder les quelques miettes d’espace aérien qui les séparaient encore. C’est tout de même ainsi que l’embardée la plus anodine avait fini par coûter leur concentration aux lions, trop occupés sans doute à s’assurer que chacun de leurs cales-pieds tiennent le coup. Fonçant vers la pelouse à une vitesse acceptable sans toutefois être prodigieuse, Lina profita de cette courte distraction pour récupérer la balle de cuir rouge à même le plancher des veaudelunes et remonté dans un superbe piqué tout droit au but. Hélas, sans la vélocité de l’élan que procure une longue poursuite sur le terrain, il s’avérait presque impossible de passer la garde de Meredith et bientôt, le souaffle se trouva à nouveau entre les mains de la petite bombe rouge et or.

Michelle avait, semble t-il, littéralement transplaner jusqu’aux buts afin de reprendre le contrôle du match. Ni une ni deux, Nolan se faufila donc sur ses traces, tentant du mieux qu’il le pouvait de lui bloquer la route. De par sa stature déjà, mais surtout grâce à une stratégie de vol pour le moins erratique, la jeune Bilray se trouva bien vite dans l’obligeance d’une passe qu’elle destina à Jimmy, monsieur-coiffe-d’enfer. Good golly, il n’était pas question que Rose affronte à nouveau seule le grand favori du jour et le rouquin était quasiment prêt à provoquer un boutenchoc pour s’en assurer. Par chance, l’impétuosité du joueur étoile — ou peut-être bien l’agitation des attrapeurs? — lui coûta sa lancée et c’est à Nolan que revint une fois de plus le souaffle.

Sans perdre de temps, le sixième s’engagea dans le sillon d’Andrew qui dégagea tout ce qu’il y avait à dégager sur leur trajectoire, leur permettant bientôt de se tenir à nouveau devant les anneaux d’or de l’équipe adverse. Jamais deux sans trois ? Ou peut-être bien six sans sept ?

TENTATIVE : MARQUER UN BUT

[Tatave confirme : échec. Le souafle passe à Gryffondor]

Dans les estrades, le bourdonnement était incessant et pendant un instant, Nolan se laissa distraire, loupant de quelques centimètres seulement dernier anneau de droite. Non loin de lui, leur attrapeuse gagnait en altitude, au coude-à-coude avec son homologue rouge et or. Le vif s'était-il vraiment montré le bout des ailes ?

_________________



THERE IS STRENGH IN NUMBERS
« Differences of habit and language are nothing at all if our aims are identical and our hearts are open. » ► ALBUS DUMBLEDORE


Dernière édition par Nolan Sherman le Dim 22 Avr 2018 - 6:12, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GRYFFONDOR1ère année
    GRYFFONDOR
    1ère année
AVATAR : Sophia Lillis
MESSAGES : 115
MessageSujet: Re: (29 novembre 1997) Poufsouffle vs. Gryffondor Dim 22 Avr 2018 - 11:57

Malgré sa passe, Jimmy avait perdu le souaffle qui se trouvait à présent entre les mains de l'équipe adverse. Michelle soupçonna son coéquipier d'avoir lancé un regard à Amaryllis au mauvais moment, ce qui l'avait quelque peu... perturbé. Jimmy avait beau tenter de ne rien laisser paraître, Michelle avait pratiquement passé onze ans de sa vie à observer – voire espionner – les autres à leur insu, elle était experte en analyse de ce qu'elle voyait, même avec ses yeux d'enfant. Ça n'était pas la première fois pendant le match que la jeune fille se trouvait dans les parages, non loin du capitaine des lionceaux, et que ce dernier jetait un petit coup d’œil l'air de rien. Elle n'avait aucun jugement à faire, d'ailleurs la situation la faisait plus sourire qu'autre chose à dire vrai.

Michelle examina le terrain. La balle était déjà entre les mains de Nolan qui fonçait directement vers les buts sans se retourner. Elle le suivit de près, mais le bougre allait drôlement vite, il fallait qu'elle se faufile avec rapidité en prenant soin de ne pas croiser de cognards baladeurs et des joueurs qui voudrait l'empêcher de passer. Jimmy et Kenneth ne semblaient pas avoir collé Nolan de si près puisque lorsque Nolan manqua son tir, elle fut la première à récupérer la balle avant de faire demi-tour.

La pression était à son comble. Elle n'avait pas accès aux autres poursuiveurs pour faire une passe mais elle désirait avant tout parcourir le plus de chemin possible pour que le souaffle atteigne rapidement les cerceaux. Les joueurs de Poufsouffle furent moins pénibles et collants qu'à sa dernière tentative de marquer, puisqu'elle n'eut pas beaucoup de difficultés à se faufiler dans les airs. Peut-être avait-elle aussi pris le coup de main ? Ça n'était pas complètement impossible. Après tout, il faut parfois être dans le feu de l'action pou en apprendre le plus. Ce match avait été un bon exercice pour elle, se retrouver enfin sur le terrain, avec l'adrénaline, les conditions météorologiques incontrôlables, et surtout des adversaires sans aucune pitié. Le champ lui semblait libre – peut-être avait-elle mal observé – elle en profita donc pour tenter de marquer un point dans le plus haut des cercles.

TENTATIVE : MARQUER DIRECTEMENT UN BUT.

[Tatave confirme : réussite. Les Poufsouffles doivent maintenant défendre leur but.]

_________________
Good morning world.
Michelle Bilray ☽ “I remember my own childhood vividly...I knew terrible things. But I knew I mustn't let adults know I knew. It would scare them”
― Maurice Sendak


Dernière édition par Michelle Bilray le Dim 22 Avr 2018 - 14:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
    P'tit nouveau
AVATAR : Rien
MESSAGES : 60
MessageSujet: Re: (29 novembre 1997) Poufsouffle vs. Gryffondor Dim 22 Avr 2018 - 19:07


Harmony Wright n’était pas du genre à être facilement angoissée ou impressionnée. Elle avait confiance en elle, probablement encore bercée par l’innocence de l’enfance. Du haut de ses tous juste treize ans, elle avait rejoint l’équipe de Quidditch de Poufsouffle en tant qu’attrapeuse au début de l’année scolaire. C’était la benjamine de l’équipe, mais c’était de loin celle qui prenait tout ça le plus au sérieux. Elle claironnait à qui voulait l’entendre que plus tard, elle serait joueuse de Quidditch professionnelle, et pas n’importe où, chez les Harpies de Holyhead bien sûr ! Pour cela, elle s’entraînait dur avec l’équipe, mais aussi parfois seule, ce qui lui permettait pour quelques instants de quitter la réalité sombre de Poudlard. Et aujourd’hui, elle était déterminée à tout donner pour prendre sa vengeance sur les Lions, qui avaient raflé la coupe l’an passé.

Le match démarra sous les encouragements presque hystériques des élèves. C’était la première fois qu’Harmony vivait cette ambiance de l’autre côté, et elle trouvait cela particulièrement agréable. Deux tours de terrains plus tard, à savourer cette atmosphère festive, et la jeune Poufsouffle se mit en tête de chercher le vif. Après tout, plus vite elle allait le trouver, plus vite ils allaient gagner. Ses yeux se laissaient cependant parfois happer par le jeu qui se déroulait en dessous d’elle.

Tout d’abord, il y avait Nolan. Ce gentil garçon, à la carrure imposante, était un peu le grand-frère de l’équipe. Vous savez, celui qui taquine tout le temps, mais qui est en même temps protecteur ! Ce qu’on retiendrait du rouquin pour ce match ? Ses échecs coup sur coup face à la gardienne des Lions. Harmony trouvait par ailleurs la préfète assez effrayante, mais elle ne pouvait s’empêcher d’admirer sa détermination à défendre ses buts. Nul doute que la Breckenridge allait être amenée à faire de grandes choses…

Lina aussi s’était frottée aux anneaux dorés de la gardienne adverse. La voyant filer, souaffle rouge sous le bras, robe noir et jaune, cheveux aux vents… Harmony ne put s’empêcher de penser que leur poursuiveuse était sûrement l’une des plus plus belles jeunes filles de Poudlard. Peut-être avait-elle du sang vélane ? Cela expliquerait peut-être pourquoi la moitié des élèves, filles comme garçons, ressentaient l’envie de s’essayer à l’effeuillage devant la Miss Kaveline. Enfin. Harmony était trop jeune pour penser à cela, et de toute façon ça ne l’intéressait pas !

Son truc à elle, c’était plutôt les grands gaillards. Les batteurs de l’équipe, par exemple, étaient plus à son goût. Andrew et son apparente froideur, ah ! Ça c’était bien un homme, un vrai ! Il n’hésitait pas à viser qui que ce soit, frappant le cognard comme s’il s’agissait de la tête d’un Carrow. « Ouaiiiiiiiiis Andreeeeew, bravooooo ! » ne pouvait s’empêcher de s’exclamer Harmony chaque fois qu’il utilisait sa batte.  Et puis le cinquième année lui jettait un regard noir, et elle repartait à la chasse du vif. Lukas était plus discret. Il n’était que remplaçant, mais il avait remplacé au pied levé leur batteur titulaire, victime la veille d’un sortilège particulièrement violent des Carrow. Harmony était particulièrement reconnaissante envers Lukas, car sans lui le match aurait été beaucoup plus compliqué. Les deux batteurs ne se débrouillaient pas trop mal, et même si leurs tirs loupaient à chaque fois de peu les joueurs adverses, ils étaient particulièrement bons pour dévier et défendre les Blaireaux pris pour cibles.

D’ailleurs, les batteurs de Gryffondor étaient particulièrement redoutables. Bien qu’Asher eut un peu de mal à démarrer, il envoyait un cognard si près d’Amaryllis qu’Harmony crut bien qu’elle allait y passer. « Mais tu vas la tuer ! T’es fou, Asher !! » Leur rivalité avait commencé dès la première année à Poudlard d’Harmony, puisqu’ils défendaient tous les deux deux équipes différentes. Mais en fait, la Poufsouffle aimait bien se confronter au batteur, ça réveillait le côté Gryffondor en elle, un peu Sale Gosse qu’elle était. Lou O’Riley n’était pas en reste, et il se défendait admirablement bien malgré ses jambes en moins. Harmony admirait le jeune homme de se lancer comme ça dans un match, qui pouvait être dangereux, et d’envoyer valser tous les préjugés que pouvaient avoir les gens. Elle saluait son intégration dans l’équipe, mais Lou n’en restait pas moins un adversaire.

Le match battait un peu de l’aile quand le premier but fut marqué. Harmony ne put s’empêcher de pester contre les Rouge et Or, trop fière pour reconnaître qu’ils avaient vraiment bien joué. Par ailleurs, Rose aussi se défendait bien. C’était étonnant de voir cette jeune fille de bonne famille coiffée d’un casque qui allait assurément ruiner son brushing. Mais Harmony reconnaissait que la jeune fille avait fait bien des sacrifices pour jouer dans l’équipe, notamment prendre du temps sur ses études importantes pour elle. Ses efforts allaient payer, comme toujours !

La clameur était de plus en plus puissante du côté des Lions à partir de leur premier but. Harmony surveillait du coin de l’œil les poursuiveurs adverses. Les apparitions de Kenneth semblaient un peu aléatoires. Moins présent sur le match que les deux autres poursuiveurs, Harmony devait parfois faire le tour du terrain plusieurs fois avant de l’apercevoir. Peut-être était-il en train de tenter de séduire quelque donzelle du côté du public ? Quoiqu’il en était, ce n’empêchait pas à Gryffondor de prendre la tête du match. En effet, Michelle venait de marquer leur deuxième but. Harmony était impressionnée par cette petite blonde, qui filait sur le terrain si vite qu’à un moment elle avait cru voir le vif d’or. Dans ces équipes pleines d’élèves plus âgés, la Poufsouffle se demanda un instant si Michie ne pourrait pas être sa prochaine partenaire d’entraînement… Une fois que le match serait passé, plus rien ne les opposerait après tout !

L’autre chose intéressante dans le match, selon Harmony, était de regarder les deux capitaines se tourner plus ou moins autour. En tant qu’attrapeuse, son rôle était de repérer les moindres détails. Elle voyait bien la peur dans les yeux de Jimmy quand le cognard s’approchait un peu trop de la capitaine adverse. Ou le demi-sourire d’Amaryllis quand le souaffle lancé par son petit ami traversa leurs propres anneaux. Pff, qu’ils étaient naïfs ! Mais en même temps… Il fallait avouer qu’ils allaient bien ensemble.

Peut-être trop bien, après tout. Harmony, elle, ne jurait que par l’amour impossible. Tous les Roméo et Juliette, Orphée et Eurydice, Tristan et Iseult… Et puis, un jour, Léon Schepper et elle. Ce beau Serpentard, avec son regard bleu perçant, sa barbe naissante d’adolescent, sa voix si suave… Ah, si seulement il savait qu’elle existait ! Mais elle n’était qu’une simple Poufsouffle, un peu maladroite et trop bruyante, jamais elle n’obtiendrait l’amour de ce bellâtre. D’ailleurs, elle le voyait là-bas, au loin, dans les tribunes. Elle l’avait repéré dès le début du match. Elle décida de voler un peu vers lui, peut-être qu’il la remarquerait, après tout ? Et plus elle s’approchait, plus elle voyait briller une lueur. Elle n’avait jamais remarqué que ses yeux étaient si étincelant. A moins que… Oui, c’était bien le vif qu’elle voyait, là-bas ! Elle jeta un coup d’œil rapide à l’attrapeur des Lions, qui semblait aussi avoir vu le vif. Elle amorça une accélération comme jamais elle n’en avait fait, à la fois poussée par l’adrénaline, l’énergie de son équipe et l’amour qu’elle portait pour Léon. Elle alla tellement vite qu’elle ne put ralentir. Elle se jeta sur le vif, mais glissa en même temps de son balai, pour atterrir directement dans les bras de Léon. Une acclamation retentit de l’autre côté du stade, dans les tribunes Jaunes et Noires. Harmony regarda le vif, qu’elle serrait entre ses doigts. Ils avaient gagné ! Elle se leva d’un coup et se jeta dans les bras de Léon, avant de se rendre compte de son idiotie.  « Dé-dé-désolée ! Et m-m-m-erci ! » Elle remonta aussitôt sur son balai et fila vers son équipe pour aller célébrer leur victoire, durement acquise face à une équipe adverse redoutable et qui avait tout donné jusqu’au bout.

--> Lien vers le vif, dernier message de Yuyu

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
    INCRUSTE MAN
MESSAGES : 925
MessageSujet: Re: (29 novembre 1997) Poufsouffle vs. Gryffondor Ven 17 Aoû 2018 - 19:04

MATCH CLÔTURÉ !
Merci à tous pour votre participation


GRYFFONDOR : 4 points + 4 points + 4 points + 4 points = 18 points

POUFSOUFFLE : + 50 points (vif d'or)

POINTS PERSONNELS +500 points par RP

Jimmy J. Kent - 7 RPs = 3500
Meredith Breckenridge - 3 RPs = 1500
Lou O'Riley - 4 RPs = 2000
Gabriel Asher - 7 RPs = 3500
Michelle Bilray - 7 RPs = 3500
Kenneth - 2 RPs = 1000


Amaryllis Douverisa - 5 RPs = 2500
Lina H. Kaveline - 6 RPs = 3000
Nolan Sherman - 7 RPs = 3500

PNJ - Andrew McCormack  - 5 RPs (Oliver) = 2500
PNJ - Lukas Mills - 4 RPs (Greyback) = 2000
PNJ - Rose Griffith - 3 RPs (Carlie) = 1500
PNJ - Harmony Wright - 1 RP (Ama) = 500
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (29 novembre 1997) Poufsouffle vs. Gryffondor

Revenir en haut Aller en bas

(29 novembre 1997) Poufsouffle vs. Gryffondor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Match Gryffondor - Poufsouffle» MATCH #6 - POUFSOUFFLE vs GRYFFONDOR» MATCH #6 : POUFSOUFFLE vs GRYFFONDOR» #6: Poufsouffle VS Gryffondor» Match ¤2¤ Poufsouffle <VS> Gryffondor
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ECOSSE; Poudlard & Pré-au-lard :: Extérieur du château :: Terrain de Quidditch-