AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

[SAM. 15 NOVEMBRE 1997 ] MINI-INTRIGUE: Une nuit aux cachots

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
    INCRUSTE MAN
MESSAGES : 873
MessageSujet: [SAM. 15 NOVEMBRE 1997 ] MINI-INTRIGUE: Une nuit aux cachots Dim 4 Juin 2017 - 17:22

MINI CONTEXTE : UNE NUIT AUX CACHOTS

Contexte : Vous faites partie d’un groupe d’élèves malchanceux qui ont été attrapés hors de votre dortoir une fois l’heure du couvre-feu passé. Malheureusement pour vous, une fois l’information rapportée aux Carrow, Rusard se fait ordonner de vous enfermer dans un des cachots du château, tels de misérables prisonniers. Vous êtes enchaînés pour la nuit. Certains d’entre vous désirent s’échapper. À votre premier tour, lancez le dé quidditch dans le sujet prévu à cet effet ici pour déterminer si vous réussirez à vous libérer de vos chaînes. Au second tour, un autre élément perturbateur vous attend et sera dévoilé un peu plus tard dans votre sujet de discussion.  

Date limite pour clore le RP : 5 août 2017
Des points seront donnés pour votre participation à la fin des mini-intrigues.

Participants:
- Amaryllis Douverisa
- Abigail Hook
- Edward Selwyn
- Kenneth Coughlin
- Jay Alconbury
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GRYFFONDOR6ème année
    GRYFFONDOR
    6ème année
AVATAR : Aaron Taylor-Johnson
MESSAGES : 174

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: Célibataire
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: [SAM. 15 NOVEMBRE 1997 ] MINI-INTRIGUE: Une nuit aux cachots Ven 15 Sep 2017 - 15:53

Comment avait-il fait pour se retrouver là ? Enchaîné comme un malpropre dans les cachots de Poudlard ? Une simple excursion nocturne qui avait mal tourné. Le jeune gryffondor avait tellement l’habitude de ne pas se faire prendre qu’il en avait oublié quelques instants que l’école avait changé, et voilà ce qui lui avait couté une soirée tranquille… Enfin, il n’avait plus qu’à s’échapper et retourner au dortoir tranquillement, ce n’était pas la pire des choses qu’il pouvait lui arriver et son père lui avait appris à se débarrasser des menottes et autres chaînes, ce qui allait donc lui être plutôt utile. Ce qui l’étonnait bien plus, c’était ses camarades de soirée spéciale donjons et menottes (les dragons ayant décidés de faire grève…) : Abigail Hook, qui n’était pourtant pas vraiment du genre à se faire attraper dans une excursion pareil et Amaryllis, qui faisait aussi partie de l’Armée de Dumbledore avant sa dissolution mais qui ne désobéissait jamais par simple provocation stupide, contrairement à lui. Avec eux se trouvaient deux autres élèves, l’un aux couleurs de Serpentard d’environ le même âge qu’eux et un jeune garçon au blason jaune et noir. Bougeant légèrement les bras, le lion fit cliqueter ses chaînes avant de lâcher un mince sourire narquois.

« Et comme par hasard, pas un seul Serdaigle assez bête pour se faire attraper… Tu me diras ils doivent être en train d’apprendre par cœur leurs cours de potions sous leur couette à coup de Lumos à l’heure qu’il est… Enfin bon ! »

Ses simples gestes du bras lui avait permis de remarquer que les menottes avaient du leste. Peut-être que Rusard avait un coup de fatigue ? Bah, qu’il parte en retraite ce vieux schnock, ça ferait des vacances à tout le monde… Quoiqu’il fût tellement mauvais pour appréhender les élèves qu’il faisait simplement office de pot de fleur quatre vingt-dix pourcent du temps ! En forçant un peu sur sa main droite, il put la libérer au prix d’une légère douleur due aux contorsions qu’il dû faire au niveau des doigts et du poignet. Pour la deuxième main, ce fut plus simple, il s’aida de sa main libre pour desserrer les prises des chaînes et put s’en sortir sans problème. Se retournant triomphant vers ses camarades attachés, il ne put s’empêcher de faire le mariole en faisant une petite courbette théâtrale.

« Messieurs-dames ! Bon, plus sérieusement, je n’ai aucune envie de m’attarder ici ! Pourrir dans les cachots, c’est pas pour moi, Rusard serait capable de nous oublier ici plusieurs jours de toute façon… Et qui nous dit que les Carrows vont pas se pointer avec d’autres idées en tête… Ils sont assez imaginatifs en matière de punition… Alors, qui veut me suivre ?»

Il n’avait pas dit tout cela pour faire paniquer ses camarades, c’était tout simplement ce qu’il pensait, sans aucun filtre. Qui pouvait savoir ce que les carrows préparaient ? Les torturer encore un peu pour finir une petite soirée devait leur sembler être un moment amusant, alors pourquoi ne pas prendre en compte cette folie inhérente aux deux nouvelles têtes du corps étudiant de Poudlard dans leur projet d’escapade ? Il se massa le poignet droit tout en l’articulant.

« Du coup, qui a besoin d’un chevalier servant prêt à le libérer de ses petites gêoles ? Amaryllis ? Hook ? Ou… C’est quoi, vos noms déjà ? J’ai un trou de mémoire, là…» Lâcha-t-il amicalement tout en ne se laissant pas démonter par la situation dangereuse dans laquelle il était en train de se mettre. Intérieurement, il maudissait les autres lions pour ne pas être là, il allait être en première ligne pour subir les foudres d’un Rogue qui ne l’appréciait pas et de Carrows déjantés s’il se faisait attraper. A vrai dire… Même si tout se passait bien, il avait de grands doutes quant au fait qu’il puisse s’en sortir sans un interrogatoire sur la personne responsable de leur évasion dès le lendemain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
POUFSOUFFLE6ème annéeCapitaine de Quidditch
    POUFSOUFFLE
    6ème année
    Capitaine de Quidditch
AVATAR : Chloë Grace Moretz
MESSAGES : 552

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: Incertaine // Un lionceau en vue ?
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 16/06/1981 dans les Alpes françaises
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: [SAM. 15 NOVEMBRE 1997 ] MINI-INTRIGUE: Une nuit aux cachots Mar 10 Oct 2017 - 23:20

Quelques heures plus tôt…

Amaryllis avait les yeux lourds. Encore une fois, elle avait mal dormi. Encore une fois, les cauchemars l’avaient encore assaillie toute la nuit. Encore une fois, elle avait fini la nuit à somnoler sur son fauteuil préféré de la salle commune, près de la cheminée dont les braises étaient encore chaudes. Elle allait finir par suivre les conseils de Carlie, et aller voir Mrs Pomfresh pour qu’elle lui prescrive une potion, une tisane ou n’importe quoi qui puisse la faire dormir sans qu’elle se réveille toutes les demi-heures, transpirante et paniquée. Elle accumulait plus d’heures de retard que d’heures de sommeil à présent… Et cette fatigue l’empêchait de se concentrer totalement sur ses différents cours. Même si la sixième année était moins dure que la cinquième, elle sentait que ce qu’on leur demandait d’apprendre nécessitait plus de profondeur et de pratique.

Elle était présentement en train de réaliser une dissertation de trois parchemins sur les sortilèges informulés. La théorie pour mieux comprendre la pratique ensuite. Amaryllis préférait largement l’inverse : elle retenait mieux après avoir pratiqué, mais selon leur professeur, pour ce sujet-là il était primordial de bien comprendre ce dont il s’agissait pour réussir à lancer des sortilèges non-verbaux. Mais c’était si dur de se concentrer… Peut-être pourrait-elle fermer les yeux quelques secondes ? Ils piquaient tellement, ça ne pourrait que leur faire du bien… Oui, juste quelques instants…

Une porte qui s’ouvrit en sursaut la fit se réveiller en sursaut. Son parchemin, il fallait qu’elle le finisse ! Mais quelle heure était-il ? Combien de temps avait-elle dormi ? Un coup d’œil à sa montre lui indiqua qu’il ne lui restait que trois minutes pour rejoindre sa salle commune avant le couvre-feu. Rapidement, la jeune Poufsouffle fourra toutes ses affaires dans son sac et quitta en trombe la salle dans laquelle elle étudiait. Elle dévala les marches, vite, si vite qu’elle en loupa une et dégringola jusqu’en bas. Sa tête cogna durement le sol. La douleur fut si intense qu’elle ne put réfléchir pendant quelques dizaines de secondes. Quand elle reprit finalement sa contenance, elle se rappela qu’elle devait se dépêcher de rejoindre sa salle commune, sous peine de…

« Tiens tiens tiens, une retardataire à ce que je vois ? »

Oh. Non. Non, non, non. Pas lui, pas Rusard !

« Je… Je rentrais ! » Elle se releva péniblement, n’osant regarder le concierge. « Pas d’excuse jeune insolente, le règlement est le règlement ! Hin hin hin, je vais prévenir Mr. et Mrs. Carrow, ne vous avisez pas de bouger d’ici. » Les larmes montèrent aux yeux de la jeune fille.


Les menottes lui sciaient les poignets. Elle avait mal, d’autant plus que lors de sa chute dans les escaliers quelques heures plus tôt, elle était tombée sur son poignet droit. C’était sûrement la position la plus inconfortable dans laquelle elle s’était trouvée… Même le lit de Ste Mangouste qu’elle avait occupé pendant presque un mois lui semblait plus agréable que cela. Heureusement, elle n’était pas seule dans sa galère. Il y avait le petit Ed, mais aussi Abigail et un autre Serpentard qu’elle avait croisé quelques fois. Et puis, juste à sa gauche, il y avait son ami Kenneth. Quand Amaryllis avait vu que le Lion était avec elle dans les cachots, elle avait été légèrement apaisée. S’il était ici, ce serait peut-être un peu moins dur à supporter. Le jeune garçon était d’ailleurs en train de parler, beaucoup. Sa voix rassurait Amaryllis, mais ses actes un peu moins. En effet, Kenneth venait de libérer sa main droite des chaînes qui l’entravait.
« Kenneth, arrête ! S’ils reviennent, ta punition sera encore pire ! » Mais le fier garçon ne recula pas, et libéra sa main droite quelques secondes après. « Messieurs-dames ! Bon, plus sérieusement, je n’ai aucune envie de m’attarder ici ! Pourrir dans les cachots, c’est pas pour moi, Rusard serait capable de nous oublier ici plusieurs jours de toute façon… Et qui nous dit que les Carrows vont pas se pointer avec d’autres idées en tête… Ils sont assez imaginatifs en matière de punition… Alors, qui veut me suivre ? » Amaryllis hocha la tête négativement.


« Ken, réfléchis un peu… Demain matin, les Carrow qui arrivent et qui ne nous trouvent pas là ? Que penses-tu qu’ils vont nous faire s’ils découvrent qu’on s’est enfuis ? »  Elle laissa les autres répondre et essayer de convaincre Kenneth de ne pas quitter les cachots. Évidemment que l’idée de dormir dans son lit, bien au chaud et libre était tentante. Et puis cette douleur au poignet… L’idée qu’elle s’endorme et se réveille avec toutes ses cicatrices apparentes ne l’enchantait guère non plus. Mais oui, son don ! Elle pourrait sûrement l’utiliser pour réduire un petit peu le diamètre de ses poignets, et éviter que le métal lui scie la peau ! La jeune fille se concentra et visualisa ses poignets tous fins, fins comme ceux d’une petite fille. Moins épais, toujours moins épais…. Jusqu’à ce que ça ne fasse plus mal, oui, comme ça ! Amaryllis ouvrit les yeux, et vit que ses poignets et ses mains étaient devenus tellement petit qu’ils passaient complètement au travers des menottes. Elle s’était délivrée sans faire exprès !
« Oh non, oh non, non non ! » La jeune fille paniqua, et si les Carrow venaient leur rendre une petite visite dans la nuit ?  

_________________
Frail Flower
Je viens du ciel, et les étoiles entre elles, ne parlent que de toi
D'un musicien, qui fait jouer ses mains, sur un morceau de bois
De leur amour, plus bleu que le ciel autour



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [SAM. 15 NOVEMBRE 1997 ] MINI-INTRIGUE: Une nuit aux cachots

Revenir en haut Aller en bas

[SAM. 15 NOVEMBRE 1997 ] MINI-INTRIGUE: Une nuit aux cachots

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» ? MINI-INTRIGUE N°1 - des vivres pour la survie (inscriptions closes)» Mini intrigue ♕ Le Colin Maillard» Mini Intrigue :: Lie To Me» Mission intrigue : La nuit ça change tout la nuit, c'est merveilleux la nuit [Livre II - Terminé]» Mission Intrigue; La nuit, tous les chats sont gris [Livre 1 - Terminé]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ECOSSE; Poudlard & Pré-au-lard :: Rez-de-chaussée et sous-sol :: Cachots-