AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

Les Lettres des Rois.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
APPRENTI(E)Filière enseignement
    APPRENTI(E)
    Filière enseignement
AVATAR : Kaya Scodelario
MESSAGES : 258

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: Célibataire et Bicurieuse
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 1 octobre 1976
SANG SANG: pur
MessageSujet: Les Lettres des Rois. Jeu 1 Juin 2017 - 18:43

La Noble et très Ancienne Maison Shafiq.


Sommaire :

~ Les origines d'un nom et sa malédiction.

~ De Arthur IV à Lévine Shafiq.

~ Les différentes branches de l'Arbre et leurs utilités.

~ Les origines de l'Arbre des Rois.


L'historien Van Elrahist n'a jamais pu terminer l'ouvrage qu'il comptait faire sur les différentes familles de Sang-Pur, suite à la publication du registre des Sang-Pur, retrouvé mort chez lui, visiblement tué par une arme de ces moldu qu'il aimait tant. Les extraits qui vont suivre font partie du travail qu'il avait débuté sur le livre qu'il avait l'intention d'écrire, regroupé en différentes notes.




_________________
In a coat of gold or a coat of red,

A lion still has claws.


Dernière édition par Astrid Shafiq le Sam 22 Juil 2017 - 1:02, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APPRENTI(E)Filière enseignement
    APPRENTI(E)
    Filière enseignement
AVATAR : Kaya Scodelario
MESSAGES : 258

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: Célibataire et Bicurieuse
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 1 octobre 1976
SANG SANG: pur
MessageSujet: Re: Les Lettres des Rois. Jeu 1 Juin 2017 - 21:14

Premier Extrait

Les origines d'un nom et sa malédiction.


Avant de réellement parler de l'origine du nom de cette éminente famille, il faut en premier lieu revenir vers des temps anciens, où les noms n'étaient pas encore de mise pour tous.

Pensez-vous que les Sang-Pur existent réellement dans le monde sorcier ? Ne pensez-vous pas, plutôt, qu'il s'agit d'une invention de certains riches sorciers pour avoir un semblant de légitimité sur les autres ? N'est-ce pas extrêmement pratique de n'avoir qu'à proclamer "je suis de sang pur" pour obtenir le respect, ne serait-ce qu’à défaut d’une position avantageuse ? Le monde des sorcier se trouve encore dans une ère moyenâgeuse et c'est précisément pour cela que cette lubie du "sang-pur" est encore au goût du jour. Après tout, les rois et les reines, les ducs, les duchesses, les seigneurs, ne devaient-ils pas, tous, être de ce fameux sang-pur ? Si. Et c'est une nouvelle fois la preuve que les sorciers se sont inconsciemment calqués sur leurs proches cousins, sans même s’en rendre compte, comme toujours.

Il est assez amusant de constater à quel point les moldus peuvent être dénigrés par les "sang-pur", alors que leur propre dogme vient en réalité de personnes ne possédant aucun pouvoir magique ; ou encore de voir le dédain avec lequel ils en parlent. Une vaste ironie ! Pendant que les moldus s’épanouissaient pleinement dans leurs avancées technologiques, médicales, artistiques ou philosophiques, les sorciers, forts de leur puissante magie, n’ont eu de cesse de s’enfoncer dans la procrastination, stagnant à une époque depuis longtemps révolue quand ils n’ont pas tout simplement régressés…

Vous devez à présent vous demander en quoi ces divagations ont un quelconque rapport avec les origines du nom des Shafiq. Interrogation très pertinente, mais montre d’une faible perspicacité. Quelques explications s’imposent : Les noms des plus anciennes familles de sorciers – comme les Malfoy, les Lestrange, les Nott, les Black ou toute les autres familles se revendiquant de « sang-pur » – ont étés façonnés au fil des générations avant d’être brandit comme des Lettres de Noblesse moldues. Celui des Shafiq fut créé il y a des siècles de cela, et au vu du mystère et du secret entourant cette famille, en retrouver l’origine exacte relèverait du pur et simple miracle. Tout ce que nous pouvons assurer avec un minimum de certitude, c’est que le nom « Shafiq » est dérivé d’un mot arabe que l’on peut traduire par « compatissant ».

Compatissants, les Shafiq ? Riez donc ! Vous en avez le droit. Après tout, il n'y a pas pire nom pour une telle famille. En fait, si ne serait-ce que le quart de ce que l’on raconte sur les Shafiq est vrai, le noms qu’ils portent est tout simplement aux antipodes de leur philosophie de vie. Pourtant, il n'a pas été choisi par hasard, et bien que savoir exactement quand ils l'ont adopté reste sensiblement impossible, nous avons pu déduire, après d’interminables recherches, qu’il est porteur d’une malédiction.

En effet : Un agent particulièrement téméraire – ou inconscient – a accepté d’infiltrer l’un des Manoir de l’ancienne famille, situé en France. Au cours de sa mission, il découvrit l’existence d’une malédiction touchant tous ceux portant le nom des Shafiq. Cette malédiction fut abordée au cours d’une conversation entre deux des membres de la famille, une conversation qui a été surprise et retranscrite par l’espion qui nous l’a transmise peu de temps avant sa… disparition. En voici un extrait pour le moins explicit : « En effet, comme tu l'as si bien compris, aucun Shafiq n'est mort de vieillesse depuis près de 1 000 ans et la raison du pourquoi est d'une simplicité affligeante. Nous sommes maudits. Tant qu'un Shafiq ne saura se montrer "compatissant" du sort de tous les êtres vivants, il sera condamné à mourir au combat, pour les précieux trésors qu'il convoite tant. Le charme sera rompu le jour seulement où un Shafiq mourra de vieillesse. »

Comme vous pouvez aisément le constater, la malédiction des Shafiq est d’une rare subtilité. Chaque membre de cette éminente famille est condamné à un trépas brutal et prématuré tant que l’un des leurs n’aura pas décédé de mort naturelle à l’issue d’une vie de paix et de miséricorde.

Jamais nous n’avons pu découvrir l’origine de cette malédiction, ni même si son existence est fondée. En revanche, il est inéluctable que cette malédiction, qu’elle soit issue d’une vieille légende familiale ou qu’elle soit tout ce qu’il y a de plus concret, serait lié d’une façon ou d’une autre au nom adopté par la famille des Shafiq.



_________________
In a coat of gold or a coat of red,

A lion still has claws.


Dernière édition par Astrid Shafiq le Jeu 6 Juil 2017 - 22:24, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APPRENTI(E)Filière enseignement
    APPRENTI(E)
    Filière enseignement
AVATAR : Kaya Scodelario
MESSAGES : 258

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: Célibataire et Bicurieuse
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 1 octobre 1976
SANG SANG: pur
MessageSujet: Re: Les Lettres des Rois. Jeu 1 Juin 2017 - 21:53

Second Extrait

De Arthur IV à Lévine Shafiq.


Arthur IV, père de Lancelot Shafiq, est généralement connu sous le nom de Liamson Shafiq. Cette confusion a pour origine l’erreur d’une stagiaire médicomage – actuellement à la retraite – qui aurait, sous le coup du stress, commit une malheureuse erreur. En effet, deux garçons nés quasiment en même temps ont vu chacun de leurs prénoms respectifs attribué à l’autre. Ainsi, sur les registre de naissance du ministère de la magie, Arthur Shafiq est enregistré en tant que Liamson, quand son ami Liamson Harlyn s’appelle officiellement Arthur. Une maladresse du service des naissances de Sainte-Mangouste dont les conséquences perdurent aujourd’hui encore, et qui semblait beaucoup amuser les deux compères.

Pour en revenir à Arthur Shafiq, il faut savoir que son propre père se nommait Bohort et son grand-père, Galaad. Le fils d’Arthur IV, pour sa part, portait le nom de Lancelot. Ne remarquez-vous rien ? Si, bien sûr ! Comme vous l'avez compris, les Shafiq avaient leur propre tradition pour nommer leurs enfants, particulièrement dans la branche principale et plus encore lorsqu'il s'agissait des héritiers directs de cette branche. Nous ne savons réellement pourquoi Lancelot Shafiq, l'ancien Patriarche, décida de rompre cette tradition en attribuant à ses enfants – Lévine et Astrid – des noms sans rapports aucuns avec la légende Arthurienne, mais il est clair que les Shafiq, jusqu’alors, se plaisaient à nommer leurs descendants en accord avec une tradition archaïque, comme les Black pouvaient le faire ou encore les Malfoy : Bellatrix, Orion, Sirius, Regulus, pour les Black, étaient tous des noms d'étoile ou de constellation. Pour les Malfoy, leurs noms venaient généralement du latin, comme Lucius (lumière) ou encore Draco (dragon - NB : dans la version original, Drago se nomme Draco). Bien que nous ne sachions réellement d'où vient cette tradition pour la famille Sha... [Il manque un morceau de la phrase.]

Chapitre 28 : de Arthur IV à Lévine Shafiq.

Saviez-vous que l’assassin du Patriarche Bohort Shafiq ne fut autre que son propre fils, Arthur IV, qui tua son père dans le but de s’emparer du trône ? Probablement pas, le meurtre ayant été orchestré de si brillante manière que son auteur véritable n’a jamais été inquiété. Loin de moi l’envie de vous inonder de fausses rumeurs et de commérages de bas-niveau, rassurez-vous – ou non – car le parricide est tout ce qu’il y a de plus fréquent chez les Shafiq, principalement lorsqu’il est perpétré lors du presque traditionnel coup d’état – un terme que la famille emploie elle-même pour qualifier ces prises de pouvoirs peu scrupuleuses dont nous parlerons plus en détail dans un prochain chapitre. Il est important de bien saisir cet état de fait pour comprendre comment le poste de Patriarche est passé d’Arthur à Lévine.

En effet, si la passation de pouvoir d’Arthur IV à Lancelot Shafiq se fit de la manière la plus légitime et pacifique qui soit, Lévine Shafiq n’eut pas ce genre de scrupules. Toutefois, avant de rentrer dans le vif du sujet, quelques éclaircissements s’imposent sur la hiérarchie familiale des Shafiq et son mode de fonctionnement, très proche des principes de la royauté. Il est d’ailleurs a noter que si les dirigeants portent, pour les autres familles, le titre de Patriarche – ou Matriarche selon les cas –, dans le cercle très fermé des Shafiq, ils sont élevé au rang de Roi – ou de Reine – et la révérence qui leur est due est bien plus importante que vous ne pouvez l’imaginer.

Plongeons-nous dès à présent dans le déroulé d’un coup d’état en particulier qui marquera, en plus de vos esprits, l’histoire de la famille Shafiq. Lévine Shafiq est connu pour être un esprit tactique, un stratège hors pair et surtout, dépourvu de la moindre once de pitié. Il est l’insidieux poison s’insinuant dans les veines et attendant patiemment son heure pour révéler sa virulence. Il est cette force, souple et insensible, qui n’hésitera pas à supprimer sans le moindre remord quiconque s’avisera de lui barrer la route.

Viktor Ivanov, parent éloigné du personnage, ne tarit d’ailleurs pas d’éloges – ni d’inquiétantes révélations – au sujet de son royal cousin. « Lévine Shafiq a tout d'un bon Roi. Il est rusé, diablement intelligent et surtout déterminé à gouverner cette famille selon ses propres règles. En soi, cela le rend dangereux, mais on ne peut le nier : il est efficace. »

Il est par ailleurs amusant – bien que tragique – de constater que même Lancelot Shafiq, pourtant considéré comme un excellent tacticien, n'a pas senti le coup venir. Lévine est doué et il l'a prouvé à de nombreuses reprises :

- C'est un mangemort, accepté par sa famille comme tel car il s'est fait passer pour un infiltré dans les rangs du Seigneur des Ténèbres, alors qu'il est en réalité pour les idées de Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcé-le-nom. Après tout, les Shafiq sont des mercenaires et le pouvoir du Lord est clairement une opportunité, pour une telle organisation, d'avoir de l'emploi, sans compter que ça valorise plus encore les sang-purs, ce qu'ils sont pour la plupart.
- Il est parvenu à utiliser une partie de sa propre famille et d'une partie de l'armée du Seigneur des Ténèbres, sans avoir à lui-même se salir les mains, pour destitué Lancelot Shafiq et prendre le pouvoir.
- Il est parvenu à se faire bien voir du Seigneur des Ténèbres en lui offrant, sur un plateau d'argent et d'or, sa propre famille, et ce, en les protégeant de l'asservissement total de la Marque, à l'aide des contrats de mercenariat.

Comme vous pouvez le comprendre, si Lancelot était un très bon Patriarche de par son humanité et sa compréhension du monde, Lévine est, à sa façon, meilleur encore, car il parvient à ajuster les voiles de son navire, en tant que Capitaine, pour que celui-ci ne se retrouve pas à contre-courant, comme avait pu le faire Lancelot à son époque. À bien des égards, si Lévine n'est pas un bon duelliste, qu'il n'est pas un bon combattant, il n'en reste pas moins considéré comme un génie pour son sens tactique et sa manière de voir le monde. Il...
[La suite de la phrase n'est pas lisible.]




_________________
In a coat of gold or a coat of red,

A lion still has claws.


Dernière édition par Astrid Shafiq le Sam 8 Juil 2017 - 18:23, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APPRENTI(E)Filière enseignement
    APPRENTI(E)
    Filière enseignement
AVATAR : Kaya Scodelario
MESSAGES : 258

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: Célibataire et Bicurieuse
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 1 octobre 1976
SANG SANG: pur
MessageSujet: Re: Les Lettres des Rois. Jeu 1 Juin 2017 - 21:55

Troisième Extrait

Les différentes branches de l'Arbre et leurs utilitées.


Ici sont regroupées les différentes branches de la famille Shafiq. Nous commencerons par les branches officielles, relativement connues dans le monde pour être apparenté aux Shafiq, puis les branches officieuses, toutes gouvernés par un unique personnage : le Patriarche.

Les Branches Officielles :

~ Branche Prime : Il s'agit de la branche principale de la famille Shafiq, regroupant généralement les héritiers et héritières du Patriarche.

Roi : Lévine Shafiq.
Intendant du Trône : Aucun.

~ Branche Second : Il s'agit des plus proches descendants des Patriarches et Matriarches, mais qui n'ont pas la légitimité de gouverner. Ils sont généralement envoyés en France - ce qui a créé une branche parallèle dite française au fils des époques. Il arrive également que ses membres aient pour responsabilités de gouverner une branche plus éloignée, comme la troisième, quatrième ou la cinquième branche.

Seigneur : Raphael Shafiq.
Intendant du Trône : Aucun.

~ Branche Tierce : Il s'agit de la branche reliant les Shafiq a une autre famille venant de Russie. Ils ont perdu le droit de porter le nom Shafiq suite à un mariage avec un moldu du nom "Ivanov". Ils portent désormais ce nom et sont des sang-mêlés.

Seigneur : Johann Ivanov.
Intendant du Trône : Viktor Ivanov.

~ Branche Quarte : Il s'agit de la famille Graves, une famille de sang-pur américaine ayant rejoint les Shafiq suite à un mariage arrangé. Ils sont dès lord considéré comme une extension de la famille Shafiq et ont adoptés leurs lois il y a de cela des centaines d'années.

Seigneur : Balin Shafiq, frère de Lancelot Shafiq.
Intendante du Trône: Jane Graves.

~ Branche Quint : Il s'agit de la famille Kimyona. Une famille de sang-pur japonaise ayant rejoint les Shafiq suite à un mariage arrangé. Ils sont dès lord considéré comme une extension de la famille Shafiq et ont adoptés leurs lois il y a de cela des centaines d'années, bien qu'après les Graves, ce pourquoi ils sont considérés comme étant les plus éloignés.

Seigneur : Shinichi Kimyona.
Intendant du Trône : aucun.

Comme de nombreux membres de ces familles, il existe dans chacune des branches des personnes étant née avec le nom Shafiq, mais l'ayant abandonné pour un autre suite à un mariage. Jane Graves, sœur jumelle de Savina Shafiq - elle-même épouse de Lancelot Shafiq - en est un exemple.

Les Branches Officieuses :

~ Branche d'Action : Il s'agit de la branche la plus fournie de la famille. Pour en faire partie, il faut un courage certain et un instinct de conservation assez poussé. Elle demande également une bonne capacité d'adaptation instinctive. Ce sont les membres les plus entraînés aux combats, étant entraînés à diverses techniques pour effectuer un panel de missions extrêmement larges, en dehors de l'infiltration et de l'assassinat.

Général militaire de la branche : Viktor Ivanov.
Membre récurant de cette branche : Astrid Shafiq.

~ Branche d'Infiltration : Ce sont les membres les moins entraînés de la famille, en règle générale, bien que possédant une capacité d'adaptation bien plus poussée que la plupart des autres branches. Ce sont également des tueurs nés, mais également pour certains, de très bon tacticien. Ils sont capables d'un jeu d'acteur impressionnant, de manière à pouvoir s'infiltrer dans de nombreuses institutions ou encore pour avoir la possibilité d'assassiner sans perte collatérale. Ce sont de très bons bourrons pour la torture et, de fait, de très bons récolteurs d'informations.

Générale militaire de la branche : Jane Graves.
Membre récurant de cette branche : Lévine Shafiq.

~ Branche Médicinale : Ce sont les membres ayant reçu un entraînement spécial. S'ils savent tuer de par leur connaissance poussée de l'anatomie humaine, ce sont surtout des sauveurs. Ce sont généralement des médicomages, des psychomages ou encore des potionnistes, dans les métiers "officiels" du monde magique.

Général militaire de la branche : Luka Ivanov.
Membre récurant de cette branche : Irina Ivanov.

~ Branche Érudite : Ce sont les membres ayant un intellect les poussant à l’innovation. Ils ne sont pas entraînés aux combats et ne sont pas là pour cela. Ce sont des soutiens, créant de nouvelles armes, de nouveaux outils pour la réalisation des missions des autres branches. Souvent dans les métiers de l'invention ou encore de la vente, ils sont souvent inventeurs de nouvelles armes enchantées, tenus améliorés ou encore de sortilèges pratiques à la Maison Shafiq.

Général militaire de la branche : Raphael Shafiq.
Membre récurant de celle branche : Raphael Shafiq.

~ Les Archivistes : Ils regroupent les membres de toutes les branches étant devenu trop vieux pour se retrouver sur le terrain. Ils s'occupent généralement de consigner les documents, mais également d'aménager les Archives. C'est la branche la moins fournie, car il est rare qu'un Shafiq arrive jusqu'à "la retraite" pour profiter de cette occupation.

Général militaire de la branche : Arthur Shafiq - de son vivant -, puis Jukyo Kimyona.
Membre récurant de cette branche : Jukyo Kimyona.

Général de toutes les branches : Lévine Shafiq, aujourd'hui "Roi" de la Maison Shafiq.




_________________
In a coat of gold or a coat of red,

A lion still has claws.


Dernière édition par Astrid Shafiq le Ven 2 Juin 2017 - 12:14, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APPRENTI(E)Filière enseignement
    APPRENTI(E)
    Filière enseignement
AVATAR : Kaya Scodelario
MESSAGES : 258

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: Célibataire et Bicurieuse
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 1 octobre 1976
SANG SANG: pur
MessageSujet: Re: Les Lettres des Rois. Jeu 1 Juin 2017 - 21:58

Quatrième Extrait

Les origines de l'Arbre des Rois.


L'Arbre des Rois. Je dois avouer avoir trouvé ce nom, au début, très stupide, pour décrire un simple arbre se trouvant au centre du domaine Shafiq. Pourtant, en apprenant une partie de son histoire, je n'ai pas pu trouver meilleur appellation que celle-ci, bien qu'ayant cherché pendant des heures et des heures pour tenter de les discréditer un minimum. Vous vous souvenez sans doute que j'ai parlé plus tôt d'une malédiction, mais également des appellations propres aux Shafiq dans leur famille : Roi, Seigneur, Intendant... Sachez que ces appellations ne sont pas là pour rien et que l'Arbre des Rois fut nommé ainsi, car les différents chefs ayant eu le pouvoir dans cette famille viennent tous de la même lignée et sont appelés et considérés comme des Rois.

Toutefois, cela n'explique pas tout et c'est précisément pour cela que j'ai cherché à en apprendre plus sur cet arbre, découvrant ainsi de nombreux secrets y étant liés. En premier lieu, nous avons déduit que l'Arbre des Rois fut planté par l'un de leurs illustres ancêtres, bien que nous n'ayons pu trouver qui exactement, à l'époque de la création même de cette famille, mais cela n'est pas la seule découverte que nous avons faite et, en réalité, c'est la plus minime.

La découverte que je considère être comme étant la principale est aussi simple que morbide : l'Arbre des Rois est le vecteur même de la malédiction posé sur le nom Shafiq. J'ai ainsi appris que de nombreux Shafiq ont essayé de le couper, mais que l'Arbre en question repousse inlassablement, même s'il a l'apparence d'un chêne mort. Nous avons ainsi découvert que l'Arbre des Rois avait, par moment, au fils des époques, fleuri légèrement, retrouvant un semblant de vivacité. Vous vous demandez pourquoi ? C'est très simple : il s'agit du vecteur de la malédiction sur les Shafiq et il est le représentant de l'avancée des progrès que font les Shafiq pour se libérer de cette malédiction. Le jour où l'Arbre aura complètement fleuri, cette famille pourra, de fait, se considérer comme libre de leur malédiction et dette. Il faut savoir que cela n'est jamais arrivé, bien qu'à certaines époques, il aurait pu.

Cette Arbre est directement liée, également, à la Branche Prime, faisant de lui la possession ultime de cette famille. Il s'agit d'un arbre enchanté, convoité, mais qui ne peut être destitué tant que la malédiction ne sera pas levée, un fait qui n'arrivera sans doute jamais. Pourquoi cela ? C'est très simple. Je vous ai dit plus tôt également que les Shafiq avaient une propension assez exacerbée pour les coups d'état ? L'Arbre y réagit également. A chaque coup d'état fait, le chêne "meurt" à nouveau complètement, réinitialisant - terme moldu - d'une certaine façon, le charme. Il faut savoir que les coups d'état chez les Shafiq sont réellement monnaie courante :

Dans les dernières centaines d'années, la famille en a connu deux. Bien qu'indirectement, non de leurs mains, Arthur IV a tué son propre père, Lévine également et nous sommes persuadés que cela est arrivé bien des fois avant notre ère. Nous nous sommes donc demandés s'il était possible de retrouver des traces écrites, de manière à fournir mes écrits. Malheureusement pour nous, bien que des Archives sur les coups d'état fussent en possession de la Maison Prime, il nous ait impossible d'y accéder, celle-ci étant bien plus protégé encore que leur propre vie. Nous ne pourrons donc pas directement parler de cela, mais nous pouvons affirmer, avec les connaissances acquises, que les Shafiq tiennent, aujourd'hui du moins, énormément à l'Arbre des Rois. Nous ne savons réellement s'ils vénèrent l'Arbre ou s'ils le respectent simplement comme héritage, mais aucune des deux propositions nous paraient improbable e... [La suite du parchemin est brûlé.]





Photo de l'Arbre des Rois, visible en cadre dans le bureau de Lévine.




_________________
In a coat of gold or a coat of red,

A lion still has claws.


Dernière édition par Astrid Shafiq le Lun 3 Juil 2017 - 1:47, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APPRENTI(E)Filière enseignement
    APPRENTI(E)
    Filière enseignement
AVATAR : Kaya Scodelario
MESSAGES : 258

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: Célibataire et Bicurieuse
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 1 octobre 1976
SANG SANG: pur
MessageSujet: Re: Les Lettres des Rois. Ven 2 Juin 2017 - 12:22

Ce qui va suivre se trouve dans les Archives Officieuse de la Branche Quint de la Maison. Il s'agit du compte rendu d'une réunion secrète, dite "de crise", suite à la nomination de Lévine Shafiq comme Roi. C'est un cadeau bonus : cela ne fait pas partie des notes trouvés de l'historien.


27 Août 1997.



Compte rendu de la réunion du 27 août 1997, présidé par Junkyo Kimyona :

Suite au massacre perpétré le 17 août 1997, au sein du manoir principal de la famille Shafiq, une réunion regroupant les hauts dignitaires des branches de l'arbre a été organisé au Japon, dans le temple Kimyona. Ici présent, les intendants et seigneurs de confiance ont discuté d'un problème épineux pour le bien du plus grand nombre. Lévine Shafiq, descendant légitime du défunt Roi, organisateur du coup d'état ayant coûté la vie à pas moins de 58 membres et employés des maisons principale et secondaires, peut-il représentait les intérêts de la famille sans pour autant causer sa perte ?

Nombre d'Ivanov, de Shafiq, de Graves et de Kimyona périrent cette nuit-là. Femmes, enfants, malades, elfes de maison, tous furent éliminer sans la moindre hésitations par les Mangemorts envoyés par Lévine Shafiq et d'une dizaine de membres des maisons Graves, Shafiq et Ivanov. La question fût étudier durant les longues heures qui suivirent la réunion principale, à laquelle fut naturellement convié le nouveau Roi. Tous les représentants sans exception tombèrent sur un accord. Un décret secret fut alors signé : "Toute personne attentant à la vie de Lévine Shafiq, en dehors de l'unique prétendante au trône, se verra coupable de haute trahison et par conséquent traqué et mit à mort." La dangerosité de Lévine Shafiq étudiée, nous décidâmes de rien en faire. Nous sommes les chevaliers et par extension, sous la coupe du roi et nous lui devons respect et obéissance, sous peine d’être jugés devant le conseil.

Le grand conseil a donc décidé, à l'unanimité, d'interdire toutes interaction potentiellement dangereuse avec le Roi. Les membres de la sixième branches sont consignés dans leur pays d'origine et ne doivent pas en sortir sans une autorisation signée au préalable par l'un des Seigneurs de cette réunion. Toute infraction, sera sévèrement punie, puisque mettant en danger l'intégrité de cette même branche.

Signé et approuvé par :


Junkyo Kimyona,
Shinichi Kimyona,
Viktor Ivanov,
Jane Graves et
Erik Shafiq
.

   

   
(c) Kira pour Never Utopia

   

_________________
In a coat of gold or a coat of red,

A lion still has claws.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APPRENTI(E)Filière enseignement
    APPRENTI(E)
    Filière enseignement
AVATAR : Kaya Scodelario
MESSAGES : 258

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: Célibataire et Bicurieuse
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 1 octobre 1976
SANG SANG: pur
MessageSujet: Re: Les Lettres des Rois. Ven 2 Juin 2017 - 17:48

Les Lettres du Roi.



◄► ACTE 1 ; scène 1. ◄►
The secret side of me I never let you see I keep it caged, but I can't control it So stay away from me, the beast is ugly I feel the rage and I just can't hold it It's scratching on the walls, MONSTER It comes awake, and I can't control it Hid under lock and key RAGE Hiding under the bed, in my body, in my head I must confess that I feel like a LEADER I feel it deep within, I, I feel like a monster Maybe it's just a PLAY
Lancelot fait un grand mouvement de bras vers l'imposant manoir face à lui. — Regarde Lévine, un jour, tu seras le gardien de tout cela.
Lévine les mains croisées derrière son dos qu'il garde droit. — Oui, Père.
Lévine est un enfant de quatre qui regarde dans toute sa magnificence l'immense bâtisse. Il est encore petit, mais il est possible de voir qu'il porte un regard presque mature sur les alentours. Ses yeux se tournent vers les jardins – vers les coulisses – pour admirer une fontaine, puis une statue. La statue représente un chevalier en armure portant à bout de bras une épée. Il y a une inscription sur la plaque en or accroché à la pierre immaculée : "Quid magia dat nobis, sapientiae videre quod est in potestate voluntatis est eligere, et in omni fortuna defendere." Il reporte finalement son attention sur Lancelot.
Lévine esquisse un sourire malicieux. — Père, puis-je vous fausser compagnie ? Les jardins sont ravissants et j'aimerai les admirer de plus près.
Lancelot se contente de hocher la tête en répondant à son sourire.
Lévine — Merci, Père.
Lévine s'éloigne rapidement et va se cacher derrière une haie pour que son père ne puisse pas le voir. Il vérifie qu'il n'est pas suivi en passant sa tête à travers les branchages de celle-ci.
Lancelot est trop occupé a vérifier la ronde des gardes autour du Manoir pour le remarquer.
Lévine en profite pour remonter le col de sa chemise blanche et d'enlever sa cravate pour la jeter dans le buisson le plus proche.

Le rideau tombe.


◄► ACTE 1 ; scène 2. ◄►
The secret side of me I never let you see I keep it caged, but I can't control it So stay away from me, the beast is ugly I feel the rage and I just can't hold it It's scratching on the walls, MONSTER It comes awake, and I can't control it Hid under lock and key RAGE Hiding under the bed, in my body, in my head I must confess that I feel like a LEADER I feel it deep within, I, I feel like a monster Maybe it's just a PLAY
Lévine est devant un lac. — Ô majesté, belle majesté, j'aimerai tant voir à nouveau votre beauté.
Titania, une sirène nue, sort la tête et le buste de l'eau, avant de le regarde froidement. — Pourquoi venir à nouveau, petit humain ? Tu n'es plus le bienvenu.
Lévine. — Je viens parler avec Siréna, ce n'est pas vous que je veux voir.
Titania brandit son poing et grimace férocement. — Elle est mourante, par ta faute ! Ne reviens jamais, petit humain ou tu goûteras à notre colère.
Lévine répond d'un ton très calme. — Je n'ai jamais cherché à lui nuire. Elle serait déjà morte sinon. Je suis innocent, je refuse vos accusions.
Titania plonge dans le lac et en sort avec ce qui peu s'apparenter à une fourche. — Même si c'est vrai et je n'y crois pas, elle est mourante, elle est malade, son âme et son corps disparaissent déjà des flots !
Lévine tombe à genou. — Je peux vous aider. Amenez-là. Je demanderai à mes maîtres de la guérir. Elle est ma seule amie, par pitié, laissez-moi l'aider.
Titania brandit la fourche en direction du garçon et pleure. — Jamais ! Jamais ! Vous l'empoisonnerez ! Vous l'asservirez ! Jamais !
Titania plonge à nouveau dans le lac.
Lévine est maintenant seul. Il frappe sur le sol avec son petit poing, plusieurs fois, puis cri. — JE HAIS CE MONDE !
Lévine pleure pendant plusieurs minutes. Il finit par sécher ses larmes et se relève. Son visage est complètement froid. Il n'y a plus cette étincelle de joie qui faisait briller ses yeux chocolats.

Le rideau tombe.


◄► ACTE 1 ; scène 3. ◄►
The secret side of me I never let you see I keep it caged, but I can't control it So stay away from me, the beast is ugly I feel the rage and I just can't hold it It's scratching on the walls, MONSTER It comes awake, and I can't control it Hid under lock and key RAGE Hiding under the bed, in my body, in my head I must confess that I feel like a LEADER I feel it deep within, I, I feel like a monster Maybe it's just a PLAY
Astrid est toute petite, seule dans un labyrinthe. — Maman ! Maman ! J'ai peur maman !
Lévine arrive à ce moment-là. — Arrête de crier, tu me donnes mal à la tête.
Astrid se tourne vers son grand frère et pose ses grands yeux émeraudes, remplis de larmes, sur lui. —  Lévine, maman m'a abandonnée ! Elle est méchante !
Lévine a encore l'air malheureux, mais il se force à sourire et tend sa main à sa petite sœur. — Viens, nous allons la retrouver et je vais lui expliquer que c'est méchant de te laisser seule.
Astrid sèche ses larmes et prend la main de son frère. — Merci, merci, qu'est-ce que je ferai sans toi, Lévine ?
Lévine se force à rire. — Je ne sais pas. Tu resterais perdue dans le labyrinthe, peut-être.
Astrid a une moue boudeuse. Elle et son frère commence à faire le tour d'une haie.
Savina entre en scène. — Ah ! Enfin, je te retrouve, petite garnement ! Je croyais t'avoir dit de ne pas te promener seule.
Lévine fronce les sourcils et se tourne vers sa sœur. — Je croyais qu'elle t'avait abandonné ? Tu m'as menti ?
Astrid baisse la tête piteusement. — Non, elle passe son temps à me laisser seule et je m'ennuie !
Savina soupire et fait un signe apaisant vers son fils. — Laisse, ce n'est pas grave. Ton père t'attend devant le manoir, tu devrais y aller.
Lévine lâche la main de sa sœur qui va avec sa mère et sort vers les coulisses.
Savina prend la main de sa fille et regarde son fils partir en fronçant les sourcils. — Il n'avait pas l'air bien.

Le rideau tombe.


◄► ACTE 1 ; scène 4. ◄►
The secret side of me I never let you see I keep it caged, but I can't control it So stay away from me, the beast is ugly I feel the rage and I just can't hold it It's scratching on the walls, MONSTER It comes awake, and I can't control it Hid under lock and key RAGE Hiding under the bed, in my body, in my head I must confess that I feel like a LEADER I feel it deep within, I, I feel like a monster Maybe it's just a PLAY
Lévine entre sur la scène et se dirige vers son père. — Vous me cherchiez, Père ?
Lancelot est devant deux grandes portes en bois. — Je te cherchais, en effet. Cela fait plus d'une heure que tu es allé voir les jardins.
Lévine. — Autant de temps ? Veillez m'excuser, je ne l'ai pas vu passer.
Lancelot acquiesce. — J'ai cru comprendre, en effet. Enfin, passons. Tu n'as pas oublié qui nous allons voir aujourd'hui ?
Lévine hoche la tête et se force à sourire. — Bien sûr, nous allons voir Grand-Père.
Lancelot sourit. — Et tu sais aussi qu'il n'aime pas quand ses petits enfants ne portent pas leurs cravates ?
Lévine écarquille les yeux et regarde son torse, voyant l'absence de cravate. — Je m'excuse, Père, je n'ai pas remarqué quand je l'ai perdu.
Lancelot lève un sourcil, il n'est pas dupe. — Tu ne l'as pas remarqué ? Je pense plutôt que c'est toi qui l'a enlevé, Lévine.
Lévine grimace. — Je vous ju–
Lancelot coupe la parole a son fils en sortant la cravate de derrière son dos. — Ne jure pas si c'est pour affirmer un mensonge, Lévine. Rapelle-toi donc que c'est à cause de cela que nous sommes maudits.
Lévine baisse la tête en grimaçant. — Je sais, Père. Je suis désolé...
Lancelot soupire et se baisse à sa hauteur, lui remettant la cravate. — A ton age, ce n'est pas grave, mais un jour, tu devras gérer la famille Shafiq. N'oublie pas que tu auras un jour des responsabilités et que c'est pour cela que je suis aussi sévère.
Lévine relève la tête et acquiesce. — Oui, Père. Je ne commettrai plus cette erreur.
Lancelot sourit à son fils et se relève, avant de lui mettre une tape dans le dos pour le faire avancer. Il le suit.
Lévine a toujours l'air triste, même s'il essaie de le cacher.

Le rideau tombe.

_________________
In a coat of gold or a coat of red,

A lion still has claws.


Dernière édition par Astrid Shafiq le Sam 3 Juin 2017 - 16:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APPRENTI(E)Filière enseignement
    APPRENTI(E)
    Filière enseignement
AVATAR : Kaya Scodelario
MESSAGES : 258

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: Célibataire et Bicurieuse
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 1 octobre 1976
SANG SANG: pur
MessageSujet: Re: Les Lettres des Rois. Ven 2 Juin 2017 - 20:38

◄► ACTE 2 ; scène 1. ◄►
The secret side of me I never let you see I keep it caged, but I can't control it So stay away from me, the beast is ugly I feel the rage and I just can't hold it It's scratching on the walls, MONSTER It comes awake, and I can't control it Hid under lock and key RAGE Hiding under the bed, in my body, in my head I must confess that I feel like a LEADER I feel it deep within, I, I feel like a monster Maybe it's just a PLAY
Lancelot est assis devant son bureau, il a l'air fatigué et se frotte les yeux ; quelqu'un frappe à la porte. — Entrez.
Savina entre dans le bureau et ferme la porte derrière elle avant de se tourner vers son mari. — Lancelot, tu es certain que nous ne pouvons rien faire ?
Lancelot soupire. — Je crains que non, ma chère. Lévine fera partie du Corps d'Infiltration.
Savina se laisse tomber sur une chaise, face à son époux. — Nous ne pouvons donc rien faire.
Lancelot acquiesce avec un visage malheureux. — Les Anciens ont choisi, Savina. Nous ne pouvons plus rien faire pour lui.
Savina. — Mais enfin, tu sais aussi bien que moi qu'il est devenu dangereux ! Tu ne vas pas le leur laisser, si ? Je te rappelle que je fais partie de ce corps et ils vont faire de lui un monstre !
Lancelot frappe son poing sur la table. — Je le sais ! Nous ne pouvons rien faire d'autre pour lui.
Savina. — Il y a peu être quelque chose. Je ne sais pas si ça marchera, mais il y a quelque chose.
Lancelot relève la tête. — Quoi donc ?
Savina. — Demande une réévaluation du dossier de Lévine. Je sais qu'ils ne changeront pas leur décision, mais si tu leurs proposes un autre enseignant, ils ne te le refuseront pas. Tu es leur Roi, après tout.
Lancelot. — Et qui veux-tu que je place ? Je n'ai personne à proposer, Savina.
Savina. — C'est là que tu te trompes, mon amour... Tu m'as moi. Je serais son enseignante.
Lancelot hausse un sourcil. — Tu serais prête à arrêter les missions pour t'occuper de Lévine ?
Savina. — Ai-je le choix ? Non. Nous n'avons pas le choix et ce n'est qu'une question de six ans. A douze ans, il sera envoyé à Poudlard et si jamais je dois m'absenter, je sais très bien que tu pourras le surveiller.
Lancelot. — Hm.. Je vais voir ce que je peux faire. Tu as raison, mieux vaut l'avoir près de nous pour pouvoir le surveiller et le contrôler.
Savina se relève et contourne le bureau pour embrasser son mari. — Merci Lancelot.
Lancelot se contente de hausser les épaules, puis il regarde sa femme sortir du bureau sans rien ajouter.

Le rideau tombe.


◄► ACTE 2 ; scène 2. ◄►
The secret side of me I never let you see I keep it caged, but I can't control it So stay away from me, the beast is ugly I feel the rage and I just can't hold it It's scratching on the walls, MONSTER It comes awake, and I can't control it Hid under lock and key RAGE Hiding under the bed, in my body, in my head I must confess that I feel like a LEADER I feel it deep within, I, I feel like a monster Maybe it's just a PLAY
Lévine est assis dans un salon de thé victorien.
Savina entre sur la scène et se dirige vers son fils. — Lévine, puis-je te parler ?
Lévine hausse un sourcil. — Je ne pensais pas avoir besoin de vous donner l'autorisation, Mère.
Savina s'assoit à côté de lui et sourit. — Tes sarcasmes vont devenir légendaire, si tu continues ainsi.
Lévine a un rire glacial. — Êtes-vous réellement venu pour me parler de sarcasme ? Je ne pense pas, alors s'il vous plait, abrégez.
Savina grimace. — Non, en effet, tu as raison. J'ai été moi-même chargé de t'annoncer la nouvelle.
Lévine. — Et quelle est-elle, pour que ce soit ma propre mère qui soit envoyée ?
Savina. — Les Anciens ont revu leur décision concernant ton enseignant.
Lévine. — Pourquoi ? Le père de Johann n'est pas assez bon pour moi ?
Savina. — Ça n'a rien à voir, Lévine. Je...
Lévine observe sa mère avec un visage aussi impassible que possible.
Savina hésite. — Je... J'ai demandé à devenir ton enseignante.
Lévine soupire. — Pourquoi ? Parce que Père a peur de moi ? Parce que je suis un monstre ? J'ai vu les regards que l'on me lance. J'ai entendu les rumeurs. J'ai entendu les noms que l'on me donne quand on pense que je ne suis pas présent.
Savina écarquille les yeux et se relève directement pour s'accroupir devant son fils. — Non ! Je sais que ton père peut, parfois, être idiot. Il ne veut pas te contrôler, Lévine, il veut t'aider. Je veux t'aider.
Lévine a un sourire dérangeant, du haut de ses six ans. — M'aider ? Alors je suis malade ? Suis-je fou ? Ou peut-être qu'ils ont tous raisons ? Je suis visiblement un monstre.
Savina s'apprête à parler, mais son fils ne lui en laisse pas le temps.
Lévine se relève et se dirige rapidement vers la sortie. — Sachez que je suis ce que vous avez façonné. Sachez que je serai le monstre que vous voulez tant museler, Mère. Dite-le à Père. Dite-lui que s'il veut jouer, je serai son adversaire.
Savina reste figée sur place, alors que son fils sort de la scène.

Le rideau tombe.


◄► ACTE 2 ; scène 3. ◄►
The secret side of me I never let you see I keep it caged, but I can't control it So stay away from me, the beast is ugly I feel the rage and I just can't hold it It's scratching on the walls, MONSTER It comes awake, and I can't control it Hid under lock and key RAGE Hiding under the bed, in my body, in my head I must confess that I feel like a LEADER I feel it deep within, I, I feel like a monster Maybe it's just a PLAY
Johann est assis dans un couloir et pleure.
Lévine entre sur scène et s'approche de lui. — Bonjour.
Johann relève la tête vers l'autre garçon et renifle. — B-bonjour. T-tu es Lévine S-Shafiq ?
Lévine lui sourit. — Oui, je suis Lévine.
Johann. — Tu as de la chance... J'aimerai bien être toi.
Lévine lâche un rire incrédule. — Crois-moi, personne n'aimerait être ce que je suis.
Johann fronce les sourcils, sèche ses larmes et penche la tête sur le côté, comme un animal curieux. — Tu n'es pas le descendant de Lancelot ? Le prochain Roi ?
Lévine. — Si, je suis le descendant de Lancelot et le prochain Roi, mais je suis aussi un monstre.
Johann. — Quand je te regarde, je ne vois pas un monstre, moi. Moi, je vois le prochain Roi et je le respecte.
Lévine se tourne à l'opposé de Johann et sèche une larme, avant de regarder à nouveau le garçon.
Et ton futur Roi te demande pourquoi tu pleures.
Johann écarquille les yeux. — Parce que les adultes sont méchants. Mon père est méchant.
Lévine tend une main au garçon. — Je sais. Ils nous font du mal. Il te fait du mal et c'est intolérable. Si tu viens avec moi, je te protégerai.
Johann prend la main tendue. — Juré ?
Lévine. — Juré.
Les garçons sortent de la scène.

Le rideau tombe.


◄► ACTE 2 ; scène 4. ◄►
The secret side of me I never let you see I keep it caged, but I can't control it So stay away from me, the beast is ugly I feel the rage and I just can't hold it It's scratching on the walls, MONSTER It comes awake, and I can't control it Hid under lock and key RAGE Hiding under the bed, in my body, in my head I must confess that I feel like a LEADER I feel it deep within, I, I feel like a monster Maybe it's just a PLAY
Lancelot est assis devant son bureau, penché sur divers parchemins.
Lévine entre dans le bureau sans frapper. — Père, j'ai à vous parler.
Lancelot pose sa plume et relève la tête vers son fils. — Pense à frapper avant d'entrer la prochaine fois, Lévine, s'il te plait. Je t'écoute.
Lévine sourit. — J'ai quelques mauvaises nouvelles pour vous, sauf si vous savez déjà de quoi je parle et que vous n'en faites rien.
Lancelot hausse un sourcil et fait signe à son fils de poursuivre, sans rien ajouter.
Lévine croise les bras sur son petit torse. — Il se trouve que j'ai appris que vous n'étiez pas le si bon Roi que dépeignent vos sujets.
Lancelot soupire. — Puis-je savoir pourquoi tu te permets d'être irrespectueux envers moi et cela, dans mon propre bureau ?
Lévine se contente de sourire sans rien dire en toisant son père froidement.
Lancelot hausse légèrement le ton. — Répond Lévine !
Lévine. — La légende est vraie ? Vous êtes si aveuglé par le pouvoir que vous n'êtes pas capable de protéger vos pairs ?
Lancelot se relève et frappe ses mains sur le bureau. — Comment oses-tu dire par– ?
Lévine coupe son père. — J'ose simplement vous pointer du doigt la réalité. Johann Ivanov se fait battre par son père depuis des années déjà et vous ne faites rien pour l'en empêcher.
Lancelot écarquille les yeux. — Tu mens, ce n'est pas possible...
Lévine rit. — Qu'ai-je dit ? Vous vous aveuglez vous-même, Père.
Lancelot. — Ce n'est pas...
Lévine coupe à nouveau son père. — Et pourtant, si. Demandez donc à ce que Johann vienne, il est au manoir avec ses parents. Enlevez-lui son haut et voyez par vous-même !
Lancelot contourne rapidement le bureau et se dirige vers la sortie, mais s'arrête au niveau de son fils. — Si tu mens, Lévine, tu en paieras les conséquences.
Lévine lève la tête et regarde droit dans les yeux de son géniteur. — Je ne mens pas et vous allez bien vite vous en apercevoir.
Lancelot reprend sa marche et quitte le bureau, claquant la porte derrière lui.
Lévine secoue la tête. — Facile.

Le rideau tombe.

_________________
In a coat of gold or a coat of red,

A lion still has claws.


Dernière édition par Astrid Shafiq le Dim 4 Juin 2017 - 13:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APPRENTI(E)Filière enseignement
    APPRENTI(E)
    Filière enseignement
AVATAR : Kaya Scodelario
MESSAGES : 258

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: Célibataire et Bicurieuse
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 1 octobre 1976
SANG SANG: pur
MessageSujet: Re: Les Lettres des Rois. Sam 3 Juin 2017 - 16:04

◄► ACTE 3 ; scène 1. ◄►
The secret side of me I never let you see I keep it caged, but I can't control it So stay away from me, the beast is ugly I feel the rage and I just can't hold it It's scratching on the walls, MONSTER It comes awake, and I can't control it Hid under lock and key RAGE Hiding under the bed, in my body, in my head I must confess that I feel like a LEADER I feel it deep within, I, I feel like a monster Maybe it's just a PLAY
Lévine regarde devant lui, du haut de ses huit ans.
Savina pose une main sur son épaule. — Cela fait maintenant deux ans que tu es mon apprenti. Tu m'as déjà prouvé à de nombreuses reprises tes capacités en tant que comédien et tes prouesses en stratégie.
Lévine lève la tête vers sa mère. — Dois-je en conclure que je vais devoir accomplir un nouvel objectif ?
Savina acquiesce. — Tu dois te rendre dans cette bijouterie et distraire le vendeur le temps que je vole la pierre se trouvant dans l'arrière-boutique.
Lévine. — Est-elle maudite ?
Savina. — Seulement ensorcelée, mais elle reste dangereuse pour un moldu.
Lévine. — Je vois. Un conseil avant que je m'y rende ?
Savina. — Je doute que mes conseils te fussent réellement utile, Lévine. Tu as déjà appris à te faire passer pour un simple moldu depuis déjà un an.
Lévine acquiesce à nouveau. — Soit. Je vais y aller, alors.
Savina retient son fils, alors qu'il va pour avancer. — Prouve-moi que j'ai raison de te faire confiance, Lévine et, comme convenu, tu auras toute ma loyauté.
Lévine a un sourire en coin, sans regarder pour autant sa mère. — Vous ai-je déjà déçu, Mère ?
Savina rit. — Non.
Lévine hoche la tête et s'avance, sortant de la scène.
Savina le regarde partir, puis se frotte les mains. — C'est partie.

Le rideau tombe.


◄► ACTE 3 ; scène 2. ◄►
The secret side of me I never let you see I keep it caged, but I can't control it So stay away from me, the beast is ugly I feel the rage and I just can't hold it It's scratching on the walls, MONSTER It comes awake, and I can't control it Hid under lock and key RAGE Hiding under the bed, in my body, in my head I must confess that I feel like a LEADER I feel it deep within, I, I feel like a monster Maybe it's just a PLAY
Lévine entre sur la scène, il se trouve dans une belle boutique ou de nombreux joyaux sont en exposition. Il s'approche du comptoir et appuie sur la sonnette en se mettant sur les pointes des pieds. — Bonjour, il y a quelqu'un.
Le vendeur entre sur scène – il sort de l'arrière-boutique et se penche sur le comptoir. — Bonjour gamin. Que me vaut le plaisir de ta visite ?
Lévine lui fait un sourire angélique. — J'aimerai un cadeau pour ma maman, monsieur, c'est bientôt son anniversaire !
Le vendeur répond à son sourire par un commercial. — C'est un bon fiston, ça ! Mais dis-moi, mon petit ami, tu sais que ce que je vends ici est très cher ?
Lévine sort de sa poche un grosse liasse de billets. — Je sais monsieur, mais regardez, j'ai beaucoup d'argent !
Le vendeur élargit son sourire. — Nous allons nous entendre ! Viens avec moi.
Lévine regarde l'homme faire le tour du comptoir et venir à côté de lui pour le pousser derrière le dos, vers une magnifique collection de pendentifs en or de différentes formes. — C'est beau ! Vous savez ce que ma maman pourrait aimer ?
Le vendeur. — Et bien, en ce moment, la mode est aux bijoux bien voyant. Je vois que tu es un fils de bonne famille, alors je pense pouvoir te proposer celui-ci.
Lévine regarde ce que le vendeur lui montre. Il s'agit d'un beau pendentif en forme de faux dragon, très voyant. — Ouah ! Je vais prendre ça ! Je suis certain qu'elle va adorer !
Le vendeur ouvre la vitrine et prend le collier, puis se dirige vers le comptoir. — Alors nous allons partir sur ce magnifique pendentif. Viens, je vais te montrer les différentes chaînes qui peuvent aller avec.
Lévine le suit et se poste devant le comptoir.
Savina sort la tête de l'arrière-boutique et lui fait un signe de la main vers la porte, avant de rentrer à nouveau sans que l'homme la voit.
Lévine met sa main dans sa poche et appuie sur le bouton d'une montre pour la faire sonner. — Oh non, mince, je vais en retard ! Monsieur, je suis désolé, je repasse ce soir pour vous la prendre, il faut que j'y aille !
Le vendeur lui fait un geste pour l'inviter à partir en le saluant d'un signe de tête courtois.
Lévine court vers la sortie et quitte la scène.
Le vendeur rit en emballant le pendentif. — Ah ! La fougue de la jeunesse.

Le rideau tombe.


◄► ACTE 3 ; scène 3. ◄►
The secret side of me I never let you see I keep it caged, but I can't control it So stay away from me, the beast is ugly I feel the rage and I just can't hold it It's scratching on the walls, MONSTER It comes awake, and I can't control it Hid under lock and key RAGE Hiding under the bed, in my body, in my head I must confess that I feel like a LEADER I feel it deep within, I, I feel like a monster Maybe it's just a PLAY
Savina entre sur la scène à l'aide d'un cordage, après avoir casser une vitre, sans le moindre bruit. Elle a sa baguette dans une main.
Un gardien se trouve devant un meuble, les yeux plongeaient dans un roman qu'il lit.
Savina s'approche de lui doucement, vérifiant où elle met les pieds. Elle marche malencontreusement sur un morceau de parquet qui grince.
Le gardien relève la tête et sort son arme, un pistolet. — Qui êtes-vous ?
Savina range sa baguette et lève les mains. — Je ne vous veux aucun mal, monsieur. Je viens simplement récupérer ce qui m'appartient.
Le gardien plisse les yeux et vise la femme au niveau de la tête. — Vous ne faites plus un geste. Je vais appeler la police et vous allez être arrêté, sale voleuse.
Savina rit. — La police ? Elle ne peut rien contre moi. Je suis le Fantôme, l'ami et elle ne m'a jamais attrapé, ce n'est pas aujourd'hui que ça commencera.
Le gardien fronce les sourcils. — Fantôme ou non, vous me paraissez bien visible, voleuse.
Savina fait un pas en avant, toujours les mains en l'air. — Dommage, je n'avais pas l'intention de vous faire de mal, mais je n'ai pas le choix. Je hais les complications.
Le gardien s'apprête à tirer. — J'ai dit pas un geste !
Savina met un coup de pied sur la main armée du garde, envoyant l'arme vers le ciel. — Je sais.
Le gardien tente de lui mettre un coup de poing, mais il se fait rapidement ommibilisé par un coup dans la gorge. — Grmblll....
Savina soupire et prend le joyaux se trouvant dans le meuble que gardait l'homme. Elle y place une petite figurine en forme de fantôme, puis se dirige vers l'avant de la boutique – les coulisses – et a l'air de faire un geste, avant de revenir sur scène. Elle sort sa baguette et attrape la corde toujours suspendu au plafond. Elle vise vers le ciel et un éclair de lumière illumine la salle, puis la corde remonte d'un seul coup.

Le rideau tombe.


◄► ACTE 3 ; scène 4. ◄►
The secret side of me I never let you see I keep it caged, but I can't control it So stay away from me, the beast is ugly I feel the rage and I just can't hold it It's scratching on the walls, MONSTER It comes awake, and I can't control it Hid under lock and key RAGE Hiding under the bed, in my body, in my head I must confess that I feel like a LEADER I feel it deep within, I, I feel like a monster Maybe it's just a PLAY
Lévine entre sur scène en courant et va se placer entre deux bâtiments.
Savina entre également sur scène à l'aide d'une corde, en descendant la façade de la boutique.
Lévine. — Vous voilà, Mère. Vous avez ce que vous étiez venue chercher ?
Savina se pose à côté de son fils et tire sur la corde à trois reprises. Celle-ci tombe à ses pieds et elle commence à l'enrouler. — Oui. Nous allons pouvoir partir.
Lévine. — N'oubliez pas notre marché.
Savina sourit. — Je ne l'oublierai pas. Tu peux me faire confiance, Lévine, Lancelot ne verra rien venir.
Lévine. — Bien. Puis-je voir ?
Savina sort un mouchoir noir de sa poche et l'ouvre, dévoilant un rubis s'illuminant d'une lumière pulsante. — Le Rubis des Naufrages.
Lévine. — Il est plus impressionnant que je me l'imaginais. Belle prise. Père sera ravi.
Savina lève les yeux au ciel avec un sourire. — Il l'est, bien que sa fameuse malédiction ne soit en réalité qu'un simple sortilège de magie noire, qui peut facilement être rompu.
Lévine. — Comptez-vous enlever ce qui fait de lui un trésor de grande valeur ?
Savina acquiesce. — Oui, mais je le revendrai à un bon prix malgré tout. C'est un outils beaucoup trop dangereux pour être laissé dans la nature sans conséquence, s'il garde ses capacités.
Lévine. — Je comprends. Mieux vaut lui enlever ses capacités, surtout s'il a tendance à se retrouver dans les mains des moldus.
Savina s'apprête à dire quelque chose, mais elle referme la bouche et tend l'oreille.
Le vendeur entre sur scène, sortant de sa boutique, avec un fusil dans les mains. — Aux voleurs, aux voleurs ! Sale petit garnement, je ne sais pas comment tu as fais, mais je vais te retrouver et te faire la peau ! Au voleur !
Savina sort sa baguette, mais se fait arrêter par la main de son fils.
Lévine montre le public d'un mouvement du bras. — Non, il y a trop de moldus ici, ce serait bien trop voyant. Partons.
Savina soupire et range sa baguette. — Si l'on m'avait dit qu'un jour, mon propre fils se montrerait plus intelligent que moi, j'aurai ri.
Les deux Shafiq sortent de la scène en courant.
Le vendeur s'approche du public. — Où sont-ils ? Où sont-ils ?! Ils m'ont voler mon plus précieux trésors ! Où sont-ils ?! Le gamin, c'est le fantôme ! C'est un fantôme !

Le rideau tombe.

_________________
In a coat of gold or a coat of red,

A lion still has claws.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
APPRENTI(E)Filière enseignement
    APPRENTI(E)
    Filière enseignement
AVATAR : Kaya Scodelario
MESSAGES : 258

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: Célibataire et Bicurieuse
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 1 octobre 1976
SANG SANG: pur
MessageSujet: Re: Les Lettres des Rois. Jeu 20 Juil 2017 - 20:08

◄► ACTE 4 ; scène 1. ◄►
The secret side of me I never let you see I keep it caged, but I can't control it So stay away from me, the beast is ugly I feel the rage and I just can't hold it It's scratching on the walls, MONSTER It comes awake, and I can't control it Hid under lock and key RAGE Hiding under the bed, in my body, in my head I must confess that I feel like a LEADER I feel it deep within, I, I feel like a monster Maybe it's just a PLAY

En cours de construction.


◄► ACTE 4 ; scène 2. ◄►
The secret side of me I never let you see I keep it caged, but I can't control it So stay away from me, the beast is ugly I feel the rage and I just can't hold it It's scratching on the walls, MONSTER It comes awake, and I can't control it Hid under lock and key RAGE Hiding under the bed, in my body, in my head I must confess that I feel like a LEADER I feel it deep within, I, I feel like a monster Maybe it's just a PLAY

En cours de construction.


◄► ACTE 4 ; scène 3. ◄►
The secret side of me I never let you see I keep it caged, but I can't control it So stay away from me, the beast is ugly I feel the rage and I just can't hold it It's scratching on the walls, MONSTER It comes awake, and I can't control it Hid under lock and key RAGE Hiding under the bed, in my body, in my head I must confess that I feel like a LEADER I feel it deep within, I, I feel like a monster Maybe it's just a PLAY

En cours de construction.


◄► ACTE 4 ; scène 4. ◄►
The secret side of me I never let you see I keep it caged, but I can't control it So stay away from me, the beast is ugly I feel the rage and I just can't hold it It's scratching on the walls, MONSTER It comes awake, and I can't control it Hid under lock and key RAGE Hiding under the bed, in my body, in my head I must confess that I feel like a LEADER I feel it deep within, I, I feel like a monster Maybe it's just a PLAY

En cours de construction.

_________________
In a coat of gold or a coat of red,

A lion still has claws.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Les Lettres des Rois.

Revenir en haut Aller en bas

Les Lettres des Rois.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» EN 2004 LES ROIS MARGES VENAIENT DE LA DOMINICANIE !» henri II à Diane de poitiers( lettres inédites)» Rois des tombes en mai .» cour des rois déchus» Des chiffes et des lettres : ((((69x11):3)-167)x7)+299 = ?
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HORS JEU :: Gestion du personnage :: Journaux intimes et biographies-