AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

[EVENT OCTOBRE] GROUPE III : PIÑATA ♫ !!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
SERPENTARD6ème année
    SERPENTARD
    6ème année
AVATAR : Kristen Stewart
MESSAGES : 821

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: En couple avec la chevelure si bien coiffée d'Elwyn H. Miller
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 09 septembre 1980, Angleterre
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: [EVENT OCTOBRE] GROUPE III : PIÑATA ♫ !! Mar 23 Mai 2017 - 12:59



Andrée L. de Kerimel
Maya Livingstone
Elwyn H. Miller
Aileen Phillipson



~ PIÑATAS ! ~

Le Jeu a écrit:


• Sont sphériques et aux couleurs de la soirée (noir, blanc, or, bleu nuit) + Portent le chiffre de votre groupe
• Utilisation des dés Quidditch ici
Huit Réussites pour ouvrir la piñata (sucreries, jeux sorciers, ...). Pas de conséquences en cas d'Échec
• Tous les membres du groupe doivent taper dedans au moins une fois (Réussite ou Echec)
• Ne pas jouer deux fois de suite
• Possibilité de demander à un membre du Groupe V (Octave, Cassidy, Doraleen, Lysander et Absynthe uniquement) de venir jouer (pas deux fois le même pour un même groupe)
• Les réponses de 10 lignes sont autorisées.

• EDIT : Parce qu'El a toujours raison, il a trouvé comment vous dégommerez les piñatas. J'hésitais entre des battes de Quidditch et la baguette... La solution : Pour frapper la piñata, votre personnage devra faire léviter la batte de quidditch. Yeux bandés, évidement.


Bon Jeu !

_________________


“Love is the most beautiful of dreams
and the worst of nightmares."






Dernière édition par Absynthe C. Stevenson le Jeu 25 Mai 2017 - 14:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SERPENTARD1ère année
    SERPENTARD
    1ère année
AVATAR : Ava Acres
MESSAGES : 143

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: Célibataire
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 01/04/1986 à Rennes
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: [EVENT OCTOBRE] GROUPE III : PIÑATA ♫ !! Jeu 25 Mai 2017 - 1:35




Dans la Grande Salle, le silence laissa aussitôt place à des exclamations enjouées et à des murmures parfois circonspects. Les Première Année de Serpentard étaient surexcitées : Fanny pépiait en sautillant et les autres avaient les yeux qui brillaient. Leur groupe, et grand bien leur fasse, semblait leur plaire beaucoup.
 
Andrée fit la moue dans son coin. Elle n’était pas très loin d’elles mais à l’instar du début de soirée, elle ne voulait pas se mêler à leur conversation. Pas envie, pas d’humeur. Personne ne l’avait prévenue qu’il y allait avoir des groupes ; oh, bien sûr, elle se doutait bien que la soirée serait animée. Elle avait pensé à diverses possibilités qui l’avaient plus ou moins rebutée –concours de déguisement qu’il serait prévisible d’organiser, danses sur des musiques lugubres et sinistres, défis d’ingurgitation de bonbons aux saveurs particulières peut-être… Mais dans sa tête, c’étaient des activités solitaires auxquelles elle pourrait facilement se soustraire. Dans tous ses scénarios, sa soirée consistait à rester assise sur une chaise le long d’un mur à siroter une boisson et à picorer dans les assiettes. Peut-être effectuer quelques pas de danse si la musique s’y prêtait, mais toujours dans la plus grande des solitudes.
 
Elle ne voulait pas parler ce soir. Le loup la gênait, la robe la grattait, les plumes la piquaient –tout l’agaçait, en fait. Ce n’était certainement pas l’obligation de se traîner une bande d’élèves masqués qui allait la dérider.
 
Elle laissa son regard balayer la foule mouvante et se résigna tout à fait. Elle n’avait pas le choix, n’est-ce pas ? Si elle se défilait, il était certain que ça allait se remarquer et les Carrow se feraient un plaisir de s’occuper personnellement de son cas. Et puis son déguisement, bien qu’inconfortable, lui avait demandé trop de sacrifices pour qu’elle arrête tout maintenant –à commencer par ces foutues lentilles qui lui donnaient l’impression d’avoir les yeux crevés.
 
Qu’avait dit Absynthe déjà ? « Groupe trois : Andrée de Kerimel, Maya Livingstone, Elwyn Miller et Aileen Phillipson. » Elle ne remettait pas la moitié des noms que la jeune femme avait énoncés, ce qui s’avérait plutôt positif –elle était d’ores et déjà presque sûre de ne pas finir avec des Première Année avec qui elle ne s’entendrait pas. Il y avait Aileen, qui l’avait plus ou moins prise sous son aile. Si elle avait été tout à fait honnête, Andrée aurait dit qu’elle avait eu de la chance –elle songea juste que c’était moins pire qu’attendu. Elle aurait pu tomber sur, totalement au hasard, cette enflure de Ziegler ou ce crétin de Selwyn.
 
Elle soupira, encore, et entreprit de se frayer un chemin parmi les corps collés qui lui obstruaient la vue. Les filles de son dortoir étaient encore en train de parler. Les têtes la dominaient et elle se retrouva plusieurs fois collée contre des dos et des poitrines qu’elle ne connaissait pas. S’il y avait un avantage de fuir la compagnie d’autrui, c’était bien qu’on était rarement oppressé ainsi contre son gré. Très vite, Andrée se trouva mal-à-l’aise et son dos se couvrit de sueurs froides. Elle ne savait même pas où était cette chose numéro trois qu’elle devait trouver. La panique menaça de l’ensevelir complètement.
 
Elle détestait les fêtes. Vraiment.
 
Elle accueillit avec une reconnaissance sans doute exagérée la bouffée d'air frais qui vint à elle lorsqu’elle s’échappa de la masse humaine. Dans son dos, les étudiants avaient pris des allures de démons aux tentacules ondulants. Leurs costumes leurs donnaient des silhouettes menaçantes et leurs visages souvent masqués la renvoyèrent aux contes qu’Émilie et elle se racontaient à Halloween lorsqu’elles étaient plus jeunes. Elle croisa le regard torve de Carrow. Elle frissonna. Soudainement, elle ne se sentit plus du tout en sécurité.
 
Ce fut avec un soulagement inattendu que ses yeux se posèrent sur la… piñata attribuée à leur groupe. D’un pas leste, elle s’empressa de la rejoindre. C’était un objet étrange, sans forme particulière et marqué d’un trois géant –impossible de le louper. Le BDE devait particulièrement tenir au thème de la soirée car elle était recouverte de ses couleurs phares sur l’ensemble de sa surface.
 
Andrée hésita un moment sur la marche à suivre. Visiblement, tout le monde était encore en train de chercher son groupe et c’était plus ou moins le chaos au milieu des élèves. Elle se demanda s’il était très correct d’attendre le reste du sien assise par terre et décida que de toute façon, elle se fichait de leur avis. Et puis sa tête tournait encore un peu à cause de son bain de foule forcé, alors elle avait bien le droit de s’accorder un peu de répit –d’ailleurs, ce droit, elle se l’octroierait elle-même. À nouveau furieuse contre le monde entier et plus particulièrement contre ces stupides bourrins qui avaient idiotement décidé de s’amuser comme des crétins à une fête particulièrement débile, elle se mit brusquement en tailleur et vida d’un trait son verre déjà presque vide.
 
Elle ne décrocherait plus un mot de la soirée –c’était encore ainsi qu’elle se sentait le plus à l’aise. Et lorsque les autres arrivèrent, elle fit bien attention de rien ne faire pour engager la conversation.





HJ:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SERDAIGLE6ème annéePréfetMODO
    SERDAIGLE
    6ème année
    Préfet
    MODO
AVATAR : Kai (exo)
MESSAGES : 3070

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: En état d'ivresse
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 01/01/1981-Bristol
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: [EVENT OCTOBRE] GROUPE III : PIÑATA ♫ !! Jeu 25 Mai 2017 - 17:50


Elwyn broyait du noir dans son coin, au moins il ne faisait pas tache dans le décor qui n'arborait que des couleurs sombres. Il avait osé saluer Absynthe, mais il n’avait pas pu aller jusqu’au bout et lui poser la question qui lui brûlait les lèvres. Probablement parce qu’elle était aux côtés d’un autre Serpentard et que Ruth n’était pas loin, mais au fond ce n’était que des excuses et il le savait. S’il n’avait pas pu exprimer ce qui le hantait depuis la lecture de la lettre, c’était principalement parce qu’il n’en avait pas eu le courage et ensuite parce qu’elle n’avait pas eu la réaction escomptée. Elle n’avait eu aucune réaction particulière et semblait plus intéressée par son t-shirt mal mis que par sa présence.

La scène tournait en boucle dans son esprit comme pour se moquer de lui. Il revoyait Absynthe, sa voix cassée quand il l’avait saluée, sa réponse décontenancée. Il avait été ridicule, pour changer, et regrettait presque son geste. Les deux loups se battaient à présent dans sa tête, l’un clamait que ce déguisement n’était pas grand-chose, qu’il pouvait fermer les yeux et profiter de la fête, qu’il devrait même être content et reconnaissant de ce choix, que ce soit un hasard ou non. Qu’il  y avait plus grave dans la vie et surtout plus important.
L’autre en revanche hurlait de colère et réclamait des explications. Il jugeait ce choix injuste, méchant et même moqueur. Il ne supportait pas la douleur et culpabilité qui naissaient dans son cœur lorsqu’il se rendait compte qu’il déambulait dans cette tenue. Il affirmait que cela ne pouvait pas être un hasard, que c’était voulu, fait pour blesser. Elwyn ne savait pas quelle voix écouter, mais la première se faisait de plus en plus inaudible au fil des minutes.

Une chose était sûre, il en voulait terriblement à Absynthe, mais il ne savait pas exactement ce qu’il lui reprochait.

- Bonsoir. Elwyn qui était adossé contre un mur se redressa à l’entente de cette voix plus que familière. Tout d'abord, merci à tous d'être venu aussi nombreux et de vous être prêté au thème de la soirée qui est, vous l'aurez sans doute compris, la Mort.

Peut-être que ce n’était qu’un concours de circonstances et que tu t’emballes pour rien ? Elle t'a bien dit que tu n'avais pas vraiment d'importance.

Oui, mais elle n'a rien répondu quand tu lui as dit que c'était elle qui t'en donnait trop ! Non, impossible. C’est forcément un choix voulu de sa part !

Tu n'en sais rien. Je ne suis pas stupide pour autant !

De toute façon, il n’y a qu’un moyen de le savoir : lui demander !


Le Bureau des Étudiants vous souhaite un Joyeux Halloween.  Elwyn croisa les bras en dévisageant Absynthe et ses amis. La demoiselle enchaîna sur des remerciements platoniques envers la personne des Carrow. Le préfet fixa la foule rassemblée avant de ramener son attention sur la couleuvre. Comme vous avez pu le constater, des sphères de papier mâché aussi appelé Pi...ñatas - ont été suspendues. Il repéra les différentes sphères qui pendaient depuis le ciel étoilé. A vous de découvrir ce qu'elles contiennent, probablement des détraqueuers ou des couteaux qui vont s’abattre sur nous, ronchonna-t-il ; mais avant, je vais nommer les groupes qui ont été formés. Il se pourrait bien que vos costumes aient un léger rapport entre eux.

Elwyn se dirigea vers le buffet afin de s’hydrater (un frisson d’agacement parcourut ses veines à l’entente du mot « déguisement »), il ne pensait pas avoir été inclus dans un des groupes puisqu’il avait, en quelque sorte, été obligé de participer de par son statut de préfet. Il allait prendre un verre lorsqu’Absynthe prononça son nom juste après celui de Maya. Quoi ? Il était dans le même groupe que Maya, mais qui étaient les deux autres. Il n’avait pas écouté le premier prénom et « Aileen » ne lui disait rien donc ce n'était certainement pas une Serdaigle.

Le jeune homme chercha du regard la sphère portant le numéro III. Elle se trouvait derrière un groupe de poufsouffle. La musique débuta tandis qu’il se frayait un chemin parmi les déguisements lugubres de ses camarades. Il pensait arriver en premier, mais quelle ne fut pas sa surprise de découvrir une première année assise en tailleur. C’était la même jeune fille qu’il avait observée un peu plus tôt auprès des Serpentards, elle devait donc appartenir à cette maison.

-Hello, la salua-t-il en souriant. Joli costume ! Il se stoppa à sa hauteur. Enchanté, moi c’est Elwyn Miller.

Elwyn était vraiment soulagé de se retrouver avec une première année et une tête connue, il ne restait plus qu’à découvrir le visage de la fameuse Aileen. Les premières années étaient beaucoup moins embêtantes que les filles de son âge. D’ailleurs, la demoiselle avait l’air peu loquace, voire même un peu gênée et renfrognée. Il aperçut Maya s’approcher du coin de l’œil et perdit toute confiance en lui.

-Oh Maya, salut… C’est cool qu’on soit ensemble. Je veux dire dans le même groupe !! Et puis, tu étais batteuse pour Serdaigle alors tu vas gérer Maya ! Tu manies super bien les battes... Enfin euh… Il n’eut pas le temps de s’enfoncer plus, car la quatrième demoiselle s’était immobilisée non loin du trio. Il la salua également d’une petite voix, sans son uniforme impossible de savoir de quelle maison elle venait : -Hello, moi c’est Elwyn.

Pourquoi était-il tombé dans un groupe de filles uniquement ? La poisse ne finirait-elle donc jamais par le lâcher ?

-Je suppose qu’on peut commencer. Il se pencha pour ramasser le bandeau. Andrée n’avait vraiment pas l’air très à l’aise, aussi il lui expliqua : -Si tu veux je peux commencer, si tu te sens pas de le faire en premier.  C’est un simple sort de lévitation, normalement c’est l’un des premiers qu’on étudie donc tu ne devrais pas avoir de problème.  Un deuxième sourire naquit sur ses lèvres, mais avec son déguisement il devait juste être effrayant à regarder. Et puis, ce n’est pas grave si tu rates. Il attendit une approbation des deux autres demoiselles et enfila le bandeau avant de pointer sa baguette sur la batte. Faites attention les filles que je vous frappe pas quand même… Elwyn était aussi doué avec une batte qu’avec les filles.

- Wingardium leviosa, prononça-t-il d'une voix claire. Le premier sort qu’il avait appris alors qu’il n’imaginait même pas qu’un monde de sorciers pouvait exister. Le début de sa nouvelle vie et la fissure avec ses parents.

Il tenta de visualiser mentalement la distance et la position de la sphère avant d’asséner un coup d’un mouvement sec du poignet. Et,... visiblement Elwyn était plus doué avec une batte qu'avec les filles.


'Dé Quidditch' :


La batte rencontra une surface solide. Il retira son bandeau et fixa la sphère légèrement amochée. Wo, j'ai eu de la chance. Il tendit le bandeau vers les trois filles, qui veut se lancer ?


HJ:
 

_________________

Excitate vos e somno
Liberi mei
Cunae sunt non
Liberi fatali, somnus est non
Surgite - Inventite
Veni hortum veritatis


Dernière édition par Elwyn H. Miller le Sam 10 Juin 2017 - 8:49, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SERPENTARD5ème annéePréfète
    SERPENTARD
    5ème année
    Préfète
AVATAR : Holland Roden
MESSAGES : 150

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: Célibataire
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 19 juillet 1982 à Londres
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: [EVENT OCTOBRE] GROUPE III : PIÑATA ♫ !! Ven 26 Mai 2017 - 19:59

Lorsqu’elle entendit la voix amplifiée d’Absythe, Aileen s’approcha de la foule d’élèves qui s’étaient ameutée autour de la jeune femme : les couleurs phares décrétées par cette dernière étaient maîtresses tout autour d’elle. Chacun des individus dans cette salle avaient respecté le dresscode. Elle commença son discours d’ouverture de la soirée, qui semblait relativement classique. Sans grande prise de tête. La seule chose qui la gênait était les remerciements envers les Carrow : la blague du siècle. Il fallait être à moitié maso pour dire des choses aussi sympathiques de personnes qui l’avait clairement torturée plusieurs jours auparavant. Les voix criardes qu'elle avait entendu ce soir là retentissaient dans son esprit tels une vague de souvenirs douloureux. Aileen tourna alors son regard vers Alecto, l’homme qui l’avait transformée en chèvre l’espace d’un instant. A la vision de son air ravi, la jeune femme sentit un violent frisson parcourir le long de son dos. Elle baissa les yeux aussitôt, effrayée du fait qu'il puisse la voir. Parfois, Aileen rêvait de se venger et de l’accrocher à une branche du saule cogneur. Ainsi, il pourrait le frapper et le balancer dans toutes les directions. Voire, s’il tombait, l’écraser … Enfin bref, elle avait tout prévu.

- Groupe trois : Andrée de Kerimel, Maya Livingstone, Elwyn Miller et Aileen Phillipson.

 En entendant les noms des personnes qui seraient avec elle lors de cette animation, elle ne put qu’exprimer son contentement d’entendre le nom de la petite vipère. Elle l’aimait vraiment bien cette petite. Par contre, concernant les deux autres, elle n’avait jamais été leur adresser la parole et ne put que s’amuser du fait qu’elle ferait encore des rencontres de personnes de son âge au bout de cinq années passées à Poudlard. Il lui semblait que ces deux personnages étaient à Serdaigle -elle avait dû les croiser dans les couloirs une ou deux fois. Il fallait dire qu’elle n’était pas grande fan des aiglons, souvent trop fayots à son goût. Seuls Elliot et Miranda avaient su porter grâce à son cœur. Ce qui la surprit par contre c’était de n’être tombée que dans un groupe cent pour cent vert bleu. La bonne coutume aurait voulu que leurs équipes reflètent une certaine diversité, ce qui n’était pas vraiment le cas. D’un côté cela la rassurait et l’arrangeait. Elle ne se voyait pas passer une soirée tranquille avec une armée de Griffondor au QI inférieur à la moyenne.
 Après que la présidente du BDE les ait libérés, elle laissa son amie en la saluant puis s’avança en direction de la pinata de son groupe composé à 75% de filles. Elle passa devant les sphères numéro un, deux et trois avant d’atteindre la sienne. Elle pouvait dorénavant la voir avec bien plus de précision que précédemment : un sac sphérique aux couleurs de la soirée tanguait au-dessus du sol. On pouvait remarquer le chiffre de leur groupe marqué dessus, immanquable. Andrée était déjà présente, assise en tailleur sur le sol à quelques pas de leur sac. Elle ne parlait pas et Aileen ne chercha pas à la solliciter à se sociabiliser, comprenant tout à fait. Comment s’amuser alors qu’ils avaient passé une soirée psychologiquement et physiquement invivable ? Certes elle ne cessait de se répéter mais cela la dépassait. Elle prit tout de même l'initiative de lui faire un petit clin d’œil complice pour qu'elle sente qu'elle était là pour la soutenir.

- Hello, moi c’est Elwyn.
- Aileen. Répondit-elle sans grand engouement en direction de son interlocuteur. Enchantée, ajouta-t-elle en sa direction et en incluant la fameuse Maya pour se présenter à son tour. Serpentard. Elle ne savait pas si elle devait préciser sa maison, mais elle décida qu’elle le ferait tout de même, dans le doute.
- Je suppose qu’on peut commencer.

 Aileen se positionna non loin de la pinata, juste à côté de Maya, histoire de ne pas passer pour une totale associable et regarda le seul garçon de leur équipe. Avant de frapper dans le sac avec la batte, il prit quelques minutes pour rassurer la petite Andrée. C’était très gentil de sa part. Peut-être trop gentil après tout, cela pouvait cacher quelque chose. Le côté paranoïaque de la jeune femme ressortait de plus en plus. Elwyn s’installa non loin de la pinata et passa le bandeau autour de sa tête, dorénavant aveuglé.

- Faites attention les filles que je vous frappe pas quand même …

 Sur ces mots, la jeune vipère recula d’un pas, question de sécurité. Elle ne voulait pas risquer de se prendre un coup de batte dans la tête et de se retrouver avec un énorme bleu et un ticket aller simple pour l’infirmerie. Elwyn lança le sortilège sur la batte qui se souleva au-dessus du sol. Il prit quelques secondes avant de projeter son arme contre le sac sphérique. Après le choc, il retira le bandeau.

- Wo, j’ai eu de la chance. Qui veut se lancer ?
- Je peux ? demanda alors Aileen en direction des deux filles de son équipe.

 La jeune fille, pas réellement patiente, se saisit du bandeau que leur tendait Elwyn après avoir attendu une lueur de réponse de leur part. Il fallait être plus rapide après tout. Elle se positionna à une distance mesurée de la pinata, cherchant à mémoriser sa position. Aileen mit ensuite en place le bandeau devant ses yeux, en faisant bien attention à ne pas mettre en péril son maquillage. Elle n’avait pas passé autant de temps dans la salle de bain pour le démolir aussi vite.

- Wingardium leviosa, énonça-t-elle distinctement en faisant le fameux moulinet du poignet.

 Elle sentit que son sortilège avait été effectif car elle ressentit comme un poids au bout de sa baguette magique et prit quelques secondes de réflexion avant de changer la trajectoire de l'objet en direction présumée de la pinata.


'Dé Quidditch' :
   

 Malheureusement pour elle et sa fierté, elle n'entendit ni ne sentit aucun choc lorsqu'elle envoya sa batte vers l'avant. Seul le son clair de l'objet roulant sur le sol de la grande salle se fit entendre. Aileen n'aimait ni perdre ni louper son coup, même lors de ce genre de petits jeux. Elle souffla alors doucement pour ne pas que les autres l'entende -autant éviter pour passer pour la rabat-joie de la soirée. Après avoir enlevé son bandeau, elle se tourna vers ses coéquipiers, histoire de ne pas la jouer solo dans cette animation, et leur fit une petite moue déçue. Elle n'avait clairement pas le compas dans l’œil, et encore moins lorsqu'il était fermé. Sa batte avait roulé à bien des mètres et avait faillit percuté un des encadrants qui rodaient dans le coin. Fort heureusement pour elle, il n'avait rien calculé à son atteinte à sa sécurité.

- Accio batte, lança-t-elle vers l'objet pour la rapprocher, d'un air dépité avant de se tourner vers ses coéquipiers, son bandeau à la main. Qui veut ces choses ?

HJ :
 

_________________

“The hardest thing about "everything happens for a reason" is waiting for that reason to show up.”
― Karen Salmansohn


Dernière édition par Aileen Phillipson le Ven 26 Mai 2017 - 20:12, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SERPENTARD1ère année
    SERPENTARD
    1ère année
AVATAR : Ava Acres
MESSAGES : 143

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: Célibataire
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 01/04/1986 à Rennes
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: [EVENT OCTOBRE] GROUPE III : PIÑATA ♫ !! Lun 29 Mai 2017 - 19:49

Le premier à arriver fut un garçon plus vieux qu’elle aux yeux bridés. Il n’avait pas l’air méchant mais pas spécialement extraverti non plus. Andrée se demanda un instant s’il allait juste s’installer pour attendre les autres sans rien dire, mais il la salua en souriant après l’avoir dévisagée peut-être une seconde de trop. « Joli costume », dit-il. Lui-même était vêtu d’habits moulants noirs qui devaient être affreusement inconfortables. Andrée tenta de lui retourner son sourire mais seule une grimace parvint à étirer ses lèvres. Elle devait avoir le regard vide d’un cocker un peu paumé. « Enchanté, moi c’est Elwyn Miller.
 
- Andrée », dit-elle simplement, et elle se leva parce qu’il était extrêmement impoli de rester assis en présence de personnes debout. Et puis cela la rendait encore plus petite qu’elle ne l’était déjà.
 
Elle s’était à peine redressée qu’une autre fille arrivait déjà. Elle aussi était beaucoup plus âgée qu’elle, peut-être de l’âge d’Elwyn, et Andrée eut tout de suite l’impression d’être vraiment trop jeune pour intéresser son groupe. Elle douta même un instant qu’ils l’acceptent –peut-être lui demanderait-ils de quitter la Grande Salle le plus vite possible pour arrêter de les embêter, parce qu’elle gâcherait tout, parce qu’elle n’était qu’un bébé de Première Année… Elle se recula imperceptiblement alors que le jeune homme accueillait la nouvelle venue avec des paroles curieusement empruntées –pour ne pas dire totalement gênées. Elle s’appelait Maya.
 
Enfin, Aileen arriva et Andrée fut sincèrement ravie de connaître au moins un visage amical parmi toutes ces têtes inconnues. Elle lui adressa une petite mimique, sans doute censée l’encourager, mais elle n’eut pas vraiment d’effet : Andrée se sentait toujours aussi effrayée par les deux autres. Son malaise s’accentua lorsque le jeune homme lança le début du jeu et elle se trémoussa sur elle-même. « Si tu veux je peux commencer, si tu te sens pas de le faire en premier. » La fillette leva brutalement la tête vers Elwyn. Une douleur sourde monta dans sa nuque mais elle tenta de ne pas la montrer. « C’est un simple sort de lévitation, normalement c’est l’un des premiers qu’on étudie donc tu ne devrais pas avoir de problème. Et puis, ce n’est pas grave si tu rates.
 
- Je raterai pas », marmonna Andrée, mais elle s’écarta tout de même avec reconnaissance de la piñata. Elle s’autorisa même un hochement de tête de remerciement et d’un début de sourire envers le jeune homme. Le problème, et pas des moindres, c’était qu’elle était très médiocre en Sortilèges et qu’elle était loin d’être sûre de réussir ce qu’on lui demandait –mais ça, Elwyn ne pouvait pas le savoir et il serait très injuste de lui en vouloir pour ça. Elle l’observa nouer le bandeau autour de ses yeux et fit bien attention d’ignorer la boule de stress qui naissait dans son estomac.
 
Ses yeux suivirent le mouvement fluide de la batte avec une fascination morbide. Pour un peu, elle se serait attendue à voir la sphère se déchirer en d’élégants lambeaux de papiers –au lieu de ça elle se contenta de tanguer, un peu égratignée sur sa surface. Son regard était toujours fixé sur la boule qui se balançait encore lorsqu’Aileen prit le relai. Malheureusement, l’arme passa à trente bons centimètres de la piñata et Andrée se mordit les lèvres pour garder le visage inexpressif : si même Aileen échouait, elle était sûre de rater son coup.
 
« Accio batte », fit la jeune femme. Elle leur tendit le matériel d’un air consterné : « Qui veut ces choses ? » Elle ne sut jamais pourquoi, mais Andrée esquissa un pas vers Aileen et avant même qu’elle n’ait complètement réalisé ce qu’elle faisait, elle déposait son loup à terre pour pouvoir attacher le bandeau autour de sa tête. Le nœud lui résista un moment et elle pesta devant sa propre incompétence mais elle finit par parvenir plus ou moins à ses fins.
 
Elle récupéra à tâtons sa baguette qu’elle avait coincée dans sa manche et visa la batte en fonction de l’endroit où elle pensait l’avoir déposée. « Wingardium Leviosa », dit-elle, très appliquée. Elle sut tout de suite qu’elle avait échoué car elle ne ressentit aucun flux magique circuler dans son corps. Et en effet, lorsqu’elle souleva son bandage pour admirer la catastrophe, l’arme était toujours à l’exacte place à laquelle elle l’avait laissée. Andrée jeta un œil en arrière pour vérifier que les Carrow ne viendraient pas la punir. Ils étaient occupés un peu plus loin et les piètres performances d’une Première Année ne les intéressaient visiblement pas.


'Dé Quidditch' :

 
En reportant son regard sur la piñata immobile, la honte de l’échec se mélangea à la rage de l’injustice en un tourbillon confus de pulsions primaires et de réactions insensées. Elle attrapa la batte et la claqua sur le sol avec un pauvre cri de frustration –cependant, le bruit mou que le bâton eut lors de son contact avec le sol et le hurlement étouffé qu’Elwyn poussa n’étaient vraiment pas ce qu’elle avait prévu. Les joues d’Andrée se colorèrent instantanément et elle ouvrit de grands yeux consternés. « Je- je, pardon, je », bégaya-t-elle, toute fureur envolée. Instinctivement, elle s’accroupit et frotta avec vigueur la chaussure du jeune homme sans songer un instant qu’elle pouvait être ridicule. « Je voulais pas, j’ai pas fait exprès. »
 
Elle ramassa la batte qui traînait à quelques centimètres du pied, manqua d’éborgner Elwyn dans sa précipitation et enleva le bandeau qui enserrait toujours sa tête : « Vous pouvez les prendre, on dirait bien que ça n’a pas marché. »




Dernière édition par Andrée de Kerimel le Ven 2 Juin 2017 - 18:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SERDAIGLE7ème année
    SERDAIGLE
    7ème année
AVATAR : Lily Collins
MESSAGES : 3342

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: Plus compliqué que prévu
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: [EVENT OCTOBRE] GROUPE III : PIÑATA ♫ !! Ven 9 Juin 2017 - 14:14

- Bonsoir.

- Sans toi ça aurait pu l'être…

- Tout d'abord, merci à tous d'être venu aussi nombreux et de vous être prêté au thème de la soirée qui est, vous l'aurez sans doute compris, la Mort.


Maya bougonna quelque chose qui pouvait s'apparenter à ceci :


-  Dans ce cas laisse moi t'étouffer avec ces beignets, sitôt dit, sitôt avalé. Les énormes beignets fourrés au chocogrenouille finirent dévorés par les coups de dents rageurs de Maya.

- Comme vous avez pu le constater, des sphères de papier mâché aussi appelé Pi...ñatas - ont été suspendues

- Si seulement c'est toi qu'on avait pu y suspendre, ricanna t-elle en léchant le chocolat sur ses doigts.


A vous de découvrir ce qu'elles contiennent, youpi des ballons arc en ciel et des licornes qui chient des papillons pailletés lança Maya sarcastique en observant du coin de l’œil les Carrow. Avec eux dans les parages, on pouvait être sûr que ce n'était rien d'agréable. Peut-être des tracts sur la meilleure manière de dépecer un moldu ? Si la méthode était applicable aux couleuvres squelettique, ça intéressait la Serdaigle.

mais avant, je vais nommer les groupes qui ont été formés. Il se pourrait bien que vos costumes aient un léger rapport entre eux.


- Nianiania… Par Merlin que quelqu'un lui lance un silencio, maronna Maya en s'essuyant discrètement les mains sur la nappe du buffet.


La jeune fille tourna résolument le dos à l'estrade et donc à Absynthe qui s'apprêtait à énoncer les différents participants et leur groupe. Elle en profita, au contraire, pour lorgner le buffet. Il fallait au moins lui reconnaître ça à l'anorexique, elle avait du goût côté sucreries. Elle imaginait très bien Shawn ratiboiser la totalité de ce qui s'y trouvait. Tiens d'ailleurs ou était passé Royal Canin ?

Maya leva la tête du bol de gnomes au poivre (une puis deux poignées plus tard) et rechercha le Gryffondor du regard. Elle ne parvint pas à mettre la main dessus mais rien d'étonnant là dessus, tous étaient déguisés et elle n'avait aucune certitude qu'il se trouvait ici. C'est alors qu'elle entendit son prénom. Bon. Ok. Andrée ? Aucune idée de qui était ce garçon ni de quelle maison il venait. Elwyn. Aileen.

WOW ! Minute ! E.L.W.Y.N ?


* Heu non… Il doit y avoir une erreur… On ne parle pas du même Elwyn là ?!*

* Parce que tu en connais beaucoup des Elwyn dans cette école ? A part un asiatique avec une belle paire de...*

* STOOP !*

* Bah quoi ? Ne fais pas genre tu n'as rien vu hein ! *

* C'est pas ce que j'ai dit ! Juste je préfère éviter d'y repenser là tout de suite*

* Ok. Et sinon, tu te souviens de comment c'était en le touchant ? *

* J'AI DIT STOOP *



Maya n'avait plus si faim tout à coup. Elle déglutit péniblement et hésita à prendre la poudre d'escampette. Manque de pot,on l'avait déjà aperçu entrer dans la Grande Salle et l'un des Carrow arpentait sournoisement la salle pour se mettre en position devant les grandes portes. Maya était sûre que ce serait un merveilleux prétexte de voir un élève quitter aussi vite la soirée pour lui apprendre les règles du savoir vivre. Légèrement parano sur les bords, elle prit une minute pour réfléchir : un doloris ou Elwyn ?

Maya poussa un soupir et se mit à la recherche de sa piñata et donc des autres participants de son groupes. Ils étaient tous arrivés. Suelement, Maya ne repéra pas le garçon, André . Il n'y avait au sol qu'un tas informe, un truc bizarre avec de drôles de plumes. C'était légèrement flippant surtout quand ça respirait.


- Heu… Salut…


Elle prit soin d'éviter le truc par terre.


-Oh Maya, salut… C’est cool qu’on soit ensemble.

* Hein ? !!!! *

-  Je veux dire dans le même groupe !!

*Ah…….*

- Et puis, tu étais batteuse pour Serdaigle alors tu vas gérer Maya !

* Ouais enfin ça c'était quand j'avais mes deux yeux..*

- Tu manies super bien les battes...

* PARDON ?!!*

* C'est pourtant clair. Il dit que tu manies très bien les ba… *

* J'ai entendu la première fois !*



- Enfin euh…


Maya contempla Elwyn avec de grands yeux. Elle était incapable de répondre quoi que ce soit et dû se concentrer pour fixer le visage peinturluré de son préfet sans que ses yeux ne dérive vers sa braguette. Au bout de longues secondes qui lui semblèrent des heures, Maya réagit.


- Ah heu… Ouais… Je vais essayer mais je ne garantis rien. Au fait, reprit-elle à la cantonade en profitant de l'occasion pour tourner le dos à Elwyn.  Vous n'avez pas vu ce fameux André ? Il manque bien quelqu'un non ? On n'est que trois…


Maya les désigna : Elwyn, elle même et Aileen qui venait d'arriver.  L'un d'eux lui désigna discrètement le tas de plumes au sol comme étant « Andrée, qui n'était d'ailleurs plus assise depuis son arrivée mais sa taille de lilliputienne ne lui rendait pas justice.


- Oh ! Pardon ! J'ai cru que tu étais un garçon. André… Andrée… C'est un prénom mixte et je… heu… vais m'arrêter là parce que je m'enfonce profondément, marmonna t-elle d'une voix étouffée. Heu… Donc moi c'est Maya, essaya t-elle avec plus d'entrain mais vu les regards que lui lançaient les deux Serpentard, autant s'arrêter définitivement là.


Elle fît un pas en arrière et regretta son choix de ne pas avoir choisi dès le départ le doloris. En fait, Wayoth était un petit veinard. Les Nuncaboucs n'avaient pas été conviés. Il n'avait pas à endurer tout ça. Maya regarda du coin de l’œil Elwyn s'attaquer en premier à la piñata et réussir du premier coup, ce qui étonna Maya.


- Et ben… Je ne te savais pas aussi adroit. Tu aurais pu tenter tes chances aux sélections de Quidditch. On a eu de bien pires éléments que ça.


Et au même moment où elle lui glissait ces quelques mots, Aileen s'essaya à son tour et râta lamentablement sa cible. La gêne de Maya redoubla d'intensité. Aileen avait sûrement entendu ce qu'elle avait confié à Elwyn et peut-être aurait-elle mal interprété ses propos ? Dans tous les cas, elle avait réussi l'exploit de se griller avec la moitié de son groupe en moins de trois minutes. Record.

Maya fît mine de rien et regarda successivement en bas, à gauche, en haut puis à droite. Oui, elle roula des yeux (1 point pour vous). Finalement Andrée s'essaya à son tour et malgré des efforts évidents, échoua tout aussi pathétiquement que sa consœur. Pourtant, cet échec avait éveillé la compassion de Maya. Étonnamment ce petit bout de couleuvre lui rappelait ses propres débuts avec une baguette. Elle aussi rencontrait – encore aujourd'hui- de grandes difficultés avec cet artefact magique. La petite brute jeta la batte au sol de colère, et écrasa le pied d'Elwyn. Maya retint à grande peine d'éclater de rire et sentit la tension accumulée s'éloigner.


- Ne t'inquiète pas Andrée, ce n'est pas grave. Il faut que tu te concentres vraiment sur le sortilège que tu veux lancer. Il ne suffit pas juste de le prononcer, il faut aussi le vouloir.


Maya prit le bandeau, grimaça en le plaçant sur l'unique œil qui lui restait et utilisa à son tour sa baguette pour faire léviter la batte. Parfois, il vaut mieux commencer par appliquer à soi même ses propres conseils. Maya ne fît guère mieux qu'Andrée. Elle fît même pire en réalité. La batte lévita effectivement dans les airs, mais au lieu d'aller frapper la piñata elle alla directement frapper la tête de l'un de ses coéquipiers pendant que l'autre l'évitait de justesse en se baissant.


'Dé Quidditch' :



- Oups….


Maya retira son bandeau et prit un air contrit. Décidément quand elle portait le Sinistros, ce n'était pas à moitié.


- Bon évidemment… Si tu ne vises pas comme moi… Ben tu t'attaques aux êtres vivants… Heuuu… Qui veut réessayer ?

_________________
Maya Livingstone


♥♥:
 


Dernière édition par Maya Livingstone le Ven 9 Juin 2017 - 14:33, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SERDAIGLE6ème annéePréfetMODO
    SERDAIGLE
    6ème année
    Préfet
    MODO
AVATAR : Kai (exo)
MESSAGES : 3070

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: En état d'ivresse
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 01/01/1981-Bristol
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: [EVENT OCTOBRE] GROUPE III : PIÑATA ♫ !! Sam 10 Juin 2017 - 9:23


Elwyn s’était présenté à la première année qui lui avait révélé son prénom : Andrée. Elle s’était redressée, mais restait de très petite taille surtout face au mètre quatre-vingt du jeune homme. La demoiselle semblait grognon ou très timide, difficile à savoir, et ce n’est pas les maigres tentatives du Serdaigle pour discuter avec elle qui changèrent la donne. Elwyn allait tenter une nouvelle approche, mais lorsqu’il vit Maya s’avancer vers leur groupe, il perdit absolument toute contenance comme un bloc de glace fondant au soleil. Plein e bonne volonté, il essaya de la complimenter par rapport à ses prouesses passées de batteur, mais ne réussit qu’à s’enfoncer un peu plus. À croire que la discussion avec la demoiselle devait forcément faire référence au passage douche de cet été. Passage qu’il aurait souhaité oublier, en vain. Le dernier membre du groupe se présenta plus ou moins au même moment :  

- Aileen. Enchantée, Serpentard.

Il se força à sourire, mais intérieurement le jeune homme se disait surtout qu’il aurait pu deviner sa maison tant elle avait l’air aussi sympathique qu’une porte de cachot (caractéristique particulière des demoiselles Serpentard). Serdaigle, déclara-t-il même si elle devait s’en ficher comme de sa dernière chocogrenouille.


Ah heu… Ouais… Je vais essayer mais je ne garantis rien. Au fait…Vous n'avez pas vu ce fameux André ? Il manque bien quelqu'un non ? On n'est que trois…

Elwyn dévisagea Maya puis la petite Andrée et n’osa rien dire de peur de rajouter une couche. Voyant qu’un silence pesant s’installer, il désigna d’un coup de tête la jeune demoiselle en priant pour que Maya comprenne le message. Ce qui n’était pas gagné vu les problèmes de conversation du jeune homme avec la gent féminine.


- Oh ! Pardon ! J'ai cru que tu étais un garçon. André… Andrée… C'est un prénom mixte et je… heu… vais m'arrêter là parce que je m'enfonce profondément. Un rire nerveux s’échappa d’entre les lèvres d’Elwyn qui cherchait des yeux un moyen de détourner la conversation. Heu… Donc moi c'est Maya.

Les jeunes gens ne se connaissaient pas et le dialogue avait du mal à se mettre en place. Voyant qu’Andrée semblait toujours aussi gênée, il tenta de la rassurer concernant le jeu et fut le premier à se lancer avec la pinata. À dire vrai, il pensait se rater et ainsi montrer que ce n’était pas si grave de ne pas y arriver, mais contre toute attente, il réussit son coup. Lui-même n’en revenait pas.


- Et ben… Je ne te savais pas aussi adroit. Tu aurais pu tenter tes chances aux sélections de Quidditch. On a eu de bien pires éléments que ça.

Un sourire naquit sur ses lèvres, c’était bien la première fois qu’on lui faisait un compliment sur le quidditch, d’habitude il était surtout ridicule. Elwyn ne s’était jamais intéressé au Quidditch ni suivi de match, mais il avait plusieurs fois entendu des moqueries sur l’équipe catastrophique des aigles. Maya devait probablement faire référence à l’ancienne équipe des Serdaigles, bon dernier du classement, mais premier pour la coupe des maisons. Rien de surprenant là-dedans. Il essaya de plaisanter :

-Peut-être que si on ne volait pas sur des balais à pleine vitesse et à des dizaines de mètres au-dessus du sol, j’aurais pu être bon…


Aileen rata la cible de peu, mais Elwyn n’osa pas la réconforter de peur qu’elle morde (spécialité des Serpentards ou d’Absynthe ?). Quand ce fut au tour d’Andrée, il l’encouragea, mais la demoiselle ne réussit pas mieux. De rage elle jeta la batte au sol, tout aurait pu se passer pour le mieux sauf que ladite batte atterrit sur le pied d’Elwyn qui fit un bon en poussant un cri étouffé. Le choc, heureusement, fut amorti grâce aux bottines qu’il portait avec son déguisement. Plus de peur que de mal.

La jeune fille bégaya des excuses et se jeta sur ses chaussures. « Je voulais pas, j’ai pas fait exprès. »

Elwyn qui n’aimait pas la voir ainsi s’accroupit et lui attrapa le bras qu’il tira pour la redresser : t’inquiète c’est pas grave, haha…heureusement que j’ai des grosses bottines, sinon j’aurais perdu un orteil. Ses propos ne semblèrent pas plus la rassurer que ça.

Elle ramassa la batte et lorsqu’elle se redressa, Elwyn évita de justesse la batte. Visiblement elle voulait sa mort : « Vous pouvez les prendre, on dirait bien que ça n’a pas marché. »

- Ne t'inquiète pas Andrée, ce n'est pas grave. Il faut que tu te concentres vraiment sur le sortilège que tu veux lancer. Il ne suffit pas juste de le prononcer, il faut aussi le vouloir.


-Oui, Maya a raison, la prochaine fois sera la bonne ! Aie confiance !


Ce fut ensuite au tour de Maya de tenter sa chance et de rater, Elwyn était plus sur le qui-vive à cause de ce qui lui était arrivé aussi il put éviter la batte qui passait prêt de sa tête,

-Aileeen att… et qui vient frapper Aileen occupée à regarder un autre groupe.


-…ention. Ça va ? demanda-t-il en grimaçant.


-Je crois vraiment qu’on a le sinistros sur nous… Il fixa Maya puis ses deux autres coéquipières pour voir si sa blague avait fait son petit effet. Au moins, il avait oublié Stevenson et son déguisement de sombral et il s’amusait sans se prendre la tête. C’était déjà un exploit.


Prenant le bandeau des mains de Maya, il l’enfila et se positionna face à la sphère : - Allez, je retente !

La batte lévita jusqu'à la pinata, mais il frappa trop tôt.


'Dé Quidditch' :


-C'était bien la chance du débutant la première fois, dit-il en tendant le bandeau à la suivante.

_________________

Excitate vos e somno
Liberi mei
Cunae sunt non
Liberi fatali, somnus est non
Surgite - Inventite
Veni hortum veritatis


Dernière édition par Elwyn H. Miller le Sam 10 Juin 2017 - 15:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SERPENTARD1ère année
    SERPENTARD
    1ère année
AVATAR : Ava Acres
MESSAGES : 143

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: Célibataire
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 01/04/1986 à Rennes
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: [EVENT OCTOBRE] GROUPE III : PIÑATA ♫ !! Sam 10 Juin 2017 - 21:13


« Au fait… Vous n’avez pas vu ce fameux André ? » Andrée leva la tête et fixa la jeune femme dans les yeux. Elle ne la regardait pas et ne semblait même pas l’avoir remarquée. Sa moue suspicieuse lorsqu’elle était passée à côté d’elle lorsqu’elle était encore assise lui revint en mémoire et elle retroussa les lèvres. « Il manque bien quelqu’un non ? On n’est que trois…

- Je suis ici », fit Andrée froidement. Au même moment, Elwyn la désigna d’un mouvement de tête discret. Il n’avait pas l’air très à l’aise et à vrai dire, si ladite Maya ne l’avait pas autant contrariée, elle aurait été incroyablement gênée elle-aussi. Je ne savais pas que j’avais l’air si masculine, grinça-t-elle pour elle-même, mais elle n’osa rien dire et se contenta de pincer les lèvres à l’extrême.

« Oh ! Pardon ! J’ai cru que tu étais un garçon. André… Andrée… C’est un prénom mixte et je… » La jeune femme avait l’air de patauger pour se trouver des excuses et Andrée leva un sourcil. « Heu… vais m’arrêter là parce que je m’enfonce profondément », finit-elle très rapidement. Quelqu’un rit, peu charitable, et Andrée les fusilla tous de ses yeux noirs. Elle était presque sûre qu’il venait d’Elwyn, mais sans certitude complète elle préférait encore épancher sa mauvaise humeur sur tout le monde. « Heu… Donc moi c’est Maya.

- Sans blague », grogna-t-elle. Elle laissa néanmoins Elwyn la rassurer en se mordant les lèvres tandis que son appréhension remontait en flèche. C’était simple : elle avait l’impression que tous ses membres s’étaient liquéfiés. Elle n’était pas sûre de réussir à lever sa baguette et encore moins à lancer un sort qu’elle était habituellement incapable d’exécuter.

Elwyn se porta volontaire pour commencer et il réussit avec brio son lancé de batte. Il eut même l’air d’impressionner Maya, ce qu’Andrée aurait trouvé très vexant à la place du jeune homme – après tout, qui pouvait se permettre de douter des capacités de quelqu’un, même si ladite personne était son ami ? Aileen prit le relai et elle échoua. Lorsque la fillette tenta sa chance à son tour, et même si elle n’avait pas beaucoup d’illusions sur sa capacité à réussir, l’échec eut un goût amer et rance et elle balança sa batte un peu plus loin, bien trop furieuse pour la situation. Horrifiée, elle se jeta aux pieds d’Elwyn. « Je voulais pas, j’ai pas fait exprès », geignit-elle. Un peu plus loin, elle donnait sans doute l’impression de supplier le jeune homme, de se prosterner devant lui ou quelque autre bêtise plus ou moins humiliante.

Elle le sentit agripper son bras et la tirer vers le haut. Il était tellement grand qu’elle du se mettre sur la pointe des pieds pour parvenir à suivre le mouvement. « T’inquiète c’est pas grave, haha… Heureusement que j’ai des grosses bottines, sinon j’aurais perdu un orteil. » Elle écarquilla un peu plus les yeux. Il se moquait peut-être d’elle – et l’agacement faillit remonter en flèche – mais l’idée qu’elle ait pu être la cause d’une fracture de doigt de pied et, de cause à effet, que les Carrow puissent apprendre l’incident, l’horrifia plus que de raison. Elle recula vivement et tendit le matériel dans le vide.

« Ne t’inquiète pas Andrée, ce n’est pas grave », dit Maya. Des restes de rire flottaient encore sur son visage. Si elle avait été de nature expansive, elle aurait sans doute répliqué vertement. Malheureusement, ou heureusement selon les points de vue, elle était juste rancunière et ça ne suffisait assurément pas pour déverser sa frustration devant public. « Il faut que tu te concentres vraiment sur le sortilège que tu veux lancer. Il ne suffit pas juste de le prononcer, il faut aussi le vouloir. » Elwyn renchérit, plein de confiance. Andrée lui adressa un sourire crispé qu’elle voulut reconnaissant. Pour illustrer ses propos, Maya se saisit de la batte et du bandeau qu’Andrée abandonna avec joie. Elle rata lamentablement sa cible et le jeune homme faillit se faire décapiter. À la place, se fut Aileen qui la réceptionna en pleine figure.

Peu charitable, Andrée fit la moue. Je ne sais pas à quel point tu t’es concentrée, mais visiblement pas assez. Même un aveugle viserait mieux que toi. Son regard navigua sur l’unique œil de la jeune femme et elle échappa un rire nerveux. En plus d’être d’une incroyable mauvaise foi, elle était méchante. Elle esquissa un pas en direction d’Aileen – décidemment, ce jeu risquait d’être meurtrier. « Ça va ? », demanda-t-elle presque au même moment qu’Elwyn sans plus s’approcher.

« Allez, je retente ! », dit-il. Par réflexe, Andrée recula un peu. Même s’il avait réussi la première fois, ils avaient accumulé tellement d’échec qu’elle n’avait plus vraiment confiance. Et en effet, il rata sa cible. La batte frappa dans le vide et tomba dans un bruit clair sur le sol carrelé. La fillette soupira, dépitée. Ils n’étaient pas prêts d’ouvrir leur piñata.

À nouveau mue par une force inconnue – en fait, c’était plutôt qu’elle détestait être inactive, et ce même si elle l’était dans un lieu qu’elle aurait voulu fuir le plus loin possible – elle se pencha pour ramasser la batte et récupérer le bandeau aux mains d’Elwyn. « Je vais réessayer », dit-elle simplement pour parer à d’éventuelles interrogations. Les paroles de Maya lui revinrent en tête et elle arbora une mine concentrée. Cette fois, elle réussirait.


Le bandeau sur ses yeux lui bouchait efficacement la vue. Les bourdonnements des conversations autour la rassurèrent un peu, mais elle devait bien avouer que l’obscurité ambiante, à l’instar de son premier essai, ne la mettait pas vraiment à l’aise. Appliquée, elle prit bien soin de reproduire le mouvement de baguette qu’ils avaient appris quelques semaines plus tôt et de prononcer distinctement la formule magique. Elle fit de son mieux pour penser le plus fort possible au sortilège, mais son obsédante cécité temporaire faisait comme une tâche brune sur un mur blanc qui ne s’effaçait pas : elle ne s’oubliait pas. Encore une fois, aucun flux magique ne prit possession de son petit corps.

Rageuse, elle ne prit pas la peine de dénouer le bandeau pour le retirer. Tout était la faute de ce stupide bandeau qui lui volait sa vision – Merlin savait comme elle tenait à ses yeux. Elle tritura ses bords effilés avec des gestes nerveux. « Normalement je suis meilleure que ça », lâcha-t-elle en toute mauvaise foi, dépitée. Un abominable bruit de déchirure se fit entendre et bientôt ne pendirent plus que deux morceaux de tissus inertes. Ils semblaient bien trop petits pour être rattachés ensemble autour de la tête que quelqu’un. « Oh, euh… » Andrée balaya ses équipiers du regard. Ses joues rougirent à la vitesse de l’éclair et elle se mordit les lèvres. « C’est pas de ma faute, il était trop fragile. »





Dernière édition par Andrée de Kerimel le Sam 10 Juin 2017 - 22:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SERPENTARD5ème annéePréfète
    SERPENTARD
    5ème année
    Préfète
AVATAR : Holland Roden
MESSAGES : 150

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: Célibataire
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 19 juillet 1982 à Londres
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: [EVENT OCTOBRE] GROUPE III : PIÑATA ♫ !! Mar 13 Juin 2017 - 23:38

Aileen observait sa jeune amie tenter de frapper cette foutue pinata. A dire vrai, elle n'y arrivait pas. Et la jeune Serpentarde ne le vivait pas très bien. Les autres avaient beau essayer de la rassurer, elle ne restait pas moins incroyablement gênée. Aileen aurait aimé l'aider, la soutenir un peu mais elle ne voyait pas en quoi répéter des paroles similaires à celles des autres allait la conforter dans son échec. La jeune femme n'était pas plus douée que cette petite. Tandis que Maya discutait avec Andrée, le regard d'Aileen vrillait à droite à gauche à la recherche de son amie, histoire de voir si elle s'en sortait mieux qu'elle. Ce qui la rassurait était que tous les groupes avaient l'air de galérer autant qu'eux. Les voir tenter de viser leur sac avant de s'aveugler puis le fait qu'ils manquent leur cible parfois à plusieurs mètres était hilarant à observer.

- Aileeen att… Malheureusement, l'appel d'Elwyn ne fut pas assez précoce pour que la jeune femme puisse éviter la batte de Quidditch rencontrer sa joue droite. Le choc ne fut pas extrêmement violent, mais Aileen sentait qu'elle allait se retrouver avec un magnifique marque bleu-violette d'ici quelques minutes. ...ention. Ça va ?
- Ca va, demanda également la jeune Andrée.
- Comme quelqu'un qui vient de se prendre un morceau de bois de deux kilos sur la tête, répondit-elle tandis que son assaillante commença à parler avec Andrée. Merci de vous en soucier. A dire vrai, elle aurait préférer que ce soit cette Serdaigle qui s'excuse mais elle appréciait tout de même le geste du préfet. Heureusement que j'ai les os solides.
- Je crois vraiment qu’on a le sinistros sur nous …

Aileen ne releva pas ses paroles, trop occupée à se masser la joue quelque peu endolorie, elle ne pouvait pas être plus d'accord. Quelle belle équipe de bras cassées ...

- Bon évidemment… Commença alors à dire Maya en retirant son bandeau de devant ses yeux. Si tu ne vises pas comme moi… Ben tu t'attaques aux êtres vivants… Heuuu… Qui veut réessayer ?


Elwyn se sait alors du bandeau et tenta de reproduire l'exploit qu'il avait effectué quelques minutes auparavant. Dorénavant Aileen ne faisait plus que suivre avec passion les faits et gestes des membres de son équipe, trop effrayée de se recevoir un projectile dans l'autre joue. Comme un bonne nouvelle n'arrivait jamais seule, le Serdaigle manqua à son tour sa cible.

- On t'a contaminé avec nos talents de tireur je crois, s'amusa Aileen pour tenter de devenir une partenaire plus aimable.
- C'était bien la chance du débutant la première fois.
[color=#7fffd4- Je vais réessayer. [/color]
- Aller Andrée, on est avec toi, l'encouragea Aileen, décidément d'humeur causante.

La jeune fille se saisit du bandeau et retenta un coup. Malheureusement, elle n'arrivait pas à soulever cette batte et commençait à s'agacer.

- T'inquiète pas Andrée, c'est rien du tout. la rassura Aileen d'une voix qui se voulait posée.
- Normalement je suis meilleure que ça, s'exclama-t-elle en essayant de retirer son bandeau. Cependant, ce ne fut pas un unique mais deux morceaux de tissus qui se retrouvèrent dans ses mains. Oh, euh ... Ce n'est pas de ma faute.

En voyant le regard gêné de sa jeune camarade, Aileen ne pu s'empêcher de tenter de cacher son hilarité, sachant que cela pourrait avoir de mauvaise conséquence sur l'interprétation que s'en ferait Andrée. Décidément, elle allait tout leur faire.

- Ca se répare vite ce truc, ne t'inquiète pas. Aileen se saisit du -des- bandeau en tissu et sortit sa baguette magique. Réparo lança-t-elle ensuite. Les fils commencèrent alors à se lier à nouveau formant à nouveau l'objet détruit. C'est facile, ni vu ni connu.

Leur groupe était une catastrophe. Entre eux quatre, il n'y avait même pas moyen qu'un seul d'entre eux ne frappe cette foutue pinata. S'ils continuaient comme cela ils allaient y rester jusqu'en décembre. Prise d'un certain instinct de revanche, Aileen s'avança vers le sac et plaça le bandeau sur les yeux. Elle décida dorénavant d'y aller totalement à l'improvisation. Au feeling comme on disait. La jeune femme se saisit de sa baguette et fit léviter la batte qu'elle lança d'un geste bref, pour s'en débarrasser, vers- à peu près- la cible.


'Dé Quidditch' :


Elle sentit tout de suite que les choses ne se passait pas comme prévu. Son instinct ne lui intimait aucune réussite dans sa frappe. Elle enleva alors le bandeau et ne put cacher sa honte. La batte n'avait pas du tout atteint la cible. Mais alors là pas du tout. Elle y était même bien loin. L'objet était resté bien en place à ses pieds. Elle ne savait pas ce qu'elle avait lancé ... Peut-être rien après tout. Aileen parcourut sa trajectoire présumé des yeux et découvrit le-dit objet au pied d'Amycus Carrow. Fort heureusement pour elle, il ne remarqua pas ce nouvel élément. Ce qu'elle avait lancé était en réalité un ballon qui n'était pas très loin d'eux. Comment avait-elle réussi à viser cet objet au lieu de son arme ? Impossible à savoir. En tout cas, elle savait qu'elle ne pouvait plus compter sur son intuition.

- Il y a pas à dire, on est extrêmement doués! s'exclama-t-elle en se tournant vers ses camarades de médiocrité. Si quelqu'un veut se lancer ... On ne peut pas faire pire, je crois!

_________________

“The hardest thing about "everything happens for a reason" is waiting for that reason to show up.”
― Karen Salmansohn


Dernière édition par Aileen Phillipson le Mer 14 Juin 2017 - 9:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SERDAIGLE7ème année
    SERDAIGLE
    7ème année
AVATAR : Lily Collins
MESSAGES : 3342

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: Plus compliqué que prévu
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: [EVENT OCTOBRE] GROUPE III : PIÑATA ♫ !! Jeu 15 Juin 2017 - 21:52

Bon… Maya avait peut-être commencé un peu fort cette soirée, elle n'avait pourtant bu que deux flûtes de sirop de fleurs de sureau et elle se sentait tout à fait en état de rentrer sur son balai. Prendre Andrée pour un tout petit garçon, agresser successivement les deux autres membres du groupe (même si l'un avait pu éviter le choc) et prodiguer d'extraordinaires conseils sur comment réaliser un sortilège, et le foirer tout autant que les autres… Non décidément, chaudron la potion !


-Peut-être que si on ne volait pas sur des balais à pleine vitesse et à des dizaines de mètres au-dessus du sol, j’aurais pu être bon…

- Boarf, tu as déjà testé le vol à dos d'Abraxan. Le balai à côté c'est de la gnognotte, fît Maya avec un sourire.


Il ne lui fallut qu'un quart de seconde pour comprendre son erreur. Juste après le premier vol d'Elwyn sur Tagada cet été, un peu de bouse après, un certain événement humide les avait irrémédiablement rapprochés. Collés. Serrés. Limite incrustés l'un dans l'autre. En tout cas la main de Maya avait bien attrapé quelque chose…. Bref !! Elle tenta aussi bien que possible d'éviter de revenir sur le sujet et profita des échecs des deux autres membres pour changer totalement de sujet.

Deux échecs plus tard, un orteil estropié, un bandeau déchiqueté, une tête abîmée, la batte retrouva les mains de Maya.


-Je crois vraiment qu’on a le sinistros sur nous…

- Normalement je suis meilleure que ça,

- Il y a pas à dire, on est extrêmement doués!

- Hey ! Je sais que je suis déguisée en Sinistros mais bon… Ce n'est pas ma faute, je suis sûre que ça vient d'ailleurs, protesta Maya en coulant un regard mauvais en direction de l'autre couleuvre occupée à se pavaner avec son groupe d’hurluberlus. Allez je me lance…

Elle positionna le bandeau sur son œil mort, comme ça elle avait encore plus l'air d'un pirate et s'apprêta à relancer le maléfice. Alors que ses lèvres s'écartèrent pour prononcer la formule magique, elle se retient et fronça les sourcils. Maya abaissa le bras tenant sa baguette et se tourna vers son groupe tout en écartant légèrement le bandeau de son unique œil valide.


- Hum… Quand même, baissez-vous …. Juste au cas ou…


Elle se détourna d'eux, repositionna son bandeau et inspira profondément. Bon allez, cela faisait des mois qu'elle n'avait pas manié une batte (d'ailleurs, d'habitude elle ne se servait que de sa main pour ça :cennyd : ) mais elle devait bien avoir encore quelques réflexes !! Au pire, le truc c'était de visionner ce que vous détestiez le plus pour l'éliminer….


'Dé Quidditch' :


Maya lorgna une fois encore Absynthe  et repositionna son bandeau. L'envie la démangeait depuis bien trop longtemps de lui enfoncer cette batte dans ****.


* Nianianian… Regardez là… Comme elle pavane… Bon ok elle ne PAVANE pas comme ces pouffes mais quand même ! Son costume à ELLE, n'est pas aussi grotesque que le mien ! Je suis sûre qu'elle l'a fait exprès… Saleté de vipère sans dent. Si je pouvais je te défoncerais avec cette batte… Bon ok, je te tirerais plutôt les cheveux et mettrais de la bouse de Dragibus dans tes draps mais voilà quoi ! Je… je… JE T'AIME PO !!!! *


Et BIM !


Maya s'était réellement concentrée, ou bien était-ce un coup de chance à la Edgard ? En tout cas, la batte lévita parfaitement dans les airs et rencontra sa piñata pour lui éclater le troufion (bah elle pensait à StevensBOUSE en même temps…).


- Waw ! Fizwizbiz par Merlin ! S'exclama Maya en tirant sur son bandeau encore plus étonnée que les autres par sa réussite. Ca marche vraiment, ajouta t-elle pour elle même en faisant référence à sa technique d'attaque. Bon à qui le tour ? Allez courage on va lui faire sa fête à cette Pinne- Hâtta !

_________________
Maya Livingstone


♥♥:
 


Dernière édition par Maya Livingstone le Jeu 15 Juin 2017 - 21:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SERDAIGLE6ème annéePréfetMODO
    SERDAIGLE
    6ème année
    Préfet
    MODO
AVATAR : Kai (exo)
MESSAGES : 3070

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: En état d'ivresse
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 01/01/1981-Bristol
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: [EVENT OCTOBRE] GROUPE III : PIÑATA ♫ !! Ven 16 Juin 2017 - 22:23


Maya semblait aussi dangereuse qu’Andrée lorsqu’elle tenait une batte dans les mains. Au lieu de frapper sa pinata, elle frappa la joue d’Aileen. Elwyn évita de justesse le coup, mais n’eut pas le temps de prévenir sa coéquipière. Le mal était fait, elle allait avoir un joli bleu.

- Comme quelqu'un qui vient de se prendre un morceau de bois de deux kilos sur la tête. Le Serdaigle grimaça en  la fixant même s'il trouvait sa remarque hilarante. Merci de vous en soucier. Heureusement que j'ai les os solides.

Ne sachant pas quoi ajouter, il parla de leur malchance probablement à cause du sinistros et retenta sa chance, en vain.

- On t'a contaminé avec nos talents de tireur je crois.

Le jeune homme avait d’abord pensé qu’Aileen était une Serpentard à la Milicent, méchante et moqueuse, mais visiblement il s’était trompé et revit son jugement. Elle avait de l’humour et n’était pas si harpie que certaines de ses consœurs. Les concernées se sentiront visées. Les préjugés c’est mal.

Il sourit à sa réflexion et conclut que c’était probablement la chance du débutant.

Maya, Aileen et Elwyn tentèrent de réconforter la première année voire de l’encourager, mais tout ce qu’ils arrivèrent à faire naître sur le visage de la Serpentard ce fut un sourire crispé. Elle retenta le coup, mais rata à nouveau. Cette défaite semblait miner la demoiselle dont l’humeur empirait au fil des secondes. Sa colère et déception étaient palpable lorsqu’elle s’exclama :

« Normalement je suis meilleure que ça. Suivi d’un bruit de déchirure, elle venait d’abîmer le bandeau. Elle avait de la force, c'était presque effrayant. Verte et surpuissante lorsqu'elle s'énerve, une Hulk dans la force de l'âge. Elwyn fixait la demoiselle qui avait énormément de mal à contrôler ses émotions. Elle avait dû faire exploser la baraque lors de ses premières manifestations magiques vu son tempérament. Un rouge discret colora ses joues : « Oh, euh… » . « C’est pas de ma faute, il était trop fragile. »

Ce fut au tour d’Aileen de la réconforter en réparant le bandeau d’un coup de reparo.

- Ca se répare vite ce truc, ne t'inquiète pas.  C'est facile, ni vu ni connu.

Elwyn fixait la scène sans rien dire, le jeu était beaucoup plus difficile qu’il n’y paraissait. Cela demandait de l’adresse et une véritable maîtrise de sa baguette.

- Il y a pas à dire, on est extrêmement doués!  Si quelqu'un veut se lancer ... On ne peut pas faire pire, je crois!

-Haha, tant qu’on ne tue pas quelqu’un ou frappe un enseignant, ça devrait aller… Elwyn pensait particulièrement aux Carrow qui ne laisseraient jamais passer une occasion de terroriser les élèves et asseoir leur pouvoir. L'impero sous forme de chèvre restait coincé dans sa gorge. Maya reprit la batte en main et Elwyn recula d’un bon mètre, sait-on jamais. Le bruit sec de la batte rencontrant la pinata se fit entendre et Elwyn sautilla sur place en applaudissant :

-Yeah Maya, je crois que t’as repris le coup d’main !

- Waw ! Fizwizbiz par Merlin !  Ca marche vraiment,

-De quoi ? Tu as une méthode pour réussir ? C’est quoi ? dit-il en s’avançant vers elle pour lui prendre le bandeau des mains. Bon à qui le tour ? Allez courage on va lui faire sa fête à cette Pinne- Hâtta !

Un sourire crispé naquit sur ses lèvres à l’entente de sa dernière exclamation : et donc c’était quoi ta technique ? demanda-t-il en enfilant le bandeau.

La demoiselle répondit nonchalamment : - J'ai juste imagé un truc qui m'exaspère et moi en train de l'éclater. Essaie pour voir !

Un silence de quelques secondes prit place avant qu’il ne réponde : « un truc qui m’exaspère… », ok je vais essayer.

Il ne bougea pas pendant plusieurs autres secondes, ne sachant pas quoi choisir parmi les choses qui l’exaspéraient. Qu’est-ce qui m’exaspère ? Être réveillé au milieu de la nuit. Devoir me justifier pour tout et rien. Mon déguisement. Fay qui mange la bouche ouverte. Les ronflements de Connor. Mon déguisement. Stanley qui me met des vents quand il n’a pas envie de répondre à une question. Les filles. Les rumeurs. Mon déguisement. Absynthe. Moi. L’encre qui fait des pâtés sur mon parchemin. La housse de couette ultra galère à mettre. Mon déguisement. Les Carrow. Yong shik qui ne répond qu’à ce qu’il a envie. Son fils qui m’évite.

Il visualisa la tête de Yong shik armée de son sourire en coin : « Tu connais le chemin de retour gamin ». Bon sang qu’il l’agaçait ! Sa voix, son air supérieur, TOUT !  Dis l’orphelin, tu aimerais voir à quoi ressemble ta mère ? et porta son coup « tu vas voir à quoi ressemble un coup de pied au marshmallow pauv’ type ! »…

'Dé Quidditch' :


Il retira le bandeau et écarquilla de grands yeux. Il venait de frapper la sphère qui tanguait de droite à gauche.

-Yes ! ça marche super bien ta technique Maya, s’écria-t-il tout guilleret.

Il tendit les mains pour faire un high-five, mais peut-être qu'il allait juste se prendre un vent monumental. En tout cas une chose est sûre : les Serdaigles gèrent.

_________________

Excitate vos e somno
Liberi mei
Cunae sunt non
Liberi fatali, somnus est non
Surgite - Inventite
Veni hortum veritatis


Dernière édition par Elwyn H. Miller le Sam 17 Juin 2017 - 10:31, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SERPENTARD1ère année
    SERPENTARD
    1ère année
AVATAR : Ava Acres
MESSAGES : 143

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: Célibataire
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 01/04/1986 à Rennes
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: [EVENT OCTOBRE] GROUPE III : PIÑATA ♫ !! Sam 17 Juin 2017 - 11:59


Les grommellements rageurs d’Aileen la firent grimacer : il était évident qu’elle avait mal et il avait été stupide de demander. Andrée ne pouvait pas la blâmer de râler. « Heureusement que j’ai les os solides », ajouta-t-elle néanmoins, et la fillette admira un instant sa capacité à ne pas leur en vouloir. Si elle-même avait été victime d’un gourdin un peu trop téméraire, il était clair qu’elle aurait fait la gueule pendant le reste de la soirée – encore plus qu’à ce moment-là, s’entend. Andrée alla se poster aux côtés d’Aileen en espérant que sa présence l’aiderait à se remettre du choc.
 
Elwyn balança la batte sur la piñata et, malgré ses espérances, échoua. L’enfant préféra ne pas s’attarder sur l’aspect ridicule de leur groupe. Elle essaya à son tour et ne fut, encore une fois, pas capable de soulever la batte. De rage, elle finit elle ne sut comment par déchirer le bandeau qui les aveuglait. Aileen, sans doute compatissante, tenta de la consoler – Andrée la regarda avec méfiance lorsqu’elle s’aperçut que la Serpentard se mordait les lèvres. De rire, d’agacement ou de gêne ? Le mystère restait complet mais il valait mieux pour elle qu’elle n’essaie pas de cacher une quelconque hilarité : les nerfs de la fillette étaient déjà bien éprouvés. « Reparo », fit Aileen quand elle eut récupéré une expression à peu près neutre. « C’est facile, ni vu ni connu. »
 
Ce fut ensuite son tour et Andrée s’en éloigna prudemment. Comme de coutume, elle rata son coup. Le sang de la plus jeune commençait vraiment à bouillir dans ses veines. Qu’avait-elle fait à Merlin pour qu’elle se retrouve avec un groupe d’incompétents pareils ? Elle, elle avait au moins l’excuse de la jeunesse. L’excuse de la jeunesse et, il fallait le dire, sa nullité désolante en Sortilèges – mais ça, elle n’était pas prête de leur avouer. Elle coula un regard inquiet sur l’ensemble de la Grande Salle mais personne ne faisait attention à eux. Elle eut juste le temps d’apercevoir une batte voler vers une élève recouverte par sa cape noire avant de détourner les yeux pour qu’on ne la prenne pas à parti.
 
Maya se saisit à son tour de l’arme. « Je sais que je suis déguisée en Sinistros mais bon… » Elle regarda ailleurs. « Ce n’est pas ma faute, je suis sûre que ça vient d’ailleurs. » Et en suivant ses yeux, Andrée se rendit compte qu’elle fixait méchamment la présidente du BDE. Elle fronça les sourcils : qui n’aimait pas la présidente du BDE ? Après tout, c’était bien elle qui avait organisé cette si merveilleuse et si réussie soirée, c’était bien elle qui leur avait attribué ces déguisements si faciles à réaliser – ils avaient ça pour eux qu’ils étaient originaux -, c’était bien elle qui avait su convaincre les Carrow de leur laisser la Grande Salle le temps de la nuit. Andrée se demanda un instant si son plaidoyer était vraiment flatteur pour Absynthe Stevenson et haussa les épaules.
 
Maya leva le bandeau de son œil valide : « Hum… Quand même, baissez-vous, juste au cas où… » Il était inutile de préciser que la fillette avait déjà reculé de deux bons mètres avant que la jeune femme ne pense à les avertir. Elle remit le bandeau en place et se concentra. Ses traits se crispèrent et ses sourcils se froncèrent considérablement. La batte s’éleva gracieusement dans les airs et vint percuter avec force la piñata qui se balança d’avant en arrière sous le choc. Elle était encore loin d’être brisée, mais les égratignures sur le papier semblaient déjà un peu plus visibles. « Waw ! Fizwizbiz par Merlin ! Ça marche vraiment ! », s’écria Maya.
 
Andrée laissa malgré elle le début d’un sourire mutin étirer ses lèvres. « Sans doute qu’on pourra partir avant l’année prochaine, dans ce cas », ironisa-t-elle. Le groupe n’était pas suffisamment intimidant pour qu’elle ne se sente incapable de paroles acides.
 
Elwyn récupéra le bandeau. « C’était quoi ta technique ? », demanda-t-il en l’enfilant. Peut-être que la réussite de Maya l’avait mis en confiance ou peut-être pas, mais il paraissait motivé.
 
« J’ai juste imaginé un truc qui m’exaspère et moi en train de l’éclater. Essaie pour voir ! » Un silence méditatif plana quelques instants et le jeune homme se mit en place. Il demeura immobile un moment qui parut très long à Andrée. Ses traits crispés, sa mâchoire serrée, ses sourcils froncés, tout portait à croire qu’il appliquait les conseils de Maya : et en effet, lorsque la batte s’envola et percuta la piñata avec violence, la fillette fut forcée de constater qu’il y avait peut-être un fond de bon sens dedans.
 
Tout à sa joie, Elwyn leva sa main, sans doute pour que Maya puisse la taper. Andrée leva un sourcil incrédule. En s’appliquant pour se donner l’air blasé et pour que le début d’optimisme qu’elle sentait monter devant leurs deux victoires consécutives ne prenne pas le dessus, elle s’en approcha pour récupérer le matériel. Méfiante, elle prit bien garde à placer l’arme juste entre elle et la piñata et vérifia la solidité du bandeau avant de l’enfiler.
 
« Cette fois, si je rate… » Elle ne finit pas sa phrase mais il était évident qu’elle n’aurait pas été très positive. Elle espéra que les autres ne l’aient pas entendue. Elle s’était suffisamment rendue ridicule pour la soirée et être vue comme quelqu’un refusant la défaite – même si, pour être honnête, elle passait déjà pour la pire des mauvaises joueuses – n’était pas dans l’ordre de ses priorités.
 
Quelque chose qui me frustre, qui m’exaspère, qui m’agace et qui me donne envie de le dégommer, se répéta-t-elle comme un mantra. Comme une évidence, le visage de Ziegler lui apparut et elle se revit en train de tirer les cheveux de la jeune Serdaigle. S’il y avait bien quelque chose ou quelqu’un capable de la mettre hors d’elle, c’étaient bien cette imbécile. Toutes les fois où elle l’avait humiliée dans les couloirs avec sa bande de copine, toutes les fois où elle s’était arrangée pour avoir le gain de cause aux dépends d’Andrée, toutes les fois où elle s’était sentie si importante qu’elle n’avait pas hésité à user des pires bassesses ou cruautés envers la petite Serpentard…
 
 
Elle fronça les sourcils et un rictus mauvais déforma son visage. « Wingardium Leviosa », scanda-t-elle comme une automate. Cette fois, elle sentit nettement la magie affluer vers le bout de sa baguette. Elle leva son bandeau un peu trop tôt, un grand sourire plaqué sur la visage, et la magie reflua aussitôt : la batte s’était soulevée d’un pauvre centimètre.
 
Ses traits s’affaissèrent immédiatement. « Salazar m’en veut », gémit-elle en se laissant tomber au sol. Les larmes menaçaient de monter. Jamais l’échec ne lui avait paru si humiliant. « Merlin m’en veut aussi. » Elle poussa la batte et le bandeau du pied. Les grandes silhouettes des membres de son groupe la dominaient de toute leur hauteur. Elle se mordit les lèvres pour refouler ses pleurs et fit de son mieux pour se composer l’expression la plus neutre de son répertoire.






Dernière édition par Andrée de Kerimel le Sam 17 Juin 2017 - 12:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [EVENT OCTOBRE] GROUPE III : PIÑATA ♫ !!

Revenir en haut Aller en bas

[EVENT OCTOBRE] GROUPE III : PIÑATA ♫ !!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» échange du pitrouille event octobre 2014» Le Monde tourne. [Event, 2eme groupe Grand Line]» Le Monde tourne. [Event, 1er groupe Grand Line]» [EVENT] Riot - Groupe 1» [EVENT] Riot - Groupe 2
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ECOSSE; Poudlard & Pré-au-lard :: Rez-de-chaussée et sous-sol :: Grande Salle-