AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

LEVI WOODES (en cours)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
    P'tit nouveau
AVATAR : Sophie Cookson.
MESSAGES : 4

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: Mariée.
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 1er avril.
SANG SANG: pur
MessageSujet: LEVI WOODES (en cours) Ven 7 Avr 2017 - 20:37



LEVI ROSIER WOODES
FICHE DE PRÉSENTATION



IDENTITÉ DU PERSONNAGE


PRÉNOM(s) & NOM : Levi Rosier Woodes. Premier patronyme, celui d'origine, celui des racines qui remontent aux générations vétustes, crépites mais dont les actes sont inscrits dans les mémoires et territoires anglais. Woodes, obtenu par l'union inconsciente et irréfléchie, mise en place par les entêtés qu'ils furent autrefois. Saleté d'alliance qui la bouffe comme une gangrène inapaisable mais dont son quotidien ne peut se passer.
DATE DE NAISSANCE & ÂGE : 1er Avril. Vingt quatre ans. 
ORIGINE * : Sang-pur. Une attention portée afin que le vermillon ne soit pas souillé par la crasse des vermines, de ceux qui croulent sous les talons de suprêmes prétentieux. 
MÉTIER : Traqueuse de créatures nuisibles. Et parfois, quand les hommes sont peignés d'un caractère déshumanisé, c'est une baguette brandie vers leur position qui les menace. Ancienne tireuse d'élite de la brigade de la Police Magique dont les habitudes n'ont pas été ébranlées, dont les devoirs et valeurs restent intacts. Il lui arrive aussi de donner quelques cours de méthodes, théories et pratiques au centre de formation accueillant les étudiants qui souhaitent poursuivre leur cursus scolaire après Hogwarts. 
AUTRE : Sur l'avant-bras droit, un symbole de protection gravé dans la peau, imprimé dans la chair. De traits noirs et fins, des formes géométriques et courbées, lesquelles constituent un tout dont on peine à en saisir le sens. Sur l'autre, une chair nette, claire, dont les proches aimeraient que l'on y imprime la marque des ténèbres.
BAGUETTE : Réalisée à partir d'un bois d'aulne taillé dans vingt deux centimètres, c'est une plume d'oiseau-tonnerre que l'on retrouve en son sein. Elle est prédisposée aux incantations informulées. 
PATRONUS : Hydropote.  
MON PERSONNAGE EST : Inventé.  

HORS JEU


COMMENT AVEZ-VOUS CONNU CE FORUM ?
Je le connaissais déjà.
ÂGE IRL : 24 ans.
PERSONNALITÉ ÉVENTUELLE SUR L'AVATAR : Sophie Turner.
EST-QUE VOTRE PERSONNAGE POSSÈDE(RA) UN POUVOIR SPÉCIAL ? Apparemment, non.
DÉSIREZ-VOUS ÊTRE PARRAINÉ(E) ? Non merci.
AVEZ-VOUS LU LE RÈGLEMENT ? :
>


TEXTE PERSONNEL (1500 mots)


chapitre i (1981, huit ans)
Phalanges glacées, bout des doigts engourdi par la neige effleurée. La Russie était belle, mais impitoyable. De son manteau blanc vêtue, elle défiait chaque individu qui foulait son parterre. Des dents claquaient, des paumes se réchauffaient en en enfermant d'autres entre elles, les souffles se figeaient dans une atmosphère éreintante. Le silence était lourd, pesant et désagréable. Certains, peu conscients de l'importance et de la dangerosité du contexte, tentaient de briser le mutisme de la situation d'une façon bien vaine. Pour seules répliques, des prunelles insistantes qui commandaient aux verbiageurs de s'écraser sous les vibrations du mistral. Ce n'est qu'arriver devant la renversante bâtisse que les chuchotis se firent plus denses. Comment retenir sa respiration, devant le majestueux, noble et imposant castel décoré de flocons en parures argentées, devant ces toiles rougeâtres qui s'ondoient dans les airs ? Un soupir s'échappa d'entre les lèvres de l'enfant, une légère tape sur le haut du crâne comme réponse. Sans dire un mot et en se contentant de froncer les sourcils pour peindre sa mine d'une moue peu réjouie, la figure d'autorité s'était placée devant elle et un regard avait été suffisant pour lui faire comprendre qu'il n'était que trop peu commode de laisser transparaitre l'once d'une léthargie ennuyée. Les grandes portes grincèrent en s'ouvrant et, silencieusement, ils se glissèrent dans les entrailles d'un labyrinthe fielleux et cancanier à l'image de ses hôtes. Chaque parole se percutait sur les façades, échos multiples, rebondissant aux parois innombrables, les secrets ainsi révélés. Chaque année et en cette même période qui caractérisait les prémices du solstice d'hiver, les Rosier quittaient leurs terres anglaises afin de rejoindre une Europe de l'Est dont le climat ne les enchantaient guère. Cependant, par respect des coutumes et principes qui permettaient de garder une confédération stable entre les différentes familles conviées, les Rosier de diverses branches étaient de ceux qui ne risquaient pas leur place dans cette structure. « Bienvenue. » lança une voix les surplombant. Ils levèrent le menton, plissèrent les paupières afin de distinguer la silhouette siégeant au sommet des marches de l'escalier. Par respect, tous courbèrent l'échine et Levi put sentir une paume faire pression sur son dos pour, qu'à l'instar de chacun, elle en fasse de même. Elle était encore jeune, bien trop enfantine, candide et isolée dans son propre univers pour saisir l'importance des sujets traités. L'oreille pourtant tendue, les informations primordiales lui passaient au-dessus du crâne et seuls les mots tels que repas, manger, dîner captaient son attention.  « Igor, tu n'as pas changé. » Fatigué, il caressait sa barbe de ses doigts tandis que son regard, interpellé par la voix fluette et féminine, déviait d'un horizon vague dans lequel ses prunelles s'étaient abandonnées. Un hochement de la tête, un murmure soufflé entre les lippes. Son attention se porta sur l'enfant qu'elle était autrefois, l'inconscience dans les yeux, peint sur les traits de son faciès. Une coalition prévue, l'idée d'une union future pour allier deux camps, pour rapprocher des idées communes, partagées et dont les actions auraient d'autant plus d'impact dès les forces unies. « Levi, tu devrais davantage t'accoutumer à la présence de Markus. » Non loin d'elle, la carrure chétive d'un garçon qui, droit comme un piquet, semblait avoir pris racine. Ses pupilles étaient fixes, le seul mouvement que l'on pouvait distinguer étant celui des quelques mèches de cheveux qui, sous le tempo d'un souffle traversant les ouvertures, lui donnait un air plus vivant. Markus et Levi avaient le même âge, mais il restait son aîné de quelques semaines. Pourtant, en taille ainsi qu'en prestance, il paraissait avoir une à deux années de moins que véritablement. Il était apparemment la cible de railleries désagréables et futiles qui, d'après le paternel Karkaroff, ne pouvaient que forger une armure digne de son nom.

- - - - - - - - - - -

« Il n'y avait rien de plus dérangeant, de plus malsain et... pervers, que ces discussions qu'ils avaient au sujet d'enfants. » Elle avala une gorgée de thé qu'elle avait préparé, grimaça quand elle s'aperçut que la chaleur de celui-ci s'était d'ores et déjà envolée. A trop parler et chahuter, elle avait ces tendances maladroites, bien qu'inoffensives, à délaisser et omettre d'autres activités. A trop vouloir en faire, à trop s'emporter dans des échanges houleux qui mettaient en avant l'ardeur et la dévotion dont elle pouvait faire preuve lorsqu'un sujet lui tenait à cœur, certains autres petits détails ne retenaient pas son attention. « Décider ainsi de nos avenirs respectifs, du chemin qu'ils considéraient comme le seul à prendre. Comment pouvaient-ils imaginer ne serait-ce qu'un instant, bien que court et vif, que j'aurais pu approuver un tel choix, imposé de force ? » Tendant son bras, elle atteignit une nouvelle fois la tasse qui lui passa sous la paume. Un sourcil relevé et interrogateur, inquisition menée et menton se relevant face à la figure qui lui faisait de l'ombre. « Rosier, Rebelle et Révoltée. » A cette phrase, un sourire vint fendre le visage de la jeune femme. De telles caractéristiques coulaient dans la marbrures des membres de la famille et il n'en existait pas un qui avait su respecter à la lettre les décisions de paternels et matriarches impérieux. « Rosier ? Tu veux dire Woodes, n'est-ce pas ? » qu'elle interrogea en même temps que de lever sa main gauche et bouger l'annuaire où trônait un bijou, anneau doré qui avait trouvé sa place sur la chair il y a six mois de cela.


chapitre ii (1983, dix ans)
Des champs, sur des kilomètres. Verdure d'été, asséchée par la clarté d'un soleil étincelant qui, depuis bien des mois déjà, n'avait pas laissé une seule goutte d'eau atteindre les sentiers épuisés. Les nuages se faisaient désirer de ceux qui, courageux, avaient trouvé l'once de motivation pour s'aplatir sous la chaleur crevante, presque étouffante. La moindre parcelle d'ombre était habitée par des sorciers qui avaient été plus rapides, d'autres, de leur œil envieux, les observaient tandis qu'un goût âpre se faufilait dans leur gorge. Ou peut-être était-ce là le manque d'hydratation qui rendait toutes choses amères. Au milieu de tout, au milieu de rien, des stands par dizaines s'étaient logés dans la prairie et nombreux étaient les habitants qui avaient trouvé refuge sous les bâches de tissus, faisant mine de porter un intérêt certain aux babioles et fariboles dont ils étaient entourés. Dans la main, celle de son grand frère qui l'avait amené jusqu'ici. Pourtant, les règles avaient été claires, strictes et emplies d'une menace authentique : ils ne devaient pas quitter la maisonnée, taudis qui donnait l'impression qu'il avait été abandonné. Mais, entêtés, débrouillards ou même pouvait-on dire inconscients, les directives n'étaient que des freins aux aventures qu'ils s'imaginaient et qu'ils, sans attendre, mettaient en œuvre. Grands rêveurs mais hauts comme trois pommes (et deux pommes et demi pour Levi), ils avaient longé le fleuve qui faisait pâle figure et s'étaient rendus au marché d'un village voisin, qui, quelques samedis matins durant l'été, installait un marché ambulant.


Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.



« Aspen. » qu'elle laissa échapper dans une murmure indistinct. Le souffle se coupa lorsque son regard croisa la carrure élancée de l'homme. L'épiant, ses pupilles insistantes attirèrent l'attention de la proie scrutée qui, d'un instant qu'elle ne put entrevoir, se retrouva face à elle, à une poignée insignifiante de centimètres.



« Iren. » L'intonation se voulait rauque et pourtant, on parvenait à distinguer une pointe de douceur, de grâce lorsque la langue venait rouler sur le palais. L'expression se voulait dure, ardue et hargneuse, mais là encore, il pouvait avec aisance différencier les masques qu'elle s'était forgée au fil des années. Les doigts caressant les touches d'un piano auquel il n'avait pas touché durant la majeure partie de l'année, ses pensées étaient tournées vers d'autres maux que les mots articulés par sa mère. « Iren, s'il te plaît. » qu'elle énonça une seconde et dernière fois avant de voir l'attention se porter à son égard lorsqu'il ferma le couvercle de l'instrument. Le fils de Levi avait tout d'un Woodes et rien d'un Rosier. Chacun des traits semblaient avoir été taillés par les codes génétiques de son époux, et rien, pas même la teinte des prunelles, le sourire ou les cheveux, ne trouvaient de correspondance avec Levi. Nombreuses avaient été les fois où on l'interrogea sur la légitimité de l'enfant, et d'autant plus multiples avaient été adressés les regards imbibés d'aigreur et d'acariâtreté. C'était évident. Il n'avait rien d'un Rosier. Car il n'en était pas un.

« As-tu prép-
- Oui. Je l'ai fait.
- Comment peux-tu savoir ce que j'allais te demander ?
- M'man. Toi et moi, on est liés. »

Il avait relevé le menton et avait dessiné un sourire des plus incorruptible et impérissable sur son faciès. Comme l'acier qui flirte avec le palpitant,  le pouls de Levi s'était accéléré. Cadence anormale, rythme singulier. C'était avec ce genre de lexie qu'il lui rappelait le fait que, malgré les distinctions majeures qui caractérisaient leur physique à chacun, ils se ressemblaient plus qu'ils ne se l'imaginaient eux-même. Iren avait tout d'un Woodes. Physiquement. Mais la façon de penser, les opinions développées, imprimées, gravées, forgées en lui, cette façon de s'exprimer, de voir les choses telles qu'elles étaient, d'être surpris, étonné de tous ces détails, ces petites choses que seul l'œil des plus inquisiteurs et aventuriers pouvaient débusquer... Là, dans ces comportements qui lui rappelaient une jeunesse volée, Levi rattrapait les bribes de ce qui faisaient de lui un Rosier. Alors que rien, rien du tout pas même les codes génétiques, pouvaient prétendre à être partagés.


Dernière édition par Levi Woodes le Jeu 20 Juil 2017 - 22:35, édité 63 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SERDAIGLE6ème annéePréfetMODO
    SERDAIGLE
    6ème année
    Préfet
    MODO
AVATAR : Kai (exo)
MESSAGES : 3345

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: En état d'ivresse
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 01/01/1981-Bristol
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: LEVI WOODES (en cours) Dim 30 Avr 2017 - 9:40

Bonjour,

Cela fait plus de deux semaines que tu n'as pas apporté de modifications à ta présentation, je la déplace donc dans les fiches en attente.

Préviens-nous si tu reviens la terminer ou si tu as besoin d'un délai supplémentaire. ;)

_________________

Excitate vos e somno
Liberi mei
Cunae sunt non
Liberi fatali, somnus est non
Surgite - Inventite
Veni hortum veritatis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
    P'tit nouveau
AVATAR : Sophie Cookson.
MESSAGES : 4

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: Mariée.
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 1er avril.
SANG SANG: pur
MessageSujet: Re: LEVI WOODES (en cours) Jeu 1 Juin 2017 - 0:51

Gros gros désolé pour l'absence interminable et la fiche complètement vide, j'ai été pas mal assommé par les études et les projets extra-scolaires. Je compte bel et bien terminer ma fiche, un délai supplémentaire ne sera pas de refus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SERDAIGLE6ème annéePréfetMODO
    SERDAIGLE
    6ème année
    Préfet
    MODO
AVATAR : Kai (exo)
MESSAGES : 3345

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: En état d'ivresse
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 01/01/1981-Bristol
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: LEVI WOODES (en cours) Jeu 1 Juin 2017 - 0:53

C'est noté. Je déplace ta fiche en active.

_________________

Excitate vos e somno
Liberi mei
Cunae sunt non
Liberi fatali, somnus est non
Surgite - Inventite
Veni hortum veritatis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
    P'tit nouveau
AVATAR : Sophie Cookson.
MESSAGES : 4

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: Mariée.
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 1er avril.
SANG SANG: pur
MessageSujet: Re: LEVI WOODES (en cours) Jeu 1 Juin 2017 - 0:57

Je te remercie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
    P'tit nouveau
AVATAR : Sophie Cookson.
MESSAGES : 4

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: Mariée.
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 1er avril.
SANG SANG: pur
MessageSujet: Re: LEVI WOODES (en cours) Dim 13 Aoû 2017 - 23:49

Bonjour.  
Je vais quelque peu vous titiller, histoire d'être fidèle à moi-même. Serait-il possible d'archiver cette présentation ? Le personnage tissé, retissé, ne me plaît plu vraiment et j'ai à vrai dire d'autres idées en tête, lesquelles je dois prendre le temps de travailler avant de reposter une nouvelle fiche. Je reste parmi vous, tho, il faudra juste procéder au changement de pseudo quand je me serai davantage penchée sur le nouveau personnage.  
Je vous remercie par avance, et à très vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SERDAIGLE6ème annéePréfetMODO
    SERDAIGLE
    6ème année
    Préfet
    MODO
AVATAR : Kai (exo)
MESSAGES : 3345

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: En état d'ivresse
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 01/01/1981-Bristol
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: LEVI WOODES (en cours) Mar 15 Aoû 2017 - 23:18

Merci d'avoir prévenu. J'archive donc cette présentation et te dis à bientôt. ^^

_________________

Excitate vos e somno
Liberi mei
Cunae sunt non
Liberi fatali, somnus est non
Surgite - Inventite
Veni hortum veritatis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: LEVI WOODES (en cours)

Revenir en haut Aller en bas

LEVI WOODES (en cours)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» cours de latin» Cours informatique» Amphi pour les cours de Ninjutsu» Cours d'utilisation du sabre (Ouvert à tout le monde)» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ACCUEIL :: Présentations :: Fiches sans réponse ou en attente-