AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

GILSON, Lysander - 7ème année

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
SERPENTARD7ème année
    SERPENTARD
    7ème année
AVATAR : Andrew Garfield
MESSAGES : 61

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: Célibataire endurci
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 19/01/1980 Canterbury
SANG SANG: né(e) de moldus
MessageSujet: GILSON, Lysander - 7ème année Sam 10 Déc 2016 - 23:47


     
“Solitude, Loyauté, Ambition ”
 



 

 
Lysander Gilson

 
 
17 ans Né le 19/01/1980, à Canterbury 7ème année sans projet d’avenir Né-moldu (officiellement sang-mêlé)
Né et élevé dans une famille moldue, il est le fils d’un juriste anglais aux idées très arrêtées concernant le bonheur de son fils, et d’une apicultrice douce et débrouillarde, d’origine espagnole. Elève studieux, il se fait remarquer pour son ignorance de l’autorité bien vite réprimée, et se renferme dans l’observation de ses pairs et de la nature. Cherchant par-dessus tout à attirer le regard de son père, il est violemment affecté par le rejet de la magie qui divisa sa famille. D’abord retenu plus ou moins captif par son père, qui ne le laisse sortir que pour aller en cours, il fugue le 31 août 1991 avec sa mère qui l’aide à préparer sa rentrée à Poudlard. Là-bas, il est très vite mis de côté par ses camarades de chambre et de classe car il a beaucoup de mal avec le maniement de sa baguette.
Orgueilleux, il s’isole et s’entraine seul, communiquant par hibou avec sa mère jusqu’à ce que son petit duc ne revienne jamais en fin de première année – il le retrouvera empaillé et accroché au mur dans le salon de son père. Il acquiert de ses phases de déprime une bonne connaissance des couloirs de château, qu’il arpentait jusqu’aux tréfonds, et une réputation de catastrophe perturbée auprès de ceux qui lui portent de l’attention. Pour les autres, il est le petit gamin maigrichon au fond de la salle commune, à côté duquel il ne faut pas être en cours, et il profite de cette invisibilité pour écouter et observer ses pairs. Jusqu’en troisième année, il n’y a qu’en potion qu’il tire son épingle du jeu : attentif, discret, obéissant et doué, il a beaucoup de respect pour le professeur Rogue dans lequel il retrouve une figure paternelle exigeante mais juste.
La donne change en troisième année, après la « rencontre sportive » avec un détraqueur. Oui, passer à deux doigts de voir votre âme aspirée, ça encourage la remise en question. A l’époque anorexique, il remonte peu à peu la pente au fur et à mesure qu’il établit une trêve avec lui-même. Il apprend à apprécier la magie qui coule en lui, à relâcher le contrôle de ce qui l’entoure, et enfin à s’ouvrir aux autres. Au fur et à mesure des années il rattrapa son retard, et on découvrit dans cet échassier un sorcier doué, n’allant pas de lui-même vers les autres mais de bon conseil lorsqu’on venait le trouver. En cinquième année, sous le règne d’Ombrage, il fut approché par des membres de l’Armée de Dumbledore, mais refusa de se joindre à eux pendant le premier semestre, n’étant pas du genre à affronter l’autorité de face. Mais dans le monde sorcier le pouvoir de Voldemort grandissait et son influence commençait à lécher les portes de l’univers moldu. Craignant pour la sécurité de sa mère, nourrissant une sombre rancune contre celle qui avait sadiquement tué son chat et seul compagnon, il finit par les rejoindre et y fit la connaissance de ceux qui deviendront ses deux bras. Lana et Wayoth, une étincelle de joie et un frère.




Réfléchi + Sensible + Persévérant + Taciturne + Fidèle + Complexé + Sévère + Taquin + Passif + Passionné + Observateur + Egoïste + Studieux + Logique + Anxieux + Premier degré + Aime : la Magie, la Métamorphose, les Aquariums, les Potions, le Silence, la Musique,  les Chats + N’aime pas : les étourdis, ceux qui parlent pour ne rien dire, Slughorn, la drague, les gens superficiels, qu’on l’approche sans qu’il ait eu le temps de vous jauger

Particularités : a le vertige
Options : Alchimie, Etude des Runes
Clubs : club de sciences (7è), club de duels (3è-7è), AD (5è-7è) ; a fait partie du club d'échecs (2è-5è)



 
Je recherche

/ Des chaperons [2] :
Description:
 
/ Apprenti(e) mage noir :
Description:
 
/(serpentard) La personalisation des murs :
Descripton:
 
/Des camarades :
Quelques idées:
 
/ Proposez !




©Jomaeph
Merci à toi !



Dernière édition par Lysander Gilson le Lun 27 Mar 2017 - 18:10, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SERPENTARD7ème année
    SERPENTARD
    7ème année
AVATAR : Andrew Garfield
MESSAGES : 61

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: Célibataire endurci
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 19/01/1980 Canterbury
SANG SANG: né(e) de moldus
MessageSujet: Re: GILSON, Lysander - 7ème année Dim 11 Déc 2016 - 0:20



Lana Wand (PV)
Partenaire pour réviser notre sortilège de désarmement, tu as fait voler en éclat mes barrières internes par la même occasion. Spontannée mais loin d'être naïve, tu m'entraines souvent sans de demander mon avis dans de petites aventures dont la plus belle fut la rencontre de Wayoth. A nos côtés, tu as appris un minimum de retenue, comme j'ai accepté de découvrir les horizons que tu me présentais. Si l'(ex-)aiglon a accès à mon univers intérieur, tu es une de celles que je suis le plus spontanément lorsqu'il s'agit de découvrir l'extérieur... Une position qui n'est pas sans t'attirer une certaine jalousie de la part d'Alisson, mais comme elle peut se défouler sur toi lors des "essais de métamorphose sur autrui" régulièrement animés par Wayoth et moi sur ta personne, et que tes réactions la font (et nous font tous) rire, elle ne t'en veut pas vraiment.
Absynthe C. Stevenson
Miroir, troublant miroir... D'un an ma cadette, nous avons souvent partagé la salle commune tard le soir, et ta proximité me mettait mal à l'aise. Pas physique, non, il y avait assez de place pour deux, mais la manière dont je me retrouvais en toi m'empêchait tout à la fois d'aller vers toi et d'ignorer ta présence. A travers toi je voulais me voir et je redoutais de le faire, et il a fallu que nous partagions la même maison ! Ta présence m'a poussé à m'échapper de celui que j'étais alors, mais une part de moi grondait que je chassait le mauvais lièvre... Bonne ou mauvaise chose, j'ai changé, et sans m'avoir adressé la parole plus d'une dizaine de fois tu as joué un rôle que je n'arrive même pas aujourd'hui à qualifier ou quantifier.
Après ma poussée de croissance en troisième année, j'ai pu respirer, apprécier la distance entre nous. Peus-je dire que je n'étais pas surpris que ta transformation suive de peu la mienne ? Tu as fait tes choix, je ne les juge pas, et t'ai accueillie simplement comme si tu avais toujours été ainsi : pour moi la blonde et la brune ont toujours cohabité, et continuent à le faire. Et si les autres ne la voient pas, je l'aperçois toujours, tout comme je suis sûr que dans ton regard un gamin craintif et morose suit chacun de mes pas.
Cette distance je ne sais toujours pas comment la gérer, alors lorsque tu débarques dans mon intimité, je ne peux pas m'empêcher d'avoir peur sans ressentir aucune gêne...
Luz Aragon (PV)
Toi, je t'évite de mon mieux depuis ta première année à Poudlard, car tu m'as collé pendant des semaines et ça me mettait extrêmement mal à l'aise. J'ai finalement réussi, en te coupant au milieu de ta théâtrale déclaration, à te faire comprendre que je n'était pas intéressé, mais je sens encore ton regard sur moi de temps à autre et ça me hérisse le poil. J'ai déjà donné !
Stella Rowell
Expérience de sociabilisation ratée
Lien à écrire
RP en cours
Lina H. Kaveline
Tu as été une des premières à m'approcher parmi le club de duels, via les chocogrenouilles en premier lieu - comment as-tu su que j'en cherchais les cartes ? J'ai fini par prendre mes distances, un peu par peur du regard des autres je l'avoue car tu es une fille assez atypique, pas dénuée de qualités il faut le reconnaître bien que tu me sembles un peu trop irréfléchie parfois. Notamment ce soir qui a marqué mes fiançailles avec Mimi Geignarde, un cadeau dont je me serais bien passé étrangement, surtout après avoir pris des risques pour t'épargner de faire une énorme ânerie (et le futur me donna raison !). Enfin, c'était quand même sympa de te revoir, et je souris distraitement du naturel avec lequel notre petite équipe s'est formée.
RP terminé
RP en cours
Malia Montgomery
Comment décrire la proximité partagée de quelqu’un qui ne sait pas lire votre visage ou vos mots mais devine à votre souffle vos états d’âme ?
Malia c’est le vent, froid, chaud, parfois chargé de pluie mais toujours accueilli avec joie lorsqu’il siffle à nos oreilles. Malia c’est une oreille chaussée de baskets, un regard braqué droit sur l’horizon et pas d’autre préoccupation que la régularité des pas et du souffle pour aller toujours plus loin. Parfois plus vite aussi, lorsqu’elle part dans un de ces sprints dont elle a le secret. Malia c’est un rayon de soleil qui le brûle dans les couloirs mais le réchauffe à l’extérieur, étrangement. Entre eux il suffit d’un geste de la main pour convenir d’un rendez-vous, le plus souvent au point du jour, pour courir, crier parfois aussi, relâcher la pression des cours et, plus récemment, de la peur.
Une bulle éclatée maintenant que le couvre-feu restreint leurs mouvements mais une petite voix de plus en plus insistante appelle le serpent en-dehors des murs et qui sait lorsqu’elle se fera la plus forte…
Heather I. Trown
Heather n’est pas un serpent mais un scorpion : le genre petit et venimeux qui entre dans ta chaussure la nuit pour te piquer sauvagement lorsque tu tentes de l’enfiler et te laisser plusieurs heures souffrir le martyr sans pouvoir poser le pied. Je ne me savais pas capable d’une telle rancœur avant de la connaître et de commencer à la détester, une concurrence qui nous a amenés à nous connaître plus intimement que l’on pourrait le laisser croire quand nos échanges se bornent à des joutes plus ou moins violentes – mais d’une précision chirurgicale. Pourtant, qui saurait dire exactement de quoi est partie leur inimitié ? De l’attrait récurrent et même obsessionnel de Wilbert pour ses draps ou du plaisir malin qu’elle prenait à jouer avec son vertige ? D’une concurrence exacerbée en cours ou pour se trouver une place parmi les verts et argents ?
rp en cours
Alvy Hopkins
Louise Fitzgerald
Sephora C. Blackwood
Toi et moi c'est une relation de guérilla dont la logique ne m'a jamais paru apparente. Un jour tu arrivais et frappais en guise d'introduction et le lendemain tu m'ignorais superbement. Heureusement que je n'avais pas à te supporter en classe... grâce à toi mon admiration pour Absy' vient de gagner quelques étages. Si tu avais un patronus ce serait une muraine, le genre d'animal-piège comme ces clowns en boite qui te sautent au visage. Tout aussi inexplicablement j'ai visiblement arrêté de t'intéresser sur une période bénie de cinq ans, serait-ce l'effet miracle du Ben-sandwich ? J'ai du mal à croire que ça ait fonctionné sur toi, mais après tout tu as peut-être des failles cachées...
Depuis quelques semaines pourtant je te sens roder dans mon ombre, je ne sais pas pourquoi et ça me donne la chair de poule...
Anybody

Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla
Anybody

Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla


Dernière édition par Lysander Gilson le Mer 23 Aoû 2017 - 23:25, édité 35 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SERPENTARD7ème année
    SERPENTARD
    7ème année
AVATAR : Andrew Garfield
MESSAGES : 61

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: Célibataire endurci
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 19/01/1980 Canterbury
SANG SANG: né(e) de moldus
MessageSujet: Re: GILSON, Lysander - 7ème année Dim 11 Déc 2016 - 0:27



Wayoth Fawkes
C'est Lana qui nous a présentés et Merlin sait qu'elle a bien fait ! Ton côté casse-cou et excentrique m'aurait sans doute tenu à distance, et me déconcerte toujours autant, mais tu sais aussi te montrer plus discret et taquin et nous trouvons là un très bon terrain d'entente. Tu n'as pas peur des autres mais tu sais apprécier la richesse d'un partage de silence, et ces moments passés ensemble m'ont permis de retrouver une certaine stabilité. Avec d'autres j'ai parlé de cours, d'idées, de projets, à toi j'ai ouvert la porte de mon passé et de mes doutes. Tu sais que je serai toujours là si tu as besoin d'aide, et que je respecterai tes décisions même si je devais ne pas les approuver.
Et maintenant, tu es isolé chez les mauves et gris... Je sais que tu as de la ressource mais je ne peux pas m'empêcher de m'inquiéter de ton impulsivité. Lié dans mon rôle de Serpentard modèle, je ne peux que détourner le regard et serrer les poings devant les injustices que tu subis. Fais-toi petit, ne compte pas sur moi, et je ferai en sorte d'être ton Joker.
RP en cours
Bradley Castle-Orchard (PV)
On jouait souvent l'un contre l'autre au club d'échecs, étant du même âge et à peu près du même niveau. Tu n'étais pas envahissant et tu aimais discuter de tes idées et idéaux, et je t'écoutais avec attention même si j'en partageais peu. D'un famille pro-sang-pur, tu n'avais pas le mépris ou la hargne des autres serpentards, et tes longs moments de silence, loin d'être frustrants, me permettaient de tourner sept fois ma langue dans ma bouche et d'essayer d'appréhender le monde sous ton angle. Ces échanges m'ont permis de me mettre dans le bain de ce qu'était le monde sorcier, et de ce que moi, né-moldu sans influence, était pour lui.
On parlait d'autre chose aussi, d'arts principalement, mais ces quelques points d'attache n'ont pas suffi pour maintenir le contact après mon départ du club, et le climat instauré par l'arrivée au pouvoir de Voldemort n'est pas vraiment propice pour renouer des liens avec toi...  
Ben Draft (PV)
Dois-je te remercier pour avoir mis ces chocogrenouilles dans mon lit ? Je n'ai jamais su si cette attaque était dirigée contre moi ou destinée au précédent occupant avec lequel j'avais échangé ma place, mais elle fut l'occasion d'émettre un message clair : je n'étais plus un frêle agneau. D'aggresseur, tu es devenu homme-sandwich pour une semaine, portant sur ta cape le message clair comme quoi je ne voulais plus être dérangé.
Je n'aime pas m'en prendre à des plus jeunes que moi, surtout que tout Poudlard a très vite été au courant de tes tentatives infructueuses pour dissiper le charme et des paris ont même été organisés... Mais tu l'avais cherché et au final tu sembles l'avoir bien pris, nous restons camarades de chambrée sans que cela pose problème et nous rendons occasionnellement de petits services.
Shawn Inoue
Supporter a plusieurs sens et en ce qui te concerne je ne suis clairement pas encore décidé. Pourquoi ai-je voulu participer à cette audition déjà ? RP en cours
Léon Schepper
La jalousie est un poison auquel je ne suis pas invulnérable, et sans pouvoir dire que je regrette mon attitude - parce que tu m'as tout de même menacé, rappelons-le - je me dis parfois que j'aurais pu acquérir avec toi un soutien sincère. Peut-être que je le trouverais invasif maintenant, on a chacun fait notre chemin - d'ailleurs ta destination est loin d'être claire mais disons que c'est l'effet des derniers chamboulements - et si je ne t'en veux plus ce n'est pas pour autant que je ne me méfie pas de ce que tu pourrais faire. Parce que tu as quelque chose de différent, que je n'ai pas...
Anybody

Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla
Anybody

Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla
Anybody

Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla


Dernière édition par Lysander Gilson le Mar 22 Aoû 2017 - 23:04, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SERPENTARD7ème année
    SERPENTARD
    7ème année
AVATAR : Andrew Garfield
MESSAGES : 61

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: Célibataire endurci
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 19/01/1980 Canterbury
SANG SANG: né(e) de moldus
MessageSujet: Re: GILSON, Lysander - 7ème année Jeu 15 Déc 2016 - 20:25



Vous pouvez utiliser Bert en rp, envoyez-moi simplement un mp avec l'extrait que je puisse le prendre en compte =)

Baron sanglant (PNJ)
Fantôme
Secret et prompt à la colère, le Baron Sanglant a néanmoins cette dignité et cette pudeur qui font de lui le fantôme avec lequel je m'entends le mieux. Il m'a une fois soustrait des griffes de Peeves, et c'est à partir de ce jour que j'ai osé lui adresser la parole, car il m'avait terrorisé les premiers mois. J'ai fini par l'apprécier car il avait le talent de me faire rire lorsque j'errai au fond du château, déprimé par mes échecs. Il est intimidant au premier abord, mais quand on le connaît un peu mieux c'est quelqu'un d'intelligent et fantasque. Je ne m'aventurerais pas à me confier à lui mais il a toujours droit à un sourire lorsque nous nous croisons.
Bert (PNJ)
Elfe de maison
Entre tous les membres du personnel des cuisines, Bert est celui avec lequel le courant passe le mieux. Nous avons commencé à discuter lorsque je venais me réfugier dans les cuisines pour me soustraire aux sueurs froides provoquées par la hauteur à laquelle étaient perchés les dortoirs provisoirs de Serpentard. De temps en temps, notamment après avoir courru, je repasse par les cuisines, ainsi avons nous gardé contact. D'une nature assez calme et docile mais émerveillé pour un rien, le petit Bert s'est trouvé enchanté par mon intérêt pour la cuisine sorcière, et se fait un plaisir de me guider et conseiller en la matière Il m'a également été d'une aide précieuse pour la confection de mon déguisement pour Halloween, le revoir en cette occasion m'a rendu nostalgique et un brin coupable...
Mimi Geignarde (PNJ)
Fantôme
Mimi, qui n’a jamais entendu parler d’elle ? Je ne suis pas du genre à laisser les mauvaises langues me dicter mon avis sur quelqu’un, mais pas non plus assez stupide pour fermer les yeux à des indices évidents. Indices qui m’ont conduit à l’éviter de mon mieux durant ma scolarité, avec brio il fallait l’avouer (bon, j’avais un avantage : elle habite les toilettes des filles). Jusqu’à cette fameuse nuit, où Lina a eu la brillante idée de jouer la rebelle et où nous avons dû déployer des trésors de diplomatie pour éviter toute explosion de la part de la fantôme. Sur le principe je n’avais rien à redire, mais sur la forme !
Lina a fait croire à l’ancienne Serdaigle que j’en pinçais pour elle et s’en suivit un moment terrible que je ne veux plus jamais revivre. Jamais ! Quand bien même c’était pour sauver notre peau ma conscience m’a bien fait savoir ce qu’elle pensait et j’ai fait de mon mieux pour dissoudre tout malentendu… Je sais que Mimi est prompte aux larmes mais, vraiment Lina ! Pour avoir lancé cette idée stupide je t’en veux. Je me fais d’autant plus petit en passant au second étage et ne sais pas vraiment à quel point je dois prendre cet incident au sérieux. Et ce n’est certainement pas la lunatique Mimi qui va pouvoir m’éclairer !
Who are you ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: GILSON, Lysander - 7ème année

Revenir en haut Aller en bas

GILSON, Lysander - 7ème année

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» GILSON, Lysander - 7ème année» [1ère à 7ème Années] Résultats et Compte-rendus du Test d'Astronomie (pas de tour de jeu)» ¤ Cours #1 [6ème & 7ème année] - L'Asphodèle ¤» Premier cours || 5, 6 et 7ème année.» Un cours d'Initiation au Quidditch pour toutes les années ?
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HORS JEU :: Gestion du personnage :: Fiches relationnelles-