AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

Biographie, Little Nope

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
SERPENTARD5ème année
    SERPENTARD
    5ème année
AVATAR : Nathan O'Toole
MESSAGES : 133

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG SANG: INCONNUE
MessageSujet: Biographie, Little Nope Dim 27 Nov 2016 - 18:19

[ 1986-1987 ] Réveille de la conscience


Premier pas vers l'Enfer...

Elyas avait fêté ses six ans il y a quelques semaines déjà. Il était retourné, depuis la rentrée, dans une école adaptée à son âge y allant trois jours dans la semaine. Le reste du temps, des précepteurs s'occupaient de son éducation en plus de son père, quand il était à la maison et disponible. Un joli manoir, même si moins impressionnant que celui de son oncle, au niveau de l'île de Wight, voilà où vivait le petit garçon. Pour d'autre, le manoir leur aurait semblé lugubre et peu accueillant mais Elyas, n'ayant connu que cela, était très heureux d'y vivre et s'y sentait parfaitement en sécurité. Ce dernier était assez spacieux pouvant accueillir quelques invités et son plus grand atout, pour le petit garçon, était le vaste jardin s'étendant sur plusieurs hectares où il pouvait jouer avec les animaux pendant son temps libre ou encore peindre, jouer de la musique.

Il était un peu triste que son père ne puisse être là tout le temps du moins, c'est ce qu'il pensait il y a encore peu de temps. Effectivement, les discussions qu'entretenaient les autres enfants, auxquels Elyas ne sentait pas le besoin de se mêler, parlaient de choses joyeuses tellement différentes de la vie qu'il menait chez lui que des questions à ce sujet prenait place dans son esprit. Jusqu'à maintenant, il n'avait jamais remis en question l'éducation que lui fournissait son père. Il était un peu trop strict mais sans plus, normal qu'un père attende beaucoup de lui non ? Mais à faire et à mesure, il se demandait s'il ne l'était pas un peu trop. Pourquoi ne lui faisait-il pas ce que les autres appelaient '' des câlins '' ou '' des bisous '', des marques d'affection ?

Pour ne pas arranger le trouble qu'avait senti grandir en lui Elyas, il avait remarqué que la plupart des enfants étaient récupérés par des dames. Il avait entendu alors que celles-ci étaient leur mère. Dans ses souvenirs, le garçon n'avait jamais vu cette figure maternel dans son entourage, il avait bien des elfes de maison, des éducateurs, son père mais rien ne correspondant à une femme. Il l'aurai su tout de suite si c'était le cas. Ayant un jour malencontreusement écouté une conversation entre un groupe de petites filles accompagné de deux petits garçons, il comprit que lui aussi avait dû avoir une mère.

« Toi et moi, on sera comme mon Papa et ma Maman. On sera tout le temps ensemble et on aura plein de bébé qui seront comme nous » avait dit le petit ayant les cheveux blonds.

Cette simple phrase avait fait réaliser à Elyas que quelque chose clochait et, avec le rouge aux joues un peu embarrassé, il avait posé des questions à la maîtresse à ce sujet se voyant très mal les poser à son père. Sachant qu'Elyas ne s’ouvrait jamais aux autres et qu'il ne répondait que lorsqu'il était en cours ou de manière très brève, l'enseignante avait rapidement répondu à sa demande, heureuse de constater que lui aussi avait des sentiments. Et elle lui raconta alors l'histoire des abeilles. Il était quand même trop jeune pour entendre un certain vocabulaire même s'il était très mature ,dans la mesure où peut l'être un gosse de six ans.

« Alors, il y a une maman abeille et un papa abeille. Ils mettent tous les deux leur pollen ensemble et neuf mois plus tard un bébé abeille né, c'est comme ça que nous arrivons tous ici, dans ce monde » lui avait elle expliqué avec des gestes pour illustrer ses propos. Il y avait également l'exemple des choux ou de la cigogne mais bon, un suffisait.

Pendant plusieurs jours ou plutôt mois, Elyas fut démangé par la curiosité. Il hésitait à demander à son père à ce propos, n'en ayant jamais parlé cela voulait dire qu'il n'y avait pas à en discuter sinon il le lui aurai mentionné avant n'est-ce pas ? Mais, un soir, pendant qu'ils dînaient tous les deux, l'enfant ne put s'empêcher de la poser tout de même n'y tenant plus.

« Elle est où ma maman ? » Avait-il dit d'une voix innocente et basse en regardant son père dans les yeux.

Thorfinn s'était raidi à cette phrase, il s'était bien douté que cela arriverai un jour ou l'autre, que son fils lui poserai la question fatidique. Cependant, il pensait qu'en ne mettant pas le sujet sur le tapis Elyas ne lui demanderai jamais rien dessus, il semblerai qu'il avait eu tord. Pourtant, il s'acharnait pour que son éducation soit la plus parfaite possible mais un jeune de cet âge ne retient pas tout apparemment.

« Elle est morte » avait-il alors répondu à son tour d'une voix dure et froide montrant ainsi que le sujet était clos et qu'il n'en rediscuterai plus jamais.

« Pourquoi ? » avait quand même insisté Elyas malgré la menace présente dans la voix de son père. Il savait qu'il ne devait pas aller plus loin mais il voulait tellement en savoir plus.

« » Thorfinn l'observait et le perçait de son regard, sa bouche se tordant dans un rictus agacé et menaçant.

Elyas baissa aussitôt les yeux sur son assiette, se maudissant d'avoir énervé son père. Il ne voulait pas le mettre en colère mais il n'avait pu s’empêcher de lui désobéir et il comprenait parfaitement qu'il allai recevoir une punition et pas des plus agréables.

« Je ne vais pas te punir et je vais mettre ça sur le compte de ton jeune âge » finit par dire son père d'une voix calme et impassible. Il aurai peut être dû se rendre compte que cela était tout sauf normal.

Elyas relâcha la tension et l'appréhension qu'il avait retenu, son père était clément et bon ce soir.

« L'occasion est donc parfaite pour te parler de quelque chose » Elyas avait de nouveau relevé le regard dans la direction de son paternel en essayant d'avoir l'air le plus neutre possible, ses yeux trahissant sa curiosité naissante.

« Tu as déjà six ans, tu sais comme moi que les nés moldus sont de plus en plus présents dans notre société. Je ne te parle même pas des sangs mêlés et des moldus. Enfin, faisant partie d'une famille de sang pur, tu dois apprendre à être fort et résistant. Je n'accepterai aucune faiblesse de ta part. Tu as d'excellents résultats et tes précepteurs m'ont dit que du bien de toi. Lorsque c’est moi qui m'occupe de toi tout se passe parfaitement comme je le souhaite. Cependant, il y a encore des endroits où tu dois t'endurcir et on ne peut gâcher ton potentiel à cause d'une négligence ou d'une lacune quelconque. Suis moi. »

Elyas était très surpris par la déclaration de son père qui d'ordinaire ne lui adressait que quelques mots en plus des salutations habituelles. Heureux et fier, il le suivi silencieusement jusqu'au cachot de la maison entrant le premier dans la pièce. Thorfinn referma cette dernière, la verrouillant pour ne pas être dérangé et insonorisant la pièce. À peine Elyas avait-il eu le temps de se retourner qu'un sortilège lui fonçait dessus, le reflet lumineux de ce dernier brillant et se reflétant dans son regard ahuri.

« Endoloris » avait sifflé son père d'une voix doucereuse, dangereuse.

Elyas se le prit donc de plein fouet et cria à la soudaine douleur qui parcourait son corps tel un feu de forêt. Son père lui avait déjà fait des choses douloureuses quand il faisait des bêtises. De façon assez marquante mais elles étaient rares et l'aidait indirectement à mieux faire ensuite ou à ne pas recommencer ses erreurs. Mais là, il ne connaissait pas la raison de cette souffrance, qu'avait-il fait pour mettre autant son père en colère ?! Pourquoi lui faire subir cet Enfer soudain !? Les larmes coulaient et cascadaient sur ses joues rondes d'enfant de plus en plus, les secondes s'écoulant lentement alors que pour Elyas la douleur vibrait dans tout son petit corps, dans chacune de ses cellules. Son sang semblait bouillir dans ses veines cherchant un endroit salvateur, prêt à sortir de sous sa peau, les forts battements affolés de son cœur résonnant à ses oreilles. Il avait l'impression que des milliers de petites lames chauffées à blanc s'enfoncer petit à petit dans son corps frêle, ses muscles tendus à leur maximum rajoutant un peu plus de douleur. Cette dernière finit par refluer puis s’arrêter alors qu'Elyas tremblotait en sanglotant bruyamment au sol, la pierre froide lui faisant un bien fou. L'adulte se rapprocha de lui lentement et s'agenouilla tranquillement à ses côtés en remettant une des mèches de son fils à l'arrière de sa tête, presque tendrement.

« Pathétique, tu n'a même pas tenu une seule seconde. La douleur, c'est une chose qui pourrai t'être fatale si jamais tu n'apprends pas à la supporter. Si tu ne peux même pas tenir celui-là, tu perdras très rapidement tes combats et tu mourras rapidement en fournissant à ton ennemi tout ce qu'il veut savoir. Je le fais pour te rendre plus fort et pour qu'il ne t'arrive rien. Pour l'instant on s'en tient à un et on augmentera le rythme à faire et à mesure »

Voilà les mots qu'avait prononcé son père avant de se détourner sans un regard pour lui alors qu'il était encore au sol, amorphe, tremblotant. Le petit garçon n'avait pu voir l'expression qu'arborait celui-ci à cause de ses yeux embués. Et, malgré ses récentes découvertes, il se disait que son père savait ce qu'il y avait de mieux pour lui, il ne le décevrait pas ! Naïf, Elyas retourna avec une grande difficulté dans sa chambre après presque une heure prostré sur la pierre sous lui pour reprendre un peu de force. Il se prépara mentalement à la prochaine séance, toutes ses hésitations balayées d'un seul coup.

À suivre...
014 © Lunay's invention

_________________


Même enchaîné, un Dragon reste dangereux ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SERPENTARD5ème année
    SERPENTARD
    5ème année
AVATAR : Nathan O'Toole
MESSAGES : 133

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG SANG: INCONNUE
MessageSujet: Re: Biographie, Little Nope Dim 27 Nov 2016 - 18:34

[ 1988-1989 ] Rencontre et révélation...


Innocence envolée...

(En Cours )
014 © Lunay's invention

_________________


Même enchaîné, un Dragon reste dangereux ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Biographie, Little Nope

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Biographie de Desaix» Biographie De Sénarmont» Une biographie édifiante de Sarkozy» Biographie de Jack Krauser» Biographie de Rebecca Chambers
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HORS JEU :: Gestion du personnage :: Journaux intimes et biographies-