AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

[Février 1993] Rencontre hasardeuse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: [Février 1993] Rencontre hasardeuse Jeu 10 Nov 2016 - 22:08

Spoiler:
 

6 février 1993 - 12h54

C'était une belle journée pour un mois de février. Le ciel était bleu et le soleil commençait à pointer le bout de son nez après un long moment d'absence. Edeline, alors âgée de 12 ans et élève de 2ième année, marchait tranquillement dans un des couloirs du château, prête à se rendre à son cours de défense contre les forces du mal. C'était l'un de ses cours préférés. Elle avait le sourire aux lèvres, dû à l'agréable moment qu'elle avait passé lors du déjeuner. Elle avait passé tout le repas à plaisanter avec son frère Chris. Il lui avait raconté comment il avait réussi à rendre la moitié des élèves de sa classe colorés de la tête aux pieds, tous de couleurs différentes. Elle en avait toujours un peu mal au ventre tellement elle en avait rit.

La jeune lionne tourna à l'angle d'un couloir lorsqu'elle entendit des cris de l'autre côté. Etonnée, elle s'arrêta quelques instants et tendit l'oreille pour essayer de distinguer de quoi il s'agissait. Malheureusement de là où elle était elle n'arrivait pas à comprendre grand chose. Elle pressa donc un peu le pas, ses longs cheveux bruns volant derrière elle. Quand enfin elle arriva au bout, elle distingua une scène qu'elle n'appréciait pas du tout. Deux élèves qui devaient probablement être en 7ième année vu leur taille étaient en train de martyriser un jeune élève de 1ière année. Elle connaissait ce garçon, il était également à Gryffondor et était plutôt du genre très timide, toujours à faire ce qu'on lui disait.

Elle était restée en retrait. Elle n'avait tout de même pas envie d'être vue ici. Les plus âgés étaient complètement en train d'humilier le petit rouge et or. Ils lui lançaient des sorts en tout genre (légers, certes, mais tout de même violents par moment). Ils s'amusaient complètement avec lui, comme s'il n'était qu'un jouet pour eux. Edeline regarda en vitesse à gauche et à droite l'air assez alarmée. Malheureusement ce couloir était vide à cette heure-ci, tous les élèves étaient dans la grande salle pour le déjeuner. Elle avait simplement voulu arriver à l'avance à son cours de l'après-midi.

Après quelques minutes, voyant que personne n'arrivait et que la situation commençait largement à dégénérer, elle s'avança lentement en ayant l'air sûre d'elle vers les trois protagonistes.

- Ah te voilà, ça fait des heures que je te cherche ! dit-elle au 1ère année en improvisant complètement. McGonagall te demande dans son bureau c'est très important.

Le garçon ne se le fit pas dire deux fois, et c'est sans un regard pour ses tyrans qu'il partit sans demander son reste. Edeline avait préféré agir de la sorte, car elle savait très bien qu'elle ne ferait pas le poids en duel avec des élèves de 7ième année. Elle allait faire demi-tour lorsque l'un d'eux posa la main sur épaule pour la retenir

- Ce n'est pas très gentil de ta part d'avoir fait partir notre ami... dit-il en s'approchant. En plus ce n'est pas vraiment le genre de la vieille McGo de demander à une élève d'aller chercher quelqu'un. D'habitude elle se charge de le faire elle-même. Du coup, j'ai un peu l'impression que tu as inventé toute cette histoire, je me trompe ?

La Gryffondor recula de quelques pas inconsciemment. Ce n'était pas son genre d'avoir peur mais il fallait avouer qu'elle était dans de beaux draps. Sa main n'était pas loin de sa baguette, juste au cas-où. Elle regardait autour d'elle en espérant pour que quelqu'un vienne. Elle pensa à Chris, elle avait vraiment besoin de lui. C'était comme à la maison, quand leur père s'occupait d'eux. Edeline ressentait exactement la même peur que pendant ces moments là.
Revenir en haut Aller en bas
POUFSOUFFLE7ème année
    POUFSOUFFLE
    7ème année
AVATAR : Katie McGrath
MESSAGES : 34

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: Célibataire.
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: [Février 1993] Rencontre hasardeuse Lun 14 Nov 2016 - 18:58

Spoiler:
 


  • Lina feuilleta son Manuel de Métamorphose en écoutant le professeur McGonagall parler des Animagi. Elle s'arrêta enfin à la bonne page et pu lire l'introduction. Elle prit ensuite sa plume qu'elle trempa dans son encrier pour prendre en note, méticuleusement, ce que disait son professeur. En majuscules elle nota : « Processus pour devenir Animagus ».  Elle souligna son titre, puis inscrivit les dix étapes citées par McGonagall. Un peu plus bas, après une flèche, elle écrivit qu'un registre des animagi était disponible au Ministère de la Magie. Le professeur s'attarda longuement sur la dernière étape, celle qui permet de redevenir humain. Elle expliqua ensuite qu'avec suffisamment d'expérience, un sorcier peut se transformer sans sa baguette magique. Pour appuyer son affirmation, elle se transforma devant ses élèves, et comme d'habitude ils applaudirent tous devant l'exploit.

    Les deux heures du cours passèrent particulièrement vite, mais quand la cloche retentit, la jeune sorcière fut soulagé : son estomac criait famine et elle rêvait d'un bon poulet rôti.  Lina rangea en vitesse ses affaires en prenant soin de ne pas abîmer ses parchemins et quitta le cours entourée de ses amis. Ils se dirigèrent vers la Grande Salle en chahutant un peu, puis s'installèrent à leur table. La jeune sorcière s'arrangea pour terminer son repas plus vite que les autres. Comme à chaque fois, elle aimait se rendre avance à ses cours de Divination pour pouvoir s'entretenir brièvement avec le Professeur Trelawney : c'était une habitude qu'elles avaient prise depuis la rentrée. En général, son professeur lui faisait part de ses prédictions, de ses angoisses et de ses inquiétudes à l'idée qu'un élève puisse mourir, ou se blesser. Puis elle demandait à Lina si elle aussi avait su percevoir les mêmes choses. La réponse était « Non », à chaque fois. Mais Trelawney, convaincue du don de sa protégée, mettait ça sur le compte l'inexpérience. Elle avala sa dernière bouchée de tarte au chocolat et se leva pour récupérer son sac.

    « J'y vais. À tout à l'heure ! ».

    Peu de gens savaient pour son don, même parmi son groupe d'amis. En fait, la plupart d'entre eux pensaient simplement qu'elle allait plus tôt en cours parce qu'elle aimait la Divination, ce qui n'était pas faux, évidemment. En souriant, ils firent un signe de la main à leur amie, mais la sorcière ne les vit pas, elle était presque en retard et elle était partie sans se retourner.
    Lina monta les escaliers quatre à quatre, persuadée qu'à ce rythme – là  elle arriverait complètement desséchée en haut. Elle n'était qu'au premier étage quand elle entendit des cris. D'un naturel curieux, Lina s'avança jusqu'à l'angle, c'était aussi une bonne excuse pour reprendre son souffle. Elle se trouvait dans le couloir qui menait au cours de Défenses Contre les Forces du Mal. Lentement, elle sortit sa baguette magique de sa poche et observa la situation : deux élèves semblaient persécuter un élève de première année. Des Serpentards. Lina connaissait l'un d'eux, seulement de vue, pour l'avoir croisé à plusieurs reprises dans son club de Duel : c'était un sorcier assez lent mais il avait pour avantage de connaître énormément de sortilèges de combat. Flitwick l'avait même félicité pour ça. Il y avait également une fille, qui comme Lina regardait la scène... En tout cas pour l'instant...

    « Ah te voilà, ça fait des heures que je te cherche ! McGonagall te demande dans son bureau c'est très important ! »

    Bon. Il fallait au moins souligner le culot de la tentative. La Gryffondor se tourna pour faire demi – tour, juste au moment où Lina se cacha. Elle entendit à peine le Serpentard lui susurrer qu'il n'était pas dupe. La sorcière se mordit la lèvre. Elle ne pouvait pas la laisser aux mains de ses deux balourds...

    « Alors dis moi... Qu'est – ce qu'on va te faire à toi ? »

    Il fallut cette phrase pour faire réagir la sorcière. Un quart de seconde plus tard, son plan (qui présentait quelques faiblesses puisque sa réussite dépendait pour beaucoup de la chance) était prêt.

    « Petrificus totalus ! »

    Lina surgit de nul part et pétrifia le sorcier qu'elle ne connaissait pas. Elle comptait sur la lenteur du second pour en tirer parti.

    « Stup...
    - Expelliarmus ! »

    La jeune Poufsouffle saisit la baguette au vol, avant de la jeter le plus loin possible. Elle vit la rouler lentement et dégringoler les escaliers. Cela ne faisait pas parti du plan, mais ça n'était pas plus mal. L'élève de Serpentard poussa un cri et bouscula Lina en allant chercher sa précieuse baguette.

    « Dépêche – toi ! ».

    Elle prit la main de la Gryffondor, et suivit le garçon. Mais au lieu de partir à gauche pour redescendre comme lui, elle bifurqua à droite pour monter au deuxième étage. Elle ne s'arrêta de courir qu'une fois dans une salle de classe vide et pleine de poussière qui n'était pas fermée à clef. Elle colla son oreille contre la porte. Elles n'avaient pas été suivies. Lina pensait que le deuxième garçon était revenu au premier étage pour annuler de maléfice de Saucisson. En tout cas c'était le plus logique. Mais elle n'excluait pas qu'ils puissent les chercher.

    « Honnêtement, je sais même pas comment on s'en est sorties... On a eu beaucoup de chance tu sais.... La poufsouffle hésita un instant.  Je suis Lina. Lina Kaveline. Et toi ? » Ajouta t – elle.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
You might belong in Hufflepuff, Where they are just and loyal, Those patient Hufflepuffs are true, And unafraid of toil
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Février 1993] Rencontre hasardeuse Mar 15 Nov 2016 - 21:40

ft. ... & ...
Votre résumé.

Rencontre hasardeuse
Lorsque l'un des Serpentard demanda ce qu'ils allaient lui faire, Edeline recula de quelques pas. Elle commençait sérieusement à avoir peur, même si elle ne le montrait pas. Fichue fierté.

- Petrificus totalus !

La brune se retourna pour voir d'où venait le sort. Tout ce qu'elle vit c'était une fille qui était arrivée tout d'un coup et qui attaquait celui qui était le plus près d'elle. Lorsque celui-ci répliqua, la Gryffondor se mit légèrement sur le côté  pour éviter de se prendre un sort perdu. Il ne manquerait plus que ça. Elle ne savait pas trop quoi faire, elle ne connaissait presque pas de sortilèges de combat, à part l'expelliarmus. Le problème, c'était qu'elle venait tout juste de l'apprendre, et donc elle n'arrivait pas encore à le réussir. Elle ferait pire que mieux si elle s'en mêlait. Elle observa donc en silence la Poufsouffle qui venait d'arriver - et qui lui avait, par la même occasion, sauver la mise - se battre avec les verts et argents. Enfin, se battre, c'était un bien grand mot. Tout ce qu'on pouvait dire, c'est qu'ils n'étaient pas des plus intelligents.

Lorsque le dernier fut touché par un sort de désarmement, il couru comme un imbécile chercher sa baguette. Lina eut un petit rire en le voyant faire. La jaune et noire s'avança alors vers elle et lui prit la main en lui demanda de se dépêcher. La lionne s'exécuta et suivit sa camarade. Elle remarqua qu'elles prenaient le même chemin que l'autre débile, et elle la regarda avec un air d'incompréhension. Mais lorsqu'elles tournèrent à l'angle d'un couloir, elle se détendit. Il fallait vraiment qu'elle apprenne à se détendre parfois.

Elles entrèrent dans une salle de classe vide toute poussiéreuse. L'inconnue posa son oreille contre la porte. Sûrement pour écouter si elles n'étaient pas suivies. Pendant ce moment de silence, Edeline pouvait sentir son coeur battre dans sa poitrine tellement fort qu'elle avait l'impression qu'il allait en sortir.

- Honnêtement, je sais même pas comment on s'en est sorties... On a eu beaucoup de chance tu sais.... Je suis Lina. Lina Kaveline. Et toi ?

Edeline l'observa quelques instants. Elle était un peu plus âgée, mais à peine. Elle avait l'air gentille. Et puis surtout, elle l'avait aidée.

- Je suis Edeline Jones. Puis elle hésita. Devait-elle continuer à l'importuner ? Après tout, elle venait quand-même de se lancer dans un duel en plein milieu d'un couloir pour l'aider... Merci beaucoup de m'avoir aidé. Honnêtement je sais pas trop ce qui m'a prit d'intervenir pour aider ce petit Gryffondor. Je savais que ça se finirait mal pour lui et je voulais pas que ce soit le cas.

Elle avisa un banc non loin d'elle et décida de s'asseoir dessus. Elle avait toujours aimé s'installer de cette manière, les jambes pendantes.

- Tu es douée en combat. Moi je n'aurais même pas été capable de lancer un expelliarmus. Enfin, pour le moment, dit-elle en souriant.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Février 1993] Rencontre hasardeuse Aujourd'hui à 19:37

Revenir en haut Aller en bas

[Février 1993] Rencontre hasardeuse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Première vraie partie [JEUDI 18 FÉVRIER]» Prochaine édition de Survilliers : 11 février 2012» Paris News du Jeudi 3 Février 2011» Friday Night Smackdown - 24 février 2012 (Carte)» Auxerre Dortmund 1993
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HORS JEU :: La pensine :: Avant sept.1995-