AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

LISABETH M. ROSIER - TERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
    P'tit nouveau
AVATAR : Ashely Benson
MESSAGES : 4
MessageSujet: LISABETH M. ROSIER - TERMINE Sam 8 Oct 2016 - 12:52


LISABETH M. ROSIER
FICHE DE PRÉSENTATION



IDENTITÉ DU PERSONNAGE


PRÉNOM(s) & NOM : Lisabeth Mildred Rosier
DATE DE NAISSANCE & ÂGE : 17 ans, 1er mai
ANNÉE : 1981
ORIGINE * : sang mêlé
REJOIGNEZ-VOUS NUNCABOUC? * : Lisabeth aurait dû rejoindre Nuncabouc vu son statut de sang mêlé, mais portant le nom de Rosier, son père a su mobiliser le peu d'estime qu'a sa famille pour lui afin que celle-ci utilise son influence pour que Lisabeth reste dans la maison qu'on lui attribuera.
ANIMAL ÉVENTUEL : Chouette effraie nommée  Vif (mâle).
CLUB(S) : Poursuiveuse dans son équipe de Quidditch si c'est possible
BAGUETTE : Ventricule de dragon, 27,5 centimètres, cyprès
PATRONUS : Un dragon serait possible? Du style un Suédois à museau court? (:

HORS JEU


COMMENT AVEZ-VOUS CONNU CE FORUM ?
Googlee
ÂGE IRL : 18 ans.
PERSONNALITÉ ÉVENTUELLE SUR L'AVATAR : Ashley Benson
EST-QUE VOTRE PERSONNAGE POSSÈDE(RA) UN POUVOIR SPÉCIAL ? Non !
Attention, celui-ci ne pourra être 'joué' qu'une fois la demande faite: cf. règlement et le listing "Dons et Pouvoirs"
DÉSIREZ-VOUS ÊTRE PARRAINÉ(E) ?(voir Ici): Je crois que ça ira ?
AVEZ-VOUS LU LE RÈGLEMENT ? : oui
>


APPARENCE (300 mots)


PHYSIQUE :

Ce que Lisabeth détestait le plus chez elle, c'était ses cheveux blonds qui rappelaient à quel point elle ne faisait pas vraiment partie de la noble famille des Rosier, qui possédait presque tous cette chevelure noire caractéristique. Bien que le haut de sa tête lui causa des soucis, ses yeux bleus étaient aussi un trait singulier: en somme, son corps trahissait la qualité de son sang. Pourtant, elle était jolie, et assez vaine parfois, et elle ne mentait qu'à demi quand elle pensait que son aspect lui convenait, après tout. Elle avait tout de sa mère moldue, aussi quand les deux se promenaient sur la plage de Brighton, leurs boucles jaunes descendant le long de leur visage, le regard pétillant, les joues rosies par le vent glacial de cette fin d'automne, les passants devinaient tout de suite leur apparenté. Ils se demandaient toutefois qui était l'homme sombre à côté qui marchait avec elles, qui n'était autre que son père. Elle était assez fine, bien qu'elle ne soit pas mince, et son poids avait été longtemps un problème pour elle avant qu'elle ne grandisse et se rende compte du peu d'importance de la chose. En somme, Lisabeth était comme toute jeune fille de dix-sept ans, jolie et fraîche. Lorsqu'on la croisait, on pensait qu'effectivement, elle avait quelque chose, mais on ne se retournait pas pour autant. Elle était dans les normes, et elle ne provoquait que des pensées, pas des actions, et cela lui suffisait amplement. Bien qu'elle eût maintes fois réfléchi à transformer ce qui ne lui plaisait pas, elle n'était jamais passé à l'acte; et les sortilèges de métamorphose appris par cœur ne furent jamais usités. Ce corps qu'elle détestait au début, elle l'avait appris à l'aimer, ou en tout cas à ne pas le haïr, car rien au monde ne pourrait changer ce qu'elle était: une sang mêlé qui n'appartiendrait jamais vraiment à la famille Rosier.



PERSONNALITÉ (300 mots)


CARACTÈRE :

Comme la plupart des personnes vaines, Lisabeth l'était plus par dépit que du fait qu'elle se trouvait vraiment exceptionnelle. Elle ressentait tout et son contraire: bien qu'elle se considéra inférieure dû à son ascendance moldue, cela ne l'empêchait pas de marcher fièrement dans les couloirs, son regard bleu défiant quiconque ferait tout commentaire. Elle était dotée d'une grande répartie, et ne pouvait taire ses réponses cinglantes, qu'elles soient adressées à un élève ou à un professeur. Elle se considérait mature, mais l'était loin de l'être, car son obsession quant à la famille dont elle était à moitié issue l'obsédait d'une façon pitoyable. Le statut de sang pur, elle l'idéalisait, et se détestait d'être née sang mêlé. Cette partie d'elle-même, cette haine qu'elle avait envers quelque chose contre laquelle elle ne pouvait rien faire, elle en était consciente, ou peut-être à demi, et elle essayait de ravaler sa honte. Pourtant, d'un autre côté, elle ne pouvait s'empêcher de vouloir faire ses preuves. De l'amour elle en avait reçu, de ses parents, mais elle détestait d'être méprisée par la famille paternelle, les Rosier, aussi était-elle en recherche constante de reconnaissance, d'admiration, d'applaudissement, comme un animal était en quête de caresses. Elle était aussi consciente de cette condition-là, mais elle n'arrivait pas à arrêter d'y penser, d'y faire une croix. Cette admiration grotesque pour cette famille de sang pur l'avait conduit à grandir et à les ressembler. Elle était donc égoïste, méprisante parfois, hautaine et presque méchante. Peut-être un jour réalisera-t-elle que tout cela, ce n'était pas vraiment elle.



HISTOIRE DU PERSONNAGE (800 mots)


Lentement, le jour déclinait sur Brighton. Loin de rendre la ville plus belle, le coucher de soleil lui donnait un aspect étrange, presque ancien, la lumière jaune frappant le blanc des immeubles qui se dressaient près de la plage. C'était la fin de l'été, et les baigneurs commençaient à quitter l'eau qui devenait glacée, repliant leurs affaires, la serviette sur l'épaule, le teint peut-être rougi par le soleil timide. De nombreux badauds profitaient de la météo tranquille pour pouvoir se promener le long de la baie. Ma mère, mon père et moi, nous en faisions partis. Je n'avais pas mes chaussures et je marchais sur le sable devenu meuble sous le pied des nombreux touristes venus passer leur été dans la petite ville côtière anglaise. Je me rappelais que chaque pas me rapprochait un peu plus de Poudlard, autant qu'il m'éloignait de Brighton, la ville où j'avais grandi. Je tenais fermement contre ma poitrine la lettre de la grande école de magie, les yeux rouges d'avoir pleuré, soulagée que l'on m'ait acceptée malgré la qualité de mon sang. Mon père disait que cela était normal, mais pour moi c'était incompréhensible qu'on puisse accepter une sang mêlé. Mais j'avais onze ans, et je portais le nom de Rosier, aussi je pensais que seul les sang pur étaient dignes d'intégrer l'école.

- Lizzie!

C'était mon père. Je n'avais pas remarqué, mais j'avais commencé à marcher plus vite, laissant mes parents loin derrière moi. Tenant toujours la lettre dans mes bras, comme une fillette tient un poupon de plastique, je m'arrêtais, les regardant venir.

- Lizzie, tu ne profites pas de tes derniers instants ici? Avec nous?

- Mais je profite, répondis-je en baissant les yeux vers ses pieds.

Ses chaussures étaient la paire qu'il mettait pour nos longues balades sur la plage de Brighton. Elles étaient abîmées par le sable et le sel, et les trop nombreuses courses à essayer de me rattraper sur le ponton.
J'essayais d'éviter son regard, car je mentais: j'étais plus qu'heureuse de quitter Brighton. J'avais vécu onze ans ici, mais ces années se ressemblaient dans leur ennui: je rêvais de magie, et je ne pouvais obtenir que cette ville moldue, où mes parents ne fréquentaient aucun sorcier. La seule magie à la maison que je connaissais venait des livres que je quémandais à mon père, et de celle qu'il pratiquait rarement à la maison. J'avais l'impression que mon père avait rompu avec le monde magique en même temps qu'il avait rompu avec sa famille en épousant ma mère. Cependant, il travaillait toujours au Ministère, et chaque soir, alors qu'il rentrait tard, je rêvais à ce qu'il avait fait la journée, pendant que je devais remplir mes devoirs moldus et me contenter de croire les mots inscrits sur les vieux grimoirs que l'on possédait. Mon père faisait parti de l'illustre famille Rosier, cette famille de sang pur hautaine qui méprisait les moldus plus que tout au monde. Il avait grandi dans cette atmosphère, pourtant il n'avait jamais adhéré à ce mode de pensée: très jeune, il avait rencontré ma mère dans un café, au Sud de Londres, et deux ans plus tard, ils s'étaient mariés, non sans problème. Au contraire, les Rosier n'acceptèrent jamais ma mère, et ne l'accepteront sans doute jamais. Mon père eût cependant de la chance, en tout cas ce que je considérais comme l'être: ils ne renièrent pas Cael, mais ils gardèrent des relations glaciales avec lui. Quelques années plus tard, on apprit que la femme était enceinte, puis qu'elle avait accouché, que l'enfant était blond comme sa mère et qu'elle était sûrement une créature inférieure comme elle. Dans mes premières années, je grandis loin des Rosier, et j'entendais seulement parler d'eux quand mon père daignait raconter l'histoire de sa famille. J'absorbais ce qu'il me disait, et quand il me parla de leurs principes sur la qualité du sang, il en parla avec un dégoût prononcé. Mais je ne comprenais pas, et je commençais à croire que la famille de mon père était dans le juste: comment pouvait-on devenir sorcier à part entière si l'un de nos parents étaient moldus? Je me posais des questions, et j'étais effrayée de découvrir peut-être un jour que je n'avais aucun don magique. Pourtant, ils vinrent. Mais j'étais déjà contaminée par la loi de la pureté du sang, et je ne me sentais pas digne d'être appelée dans le futur sorcière. J'avais grandi loin des Rosier, et pourtant je me voyais adhérer à tous leurs principes.
Je ne rencontrais les parents de mon père qu'à huit ans, par un hasard inouï, car jamais ces derniers n'auraient accepté de voir la sang mêlé que j'étais. J'étais en vacances à Londres, et mon père avait décidé de m'emmener voir le Chemin de Traverse, la grande avenue commerciale des sorciers. J'étais plus qu'excitée à l'idée d'y aller, et je ne tenais plus sur place alors que nous pénétrions la rue. Les boutiques, les couleurs, j'aimais tout, jusqu'aux dalles foulées par mes pieds. Ce qui m'intriguait, c'était aussi les gens, car ils n'étaient pas émerveillés comme moi par ce qui se passait autour, dans leur longues robes noires. Je courais le long des échoppes, et je n'avais pas dépassé la boutique de Mrs Guipure que je frappais de plein fouet un couple qui se baladait là.
Je n'en ai pas trop le souvenir, car tout se passa très vite. Les adultes s'échangèrent quelques mots, quelques regards, des sourires faux puis on quitta le Chemin en se précipitant.
Ce que je me souvenais encore, c'était le profond mépris dans leur voix et dans leurs yeux en me regardant. Ils semblaient avoir de la peine pour ma condition. Et aussitôt que j'avais décelé cela, je ressentais cette même peine pour moi. Comment pouvais-je vivre en sachant que je n'étais qu'une moins-que-rien? Que la magie qui coulait dans mes veines était diluée par ce sang moldu? Je ne pouvais haïr mes parents, car je les aimais véritablement, mais je leur en voulais.

- Lisabeth, regarde le coucher de soleil. C'est la dernière fois cette année que tu peux l'apprécier à Brighton, déclara ma mère en s'abaissant vers moi, sa main sur mon épaule, l'autre tendue en direction du ciel orange.

Je posais ma tête contre la sienne, tandis que mon père m'entoura d'un bras protecteur. Les étoiles commençaient à apparaître, et presque brutalement l'orange vira à un rouge flamboyant, entaché par les nuages éparses qui se gorgeaient des couleurs créées par le soleil à son coucher.

- Je n'ai jamais aimé ça, dis-je en détournant la tête. Je préfère l'aurore.

- Eh bien, avant de nous rendre à la gare, nous pouvons voir l'aurore ici demain,
suggéra ma mère.

- Oui, dis-je. Nous verrons l'aurore demain.

EXEMPLE DE RP (1000 mots)



ON VOUS DEMANDE DE CHOISIR UN SUJET PARMI CEUX-CI :

1/ Vous êtes dans la bibliothèque en train de faire des recherches pour votre sujet à rendre le lendemain matin. Vous souhaitez tourner la page du livre que vous êtes en train de feuilleter, mais sans le vouloir vous la déchirez. Que faîtes-vous, sachant que Mme Pince, la bibliothécaire se trouve dans les parages ?

2/ Suite à une heure de colle injustement donnée, vous devez aider Mrs Pince à trier les livres et les ranger ceux qui vont dans la réserve. Cette dernière vous laisse seul(e) un moment, et alors que vous êtes à votre tâche, un grincement et un tour de clef se fait entendre : la bibliothécaire vous a oublié(e) et enfermé(e) au beau milieu des livres. La bonne nouvelle est que vous avez votre baguette, la mauvaise est que, depuis les balades nocturnes du trio Potter, Granger et Weasley, un Alohomora ne suffit plus pour ouvrir la porte.

3/ Vous souhaitez rentrer dans votre Salle Commune, mais vous avez oublié votre mot de passe/la solution à la devinette. Que faites-vous ? Il est tard (le couvre-feu est passé depuis longtemps et vous n'êtes plus sensé traîner dans les couloirs) et votre lit vous attend…

4/ Vous lisez tranquillement la Gazette matinal en prenant votre petit-déjeuner, quand vous tombez sur un article non fondé dans lequel votre nom est associé à un évènement qui ne vous plaît guère. Alors que vous maudissez l'auteur de cet article, vous vous apercevez que vous être en train de devenir la risée de la salle.

5/ Un ou une camarade de votre maison qui vous plait particulièrement vous a donné rendez-vous le lendemain matin devant la Grande Salle pour le petit déjeuner. Ravi, vous vous réveillez le lendemain avec entrain, jetez un coup d'oeil dans le miroir et ..HORREUR...découvrez un énorme et horrible bouton sur votre nez. Comment réagissez-vous ?  

6/ Un élève avec qui vous ne vous entendez pas, vous donne rendez-vous dans un endroit insolite ; les toilettes (ou autre ; mais un endroit où il n’y a pas grand monde). Par fierté, vous vous y rendez. Seulement, à votre arrivée, l’élève en question, vous lance une série de sortilèges et vous laisse seul, ligoté et amoché dans la pièce. Que faites-vous pour vous tirer d’affaire ?

7/ Mettez en scène votre personnage dans une situation de votre choix en pensant "ouverture de RP". En cas de validation, vous pourrez poster votre test RP comme un sujet libre et attendre qu'un membre vous réponde.

1/

Il faisait déjà nuit lorsque Lisabeth pénétra la bibliothèque, portant à bout de bras un encrier, une plume et trois parchemins. Malgré l'heure tardive, celle-ci était pleine, puis la jeune fille se rappela que certains élèves passaient déjà leur BUSE à cette époque de l'année. Au bout de quelques minutes, elle se trouva une place assise entre un septième année et un cinquième année, tous deux plongés dans leur lecture. Elle étala ses affaires, et commença à arpenter les étagères croulant sous les livres. Elle devait remettre une dissertation sur les conséquences des procès des sorcières de Salem le lendemain, devoir qui avait été donné deux mois auparavant mais, fidèle à elle-même, elle ne s'était penchée dessus que le matin même. L'Histoire de la Magie l'ennuyait, et l'histoire de l'Amérique encore plus, aussi traînait-elle les pieds en feignant de chercher un livre portant sur les États-Unis. Elle ne venait jamais vraiment à la bibliothèque, aussi découvrait-elle chaque année à quel point celle-ci était grande, bien fournie et silencieuse, et surtout terriblement ennuyeuse. Elle préférait vraiment l'ambiance d'un match de Quidditch ou d'un après-midi au parc, plutôt que l'atmosphère étouffée de cette salle. Au bout de quelques minutes, après plusieurs aller-retour infructueux, les coups d’œil de Mrs Pince se firent plus assistants. Elle choisit un volume au hasard et partit en direction de la table où elle était assise. Le livre en question s'intitulait L'Histoire de l'Asie du Sud-Est du quatorzième au dix-septième siècle, analysée et documentée, écrit par un certain Bao Chen, était plutôt ancien, un peu poussiéreux, et, malheureusement, comme son nom l'indiquait, il portait sur l'Asie. Lisabeth le referma donc, et comme elle ne voulait pas attirer l'attention de Mrs Pince pour le moment, elle posa ses coudes sur ce dernier, et mis son menton dans ses mains, et commença à observer ses camarades assis à ses côtés.
Elle tourna sa tête vers la gauche, où était assis le septième année, qui ne la remarqua pas. Il était plongé dans son livre, l'air soucieux, les sourcils froncés qui se joignaient presque, et avait l'air de ne rien comprendre aux caractères noirs inscrits sur la page qu'il lisait. Ses cheveux noirs tombaient sur ses yeux, et il les ramenait derrière ses oreilles inlassablement, perpétuellement, tant que cela était un peu ridicule. Elle se retint de rire, et détourna son regard vers la droite, où était le cinquième année. Ce dernier était à l'opposé de l'autre: affalé sur ses notes, il dormait paisiblement, de la salive blanche séchée à la commissure des lèvres, et elle avait hâte de voir l'étonnement et la contrariété sur son visage en voyant qu'il n'était pas dans son lit, mais bien dans cette salle surchauffée, devant son devoir d'arithmancie. Son vœu fut rapidement exaucé et ce dernier ouvrit les yeux subitement. Surprise, ses coudes dérapèrent sur la fragile couverture, qui se déchira largement au niveau de la jointure. Elle fut prise de panique, et elle se demanda combien de temps faudrait-il pour que les oreilles acérées de Mrs Pince reconnaissent l'effroyable son du papier déchiré des livres de sa bibliothèque. Le cinquième année, bien réveillé mais ayant toujours le filet de bave au coin de sa bouche, commença à la fixer, comprenant sa situation, et il sourit bêtement. Utiliser un sortilège tel que Reparo était bien trop bruyant: elle rassembla ses affaires précipitamment, en se disant que fuir était sûrement la meilleure des solutions, lorsque lui vint une idée. Elle jeta un coup d’œil au septième année. Celui-ci n'avait pas bougé. Le dos toujours courbé, absorbé par ce qu'il lisait, il ne portait pas du tout attention à ce qu'il se passait à sa droite. Elle se tourna ensuite face au cinquième année, qui la regardait toujours, et qui commençait peut-être à comprendre son intention. Lisabeth lui fit un clin d’œil, mis son index sur ses lèvres en mimant un « chut » et prit doucement le grimoire posé devant elle. Le sac du septième année était juste sur ma gauche, grand ouvert. C'était presque trop facile. Elle fit mine de faire tomber sa plume, prit entre mes mains le livre déchiré et le plaça délicatement dans le sac de mon voisin de gauche. Elle se redressa, satisfaite, et commença à ranger son matériel, remettant l'écriture de cette dissertation à demain matin. La jeune fille se leva de table en admirant le gros volume qui dépassait du sac, ébahie devant ses propres exploits, lorsqu'elle entendit une voix de femme dire:

- Vous avez oublié votre plume, mademoiselle.


Lisabeth faillit sursauter. C'était Mrs Pince. Les mains sur ses hanches, les lunettes pendant au bout de son nez, la veine qui lui barrait le front palpitante, elle l'observait d'un air supérieur, probablement admirative du fait qu'elle ait prise un élève sur le fait. Agacée de son don miraculeux pour coincer les élèves qui auraient abîmé ses précieux volumes, Lisabeth leva les yeux au ciel et prit le livre déchiré du sac du septième année qui avait enfin levé la tête. Pourtant, il ne semblait pas bien comprendre ce qui se passait, comme la plupart des élèves présents dans la bibliothèques qui la regardaient à présent. Bienveillant, le cinquième année qui avait assisté à toute la scène s'empressa de raconter à son voisin ce qui s'était passé. Mrs Pince lui fit signe de la tête de la suivre dans son bureau, et avant de partir, Lisabeth lança un regard noir au commère qui rigolait en lui mimant de s'essuyer le coin de sa bouche. Ce dernier le fit rapidement, éperdu au milieu du rire de ses camarades. Puis elle suivit les pas de la vieille bibliothécaire en se demandant quelle tâche Rusard pourrait bien lui donner cette fois-ci, ou encore si les retenues dans la Forêt Interdite aux côtés de Hagrid étaient toujours d'actualité. Elle pénétra le bureau, fermant la porte sur la bibliothèque, et aussi sur cette dissertation, qui, décidément, n'allait probablement jamais être écrite.


Dernière édition par Lisabeth M. Rosier le Lun 7 Nov 2016 - 16:59, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
    P'tit nouveau
AVATAR : Ashely Benson
MESSAGES : 4
MessageSujet: Re: LISABETH M. ROSIER - TERMINE Mer 12 Oct 2016 - 22:51

Terminé! (uf!)
Bon, l'histoire de Lisabeth est peu commune étant donné sa famille de sang-pur et son statut de sang-mêlé, mais je trouvais cela intéressant, et j'espère que vous lui trouverez la même qualité.
J'aimerais préciser aussi que mon RP était écrit à la première personne du singulier, car quand je l'ai écrit je n'avais pas encore lu le règlement et ignorais que l'on devait absolument écrire à la troisième personne du singulier. Quoi qu'il en soit, je suis moins "rebelle" (si j'ose dire) que Lisabeth apparemment puisque je me suis conformée à cela, aussi excusez-moi si vous trouvez quelques fautes relatives à ce changement de personne. Ou non relatives à cela, tant qu'on y est.
Bonne lecture et merci!

_________________

Que m'importe que tu sois sage?
Sois belle! Et sois triste! Les pleurs
Ajoutent un charme au visage,
Comme le fleuve au paysage;
L'orage rajeunit les fleurs.
Ch. Baudelaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SERDAIGLE6ème annéeAdmin fouineuse
    SERDAIGLE
    6ème année
    Admin fouineuse
AVATAR : Mandy Moore
MESSAGES : 8467

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG SANG: SANG MÊLÉ
MessageSujet: Re: LISABETH M. ROSIER - TERMINE Mer 26 Oct 2016 - 8:30

Bonjour et bienvenue sur le forum,
(Une Rosier ?! OH NON, ils sont tous nuls les Rosiers *Surtout Brave*)

Ta fiche est passée en discussion. Je suis sincèrement désolée pour l'attente, on est un peu en comité réduit en ce moment, mais on essaye de revenir rapidement vers toi.

Citation :
J'aimerais préciser aussi que mon RP était écrit à la première personne du singulier, car quand je l'ai écrit je n'avais pas encore lu le règlement et ignorais que l'on devait absolument écrire à la troisième personne du singulier.

C'est noté en tout cas ! Merci d'avoir fais le changement.

Par curiosité, est-ce que tu as pu échanger avec Isaac K. Rosier et Brave Rosier qui seraient de la même famille que ton personnage ?

PS : J'aime ton choix d'avatar !

Merci pour ta patience !

_________________
Jessicayumi Anthéa Belmontet

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EMPLOYE AU COMPTOIR DES AFFAMESAdmin charmeur
    EMPLOYE AU COMPTOIR DES AFFAMES
    Admin charmeur

AVATAR : Elijah Wood
MESSAGES : 9680

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: obnubilé malgré lui par une indomptable rouquine
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 05/01/79, Londres
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: LISABETH M. ROSIER - TERMINE Dim 30 Oct 2016 - 14:01

Bonjour Lisbeth,

Tout d'abord bienvenue! Juste une petite question... Est-ce que tu saurais-nous dire si tu as été en contact avec la membre Brave pour ta fiche? Merci d'avance :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
    P'tit nouveau
AVATAR : Ashely Benson
MESSAGES : 4
MessageSujet: Re: LISABETH M. ROSIER - TERMINE Sam 5 Nov 2016 - 14:41

Non je n'ai pas été en contact avec elle.
Le devrais-je? Est-ce nécessaire?

_________________

Que m'importe que tu sois sage?
Sois belle! Et sois triste! Les pleurs
Ajoutent un charme au visage,
Comme le fleuve au paysage;
L'orage rajeunit les fleurs.
Ch. Baudelaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SERDAIGLE6ème annéeAdmin fouineuse
    SERDAIGLE
    6ème année
    Admin fouineuse
AVATAR : Mandy Moore
MESSAGES : 8467

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG SANG: SANG MÊLÉ
MessageSujet: Re: LISABETH M. ROSIER - TERMINE Dim 6 Nov 2016 - 0:07

Bonjour Lisabeth,

Comme nous le précisons dans le sujet sur les familles de sang pur, nous préférons qu'il y ait un échange avec les personnes d'une même famille pour éviter les incohérences dans leur histoire. Même si ta fiche est relativement indépendante à l'histoire des Rosier, nous avons pu remarquer des points en contradiction, comme le fait que tu dis que la famille Rosier n'a pas les cheveux blonds, alors que Brave (qui est une sang-pur 100%) a sa chevelure de cette teinte. Ici, ce n'est qu'un détail, sans réelle influence, mais c'est pour te donner une idée.

Comme Brave et Isaak sont des membres recensés, nous trouvons plus juste de les concerter, car ils sont directement concernés par ta validation. Nous les avons contactés en début de semaine pour avoir leurs avis. Pour l'instant, nous n'avons pas eu de réponse, mais il est possible qu'ils connaissent une période plus lente d'activité.

En attendant, nous pouvons te proposer deux alternatives :
- Si tu es patiente, nous attendons la réponse d'un de ces deux membres. Si jamais, nous n'avons pas de nouvelles de leurs parts d'ici 3 semaines, nous te validerons sans plus attendre.
- Tu as également la possibilité de changer le nom de famille de ton personnage et intégrer une autre famille de sang-pur (sans réellement changer ton histoire personnelle), comme les Avery, Flint, etc.

Nous restons à ta disposition en cas de besoin,

L'équipe de Rictusempra

_________________
Jessicayumi Anthéa Belmontet

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
    P'tit nouveau
AVATAR : Ashely Benson
MESSAGES : 4
MessageSujet: Re: LISABETH M. ROSIER - TERMINE Dim 6 Nov 2016 - 11:14

Je veux bien attendre leur réponse, sauf si la couleur des cheveux de Lisabeth pose vraiment problème dans la cohérence, et que je ne veux ni changer ce que j'ai écrit ni changer la couleur des cheveux du personnage, je suis d'accord qu'elle rejoigne la famille Avery.

_________________

Que m'importe que tu sois sage?
Sois belle! Et sois triste! Les pleurs
Ajoutent un charme au visage,
Comme le fleuve au paysage;
L'orage rajeunit les fleurs.
Ch. Baudelaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SERDAIGLE6ème annéeAdmin fouineuse
    SERDAIGLE
    6ème année
    Admin fouineuse
AVATAR : Mandy Moore
MESSAGES : 8467

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG SANG: SANG MÊLÉ
MessageSujet: Re: LISABETH M. ROSIER - TERMINE Jeu 10 Nov 2016 - 14:49

Bonjour,

Merci pour ta réponse.
J'espère qu'ils ne mettront pas trop de temps à se connecter.

On reste à ta disposition si jamais tu as besoin de quelque chose en attendant ou si tu souhaites directement devenir une membre de la famille Avery. N'hésites pas à nous écrire ;)

A très bientôt en tout cas !

_________________
Jessicayumi Anthéa Belmontet

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SERDAIGLE6ème annéeAdmin fouineuse
    SERDAIGLE
    6ème année
    Admin fouineuse
AVATAR : Mandy Moore
MESSAGES : 8467

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG SANG: SANG MÊLÉ
MessageSujet: Re: LISABETH M. ROSIER - TERMINE Ven 11 Nov 2016 - 22:48

Bonjour Lisabeth,

Nous avons eu une réponse de la part d'Isaac et de Brave. Ils sont prêts à t’accueillir dans leur famille. Néanmoins, il y a quelques points qu'il te faudra modifier dans ton histoire pour que ce soit cohérent à ce qu'ils ont déjà écrit dans leurs fiches respectives. Le plus simple et le plus rapide reste encore que tu prennes contact avec eux (nous te conseillons d'envoyer en doublon ton MP à Isaac et Brave).

Si tu ne souhaites rien changer à l'histoire de ton personnage, nous te proposons à nouveau d'intégrer une autre famille de sang-pur, comme les Avery. Dans ce cas-là, nous changerons ton pseudo et te passerons directement le choixpeau sur la tête.

Dis-nous ce que tu préfères.

L'équipe de Rictusempra

_________________
Jessicayumi Anthéa Belmontet

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SERDAIGLE6ème annéeAdmin fouineuse
    SERDAIGLE
    6ème année
    Admin fouineuse
AVATAR : Mandy Moore
MESSAGES : 8467

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG SANG: SANG MÊLÉ
MessageSujet: Re: LISABETH M. ROSIER - TERMINE Mer 7 Déc 2016 - 16:56

Bonjour Lisabeth,

J'espère que tu vas bien. Nous attendons d'avoir de tes nouvelles pour te répartir.
As-tu pu rentrer en contact avec la famille Rosier ?
Préfères-tu changer de nom de famille ?

Nous restons à ta disposition en cas de besoin,

L'équipe de Rictusempra

_________________
Jessicayumi Anthéa Belmontet

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: LISABETH M. ROSIER - TERMINE Aujourd'hui à 2:09

Revenir en haut Aller en bas

LISABETH M. ROSIER - TERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Alors... c'est bien toi ?... [PV Epine de Rosier]» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]» Nathan Rosier» Drusiella Rosier (Serpentard)» Narcissa Rosier
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ACCUEIL :: Présentations :: Présentations élèves-