AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

River Thorn ~ On the edge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
SERPENTARD7ème année
    SERPENTARD
    7ème année
AVATAR : Ira Chernova
MESSAGES : 9
MessageSujet: River Thorn ~ On the edge Dim 2 Oct 2016 - 20:07


RIVER THORN
FICHE DE PRÉSENTATION



IDENTITÉ DU PERSONNAGE


PRÉNOM(s) & NOM : River Thorn.
Thorn ; ce nom ne dira rien à personne. Empreint d'une souillure impardonnable, celui d'un moldu.
DATE DE NAISSANCE & ÂGE : 23 janvier 1980. Elle est donc âgée de 17 ans.
ANNÉE : 7e année
ORIGINE * : Sang-Mêlée; née d'un père moldu et d'une mère sorcière.
REJOIGNEZ-VOUS NUNCABOUC? * : Non

ANIMAL ÉVENTUEL :
River possède une chevêche d'Athena, une petite chouette aux airs un peu sévères qui aujourd'hui s'avère peu utile, puisqu'elle n'a plus personne à qui envoyer de lettres.
CLUB(S) : Elle ne fait partie d'aucun club.
BAGUETTE : Sculptée dans un bois d'acacia, sa baguette d'une couleur étonnament sombre pour son origine possède une allure impressionnante. Elle est couplée à une plume de phénix, mesure 28.9 cm et s'avère particulièrement rigide. À l'image de sa propriétaire, penseront plusieurs.
PATRONUS : River est incapable de produire un patronus. Non pas qu'elle n'a pas l'habilité magique pour ce faire, mais elle ne possède aucun souvenir assez puissant pour qu'il puisse prendre une forme.

HORS JEU


COMMENT AVEZ-VOUS CONNU CE FORUM ?
J'y ai déjà mis les pieds il y a fort longtemps (je crois que INRP ça remonte à la sixième année... mais je suis pas trop sûre) Je reconnais quelques vieilles têtes, mais à part ça... Sinon, recherche google, je suis retombée sur le fow par hasard en fait.
ÂGE IRL : 24 ans, bientôt 25...
PERSONNALITÉ ÉVENTUELLE SUR L'AVATAR : Ira Chernova
EST-QUE VOTRE PERSONNAGE POSSÈDE(RA) UN POUVOIR SPÉCIAL ?
J'aurais aimé occlumen, mais à ce que je comprends, il n'y a pas/plus de place libre?
DÉSIREZ-VOUS ÊTRE PARRAINÉ(E) ?(voir Ici): Non merci.
AVEZ-VOUS LU LE RÈGLEMENT ? :
>


TEXTE PERSONNEL (1500 mots)

2 septembre 1997. Cette date, elle ne l’oublierait jamais. Le jour de la Commission d’Enregistrement ; l’heure du jugement. Une ultime épreuve qui pour certains annonçaient une chute abrupte et pour d’autres un sursis provisoire qui se désirait salutaire, mais non pas moins telle l’épée de Damoclès suspendue au-dessus de leurs têtes. Un étiquetage, pas moins, basé sur la valeur de ton sang et de tes allégeances, sur qui était digne de tenir ou non une baguette, de pratiquer ou non la magie. Voleur ou impur, chaque âme ratissée au peigne fin ressortait avec cette marque indélébile qui t’affichait en tant que danger potentiel pour la pureté de la société magique. Et ce, simplement pour avoir été convoqué pour cet interrogatoire. Le doute allait subsister, persister, sur la valeur de ton existence.

La salle d’attente était au comble de l’énervement ; une ambiance empreinte d’un stress palpable et insupportable. L’inquiétude se lisait sur chaque visage et la peur trahissait le regard de plus d’un. Certains faisaient les cent pas, d’autres tapaient nerveusement du pieds ou se rongeaient les ongles au sang. Mais ce n’était là que quelques signes parmi tant d’autres d’une anxiété poignante. Depuis son arrivée, River ne comptait plus le temps d’attente qui s’était écoulé. Sa mère avait été convoquée il y a un moment déjà et elle savait pertinemment que le prochain tour serait le sien. Là où tous démontraient leur crainte apparente, la septième année était restée debout, immobile, les mains croisées derrière le dos, d’une rigidité presque inquiétante. Son visage était impassible, son regard fixe, voire indifférent, seules ses éternelles mèches de cheveux noires tombaient encore et toujours devant ses yeux. C’était peut-être là le seul détail qui aurait pu la trahir, mais encore, car elle avait toujours eu tendance à avoir sa chevelure sur le visage. Derrière ce masque de froideur, pourtant, River avait la poitrine nouée par la peur, mais comme toujours, elle se refusait à se laisser aller à ses émotions devant les autres. À dire vrai, elle n’avait jamais vu l’utilité qu’aurait pu lui apporter de briser son masque. À son contraire, elle avait toujours cru que l’émotivité embrouillait l’esprit.

Au cœur de ce décor, River détonnait. Elle n’appartenait pas à ces gens, mais les fréquentations et les idéaux de sa mère l’avaient ramenée ici. Jusqu’à tout récemment, Mme Thorn possédait un poste au Ministère de la Magie, dans le département de la coopération magique internationale. Son mariage avec un moldu avait cependant tout remis en question, jusqu’à son droit de pratiquer la magie. Il fallait dire qu’elle était reconnue pour promouvoir le droit des nés-moldus et, contrairement à sa fille, elle avait les émotions bouillantes par moment. C’était à se demander de qui retenait River, car même son père n’arborait pas une attitude aussi distante et fermée que la sienne. Les années qu’elle avait passées à Poudlard l’avaient peut-être forgée… après tout, elle était loin d’être la fille populaire, bien au contraire. Non pas qu’elle était la cible favorite des moqueries et autres dérisions, mais elle était aussi très loin d’attirer la sympathie.

Après ce qui lui semblait être déjà une éternité, la porte menant au tribunal s’ouvrit et, comme elle l’avait estimé, son nom résonna. Appel à la justice, l’étau se refermait. Ne pas laisser tomber le masque, ne pas laisser transparaître sa peur, ne pas trahir son allégeance. Les mots que sa mère lui avait dits étaient encore gravés au fer rouge dans sa mémoire. «Tu dois t’en sortir pour nous deux. Tu dois faire ce qu’il faut pour survivre. » Et c’était exactement ce qu’elle comptait faire. À un fort prix, certes, mais elle n’était pas d’âme de cavale, ni d’une rebelle justicière. Le choix qui s’offrait de lui-même était d’entrer dans les rangs. À partir de là, elle suivrait la vague, voyant où ça la mènerait. Mais chaque chose en son temps. Ainsi, à l’instant où son nom se répercuta à ses oreilles, ses jambes enclenchèrent leur mouvement et elle s’engouffra dans la salle d’interrogation. Quiconque aurait cru que la salle d’attente était le summum de l’inconfort n’avait pas encore mis les pieds au tribunal. La vague de froid et de vide fut poignante au moment de traverser la porte qui se referma derrière elle, tel un piège sur sa proie. Une tristesse profonde tissa son nid jusqu’au cœur de sa poitrine. Pendant un instant, elle crut sentir ses épaules se voûter et il lui fallut soutirer un effort surhumain pour conserver sa posture. Son regard corbeau se redressa, croisant dans sa trajectoire la silhouette des Détraqueurs. Une expiration, souffle froid. Sa gorge était sèche. Les paroles lointaines d’un souvenir enfoui ressurgissaient à la surface, extirpées de l’abîme de ses pensées. Cet écho devint plus fort et il lui sembla soudainement replonger six ans en arrière, presque jour pour jour.

***

1 septembre 1991. Jour fatidique. Celui que de nombreux cœurs d’enfants attendaient d’une impatience vivifiante. Une soirée qui définissait toute une vie. Non, quelques secondes qui traçaient un chemin déjà tout établi pour toi. Un battement de paupières pour certains, quelques minutes pour d’autres. Mais une fois que le Choixpeau était posé sur ta tête, il n’y avait aucun retour en arrière possible. L’excitation était à son comble et la masse d’élèves de première année s’agglutinait devant les marches, les regards rivés sur le professeur McGonagall qui déroula la liste des nouveaux étudiants à répartir dans chaque maison. River se tenait au fond, un peu à l’écart de l’agglomération de jeunes surexcités et nerveux. Ses iris scrutaient davantage la table des professeurs que le spectacle qui s’offrait en face d’elle. Une longue mèche de cheveux tombait devant son visage, mais déjà à cet âge, sa stature était ferme, ses bras bien droits le long du corps. Juste en face d’elle, un garçon un peu agité s’était retourné promptement dans sa direction.

« Est-ce que tu sais dans quelle maison tu iras ? Moi j’espère être à Poufsouffle… toute ma famille y est allée. » Mais l’attention de River n’avait point dérogée des adultes assis plus haut. « Tu t’appelles comment, moi c’est… »

Les pupilles de la jeune sorcière s’étaient brusquement posées sur son interlocuteur, l’arrêtant instantanément dans sa lancée. Il fallait dire que l’attitude silencieuse et froide de la première année était surprenante. Le visage du garçon sembla prendre une teinte un peu blafarde, comprenant que ce qu’il racontait n’intéressait guère la demoiselle et qu’il n’était point un moment opportun à ces discussions futiles. Aussi, le raclement de gorge du professeur McGonagall, afin de rappeler à l’ordre les indisciplinés, vint appuyer au silence de River. Le gamin reprit sa place un peu nerveusement et elle put retourner à sa contemplation de départ. Si jeune et déjà de peu de mots, la nouvelle étudiante appréhendait au fond le moment où elle s’assiérait sur le tabouret. Ce n’était ni de l’excitation, ni de l’engouement, ni de la joie qu’elle ressentait. Qu’une crainte paralysante et un étrange sentiment d’être lorgnée dans son intimité la plus profonde. L’idée que ce Choixpeau puisse accéder à ses pensées, ses rêves ou ses démons et puisse ainsi les exprimer à haute voix devant l’école entière animait chez elle un malaise déroutant. Le pire dans tout cela était d’avoir l’impression d’être la seule à vivre ce sentiment. Onze ans seulement et elle vivait déjà avec un concept bien défini que ce qu’il y avait dans sa tête n’appartenait qu’à elle seule.

Au fur et à mesure que les noms sortaient, le groupe de jeunes rapetissait. Lentement, mais sûrement, son tour venait. L’ordre alphabétique la plaçait parmi les derniers, mais plus le nombre d’étudiants ne devenait qu’une poignée d’élèves et plus elle sentait l’étau se refermer sur elle. Puis, finalement, son nom résonna et elle sentit peu à peu les regards se tourner vers elle. Une fraction de seconde s’écoula avant qu’elle ne bouge et River s’avança d’un pas plus calme et assuré qu’elle ne l’était en réalité. Le visage placide, elle prit place sur le tabouret, le dos droit. Son regard se redressa lentement au moment où le Choixpeau fut posé sur sa tête. Son cœur ne fit qu’un tour. « Hmmm, tiens donc. Miss… »

***

« … Thorn, c’est bien cela ? » claqua la voix mielleuse de Dolorès Ombrage du haut de son estrade.

River avait levé les yeux au moment où elle s’était enfin assise. En posant pied dans la pièce, elle avait visé directement la chaise d’un air calme, mais emprunt d’un pas vif. Si elle n’avait guère contrôle sur la situation présente, elle avait en revanche tout contrôle sur elle-même, ses paroles et ses réactions. Se laisser aller à ses émotions serait d’offrir une satisfaction trop peu recherchée à cette chère et exécrable bonne femme qui menait l’interrogatoire. Non, la septième année ne comptait point lui faire ce plaisir. Disciplinant son esprit, elle fit de son mieux pour oublier la présence des Détraqueurs et concentrer son attention sur Ombrage, aussi désagréable sa personne pouvait-elle être. L’étudiante se prit même à penser dans quelle mesure cette femme avait la capacité de produire un patronus physique. Il était fort difficile de concevoir qu’elle possédait un souvenir heureux assez fort pour accomplir pleinement le sortilège, qui plus est d’une puissance notoire en vu du nombre de Détraqueurs qu’elle maintenait à l’écart. Et si tel était le cas, quel souvenir tordu lui procréait assez de joie pour ce faire ? Une question que River ne désirait point creuser plus loin.

Les mains posées sur les accoudoirs, le dos rigide et son air placide, l’adolescente se préparait à recevoir un flot de questions débitées dans le but de la décontenancer. D’où pourquoi elle s’efforcerait d’être concise et précise dans ses réponses. Ce qui, au fond, n’était pas en dehors de ses habitudes. Femme de peu de mots. Elle ne comblait point ses phrases de paroles vides et sans intérêt.

« Quelle âge avez-vous, Miss Thorn ?
- Dix-sept ans.
- Vous faites vos études à Poudlard ?
- Oui.
Question futile, elle lui avait enseignée en cinquième année qui plus est.
- Où avez-vous obtenu votre baguette, Miss Thorn ? minauda-t-elle en faisant rouler la dite baguette entre ses doigts.
- Chez Ollivander, le 27 août 1991. »

Les Détraqueurs s’animaient tout en haut, mais il lui semblait que même à cette distance, ils parvenaient à aspirer le peu des quelques beaux souvenirs qu’elle conservait en mémoire et de teinter les moments les plus exceptionnels, ou banals, d’une amertume et d’une lourdeur certaine. Il était incontestable que certaines personnes étaient de nature plus affectées par la présence des gardiens d’Azkaban. Elle se damnait d’être de ces âmes trop sensibles aux Détraqueurs. Un froid poignant refermait lentement ses doigts sur son esprit. Tout sembla s’embrumer une fois de plus, son rythme cardiaque lui échappant.

***

27 août 1991. Ce jour-là, il faisait pluie battante. Les rues habituellement bondées du Chemin de Traverse arboraient un décor beaucoup plus passager. Dans les boutiques, les silhouettes se pressaient pour y entrer afin de ne pas rester sous cette température torrentielle. Ce n’était pas la première fois que River venait ici, mais c’était la première fois qu’elle y mettait les pieds pour faire l’achat de sa liste scolaire pour sa première année à Poudlard. Et c’était seule qu’elle le faisait. Sa mère avait été appelée à l’extérieur du pays dans le cadre de son travail et son père refusait de mettre les pieds en cet endroit. Dans la foulée, la silhouette frêle de la jeune sorcière se faisait bousculée par les passants. Trempée malgré la cape qu’elle portait, elle se retrouva poussée à l’intérieur d’une boutique, manquant de trébucher sur le tapis de l’entrée, mais se rattrapant de justesse sur un meuble non loin d’où la poussière se souleva légèrement au touché. Au son des roulettes d’une échelle qui se déplaçait derrière les grandes étagères où s’empilaient nombre et nombre de boites, River rabattit son capuchon pour dévoiler son visage camouflé derrière plusieurs mèches sombres collées sur sa peau par la pluie. Sa tête se redressa au moment où la silhouette du vendeur fit son apparition derrière le comptoir de vente. Ollivander posa pied au sol, se délaissant de son échelle et s’approcha de la jeune sorcière. « Vous devez être Miss Thorn… » murmura-t-il de sa voix un peu rauque.

La dénommée Thorn dévisagea un moment le vendeur, comme son esprit se demandait comment il pouvait bien la connaître, alors qu’ils ne s’étaient jamais rencontrés. Ollivander eut un rire léger et il extirpa un ruban à mesurer de sa poche, s’attelant déjà à la prise des mensurations. « Je me souviens de chaque visage à qui j’ai vendu une baguette… et vous avez les traits de votre mère, miss Thorn. » River hocha doucement de la tête, le laissant vaquer à ses occupations et celui-ci repartit bien vite entre les étagères, à la recherche de la baguette parfaite. Le temps s’écoula longuement, durant lequel elle tenta de nombreuses baguettes plus différentes les unes que les autres. Tantôt, l’une était trop flamboyante, l’autre trop volage ou bien encore trop flexible. Entre les lampes éclatées, les papiers éparpillés ou bien une simple absence de réaction, la recherche était interminable. Ses vêtements avaient fini par séchés par les heures qui passèrent. La jeune sorcière avait même fini par se départir de sa cape, qui jonchait là sur une chaise non loin, mais elle était toujours debout, aussi rigide, attendant patiemment une énième tentative ratée. River admirait l’acharnement d’Ollivander et la complexité du travail qu’il semblait y avoir derrière. Le vendeur revint avec une autre baguette qu’il lui tendit et, une fois de plus, la future étudiante la prit entre ses doigts fins et l’agita, faisant valser la chaise et son manteau de l’autre côté de la pièce. Sursautant à peine, elle reposa l’objet avec calme sur le comptoir, puisque ce n’était visiblement pas le bon.

Ollivander sembla soupirer un instant, pensif. Ses sourcils se froncèrent, comme il disparut une fois de plus entre les étagères. « Je conserve certaines baguettes un peu plus particulières… » commença-t-il. River releva ses yeux corbeaux, marquant son intérêt. Il revint avec une boite. « … car elles ne conviennent qu’à certains sorciers ou sorcières sachant en faire un usage affiné. » La jeune fille passa une mèche derrière son oreille, dégageant comme elle le faisait rarement son visage opalin. Le marchand ouvrit le boitier et lui présenta la baguette avec délicatesse et la main de la demoiselle se referma doucement sur le manche. Un vent léger et subtil souleva sa chevelure d’ébène et elle sut, instantanément, qu’elle venait de trouver sa compagne de vie. Un sourire de satisfaction, mais à la fois grave, retroussa les lèvres d’Ollivander. « Ceci, miss Thorn, est une baguette en bois d’acacia, couplée à une plume de phénix… Elle s’avérera difficile d’usage, puisqu’elle ne convient qu’aux sorcières ou sorciers hautement individualistes et sachant faire preuve de subtilité dans leur magie. Cette baguette sera grandement exigeante, mais une fois apprivoisée, son allégeance sera inflexible à votre égard. De par ses caractéristiques… »

***
« … cette baguette ne se laisse manier que par son véritable propriétaire et refusera toute exécution magique entre mains d'autrui. Voyez par vous-même. »

Le regard de l’adolescente était venu soutenir celui de Dolorès. Elle vit le pincement de satisfaction s’estomper légèrement du visage de son interrogatrice acharnée qui croyait l’avoir si bien coincée. Affirmer l’avoir acheter chez Ollivander pouvait être facile à objecter, mais réfuter l’absence de coopération d’une baguette entre les mains de quiconque outre son véritable possesseur était tout autre. Ombrage observa un instant la septième année avant de lever la baguette de celle-ci et de tenter d’exécuter un sortilège… mais rien ne se produisit. Sa satisfaction restante s’évapora pour laisser place à une pointe d’irritation. Quelques murmures s’élevèrent parmi l’assistance et Dolorès tendit la baguette à un sorcier à sa gauche. Il fit le même test, sans succès. L’arme finement sculptée, sobre, mais à l’allure tout de même impressionnante se passa dans quelques mains qui se butèrent au même résultat que leur prédécesseur. Toujours rigide sur sa chaise, River les observa, confus, être incapables d’expliquer le phénomène.

« Puis-je ?  finit par demander l’étudiante. Elle sentit le regard félin d’Ombrage se poser sur elle, un sourire feint.
- Bien entendu. »

La septième année se leva de son siège, s’approchant du magistrat en possession de son bien. Il lui tendit sa baguette qu’elle reprit avec une certaine délicatesse, ses doigts se refermant précieusement contre le manche. Très chère amie. River décrocha une broche à l’effigie d’une corneille qu’elle posa dans sa paume ouverte. Elle agita sa baguette dans un mouvement tout en finesse et hautement gracieux qui contrastait à sa rigidité habituelle. Son poing se referma un bref instant, alors que face au sortilège informulé, ses doigts se rouvrirent lentement pour laisser place à sa broche qui se transforma en une véritable corneille qu’elle laissa s’envoler. Une plume se détacha au départ de l’oiseau et vint terminer sa course dans une vrille jusqu’au sol à ses pieds. L’animal vint se poser sur le cadre de la porte en lâchant son cri si caractéristique. Face à sa démonstration, River reprit légèrement en assurance. Son esprit devint un peu plus clair, se sentant un peu plus apte à repousser l’effet passif de la présence des Détraqueurs. À défaut de prendre contrôle de la situation, elle reprenait contrôle sur elle-même, sans aucun doute au plus grand damne d’Ombrage qui avait les lèvres pincées.

« Pouvez-vous prouver que vous avez une ascendance sorcière dans votre famille ? continua Dolorès, toujours à l’attaque, envers la jeune sorcière dont le regard ne lui portait plus attention.
- Ma mère, Angela Thorn, née Gallavant, a étudié à Poudlard. Issue de deux parents sorciers, sa grand-tante maternelle, Cybella Fauster, née Travers, est une sang-pure. Elle vit toujours quelque part à Londres. Elle sera sans doute ravie de vous confirmer que, suite au mariage de sa filleul avec un né-moldu, la branche de la famille dont je suis issue a été reniée et déshéritée.
- Et votre père ? ajouta Ombrage d’une voix mielleuse.
- Sans intérêt, qu’un vulgaire moldu, trancha froidement River toujours sans même accorder un regard à son interrogatrice.
- Les fréquentations plus que douteuses de votre mère et ses allégeances envers les sang-de-bourbes et autres impurs de leur nature lui ont valu le retrait de sa baguette et une place de choix à Azkaban, expliqua Dolorès avec un léger rire qui lui était propre. Il va de soi que nous voulions nous assurer que vos idéaux et allégeances ne s’avèrent pas corrompus par votre traitresse de mère.
- Inquiétudes légitimes, mais je ne partage point sa… vision.
- Comment pouvons-nous être certains que vous ne mentez pas ?

Le regard de River vint enfin soutenir celui d’Ombrage, une profonde indifférence marquant ses trais.

- Je n’ai guère d’intérêts pour le sort de ma dite mère ou de tous autres partisans de ses idéaux, ni pour leur allégeance et encore moins pour leur prétendu combat, marqua l’adolescente avec lenteur. Je n’ai d’autres preuves que ma parole et je ne suis coupable de rien, si ce n’est que d’être le résultat des déboires de ma génitrice avec un moldu. Si vous ne me croyez point, je prendrai volontiers du Veritaserum.

Le regard des deux femmes se toisa l’espace d’un instant, ni l’une ni l’autre ne fléchissant. Puis Dolorès afficha un sourire satisfait.

- Très bien miss Thorn, j’ai tout ce qu’il me faut, vous pouvez disposer. »

La septième année brisa enfin contact en tournant les talons, s’éclipsant d’un pas calme vers la sortie. Peu avant de traverser la porte, la corneille perchée s’envola en direction de la sang-mêlée. Elle se posa sur son épaule avant de reprendre sa forme originelle de broche d’argent dans une envolée de plumes noires. River put ranger sa baguette à l’intérieur de sa cape et au moment de mettre le pied dans l’ascenseur tout au bout du couloir, elle extirpa de la même poche un morceau de chocolat qu’elle croqua à pleine dent.

***

3 septembre 1997. Pourdlard n’était plus ce qu’elle était. La mort d’Albus Dumbledore avait laissé l’école vulnérable et les mangemorts avaient su profiter de sa faille pour s’y glisser et s’approprier son contrôle. Dès lors, tout avait basculé, changé. Cette année se promettait nouvelle et sombre. La nuit était bien avancée, pourtant, dans la salle commune, River était penchée à la lueur d’une chandelle sur des lectures fort passionnantes. Absorbée par les nombreux livres empilés sur la table, elle n’avait guère portée attention à l’heure qu’il était. Son intérêt pour la magie noire était loin d’être un fait inconnu parmi les étudiants et professeurs, mais c’était bien la première année qu’elle pouvait se permettre un peu plus qu’un simple coup d’œil ou l’effleurement de cet aspect si craint de la magie. Mais River n’était guère de ces âmes infortunes et mal informées qui se jetaient tête baissée dans un apprentissage aveugle de cet art. Sa passion, son ambition plutôt, était marquée depuis fort longtemps, mais loin d’être immature, elle était plutôt empreint d’une prudence et d’un esprit déjà clair sur ce que représentait ce type d’apprentissage. Elle ne se considérait pas incorruptible, mais son intérêt se portait davantage sur les manières d’innover, mais aussi de contrer cette forme de pratique qui s’avérait si mutable et complexe. La flexibilité et la finesse de cette magie fascinait profondément River qui, jusqu’à ce jour, n’avait encore reculé devant rien pour approfondir ses connaissances en la matière. Savoir qu’elle considérait limité, pour sa plus grande amertume, mais loin d’être factice. Elle croyait aussi que nul ne pouvait prétendre posséder une maîtrise complète et totale de ce domaine.

La septième année avait toujours remis en cause ses connaissances. Non pas qu’elle manquait de confiance en soi, mais pour elle, la prétention et l’arrogance de tout savoir notait davantage de l’ignorance que de la véritable intelligence. Elle admirait la finesse d’esprit et le contrôle au profit de l’exubérance. Si l’étudiante savait faire preuve d’initiative et d’imagination, notamment en cours de potion et de défense contre les forces du mal, elle n’allait jamais au-delà de ce que ses connaissances lui permettaient. River n’était pas une génie de nature, mais comme elle entretenait peu d’activités en dehors de ses études, et qu’il n’était pas rare de la voir réviser par simple intérêt intellectuel jusqu’aux petites heures du matin, elle excellait dans à peu près tout ce qu’elle entreprenait. La sorcière n’admettait jamais tout connaître, ni ne cherchait à se prouver à quiconque à travers ses notes ou ses réussites. À dire vrai, peu l’avait véritablement vu stresser ne serait-ce que pour un examen. Elle avait toujours fait preuve de rigueur et d’une ambition certaine, n’hésitant pas à aller au-delà de ce qui lui était enseigné, préférant bien souvent quelques discussions fructueuses auprès d’un professeur que de passer du temps avec les élèves de son année. Car s’il y avait bien quelque chose de River répugnait profondément, c’était le manque de finesse intellectuelle et l’ignorance. Les phrases vides, les discussions banales sur la pluie et le beau temps lui étaient d’un ennui mortel, et bien trop souvent pendus aux lèvres des autres étudiants. Un tantinet élitiste, sans l’ombre d’un doute. Mais surtout exigeante, envers les autres et autant, si pas plus, envers elle-même.

Il devait bien être deux heures passées du matin, lorsque sa chouette personnelle fit irruption dans la salle commune. Elle relâcha au côté de sa pile de livres un exemplaire du journal de la Gazette en date du 2 septembre. River délaissa son attention de sa lecture et prit le journal pour découvrir en gros titre l’évasion qu’il y avait eu au Ministère de la Magie suite à l’intervention de l’Ennemi n°1 dans la salle d’interrogatoire. L’étudiante en vint à se demander si sa mère faisait partie de ceux qui avaient profité de la filature pour fuir. Sans doute aurait-elle vent de ce fait dans les prochains jours, si elle venait à apparaître sur la liste des fugitifs recherchés. La septième année ne pouvait s’empêcher de maudire sa maternelle de l’avoir mise dans une telle situation, mais d’un autre côté, cette année à Poudlard se promettait sans la moindre hésitation fructueuse. Mais à quel prix ? Refermant son livre, non sans échapper un soupir mêlé entre fatigue, stresse et exaspération, elle empoigna le journal pour le jeter dans le feu encore crépitant de la salle commune. Ainsi, elle observa les pages brûlées lentement, bras croisés, sa stature toujours aussi rigide.

« Tu ne dors pas, Thorn ? résonna une jeune voix derrière elle.

Les yeux de l’interpellée se plissèrent avec agacement. Même au cœur de la nuit, il était improbable de trouver paix et silence.

- Visiblement, la tranquillité semble être d’office trop demandée, même à cette heure. souleva River, une pointe de cynisme dans la voix, non sans continuer de fixer les flammes rougeoyantes.
- J’ai entendu du bruit et…
- Et tu as cru bon de venir pointer ton nez au beau milieu de la nuit ? coupa-t-elle froidement. Qu’as-tu à craindre ? La salle commune n’est accessible qu’aux étudiants.
- Je…
- Rends-toi serviable et retournes à ton lit, c’est ce que tu pourras faire de plus intelligent cette nuit » claqua à nouveau la voix sèche de la septième année.

Un silence, puis l’élève de deuxième année s’éclipsa sans demander son reste. L’étudiante resta immobile un long moment à contempler le feu qui s’éteignait lentement. Nul  n’avait idée de ce que ses pensées pouvaient bien contenir ; si ce qu’elle projetait était le fruit d’un masque ou d’une personnalité trop peu glorifiant. Individualiste, Ollivander l’avait vu dès leur première rencontre. Mais River était le fruit d’une personnalité bien plus complexe et qui ne pouvait être décrite qu’en un seul mot. Pleine de dualité, de contradiction. À l’image de sa baguette, elle était difficile à apprivoiser, manipuler. Chose certaine, pensa-t-elle. Cette année sera prometteuse… Terrifiante, mais prometteuse… Et lorsque les dernières braises se furent éteintes, River disparut en direction des dortoirs. Le sommeil n’allait pas être optionnel, cette année bien plus que les autres.



_________________
you will delved in the darkest of place

what are you ready to sacrifice in order to reach your goal ? the dark arts shouldn't be taken lightly, for it's a magic that taint your soul. then, how far are you ready to drown ? the most dangerous paths lead to the greatest discoveries.


Dernière édition par River Thorn le Dim 9 Oct 2016 - 23:54, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SERPENTARD7ème année
    SERPENTARD
    7ème année
AVATAR : Ira Chernova
MESSAGES : 9
MessageSujet: Re: River Thorn ~ On the edge Dim 9 Oct 2016 - 23:31

Juste un petit hop pour dire que ma fiche est terminée. Je fais une dernière relecture pour les fautes, mais normalement c'est tout beau

_________________
you will delved in the darkest of place

what are you ready to sacrifice in order to reach your goal ? the dark arts shouldn't be taken lightly, for it's a magic that taint your soul. then, how far are you ready to drown ? the most dangerous paths lead to the greatest discoveries.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
    GRAND MANITOU
MESSAGES : 1137

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG SANG: INCONNU
MessageSujet: Re: River Thorn ~ On the edge Mer 19 Oct 2016 - 19:26

Une Chapeauflou dis donc ! Où as-tu ta place ? Serpentard ? Serdaigle ? Hum... Bien... Ce sera..

SERPENTARD !

[Très bonne fiche ! C'est un plaisir de te lire !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
    GRAND MANITOU
MESSAGES : 1137

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG SANG: INCONNU
MessageSujet: Re: River Thorn ~ On the edge Mer 19 Oct 2016 - 19:26

{ A toi petit nouveau rictusemprien :

Bienvenue sur notre forum !
Nous avons le plaisir de te compter parmi nos membres aujourd'hui et pour te permettre de démarrer dans les meilleurs conditions possibles, nous voudrions rassembler ici quelques petits indicateurs qui te seront sûrement utiles par la suite !
Première étape : réserve ton avatar ! Si tu veux t'assurer que ta célébrité ne soit pas utilisée par une autre personne, le bottin des avatars est fait pour ça.

Pour réunir tes rps et/ou en proposer, tu peux te rendre dans le coin RP (demande, recensement). De ça, découleront sûrement les relations de ton personnage que nous t'encourageons à alimenter autant que possible (c'est bien pratique quand quelqu'un veut un lien avec ton personnage).

Nous avons mis en place un système de points qui te permet de faire énormément de choses. Pour te récompenser de ta validation, nous t'offrons généreusement 500 points (histoire de ne pas démarrer les poches vides, hé hé).

Si tu veux faire partie de l'équipe de Quidditch de ta maison, tu peux voir les règles de ton capitaine dans le club qui correspond.

Enfin, si tu as des questions et que tu ne sais pas comment faire, en dehors du fait que tout le monde peut te répondre sur la chatbox ou ailleurs, tu peux poser ta question dans l'aide. Il n'y a pas de questions bêtes, que des réponses constructives ! =) D'ailleurs, un parrain ou une marraine peut t'être attribué si tu en fais la demande dans la partie parrainage. Ce sont des membres à part entière, qui prennent chaleureusement le temps de t'aider dès que tu en as besoin. Ton intégration n'en sera que plus facile donc n'hésite pas !
A ton tour, si tu veux nous aider à nous améliorer, dans n'importe quel domaine que ce soit, nous sommes ouverts à toutes suggestions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GRYFFONDOR6ème année
    GRYFFONDOR
    6ème année
AVATAR : Jaebum (got7)
MESSAGES : 237

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: ça se mange ?
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 30 mars 1981 à Glasgow
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: River Thorn ~ On the edge Mer 19 Oct 2016 - 19:31

Bienvenue officiellement

_________________
It never troubles the wolf how many the sheep may be.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SERDAIGLE6ème annéeAdmin fouineuse
    SERDAIGLE
    6ème année
    Admin fouineuse
AVATAR : Mandy Moore
MESSAGES : 8467

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG SANG: SANG MÊLÉ
MessageSujet: Re: River Thorn ~ On the edge Mer 19 Oct 2016 - 19:32

Bonne fiche !
Bienvenue parmi nous

_________________
Jessicayumi Anthéa Belmontet

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PERSONNEL DE POUDLARDBibliothécaire
    PERSONNEL DE POUDLARD
    Bibliothécaire
AVATAR : James McAvoy
MESSAGES : 185

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: Seul...
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 10 Août 1964
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: River Thorn ~ On the edge Mer 19 Oct 2016 - 19:48

Enfin, Bienvenue !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
SERPENTARD7ème année
    SERPENTARD
    7ème année
AVATAR : Ira Chernova
MESSAGES : 9
MessageSujet: Re: River Thorn ~ On the edge Mer 19 Oct 2016 - 19:53

Enfiiiiiin

J'étais même pas certaine que vous aviez vu que ma fiche était terminée


Merci tout le mondeee

Omg j'ai failli aller à Serdy xD


Mais owiii je suis chez les veerts

_________________
you will delved in the darkest of place

what are you ready to sacrifice in order to reach your goal ? the dark arts shouldn't be taken lightly, for it's a magic that taint your soul. then, how far are you ready to drown ? the most dangerous paths lead to the greatest discoveries.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
POUFSOUFFLE1ère année
    POUFSOUFFLE
    1ère année
AVATAR : Seth Adkins
MESSAGES : 180

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: River Thorn ~ On the edge Mer 19 Oct 2016 - 19:57

Bienvenue chez les fils de Mangemorts les Serpentards

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SERDAIGLE5ème année
    SERDAIGLE
    5ème année
AVATAR : Freya Mavor
MESSAGES : 157

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: Célibataire
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 04/03/1982 à Londres
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: River Thorn ~ On the edge Mer 19 Oct 2016 - 20:06

Bienvenue!

Dommage, t'es passé à côté de la meilleure des maisons, et de peu ...

_________________

There's a scream inside that we all try to hide, we hold on so tight, but I don't wanna die, no.
I don't wanna die

   
I'll shout it out like a bird set free

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NUNCABOUC7ème année
    NUNCABOUC
    7ème année
AVATAR : Dylan O'Brien
MESSAGES : 1487

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: Besoin de rien, Envie de rien.
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 09 janvier à Londres
SANG SANG: né(e) de moldus
MessageSujet: Re: River Thorn ~ On the edge Mer 19 Oct 2016 - 20:10

Qu'est ce que tu fais en jaune,  Selwyn ?

Yes,  bienvenue River ! dans tous les cas tu étais gagnante car c'est les deux meilleures maisons de Poudlard ! (Malia, la voix de la raison )
On se croisera dans la salle commune (Absynthe)! Amuse toi bien chez toi !

_________________
Maman, je suis magique !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SERPENTARD6ème année
    SERPENTARD
    6ème année
AVATAR : Emily Rudd
MESSAGES : 110

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: Célibataire / Bi
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: Londres, 01 Novembre 1980
SANG SANG: inconnu
MessageSujet: Re: River Thorn ~ On the edge Mer 19 Oct 2016 - 20:37

Bienvenue dans la meilleure des maisons ! Et très bonne fiche, ce fut un plaisir de te lire :)

_________________
Wake me up, wake me up inside I can't wake up,
Wake me up inside, save me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
APPRENTI(E)Filière scientifique et médicale
    APPRENTI(E)
    Filière scientifique et médicale
AVATAR : AnnaSophia Robb
MESSAGES : 285

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: Célibataire
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 16/06/1975, Inde
SANG SANG: pur
MessageSujet: Re: River Thorn ~ On the edge Mer 19 Oct 2016 - 21:17

Bienvenue parmi nous River :D

_________________

Le pessimiste se plaint du vent, l'optimiste espère qu'il va changer, le réaliste ajuste ses voiles.

Crédit - [url=dream.forumgratuit.eu]Joy[/url]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NUNCABOUC5ème année
    NUNCABOUC
    5ème année
AVATAR : Rosie Tupper
MESSAGES : 42

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: seule
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 19 août 1982
SANG SANG: né(e) de moldus
MessageSujet: Re: River Thorn ~ On the edge Mer 19 Oct 2016 - 21:20

Bienvenue à toi

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SERPENTARD7ème année
    SERPENTARD
    7ème année
AVATAR : Ira Chernova
MESSAGES : 9
MessageSujet: Re: River Thorn ~ On the edge Mer 19 Oct 2016 - 22:05

Elwyn > Par Merlin, qu'est-ce que je fais à Serpentard alros

Malia > Non, non, les deux meilleurs maisons se sont battus pour m'avoir, ce sont les verts qui ont gagné

Wayoth > Évidemment que je suis gagnante au plaisir de te croiser dans le dortoir avec Absy

Abi + Cassi + Sam > Mercii

_________________
you will delved in the darkest of place

what are you ready to sacrifice in order to reach your goal ? the dark arts shouldn't be taken lightly, for it's a magic that taint your soul. then, how far are you ready to drown ? the most dangerous paths lead to the greatest discoveries.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SERDAIGLE7ème annéeJe veux pas être ton exMODO
    SERDAIGLE
    7ème année
    Je veux pas être ton ex
    MODO
AVATAR : Shay Mitchell
MESSAGES : 355

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: Célibataire
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 16 mars 1980, Aviemore, Écosse
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: River Thorn ~ On the edge Jeu 20 Oct 2016 - 4:08

Bienvenue un peu plus officiellement

_________________

« Young but I'm not that bold »
Hope when you take that jump, you don't fear the fall, Hope when the water rises, you build a wall. Hope that you fall in love, and it hurts so bad
The only way you can know is give it all you have. © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SERPENTARD7ème année
    SERPENTARD
    7ème année
AVATAR : Ira Chernova
MESSAGES : 9
MessageSujet: Re: River Thorn ~ On the edge Jeu 20 Oct 2016 - 5:18

Merci Miss

_________________
you will delved in the darkest of place

what are you ready to sacrifice in order to reach your goal ? the dark arts shouldn't be taken lightly, for it's a magic that taint your soul. then, how far are you ready to drown ? the most dangerous paths lead to the greatest discoveries.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SERDAIGLE1ère année
    SERDAIGLE
    1ère année
AVATAR : Ashley Gerasimovich
MESSAGES : 47
MessageSujet: Re: River Thorn ~ On the edge Jeu 20 Oct 2016 - 14:52

Bienvenue la Verte

Amuse-toi bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SERDAIGLE7ème année
    SERDAIGLE
    7ème année
AVATAR : Lily Collins
MESSAGES : 3088

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: Plus compliqué que prévu
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: River Thorn ~ On the edge Ven 21 Oct 2016 - 19:46

Bienvenue enfin parmi nous !

Dommage pour toi, Serdaigle avait sa propre méthode d'accueil personnalisée
Mais si tu préfères te fier aux conseils de Stevensbouse, alors là.... Ton cas est perdu d'avance

Blague à part (ou pas le Stevensbouse j'y tiens et ELLE le sait), j'espère que tu te plairas sur Rictu et que tu es prête à rpg !
Bon jeu

_________________
Maya Livingstone


♥♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
SERPENTARD7ème année
    SERPENTARD
    7ème année
AVATAR : Ira Chernova
MESSAGES : 9
MessageSujet: Re: River Thorn ~ On the edge Ven 21 Oct 2016 - 20:05

Amanda > Merci petite bleue

Maya > Je me complais bien à Serpentard merci quand même

_________________
you will delved in the darkest of place

what are you ready to sacrifice in order to reach your goal ? the dark arts shouldn't be taken lightly, for it's a magic that taint your soul. then, how far are you ready to drown ? the most dangerous paths lead to the greatest discoveries.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: River Thorn ~ On the edge Aujourd'hui à 0:08

Revenir en haut Aller en bas

River Thorn ~ On the edge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Agnar.d.Edge[terminer]» Kane, Dolph Ziggler & Randy Orton VS Edge, Justin Gabriel & Chris Jericho» Thorn» Fatal Four Way : MVP VS CM Punk VS Edge VS Kane» Entretient de Jason Thorn
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ACCUEIL :: Présentations :: Présentations élèves :: Fiches validées-