AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

Sous la jupe. [20 Septembre 1997]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
SERPENTARD5ème année
    SERPENTARD
    5ème année
AVATAR : Lu Han
MESSAGES : 191

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: Célibataire - Dégoûté par tout rapprochement
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 12 Avril 1981 - Londres
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Sous la jupe. [20 Septembre 1997] Mer 27 Juil 2016 - 8:45

Attention
Ce Rp' pourrait vous choquer.


Samedi, 20 Septembre 1997

La nuit était toujours aussi chaude et étouffante. Leslie ne bougeait pas plus que d'habitude, mais ses rêves l'emprisonnaient peu à peu dans une chaleur insupportable qui le réveilla au coeur de la nuit. Il inspira difficilement, toussant quelques coups avant de grimacer face aux brûlantes sensations qui régnaient à son bas-ventre. Les cauchemars étaient de retour, ses envies prenaient le dessus contre son être tout entier et il ne pouvait rien n'y faire. Le désir... Il n'avait jamais ressenti cela auparavant, sauf dans ces rêves, des illusions perturbantes qui engendraient en lui une profonde perversité qu'il lui était impossible de contrôler. D'un bref coup de tête, il regarda vers Cliff qui dormait paisiblement à ses côtés. Il fixa l'asiatique un instant avant de finir par relever l'une de ses mains pour déposer le bout de ses doigts contre les lèvres de celui-ci. Il les caressa doucement, voulant savoir si les baisers de ses rêves pouvaient être aussi doux et agréables dans la réalité. Il était semi-conscient, perdu dans un brouillard qui lui était alimenté par la fatigue. Ses doigts glissèrent contre le menton de Little, atteignant le dessous de sa mâchoire avant de caresser sa gorge. La respiration du plus petit était si lente. Leslie pourrait presque croire qu'il était mort. Il se redressa alors, se positionnant pour se mettre au-dessus de son ami qui avait tant changé. Pourtant, les yeux fermés, il était toujours le même. Le Serpentard accota ses paumes de chaque côté de la tête de Little, le regardant longuement. Cliff était toujours aussi... Cliff. Il sentait bon, un mélange de lilas, d'herbes et de gomme balloune, comme ils en avaient tous les deux mastiqué avant d'aller se coucher. Little avait insisté pour aller se brosser les dents à nouveau, mais l'odeur du bonbon était toujours présente.

Ils avaient encore dormi ensemble, comme quoi les habitudes refusaient de changer même en vue des changements de dortoir. Oui, Leslie se retrouvait dans une chambre sans genre, depuis l'histoire du changement d'uniforme. Tout en inspirant lentement, Mathewsen s'abaissa légèrement. Il sentait son propre coeur battre de plus en plus fort, alors qu'il se rapprochait dangereusement de sa petite victime. Il s'arrêta que lorsqu'il put sentir le souffle de Little caresser sa lèvre inférieure. Qu'est-ce que je fais ?.. Ses pupilles se baladèrent sur l'ensemble du visage de Cliff. Aucune réaction... Rien. Cette ouverture le rendait perplexe, mais est-ce qu'il allait avoir une autre chance d'accomplir ce qu'il désirait depuis si longtemps ? Il fronça les sourcils puis il redressa la tête. Je veux seulement voir... L'une de ses mains se décolla du matelas pour aller jouer sous la couverture, là où leurs corps se touchaient presque. Leslie glissa alors sa main sous le haut de Little qui gigota à peine, pour ne pas dire qu'il avait simplement déplacé l'angle de son visage. Malgré le fait qu'il était endormi, la peau de Little sembla réagir sous le toucher de Mathewsen, ce qui amusa le Serpentard. Sa peau est si froide... pensa-t-il. Il put ensuite découvrir la douceur et la fragilité de son ami. Il retint sa respiration l'espace d'un instant puis il s'introduit davantage sous le haut de l'adolescent, effleurant le long de son corps pour atteindre ses côtes. Cependant, ce ne fut qu'en arrivant aux creux des reins de son ami que le sorcier s'arrêta, puisque Little avait frémi sous sa paume en plus de pousser une plainte qui éveilla tous les sens du Serpentard. Bordel... Il se concentra sur le visage de Little tout en abaissant sa main pour redécouvrir la zone de risques. Le visage du plus petit changea aussitôt. - Bon sang Leslie... Qu'est-ce que tu fais ?

Little n'ouvrit guère les yeux, mais il était bien réveillé. Confus, Leslie entrouvrit les lèvres, essayant ensuite de se retirer, mais Cliff le retenu en lui agrippant la main qui traînait toujours sous son haut. - Ça, c'est un attouchement... souffla-t-il dans un long soupire.

- Je suis désolé, je voulais seulement...
- Trouver ma zone érogène ? coupa sarcastiquement Little tout en ouvrant les yeux pour fixer Mathewsen. En simple réponse, le Serpentard secoua la tête. Il ne savait plus ce qui l'avait poussé à faire ce qu'il avait fait. Il essaya à nouveau de retrouver sa main, mais Cliff ne lâcha pas sa poigne.
- Réponds à ma question.
- J'en avais envie.
Le plus petit se força un rire avant d'inverser les positions. Il garda la main de Leslie entre ses griffes, la forçant à se coller contre le matelas, alors que son autre main s'incrusta sous le haut du Serpentard. L'effet de surprise secoua Mathewsen, mais elle s'éteignit bien rapidement, laissant plutôt place à une panique, lorsqu'il sentit la main froide de son camarade se glisser contre sa peau. Il frémit à son tour puis posa sa paume libre contre le torse du sorcier pour essayer de le repousser. Cependant, Cliff se rapprocha davantage, collant le bas de son corps contre le sien pour l'empêcher de lui donner un coup de pied. Ils entremêlèrent leurs jambes maladroitement, ce qui électrisa Leslie. - Arr... arrête ! Il bougea davantage, pour se déprendre, mais il ne fit qu'alimenter de plus en plus les frictions entre son corps et celui de Little qui ne cessait de le toucher de la sorte pour lui rendre son coup. - POURQUOI ?! Cliff lui lâcha la main pour appuyer sa paume contre la bouche de Mathewsen.

- J'en avais envie... Tu vois maintenant à quel point cette réponse était stupide. dit-il en se pressant un peu plus contre le cinquième année pour le forcer à se calmer. Il n'avait pas l'intention d'aller plus loin que cela. Cependant, cette position monta en Leslie ce qu'il redoutait le plus et il succomba à son désir. Il se laissa aller. Sa voix ne put que mourir contre la paume du plus petit, dans un dernier avertissement, mais il était déjà trop tard. Son visage se crispa et les derniers spasmes passèrent après un certain temps de pause. En comprenant ce qui venait d'arriver, Little lâcha peu à peu sa prise. Il fronça les sourcils, incertain de ce qu'il venait de voir, mais... C'était bien ce qu'il pensait... Il se décolla aussitôt, à la fois choqué et déconcerté face à la tournure de la situation. Mathewsen respirait fort et ce ne fut pas bien plus tard qu'il se cacha sous les draps du lit. Un long silence traversa la pièce avant que l'un d'eux ne prenne la parole. - Je suis désolé... Je ne pensais pas que...

- Est-ce qu'on peut ne pas en parler ? Little hocha avant de sortir du lit. Leslie resta enfermé entre les couvertures un long moment, finissant par sortir pour respirer.
- Tu devrais te changer.
Il se redressa doucement, fixant un moment Little avant de se lever à son tour. Ils retournèrent se coucher quelques heures plus tard, après une longue discussion qui concernait tout et rien. Ce n'était que pour détendre l'atmosphère. Le lendemain, Leslie se réveilla seul. Il ne fut guère surpris par l'absence de son camarade, il préféra même l'oublier, histoire de s'enlever de la tête ce qui était arrivé pendant la nuit. Je peux pas croire que c'est arrivé... Il avait honte, mais il se sentait bien, voire même libéré. Ça aurait pu être pire. Le superbe bisou de Lawford lui remonta à l'esprit. Il en grimaça puis décida de se vider la tête en allant sous la douche. Lorsqu'il eut terminé, il retourna à sa chambre et chercha un pantalon autre que son pyjama. Cependant, il n'en avait plus dans son sac. Croyant à une blague, il se retourna et alla vider le bureau. Il n'y retira que des vêtements féminins. Jupes, robes, petite chemises, de la dentelle... Où sont mes vêtements ?! Il se retourna vers la porte de sa chambre. Quelqu'un était forcément entré. Il donna un coup de pied contre le meuble sous l'effet de la colère. Son samedi venait d'être détruit et qui aurait bien pu lui faire ça ?..

- Felix... Qui d'autre ? Qu'est-ce que Mathewsen allait faire ? Premièrement, il devait retrouver Lawford... Mais avant, il devait s'habiller. Il se frotta la nuque d'une main puis il se décida à enfiler un chandail de laine aux couleurs de sa maison ainsi qu'une jupe noire rayée or au niveau de la base. Il mit aussi des bas noirs qui s'arrêtèrent en dessous de ses genoux. Pour éviter de se prendre la tête, il évita de se regarder dans le miroir, ne faisant que séparer sa frange en deux à partir du milieu pour donner l'impression qu'il s'était peigné. Sa première destination fut de se rendre dans le dortoir des serpents. Il y rechercha le blond, mais c'est en rencontrant le regard de Wang qu'il décida plutôt de prendre la fuite. Il était hors de question que Stanley le voit ainsi, surtout pas hors de cours. Ses pas le menèrent alors à la bibliothèque. Il s'y cacha par prudence. Il savait que Miller ne s'y retrouverait pas et dans le faits, c'était cet idiot que Leslie redoutait le plus. Pourquoi ? Parce que si Miller le voyait habillé ainsi, alors le Serpentard allait pouvoir mettre une croix sur sa virilité. Jamais Elwyn allait le prendre au sérieux. Surtout pas après le; Ça te va bien. Miller trouve que la jupe me va bien... Il n'était pas sérieux... Si ? Dans tous les cas, il n'aimait pas l'idée de se faire voir ainsi par des gens qu'il côtoyait et appréciait. Il se glissa entre les étagères, abandonnant face à l'idée de retrouver Felix. Enfin, il n'abandonna pas très longtemps, alors que la voix du blond se rendit jusqu'à ses oreilles. Alors là, le jeune sorcier sortit sa baguette et continua de s'avancer jusqu'à être assez proche pour voir la grande asperge qui discutait avec... Cliff. Sous le choc, Leslie se recula aussitôt pour se cacher. Depuis quand est-ce qu'ils se parlent l'un à l'autre ? Il essaya d'entendre ce qu'ils disaient, mais rien à faire. Il se mit sur la pointe des pieds pour essayer de voir à travers l'étagère et sa concentration en ce qui concernait les deux adolescents l'empêcha de se rendre compte de la présence derrière lui.

Ce ne fut qu'après un instant de mauvais pressentiment qu'il se retourna enfin. Il sursauta en prenant compte de la présence de Maxence O'Murray qui se tenait derrière lui depuis il ne savait pas combien de temps. Il en échappa sa baguette puis il s'accota contre l'étagère par simple reflex. Il n'était pas proche de la Serdaigle. Il ne la connaissait que de nom et il ne pensait pas l'a rencontrer un jour. Pas de cette façon dans tous les cas.

- Hey... souffla-t-il discrètement, dans l'espoir de ne pas se faire entendre par Felix et Cliff qui parlaient toujours. - Tu m'as fait peur. dit-il en se forçant un petit rire. Il sentit ensuite un certain malaise prendre place en lui. Timidement, il reprit sa baguette au sol tout en reprenant parole. - Heum... est-ce que je peux faire quelque chose pour toi ? Et alors qu'il termina cette phrase, il crut entendre les pas de Felix se rapprocher d'eux. Sous la panique il agrippa le haut de O'Murray et changea leurs positions en pivotant à 90%, restant ainsi face à Max alors que celle-ci faisait dos à l'accès à la rangée. Felix passa devant eux sans voir Leslie, comme la Serdaigle le cachait. Sans lâcher Maxence, le Serpentard se recula jusqu'au fond de la rangée pour éviter d'attirer l'attention. - Désolé, je ne voulais pas t'utiliser de cette façon. Avoua-t-il tout en regardant si Cliff allait aussi passer par là. Il ne se rendit même pas compte qu'il tenait toujours le haut de Max qu'il ne faisait que pencher la tête sur le côté. Aller Cliff, passe. C'est long... Mais Cliff ne passait toujours pas.

- Est-ce qu'on peut rester comme ça ? Deux petites minutes. murmura-t-il tout en se forçant un sourire en coin. Il n'aimait pas cette proximité, mais en avait-il réellement le choix ?

_________________


« Lost »

And I don't want the world to see me
Cause I don't think that they'd understand
When everything's made to be broken
I just want you to know who I am...
Iris | Goo Goo Dolls
   

(c) Myuu.BANG!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Sous la jupe. [20 Septembre 1997]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» In everything senses. [Maya.Isaure.Haruhi.Haley]» how to break a heart (avery)» Hey, mais on se connait ! [PV Riza Hawkeye / Roy Mustang]» Far from the others, close to each other... [Seluke]» [1er Septembre 1997] Diviser pour mieux régner
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ECOSSE; Poudlard & Pré-au-lard :: Dans les étages :: Bibliothèque-