AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

[1er Septembre 1997] Le premier jour du reste de ta vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
POUFSOUFFLE1ère année
    POUFSOUFFLE
    1ère année
AVATAR : Seth Adkins
MESSAGES : 180

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: [1er Septembre 1997] Le premier jour du reste de ta vie Mar 5 Juil 2016 - 17:40

King's Cross, 1er septembre 1997, 10h50 A.M

Le quai de la plateforme 9¾ était en effervescence, en cettte matinée de rentrée. Tandis que les machinistes chargeaient les bagages, les parents des plus jeunes essayaient, malgré le brouhaha général, de donner les derniers conseils à leurs enfants avant le grand départ pour Poudlard, tandis que les plus agés couraient retrouver leurs camarades dont ils avaient été séparés deux mois durant. L'atmosphere générale ne laissait en rien transparaitre la crise que subissait actuellement le monde sorcier.

- Et penses a m'écrire quand même !

- Ouiii, mamiiie....


Ces recommandation, Ed y avait eu le droit tout le matin, il les connaissait par coeur. Mais il comprenais sa grand-mère, il était la dernière famille qu'il lui restait, et il s'apprêtait a partir toute une année, normal qu'elle s'inquiète. Surtout à l'époque actuelle. Il recevait la gazette du sorcier à la maison, ils étaient donc au courant de la chute du minitère et de la mort de l'ancien directeur de l'école. Cela s'était d'ailleurs ressenti dans la dernière lettre qu'il avait reçu de Poudlard, beaucoup plus sèche et formelle que celles qu'il avait reçues tout au long de l'année, et sur laquelle l'encre violette et la calligraphie soignée avaient laissé place a une encre noire et une police beaucoup plus stricte. Le train siffla une fois, indiquant un départ imminent.

- Bon, on va partir, j'y vais. Bisous mamie, je reviendrais pendant les vacances, promis !

Il l'embrassa et courut vers la porte du train. A l'intérieur, les wagons étaient divisés en compartiments fermés par une porte vitrée. Préférant être tranquille pour son voyage, il chercha un compartiment vide. Vu de l'extérieur, le train comportait une dizaine de wagons, mais dans ses déambuulation, Ed eut l'impression d'en traverser bien plus, comme si les wagons se rattachaient au train au fur et a mesure qu'il progressait. * Certainement un sortilège. * pensa le futur jaune, * En même temps, vu le nombre d'élèves que doit accueillir l'école, un seul train n'aurait pas suffit a tous les faire voyager. *
Il erra encore un bon moment dans le couloir avant de trouver enfin son bonheur : une banquette vide, et personne dans le compartiment. Il s'installa donc contre la vitre, et observa le paysage défiler. Rapidement, ils quittèrent Londres, et le train filait à présent à travers la campagne ensoleillée, alors qu'Ed se perdit dans ses pensées. Comment allait se passer cette année, avec toutes les lois anti-moldus et l'avènement des Mangemorts ? A quel niveau cela impacterait l'école ? Poudlard sera-t-elle toujours un havre de paix comme elle l'a toujours été ? Si ce n'est plus le cas, la conduite a tenir serait difficile : d'un coté, pour son propre intéret, il ne faudra pas aller contre ce que le corps professoral impose, mais de l'autre, Ed ne supporterais pas de faire ou laisser faire quoi que ce soit qui mettrait la vie ou l'intégrité d'un autre élève en danger. Si telle était la situation a l'école, Ed allait être confronté à des choix cornéliens, il en était sur. Ses pensées dérivèrent sur ses parents, dont il n'avait aucune nouvelles. Avaient-ils étés libérés d'Azkaban ? Non, après tout ils n'étaient que des "pions" - ce mot lui donna la nausée - de Voldemort, tout juste bons a jeter après usage. et quand bien même ils seraient libérés, toutes ces années sans autre compagnie que les détraqueurs ont du avoir raison de leur santé mentale. Il aurais tellement voulus qu'ils soient là aujourd'hui....  Maudite prison !

Tout cela le travaillaient énormément, si bien qu'il n'entendit pas la porte du compartiment s'ouvrir.

_________________


Dernière édition par Edward Selwyn le Dim 10 Juil 2016 - 18:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SERDAIGLE1ère année
    SERDAIGLE
    1ère année
AVATAR : Mackenzie Foy
MESSAGES : 18
MessageSujet: Re: [1er Septembre 1997] Le premier jour du reste de ta vie Mar 5 Juil 2016 - 23:06

C'était une belle matinée d'automne. Les rues de Londres grouillaient de vie, et l'atmosphère était plutôt légère. C'était aujourd'hui qu'Alvy allait faire sa rentrée à Poudlard et, en route pour la gare de King Cross, elle sautillait d'excitation autour de sa mère, chargée de sa grosse valise. Rien n'aurait su entamer son entrain. La fillette rétorquait à qui voulait l'entendre que, tant qu'il y aurait des cours de magie, elle irait à l'école et apprendrait tout, tout, tout! Et pourtant, si la scolarité n'était pas devenu obligatoire et passible de sanction, sa famille ne l'aurait probablement pas laissé aller à l'école. Poudlard sans Dumbledore, Poudlard aux mains d'un ministère sous le contrôle du Seigneur des Ténèbres, c'était un risque bien trop énorme à prendre. Mais avec l'obligation... c'était ça ou aller en prison. La solution était vite choisie. Alvy était trop jeune pour se cacher, elle irait donc à Poudlard.

Une fois dans la gare, la blondinette franchit la barrière menant à la voie 9 3/4 en frissonnant. Ce n'était pas la première fois qu'elle passait là, elle avait accompagné sa sœur chaque année depuis ses 4 ans, mais c'était la première fois qu'elle ne repasserait pas dans l'autre sens quelques minutes plus tard. Tout au long du quai, des sorciers et sorcières s'affairaient, embrassant leurs enfants ou discutant bruyamment avec leurs amis. Alvy ne reconnaissait personne. Peu lui importait, c'était sa première année.

La pendule indiquait onze heure moins cinq. Elle se hâta en direction du train, tirant sa mère par la manche. Avant de monter dans le train, elle la serra une dernière fois dans ses bras.
- Prend bien soin de toi, murmura sa mère, et ne te fais pas remarquer. Tout se passera bien. Papa sera surement là à ton retour. On t'aime.
- Moi aussi, répondit la fillette.

La locomotive émit alors un long sifflement, et elle sauta dans le train, juste avant que les portes ne se referment derrière elle. Elle resta plantée là, à faire des signes de la main, jusqu'à ce que la gare disparaisse de son champ de vision. Ça y était. Alvy était en route pour Poudlard.

Il lui fallait maintenant s'installer pour le voyage, qui, elle le savait, était plutôt long. Déambulant dans le couloir, elle se mit en quête d'un compartiment accueillant. Au bout de plusieurs minutes, en désespoir de cause, elle s'arrêta devant un compartiment presque vide. Seul un jeune garçon rêvassait en regardant par la fenêtre. Il devait avoir à peu près son âge. Elle ouvrit la porte.

- Salut, lança-t-elle. Je peux m'asseoir ? Les autres compartiments sont pleins.
Elle hésita, avant de poursuivre.
- Je suis en première année alors je ne connais personne. Je m'appelle Alvy. Alvy Hopkins. Et toi ? J'ai des chocogrenouilles si tu veux, ajouta-t-elle, pour le convaincre.

En disant ces mots, elle s'était avancée d'un pas dans le compartiment. Peut-être espérait-elle ainsi réduire les chances de refus, car elle n'avait pas la moindre envie de continuer à arpenter le train comme une âme en peine. Les fauteuils avaient l'air moelleux, et elle n'était pas contre avoir une ou deux connaissances avant d'arriver à l'école.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
POUFSOUFFLE1ère année
    POUFSOUFFLE
    1ère année
AVATAR : Seth Adkins
MESSAGES : 180

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: [1er Septembre 1997] Le premier jour du reste de ta vie Mer 6 Juil 2016 - 18:37

- Salut, Je peux m'asseoir ? Les autres compartiments sont pleins.

N'ayant pas entendu la porte s'ouvrir, la salutation eu l'effet d'une calque, sortant brutalement Ed de ses réflexions. Il se tourna vers la porte d'un air incrédule et vit la fille qui se tenait dans l'encadrement de la porte. La fillette sembla hésiter, était-il si intimidant que ça ? Avant qu'il n'eut le temps de remettre ses idées en place et de répondre, elle fit un pas dans le compartiment et enchaîna

Je suis en première année alors je ne connais personne. Je m'appelle Alvy. Alvy Hopkins. Et toi ? J'ai des Chocogrenouilles si tu veux.

Hm ? Des Chocogrenouilles ? Pensait-elle devoir “acheter” sa place dans le compartiment ? Merlin ! Il n'était certainement pas ce genre de personne ! Ed se secoua mentalement la tête, et tenta d'afficher une expression un peu plus “normale”.

- Euh, D'un geste de la main, il montra la banquette en face de lui. Ouais bien sûr. Moi c'est Edward Selwyn, mais tu peux m'appeler Ed. J'entre aussi en première année. Et euh... Il chercha ses ses mots, passant sa main dans les cheveux d'un air gêné. Tu sais, t'était pas obligée de me proposer tes Chocogrenouilles  pour que j'accepte, le compartiment ne m'appartient pas. En disant cette phrase il se rendit compte qu'il avait peut-être été un peu sec.  Il regarda Alvy en souriant, tout en plongeant la main dans sa poche pour en sortir un sachet de cookies. C'est ma grand-mère qui les a faits, mais comme toujours elle en a trop fait… On partage ? Sans lui laisser le temps de répondre, il lui en tendit un de bon coeur,

- Et sinon, tu connais un peu Poudlard ? Quelqu'un t'en a un peu parlé ?

Après sa question, il prit un cookie dans le sachet, et commença a le grignoter. Tout ce qu'il savait de l'école était ce que sa grand-mère avait bien voulu lui dire, et les informations étaient certainement dépassées étant donné l'age avancé de la dame. Ed espérait par cette question en apprendre un peu plus sur le lieu dans lequel il allait vivre pendant l'année.

_________________


Dernière édition par Edward Selwyn le Dim 10 Juil 2016 - 18:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SERDAIGLE1ère année
    SERDAIGLE
    1ère année
AVATAR : Mackenzie Foy
MESSAGES : 18
MessageSujet: Re: [1er Septembre 1997] Le premier jour du reste de ta vie Mer 6 Juil 2016 - 23:02

- Euh, ouais bien sûr, lui répondit le garçon en lui indiquant le siège en face de lui.

Ravie, Alvy s'installa. Elle répandit une trainée de chocogrenouille sur le siège à côté d'elle, en lui faisant signe de se servir s'il le souhaitait. Il lui sembla qu'elle ne dérangeait pas trop, ce qui la rassura. Son compagnon de train se présenta. Il s'appellait Edward Selwyn et, à sa grande joie, entrait également en première année. Elle qui avait eu peur de se retrouver seule, au milieu de la masse d'élèves s'agglutinant habituellement dans la Grande Salle pour se faire répartir, se sentait un peu soulagée.

- Tu sais, t'était pas obligée de me proposer tes Chocogrenouilles  pour que j'accepte, le compartiment ne m'appartient pas, continua Edward, l'air un peu gêné.

Alvy ne comprit pas tout de suite. Puis elle se rendit compte que ce qu'elle avait dit un peu plus tôt ressemblait effectivement à du marchandage maladroit. Le garçon lui adressa un sourire, qu'elle lui retourna, montrant ainsi que l'incident était clos. Puis il sortit de sa poche un paquet de cookie, et lui en tendit un.

- C'est ma grand-mère qui les a faits, mais comme toujours elle en a trop fait… On partage ?

Elle le saisit avec plaisir et remercia Ed chaleureusement. Ils avaient l'air délicieux. Elle croqua dedans avec entrain, en se demandant s'ils avaient été fait avec de la magie. Etait-ce possible de le distinguer au gout ?

- Et sinon, tu connais un peu Poudlard ? Quelqu'un t'en a un peu parlé ? lui demanda son camarade, la tirant de sa question tordue.

La fillette termina sa bouchée de cookie. Elle savait beauuucoup de choses sur Poudlard.

- Oui! Ma soeur a terminé sa scolarité l'année dernière, et elle me racontait tout le temps pleins de choses dessus. Mais j'ai cru comprendre que beaucoup de choses allaient changer cette année. Il parait que le nouveau directeur est un Mangemort! s'exclama-t-elle. C'est un peu effrayant, je trouve. Tu crois qu'il va nous enseigner la magie noire ? Et toi au fait, tu connais des choses sur Poudlard ? Tu viens d'une famille de sorciers ?

Beaucoup de questions lui trottaient dans la tête. C'était amusant de rencontrer quelqu'un ! Sans doute venait-il d'horizons totalement différent, dont elle n'imaginait même pas l'existence. La fillette était curieuse d'en apprendre plus, et pour réfrener son envie de poursuivre sa floppée de question, elle déballa un chocogrenouille, et lui arracha la tête d'un coup de dent. La carte était celle de Dumbledore. Elle en avait déjà quelques unes mais, en regardant rapidement la description, elle ne put s'empêcher de remarquer qu'un détail avait changé. A présent, l'illustre sorcier avait une date de mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
POUFSOUFFLE1ère année
    POUFSOUFFLE
    1ère année
AVATAR : Seth Adkins
MESSAGES : 180

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: [1er Septembre 1997] Le premier jour du reste de ta vie Jeu 7 Juil 2016 - 22:40

La fillette le remercia et prit le gâteau qu'il lui tendait. Tandis qu'elle s'installait, elle étala ses chocogrenouilles sur la banquette et fit signe a Ed de se servir. Il l'imita avec ses cookies, faisant une sorte de « pot commun » de friandises sur la banquette. Une fois son cookie fini, elle répondit a la question du garçon.

- Oui! Ma sœur a terminé sa scolarité l'année dernière, et elle me racontait tout le temps pleins de choses dessus. Mais j'ai cru comprendre que beaucoup de choses allaient changer cette année. Il parait que le nouveau directeur est un Mangemort ! C'est un peu effrayant, je trouve.

Malgré ses craintes, il n'imaginait pas que l'école serait impactée à ce point. En effet, c’était effrayant, cela annonçait une année bien sombre au château. Dumbledore mort, l'école était sans défenses, c'était la porte ouverte à toutes les dérives possibles… Etait-il possible que ce train soit le dernier qu'ils prendraient ?

- Tu crois qu'il va nous enseigner la magie noire ? Et toi au fait, tu connais des choses sur Poudlard ? Tu viens d'une famille de sorciers ?

L'expression d'Ed changea du tout au tout. Sa mine devint un peu plus sombre et son sourire s'effaça malgré lui.  Il posa son coude contre la fenêtre et regarda le paysage. Même des années après, parler de sa famille était toujours une épreuve pour lui. Il ne pouvais s'empêcher de penser que personne ne croirait en l'innocence de ses parents,  qu'il serait catalogué «  fils de mangemorts » s'il parlait de la façon dont ils avaient étés manipulés et enfermés.  Il ne voulait pas passer pour quelqu'un qu'il n'était pas et faire peur a la fillette. C'est sans détourner son regard qu'il répondit a la question, en occultant les passages qu'il n'était pas prêt a dévoiler.

- Je vit seul chez ma grand-mère depuis tout petit. Elle a pu m'expliquer un peu le fonctionnement de l'école, mais j'imagine que ça a beaucoup  changé depuis qu'elle en est partie. Affichant une expression sérieuse, son regard se porta de nouveau sur elle. Surtout si ce que tu dit  à propos du directeur est vrai.  Je pense que par sécurité, on ne devrais pas faire confiance aux profs, les adultes savent très bien tromper les jugements.

Il attrapa une chocogrenouille, la déballa mais son esprit préoccupé occulta l'action de la manger. la gardant un moment dans la main,  il continua sur sa lancée. Au point ou il en était, il pouvais bien aller au bout de sa pensée.

- Je sais de quoi peuvent être capable les Mangemorts, et si le directeur en est un, je ne serais pas étonné qu'ils donnent ce genre de cours, malheureusement… Personnellement, vu comment ça se passe dans le pays pour les nés-moldus, j'ai peur qu'ils nous forcent à les utiliser comme cobayes durant les cours…Il mordit dans sa friandise, sans vraiment faire attention au goût. Je crois que pour l'école magique qui fait rêver, il faudra repasser.

A force de penser à tout ça, son excitation initiale à l'idée d'aller à l'école avait entièrement laissé la place à l'anxiété  de ce qu'il allait trouver en sortant du train, et tout au long de l'année. Il s'efforça cependant de ne pas trop le laisser transparaître extérieurement.


PS HRP : [ Ta dernière phrase est horrible ]

_________________


Dernière édition par Edward Selwyn le Dim 10 Juil 2016 - 18:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SERDAIGLE1ère année
    SERDAIGLE
    1ère année
AVATAR : Mackenzie Foy
MESSAGES : 18
MessageSujet: Re: [1er Septembre 1997] Le premier jour du reste de ta vie Ven 8 Juil 2016 - 11:51


Alvy passa quelques secondes à regarder sa carte de chocogrenouille, avant de la mettre dans sa poche. Elle ne pouvait pas vraiment ressentir de tristesse, elle n'avait pas connu Poudlard avec Dumbledore. Mais sa sœur avait beaucoup pleuré sa perte. Il devait être un grand sorcier et une personne bien, pour que cela se ressente sur ses élèves de la sorte. Elle leva les yeux vers Ed, qui contemplait le paysage, l'air soudain beaucoup plus sombre. La fillette se demanda si elle avait dit quelque chose qu'il ne fallait pas. Peut-être avait-elle réveillé un souvenir douloureux ? Devant son silence, elle s'apprêtait à ouvrir la bouche pour s'excuser de sa question, mais il la regarda à nouveau et lui répondit finalement:

- Je vit seul chez ma grand-mère depuis tout petit. Elle a pu m'expliquer un peu le fonctionnement de l'école, mais j'imagine que ça a beaucoup  changé depuis qu'elle en est partie. Surtout si ce que tu dit  à propos du directeur est vrai.  Je pense que par sécurité, on ne devrais pas faire confiance aux profs, les adultes savent très bien tromper les jugements.


Alvy ouvrit la bouche, et la referma. Jamais elle n'aurait songé à ne pas faire confiance à un adulte. Mais maintenant qu'il le lui faisait remarquer, il lui semblait évident qu'il fallait se montrer prudent. Surtout qu'elle venait de lui faire elle-même remarquer qu'il était possible que le directeur soit quelqu'un de dangereux. La fillette s'enfonça dans le fond de son siège, observant le petit garçon aux cheveux blonds qui croquait d'un air absent une chocogrenouille. Elle comprenait mieux pourquoi on l'incitait à la prudence. Ils ne pouvaient pas compter sur les professeurs, si ceux-ci étaient à la botte du directeur, et que le directeur était sous les ordres du Seigneur des Ténèbres! Edward avait l'air d'être vif d'esprit, remarqua Alvy. Il avait peut-être vécu des choses l'ayant fait grandir trop vite.

- Je sais de quoi peuvent être capable les Mangemorts, et si le directeur en est un, je ne serais pas étonné qu'ils donnent ce genre de cours, malheureusement… Personnellement, vu comment ça se passe dans le pays pour les nés-moldus, j'ai peur qu'ils nous forcent à les utiliser comme cobayes durant les cours… Je crois que pour l'école magique qui fait rêver, il faudra repasser.

- Tu crois ?! s'exclama la fillette, choquée. Ce serait affreux!

Elle le fixait, horrifiée, cherchant dans son regard une lueur qui lui indiquerait qu'il plaisantait, mais il semblait très sérieux.

- Au final ça ne m'étonne pas. Mon papa s'est fait arrêté par le ministère. Ma maman pense que, au mieux, il a été envoyé à Azkaban, ajouta-t-elle dans un murmure.

Elle n'aimait pas penser à ce qui avait bien pu arriver à son père. Cela la rendait triste pour rien, car elle n'était pas en mesure de faire quoi que ce soit pour lui du haut de ses onze ans. Elle repensa alors à ce que venait de lui dire Ed.

- Mais ça reste Poudlard tu sais, même si le directeur n'est plus là, ils n'ont pas pu remplacer tous les bons profs! Et aussi la bande d'Harry Potter. Une lueur d'excitation s'alluma dans son regard. Il parait qu'une année ils en ont fait voir de toutes les couleurs à une prof qui était envoyée par le ministère et qui voulait contrôler l'école ! Je ne pense pas qu'ils se laisseront faire, cette fois non plus.

Elle lui adressa un large sourire, espérant ainsi le tirer de ses pensées maussades. Tout n'était pas perdu, elle le savait. Le monde de la magie était plein de surprises et ne se laissait pas abattre si facilement. C'était ce qu'elle espérait très fort.

Mais des questions lui brûlaient les lèvres. Avait-il eu affaire à des mangemorts ? Il avait dit qu'il savait de quoi ils étaient capable. Et il n'avait toujours pas dit un mot sur ses parents, mais comme la question l'avait visiblement gêné, elle n'osait pas en demander plus, se contentant de l'observer un peu trop fixement. Tout le monde était touché d'une façon ou d'une autre par le nouvel ordre qui régnait, mais cela lui faisait beaucoup de peine de s'imaginer que l'on puisse vivre des horreurs en étant si jeune. L'imagination fertile d'Alvy la laissait penser que ses parents étaient peut-être mort, ou prisonniers quelque part.

Elle cassa un bout de cookie qu'elle se mit à machouiller énergiquement.
- Tu crois que même en première année on peut faire quelque chose contre eux ? Les Mangemorts, précisa-t-elle. Ou alors on va devoir subir ? Je n'aime pas trop l'idée de devoir torturer des gens... Né-moldu ou pas. Mais eux, les Magemorts, ça n'a pas l'air de les déranger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
POUFSOUFFLE1ère année
    POUFSOUFFLE
    1ère année
AVATAR : Seth Adkins
MESSAGES : 180

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE:
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE:
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: Re: [1er Septembre 1997] Le premier jour du reste de ta vie Dim 10 Juil 2016 - 18:33

La fillette, qui jusque là l'avais laissé parler, semblait choquée par les propos d'Edward.

- Tu crois ?! Ce serait affreux! Ed acquiesça d'un air sombre. Au final ça ne m'étonne pas. Mon papa s'est fait arrêté par le ministère. Ma maman pense que, au mieux, il a été envoyé à Azkaban

Surpris de l'aveu d'Alvy, il ressenti une certaine culpabilité de ne pas lui avoir parlé de ses parents à lui.  Après tout, elle avait vécu plus ou moins la même chose, ce sentiment d'injustice, d'impuissance… Il leva les yeux vers elle, voulant lui adresser son soutien, mais n'eut pas le temps d'ouvrir la bouche.

- Mais ça reste Poudlard tu sais, même si le directeur n'est plus là, ils n'ont pas pu remplacer tous les bons profs! Et aussi la bande d'Harry Potter. Il parait qu'une année ils en ont fait voir de toutes les couleurs à une prof qui était envoyée par le ministère et qui voulait contrôler l'école ! Je ne pense pas qu'ils se laisseront faire, cette fois non plus.

Le sourire qui accompagnait ces paroles remit un peu de baume au coeur d'Ed qui fut surpris d'entendre ce nom. Harry Potter serait donc encore à Poudlard cette année. Cette information changeait la donne, Potter était un avantage indéniable contre les mangemort.

- c'est sûr, admit-il, il doit forcément rester des bons profs. Mais comment  les différencier ? Et puis, le directeur aura toujours le dernier mot malgré tout... par contre, j'avais oublié que Potter sera encore là cette année. Il va certainement faire la différence !  On peut compter sur lui pour agir en cas de besoin.

Ed s'interrompit pour finir sa chocogrenouille, laissant le temps a la jeune fille d'embrayer sur une autre question, un peu plus épineuse a ses yeux.

- Tu crois que même en première année on peut faire quelque chose contre eux ? Les Mangemorts. Ou alors on va devoir subir ? Je n'aime pas trop l'idée de devoir torturer des gens... Né-moldu ou pas. Mais eux, les Mangemorts, ça n'a pas l'air de les déranger.

Il prit quelques instants pour réfléchir a la question. c’était le moment d'en dire plus au sujet de ses parents, ainsi elle comprendrais peut-être mieux le danger que représentaient les Mangemorts.

- Avant de te répondre, il faut que je te dise... Je... Je suis vraiment désolé pour ton père, je sais exactement ce que tu peux ressentir… Il s'interrompit quelques instant, cherchant ses mots. Le dernier souvenir que j'ai de mes parents… j'avais cinq ans. C'était le jour ou ils ont  été emmenés à Azkaban tout les deux. Je suis désolé, je peux pas encore te dire pourquoi, mais Tu-Sais-Qui est responsable de leur arrestation, mes parents étaient entièrement innocent. là ou je veux en venir, c'est que même si tu n'en a pas envie, ils peuvent toujours manipuler les gens qui les entourent pour arriver à leurs fins. Comme ils l'ont surement déja fait avec le ministère, depuis ces fichues lois anti-moldus.

Il marqua une pause, le temps qu'elle assimile ces informations. Ne voulant pas plomber encore une fois l'atmosphère, il reprit d'une voix déterminée.

- Alors non, tout seuls, je ne pense pas qu'on fasse le poids. Je ne suis pas du genre à me laisser faire, mais je suis pas fou. Je suis certain que beaucoup d'élèves pensent comme ça, et ils trouveront surement un moyen de se rassembler, peut-être même sous la bannière de Potter… Si ça arrive, les rejoindre me semble la meilleure chose à faire. À plusieurs, on est plus forts.

Ed retrouvait espoir. Avec Harry Potter à Poudlard, rien n'était perdu. En plus, lui saurait quels profs peuvent être dignes de confiance. Ed se dit que sitôt arrivés au chateau, il chercherais a entrer en contact avec le survivant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SERDAIGLE1ère année
    SERDAIGLE
    1ère année
AVATAR : Mackenzie Foy
MESSAGES : 18
MessageSujet: Re: [1er Septembre 1997] Le premier jour du reste de ta vie Jeu 14 Juil 2016 - 15:35

- Avant de te répondre, il faut que je te dise... Je... Je suis vraiment désolé pour ton père, je sais exactement ce que tu peux ressentir…

La fillette haussa les sourcils d'un air interrogateur. Elle ne s'était pas spécialement attendu à cette manifestation de compassion. Elle ne dit rien, ne sachant pas quoi répondre, d'autant que Ed ne semblait pas avoir terminé. Elle se redressa de façon imperceptible sur son siège, toute ouïe.

- Le dernier souvenir que j'ai de mes parents… j'avais cinq ans. C'était le jour ou ils ont  été emmenés à Azkaban tout les deux. Je suis désolé, je peux pas encore te dire pourquoi, mais Tu-Sais-Qui est responsable de leur arrestation, mes parents étaient entièrement innocent.

C'était un peu vague, mais cela avait du être éprouvant pour le jeune garçon. Cinq ans... Il ne devait pas en garder beaucoup de souvenirs. Ou peut-etre que si, car s'il l'avait vu de ses propres yeux, cela avait surement de quoi rester graver dans sa mémoire à tout jamais. Un air grave s'était posé sur le visage d'Alvy. Elle comprenait mieux pourquoi il avait été touché par le fait qu'elle soit privé de son père. Et elle pensait également comprendre la peine que devait ressentir Ed, de savoir ses parents en prison, innocent, en ne pouvant rien  y faire. Son cœur se serra.

- Là ou je veux en venir, c'est que même si tu n'en a pas envie, ils peuvent toujours manipuler les gens qui les entourent pour arriver à leurs fins. Comme ils l'ont surement déja fait avec le ministère, depuis ces fichues lois anti-moldus.

La fillette acquiesça lentement, pensive. Sa famille et elle n'avaient jamais spécialement idolâtré le ministère, mais la fillette avait toujours ressenti une certaine sûreté émaner de l'endroit, les rares fois où elle avait pu y aller. Et cela était rassurant d'une façon ou d'une autre. Désormais, il semblait être un lieu hostile, où rôdaient Mangemorts et autres infâmes personnes. * Un peu comme le Chemin de Traverse * songea la fillette. Inconsciemment, elle s'était mise à se ronger les ongles. Elle continuait d'observer Ed, qui ne tarda pas à poursuivre sa tirade, un peu plus optimiste.

- Alors non, tout seuls, je ne pense pas qu'on fasse le poids. Je ne suis pas du genre à me laisser faire, mais je suis pas fou. Je suis certain que beaucoup d'élèves pensent comme ça, et ils trouveront surement un moyen de se rassembler, peut-être même sous la bannière de Potter… Si ça arrive, les rejoindre me semble la meilleure chose à faire. À plusieurs, on est plus forts.

Elle ne put s'empêcher de sourire. Oui, il était bon de croire que certains continueraient de résister. Potter était un très bon leader, à en croire les rumeurs. Elle avait un mince espoir. L'espoir de ne pas subir sans rien pouvoir faire. Elle était contente de pouvoir le transmettre à Edward. L'atmosphère lui semblait un peu plus détendue. Et elle était contente d'en savoir un peu plus sur son nouveau camarade qui lui était bien sympathique.

- Pour les bons profs, je pense qu'on se rendra compte par nous-même de ceux qu'il ne vaut mieux pas embêter. C'est mieux de se faire discret au début, je pense. Tu sais, le temps de connaître le château, les autres élèves et tout.
"Et puis oui, ce serait une bonne chose de rejoindre la bande de Potter. Enfin, nous on pourra quand on saura faire quelque chose de notre baguette magique,
ajouta-t-elle, amusée. On ne va pas apprendre beaucoup de sorts d'attaque ou de défense en première année."

Elle sortit sa baguette de sa poche.

- Tu sais déjà lancer des sorts, toi ? Ta grand-mère a du t'apprendre des trucs ! lui demanda-t-elle avec entrain. Moi je sais faire ça...

Elle se concentra, serra les doigts sur le manche de sa baguette et dit d'une voix claire : "Lumos!". Le wagon, déjà inondé par la lumière du soleil, fut envahie par une lumière blanche, comme si une ampoule s'était allumée au bout de la baguette de la fillette. Elle la laissa briller quelques secondes puis l'éteignit en incantant "Nox". Un sourire s'étalait sur son visage. Ce n'était pas grand chose, elle le savait, mais elle ne pouvait s'empêcher de trouver cela fantastique, la magie. Et elle était curieuse et débordait d'envie d'apprendre de nouvelles choses, maintenant que l'idée de pouvoir rejoindre la bande de Potter lui avait effleuré l'esprit et remonté le moral.

[HJ : Désolée pour le retard ToT suis pas encore en vacances donc pas autant de temps que je voudrais ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [1er Septembre 1997] Le premier jour du reste de ta vie Aujourd'hui à 2:10

Revenir en haut Aller en bas

[1er Septembre 1997] Le premier jour du reste de ta vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Le premier jour du reste de notre vie» [TERMINÉ] Premier jour, première drague ! [Paige]» 01 . Premier jour de travail» A l'aube du Premier Jour [Aniel]» Premier jour [ Fini ]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ANGLETERRE :: Autres lieux :: Gare de King's Cross-