AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

[2 Août 1997] Lettre à Carlie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
POUFSOUFFLE6ème annéeCapitaine de Quidditch
    POUFSOUFFLE
    6ème année
    Capitaine de Quidditch
AVATAR : Chloë Grace Moretz
MESSAGES : 570

INFOS PERSONNAGE
SITUATION AMOUREUSE SITUATION AMOUREUSE: En couple avec le plus beau des lionceaux aka Jimmy
DATE & LIEU DE NAISSANCE DATE & LIEU DE NAISSANCE: 16/06/1981 dans les Alpes françaises
SANG SANG: mêlé
MessageSujet: [2 Août 1997] Lettre à Carlie Jeu 14 Avr 2016 - 23:39

Le hibou venait de traverser la moitié de la France, la Manche et une partie l'Angleterre pour remettre sa première lettre. La nuit venait de tomber quand il laissa tomber l'enveloppe juste à côté de la brune aux yeux verts.



Parchemin a écrit:
« Le 2 août 1997,

Ma chère Lilie,

Ca y est, je suis arrivée en France. Mais contrairement à ce qui avait été décidé au départ, ce ne sera pas seulement pour des vacances. Mes parents et mes frères ont décidé que rester dans nos montagnes était la meilleure solution, du moins pour le moment. Jasmin et moi avons besoin de nous reposer, et le climat de peur que nous subissions à Londres ne nous permettait pas de guérir. En tant que future soignante, je pense que tu sais à quel point le mental est important dans une guérison.

Ma Lilie, j’espère que tu vas bien. J’aurai aimé être près de toi quand tu as appris pour Charlotte et Catherine. J’ai déjà du mal à supporter leurs morts, mais cela doit être encore plus terrible pour toi… Depuis cette fameuse nuit de juin, j’ai l’impression de tomber dans un trou sans fond. Tout est noir, et j’ai l’impression de me noyer.

Mais tu sais, Lilie, même si c’est dur, même si ça fait mal… On finit toujours par s’en sortir. Il y a huit ans, ma petite sœur est morte. Je ne t’en ai jamais parlé, comme à personne d’autre à Poudlard, mais je me sens encore aujourd’hui trop fragile pour en parler. Ce trou noir, je le connais, et on peut en sortir. Mais il faut accepter d’être aidé. Si mes parents m’ont ramenée en France, c’est pour m’aider.

Mais je me sens mal de vous abandonner ainsi, à une période aussi sombre. Oh, Carlie, fais attention à toi, je t’en supplie. Mais il ne faut pas que cela t’empêche de rire. Ils veulent nous faire peur, nous empêcher de rire, d’être heureux, de vivre. Alors, sans prendre de risques inconsidérés, vis. Fais ce que tu as envie, et n’aies aucun regret. Tu sais que je ne suis pas très douée pour ce genre de choses, mais j’ai compris que tu tenais encore beaucoup à Alexander. Même si je ne le connais pas trop, je ne vois pas comment on peut résister à quelqu’un comme toi. Et puis, même si ça se passe mal, ça montrera bien qu’il n’est pas assez bien pour toi et tu pourras passer définitivement à autre chose.

Je voulais te remercier, ma Lilie, pour tout ce que tu as fait pour moi. Tous tes conseils, toutes les aides que tu m’as fournies, tes encouragements, ta joie de vivre, ton sourire. Merci, merci pour tout.
J’aimerai ne jamais te perdre, tu es vraiment l’une des personnes les plus importantes pour moi. Je suis sûre que tu réaliseras ton rêve, et un jour tu seras médicomage, j’en suis sûre. Tu mérites tellement d’être heureuse, ma belle…

Je t’embrasse, en espérant te revoir rapidement.

Amaryllis

PS : pourras-tu prévenir Maya pour moi ? Je n’ai pas la force de le faire moi-même…
PPS : n’oublie pas que quoi qu’il arrive, tu seras toujours la bienvenue chez nous. Je suis sûre que la cohabitation avec May pourra bien se passer. Au fond, vous n’êtes pas si différentes…

Je t’aime fort, ma Lilie… »


_________________
Frail Flower
Je viens du ciel, et les étoiles entre elles, ne parlent que de toi
D'un musicien, qui fait jouer ses mains, sur un morceau de bois
De leur amour, plus bleu que le ciel autour



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[2 Août 1997] Lettre à Carlie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Lettre ouverte au President en rapport avec l'UCREF» Lettre de George Sand à Musset.» LA LETTRE DES SENATEURS AU PREMIER MINISTRE» Lettre ouverte de la famille de François R. Marcello, enlevé le 12 janvier.» La lettre du Président Aristide ici au forum Haïti.
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: AU-DELA DES FRONTIERES :: Correspondances-